Un retour de la crise financière attendu...

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Astya
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Un retour de la crise financière attendu...

Message non lu par Astya » dim. 06 janv. 2019, 0:42

Un État peut-il fonctionner sans maîtriser sa politique monétaire ?
De fait : les états de la zone euro fonctionnent. Mais mal, c'est aussi un fait : il y a eu une convergence des politiques monétaires depuis longtemps (avant le passage à l'euro) avec une action coordonnée des banques centrales.
Mais en l'absence de convergence des politiques fiscales et absence de coordination des émissions de dettes des Trésoreries, l'union monétaire risque de devenir un carcan.

Donc :
Soit il fallait faire l'Europe politique, et ensuite faire l'Euro, soit il fallait garder les monnaies nationales
C'est évident : c'est pour cela que j'ai voté non en 1994 au référendum de Maastricht.
Mais comme la majorité a voté oui, et comme je suis démocrate, j' ai accepté l'idée et travaillé ensuite dans un service qui préparait le passage à l'Euro.

D'autre part :
Dans cette optique, que pensez-vous de la taxe en cours sur le chiffre d'affaire réalisé en France par des entreprises dont le siège est à l'étranger : les G.A.F.A. ?
N'est-ce pas là une bonne idée du gouvernement ?
Bonjour,

C'est irréalisable sans une profonde refonte du système financier et fiscal mondial. La taxe créée en France sera irrécouvrable, car les GAFA vont utiliser d'autres pays à fiscalité privilégiée pour ne pas la payer, en toute légalité. La France seule n'a aucun pouvoir coercitif pour lutter contre ces monopoles technologiques mondiaux, contrairement à ce que nos gouvernants pensent (mais dans quel monde vivent-ils ?).

A mon sens, la réponse à apporter doit être globalement négociée avec l'Europe et les Etats-Unis. Mais je doute que ces derniers aient intérêt à mettre au pas fiscalement leurs fleurons technologiques qui pèsent des milliards.


Bonjour Cgs,
Ce n'est pas irréalisable : toute l'information qui circule sur le net passe par des serveurs qui comptabilisent les flux et reversent une partie des redevances publicitaires et commerciales à ces entreprises. L'argent qui sort de France est comptabilisé en France. Les Etats Unis ont le même problème : ces boîtes ne rapatrient pas les flux financiers aux States, mais dans des paradis fiscaux.
Vous avez trop l'habitude du monde des 30 ou 40 dernières années, où la France a été incapable de mener des réformes fiscales d'ampleur.
Cette réforme est techniquement faisable : il s'agit d'une retenue à la source.
Il faut souhaiter que ce gouvernement conserve l'envie et la possibilité de réformer ?

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2723
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Un retour de la crise financière attendu...

Message non lu par Cgs » dim. 06 janv. 2019, 19:26

Astya a écrit :
dim. 06 janv. 2019, 0:42


Bonjour,

C'est irréalisable sans une profonde refonte du système financier et fiscal mondial. La taxe créée en France sera irrécouvrable, car les GAFA vont utiliser d'autres pays à fiscalité privilégiée pour ne pas la payer, en toute légalité. La France seule n'a aucun pouvoir coercitif pour lutter contre ces monopoles technologiques mondiaux, contrairement à ce que nos gouvernants pensent (mais dans quel monde vivent-ils ?).

A mon sens, la réponse à apporter doit être globalement négociée avec l'Europe et les Etats-Unis. Mais je doute que ces derniers aient intérêt à mettre au pas fiscalement leurs fleurons technologiques qui pèsent des milliards.


Bonjour Cgs,
Ce n'est pas irréalisable : toute l'information qui circule sur le net passe par des serveurs qui comptabilisent les flux et reversent une partie des redevances publicitaires et commerciales à ces entreprises. L'argent qui sort de France est comptabilisé en France. Les Etats Unis ont le même problème : ces boîtes ne rapatrient pas les flux financiers aux States, mais dans des paradis fiscaux.
Vous avez trop l'habitude du monde des 30 ou 40 dernières années, où la France a été incapable de mener des réformes fiscales d'ampleur.
Cette réforme est techniquement faisable : il s'agit d'une retenue à la source.
Il faut souhaiter que ce gouvernement conserve l'envie et la possibilité de réformer ?
Bonsoir,

Concrètement, comment fait-on pour appliquer une retenue à la source sur des industries qui peuvent loger leur valeur ajoutée n'importe où sur la planète ? Exemple : un annonceur français verse une redevance à Facebook. La retenue à la source frappe la dépense de l'annonceur, on est d'accord. Il suffit à Facebook de faire loger l'annonceur dans un autre pays pour éluder la retenue à la source en France. Donc la mesure risque au contraire de dépouiller la France de ses industries et de nombreuses activités économiques, sans lutter contre ce type d'évasion fiscale.

D'où la nécessité de trouver une solution globale Europe-EU. Mais je doute que toutes les parties veuillent la même chose que la France.
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Astya
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Un retour de la crise financière attendu...

Message non lu par Astya » dim. 06 janv. 2019, 22:07

Bonsoir,

la taxe sur les gafa est déjà en cours de vote : https://www.lepoint.fr/economie/numeriq ... 888_28.php

Les annonceurs et website français ne peuvent pas être logés dans d'autres pays : ce sont pour la plupart des PME ou des auto entrepreneurs français qui n'ont ni la vocation ni les possibilités à devenir des multinationales.

Reste à souhaiter que les entreprises françaises et européenne prennent plus de place sur ce créneau commercial.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités