Sur l'Union Européenne

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1427
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Sur l'Union Européenne

Message non lu par prodigal » mer. 12 juin 2019, 10:57

Cher Carhaix, ce que vous mettez en évidence, c'est l'importance de la sociologie électorale. Je suis bien d'accord pour ne pas la sous-estimer. C'est sans doute un instrument essentiel pour comprendre la vie politique.
Mais cela ne nous engage en rien. Nul n'est tenu de se conformer aux exigences statistiques de ses groupes d'appartenance.
Cher Cinci,
ce n'est pas simplement parce que les évêques ne les aiment pas que nous sommes nombreux à ne pas voter pour les identitaires, comme vous les appelez. Et ce n'est pas non plus parce qu'ils effraient le bourgeois. C'est parce qu'ils ne sont pas crédibles (jusqu'à preuve du contraire) comme défenseurs de la justice et du bien commun. C'est pour la même raison que je ne vote pas pour Lutte Ouvrière. Ce n'est pas parce que Nathalie Arthaud a de grandes dents pointues (ce qui n'est d'ailleurs pas avéré) :-D .
Je ne vous apprendrai rien si je vous dis que nous votons essentiellement en fonction de deux raisons :
- la défense du bien commun
- la défense de nos intérêts particuliers.
Si c'est ni l'un ni l'autre, c'est exclu.
Et donc, ceci exclut pour moi beaucoup de monde, dont ceux que vous appelez les identitaires. Et bien entendu cela exclut Macron, a fortiori.
Donc, il est prioritaire pour les gens comme moi de ne pas se laisser enfermer dans le duel que l'on prétend nous imposer.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

James
Senator
Senator
Messages : 805
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Sur l'Union Européenne

Message non lu par James » mer. 12 juin 2019, 14:43

Bonjour à tous mes chers frères et soeurs,
Cinci a écrit :
mar. 11 juin 2019, 16:16
Il faudrait que vous m'expliquiez à moi comment il se ferait que des catholiques qui vont à la messe une fois l'an pourraient quand même désirés être plus catholiques que les évêques français. Perso, je vois mal comment des catholiques français pourraient voter "en masse" pour un populisme de droite, quand le Pape à Rome conspue lui-même sans cesse la mouvance et quand toute la propagande publique tonne également contre.
Eh bien, je m'étais figuré que le peu de catholicisme que ceux-ci ont dans les veines, il y tenait... Comment expliquer la Manif pour Tous sinon? La complainte nationale pour le triste sort du Père Hamel? La mobilisation pour Notre Dame? Il doit bien y avoir un reste d'attachement en eux à ces choses qui font notre identité et notre mode de vie? Ce ne sont pas juste les sursauts nerveux d'un cadavre?

Quant au terme "populisme de droite" ... bon, il s'agit de LR!
Un parti (jusqu'à il y a peu) de gouvernement et d'où viennent (toujours il y a peu) bon nombre de ceux qui constituent LREM et dont le programme est beaucoup moins identitaire que ce que son ancêtre le RPR proposait dans les années 90-2000 pour atteindre les plus hautes fonctions.

Je veux bien que les temps changent mais quand-même!

Que la Paix du Christ soit sur vous!

Avatar de l’utilisateur
Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Sur l'Union Européenne

Message non lu par Cepora » mer. 12 juin 2019, 15:14

Le premier groupe social auquel on appartient est sa famille, je suppose donc que beaucoup votent d'abord en fonction de leur éducation familiale, puis en fonction d'une appartenance sociale ou professionnelle. Le choix du vote est en quelque sorte conditionné par nos groupes d'appartenance, par les sphères sociales que l'on fréquente, par notre niveau d'instruction. Il peut aussi être conditionné par des personnes d'influence qui représentent l'autorité : instructions des évêques pour les catholiques ; instructions des maires pour les employés municipaux ; instructions des gradés pour les militaires ; instructions des médias dominants pour les autres. Certes, personne n'est tenu de se conformer à ses groupes d'appartenance, mais c'est la tendance générale. Après, on aura toujours de bonnes raisons pour voter ou pour s'en abstenir, des raisons pas forcément assujetties à la raison, d'ailleurs.

En ce qui me concerne, je n'ai jamais voté de ma vie et ne le ferai jamais, même sous la menace ou la contrainte. Je suis pourtant soucieux de la défense du bien commun et des intérêts particuliers, ce qui prouve qu'elle peut revêtir bien des formes.

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 210
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Sur l'Union Européenne

Message non lu par Gaudens » mer. 12 juin 2019, 15:28

On voit bien que les uns et les autres ici ne parlent pas du même parti quand ils le définissent comme "identitaire"(ce qui veut dire quoi au juste? Est-ce être identitaire que de ne pas vouloir la banalisation continue de l'avortement ou de refuser l'euthanasie? Nous devenons victimes des appellations forgées par nos adversaires,je le crains;cela dit être qualifié d'identitaire ne me gênerait pas personnellement mais ce serait un frein pour beaucoup d'électeurs si je me présentais à une élection quelconque...). S'agit-il de LR ou du RN ?Ou fianalement les deux seraient-ils plus proches que ce qui veulent maintenir une ligne rouge entre eux nous le disent?
Mais ça,ce sont des considérations politiques.En matière religieuse,je crains que ce déplacement de vote de la "droite catholique" ne soit dû aux causes dénoncées par Cinci , avec son goût des formules choc que nous lui connaissons :tiédissement des convictions, transformation du logiciel catholique en un simple "aimons nous les uns les autres,sans discrimination " couplé à l'extrême intérêt pour le maintien de l'ordre et la baisse des impôts.Tout le reste,ffttt! Bref,la génération "Pierres vivantes" qui ne voit rien de mal à la dérive libéralo-libertaire .
Par ailleurs, cette génération nourrie au libéralo-libertarisme sans s'en rendre compte se réjouit de voir partir ses enfants à Londres,Hong Kong , Shanghai,New York,etc...(le carnet des naissances et des mariages du Figaro est ,à cet égard ,très éloquent quant aux nouvelles destinations de ces futurs grand-parents à l'heure d'aller faire du baby-sitting de leurs petits-enfants...). La préférence nationale , le parti du localisme, pour notre agriculture ou notre industrie(ce qui reste des deux )ou le sort des Gilets jaunes l'indiffèrent plutôt,on s'en doute.(ça ,pour le coup, c'est un peu plus de sociologie que de religion,je le reconnais).
Ce que je veux dire c'est que le faux concept de "droite"(celui de "gauche" l'est tout autant) fait mélanger conservateurs et libéraux,à l'origine aussi différents que l'eau et le feu, et les ferait volontiers marier à la "droite moderne" pour le seul profit de celle-ci, si l'on suit Madame Pécresse (et ça ,c'est un retour à la politique !).

Et derrière ces tristes considérations politiques,une autre,encore plus grave:quel futur pour notre foi,pour notre Eglise en France, avec de telles dérives ?

James
Senator
Senator
Messages : 805
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Sur l'Union Européenne

Message non lu par James » mer. 12 juin 2019, 15:45

Gaudens a écrit :
mer. 12 juin 2019, 15:28
On voit bien que les uns et les autres ici ne parlent pas du même parti quand ils le définissent comme "identitaire"(ce qui veut dire quoi au juste? Est-ce être identitaire que de ne pas vouloir la banalisation continue de l'avortement ou de refuser l'euthanasie? Nous devenons victimes des appellations forgées par nos adversaires,je le crains;cela dit être qualifié d'identitaire ne me gênerait pas personnellement mais ce serait un frein pour beaucoup d'électeurs si je me présentais à une élection quelconque...).
Je tiens à préciser que je n'ai pas défini LR comme un parti identitaire mais qu'il y a une composante identitaire dans le programme de ce parti.

C'était le cas avant hier, à l'époque du RPR de Chirac/Juppé, où il affirmait que l'islam était incompatible avec la république.
C'était le cas hier, à l'époque de l'UMP de Sarkozy, où il disait qu'il fallait réduire l'immigration et passer le karcher.
Et c'est le cas aujourd'hui avec le LR de Wauquiez/Belami qui pense stopper l'immigration de masse et monter les racines chrétiennes au pinacle de l'UE.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités