Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par la Samaritaine » mer. 03 juil. 2019, 19:25

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news ... fTjdY#play

Le Pape François dénonce l'hypocrisie de ceux qui refusent d'accueillir les migrants alors qu'ils ont vendu les armes à des pays dont les guerres provoquent les dites migrations.


Samaritaine

Pathos
Senator
Senator
Messages : 632
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Pathos » mer. 03 juil. 2019, 19:52

Ridicule et malhonnête.
Qu'il montre donc l'exemple et en prenne au Vatican...
Quand est ce que ce Pape va s'intéresser à autre chose qu'à cette arnaque des migrants ? Faut il lui donner des cours de géopolitique ou est il a ce point à la botte des mondialistes ?
Ceux qui sont responsables (BHL Soros Sarkozy etc) sont pour l'afflux des migrants ! Les peuples européens ça m'étonnerait fort..
Salvini et Orban n'ont rien fait pour faire chuter Kadhafi eux.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9129
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Cinci » mer. 03 juil. 2019, 21:58

Il faudrait des exemples.

James
Senator
Senator
Messages : 824
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par James » mer. 03 juil. 2019, 22:49

Pathos a écrit :
mer. 03 juil. 2019, 19:52
Ridicule et malhonnête.
Qu'il montre donc l'exemple et en prenne au Vatican...
Quand est ce que ce Pape va s'intéresser à autre chose qu'à cette arnaque des migrants ? Faut il lui donner des cours de géopolitique ou est il a ce point à la botte des mondialistes ?
Ceux qui sont responsables (BHL Soros Sarkozy etc) sont pour l'afflux des migrants ! Les peuples européens ça m'étonnerait fort..
Salvini et Orban n'ont rien fait pour faire chuter Kadhafi eux.
Vous parlez d'or, Pathos!

Quant à moi j'aurais un paradoxe plus pertinent à soumettre au pape François : quid de ceux qui parlent souvent de paix, mais qui prônent des sociétés multiculturelles?

Que le Seigneur nous garde!

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4152
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Kerniou » jeu. 04 juil. 2019, 1:09

Sa Sainteté a, je crois, déjà, donné l'exemple, lors d'un précédent voyage, en invitant deux familles musulmanes au Vatican; il leur a fourni un travail et un hébergement ...
le Saint-Père n'oublie pas qu'il est, lui aussi ,un enfant d'emmigrés, il sait de quoi il parle ...
il n'y a aucune honte à quitter son pays pour fuire des conditions de vie trop difficiles ou trop dangereuses ...
Dernière modification par Kerniou le jeu. 04 juil. 2019, 18:34, modifié 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Pathos
Senator
Senator
Messages : 632
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Pathos » jeu. 04 juil. 2019, 5:51

Et les chrétiens d'Orient eux peuvent creuver.
C'est sûr que l'Arabie Saoudite est un état bien trop petit et pauvre pour accueillir des mahométans supplémentaires. Ils ont des guerres à mener eux, avec nos armes effectivement, contre la Syrie, le Yémen..
Quant à Israël pourtant tout proche, n'en parlons pas..on ne mélange pas la race des élus et des sous hommes.

Alors pauvres petits migrants fuyez donc votre Lybie pourtant si riche et venez donc en Grèce, en Italie, en France, pays du plein emploi, où les avantages sociaux sont mirifiques, vous y serez mieux traité que ces sans dents de gilets jaunes. Vous remplacerez ces gaulois, en prenant leurs femmes et on bâtira des mosquées pour vous.

Quand un pape s'occupe de politique c'est toujours pathétique...
Que François fasse donc le ménage dans son palais infesté, qu'il s'occupe de ses fidèles toujours moins nombreux et persécutés à travers le monde.
Dernière modification par Pathos le jeu. 04 juil. 2019, 22:29, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Censor
Censor
Messages : 196
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Briscard » jeu. 04 juil. 2019, 15:02

Votre texte est très dur,Pathos, notamment à l'êgard du pape.

Dans le fond du fond vous n'avez peut être pas tort . Mais il y a manière et manière de dire ce qu'on pense.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9129
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Cinci » jeu. 04 juil. 2019, 17:34

Bonjour,

Il n'y a pas grand chose d'utile à tirer des propos du pape. L'expression est trop vague. Et je ne vois pas bien l'intérêt qu'il peut y avoir à vouloir mêler la question migratoire à celle d'une hypocrisie ou d'une immoralité de je ne sais qui et dans je ne sais quel pays.

C'est entendu que la France vend de l'armement dans certains coins chaud du globe. Sauf que la France est également l'un de ces pays qui caracolent en tête de liste côté "point de chute" pour les migrants. Il fait des décades que l'Allemagne fait son gros possible pour accueillir des étrangers; ce qui n'empêchera pas l'Allemagne de vendre des armes aux autres. Mais il serait difficile de reprocher aux Suédois d'être fermés aux autres. Dur de critiquer les Hollandais ou les Espagnols à ce sujet. Les Suisses ne sont peut-être pas très volontaires pour que leur pays servent de plaque tournante pour une invasion de gens déplacés. Mais la responsabilité de la Suisse est assez ténue pour des guerres qui se déroulent en Afrique ou au Moyen-Orient. Idem pour la Pologne, la Hongrie ou bien l'Autriche.

Non ...

Je trouve toujours étrange d'entendre dire que les pays d'Europe seraient insuffisamment accueillants envers les réfugiés. Selon quel étalon de mesure ? Les Japonais sont-ils tellement plus ouverts ? C'est la Chine le pays modèle ? On fait mieux au Pakistan ?

Maintenant, que les politiciens puissent parler de paix et signer en même temps des contrats de ventes d'armes à des gros clients : ce n'est pas une réalité nouvelle. Le problème c'est aussi que la demande existe. Si les européens décidaient de se retirer du marché pour des raisons morales, les clients iraient juste se fournir chez les Russes ou chez les Chinois. Le problème est plus épineux encore parce qu'il ne s'agit pas tant et pas seulement des armes. C'est que le lien crée et entretenu via les contrats d'armements s'insère dans un jeu diplomatique d'influence qui permet ou non de garder l'autre pays dans le cercle des amis avec lesquels il sera toujours possible de faire ensuite de bonnes affaires, dans des domaines assez éloignés du domaine militaire.

Autre chose ...

Le mot du pape pèche un peu sous un autre aspect. Il semble que les principaux responsables de "tout ce qui va mal dans le monde" serait des occidentaux Blancs et riches. N'y a-t-il pas là quelque chose de manichéen ? quelque chose qui passe allègrement sous silence la responsabilité des gens du Moyen-Orient, comme la responsabilité d'une foule de musulmans pour une guerre qui a lieu chez eux, d'Africains aussi bien que d'Israéliens ?

Parler d'armements de nos jours c'est parler aussi de toute une imbrication des industries civiles (il suffit de penser au domaine de l'informatique) qui toutes seront désireuses d'obtenir leur part de la manne que représente des contrats, condition du développement futur de la compagnie et de la mise sur pied de nouveaux systèmes plus perfectionnés.

Si je devais résumer

Je trouve le mot du pape assez superficiel et caricatural, visant surtout à faire en sorte (c'est mon impression peut-être fausse mais vu le côté suggestif tellement vague) que le pauvre paroissien tiède d'Italie ou de Belgique puisse s'y sentir (et pourquoi donc ?) comme une "rognure" mais si, d'aventure, lui-même ne se présenterait pas derechef tel un militant exalté de l'ouverture tout azimut, un type favorisant un quelconque déplacement à large échelle des populations.

Comme s'il suffisait, - encore ! -, pour être quelqu'un de bien (pas un hypocrite donc), de poser en compagnie de politiciens dans le genre de Macron ("Il faut faire dela lutte contre le réchauffement climatique une priorité, écologie globale ... blabla ... la paix, la paix ... blabla ... plus de migrants ... bâtir un pont; dégager des argents pour construire une nouvel aéroport international réservé à Rome, pour faciliter le transit régulier du pont aérien pour les migrants. Et, allez donc, pour être solidaires du monde").

J'aimerais bien obtenir un exemple concret d'hypocrisie assimilable directement à ce dont le pape aura voulu parlé. Il me faudrait un cas idéalement pour dissiper le flou. Des noms ! J'aimerais obtenir des noms si possible. J'aimerais obtenir l'identité de celui-là qui s'enrichirait réellement avec la guerre en Afrique selon le pape François, et qui militerait ensuite pour que les pays d'Europe se ferment à l'accueil de réfugiés.

:)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4152
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Kerniou » jeu. 04 juil. 2019, 18:30

Je n'ai jamais dit, Pathos, ni même pensé que les chrétiens d'Orient doivent être laissés de côté !
D'ailleurs, leur accueil en France ne pose pas problème, à ma connaissance ... A leur sujet, notre Saint Père n'avait-il pas dit que chaque paroisse pourrait accueillir une famille ...
Que l'accueil de chrétiens soit plus aisé que celui de musulmans est une réalité ... Mais est-ce une raison suffisante pour refuser d'accueillir des familles, des femmes et des enfants parce qu'ils sont musulmans ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 179
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04
Conviction : Ecclesia Catholica Romana

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par LaurentVan » ven. 05 juil. 2019, 9:54

Vous vous trompez de cibles, et le pape ne parle pas de nous. Il dénonce le système diabolique dans lequel nous sommes esclaves et où nous sommes forcés de tolérer le mal qui est fait en notre nom.

Puisque nous ne sommes pas capables, pour l'instant, de sortir de notre condition pitoyable, il nous appartient malgré cela de faire ce qui est juste et bon et donc d’aider autant que possible ceux qui sont victimes de notre système, migrants inclus. Lorsque nous nous serons mis d’accord sur un plan d’actions (Local en premier lieu, national en second, puis éventuellement international) nous pourrons, avec l’aide de Dieu, mettre fin à ce système et ses maudites idéologies qui l’accompagnent.
« Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 913
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Foxy » ven. 05 juil. 2019, 10:55

Kerniou a écrit :
jeu. 04 juil. 2019, 18:30
D'ailleurs, leur accueil en France ne pose pas problème, à ma connaissance ... A leur sujet, notre Saint Père n'avait-il pas dit que chaque paroisse pourrait accueillir une famille ...
Que l'accueil de chrétiens soit plus aisé que celui de musulmans est une réalité ... Mais est-ce une raison suffisante pour refuser d'accueillir des familles, des femmes et des enfants parce qu'ils sont musulmans ?
C'est vrai Kerniou et nous l'avons fait dans notre commune, en accueillant deux familles venues de Syrie, passées par Calais. Elles sont musulmanes mais bien intégrées, ne causant aucun souci.
Nous sommes juste là maintenant pour la paperasserie et véhiculer le papa d'une famille à l'hôpital, tous les jours depuis un an, pour les suites de ce qu'il a vécu en Syrie…
Avec les enfants, bien accueillis et intégrés à l'école, nous apprenons toujours un peu plus de ce qu'a été leur vie quand ils ont dû partir de Syrie, quitter leur maison : c'est atroce.
Des jeunes de la commune prennent le relai et c'est agréable, car ils arrivent à dialoguer mieux que nous qui ne parlons pas l'anglais.
Les médias sont souvent à côté de la plaque quand on entend les intéressés !!
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 913
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Foxy » ven. 05 juil. 2019, 10:56

LaurentVan a écrit :
ven. 05 juil. 2019, 9:54
Vous vous trompez de cibles, et le pape ne parle pas de nous. Il dénonce le système diabolique dans lequel nous sommes esclaves et où nous sommes forcés de tolérer le mal qui est fait en notre nom.

Puisque nous ne sommes pas capables, pour l'instant, de sortir de notre condition pitoyable, il nous appartient malgré cela de faire ce qui est juste et bon et donc d’aider autant que possible ceux qui sont victimes de notre système, migrants inclus. Lorsque nous nous serons mis d’accord sur un plan d’actions (Local en premier lieu, national en second, puis éventuellement international) nous pourrons, avec l’aide de Dieu, mettre fin à ce système et ses maudites idéologies qui l’accompagnent.
voilà de bons conseils, merci.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9129
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par Cinci » ven. 05 juil. 2019, 13:55

Bonjour,
LaurentVan :
Vous vous trompez de cibles, et le pape ne parle pas de nous. Il dénonce le système diabolique dans lequel nous sommes esclaves et où nous sommes forcés de tolérer le mal qui est fait en notre nom.
Mais où voyez-vous que l'évêque de Rome parlerait de sortir d'un système quelconque ? qu'il recommanderait à des dirigeants de quitter ou rompre avec l'ordre économique ou politique internationale actuelle ? Moi je perçois surtout qu'il voudrait dénoncer une hypocrisie et comme devant être le cas de certains plus que d'autres. Peut-être ... mais alors de qui s'agit-il ? Quelqu'un en a une idée ?




Puisque nous ne sommes pas capables, pour l'instant, de sortir de notre condition pitoyable, il nous appartient malgré cela de faire ce qui est juste et bon et donc d’aider autant que possible ceux qui sont victimes de notre système, migrants inclus. Lorsque nous nous serons mis d’accord sur un plan d’actions (Local en premier lieu, national en second, puis éventuellement international) nous pourrons, avec l’aide de Dieu, mettre fin à ce système et ses maudites idéologies qui l’accompagnent
Vous resterez dans le vague, vous aussi. Vous ne nous direz ni ce qui serait bon de faire au juste ni quel serait ce plan, ni non plus quelles seraient ces maudites idéologies à répudier. Aider autant que possible ? C'est vague. A quoi le "autant que" pourrait-il nous renvoyer ?

Chez nous : il suffit que quiconque ose évoquer publiquement la possibilité (toute théorique, hein ?) de réduire de 2, 3, 5 ou 10% le taux des entrées dans le pays, d'évoquer la perspective d'un abaissement du seuil ne serait-ce que pour une année, pour aussitôt se voir qualifier implicitement de délinquant, populiste irresponsable et d'individu probablement porteur d'idées dangereuses. Les gens honnêtes doivent comprendre sans mal qu'il n'y aurait pas d'autres alternatives (*) que celle d'ouvrir les portes en grand aux migrants de toutes provenances.

A entendre le pape derrière son bureau, il semblerait aussi comment, dans son esprit en tout cas, il ne devrait pas non plus exister d'autres alternatives que celle d'admettre en foule des réfugiés chez soi, ici appelez-les migrants et autres sinistrés de débâcles économiques ou guerrières. Maintenant, comme nous savons que tous les grands leaders politiques du monde occidental sont, en règle générale comme vous le savez, des partisans de l'accueil en masse des réfugiés, à l'instar de notre Souverain Pontife, je me demande qui seraient ces hypocrites au juste. De qui veut-il bien parler ?

------
(*) "There is no alternative", comme disait la dame de fer en Angleterre. Je reprends juste la formule, sans prétendre qu'elle aurait dû s'appliquer au cas des migrants dans l'esprit de la championne du libéralisme.

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 179
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04
Conviction : Ecclesia Catholica Romana

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par LaurentVan » lun. 08 juil. 2019, 10:01

Bonjour Cinci,

Tout ce qui tend à diviser, mentir, pervertir, ..., vient du Malin. Partant de cela, vous savez quoi rejeter.

Avant d’espérer que les choses changent Il faut d’abord sortir de notre propre médiocrité. "Aide toi et le ciel t'aidera."

Le diable nous fait nous assoir sur un trône et nous met une couronne sur la tête en nous disant que nous sommes des rois. Remettons cette couronne et ce trône au Christ, car cela est juste et bon.

Par la suite prenons les bonnes dispositions vis à vis de Dieu et de nous-même.

Vis-à-vis de Dieu (selon le Père Pio, rapporté par le père Jean deRobert) :
- Toujours vivre en présence de Dieu.
- Faire de la prière une conversation avec Dieu.
- Faire absolue confiance en Dieu.
- Interpréter les événements comme venant de sa main.
- Faire confiance en Dieu en tout temps.

Vis-à-vis de nous même
- Être prudent :
Ne pas être naïf ou on fini piégé par des hypocrites comme Etienne Chouard le fut sur le Media.
Prendre de la distance par rapport aux évènements et demander à Dieu la manière dont nous devons répondre.
Etc.
- Être sage :
Ne pas être rebelle, car c’est se rebeller contre le plan de Dieu.
Ne pas chercher querelle.
Etc.
- Être humble :
Ce n’est pas nous qui décidons mais Dieu. Il est donc inutile de vouloir faire les choses selon notre volonté.
Ne pas tirer de fierté de faire ce qui est juste et bon, car ce n’est pas pour nous que nous le faisons mais pour Dieu et les hommes que nous aimons.
Etc.
- Être courageux :
Affronter les épreuves que Dieu met sur notre chemin avec vaillance et abnégation.
Etc.
- Être respectueux,
Ne pas dire du mal des gens même si personne ne les aime.
Etc.
- Garder l’espoir
La victoire est le résultat d’une succession d’échecs
Etc.
- Être obéissant,
- …

C’est un fait, à mesure que nous grandissons dans nos valeurs avec l’aide et les conseils de Dieu, les choses dans notre vie de tous les jours s’arrangent de plus en plus rapidement. Il faut travailler (sic) avec ces valeurs jusqu’à en faire des vertus pour nous même.

Plus nous serons nombreux à nous éloigner de notre médiocrité, plus les choses bougeront rapidement et dans le bon sens.

Le reste sera une partie de billard.
« Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1053
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Le Pape François analyse les enjeux entre guerres, trafics d'armes et afflux de migrants.

Message non lu par zelie » lun. 08 juil. 2019, 18:07

Le diable nous fait nous assoir sur un trône et nous met une couronne sur la tête en nous disant que nous sommes des rois. Remettons cette couronne et ce trône au Christ, car cela est juste et bon.

Par la suite prenons les bonnes dispositions vis à vis de Dieu et de nous-même.

Vis-à-vis de Dieu (selon le Père Pio, rapporté par le père Jean deRobert) :
- Toujours vivre en présence de Dieu.
- Faire de la prière une conversation avec Dieu.
- Faire absolue confiance en Dieu.
- Interpréter les événements comme venant de sa main.
- Faire confiance en Dieu en tout temps.
Merci Laurent Van pour ce si magnifique et si vrai message... même si mon intervention fait un petit détour hors-sujet. Vous avez résumé tout ce qu'est une vie en Dieu. En moins de lignes!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités