Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 584
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Gaudens » jeu. 14 mai 2020, 16:25

Merci Riou pour l'éclaircissement que vous avez apporté à vos contributions antérieures.Dit ainsi nous sommes d'accord à propos des dégâts psycho-sociaux du confinement ;cep'ndant j'espère,contrairement à vous qu'ils ne seront pas trop"visibles" car cela signifierait qu'ils sont encore plus graves que ce qu'on pouvait attendre...Nous verrons mais il faudra nous mobiliser,chacun selon ses compétences,pour faire face à la misère humaine ainsi révélée.Mais Kerniou a ensuite bien résumé aussi la difficulté de gouverner dans cette situation,dans une société hypermédiatisée et où a lieu une sorte de course permanente au victimisme ,de sorte qu'on ne voit plus toujours où et qui sont les "vraies" victimes.
Un bémol éventuel à apporter à la situation des enfants de milieu très modeste confinés dans de mauvaises conditions:ils ont été -sont encore un peu- presque à égalité avec les enfants aisés en matière de consommation( hors alimentaire) car on ne consommait plus guère pendant ces deux mois;c'est une modeste atténuation,je le reconnais.
Quant à la tyrannie,certes des outils ont été mis en place(ou sont sur le point de l'être) qui seraient utiles à une réelle tyrannie s'ils se pérennisaient mais ce n'est pas encore tout à fait le cas malgré de très discutables coups de ciseaux aux liberté publiques,la liberté de culte en tout premier lieu (cf le récent désaveu de la cour fédérale de justice aux interdictions de célébrations religieuses décidées par le gouvernement ... allemand début avril ,puissent Conseil d'Etat et Conseil Constitutionnel français suivre cet exemple ).

Avatar de l’utilisateur
Riou
Barbarus
Barbarus

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Riou » jeu. 14 mai 2020, 20:43

Bonsoir Gaudens,

Oui, le syndrome de la victime est une mode qui peut enfler dans ces situations. Mais il me semble qu'il est possible de discerner ici les vraies victimes des fausses victimes. Il suffit de voir les dommages psycho-sociaux que nous avons énoncés plus haut pour s'apercevoir qu'il existe des critères. Concernant les enfants, ils ne mentent pas sur ce point, d'ailleurs ils ne revendiquent pas le statut de victimes. Ils le sont, tellement que pour certains ils sont dans des conditions de vulnérabilités trop grandes pour appréhender leur situation.
Je crois que le basculement dans des formes de barbarie dont parle Agamben est très important, et il s'agit là d'un marqueur anthropologique. Tous les anthropologues vous diront que cette manière d'appréhender la mort et de la traiter est très inquiétant, et cela révèle un mal profond de nos sociétés.
Je n'ai pas de données objectives concernant ces grosses conséquences psycho-sociales. Je me base sur des témoignages des travailleurs sociaux dans mon entourage. Il semble que ce soit déjà très profond, et on en mesure pas les conséquences encore. J'ai la même espérance que vous, mais je crains que le réel soit un peu récalcitrant sur cette question.
Pour ce qui est de l'égalisation des accès à la consommation lors du confinement, c'est bien possible. Mais c'est que vous devez avoir un sacré tempérament pour voir le verre à moitié plein :D !

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Altior » ven. 15 mai 2020, 5:58

Cardinal Müller, un des signataires de l'Appel, vient d'offrir une entrevue au journal allemand Die Tagepost.

Journaliste: L'appel insiste sur l'autonomie de l'Église. L'État ne doit pas violer son droit de célébrer des Messes publiques. Les évêques allemands, mais aussi ceux de beaucoup d'autres pays ont exprimé l'accord pour l'interdiction temporaire des offices publiques en vue du combat contre la pandémie. Où voyez-vous les droits de l'Église violés en cela ?

S.E.card Müller: Dans les pays non-démocratiques, les rassemblements publics deviennent maintenant permis, seuls les offices continuent à être bannis (...). Or, si un mariage civil est possible, personne ne peut comprendre pourquoi un mariage à l'église ne l'est pas.

ganz richtig, mein Kardinal!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Cinci » lun. 18 mai 2020, 3:12

Bonjour,

En passant, je poserais la question aux intéressé(e)s : se pourrait-il que l'initiative de certains évêques désireux de lancer un appel contre le Nouvel Ordre Mondial ait pu avoir comme contexte particulier de fond la perspective du 14 mai 2020 ?

Parce que je viens juste d'apprendre (par un appel téléphonique, pas de blague !) que cette date avait été retenue, par des membres d'un Haut Comité de l'ONU, pour être une journée de prière interreligieuse. Il s'agissait également de prier pour que nous soyons délivrés de cette menace du virus.


En résumé ...

Le pape François devait recevoir, selon un agenda prévu, à la même date du 14 mai 2020, une délégation de jeunes, d'experts, d'éducateurs souhaitant travailler à l'édification d'un village éducatif global [?], et ce, dans la foulée de la fameuse signature d'un document à Abu Dhabi en février 2019. Le pape apporte la caution de l'Église à la construction d'un nouvel humanisme, etc. Il semblerait que l'événement à Rome ait été reporté en octobre prochain à raison de la pandémie cependant

Mais l'idée serait déjà semée depuis un moment: pousser à la collaboration toujours plus active des catholiques avec ces éléments de la société civile (Bill Gates et d'autres de nos jours) toujours désireux de bâtir un monde de tolérance; tablant pour cela sur le plus petit dénominateur commun (la Maison commune, L'écologie, etc.) et s'activant à vouloir ruiner la position des intégristes de toutes les religions supposément; un peu, vous le verriez peut-être, le genre de projets emballants comme le comité d'amitié France-Allemagne d'Otto Abetz aura certainement pu en mettre lui aussi sur pied en faveur de la jeunesse de son époque.

Ce qui nous rappelle toujours le projet de ces fameux maçons du 33e degré dont nous aimons tellement parler dans l'Église. "Transcendons les vieux clivages, désamorçons de vieilles hostilités ..."

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Cinci » lun. 18 mai 2020, 14:47

Bonjour,

Gaudens :

Et encore plus un appel complotiste comme celui qui a entrainé la création de ce fil de discussion.
Je trouve dommage que vous vous braquiez ainsi, Gaudens. Trop facile. Vous restez accroché sur une des dimensions les plus superficielles du problème. Qu'il puisse exister des zozos capables de croire en des théories réellement farfelues est une chose. Mais c'est aussi une chose marginale.

En revanche, ce que l'initiative de ces évêques "zélés" soulève (d'accord, pas d'accord avec eux sur ceci ou cela) mais c'est bien le fait qu'il puisse exister quand même de réelles inquiétudes parmi beaucoup de catholiques. Vous auriez beau stigmatiser les "complotistes" encore plus fort, vous ne parviendriez pas ainsi à rassurer votre monde.

Riou vient de vous montrer que des gens très sérieux peuvent démontrer qu'eux aussi seraient sous le coup de questionnements ou de soucis assez similaires, ou en tout cas présentant certaines correspondances avec ce qui inquiètent les autres. Ex : la soumission complète de l'Église à un ordre des choses techniques, à l'avis des experts du monde des sciences, à l'effacement du discours ou de la réflexion théologique devant des tableaux statistiques, des graphiques, des courbes (la courbe de ceci ...), à l'obligation de se conformer, etc. Ce sont tout de même de grandes questions.

Pour ma part, je regrette mais il m'est impossible de ne pas être inquiet, assez incommodé, quand je vois des initiatives ecclésiales ou pontificales comme celle que je viens d'évoquer, en rapport à cette histoire de village éducatif. Cet amalgame entre la participation au sommet de catholiques à une sorte d'entreprise humaniste parrainée par des religieux non chrétiens. Et quoi ? en vue de former une jeunesse tolérante et, tolérante, parce que capable de relativiser les religions. Une jeunesse bien apte à dénoncer les rigides, les intégristes. Je me dis : Qu'est-ce que l'Église catholique vient faire là-dedans en réalité ? C'est quoi la pertinence de semblables actions ?

Et ces amis de l'humanité, tous ces grands humanistes : n'aspireraient-ils donc pas eux-mêmes à une sorte de gouvernance mondiale ? On le croirait.

Parce que ces idéalistes animés d'un idéal que moi je nomme "sansfrontiériste" sont des grands amateurs des grandes tables d'experts mondiaux, de lois universelles, de concertations, de coordinations des efforts pour que tous les pays atteignent le grand objectif et blablabla. La logique veut qu'il n'y ait en fin de compte qu'un équivalent à une sorte de grande direction centralisée pour que ces beaux rêves puissent aspirer à autre chose que du discours sur le papier. L'idée d'une sorte de "grande république mondiale" existe depuis longtemps. Et le jargon de "Maison commune" qu'affecte d'emprunter souvent notre pape François semble nous renvoyer à cela : tous partenaires dans la même maison alors nous devons nous entendre, collaborer, etc.

Envisagerait-on sérieusement que des milliards d'individus pourraient parlementer avec d'autres milliards ? Bien sûr que non. Ce ne sont pas des habitants du fond de la campagne en Chine qui vont échanger avec des citadins de New-York, des Belges ou des Italiens. Si une sorte d'échange finalement consensuel peut aboutir mais ce ne peut l'être qu'au niveau de décideurs, d'experts ou de plénipotentiaires délégués au sommet. Tout ça ne peut que se réaliser - et si cela doit être - bien au-dessus de la démocratie parlementaire.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par la Samaritaine » lun. 18 mai 2020, 16:57

Cinci a écrit :
lun. 18 mai 2020, 3:12


Le pape François devait recevoir, selon un agenda prévu, à la même date du 14 mai 2020, une délégation de jeunes, d'experts, d'éducateurs souhaitant travailler à l'édification d'un village éducatif global [?], et ce, dans la foulée de la fameuse signature d'un document à Abu Dhabi en février 2019. Le pape apporte la caution de l'Église à la construction d'un nouvel humanisme, etc. Il semblerait que l'événement à Rome ait été reporté en octobre prochain à raison de la pandémie cependant

Mais l'idée serait déjà semée depuis un moment: pousser à la collaboration toujours plus active des catholiques avec ces éléments de la société civile (Bill Gates et d'autres de nos jours) toujours désireux de bâtir un monde de tolérance; tablant pour cela sur le plus petit dénominateur commun (la Maison commune, L'écologie, etc.) et s'activant à vouloir ruiner la position des intégristes de toutes les religions supposément; un peu, vous le verriez peut-être, le genre de projets emballants comme le comité d'amitié France-Allemagne d'Otto Abetz aura certainement pu en mettre lui aussi sur pied en faveur de la jeunesse de son époque.

Ce qui nous rappelle toujours le projet de ces fameux maçons du 33e degré dont nous aimons tellement parler dans l'Église. "Transcendons les vieux clivages, désamorçons de vieilles hostilités ..."
Précisons : c'est le Pape François qui est à l'initiative de ce Pacte Educatif, en une collaboration entre le Saint-Siège et l'Unesco :

https://www.assau.org/qui-sommes-nous
https://www.assau.org/le-pacte-educatif-propose-par-le

Jésuite jusqu'au bout du monde notre Pape !

En Christ,

Samaritaine

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 584
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Gaudens » lun. 18 mai 2020, 19:02

Cher Cinci,
Bien sûr qu'il est légitime et sain d'avoir des questionnements,même des réticences,par exemple devant la soumssion de l'Eglise aux savoirs extérieurs habillés de grands noms ronflants, de statistiques et de tableaux savants et le fait qu'lle semble parfois renoncer à son propre langage.Je partage moi-même beaucoup de ces questionnements.
Prenons l'exemple de Laudato Si: dans le fond et dans son intention, cette encyclique me ravit ,elle rejoint et élargit d'ailleurs la pensée de Benoit XVI comme celle du patriarche Bartholomée ,précurseur dans ce domaine.Ce que je regrette en elle c'est la surabondance ds justifications scientifiques et le faible poids des références bibliques et patristiques qu'on aurait spécifiquement attendues du Pontife romain (les références scientifiques étaient indispensables dans un travail préparatoire,pour s'assurer qu'on n'avançait rien de faux scientifiquement mais spirituellement l'enjeu n' était pas là. C'est un exemple approprié puisque je vois que cette initiative de Village éducatif mondial s'inspire de Laudato Si (très bien !) et aussi des conclusions de la rencontre avec les imams d'Al Ahzar.Pour ces dernières,je suppose que l'idée derrière la tête du pape pourrait être de faire progresser par en haut(si du moins cet"en-haut" existe en Islam) une réforme de l'enseignement en pays musulman afin qu'il se démarque de lectures agressives et fasse progresser la tolérance en pays musulman car en pays chrétien ou ex-chrétien, celle-ci n'est pas menacée.
Par ailleurs, beucoup de menaces civilisationnelles voire physiques étant communes à la Terre entière,que le pape François parle de Maison Commune ne me choque pas.Cela ouvre-t-il directement la porte à un gouvernement mondial,appuyé sur des élites de sachants politico-scientifiques,au détriment de la liberté des peuples ? ça se discute ,à tout le moins.
En tous cas, pour en revenir à l'appel en question, ses excès et embardées complotistes (je maintiens le terme) tout comme sa prise de position médicale hasardeuse concernant le coronavirus dévalorisent tout ce qu'il peut avoir de valable et légitime: vous connaissez probablement la phrase du lucide Talleyrand:"tout ce qui est excessif est insignifiant"( c a d perd toute signification,hélas...).

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Cinci » lun. 18 mai 2020, 22:36

Gaudens,

Vous vous demandiez si le discours du pape François (ou de l'Église catholique) pouvait ouvrir la porte à un gouvernement mondial, appuyé sur des élites de sachants politico-scientifiques, au détriment de la liberté des peuples.

Ici :
Gaudens :

[...] que le pape François parle de Maison Commune ne me choque pas. Cela ouvre-t-il directement la porte à un gouvernement mondial, appuyé sur des élites de sachants politico-scientifiques,au détriment de la liberté des peuples ? ça se discute ,à tout le moins.
La réponse c'est oui.


Voyez plutôt :

"... comme l'a affirmé Benoit XVI dans la ligne déjà développée par la doctrine sociale de l'Église :

"Pour le gouvernement de l'économie mondiale, pour assainir les économies frappées par la crise, pour prévenir son aggravation et de plus grand déséquilibres, pour procéder à un souhaitable désarmement intégral, pour arriver à la sécurité alimentaire et à la paix, pour assurer la protection de l'environnement et pour réguler les flux migratoires, il est urgent que soit mise en place une véritable Autorité politique mondiale telle qu'a déjà été esquissée par mon prédécesseur [saint] Jean XXIII." [...]"

François, Laudato Si cf. 175
___

Note : la citation de Benoit XVI est tirée de la lettre encyclique Caritas in veritate, no, 67

Avatar de l’utilisateur
Riou
Barbarus
Barbarus

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Riou » lun. 18 mai 2020, 23:09

Je crois bien que cette "Autorité mondiale" dont parle le pape François est un héritage des Lumières, qui, dans l'idée d'un progrès des hommes dans l'histoire, posait l'idéal d'un État supra-national capable d'organiser une paix perpétuelle sur le globe terrestre. C'est l'idée d'une véritable cosmopolitique, au sens premier du terme, que l'histoire porterait en elle à l'état de germe et qui incombe à l'homme de porter à son accomplissement. Victor Hugo parlait en ce sens de République Universelle, et les Lumières parlaient de Paix Perpétuelle. Je précise néanmoins que ces utopies désirées n'avaient rien à voir avec le complotisme, puisqu'elles étaient imaginées avec l'aide de la raison et dans une visée de progrès vers la justice.
Toute la question est de savoir si la parole de l’Église peut se concilier avec cet idéal des lumières, je veux dire par là qu'on peut se demander dans quelle mesure c'est compatible et dans quelle mesure ça ne l'est pas (la vision de l'homme que ça implique, la conception de la justice qui est visée, etc.). Un intervenant (Vincent, en première page), parlait de l'ordre mondial de la charité. Ce ne serait pas la Jérusalem céleste de l'Apocalypse qui comme son nom l'indique est au-delà de ce que peut faire l'histoire humaine?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Cinci » mar. 19 mai 2020, 1:21

Benoit XVI ajoutait dans sa propre lettre :

[...]

Une telle Autorité devra être réglée par le droit, se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité, être ordonnée à la réalisation du bien commun, s’engager pour la promotion d’un authentique développement humain intégral qui s’inspire des valeurs de l’amour et de la vérité. Cette Autorité devra en outre être reconnue par tous, jouir d’un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits. Elle devra évidemment posséder la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties, ainsi que les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux. En l’absence de ces conditions, le droit international, malgré les grands progrès accomplis dans divers domaines, risquerait en fait d’être conditionné par les équilibres de pouvoir entre les plus puissants. Le développement intégral des peuples et la collaboration internationale exigent que soit institué un degré supérieur d’organisation à l’échelle internationale de type subsidiaire pour la gouvernance de la mondialisation et que soit finalement mis en place un ordre social conforme à l’ordre moral et au lien entre les sphères morale et sociale, entre le politique et la sphère économique et civile que prévoyait déjà le Statut des Nations Unies. (Caritats in veritate, 67)



Donc ...


C'est vrai que ce qui est exprimé dans les encycliques est semblable aux rêves de la maçonnerie. Ce n'est pas une diffamation que de le dire. C'est simplement ce que l'on trouverait écrit noir sur blanc.


Après ? Il y a peut-être une explication rationnelle à cette forte influence apparente des maçons. Bien plus simple que de vouloir faire intervenir l'influence occulte des extra-terrestres et des neuf grands anciens dans la caverne des monts de l'Himalaya, l'héritage des Lumières en Occident ferait en effet un bon candidat de remplacement pour cela.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Cinci » mar. 19 mai 2020, 15:29

Gaudens :

C'est un exemple approprié puisque je vois que cette initiative de Village éducatif mondial s'inspire de Laudato Si (très bien !) et aussi des conclusions de la rencontre avec les imams d'Al Ahzar.Pour ces dernières,je suppose que l'idée derrière la tête du pape pourrait être de faire progresser par en haut(si du moins cet"en-haut" existe en Islam) une réforme de l'enseignement en pays musulman afin qu'il se démarque de lectures agressives et fasse progresser la tolérance en pays musulman car en pays chrétien ou ex-chrétien, celle-ci n'est pas menacée
Oui, mais ce que vous diriez ici correspondrait surtout à une sorte de voeu de votre part. Je pense que c'est trompeur. Dans la réalité, c'est la vérité qui encourt le plus de risque face à l'erreur, la communauté chrétienne ou catholique face à ses adversaires. Le jeu n'est pas égal.

Quand vous dites, par exemple, que la tolérance n'est pas menacée chez nous : tous nos médias n'ont pourtant cesse de fustiger la menace qu'il y aurait justement chez nous. Et cette menace, je vous le donne en mille, vous devriez déjà vous en douter : c'est celle des identitaires, des catholiques rigides, des nationalistes, du retour de l'extrême-droite, etc.

Chez nous

L'Église catholique fait cause commune avec le communautarisme religieux musulmans, au nom des libertés individuelles, et ce, à l'encontre du désir collectif de la très grande majorité des Québécois. L'Église donne ainsi du crédit aux "campagnes de peur" agité médiatiquement par nos adversaires et nos ennemis (le mot n'est pas trop fort) , avec cette crainte épouvantable selon laquelle la majorité des francophones (catholiques et ex-catholiques) aura tôt fait de n'aspirer qu'à vouloir bafouer les droits des minorités, tyranniser les étrangers ou derniers venus et piétiner leurs petites coutumes particulières.

La situation c'est que notre gouvernement provincial du Québec veut agir légalement pour limiter un peu les débordements sur la place publique des manifestations religieuses islamiques essentiellement. Mais ce genre de limitation serait chose intolérable dans le cadre philosophico-juridique du multiculturalisme. Bref, le combat c'est tel celui du gauchisme universitaire anglo-saxon prédominant politiquement et médiatiquement, avec pour alliés le pape et les avocats communautaristes musulmans, contre la collectivité francophone d'Amérique.

Je dis cela pour expliquer comment cette histoire de "pacte éducatif" du pape François n'en peut être qu'une initiative visant à museler par avance le moindre promoteur futur de politiques cherchant à promouvoir ou sauvegarder le bien commun d'une collectivité nationale ( ex : l'intérêt particulier des catholiques de Pologne ou des Polonais, celui des Québécois, etc). Ce pacte voudrait oeuvrer plutôt en vue d'un nouvel humanisme = un homme universel = idées des Lumières = UNESCO = Benoit XVI et son Autorité de gouvernance mondiale.

Par conséquent ...

Le conflit est comme inextricable entre les tenants d'un certain ordre des choses plus ancien (même si laïciste, même si démocratique) et les tenants de la marche en avant, d'un certain progressisme révolutionnaire. Et, en l'occurrence, l'Église catholique souhaite sauter dans le train de la révolution; ce qui reste une posture assez étrange.

Bref, nous avons affaire à des catholiques libéraux avec tant l'actuel Souverain Pontife que le pape émérite Benoit XVI. C'est ce libéralisme qui crée l'indisposition des signataires de l'appel contre le Nouvel Ordre Mondial.

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 584
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Gaudens » mar. 19 mai 2020, 19:27

Cinci,tous les gens sérieux et au jugement non biaisé savent bien que ce ne sont pas les chrétiens,pas même leurs peu nombreux intégristes/fondamentalistes ,qui menacent la tolérance en Occident,bref qu'elle n'y est pas actuellement menacée.Elle l'est, et beaucoup, dans le monde musulman,non guéri de ses fantasmes(le sera-t-il un jour ?).Donc mon interprétation de la pensée du pape François peut être bien plus qu'un voeu de ma part,disons une interprétation vraisemblable,sans plus en effet.

Concernant le souhait du gouvernement mondial exprimé dans "Caritas in veritate" (*) , je dois dire qu'à l'époque de la sortie de cette encyclique,ce passage m'avait un peu interpellé,si ce n'est interloqué .Séduit intellectuellement et moralement par tout le reste de l'encyclique,je l'avais laissé de côté.Je reconnais n'avoir pas approfondi ma réflexion sur ce sujet d'un gouvernement mondial éventuel depuis lors.Je doute que le pape émérite mette derrière cette notion la même substance qu'un Jacques Attali (pr exemple) et tout n'est peut-être pas à rejeter dès lors qu'on se limiterait à confier à ce "gouvernement mondial " le règlement de certaines questions spécifiques dont la solution serait bien à ce niveau mondial(principe de subsidiarité cher à la morale sociale chrétienne) et probablement sur une base négociée avec les Etats.
N'était-ce pas le but fondamental (avec le règlement des conflits inter-étatiques) qui présidèrent à la création de la SDN après la première guerre mondiale puis ,un peu plus efficacement,de l'ONU en 1945 ? Or il faut savoir que bien avant les "Lumières",l'idée en revient à l'abbé(français) de Saint-Pierre,auteur au début du XVIIè siècle d'un "Projet de Paix perpétuelle" entre les princes de la chrétienté (idée qui avait,parait-il, beaucoup plu au roi Henri IV) ,donc a priori sans influence maçonnique ou encore moins satanique.Le sujet a de quoi nous faire réfléchir longtemps sans doute.

(*) Si l'auteur de cette proposition avait été le pape François ,qui n'a fait que la reprendre,quel tollé n'eût-elle pas soulevé !

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Altior » mar. 19 mai 2020, 22:23

Gaudens a écrit :
mar. 19 mai 2020, 19:27
(...) le souhait du gouvernement mondial (...) la SDN après la première guerre mondiale puis ,un peu plus efficacement,de l'ONU
Mais le gouvernement mondial existe déjà. Nous avons une société et organisation des nations qui fonctionne bien et elle l'a prouvé. Cette société, cette organisation mondiale s'appelle, à ce que je sache, l'«Église Catholique». Son gouvernement s' appelle la Curie et son siège social est au milieu de la Cité Eterne. Elle est présidé par un chef élu par des grands électeurs représentant beaucoup de nations.

Alors tout ce qu'il faut faire au lieu de chercher midi à 14 heures, est de faire de façon que tous les gouvernements des nations souscrivent à ce gouvernement mondial bien en place depuis quelques siècles.

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 584
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Gaudens » mer. 20 mai 2020, 9:31

Cher Altior, rappelez vous la phrase de Notre Seigneur:"Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Des pasteurs de l'Eglise Catholique lancent un appel contre le Nouvel Ordre Mondial

Message non lu par Altior » mer. 20 mai 2020, 11:58

Gaudens a écrit :
mer. 20 mai 2020, 9:31
Cher Altior, rappelez vous la phrase de Notre Seigneur:"Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".
Il se peut que nos interprétations de ce verset soient différentes. À votre tour, rappelez-vous la phrase de l'Apôtre: «qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre».

Je crois et je professe que Jésus Christ n'est pas seulement un Roi de l'ordre spirituel, un roi de nos coeurs, mais aussi un roi des visibles, un roi des Sociétés. Cela dit, lorsque les Sociétés ne reconnaissent pas son règne, cela est vers leur malheur. Comme nous ne sommes pas sur un fil de doctrine sociale, je laisse à Jean Ousset (inter alios) la charge de vous expliquer la chose mieux que je ne le puisse faire.

Ici, je me limite à noter qu'habituellement l'Église a fait mieux que l'État même en ce qui concerne les affaires temporelles: gestion du patrimoine, gestion des ressources et du budget, justice, assistance sociale, enseignement, diplomatie.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités