A propos du pacte de migration...

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4214
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par Kerniou » dim. 23 déc. 2018, 11:24

Les USA et le Canada, à part les "natives", les indiens, ne sont-ils pas, très majoritairement, peuplés de migrants et : ou de leurs descendants ? Mr trump: combien de générations au cimetière aux USA ? Il est un canton dans le massif du Jura qui ne considère comme les siens que les habitants qui peuvent se prévaloir de 5 générations au cimetière … A ce rythme - là, Mr Trump n'est pas américain ! ... comme une très large majorité des habitants des USA … Joseph, Marie et Jésus n'ont-ils pas été des migrants puis des émigrés lors de la fuite en Egypte ?

Posons-nous la question suivante: Si Jésus, aujourd'hui, revenait sur terre, que nous conseillerait-il ? je re- précise que : les migrations peuvent représenter un problème mais aussi un atout; c'est pourquoi on n'est pas obligé de dire OUI ou NON par principe. On peut dire oui, observer et moduler le flot en fonction de la situation du moment … On peut, alors, ralentir … pas nécessairement refouler ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Non au pacte de migration...

Message non lu par la Samaritaine » dim. 23 déc. 2018, 14:14

Foxy a écrit :
jeu. 20 déc. 2018, 19:53
Voici aussi ce que dit Mgr Denis Jachiet
Évêque auxiliaire du diocèse de Paris
Membre de la Commission épiscopale pour la Mission universelle de l’Église au titre de la pastorale des migrants

"Le Pacte recense dix principes guides et 23 propositions pour aider les pays à faire face aux migrations, en facilitant l’information, l’intégration des migrants et l’échange d’expertises. Il encadre la protection des migrants dans les situations de vulnérabilité. Le droit souverain des États à déterminer leur politique nationale en matière d’immigration y est toujours réaffirmé. Même si elle n’est pas contraignante pour les État signataires, cette déclaration représente un progrès important pour la coopération entre les Etats sur les différents défis posés par le phénomène de la migration en fournissant un cadre.
Comme nous rappelle souvent le pape François, seule une collaboration qui dépasse les étroites perspectives locales et nationales, pourra être incisive et efficace. "
Foxy.
Bon, les choses sont assez simples et claires, le pacte vise à aider les Etats à coopérer ensemble pour affronter les migrations (qui ne vont faire qu'augmenter) et dans la mesure du possible, à protéger les personnes. Il est en plus non contraignant. Que dire de plus ? Il faut bien affronter le réel et l'affronter ensemble. C'est une initiative nécessaire.


En Christ,

Avatar de l’utilisateur
Violaine
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : jeu. 22 nov. 2018, 18:16
Conviction : Catholique Romaine
Localisation : Normandie

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par Violaine » dim. 23 déc. 2018, 17:31

Kerniou a écrit :
dim. 23 déc. 2018, 11:24
Si Jésus, aujourd'hui, revenait sur terre, que nous conseillerait-il ?
je re- précise que :
les migrations peuvent représenter un problème mais aussi un atout; c'est pourquoi on n'est pas obligé de dire OUI ou NON par principe. On peut dire oui, observer et moduler le flot en fonction de la situation du moment … On peut, alors, ralentir … pas nécessairement refouler ...
Excellente suggestion car refouler d' office n'est pas évangélique !
Viens, Seigneur, montre-nous ton visage,
et nous serons sauvés. (Ps 79, 4.2)

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 232
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par Gaudens » dim. 23 déc. 2018, 19:42

Beaucoup de confusions,me semble-t-il dans pas mal de contributions ci-dessus entre les plans spirituel et géopolitique.Or toute "politique tirée de l'Ecriture Sainte" pour parler comme Bossuet me parait à déconseiller.Que Jésus ait momentanément migré en Egypte, par exemple, n'a pas grand chose à voir avec notre problématique occidentale actuelle devant la question des migrations.Je ne reviens pas sur ce qu'a écrit Cenci avec raison.Je rappelerai simplement deux choses:
1)que ce "pacte de Marrakech contient en gros 40 à 50 fois le terme "nous nous engageons" qui pèserait lourd demain si des candidats déboutés à l'immigration allaient se plaindre devant des juridictions telle la douteuse CEDH qui ne manqueraient pas de condamner l'Etat réticent....Et l'article 17 crée une quasi police de la pensée en enjoignant aux faiseurs d'opinion ,journalistes en particulier,de disposer favorablement les opinions publiques face aux migrations.Par ailleurs fait que le Saint-Siège reconnaisse (c'est la moindre des choses) aux gouvernements la possibilité de choisir leur politique migratoire n'est qu'un faible contrepoint à ces dangers.Mais le gouvernement de la Cité du Vatican a bien le droit de choisir sa propre politique migratoire.
2) les migrations massives extra-européennes ne seraient pas si graves si nos démographies étaient florissantes justement;or elles ne le sont pas du tout et le danger d'une submersion,d'un remplacement d'une population,d'une culture,d'une religion,par une autre n'est pas un fantasme de '"extrême droite" dans ces conditions.Puis-je rappeler le propos ,un peu cynique mais réaliste d'une certaine façon, du pape François dans ses entretiens avec le sociologue Dominique Wolton (un livre assez discutable à bien des égards, d'ailleurs ):"si les Européens veulent rester entre eux et bien qu'ils fassent des enfants !".Notre attitude devant la vie est donc l'autre face du problème et pour le coup les candidats à l'immigration n'y sont pour rien .

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9337
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par Cinci » lun. 24 déc. 2018, 3:03

Kerniou :

Les USA et le Canada, à part les "natives", les indiens, ne sont-ils pas, très majoritairement, peuplés de migrants et : ou de leurs descendants ?
(Eh bien, vous serez bon(ne) pour une petite capsule historique)

La réponse c'est non.


Les colons français qui sont venus créer un nouveau pays, en Amérique du Nord, à partir de zéro au XVIIe siècle, participaient d'un phénomène qui n'avait rien à voir avec ce dont on parle aujourd'hui.

Des Français de l'époque devenant "canadiens" n'essayaient pas de pénétrer à l'intérieur d'un État national étranger pour commencer. Il s'agissait d'engagés volontaires. On ne parle pas de gens qui s'invitent sur le territoire d'un autre peuple formant un nation constituée avec ses lois et pour exiger des hôtes qu'ils s'adaptent, eux, à leurs us et coutumes. Non, les Français faisaient plutôt leurs affaires d'un bord, les indiens de l'autre.

C'est tout comme avec le phénomène des invasions barbares (cet aspect d'un peuple conquérant en marche et qui cherche à se tailler un royaume de remplacement) au Moyen Age, et quand ledit phénomène n'avait rien à voir non plus avec le phénomène "migrant" de notre actualité. Même le peuplement original de l'Amérique par les "indiens" n'avait rien à voir avec la mécanique de nos migrants d'aujourd'hui.

Ce n'est pas parce que des gens peuvent se déplacer sur la planète qu'il faudrait s'écrier "aux migrants" partout. Faut conserver des distinctions sous peine de ne jamais rien comprendre.

En résumé

Je ne suis pas un migrants et les ancêtres du Canada français n'en étaient pas non plus. Ils n'en étaient pas, eux, parce qu'ils ont construit littéralement le pays. Ce qui veut dire créer de la terre, ôter les pierres du terrain, défricher, faire reculer la forêt, construire des chemins, bâtir des tas de facilités pour rendre la pays habitable, etc. On parlait d'une entreprise nationale et religieuse à la fois. La Nouvelle-France était une entreprise royale.

L'idée réductrice selon laquelle "tout le monde serait un migrant" ou un descendant de migrant procède du discours de propagande ressortant du multiculturalisme. Et c'est justement cela le problème avec nos Macron ou nos Trudeau de ce monde et aussi avec celui découlant d'une bonne partie de l'opinion publique en France gagnée depuis des lustres à l'anti-nationalisme, à la détestation de bien des choses.

Mais ce qui a à voir ...

Si un phénomène peut ressembler à celui de nos migrants d'aujourd'hui dans l'histoire du Canada : ce serait plutôt de l'histoire de l'immigration des Irlandais vers les années 1830. Avec ça l'on se retrouve en pays de connaissance, c'est à dire dans une logique de financiers anglais et de maîtres "atlantistes" déjà aux commandes d'un immense empire. On parlera de capitalistes (libéraux) responsables de la misère des Irlandais en Irlande, et opérateurs ensuite d'une urgente nécessité de transborder des masses d'Irlandais dans la vallée du Saint-Laurent (porte d'entrée de l'Amérique britannique).

La stratégie anglaise consistait à dépeupler une partie de l'Irlande afin de mieux assurer la main-mise sur ce pays déjà conquis d'une part; de l'autre, avec les Irlandais déplacés, l'on espère parvenir à mettre en minorité les Canadiens chez eux, les angliciser, les dénationalisés. Et beaucoup d'Irlandais sont morts en mer parce que les navires affrétés par les armateurs anglais étaient aussi des coques de noix pourries. Le gouvernement britannique de l'époque n'aura jamais demandé l'avis des Canadiens, savoir s'ils pouvaient être intéressés à recevoir chez eux des immigrants anglophones et à une époque, en plus, où une sévère crise économique touchait le Canada (que les Canadiens étaient de plus en plus à l'étroit sur leurs terres et cela à cause des politiques impériales britanniques aussi, celles interdisant l'ouverture de nouvelles terres pour le peuplement en taillant sur le domaine de la Couronne).

Le phénomène de l'immigration irlandaise au Canada aurait pu ressembler au XIXe siècle au phénomène de nos migrants dans Europe du XXIe siècle, et la chose a provoqué certainement des troubles anciennement. Il en est résulté les fameuses rébellions de 1838-1839 au Canada, puis ensuite la destruction du Parlement canadien incendié par des militants anglais de l'empire britannique, etc. La question des migrants irlandais de l'époque intervenait pour attiser le feu sur le plan politique intérieur, de la même façon qu'elle pourrait bien intervenir dans l'Allemagne de Merkel ou la France de Macron.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9337
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par Cinci » lun. 01 avr. 2019, 7:36

Le cardinal Robert Sarah écrivait :
Card. Sarah :

"Ce que je trouve également scan­daleux, c’est qu’on utilise la Parole de Dieu pour justifier cela. Dieu ne veut pas la migration. Le Christ, enfant, s’est réfugié en Égypte, à cause d’Hérode, mais il est rentré chez lui ensuite. De même, Dieu a toujours ramené son peuple en Israël, après chaque famine et chaque déportation en Babylonie. Un pays est un grand trésor, c’est là que nous sommes nés, c’est là où sont en­terrés nos ancêtres. Quand on accueille quelqu’un, c’est pour qu’il ait une vie meilleure, et ce n’est pas dans un camp qu’on a une vie meilleure. Quand on est nourri sans travailler, on n’a aucune dignité. Quelle culture avez-vous à leur offrir ? Est-ce que vous êtes encore ca­pable de partager votre culture et vos racines chrétiennes ? J’ai peur que le déséquilibre démographique engen­dré par ces vagues migratoires vous fasse perdre votre identité et ce qui fait votre spécificité. L’Europe a une mis­sion spéciale que Dieu lui a donnée : c’est par vous que nous avons connu l’Évangile, que nous avons connu les valeurs de la famille, la dignité de la personne, et la liberté. Si vous renon­cez à votre identité, si vous êtes noyés par une population qui ne partage pas votre culture, vos valeurs chrétiennes et votre identité risquent de disparaître. C’est comme la Rome ancienne enva­hie par les barbares. Il faut réfléchir aux immigrations : c’est un nouvel esclavage qu’on organise parce qu’on a besoin de travailleurs. Toutes ces personnes qui viennent ici en croyant trouver une vie rêvée. Quel mensonge ! Quel cynisme !"


http://www.xn--pourunecolelibre-hqb.com ... as-la.html

On dirait que Son Éminence le cardinal ne travaille pas dans le même gouvernement que Sa Sainteté le pape François. Le premier tient un discours qui serait qualifié facilement de populiste par les uns, le second s'exprimerait plutôt comme le font les représentants du politiquement correct ("political correctness").

C'est difficile de comprendre comment deux personnalités occupant les postes qu'elles occupent peuvent à ce point sembler se contredire si parfaitement au plan de l'analyse du phénomène.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2571
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par Trinité » lun. 01 avr. 2019, 15:30

Très intéressant ce cours d'histoire du Canada Cinci!
Merci. :)

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1222
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par zelie » lun. 01 avr. 2019, 16:16

-la conférence de presse du Pape dans l'avion de retour du Maroc:



Ca vaut le coup d'entendre ce qu'il a à dire, ça ne va pas dans le sens du Cardinal Sarah, mais ça va assurément dans le sens des Evangiles (Luc 16 :19-26 entre autres)!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
invité1
Barbarus
Barbarus

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par invité1 » lun. 01 avr. 2019, 22:12

A propos de ce qu' a dit le cardinal Sarah :
http://www.xn--pourunecolelibre-hqb.com ... as-la.html
"[...] Quand on accueille quelqu’un, c’est pour qu’il ait une vie meilleure, et ce n’est pas dans un camp qu’on a une vie meilleure. Quand on est nourri sans travailler, on n’a aucune dignité. [....] Toutes ces personnes qui viennent ici en croyant trouver une vie rêvée. Quel mensonge ! Quel cynisme !"
Le cardinal Sarah ne sait-il pas que ce pacte de Marrakech garantira justement à tout migrant un logement, l’accès aux soins de santé gratuits ainsi qu'une aide financière ? Donc, oui, pour ces migrants, ce sera une vie rêvée. Pas un mensonge.
"[...] L’Europe a une mis­sion spéciale que Dieu lui a donnée : c’est par vous que nous avons connu l’Évangile, que nous avons connu les valeurs de la famille, la dignité de la personne, et la liberté. Si vous renon­cez à votre identité, si vous êtes noyés par une population qui ne partage pas votre culture, vos valeurs chrétiennes et votre identité risquent de disparaître.
Et l'on peut légitimement se dire : et qu'a fait cette Europe depuis la seconde moitié du 20ème siècle ? Elle a abandonné le Christ, ne veut plus de Dieu. Pire : elle combat Dieu. Peut-être bien que ces millions de migrants en Europe finiront, eux, par accepter le message du Christ. Impossible, diront la majorité. Et pourtant, il y a eu un précédent. Jésus a dit : « C'est pourquoi je vous le dis : le royaume de Dieu vous sera ôté pour être donné à un peuple qui en produira les fruits. » (Mt 21, 43c)

Ce qui s'est déjà produit avec les Juifs peut se reproduire avec les Chrétiens.

Ici la parabole de Jésus dans son intégralité :
https://bible.catholique.org/evangile-s ... hapitre-21

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 183
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04
Conviction : Ecclesia Catholica Romana

Re: A propos du pacte de migration...

Message non lu par LaurentVan » mar. 02 avr. 2019, 6:24

Bonjour,

Un migrant est avant tout un invité et il doit être traité comme un être aimé, c’est-à-dire avec égards et gentillesse. Ceux qui les accueillent doivent partager leurs tables avec lui tout en sachant que cela est provisoire, car il devra rentrer un jour dans son pays. Ils doivent assurer sa sécurité et son confort durant sa visite ainsi que l’aider à préparer son retour et s’assurer que son voyage vers son pays d’origine soit confortable et sans danger. Après un temps, Il faut lui offrir l’opportunité de devenir citoyens du pays si celui-ci en fait la demande et plait aux indigènes qui s’occupent de lui.

Cependant de tout cela nous en sommes bien loin. Le système n’écoute pas les autochtones, seules ses élites, ces "ennemies" (sarc.) de la haute finance sans frontière, qui n’accueillent aucun migrant à leurs tables, décident et imposent à tous ce qu’ils ne font pas eux même.
Cette injustice en entraine une plus grande, les migrants ne sont pas traités comme des invités, mais comme de la compétition ou des parasites pour un gâteau économique dont la taille, déjà bien insignifiante pour les peuples, ne cesse de se réduire.

Le pacte de Marrakech est, évidemment, la finance qui se drape, une énième fois, de blanc pour tromper les peuples chrétiens des pays à haut rendement économique. Cependant, même dans une situation injuste, il faut continuer à faire ce qui est vrai et juste selon Dieu.

PS : Un système qui refuse la vérité et la justice du peuple qui la mis en place vit sa fin. Prions que cela soit sans conséquence pour l’intégrité de son peuple.

[Merci LaurentVan d'être revenu au sujet de ce fil - le pacte de migration de l'ONU - ses aspects positifs ou négatifs, car il n'est pas souhaitable de démarrer un énième fil sur les migrants et la crise migratoire; si tel était le cas, ce fil serait impitoyablement verrouillé. ]
« Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités