Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » sam. 06 janv. 2018, 17:16

Bonjour relief,
juste une précision afin de ne pas confusionner l'éventuel lecteur, dans votre post (reprenant celui de gerardh) vous parlez de la FED (Banque Fédéral des USA) et dans le mien je parle des FED (Fonds européens de développement)
Bon WE
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2072
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Relief » sam. 06 janv. 2018, 17:19

Bonjour relief,
juste une précision afin de ne pas confusionner l'éventuel lecteur, dans votre post vous parlez de la FED (Banque Fédéral des USA) et dans le mien je parle des FED (Fonds européens de développement)
Bon WE
Bonjour Serge,
Je modifie mon message immédiatement.
Bon week-end également.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2072
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Relief » sam. 06 janv. 2018, 19:09

Ne versons pas dans l'anti-américanisme primaire, ni dans aucun parti pris politique du genre Russia To-day.
Le fait de qualifier les propos de son interlocuteur "d'anti-américanisme primaire" est un procédé habituel pour couper court à une discussion où il est impossible d'apporter des arguments contraires.
Souvenons-nous de Dominique de Villepin, Ministre des Affaires étrangères de la République française, qui a eu droit au même procédé après son discours à l'ONU en 2003 contre la guerre en Irak et la mascarade américaine sur les armes de destruction massive irakiennes.

Rappelons que l'embargo américain qui a précédé la guerre contre l'Irak concernait également les médicaments. 500.000 enfants irakiens en sont morts.

Madeleine Albright : "Tuer 500.000 enfants irakiens est un prix qui en valait le coup"
http://www.agoravox.tv/actualites/inter ... -000-40192

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » sam. 06 janv. 2018, 22:19

_______

Relief,

Je ne cherche à exonérer aucun gouvernement : USA, Russie, Venezuela, Turquie, Syrie, Corée du Nord, et quasiment tous les autres. Mais il en est de moins pires que d'autres.

Par ailleurs le FMI, la BM etc. ne sont pas inféodées aux USA, même si ceux-ci ont une certaine influence.


_____

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7621
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » dim. 07 janv. 2018, 20:29

A propos des étrangers, il y a bien ce passage d'Erich Fromm que l'on retrouve dans L'art d'aimer, p. 80 :
"... de toutes les formes d'amour, la plus fondamentale, celel qui sous-tend toutes les autres est l'amour fraternel. J,entends par là le sens de la responsabilité, la sollicitude, le respect, la connaissance de tout être humain, et le désir de promouvoir sa vie. C'est de cet amour dont parle la Bible lorsqu,elle dit : aime ton prochain comme toi-même. L'amour fraternel s'étend à tous les êtres humains : il se caractérise par une absence de toute exclusivité. Dès lors que je suis devenu capable d'amour, je ne puis m'empêcher d'aimer mes frères. Dans l'amour fraternel se réalise une expérience d'union avec tous les hommes, de solidarité et d'unicité humaine. Cet amour se fonde sur l'expérience que tous nous ne faisons qu'un.

Les différences de talents, d'intelligence, de connaissances apparaissent négligeables en regard de l'identité du noyau humain qui est commun à tous les hommes. Pour expérimenter cette identité, il importe de pénétrer de la périphérie jusqu'au noyau. Si je ne prends d'autrui qu'une vue superficielle, je perçois surtout les différences, celles qui me séparent de lui. En revanche, si je pénètre jusqu'au noyau le perçois ce qu'il y a d'identique en nous, le fait même de notre fraternité. Cette relation de centre à centre - plutôt que de périphérie à périphérie - constitue la relation "centrale". Ou, comme Simone Weil l'a exprimé si admirablement : Les mêmes mots (ex : un homme dit à sa femme : je vous aime) peuvent être vulgaires ou extraordinaires selon la manière dont ils sont prononcés. Et cette manière dépend de la profondeur de la région de l'être d'où ils procèdent, sans que la volonté y puisse rien.

L'amour fraternel est un amour entre égaux. Il est vrai que même entre égaux, nous ne sommes pas toujours "égaux"; en effet, dans la mesure où nous sommes humains, nous avons tous besoin d'aide. Aujourd'hui, ce peut être moi; demain, ce peut être vous. Mais ce besoin d'aide ne signifie nullement que l'un soit démuni et que l'autre soit puissant. La faiblesse n'est qu'une condition transitoire; la capacité de se tenir debout et de marcher par ses propres moyens est la condition permanente et commune.

Et pourtant, l'amour porté à celui qui est faible, au pauvre et à l'étranger, marque le début de l'amour fraternel. Aimer seulement ce qui est de sa chair et de son sang n'est pas un accomplissement. L'animal aime ses jeunes et en prend soin. L'esclave aime son maître, car sa vie dépend de lui; l'enfant aime ses parents, car il a besoin d'eux. En fait, l'amour ne commence véritablement à s'épanouir que lorsqu'il s'attache à ceux qui ne remplissent pas une fonction à notre égard.

Dès qu'il se prend de compassion pour le faible, l'homme s'ouvre à l'amour fraternel; tout comme d'ailleurs, dans l'amour qu'il se porte, il aime celui qui a besoin d'aide, l'être fragile et incertain. "Vous connaissez le coeur de l'étranger, dit l'Ancien Testament, car vous avez été des étrangers sur la terre d'Égypte [...] par conséquent, aimez l'étranger !"(Deutéronome 10, 19)

Par conséquent, il indéniable que les catholiques ou les chrétiens devraient se révéler aptes à se surmonter un peu dans le domaine, à être capables d'accueil, d'ouverture et de venir en aide à d'autres, des réfugiés ou des personnes en détresse. Tous les chrétiens savent cela depuis longtemps. Et il n'est donc pas besoin "spécialement" qu'un pape François nous le rappellent sans cesse, à temps et contretemps, dix fois par année plutôt qu'une, et solennellement et etc.

Le texte d'Erich Fromm cité au-dessus a été écrit en 1956. Erich Fromm était d'origine juive allemande. Son texte est formidable. Rien à redire, rien à jeter. C'est parfait.


Non, le problème se situe ailleurs.

Dans ma perception des choses, ce constant rappel du Vatican en faveur de la générosité ("Qui est contre la tarte aux pommes ?") n'est pas tant une promotion de la générosité autant qu'une promotion d'une conduite politique précise et qui en revient à vouloir faire des catholiques notamment des soutiens de la politique libérale multiculturaliste. C'est ce que je ne peux pas digérer. Je ne le prend pas !

Je n'aime pas voir - oui,de mes propres yeux - des évêques catholiques d'aujourd'hui nous tenir des discours qui en reviendrait à faire des "faux chrétiens" leurs propres collègues d'il y a cinquante ans à peine ! Comme si le multiculturalisme devrait faire partie de la doctrine de l'Église depuis toujours !

Malgré que plusieurs s'en défendent obstinément, je les trouve occupés à mêler la politique avec la religion, et alors même qu'ils passent ensuite leur temps à vouloir nous répondre que ce ne serait pas le cas. "Je fais ça, moi ? Non, non."; "Le pape François n'a pas de parti pris politique. Il ne se souci aucunement de la politique, voyons!"; "Il n'est pas de biais ... Non, c'est juste l'Évangile. "

- Mauvaise foi ou aveuglement ?

Je n'aime pas que l'Église catholique pèche par "manque de distance" à l'égard du multi, et qu'elle ne se montre pas du tout neutre sur un pareil sujet, Mais non seulement n'y est-on pas du tout neutre, l'on s'y pique ensuite de vouloir rabaisser et discréditer comme catholique identitaire superficiel, inconverti et non-évangélisé le moindre baptisé qui oserait remettre en question ce complexe idéologique libéral. Et c'est là que le bât blesse. Ça m'ennuie formidablement. Je trouve que ça "entache" le pontificat.

Ce pape jésuite est à l'image de la pensée de bien des jésuites de chez nous (cf revue Relations) et que je trouve passablement extrémistes dans le domaine (le genre à prôner l'abolition des frontières, à parler sans cesse du droit à l'autodétermination des indigènes au Canada, tout en s'essuyant les pieds sur le nationalisme québécois (soupçonnés de xénophobie, racisme, etc.) au passage, pour ensuite promouvoir les politiques de l'empire anglo-américain).


Tout en contraste

Dans le journal Le Devoir de cette semaine, on y évoquait la disparition "toute chaude" d'une soeur catholique engagée et alors d'une autre trempe que celle de ces jésuites dont je parle, ayant su tout aussi bien être généreuse que ces derniers, sans "vendre son âme" au trudeauisme, à l'européisme, au cosmopolitisme et al.

http://media2.ledevoir.com/societe/actu ... -a-101-ans

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar axou » dim. 07 janv. 2018, 21:50


Dans ma perception des choses, ce constant rappel du Vatican en faveur de la générosité ("Qui est contre la tarte aux pommes ?") n'est pas tant une promotion de la générosité autant qu'une promotion d'une conduite politique précise et qui en revient à vouloir faire des catholiques notamment des soutiens de la politique libérale multiculturaliste. C'est ce que je ne peux pas digérer. Je ne le prend pas !
(...)
Dans le journal Le Devoir de cette semaine, on y évoquait la disparition "toute chaude" d'une soeur catholique engagée et alors d'une autre trempe que celle de ces jésuites dont je parle, ayant su tout aussi bien être généreuse que ces derniers, sans "vendre son âme" au trudeauisme, à l'européisme, au cosmopolitisme et al.
Mais le problème il est là pour vous cher Cinci : vous êtes à juste titre révulsé par les politiques multiculturelles des Trudeau Père et Fils et vous pensez à tort que les politiques européens et le pape partagent leur mentalité. mais rien à voir ! Si vous prenez la peine de lire Politique et Société " du pape François, je vous mets au défi d'y trouver des incitations au multiculturalisme à la Trudeau !

Votre Djemila Benhabib (très populaire en France) est interviewée par le journal Marianne cette semaine : elle y décrit les "accomandements raisonnables " lancés par les Trudeau et les conséquences catastrophiques sur la société civile : des enfants sikhs qui ont le droit de venir à l'école avec leur poignard à partir de 12 ans, liberté religieuse oblige. Des profs qui arrivent un beau jour à l'école le visage masqué par le tchador (et pas seulement les cheveux) , des multiples demandes d'absence de profs à l'école pour congés religieux, toute sorte de récriminations musulmanes à l'hôpital, en entreprise...Trudeau laisse le champ libre, avec une inconscience invraisemblable à lexpansion musulmane intégriste. Si j'étas au Québec, je serais aussi furieuse qu'inquiète.
Je comprends que vous soyiez très inquiet mais ne projetez pas sur l'Europe et sur le Vatican cette mentalité là. C'est propre au continent américain et dans une certaine mesure, à l'Angleterre.

En France, cette attitude là est inimaginable. Des maires ont certes cédé au clientélisme dans certaines communes pendant des années, vendant certains passe-droits à des associations musulmanes mais aujourd'ui, ça ne passe plus et ce gouvernement donne des signes qu'il va se montrer intransigeant concernant le respect de la laicité. (cf le dernier livre de madeleine Schiappa : "laicité, point !", mettant l'accent sur la liberté de conscience, le droit d'avoir une religion ou pas, le droit de changer de religion)

Faut-il vous rappeller qu'en France, le voile est interdit à l'école, dans tous les services publics et dans le privé d'une manière officieuse puisqu' aucune femme en foulard n'est recrutée, sauf pour être femme de ménage ou dans le télémarketing.
Toujours dans Marianne, une médecin chef de service témoigne qu'elle voit de temps en temps arriver de jeunes apprenties médecins avec le foulard du jour au lendemain, qu'elle les convoque aussitôt, qu'elle leur explique que la religion concerne leur vie privée et n'a pas de place au travail et les personnes enlèvent leur voile ou ne reviennent plus.
Notre ministre de l'éducation est aussitôt monté au créneau pour protester contre certaine initiative raciste anti-blanc dans une 'université (des réunions pédagogiques étaient organisées que pour les profs noirs pour parler du racisme !)

Ce qui se passe au Québec est pour nous aussi terrifiant que surréaliste et je pense que la France, particulièrement ce gouvernement (à mon avis remarquable), et les Français dans leur majorité sont décidés à défendre l'essence de la culture et des valeurs françaises contre l'offensive islamiste lancée dans le monde entier (tout en désirant respecter l'islam et les Musulmans, ce qui est une équation pas toujours simple).
Votre Trudeau semble impliqué dans une logique de suicide culturel....

Nos dirigeants européens, quelque soient les erreurs , les lâchetés des uns et des autres ne se situent pas là.
Et le pape ! comment imaginer qu'il demande que des peuples bradent leur culture en proposant que les migrants nous imposent la leur !!! Mais jamais il ne parle en ce sens, il rappelle qu'il est indécent et ignoble q'une personne meurt en méditerranée sur un rafiot, que des enfants dorment dans la rue dans nos riches villes d'Europe, que chacun doit se demander ce qu'il peut faire, là ou il se trouve pour tendre la main à celui qui a tout perdu. Le Pape rappelle que l'Europe est invitée à être une mère et non pas une grand mère, à être féconde, à prendre en compte l'autre. Il fait son boulot de pape !
Cela nous empêche t-il de réfléchir sur la manière d'accueillir les migrants, pour bien les accueillir sans chercher à accueillir le monde entier de manière irresponsable ! Notre gouvernement, par Gérard Collomb, vient justement de préciser des mesures qui visent à encadrer et limiter l'arrivée des migrants.
Le pape rappelle les fondamentaux de l'Evangile, il est dans son rôle. Cela n'est pas une invitation à l'angélisme et à l'aveuglement, c'est une invitation à la responsabilité.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2230
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Suliko » dim. 07 janv. 2018, 23:41

Votre Trudeau semble impliqué dans une logique de suicide culturel....
Il est vrai que tous les pays occidentaux n'ont pas la même politique d'intégration, mais pour autant, il existe des points communs entre la France et le Québec (et nombre de pays européens) : l'acceptation d'une immigration démographiquement importante de gens d'origine extra-européenne. Que vous ayez la politique d'un Trudeau ou pas, le fait est que dans certains quartiers de France comme du Québec, on ne se sent plus en Occident, pour la simple raison que la population a d'autres coutumes que les nôtres et n'a pas forcément envie de s'intégrer, ou seulement de manière imparfaite. Or, François semble - tout comme vous - ne voir aucun problème à ces changements démographiques. D'ailleurs, comment espérer tenir une politique d'intégration ferme dans de telles conditions ? Un immigré qui peut retrouver dans tel ou tel quartier plus ou moins la même culture que dans son pays d'origine ne sera pas incité à s'intégrer. Sans compter que d'un point de vue religieux, cette immigration est dangereuse pour le christianisme. Aux nombreuses mosquées construites sur le sol européen depuis quelques décennies ne correspond pas la construction de nombreuses églises en terre d'islam, bien au contraire. En se positionnant en faveur de l'accueil massif d'immigrés dont beaucoup sont musulmans, François dérange beaucoup de catholiques, pas forcément traditionalistes, qui pensent que le pape ferait mieux de s'occuper de la situation catastrophique du catholicisme plutôt que de se positionner en faux bon samaritain...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7621
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » dim. 07 janv. 2018, 23:51

Bonjour,
gérardh a écrit :
Le Pape a exhorté solennellement les catholiques à accueillir les migrants. S'il l'a fait c'est qu'il estimait cela nécessaire et que des progrès significatifs en ce sens étaient certainement souhaitables, soit au niveau des Etats soit au niveau individuel. S'est-il trompé ? Vous en semblez persuadé.


Faut voir :
Le Canada est un pays bien connu pour son bilinguisme — francophone et anglophone —, sa stabilité politique ainsi que sa prospérité. Il est l'un des pays avec le plus haut niveau d'immigration au monde par habitant. C'est aussi la deuxième destination d'immigration au monde derrière les États-Unis. Environ 250 000 immigrants viennent au Canada chaque année, et environ 150 000 immigrants deviennent des citoyens et citoyennes chaque année. Le Canada est aussi un des pays avec le plus haut nombre des réfugiés, la plupart viennent d'Haïti, d'Amérique latine, d'Afrique et des pays du Moyen-Orient.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Immigration_au_Canada


Question :

Est-ce que les chrétiens ou catholiques ont besoin "spécialement" d'être motivés par le pape François ? sentent-ils le besoin de faire " bien mieux" en matière d'immigration, d'accueil et tout ?

Peut-être n'avez-vous rien à vous reprocher et c'est une bonne chose.
Mais quelle idée aussi de suggérer que les Canadiens n'en feraient pas assez ! D'où le Pape tiendrait-il que les catholiques au Canada (entre autres) manquent d'empathie envers les nouveaux arrivants ?

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » lun. 08 janv. 2018, 7:02

Mais quelle idée aussi de suggérer que les Canadiens n'en feraient pas assez ! D'où le Pape tiendrait-il que les catholiques au Canada (entre autres) manquent d'empathie envers les nouveaux arrivants ?
Bonjour M.Cinci
ah, mais je crois que c'est assez simple.
La situation actuelle n'est pas une situation normale ou ordinaire, une situation que l'on pourrait comparer avec celles que nous avons déjà vécues dans notre histoire. Et c'est pour cela que les langages des uns et des autres sont construits pour prévenir nos réactions normales elles aussi.
Ils savent qu'ils nous demandent quelque chose d'absurde et même dangereux pour nous et que notre bon sens et notre intuition doivent tôt ou tard nous inciter à réagir CONTRE cette situation. Ils prennent donc les devants ...
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3521
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Kerniou » lun. 08 janv. 2018, 12:13

Notre Saint-Père nous invite à la charité, il ne se situe pas en ministre européen des Affaires étrangères mais en disciple de Jésus sensible à la détresse de populations qui ont dû fuir ; fussent-elles musulmanes.

Accueillir des réfugiés qui fuient la guerre n'a rien de subversif ! C'est un devoir de solidarité entre les hommes. je ne dis pas que l'intégration définitive de ces populations soit facile. D'ailleurs l'accueil prévu doit rester temporaire ... Mais on sait bien que le provisoire peut durer très longtemps ...

Lorsque Jésus a fait des miracles comme des guérisons, a-t-il demandé aux gens leur identité ? Leur a-t-il demandé d'où ils venaient ni leurs intentions quand à leur séjour en Palestine ? Non, il a regardé leur âme et leur foi.

La charité à grande échelle n'est certes pas facile à mettre en place ni à faire fonctionner ... Serait-ce une raison pour se refuser à toute ouverture et faire la sourde oreille face à la souffrance de populations en détresse ? Jésus est venu sur terre et a donné sa vie pour le salut de TOUS les hommes ... Les musulmans ne feraient-ils pas partie de tous les hommes.

Notre Saint -Père nous rappelle les principes de l'Evangile et ne se charge pas, ce n'est d'ailleurs pas sa fonction, de l'organisation ni des lois et mesures qui régissent l'accueil de nos frères et soeurs réfugiés ou exilés ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » lun. 08 janv. 2018, 12:37

... La charité à grande échelle n'est certes pas facile à mettre en place ni à faire fonctionner ...
Oui, en fait, le blessé à le sang qui coule, l'hémorragie est intense, et on court dans tous les sens pour trouver des dés à coudre pour récupérer la fuite. Il serait peut-être plus intelligent d'appliquer des points de pression, éventuellement un garrot, et peut-être aussi montrer du doigt ceux qui continuent a mettre des coups de couteau à gauche et à droite pendant qu'on essaye de soigner.
Bien sur, on peut toujours continuer à nous dire qu'on ne coure pas assez vite, et que nos dés à coudre ne sont pas bien propres.

Sinon, pour revenir à votre post Kerniou, cela commence à bien faire d'invoquer en permanence "notre" manque de charité alors que le sujet n'est pas là. De la charité on en a. Mais ne pas essayer d'endiguer les causes ne nous mènera pas loin, et pour les endiguer, il faut commencer par les voir et par les montrer du doigt.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar PaxetBonum » lun. 08 janv. 2018, 17:12

Accueillir des réfugiés qui fuient la guerre n'a rien de subversif ! C'est un devoir de solidarité entre les hommes. je ne dis pas que l'intégration définitive de ces populations soit facile. D'ailleurs l'accueil prévu doit rester temporaire ... Mais on sait bien que le provisoire peut durer très longtemps ...
Il ne s'agit pas de réfugiés mais d'immigrés clandestins à 99%
Une bonne partie viennent de zones hors conflits.

L'accueil nécessaire devrait-être fait autour de leurs pays (avec notre aide).
Pourquoi l'Arabie Saoudite n'accueille personne alors qu'elle a un centre d'accueil de 500 000 personnes climatisé qui est vide…

Il ne s'agit pas pour la majorité pas de fuir, mais d'envahir…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » lun. 08 janv. 2018, 19:04

_______

Bonjour,

La question qui nous est posée n'est pas d'en faire assez ni d'en faire davantage, mais d'en faire beaucoup beaucoup plus.

C'est un sujet sensible, effrayant même, pour moi le premier. Mais là sont les enjeux.

Quant à l'Arabie Saoudite elle est pleine de contradictions. mais ce n'est pas essentiellement une terre peuplée de chrétiens. Nous devrions lui montrer l'exemple. déjà il n'y a pas beaucoup de volontaires pour y aller ce qui est implicitement un témoignage en notre faveur.

_________

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » lun. 08 janv. 2018, 20:10

Merci pour votre réponse gerardh.
Je ne peux que vous rejoindre sur le fait qu'il faut sans cesse se surpasser avec l'aide de notre Seigneur.
Bonne soirée.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar PaxetBonum » lun. 08 janv. 2018, 20:21

_______

Bonjour,

La question qui nous est posée n'est pas d'en faire assez ni d'en faire davantage, mais d'en faire beaucoup beaucoup plus.

_________
Pour nos frère chrétiens assurément.
Pour ceux qui les persécutent absolument pas.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités