Weinstein... Et Tariq Ramadan?

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8039
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Cinci » ven. 03 nov. 2017, 17:55

Que se passe-t-il au juste avec le frère Tariq? C'est sérieux, les détails qui filtrent au sujet des agressions? Il semblerait que les grands médias conservent une discretion remarquable sur le sujet.

Le frère Tariq paraîtrait vouloir tout nier en bloc. Diffamation?

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Et Tariq Ramadan?

Message non lupar axou » ven. 03 nov. 2017, 18:38

Cela fait quinze ans que Ramadan est persona non grata en France (sauf pour quelques islamo-gauchistes et idiots utiles de l'expansion de l'islam fondamentaliste) alors qu'on lui déroule le tapis rouge en Angleterre et en Suisse.

En France, Soheib Bencheikh s'est publiquement élevé depuis des années contre sa propension à la Takya (avancer ses pions intégristes de manière dissimulée en se faisant passer pour un gentil musulman modéré) puis Caroline Fourest a vraiment et sérieusement enquêté sur lui et écrit Frére Tarik, livre ou elle décrit sa pensée et sa méthode de propagande. Nicolas Sarkozy l'a mis en cause en direct lors d'une entretien avec lui en 2003 devant les téléspectateurs (Ramadan demandait "un moratoire sur la lapidation") et cette émission a commencé à dévoiler au grand public la vraie personnalité de ce personnage.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soheib_Bencheikh
" À ses yeux, Tarik Ramadan prêche une vision dilettante et fondamentaliste de l'islam : « Tarik Ramadan n'est pas un théologien, mais c'est un tribun charismatique. Il défend une vision totalitaire, intégriste, c'est un crime de le mettre en contact avec la jeunesse » (Le Parisien - 17/01/04)."
https://www.youtube.com/watch?v=qjF7opiNkhg

Concernant les accusations de viol : Caroline Fourest dit qu'elle est au courant depuis 10 ans, qu'elle a rencontré et encouragé certaines à porter plainte mais qu'à l'époque, l'une d'elle avait reçu des menaces et avait reculé. C'est la campagne anti-harcèlement lancée par l'affaire Weinstein qui donne aux femmes le courage de dénoncer Ramadan, ce qui demande beaucoup plus de courage que de dénoncer Weinstein ! Le risque est rien de moins que de se ramasser des Islamistes sur le dos.

Certes, tant que cela n'est pas prouvé, Ramadan est présumé innocent. Mais il semble, d'après les témoignages de femmes qui sont concordants, que c'est un sacré Tartuffe.

Si cela pouvait nous débarasser durablement de lui, ce serait bien.

Axou
Dernière édition par axou le ven. 03 nov. 2017, 19:51, édité 1 fois.

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar axou » ven. 03 nov. 2017, 20:11

[...]
Mais pour dire un mot de celle ci : C. Fourest vit avec un pistolet sur la tempe car c'est l'une des rares journalistes à dénoncer l'intégrisme islamiste (elle faisait partie de la bande de Charlie Hebdo), elle est dotée d'un incroyable courage et fait toute mon admiration.
Djamila Benhabib est de la même veine au Québec.

Elle dénonce aussi l'intégrisme catholique, qui existe aussi, bien que autrement moins dangereux, elle s'attaque à tous les intégrismes religieux et elle a raison. Elle fait clairement partie d'une mouvance anti-cléricale, avec tous ses excès et ne s'en cache pas mais moi qui prend la peine de lire ses remarquables écrits, je me sens respectée par elle en tant que croyante. Elle ne s'en prend pas aux croyants, elle s'en prend aux croyants qui ne respectent pas les règles républicaines et qui sont dans une logique sectaire.

Maintenant si vous voulez mettre au même niveau une laicarde qui défend avant toute chose la laicité et les valeurs républicaines avec un prédicateur manipulateur qui endoctrine les jeunes esprits musulmans et veut étendre la charia sur notre sol (et peut-être violeur en plus...), libre à vous.

Personnellement, je me sens bien plus proche d'elle que des intégristes Catholiques.
Et les Femen, franchement, ne sont-elles pas simplement ridicules (quoique courageuses également mais d'un courage mal utilisé) ? Caroline Fourest a été passionnément amoureuse de leur leader, c'est pour ça qu'elle les a défendues. Tout ça c'est très gentillet par rapport aux questions islamistes.

Il ne faut pas se tromper d'ennemi.


Et pour revenir au sujet :
https://carolinefourest.wordpress.com/2 ... e-ramadan/

Et l'analyse du double discours de T. Ramadan :
https://carolinefourest.wordpress.com/2 ... -double-2/


Et à propos de l'aveuglement d'un certain Bernard Godart:
https://www.marianne.net/societe/le-mon ... xuellement
Bien à vous,

Axou
Dernière édition par axou le ven. 03 nov. 2017, 23:03, édité 2 fois.

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar axou » ven. 03 nov. 2017, 20:47

[Inutile]

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8039
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Cinci » sam. 04 nov. 2017, 0:49

Axou a écrit :
Cela fait quinze ans que Ramadan est persona non grata en France (sauf pour quelques islamo-gauchistes et idiots utiles de l'expansion de l'islam fondamentaliste) alors qu'on lui déroule le tapis rouge en Angleterre et en Suisse.
Quinze ans? J'ignorais que Ramadan était si mal venu en France depuis tout ce temps. Il n'aura jamais cessé d'être invité et réinvité au Québec pour donner des conférences deux ou trois fois par année.

Mais, quelle gaffe impardonnable aurait-il donc commis, lui, aux yeux de l'opinion française, pour être ainsi boycotté dès 2003? C'est l'histoire du moratoire sur la lapidation qui aura dissipé une partie de son charme? Parce que son double-discours ne me semblait pas une accusation derrière laquelle tous les Français se serait rangés facilement, il y a de cela quelques années seulement. Je veux dire que je ne soupçonnais pas la présence d'une vague de fond contre lui dans l'opinion public.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8666
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar PaxetBonum » sam. 04 nov. 2017, 10:03


Maintenant si vous voulez mettre au même niveau une laicarde qui défend avant toute chose la laicité et les valeurs républicaines avec un prédicateur manipulateur qui endoctrine les jeunes esprits musulmans et veut étendre la charia sur notre sol (et peut-être violeur en plus...), libre à vous.
Ce n'est pas une laïcarde, c'est une laïciste qui endoctrine les esprits pour étendre l'anticléricalisme le plus radical et dangereux.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8666
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar PaxetBonum » sam. 04 nov. 2017, 10:10

Je dois avouer que je m'interroge sur toutes ces dénonciations de Weinstein et compagnie…
Aujourd'hui si vous avez une personne à détruire et que vous êtes une femme, ne vous gênez pas : accusez le d'harcèlement sexuel et il est mort.
Pas besoin d'apporter de preuves, pas de présomption d'innocence…
Mais c'et un peu sélectif : on conspue un Weinstein mais on met à l'honneur un Polanski…

Prenons l'exemple de Marion Cotillard qui dénonce le 'porc' Weinstein
Moi je ne sais pas qui se comporte en porc et qui se comporte en truie sur ce cliché :

Image
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Anne » sam. 04 nov. 2017, 16:15

Je dois avouer que je m'interroge sur toutes ces dénonciations de Weinstein et compagnie…
Aujourd'hui si vous avez une personne à détruire et que vous êtes une femme, ne vous gênez pas : accusez le d'harcèlement sexuel et il est mort.
Pas besoin d'apporter de preuves, pas de présomption d'innocence…
Mais c'et un peu sélectif : on conspue un Weinstein mais on met à l'honneur un Polanski…
Donc, si je comprends bien, Pax, il s'agirait d'une vaste conspiration et toutes ces femmes qui dénoncent le comportement de ces messieurs (sachez qu'ici nous avons le cas Salvail où se sont des messieurs qui dénoncent le monsieur: pensez-vous que ceux-ci laissent s’épanouir la femme en eux? :hypocrite: ) se sont entendues entre elles pour "tuer", entre autres, ce sympathique artisan du cinéma? :s

Pour ce qui est de la photo, que voit-on réellement "en action"? Une femme qui aguiche un homme ou quelqu'un qui assure son gagne-pain par les moyens en vogue dans ce milieu?

Je ne nie pas que certaines femmes aient pu utiliser cette manœuvre pour nuire à certains hommes, mais je doute qu'on puisse y aller de cette généralisation qui me semble plus qu'abusive...

Je suis néanmoins d'accord avec vous en ce qui concerne la géométrie variable utilisée dans le cas de l'équation Polanski-Weinstein...

De mon côté, je me questionne cependant sur le fait de conspuer une oeuvre en regard des erreurs commises par leur auteur...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar axou » sam. 04 nov. 2017, 18:42

Mais, quelle gaffe impardonnable aurait-il donc commis, lui, aux yeux de l'opinion française, pour être ainsi boycotté dès 2003? C'est l'histoire du moratoire sur la lapidation qui aura dissipé une partie de son charme? Parce que son double-discours ne me semblait pas une accusation derrière laquelle tous les Français se serait rangés facilement, il y a de cela quelques années seulement. Je veux dire que je ne soupçonnais pas la présence d'une vague de fond contre lui dans l'opinion public. Cinci
Cela fait 15 ans que j'entends parler de lui de manière négative, avec des soupçons de takya dans les milieux inter-religieux que j'ai fréquentés. De grands connaisseurs de l'islam comme les frères Bencheikh mais aussi Antoine Sfeir, très réputé directeur des Cahiers de l'Orient dénonce sa stratégie depuis très longtemps. Le livre de C. Fourest "Frère Tarik" paru en 2004 a fait date, de nombreux journalistes et de nombreux Français ont ouvert les yeux à cette lecture (la journaliste a écouté et épluché les cassettes de Ramadan pendant 9 mois et les a comparées à son discours médiatique). L'algarade avec Sarkosy en 2007 a fait date également avec le moratoire sur la lapidation. Cela n'a pas empêché certains journalistes de continuer à l'inviter sur certains plateaux de TV mais c'était pour faire de l'audience : on invite le "diable" pour voir qui c'est vraiment, provoquer, parfois essayer de comprendre. Sa réputation n'a cessé de s'aggraver peu à peu et pas grand monde ne va être surpris par les accusations actuelles.

Moi-même ai écouté des cassettes il y a 15 ans (celles qui circulent dans les banlieues) et j'ai lu un de ses livres "Peut-on vivre avec l'Islam ?" co- écrit avec un chrétien Jacque Neyrinck. J'en ai éprouvé un profond malaise : Neyrinck exprimait tous ses doutes sur la réalité d'un Dieu Trinitaire et sur l'attitude de l'Eglise qui affirmait ce Dieu biscornu et incompréhensible (!) et Ramadan rebondissait dessus pour expliquer que l'islam venait parachever les révélations précédentes et présentait la vraie image de Dieu. Ramadan avait trouvé le meilleur des idiots utiles, on ne pouvait pas faire mieux ! Je ne pense pas que ce gars-là approuve les attentats ou les atrocités de Daech, il est seulement dans une optique très claire d'expansion de l'islam en occident et pas un islam soufi mais un islam fondamentaliste, avec TOUTES les musulmanes "bâchées" et sous le contrôle d'un homme et prenant le pas peu à peu sur les lois républicaines.

Si les accusations s'avèrent véritables (pas facile à prouver), cela va dans le sens du double discours et de l'hypocrisie envers son propre peuple musulman : il tenait un discours très pudibond aux femmes (sur la manière de s'habiller, de sortir, de se comporter avec les hommes) et le découvrir non seulement infidèle et grand consommateur mais violent, voilà qui parachève le portrait.

Concernant la photo de Weinstein avec M. Cotillard : moi, je vois une femme qui fait la bise à un homme en ayant l'air aimable, je vois de la "politesse forcée", de la "haute diplomatie". Je suis beaucoup plus gênée par certaines photos ou 4 femmes se pendent à son coup l'air ravi... Ce qui est gênant, c'est toutes ces femmes qui se réveillent en même temps alors qu'elles auraient pu le faire bien avant....
En fait, une femme a le courage véritable d'ouvrir la porte et les autres qui n'osaient pas le faire (pour leur carrière sans doute) s'y engouffrent...

On peut prévoir que d'autres femmes vont se réveiller également envers Ramadan même si cela reste beaucoup plus difficile dans ce milieu musulman ou la sexualité est bien plus taboue qu'à Hollywood. Et sinon ? Et nous les femmes ni hollywoodiennes ni fans de T.Ramadan ?
Qu'en est-il du harcèlement sexuel pour nous ?

Je me suis posée la question comme tout le monde. Je n'ai jamais été harcelée au travail, je pense d'ailleurs que je n'étais pas harcelable : j'aurais vraiment fait un scandale. En revanche dans la rue, surtout quand j'étais jeune fille, très souvent. Suivie, touchée, sifflée, emmerdée. le pire était en boîte de nuit ou des gars pouvaient vous plaquer contre le mur, je me défendais bien. Une véritable tentative de viol dans la rue à 18 ans et je me suis bien défendue aussi.

Et l'Inde, à Calcutta comme volontaire chez Mère Térésa : presque tous les jours, dans la rue, des jeunes gens qui vous mettent la main au sein, entre les jambes, bien que nous étions habillées très correctement. Je les repérais, je tentais de les éviter et je hurlais quand ça arrivait, aussitôt la rue entière se précipitait pur me défendre et le gamin se prenait une baffe ou une engueulade...Au moins, je me sentais protégée par la population. Certaines volontaires américaines, élevées avec plus de puritanisme peut-être, reprenaient l'avion le lendemain... Nous autres ? Et bien on devait faire avec, c'était comme ça. Quelques mois avant mon arrivée, 2 volontaires avaient réellement été violées la nuit, dans un parc qu'elles traversaient seules. Les femmes occidentales, c'était les filles faciles à consommer, on pouvait se servir.

J'ai réalisé que toute ma vie j'ai fait attention, comme si c'était normal d'avoir intégré l'agressivité potentielle des hommes. Si je conduis la nuit, ah oui, il faut attacher mes cheveux. Si je rentre en pleine nuit en métro et bus de nuit puis vais marcher dans la rue, il faut troquer les talons avec des tennis et mettre un leggins sous la jupe. Surtout rien de sexy. Il faut anticiper le fait d'être un gibier potentiel et j'ai toujours trouvé cela normal, de faire attention (sans pour autant me priver de sorties et de rentrée solitaire comme le font d'autres femmes qui ont peur).

Grâce à cette campagne, je me pose la question : est ce bien normal ? Je n'en suis plus certaine et je trouve du coup tous ces scandales qui explosent salutaire. C'est la réflexion de la politique Sandrine Rousseau qui doit se défendre dans un couloir contre les assauts d'un homme politique. les autres lui disent "il est comme cela, c'est comme ça parfois avec des hommes politiques!" et elle qui réalise : Mais pour quelle raison dois je me taire ? pour quelle raison dois je subir cela ? et elle a porté plainte...Parce qu'il n'y a pas de raison de subir.

Une chose me pose question grâce à mon expérience indienne : des femmes en France exigent que la police intervienne davantage concernant le harcèlement de rue, que les plaintes soient mieux prises en compte... mais va t-on mettre un flic derrière chaque femme ? Ne pourrait-on pas encourager les femmes à se défendre, à protester fort et à demander de l'aide ? et à encourager toutes les personnes présenter et surtout les hommes à voler au secours des femmes et à engueuler le malotru ?

Quand on pense qu'il y a eu des viols dans le métro sans que personne n'intervienne, c'est invivable. C'est cela qui me choque le plus : la lâcheté généralisée en occident, et ça ce n'est pas rassurant pour une femme. En Inde je savais que je pouvais compter sur les autres hommes Indiens, au Liban et en Syrie également. C'était le paradoxe : plus d'agressivité potentielle et plus de défenseurs.

Je rêve que toute la société soit solidaire et éducatrice au lieu que chacun se terre dans son coin.

Bien à vous,

Axou
Dernière édition par axou le sam. 04 nov. 2017, 18:44, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Milla
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 85
Inscription : sam. 19 août 2017, 8:34
Conviction : athée

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Milla » sam. 04 nov. 2017, 18:43

.
Dernière édition par Milla le dim. 17 déc. 2017, 1:10, édité 1 fois.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8039
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Cinci » sam. 04 nov. 2017, 21:41

J'aimerais bien savoir ce qu'on pourrait reprocher à cette photo de Marion Cotillard plus haut.

;)

Elle n'a quand même pas emprunter la tenue de scène minimaliste de lady Gaga, pour ensuite souffler dans l'oreille du producteur et lui masser le 5e chakra.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8039
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Cinci » sam. 04 nov. 2017, 22:46

Axou a écrit :
Cela fait 15 ans que j'entends parler de lui de manière négative, avec des soupscons de takya dans les milieux inter religieux que j'a fréquentés. De grands connaisseurs de l'Islam comme les frères Bencheikh mais aussi Antoine Sfeir, très réputé directeur des Cahiers de l'Orient dénonce sa stratégie depuis très longtemps.
O.K.

Alors ma perception était en partie tronquée. Le fait qu'il aura "quand même" été invité à participer à des shows télé, et sans doute pour moi le fait aussi que j'aurai déjà vu des Français, parfaitement libre-penseurs et laïcistes convaincus, bien après 2007, continuer d'argumenter pour défendre Tariq Ramadan.

J'avais eu vaguement écho pour les frères Bencheikh. Mais j'ignorais l'existence de cette charge d'Antoine Sfeir contre les velléités du frère Tariq. C'est bon à savoir.
Sa réputation n'a cessé de s'agraver peu à peu et pas grand monde ne va être surpris par les accusations actuelles.
L'existence d'un "truc" comme l'État islamique avec le fait que des attentats dignes du Moyen-Orient commencent ensuite à se pointer le nez en France sont des facteurs qui auront contribué à rendre un peu plus circonspect davantage de personnes. On va s'inquiéter plus qu'avant de la filiation idéologique de la mouvance islamique à laquelle l'ami Ramadan appartient.

Ce n'est pas lui qui irait prôner l'usage de la violence dans l'espace public. Mais c'est bien égal parce que les autres lui font de l'ombre quand même.

Incertain
Censor
Censor
Messages : 91
Inscription : lun. 31 juil. 2017, 16:43
Conviction : Incertaine

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Incertain » sam. 04 nov. 2017, 23:19

Bonsoir,

il me semble qu'il y a les individus particuliers et ce qui les dépasse largement.

L'affaire autour de Weinstein, Ramadan et d'autres hommes de pouvoir révèle dans don étendue cette attitude malsaine et perverse de certains (ou nombreux ?) hommes en position de pouvoir, qui sont pris d'un vertige et croient qu'ils peuvent tout faire. Ensuite, qu'il y ait eu agression sexuelle ou non, c'est à la Justice de le démêler.

En revanche, l'affaire autour de Ramadan montre d'autres choses, que l'on peut voir d'ores et déjà et pour cela il n'y a pas besoin de procès.

D'une part, l'attitude inquiétante de ceux qui veulent défendre Ramadan, et qui se lancent pour certains dans des propos antisémites si on s'en réfère au "Monde" :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

Sans oublier les menaces de mort, dont les médias commencent à parler :

https://www.marianne.net/politique/une- ... es-de-mort

Et enfin, assez intéressant aussi, le silence de MédiaPart sur cette affaire, qui montre la convergence de lutte entre certains courants qui se disent de gauche radicale et certains courants intégristes :

Déjà en 2015
https://www.marianne.net/societe/edwy-p ... -et-charia

Et aujourd'hui ?
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 ... amisme.php

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar axou » dim. 05 nov. 2017, 15:43

Dans les années 70, une femme pouvait compter sur une aide masculine. Depuis, qu'est-ce qui a fait que les Français détournent le plus souvent la tête alors que leurs homologues américains ou polonais continuent à porter secours ? Relief
J'aimerais vraiment bien le savoir, c'est quand même quelque chose d'un peu honteux.

Et pour le Frère Tarik, du nouveau qui vient de Genève :
http://www.lexpress.fr/actualite/societ ... 57847.html

Bien à vous,

Axou

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Weinstein... Et Tariq Ramadan?

Message non lupar Altior » dim. 05 nov. 2017, 21:16

En France, jusque dans les années 70, une femme pouvait compter sur une aide masculine. Depuis, qu'est-ce qui a fait que les Français détournent le plus souvent la tête alors que leurs homologues américains, polonais, irlandais ou italiens continuent à porter secours ?
Une réponse possible (mais qui n'explique pas tout) est que, en France, la vision sur la légitime défense est une vision étroite. Il y a d'innombrable cas où la victime s'est défendu et, pourtant, c'est la victime et non pas l'aggresseur qui a eu les plus gros tracas de la part de la justice.
Aux États Unis, où j'ai vécu 6 mois, la vision sur la légitime défense est beaucoup plus large. Pas seulement la victime a le droit de se défendre, mais tous ceux qui assistent à la scène on le même droit. Une des premières chose dont on m'a instruit aux États Unis, avant même que j'eusse arrivé là-bas, à était sur l'usage des armes. J'ai compris que j'ai le droit d'avoir un pistolet, mais qu'il serait mieux de ne pas user de ce droit. J'ai compris que, si, pourtant, j'use de ce droit il serait mieux de ne jamais sortir mon pistolet. Ensuite, j'ai compris que si, pourtant, je sors mon pistolet, il est préférable que je ne le pointe vers nulle personne. Finalement, j'ai compris que si, pourtant, je le pointe vers quelqu'un, il serait préférable que je tire le premier. Car pas seulement la personne que je tente à cibler a le droit de me fusiller, mais tout le monde qui assiste à cela a le même droit.
J'ai été encore instruit de ne jamais acheter un produit de quelqu'un qui n'est pas commerçant, sauf les cas, très encadrés, de vide-grenier et de vide-maison. Car cela est une infraction. Si l'objet que j'achète est volé, pas seulement qu'il me sera confisqué, comme en France, mais je ferai la prison en tant que complice à un vol dont je n'ai pas eu, pourtant, aucune connaissance.
J'ai été instruit de prendre au sérieux l'inscription «No Trespassing». Pas besoin que je vole quelque chose pour faire la prison, cela peut venir du simple fait que je suis entré dans une propriété privé ayant ce signe, même si elle n'a ni palissade, nu haie, ni portail.
J'ai été instruit de respecter l'inscription «No loitering». Cette inscription veut dire que je n'ai pas le droit de me rassembler, avec mes potes, devant un commerce ou même devant une propriété privé quelconque et simplement bavarder. Pas même besoin de bavarder, le simple fait que je bloque psychologiquement l'accès est suffisant. Cette inscription n'est pas forcément nécessaire pour subir une punition pour cela: la différence est que, si l'inscription manque, je recevrai d'abord un avertissement, tendis que si elle est là je serai d'abord lourdement verbalisé.
Pendant mes premières jours aux États Unis mon hôte reçoit un coup de fil publicitaire. Quelqu'un voulait lui vendre quelque chose. «Je veux être ôté de votre liste de potentiels clients» a été la réponse de mon hôte. Il m'a expliqué, que, désormais, si le même lui donne un deuxième coup de fil, c'est du harcellement et qu'il peut faire la prison pour cela.
J'ai été surtout instruit de prendre au sérieux les mots, venant de la part d'un agent de police: «Hands up!» et de commencer de lever les bras dès que je les entends, mais pas trop vite. On ne blague pas aux États Unis ni avec la police, ni avec la loi.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invités