Le silence hallucinant des médias sur des pans entiers de l'actualité

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
BCB
Barbarus
Barbarus

Re: Le silence hallucinant des médias sur des pans entiers de l'actualité

Message non lupar BCB » sam. 13 oct. 2018, 11:09

"RCF, la meilleure radio du monde"

Moi aussi, j'écoute RCF. C'est vrai qu'il y a de très bonnes émissions, notamment historiques. Je n'ai rien trouvé d'équivalent ailleurs. Il y a aussi d'excellents débats sur des questions de fond. L'information est très honnêtement donnée. Il m'arrive de me tourner vers cette station pour arriver à démêler des sujets traités de manière manifestement tendancieuses sur d'autres stations.

Malheureusement, il y a aussi des catastrophes. C'est une radio très inégale qui, à mon avis, peut réellement troubler les esprits. Ainsi, cette nuit, je suis tombée sur la rediffusion d'une émission traitant de sujets d'actualité : "Le Temps de le dire", animée par Anne Kerléo. A été abordée la dernière catéchèse du pape, où il a évoqué la question de l'IVG et parlé de "tueurs à gages". Voici ce que j'ai entendu :

- le propos du pape était très violent (!? on n'a pas parlé de la violence de l'acte),
- comme souvent dans l'Eglise, le pape a méprisé les femmes (?!),
- les médecins avorteurs aident les femmes en difficulté (!!) ; ce sont de braves gens, insultés par le pape,
- l'embryon n'est pas vraiment un être humain, on ne peut pas mettre l'avortement au niveau d'un infanticide, et ce n'est pas bien de culpabiliser ainsi des femmes en difficulté,
- tout le monde se fiche pas mal d' "Humanae Vitae" et des limites posées par le magistère en matière de contraception (gros rires).

Sinistré, j'ai vite changé de station pour mettre un peu de musique. J'en suis encore tout secoué ...
Pourtant, ce n'était rien de bien différent de ce qu'on a pu entendre ailleurs, mais justement... "Si le sel s'affadit, avec quoi le salera-t-on ? ...Il n'est plus bon qu'à être jeté dehors et foulé aux pieds par les gens".

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8495
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le silence hallucinant des médias sur des pans entiers de l'actualité

Message non lupar Cinci » dim. 14 oct. 2018, 9:46

Bonjour,
Carhaix a écrit :
Je vais essayer de prendre le problème différemment. Peut-être est-ce lié à l'histoire propre de nos pays respectifs ?
Pas vraiment. Il existe juste des gens qui éprouvent un blocage mental à la vue du mot nationalisme. Plusieurs font une fixation négative tant sur le concept d'une préférence que sur celui de l'indépendance. La question "nationale" est une affaire souillée dans leur esprit et peu importe de quelle manière l'on pourrait s'évertuer à vouloir leur présenter la chose.

Tel que je le comprends, il y a deux sens très différents à nationalisme : un sens, disons, positif servant pour les peuples soumis à des puissances : on parle ainsi de nationalistes basques, bretons, corses, irlandais, et c'est peut-être dans ce sens où vous entendez le nationalisme québécois ? Supposition de ma part. Et puis il y a le nationalisme dans le sens d'exaltation de la nation, à la limite du fascisme, et dans un contexte de guerre civile, dans une période historique bien précise. Je pense aux nationalistes espagnols durant la guerre d'Espagne, qui formèrent les troupes du franquisme
Oui, c'est à peu près cela.

En gros ...

Il serait normal de ne pas mettre sur le même pied le nationalisme des Grecs de l'an 1827 et le nationalisme de l'Italie fasciste de 1933. Les premiers cherchent à fuir une tyrannie, se doter d'un État moderne, pour instaurer la démocratie, pour participer au concert des nations, mais les seconds sont déjà dotés d'un État au départ, recherchent une politique de puissance (non pas la démocratie), tout en ne croyant pas du tout à la démocratie, cherchant à rompre avec le concert des nations, etc.

Le nationalisme des Kurdes resterait un phénomène bien différent du nationalisme d'un Erdogan en Turquie (une puissance régionale) à titre d'exemple. Il serait absurde de renvoyer dos à dos les uns et les autres.

Quand on négligerait d'établir certaines distinctions pourtant nécessaires, il se produit souvent des contresens, le genre de contresens à vous en faire prendre à la fin des nationalistes juifs pré-1948 pour des nazis, ou les sentiments d'un nationaliste indien à la Gandhi (recherchant la partition de l'Inde d'avec l'empire britannique; "Damn It !") pour les sentiments d'un xénophobes, les sentiments du frileux "qui n'aimerait pas le monde" à la limite.

On oublie de préciser que certains sont collectivement bafoués pour vrai dans leurs droits et chez eux. Ça nous change le portrait d'une situation.

Tout cela pour dire ...

La presse française (entre autres) pourrait avoir tendance à s'imaginer flairant le gibier de l'extrême-droite ('intolérance, proto-fascisme, etc.) entendant "vaguement" parler d'un mec élu au Québec, qui manifestant une propension à vouloir abaisser le seuil d'admission de nouveaux arrivants au pays ("Damn It !")

Le billet (toujours dans la presse française écrite ou parlée et ciblant la clientèle européenne française) va "faire silence" sur le fait que le multiculturalisme en place est un des leviers de la mécanique d'oppression de la minorité canadienne française dans le Canada contemporain. Il aurait fallu expliquer plutôt que c'est la réalité d'un rapport de force politique oppressif anglos contra francos qui expliquera bien cette velléité de freiner un peu le rythme des admissions par ici, non pas une attirance spéciale envers les régimes autoritaires.

Le "faire silence" ne résulte pas autant d'une manoeuvre concertée impliquant vint-cinq complices dans l'ombre autant qu'il résulte juste du fait que l'on s'imagine mal a priori comment il pourrait se faire que le multi soit chose néfaste.

Carhaix
Senator
Senator
Messages : 727
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Le silence hallucinant des médias sur des pans entiers de l'actualité

Message non lupar Carhaix » dim. 14 oct. 2018, 13:36

@Cinci.

Je pense qu'on est d'accord, mais on le dit différemment. Et la différence de sensibilité entre français et québécois fait qu'on ne se comprend pas. Tant pis.

Ceci étant, les nationalistes kurdes persécutent les chrétiens qui vivent sur leur territoire. Il y a eu plusieurs papiers dans la presse sur le sujet récemment. Et je me souviens d'avoir lu que ces pratiques ne datent pas d'hier. Je me demande si ce n'était pas déjà le cas à l'époque du génocide arménien. Donc le persécuté peut aussi se muer en persécuteur.

Quant au nationalisme turc, il serait plutôt un panationalisme, car il dépasse largement les seules frontières de la Turquie, et il se double de la question de la restauration du sultanat et de l'empire ottoman. Je pense que ça va bien au-delà d'un simple nationalisme. Atatürk était nationaliste. La Turquie héritière d'Atatürk, et son régime militaire et laïc, la Turquie d'avant Erdogan était nationaliste. Avec Erdogan, qui a donc combattu le régime nationaliste qui l'a précédé, c'est autre chose. Ça va bien au-delà.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8495
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le silence hallucinant des médias sur des pans entiers de l'actualité

Message non lupar Cinci » lun. 15 oct. 2018, 1:09

Oui, je suis d'accord avec le schéma d'ensemble.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8495
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le silence hallucinant des médias sur des pans entiers de l'actualité

Message non lupar Cinci » mer. 17 oct. 2018, 4:50

"RCF, la meilleure radio du monde"

Moi aussi, j'écoute RCF. C'est vrai qu'il y a de très bonnes émissions, notamment historiques. Je n'ai rien trouvé d'équivalent ailleurs. Il y a aussi d'excellents débats sur des questions de fond. L'information est très honnêtement donnée. Il m'arrive de me tourner vers cette station pour arriver à démêler des sujets traités de manière manifestement tendancieuses sur d'autres stations.

Malheureusement, il y a aussi des catastrophes. C'est une radio très inégale qui, à mon avis, peut réellement troubler les esprits. Ainsi, cette nuit, je suis tombée sur la rediffusion d'une émission traitant de sujets d'actualité : "Le Temps de le dire", animée par Anne Kerléo. A été abordée la dernière catéchèse du pape, où il a évoqué la question de l'IVG et parlé de "tueurs à gages". Voici ce que j'ai entendu :

- le propos du pape était très violent (!? on n'a pas parlé de la violence de l'acte),
- comme souvent dans l'Eglise, le pape a méprisé les femmes (?!),
- les médecins avorteurs aident les femmes en difficulté (!!) ; ce sont de braves gens, insultés par le pape,
- l'embryon n'est pas vraiment un être humain, on ne peut pas mettre l'avortement au niveau d'un infanticide, et ce n'est pas bien de culpabiliser ainsi des femmes en difficulté,
- tout le monde se fiche pas mal d' "Humanae Vitae" et des limites posées par le magistère en matière de contraception (gros rires).

C'est la contradiction quoi !


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit