Les gilets jaunes

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4214
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Kerniou » jeu. 21 mars 2019, 14:28

Je me souviens du smig à 230 ou 250 francs … et des ouvriers vivant, fin des années cinquante et début des années soixante, avec leur famille dans des bidonvilles ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Ephraim
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : sam. 30 juin 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Ephraim » jeu. 21 mars 2019, 17:58

Et du coup ça vous choque que des gens puissent se battre pour éviter de revenir à cela?
Puis bon, en résonnant comme ça, pourquoi pas ne pas écrire "je me souviens de la Grande Famine de 1709, de la Guerre de Cent-Ans, etc.."
Des gens se sont battu, dans tous les sens du terme, pour que notre pays soit vivable, au point de devenir un modèle envié ; le moindre du respect que l'on doit à ces ouvriers que vous vitez, soldats etc, serait peut-être justement de respecter leur travail, leur héritage et de ne pas brader le pays, non?

Ephraim
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : sam. 30 juin 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Ephraim » jeu. 21 mars 2019, 18:09

JeandeBerry a écrit :
mar. 19 mars 2019, 19:09
Je suis étonné que personne ne fasse le rapprochement entre la fin du "Grand Débat national" (nom officiel de la campagne électorale de la LREM financée avec nos impôts) et le retour spontané des casseurs de l'ultra-gauche. Karl Marx (Dieu sait que ce n'est pas ma référence, mais enfin il n'a pas dit que des bêtises) mettait déjà en son temps le prolétariat en garde contre le "lumpen-prolétariat", c'est-à-dire la lie de la société, les brigands alliés objectifs de la bourgeoisie contre les travailleurs. Plus récemment, Jean-Claude Michéa les qualifiait avec humour de "gardes rouges du Capital". L'extrême-gauche avec toute ses nuances est une mine de nervis formidable pour tout pouvoir un peu machiavélique.

Macron sème le chaos et cherche un effet "juin 68": effrayer la bourgeoisie et les retraités de droite (c'est pas dur) pour assécher l'électorat LR et rafler ainsi la mise aux européennes. C'est sa dernière opportunité pour sauver son quinquennat. S'il n'est pas complétement sot, il sait qu'il est suspendu dans le vide. C'est un pari risqué car la droite peut tout aussi bien rejeter ce pouvoir incapable de maintenir la paix publique. "Louis-Philippe Macron" maintiendra-t-il la fragile alliance des nantis des deux bords qui lui a permis son hold-up électoral de 2017 ?
Voici qui excellent article qui illustre votre propos!
https://www.causeur.fr/gilets-jaunes-ca ... ner-160018

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par ChristianK » jeu. 21 mars 2019, 18:37

Ephraim a écrit :
jeu. 21 mars 2019, 17:58
serait peut-être justement de respecter leur travail, leur héritage et de ne pas brader le pays, non?
Certes mais il faut tenir compte de tous les facteurs. D'abord une certaine relativité, car les travailleurs de 2018 sont 2-4 fois plus riches qu'en 1950. Ensuite le protectionnisme a avantagé les pays riches et le libre échange a fait démarrer les pays pauvres, où l'extrême misère a spectaculairement reculé en 30 ans. Bref c'est parce que les pays plus pauvres gagnent de l'emploi que les pays riches en perdent. Cette équation est à considérer.

Ephraim
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : sam. 30 juin 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Ephraim » jeu. 21 mars 2019, 18:54

Honnêtement je n'ai même pas envie de poursuivre le débat sur "comment vit-on en France, c'était mieux ou pire avant...".

J'ai l'impression que certains intervenants sont exactement comme Mr Macron : complètement déconnectés de la réalité de leurs concitoyens! A l'heure qu'il est, je trouve proprement hallucinant que l'on puisse ne pas comprendre le malaise énorme de notre société… Je pense qu'en effet, jamais notre société n'aura été aussi fracturée!

C'est tragique, c'est terrifiant!

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par ChristianK » jeu. 21 mars 2019, 19:18

Je suis quelque peu sceptique sur les "jamais autant" généralement car les détails du passé nous échappent souvent (guerre civile froide des années 30, expulsion des religieux vers 1900, pcf à 27% en 46 etc etc.).
Je suis toutefois à peu près sûr que les fractures principales du présent ne sont pas économiques surtout mais morales et psychologiques, probablement à causes religieuses ou areligieuses indirectes.
De mon point de vue les fractures 68 étaient clownesques.

Avatar de l’utilisateur
Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Cepora » jeu. 21 mars 2019, 19:24

La pauvreté d'aujourd'hui n'est pas similaire à celle des années 50. Autrefois, la France était moins urbanisée, le tissu social était plus solide et cohérent, les liens intergénérationnels et familiaux permettaient de lutter contre des conditions de vie précaires. Aujourd'hui la société s'est largement urbanisée et individualisée, entraînant une dégradation du tissu social. Les liens intergénérationnels et familiaux ne sont plus ce qu'ils étaient, dans les faits, c'est heureux lorsqu'ils existent encore. La pauvreté d'aujourd'hui s'accompagne d'exclusion, sociale et économique. Les pauvres d'aujourd'hui sont souvent des personnes isolés, et leur situation me semble être plus fragile qu'autrefois.

JeandeBerry
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : jeu. 27 déc. 2018, 18:31
Conviction : catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par JeandeBerry » jeu. 21 mars 2019, 21:33

Bassmeg a écrit :
mar. 19 mars 2019, 19:33
(...)
Mais dire que les blackblock sont les alliés de la bourgeoisie, là, je ne prends pas. Des activistes, oui. Des casseurs, sans aucun doute, ils l'assument. Mais des alliés des bourgeois, je trouve que vous y allez trop fort.
Bassmeg , de tous temps les groupes violents, d'extrême-droite, d'extrême-gauche ou d'ailleurs, sont infiltrés par les gouvernements afin, soit de les contrôler et les faire exploser de l'intérieur, ce qui est louable, soit afin de les utiliser à des fins diverses, ce qui l'est moins. Je vous ferais grâce de l'Italie des années 70 où la CIA et les services italiens manipulaient à la fois les fascistes et les brigades rouges. Plus près de nous, en France, dans les années 80, le fameux groupe terroriste d'ultra-gauche Action directe travaillait en fait pour l'Iran chiite (exécution de Georges Besse etc.)

Plusieurs criminologues vous diront que la police parisienne a dans ses dossiers des listes des Blacks Blocks, qu'elle sait parfaitement qui fait quoi dans ce genre de groupe. Pourquoi n'y a-t-il jamais d'arrestations préventives dans ce milieu ? Les témoignages de GJ voyant ces anarchistes ultra-violents se promener tranquillement dans les cortèges sans que la police ne lève le petit doigt abondent. Concrètement, à quoi servent ces nervis (je maintiens le mot ) ? A choquer, à faire peur, à dissuader les GJ de se rendre sur les manifestations et à détourner l'opinion d'un mouvement de contestation du pouvoir qui suscite encore une vraie sympathie. Ne négligeons pas les médias, et leur pouvoir d'assimilation par l'image. Est aujourd'hui ancrée dans bon nombre d'esprits l'idée que les Gilets jaunes ne sont que de vils casseurs, des extrémistes, des fous etc. C'est exactement ce que veut Macron pour légitimer la répression et surtout maintenir un pouvoir qui ne tient qu'à un fil.

Ceci posé, que les Blacks Blocs soient des agents doubles, des crétins ou des "révolutionnaires" sincères, peu importe, il y a sûrement un peu de tout ça dans le lot. Il faut seulement voir à qui ils rendent service, et je maintiens qu'ils rendent service à la classe dominante. Mais, si vous permettez de vous taquiner un peu, peut-être péchez-vous par naïveté. Les classes populaires n'ont jamais été unies et uniformes. Il y a aussi de la crapule chez les pauvres, comme dans toute strate de la société. Malheureusement, chaque mouvement révolutionnaire traîne cette lie avec lui, et sa gloire éventuelle consiste à ne pas se laisser déborder et diriger par celle-ci, ce qui, dans l'histoire, n'arrive pas toujours, hélas.

Sinon, je ne suis pas en accord avec vous sur le fait qu'il ne s'agit que d'un mouvement social, mais je vous répondrai un peu plus tard si vous le désirez. :)

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 401
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Hantouane » jeu. 21 mars 2019, 22:10

On peut faire la comparaison entre le pouvoir d'achat entre 1950 et aujourd'hui, mais il serait plus judicieux de faire cette comparaison entre avant l'euro et aujourd'hui. Il me semble qu'en France tout à augmenter exponentiellement, sauf les revenus... Maintenant, peut-être vivons nous dans un monde globalisé et que sans l'Europe ce serait pire avec des puissances comme les USA, la Chine, l Inde...

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par ChristianK » jeu. 21 mars 2019, 22:28

Voici une hypothèse qui a son degré de plausibilité:

https://www.20minutes.fr/societe/186955 ... -autorites
JeandeBerry a écrit :
jeu. 21 mars 2019, 21:33


de l'Italie des années 70 où la CIA et les services italiens manipulaient à la fois les fascistes et les brigades rouges. Plus près de nous, en France, dans les années 80, le fameux groupe terroriste d'ultra-gauche Action directe travaillait en fait pour l'Iran chiite (exécution de Georges Besse etc.)

Pas impossible mais cela sent le complotisme, et manipuler peut avoir un sens logiquement très large ce qui ne favorise pas la rigueur.

Gaudens
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Gaudens » ven. 22 mars 2019, 11:49

Bonjour à tous,
Je viens de lire en diagonale vos échanges des dernières vingt-quatre heures et suis frappé de ce que,malgré vos apparentes oppositions,vous dites tous une part qui me parait évidente de la réalité actuelle.Ce qui prouve à quel point elle est complexe et difficile à transcrire en un discours clair et univoque.Un flou considérable "ennuage "notre société actuelle et les moments que nous vivons.Nous pouvons aider à enlever un peu de ce flou mais sûrement pas tout.Restent des souffrances et des dangers bien réels...

Ephraim
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : sam. 30 juin 2018, 14:42
Conviction : Catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Ephraim » ven. 22 mars 2019, 12:53

Je suis d'accord sur le grand flou en effet! J'ignore comment cela se vivait dans le passé, et à mon sens là n'est pas la question.
Il me semble certain que notre société est remplie d'énormes fractures ainsi qu'un grand nombre de micro-fractures.
Il me semble aussi qu'une grande partie de la population souffre d'étouffement : notre société est arrivée à un niveau d'hypocrisie extraordinaire où actuellement un nombre considérable de sujets deviennent tabous, que ce soit lors de débats politiques voir même au niveau individuel.
Je me souviens des discussions "socio-politiques" de la pause café. J'ai vu comment les choses se sont érodées avec le temps, comment de plus en plus de sujets sont devenu tabous, comment des choses, pourtant évidentes, ne se murmurent que du bout des lèvres et avec des personnes soigneusement choisies!
Sous ses aspects ultra-tolérants notre société exerce une terrifiante dictature de la pensée, et le moule auquel il faut se conforme devient de plus en plus étroit!...surtout quand on est catholique!
Pour les GJ, chacun voit midi à sa porte, pour certains, se sera une révolte contre l'argent-roi, pour d'autres un désir de plus de représentativité, d'autres s'insurgent contre le manque de transparence avec notamment l'influence des certains lobbies, certains veulent plus d'écologie, le RIC,...
En tout cas il me semble qu'enfin le vernis craque et je m'en réjouis :)
J'avoue d'ailleurs avoir beaucoup de mal à comprendre comment un catholique peut ne pas, à défaut d'adhérer, mais au moins sentir de la sympathie pour ce mouvement....

Avatar de l’utilisateur
ChristianK
Senator
Senator
Messages : 795
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par ChristianK » ven. 22 mars 2019, 16:44

Cepora a écrit :
jeu. 21 mars 2019, 19:24
La pauvreté d'aujourd'hui n'est pas similaire à celle des années 50. Autrefois, la France était moins urbanisée, le tissu social était plus solide et cohérent, les liens intergénérationnels et familiaux permettaient de lutter contre des conditions de vie précaires. Aujourd'hui la société s'est largement urbanisée et individualisée, entraînant une dégradation du tissu social. Les liens intergénérationnels et familiaux ne sont plus ce qu'ils étaient, dans les faits, c'est heureux lorsqu'ils existent encore. La pauvreté d'aujourd'hui s'accompagne d'exclusion, sociale et économique. Les pauvres d'aujourd'hui sont souvent des personnes isolés, et leur situation me semble être plus fragile qu'autrefois.
Exactement, l'aspect matériel pourrait être secondaire.
Hantouane a écrit :
jeu. 21 mars 2019, 22:10
plus judicieux de faire cette comparaison entre avant l'euro et aujourd'hui. Il me semble qu'en France tout à augmenter exponentiellement, sauf les revenus... .
des chiffres semblent nécessaires

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 401
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Hantouane » ven. 22 mars 2019, 17:47

ChristianK a écrit :
ven. 22 mars 2019, 16:44
Hantouane a écrit :
jeu. 21 mars 2019, 22:10
plus judicieux de faire cette comparaison entre avant l'euro et aujourd'hui. Il me semble qu'en France tout à augmenter exponentiellement, sauf les revenus... .
des chiffres semblent nécessaires
Les chiffres montrent que l'évolution du pouvoir d'achat varie en fonction des produits. Si l'on prend le prix du boeuf, de la place de cinéma, des cigarettes ou encore des consultations médicales, le prix à explosé. Pour d'autres, le prix n'a pas augmenté tant que ça.

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... -1980.html

Sinon, une autre étude déclare que le PIB par habitant en France a diminué :
Selon le Centre d'études de politique européenne, le PIB de la France a été amputé de 374 milliards d'euros sur la seule année 2017.

[...]

Selon une étude du think-tank allemand Centre de politique européenne (CEP) intitulée "20 ans de l'Euro : les perdants et les gagnants, une enquête empirique", chaque Français aurait perdu près de 56 000 euros par habitant entre 1999 et 2017.
Source : https://www.google.com/amp/s/actu.orang ... 1dj4XM.amp

Par contre, je ne suis pas du tout économiste donc ne maîtrise pas vraiment ce qu'est le PIB...

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Wazabi » sam. 23 mars 2019, 16:39

Une étude de la banque fédérale allemande a calculé que l'EURO a couté 400 euros par mois par Français depuis sa création. Si vous y a ajoutez l'inflation dont le calcul est des plus douteux (on prend, par exemple, en compte les avancées technologiques sur un produit donné pour en réduire la valeur véritable sans tenir compte de l'obligation d'achat. Ou encore on prévilégie des produits à faible évolution de prix ; mais totalement sans intérêt véritable ; comme les lacets de chaussure... ).

Oui tout a augmenté et ce n'est pas une impression. Et les revenus n'ont pas suivi en raison de la non-indexation juste du SMIC.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités