Les gilets jaunes

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10810
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Fée Violine » ven. 14 déc. 2018, 22:53

Remarque pour la Samaritaine :

chère Samaritaine, veuillez notez que Bassmeg ne s'appelle pas "Bassmerg". Il n'y a pas de r. Rien à voir avec la table des marées ! (basse mer)
Pendant que j'y suis, veuillez noter aussi que "Paray-le-Monial" ne comporte pas de s.
Et que "vous faites" et "vous dites" ne prennent pas d'accent circonflexe.
Merci !!!

Et pour Bassmeg : veuillez noter que le pronom "ça" ne prend pas d'accent.
Merci !

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Wazabi » sam. 15 déc. 2018, 0:53

Confirmant le sentiment exprimé par les Gilets jaunes, une étude de l’OFCE publiée en novembre par l’Insee conclut à une baisse du niveau de vie entre 2008 et 2016: le revenu disponible des ménages aurait en moyenne diminué de 440 euros sur cette période. Quelles causes? Quelles solutions?
https://fr.sputniknews.com/radio_sapir/ ... oir-achat/

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 257
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Briscard » sam. 15 déc. 2018, 14:58

Bassmeg, il 'y a pas que les boutiques de luxe des Champs qui sont caillassées et pillées, mais aussi des petits commerçants d'autres rues de Paris ainsi que de province.

On a noté votre "haine" de Macron (je n'ai jamais voté pour lui ni pour ses députés) mais quand même modérez-vous un peu.

La France se trouve depuis presque deux mois dans le chaos et vous en rajoutez plusieurs couches. Le chômage est déjà assez élevé dans notre pays !

Du calme. SVP.

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Bassmeg » sam. 15 déc. 2018, 15:17

Briscard a écrit :
sam. 15 déc. 2018, 14:58
Bassmeg, il 'y a pas que les boutiques de luxe des Champs qui sont caillassées et pillées, mais aussi des petits commerçants d'autres rues de Paris ainsi que de province.
On a noté votre "haine" de Macron (je n'ai jamais voté pour lui ni pour ses députés) mais quand même modérez-vous un peu.
La France se trouve depuis presque deux mois dans le chaos et vous en rajoutez plusieurs couches. Le chômage est déjà assez élevé dans notre pays !
Du calme. SVP.
Du calme s' il vous plait. Je ne hais pas Macron, calmons-nous. Je déplore ses errements et leurs conséquences, certes, mais je ne le hais pas, Briscard. Haïr le péché n' implique pas de haïr le pécheur.

Vous parlez du chômage. Pensez-vous que défiscaliser les heures sup pour les gens qui ont un travail aidera ceux qui n' en ont pas à en trouver un?

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Wazabi » sam. 15 déc. 2018, 15:39

Le problème des commerçants c'est le gouvernement qui se focalise sur les gj parce l"hyperclasse a peur de perdre son pouvoir. Le gouvernement fait cela au lieu de continuer à protéger l'ensemble des citoyens.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Cinci » sam. 15 déc. 2018, 16:57

Fée Violine écrit :
Oui sans doute c'est émotionnel, je ne suis pas très patiente, son air pompeux m'a agacée
Oui, certainement ! Et, c'est absolument incroyable, d'ailleurs; je parle de cette volonté de vouloir tout contrôler. Avec la pose étudiée, l'absence d'expression faciale, la fixité du regard, le contrôle des mains, etc. La panoplie complète du parfait manipulateur. Un apôtre du journal "La tour de garde" en mission ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Cinci » sam. 15 déc. 2018, 20:10

Briscard écrit :
La France se trouve depuis presque deux mois dans le chaos et vous en rajoutez plusieurs couches. Le chômage est déjà assez élevé dans notre pays !
Pfff ...

Dans le chaos ? vraiment ? Quelques gilets jaunes pouvant occuper quelques mètres carrés sur la chaussée ...

Eh bien, chez moi il fait bien plus de quinze ans que toute une grande ville se trouve réellement plongée dans le chaos en matière de circulations, grâce à des mégas chantiers de reconstruction de tout le réseau routier. Bon nombre de petits commerçants auront dû fermer boutique, d'autres prendre leur retraite; certains autres déménager, la plupart encaisser. Mais je n'ai jamais vu encore un seul politicien se plaindre, ni un seul agent économique se lamenter sur le calvaire subit par les entreprises. Pourtant ? Ce sont des bouchons automobiles pendant des mois à chaque année ... "Ah ! mais il faut ce qui'il faut ... pas le choix ... l'économie de demain ... nécessité ... " Le Conseil du patronnat va recommander de plus amples investissements dans l'amélioration du réseau

Cessez de dire des âneries svp. Quand on parle de chaos l'on doit se tourner vers la Libye, vers certaines zones de guerre civile en Afrique,

[...]

Le chômage

Et le chômage ? Mais il est voulu par les patrons, le chômage. Car c'est le chômage qui permet de maintenir les salaires bas. C'est notre nouvelle économie (délocalisation, automation, etc.) qui produit du chômage à grande échelle, non pas les gilets jaunes. Ce ne sont pas les petits travailleurs ou les mères au foyer qui sont responsables de la création de poches de pauvreté relative. Détroit ville bombardée, Flint au Michigan en voie de désertification ... Rien à voir avec les manifestants !


Anecdote ...

Durant les années trente, les années de la grande crise économique, la tendance se sera toujours maintenu (au mépris de l'évidence) à l'effet de pouvoir dire que les travailleurs étaient responsables du chômage. Ce sont les flancs mous qui ne veulent pas travailler, les incapables, ceux qui refusent de se prendre en main ... et blabla ... Il prenait que des dangereux populistes, des communistes ou des fascistes pour prétendre que le problème pouvait ressortir du système capitaliste lui-même.

Est arrivé la guerre en Europe, en 1939 ... et alors, en Amérique, de très gros investissements, pour faire sortir de terre des usines, des immenses plans de travail et où pouvoir fabriquer tout le matériel de guerre nécessaire. En un claquement de doigts le chômage résiduel fut réduit à zéro.

Les "flancs mous" des années trente ne se seront pas fait prier pour travailler comme des bêtes, avec des heures supplémentaires. On aura même dû embaucher des femmes en quantité tellement la main d'oeuvre inemployée se faisait rare. C'est là que l'on se sera aperçu vraiment à quel point la masse des inactifs n'était pas telle volontairement. Que la volonté politicienne et celle des industriels étaient déterminantes dans cette histoire.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par la Samaritaine » dim. 16 déc. 2018, 14:13

Bassmeg a écrit :
ven. 14 déc. 2018, 22:48
On est d' acccord que les violences que nous avons subies n' étaient pas des calins, mais c' est quand même sans commune mesure avec ce qu' on subi les manifestants sur Paris.
Ce qui est très gênant dans ce que vous écrivez ici, Bassmeg, c'est que vous semblez confondre les gilets jaunes et les casseurs. Les forces de l'ordre n'ont pas attaqué les gilets jaunes, elles étaient là pour les protéger au contraire. Elles ont attaqué les casseurs lorsque les casseurs ont attaqué les boutiques et les forces de l'ordre elles-mêmes. Certes les casseurs se tenaient au cœur des GJ alors il est évident que tout le monde en prend pour son grade.

C'est d'une mauvaise foi crasse que dire que les gilets jaunes ont été attaqués par les forces de l'ordre et c'est dommage car la fausse victimisation nuit à la sympathie que peuvent inspirer ce mouvement aux revendications légitimes.

Les GJ sont un mouvement spontané, non organisé, ils n'ont donc pas prévu de service d'ordre interne comme l'avait prévu par exemple la Manif pour tous (500 000 personnes dans la rue et très peu de casseurs !!!). C'est donc normal que ce mouvement sans ordre attire les casseurs mais qu'on ne reproche pas aux Forces de l'ordre d'intervenir !!! Elles font leur travail et comme elles le peuvent malgré la très grande difficulté.

En Christ,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par la Samaritaine » dim. 16 déc. 2018, 14:22

Cinci a écrit :
sam. 15 déc. 2018, 16:57
Fée Violine écrit :
Oui sans doute c'est émotionnel, je ne suis pas très patiente, son air pompeux m'a agacée
Oui, certainement ! Et, c'est absolument incroyable, d'ailleurs; je parle de cette volonté de vouloir tout contrôler. Avec la pose étudiée, l'absence d'expression faciale, la fixité du regard, le contrôle des mains, etc. La panoplie complète du parfait manipulateur. Un apôtre du journal "La tour de garde" en mission ... Cinci
La réalité est plus simple que ça : c'est le prompteur, il suivait le prompteur des yeux et lisait son texte, et il n'est pas doué pour l'exercice. Cela lui ôte toute spontanéité et le rend presque absent. Macron est une personne qui est à l'aise et spontané dans la relation à deux ou avec un public de proximité et pas du tout à l'aise avec la distance des caméras et du prompteur. Ce n'est pas du tout un tribun comme Mélenchon.

Donc il était censé donné un message de coeur et de compréhension mais on n'a pas vu son coeur puis qu''il était dans une posture de bon élève attaché à bien faire l'exercice. Dommage.

En Christ,

Samaritaine

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 580
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Wazabi » dim. 16 déc. 2018, 15:53

Une vidéo prise à la fin de manifestation des Gilets jaunes sur les Champs-Élysées le 15 décembre a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Une manifestante y dénonce l’attitude des forces de l’ordre à l’encontre de manifestants. «Ils ont attendu qu'on soit bien compacts et ils nous ont gazés comme jamais», s’est-elle indignée.
https://fr.sputniknews.com/france/20181 ... ris-video/

Astya
Quæstor
Quæstor
Messages : 232
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Astya » dim. 16 déc. 2018, 18:44

Bassmeg a dit
Mais vous rendez-vous compte du signal que le Président vient d' envoyer à la France en colère? Il n' a jamais mis les pieds dans la rue, ce n' est pas possible autrement. Si il commence à reculer de d' un puis deux centimètres parce qu' il a en face de lui des gens qui font du bruit, il reculera de 10, puis, qui sait...A chaque fois qu' il donnera un gage à la foule, il lui confirmera que la tactique est efficace et renforcera le mouvement. Ça s' appelle du renforcement positif,
A mon opinion, le message était plus subtil : pour reprendre l'exemple de votre nièce, si elle est insupportable, je suis sûre que vous commencez par lui parler posément et calmement avant de lui donner cette pièce qu'elle réclame à grand cris ? Et si au lieu d'une seule nièce, vous avez une dizaine de gamins qui plantent le souk, vous leur dites que vous avez repéré ceux qui profitent de l'effet de groupe pour jeter des pierres et que vous faites la distinction entre ceux qui expriment leur colère pacifiquement et ceux qui profitent de la colère du groupe pour casser ou blesser ?

Cela n'est pas du renforcement positif ; c'est la distinction entre les revendications d'un peuple inquiet pour son mode de vie, et les exactions d'extrémistes qui profitent du groupe.

Wasabi :
Manifestement, vous êtes dans le camp de ceux qui ont intérêt à ce que l'exploité reste exploité
Qui exploite qui ? Les patrons français ne sont pas des imbéciles, la plupart a compris depuis longtemps que la compétence de leurs salariés fait la valeur de leur entreprise : ça s'appelle le capital humain.

Cinci :
Et le chômage ? Mais il est voulu par les patrons, le chômage. Car c'est le chômage qui permet de maintenir les salaires bas.
Cf l'étude de Marx et Engels sur la main d'oeuvre irlandaise embauchée pour remplacer les employés grévistes.

=> Si on se positionne dans une logique de lutte des classes, Cinci et Wasabi ont raison (avec Marx) ; Mais => si on se positionne dans une logique de partage (plus chrétienne à mon opinion) on doit convenir que patrons et ouvriers sont dans le même bateau "entreprise" et aussi que smicards et technocrates sont dans le même bateau "France".

Cinci
Durant les années trente, les années de la grande crise économique, la tendance se sera toujours maintenu (au mépris de l'évidence) à l'effet de pouvoir dire que les travailleurs étaient responsables du chômage. Ce sont les flancs mous qui ne veulent pas travailler, les incapables, ceux qui refusent de se prendre en main ... et blabla ... Il prenait que des dangereux populistes, des communistes ou des fascistes pour prétendre que le problème pouvait ressortir du système capitaliste lui-même.
C'est le genre d'affirmation qui demanderait une citation de sources précises :
- dans les années 30, les économistes ont parfaitement identifié la crise de 29 comme crise de surproduction suivie d'une très grave déflation entrainant faillites en chaîne et chômage de masse. Je ne vois pas ce que vous évoquez par "flancs mous" ?
Communistes et fascistes ont prétendu que le collectivisme et l'économie planifiée supprimaient les crises : ça reste à prouver.
- Il reste que l'économie de marché (le "capitalisme") est sujette à des crises cycliques ; l'inflation en est l'indicateur et les politiques monétaires libérales tentent de réguler l'inflation, et de ne pas tomber dans la déflation. Bref, tentent de "lisser" les crises.

Fée Violine
Oui sans doute c'est émotionnel, je ne suis pas très patiente, son air pompeux m'a agacée,
Bassmeg
Du calme s' il vous plait. Je ne hais pas Macron, calmons-nous. Je déplore ses errements et leurs conséquences, certes, mais je ne le hais pas, Briscard. Haïr le péché n' implique pas de haïr le pécheur.
Ok, je vous comprends mieux là : au niveau de la discussion des idées. Le débat a parfois pris un tour d'attaque de la personne, pas seulement de ses idées, son programme ou même ses attitudes. C'est ça qui m'avait choquée : les attaques sur la personne.
Ici en Lozère, il n'y a pas de violence, et je ne regarde pas la télé
Cela recoupe ce que disait Hervé Le bras et d'autres géographes ou sociologues (dont Guili), et aussi les syndicats de policiers : Le mouvement gilet jaune comporte une base de manifestants pacifiques auxquels se mêlent des manifestants d'extrême gauche et d'extrême droite dont les comportement ne sont pas pacifiques, mais qui restent à dessein au milieu de la masse des manifestants pacifistes.

Foxy a diffusé le questionnaire (ou le questionnement) des évêques :
1/ Quelles sont selon vous, en essayant de les hiérarchiser, les causes principales du malaise actuel et des formes violentes qu’il a prises ?

2/ Qu’est-ce qui pourrait permettre aux citoyens dans notre démocratie de se sentir davantage partie prenante des décisions politiques ?

3/ Quels sont les lieux ou les corps intermédiaires qui favoriseraient cette participation ?

4/ Quel « bien commun » recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et les tourner vers l’avenir ?

5/ Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?
Nous vous suggérons de transmettre vos réponses à vos élus. Votre évêque lui aussi sera heureux d’en être informé.
1/ En surplomb des craintes sur le futur et un sentiment d'injustice.
En particulier certainement un coup de pouce de Facebook qui a permis l'extension du mouvement.

2/ Déjà d'aller voter. A mon opinion, les abstentionnistes se mettent dans la position du 3ème personnage de la parabole des talents.

3/ Partout, mais d'abord l'école et les médias traditionnels devraient porter / expliquer le sens de la démocratie. Pourquoi les gilets jaunes n'ont ils pas réclamé d'abord un référendum sur la taxe sur les carburants ?

4/ ça va être dur à trouver. Le principe de ce mouvement GJ, qui bénéficie d'une majorité de soutien , repose sur le fait qu'il existerait des intérêts antagonistes entre les riches et les pauvres. Et malheureusement, l'Eglise, depuis une soixantaine d'année, a diffusée elle aussi ce message.
Des "bien commun" comme diminuer le chômage, réduire la dette et faire attention à l'écologie sont portés par le programme de LREM, et ne sont pas antagonistes. Mais le mouvement GJ démontre qu'ils ne sont pas assez "bien" ni "commun".

5/ L'espoir est une passion triste. Votre vie est entre vos mains ; à vous d'en faire une vie bonne.

Certaines de mes réponses peuvent montrées que je suis psycho rigide, tatillonne, et même sèche parfois. Je m'en excuse par avance ; je comprend les frustrations ressenties par la majorité des GJ, mais je crois très sincèrement que ce pays peut bénéficier des réformes prévues par le programme du candidat Macron, si le président Macron et le gouvernement a le temps et la possibilité de les faire.

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Bassmeg » dim. 16 déc. 2018, 19:48

la Samaritaine a écrit :
dim. 16 déc. 2018, 14:13
Ce qui est très gênant dans ce que vous écrivez ici, Bassmeg, c'est que vous semblez confondre les gilets jaunes et les casseurs. Les forces de l'ordre n'ont pas attaqué les gilets jaunes, elles étaient là pour les protéger au contraire. Elles ont attaqué les casseurs lorsque les casseurs ont attaqué les boutiques et les forces de l'ordre elles-mêmes. Certes les casseurs se tenaient au cœur des GJ alors il est évident que tout le monde en prend pour son grade.
C'est d'une mauvaise foi crasse que dire que les gilets jaunes ont été attaqués par les forces de l'ordre et c'est dommage car la fausse victimisation nuit à la sympathie que peuvent inspirer ce mouvement aux revendications légitimes.
Les GJ sont un mouvement spontané, non organisé, ils n'ont donc pas prévu de service d'ordre interne comme l'avait prévu par exemple la Manif pour tous (500 000 personnes dans la rue et très peu de casseurs !!!). C'est donc normal que ce mouvement sans ordre attire les casseurs mais qu'on ne reproche pas aux Forces de l'ordre d'intervenir !!! Elles font leur travail et comme elles le peuvent malgré la très grande difficulté.
Bonsoir la Samaritaine,

Permettez-moi de vous corrigez et de vous faire remarquer quelques incohérences flagrantes dans vos propos. Vous dites que la police n' a pas attaqué les GJ. Mais une phrase plus loin, vous dites que tout le monde en a pris pour son grade, sans distinction, quand la police a attaqué....

Les forces de l' ordre ne nous ont pas protégé. On ne protège pas les gens en leur lançant des grenades et en les frappant à coups de matraques. Soyons sérieux. J' y étais et je vous assure que les violences policières ont précédé de loin les casseurs. Ce que j' ai vu, ce sont juste des gens se prendre des coups, des gaz et des grenades. Par contre, je n' ai pas vu la police réagir beaucoup aux casseurs, pourtant en faible nombre. Je peux vous fournir plein d' images et de témoignages appuyant mon propos.

Ensuite, vous me reprochez de ne pas faire de distinction entre GJ et casseurs. Mais ne devriez vous pas plutôt adresser ce reproche à la police elle même, à cause de qui tout le monde en prend pour son grade, sans distinction, selon vos propres mots? Plus loin, vous évoquez des casseurs se tenant au coeur des gilets jaunes. Nous n' avons pas participé aux mêmes manifs, si c' est le cas. Les casseurs ne sont pas au coeur, mais en marge. Il n' y a rien à casser, au coeur d' une manif, Samaritaine. Les boutiques se trouvent contre les murs, pas en plein milieu des manifs.

En ce qui concerne la mauvaise foi crasse dont vous m' accusez sans trop de souci, je vous répondrais que souvent, les gens se décrivent eux même quand ils croient décrire les autres.
Prétendre que les grenades, les gaz et les coups de matraques porté sur les GJ protègent les GJ, je trouve que c' est de mauvaise foi.
Prétendre que la police protège les GJ des casseurs, c' est de la mauvaise foi, pour une raison évidente: les casseurs s' en prennent aux boutiques de luxe et les GJ ne sont pas des boutiques de luxe.
Prétendre que la police n' attaque pas les GJ puis dire exactement l' inverse à peine une ligne plus bas, c' est de la mauvaise foi.
Que feriez vous si je vous montrais les images montrant ce que j' avance?
http://videos.leparisien.fr/video/gilet ... 18-x6yrdpg

Justifier la violence faite au peuple par la police en évoquant la responsabilité des casseurs, c' est de la mauvaise foi. Et en plus, c' est un argument qui légitimise la violence collective faite aux innocents suite aux fautes des coupables. On est en France, en 2018.
Pas dans la Genese. Pouvez vous imaginer prendre un coup de matraque, parce qu' à 60 metres une heure plus tard, un casseur jetera un pavé sur une vitrine? Moi pas.
Vérifiez vos infos, Samaritaine. Les violences policières précèdent à chaque fois la casse, ne l' empèchent nullement et ne servent pas à "protéger les citoyens". Si j' ai été gazée, c' est la faute de celui qui gaze. Si je prends un coup de matraque, c' est la faute de celui qui tient la matraque. Revenons sur terre.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2952
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Trinité » dim. 16 déc. 2018, 21:58

La citation de Philip Alston, que m'a communiqué Carolus sur un autre fil, est assez symptomatique de la pensé générale mondiale des puissants, relative à la pauvreté !

Citation de Philip Alston au journal Métro:

La pauvreté pourrait être éradiquée, mais on s’en fout, préférant partir du principe que toutes les personnes pauvres sont des moins que rien qui n’ont que ce qu’elles méritent.» Philip Alston, rapporteur spécial sur l’extrême pauvreté et les droits de l’Homme à l’ONU, affirmant que si la pauvreté existe encore aujourd’hui, c’est avant tout un choix politique. «On n’a aucun scrupule à laisser un grand nombre d’enfants vivre dans la pauvreté, alors qu’ils n’ont assurément rien à se reprocher», ajoute-t-il.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2952
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Trinité » lun. 17 déc. 2018, 0:40

La citation est ce quelle est, mais je trouve que ces mots sont terribles .

" c’est avant tout un choix politique. "

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2952
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Les gilets jaunes

Message non lu par Trinité » lun. 17 déc. 2018, 1:01

C'est pire que l'augmentation de la taxe sur les carburants cela! Les Retraités français qui ont vu, pour la première fois, le montant de leur retraite baisser au 1er janvier 2018 alors que tout augmente vont tout particulièrement apprécier.

SCANDALE : La retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l'UE a été approuvée!!!.... mais bordel, quand est-ce que ça va péter ? Mireille MARZARO, Cadre Coordinateur A DIFFUSER !!

C'est normal qu'il ne reste presque plus rien pour nous ! Vous avez remarqué que nos politiciens se battent comme des fous pour rentrer dans l'administration européenne Pourquoi ?.. Ce qui suit va vous éclairer... C'est tout simplement scandaleux !!!

La retraite à 50 ans avec 9 000 euros par mois pour les fonctionnaires de l'UE a été approuvée !!! Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.

Afin d'aider l'intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l'UE (Pologne, Malte, Pays de l'Est...), les fonctionnaires des anciens pays membres (Belgique, France, Allemagne...) recevront de l'Europe un pont d'or pour partir à la retraite.

POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

Vous et moi qui travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés. La différence est devenue trop importante entre le peuple et les "dieux de l'Olympe" !!!

RÉAGISSONS par tous les moyens en commençant par divulguer ce message à tous les Européens. Bonne journée à tous quand même

CES HAUTS FONCTIONNAIRES DE l’Union EUROPÉENNE CONSTITUENT UNE VRAIE MAFIA

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs. Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la "Rolls " des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu'ils touchent... C'est dire !

- Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de "contrôleur adjoint de la protection des données", aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L'équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié belge ou français du secteur privé après une carrière complète de 40 ans.

- Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000€ de retraite par mois.

1.Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12.500€ de retraite par mois.

2. PernillaLindh, juge au Tribunal de première instance, 12.900€ par mois.

3. Ruiz-JaraboColomer, avocat général, 14.000€mois.

Consultez la liste sur :

http://www.sauvegarde- retraites.org/docs/Retraite_ Hauts_fonctionnaires_ europeens_Annexe_3_Etude_27. pdf

LA RETRAITE DES HAUTS FONCTIONNAIRES EUROPÉENS

www.sauvegarde-retraites.org

Nom Fonction Institution Ancienneté Pension / mois Ala-Nissila Olavi Magistrat Cour des comptes 3 ans et 7 mois 2 927,95 € Almunia Joaquim Commissaire Commission ...

Dans cette liste vous trouverez un certain Jacques Barrot (73 ans) avec une retraite de 4.728,60 € /mois pour 5 années de commissaire européen aux transports À cela il faut ajouter sa retraite d'ancien député, celle d'ancien ministre, d'ancien président du Conseil général de la Haute Loire de maire d'Yssingeaux et pour couronner cette brillante carrière, le 23 février 2010 il a été nommé au Conseil Constitutionnel.

Pour eux, c'est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d'obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c'est à peine croyable... Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 42 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l'allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problèmes, le taux plein c'est 15,5 ans...

De qui se moque-t-on ? A l'origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d'autres fonctionnaires. Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc.

Mais le pire, dans cette affaire, c'est qu'ils ne cotisent même pas pour leur super retraite !!! Pas un centime d'euro, tout est à la charge du contribuable...

Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c'est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié !

Eux, ils (se) sont carrément exonérés....On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés "contrôler" si les dépenses de l'Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l'objectif auxquelles elles sont destinées... ", profitent du système et ne paient pas de cotisations.

Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les "gendarmes de Bruxelles" et ne cessent de donner des leçons d'orthodoxie budgétaire alors qu'ils ont les deux mains, jusqu'aux coudes, dans le pot de confiture?

A l'heure où l'avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12.500 à 14.000EUR/ mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser.. C'est une pure provocation !

Mon objectif est d'alerter tous les citoyens des états membres de l'Union Européenne.

Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée. Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre : Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par "A+B" l'ampleur du scandale, reprise par les médias....

http://www.lepoint./.fr/ actualites-economie/2009-05- 19/revelations-les-retraites- en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867.fr/ actualites-economie/2009-05- 19/revelations-les-retraites- fonctionnaires-europeens/916/ 0/344867.fr/actualites- economie/2009-05-19/ revelations-les-retraites-en- or-des-hauts-fonctionnaires- europeens/916/0/344867

On ne peut plus visualiser le lien ci-dessus, ils se sont rendus compte que l'information circulait beaucoup trop,...

SFR Informations légales Plan du site Phis

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités