La question des migrants engage toute la chrétienté

Famille - Travail - Chômage - Femme - Enfance - Vieillesse - Handicap - Santé publique
axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1673
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar axou » lun. 02 oct. 2017, 1:16

Le souci est que la majorité des migrants sont des hommes seuls, jeunes, sans formation adéquate correspondant au marché du travail (pour la plupart) et souvent porteurs d'une religion malade d'un fondamentalisme galopant et véhiculant des valeurs contraires aux notres (égalité hommes femmes, laicité, liberté de conscience). Comment on fait ?
C'est par le travail essentiellement que se fait l'intégration des arrivants, depuis des siècles.

Le Pape a raison lorsqu'il demande à chaque paroisse d'accueillir une famille (qu'elle soit chrétienne ou musulmane), toutes les paroisses d'Europe sont en mesure de le faire mais tous ces hommes seuls, comment on fait ?

Le pape a raison d'appeler à la construction de ponts et non de murs, à la défense de l'individu qui prime sur la sécurité nationale : c'est la main tendue au frère qui est en face de nous, au frère dont nous voyons le visage, c'est l'essence même de l'Evangile.

Mais pour tous ces hommes seuls qui ont besoin de travailler, qui ont besoin de rencontrer une femme alors même que leur mode de relation avec les femmes est peu compatible avec le notre, alors même qu'ils ont souvent une vision peu respectueuse des femmes occidentales et de leur mode de vie, (et je suis polie !) comment on fait ? Comment on les accueille dignement ? Comment on leur donne les moyens d'être dignes en leur permettant de travailler ? Comment on leur transmet, voir leur impose nos valeurs essentielles parce que nous sommes chez nous, comment on leur met des limites culturelles pour que nous puissions vivre ensemble ?
En sommes nous capables ?

C'est bien compliqué, je n'ai pas la science infuse. Prions.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2141
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Suliko » lun. 16 oct. 2017, 12:31

Une chose me frappe dans le titre de ce fil : il suggère qu'il y a encore une Chrétienté, alors qu'elle est morte depuis longtemps ! Les états européens ne sont plus chrétiens ou si peu. Parler de Chrétienté est donc vraiment déplacé. C'est paraître donner aux catholiques une force politique qu'ils n'ont plus. Et la vérité, c'est que si la Chrétienté existait toujours, ses dirigeants refuseraient catégoriquement d'accueillir en masse des immigrés musulmans. Une des raisons principales pour laquelle les états de l'Europe centrale (Hongrie, Pologne, etc...) ne veulent pas de cette politique d'accueil est que cela mettrait en danger l'équilibre religieux des pays concernés en donnant un poids de plus en plus fort à l'islam. Je pense qu'ils ont raison : la démographie est une science dont on parle assez peu dans les milieux politiques de l'Europe de l'Ouest. Pourtant, c'est une question fondamentale.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7347
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Cinci » lun. 16 oct. 2017, 14:52

Suliko,

C'est évident que les catholiques ne représentent rien du tout en terme de force politique. Mais je pense qu'Incertain utilise le vocable "chrétienté" pour parler du sous-ensemble que forme tout de même ce reste de chrétiens qui subsiste en Europe. Il semble se demander comment à titre d'individu chacun devrait se positionner par rapport à l'invasion migratoire. Le Vatican a choisi de n'opposer aucune résistance aux invitations des maçons ou des ultra-libéraux à ouvrir davantage les frontières. "Même pas peur!" Le Vatican ne veut pas se montrer moins accueillant envers l'étranger que les gentils parlementaires pouvant siéger à Strasbourg ou ailleurs.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8498
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar PaxetBonum » mar. 17 oct. 2017, 22:26

Je reviens d'une conférence du Père Boulad, il a la solution pour les émigrés clandestins : il existe un centre de 5 millions de places d'accueil en Arabie Saoudite utilisées 5 jours par an…
Qui dit mieux ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7347
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Cinci » mer. 18 oct. 2017, 3:47

Ah! mais vous parlez du père Henri Boulad sj.

:)

(... ChristianK me l'a un peu esquinté récemment, parlant du père comme d'un "vieux beau" voulant faire le jeune, appartenant à la génération défroquée et vivant encore dans les années 1970)

Avatar de l’utilisateur
Amandina
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : lun. 16 mai 2016, 22:24
Conviction : Catholique

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Amandina » mer. 18 oct. 2017, 22:56

J'ai trouvé cette vidéo où le Père Boulad ne mâche pas ses mots envers le responsabilité des chrétiens d'occident et l'urgence de la transmission de la Parole pour évangéliser .


https://gloria.tv/video/6GxQ7QkT38Gt2sXMMkbGBYdqU

Le Père Boulad parle ainsi aux chrétiens d'occident :


"Vous avez la possibilité d'annoncer Jésus -Christ à des millions de musulmans qui sont là, sans être mis en prison comme c'est le cas chez nous en Egypte .....
Vous avez le droit d'annoncer Jésus -Christ et l'Eglise de France se tait , se tait .
Pourquoi , parce que les ordres viennent de tres haut .Je ne préfère pas commenter .
On n'a pas le droit d'annoncer Jésus -Christ en France .Jusqu'à quand ?
Alors que l'islam et les musulmans attendent une Parole ...Il y a un doute , un vide dans l'islam actuellement .
Les musulmans s'interrogent sur leur religion .......
Avons nous une conviction à communiquer ?
L'Eglise à -t-elle une Parole à dire , un discours à transmettre "

À écouter jusqu'à la fin .
Amandina

Avatar de l’utilisateur
Amandina
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : lun. 16 mai 2016, 22:24
Conviction : Catholique

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Amandina » mer. 18 oct. 2017, 23:00

Voici un autre lien ,le Père Boulad dans le sermon du 15 octobre à Toulon.

https://m.youtube.com/watch?feature=you ... P9b0O7WFog
Amandina

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Relief » jeu. 19 oct. 2017, 2:22

Le Père Boulad parle ainsi aux chrétiens d'occident :

Vous avez le droit d'annoncer Jésus -Christ et l'Eglise de France se tait , se tait .
Pourquoi , parce que les ordres viennent de tres haut .Je ne préfère pas commenter .
On n'a pas le droit d'annoncer Jésus -Christ en France .Jusqu'à quand ?
Tout est dit !

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2141
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Suliko » lun. 23 oct. 2017, 10:49

Concernant la Pologne : vous savez bien que la question des migrants est un sujet européen et non pas interne à la Pologne. Mais vous le savez bien !
Que voulez-vous dire ? Que les divers états de l'UE devraient abdiquer leur souveraineté en acceptant sans sourciller toutes les résolutions de Bruxelles ? Mais un état qui le ferait ne serait justement plus un état, puisqu'il ne serait plus souverain. Accueillir des immigrés dans un contexte de terroriste international est vraiment beaucoup demander à des peuples relativement homogènes ethniquement et soucieux de préserver un minimum d'unité religieuse dans leurs pays. Je ne vois pas comment on pourrait reprocher à ces nations de ne pas vouloir devenir multiculturelles comme le sont la France, la Grande-Bretagne, etc...

(Je mets ce message ici, car il serait HS dans le fil sur la Catalogne...)
Dernière édition par Suliko le lun. 23 oct. 2017, 12:45, édité 1 fois.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3398
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Kerniou » lun. 23 oct. 2017, 11:25

Si l'état se dit laïc, personne n'interdit aux chrétiens de France d'annoncer la Bonne Parole à leur entourage, et encore moins de témoigner l'Evangile par leur comportement charitable ! La plupart, hélas, abandonne toute notion de religion. Pour bien des gens, hélas, religion = manipulation ... En Bretagne, fief catholique et opposant, si nécessaire, à l'Etat, les églises sont quasiment vides aussi; les jeunes y viennent peu mais continuent à se marier religieusement et à faire baptiser leurs enfants et on compte peu d'enterrements civils.
Ce ne sont pas les migrants qui empêchent les chrétiens de pratiquer leur religion ... La grande majorité des français ne se sent pas concernée
par Dieu; Cf le nombre de français qui demandent à être" débaptisés". Ils reprochent à leurs parents d'avoir profité de leur innocence de bébé pour les baptiser sans leur accord !!! ...
Les femmes de mon âge qui sont aussi des grands-mères regrettent de ne pouvoir donner à leurs petits-enfants des rudiments d'éducation religieuse parce que leurs enfants leur demandent de ne surtout pas en parler aux petits- enfants.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2141
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar Suliko » lun. 23 oct. 2017, 12:33

Ce ne sont pas les migrants qui empêchent les chrétiens de pratiquer leur religion ...
Ce n'est pas la question. Je parle de démographie, de l'équilibre ethnique d'un pays. Je suis désolée, mais dans certaines villes, le pourcentage de gens d'origine extra-européenne et de religion musulmane est très élevé et il est logique que ce chamboulement soit mal perçu par la population de souche, d'autant plus que les choses ne vont pas en s'améliorant...
Et de fait, ce sont souvent des jeunes gens non éduqués dans la foi chrétienne qui se sentent attirés par l'islam. Mais pour que cela soit possible, il faut bien qu'ils soient d'une manière ou d'une autre en contact avec cette religion autrefois très minoritaire en Europe. Et cette visibilité de l'islam (voiles, mosquées, halâl, etc...) est le fait d'une immigration massive.
Quant aux femmes de votre entourage, il faudrait également qu'elles se questionnent sur le type d'éducation religieuse qu'elles et leurs maris ont donné à leurs enfants. Ce n'est pas un hasard si ces derniers ont totalement délaissé la pratique religieuse à l'âge adulte.
Et en ce qui concerne la laïcité de l'Etat, elle empêche de fait les autochtones de défendre efficacement leur culture, en mettant toutes les religions sur le même niveau, qu'elles soient sur le territoire national depuis quelques décennies ou des siècles...Elle se dresse également par définition contre un refus de l'obtention de la nationalité pour motifs religieux : aujourd'hui, on ne peut pas discriminer les immigrés sur ce critère-là, ce qui entraîne de fait une obligation d'accueillir des gens qui sont très majoritairement d'une religion hostile à la nôtre et étrangère à notre culture européenne. Un autre problème de la laïcité, c'est qu'elle insinue que toutes les religions se valent, ce qui équivaut à dire que toutes sont plus ou moins fausses et inutiles dans un Etat moderne. Pour bien des personnes, ce qui est légal est peu ou proue équivalent à ce qui est moral : si l'avortement est permis par l'Etat, c'est que ce n'est finalement pas un si grand mal en soi, idem pour le divorce, etc... Et donc, si l'Etat ne reconnaît pas une religion comme vraie ou au moins comme plus positive que d'autres, les gens en déduisent logiquement que c'est parce qu'au fond, les religions n'ont pas d'importance, qu'elles sont une affaire purement privée, et même un reliquat d'une époque révolue de l'humanité...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1673
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: La question des migrants engage toute la chrétienté

Message non lupar axou » lun. 23 oct. 2017, 12:52

Concernant la Pologne : vous savez bien que la question des migrants est un sujet européen et non pas interne à la Pologne. Mais vous le savez bien !
Que voulez-vous dire ? Que les divers états de l'UE devraient abdiquer leur souveraineté en acceptant sans sourciller toutes les résolutions de Bruxelles ? Mais un état qui le ferait ne serait justement plus un état, puisqu'il ne serait plus souverain. Accueillir des immigrés dans un contexte de terroriste international est vraiment beaucoup demander à des peuples relativement homogènes ethniquement et soucieux de préserver un minimum d'unité religieuse dans leurs pays. Je ne vois pas comment on pourrait reprocher à ces nations de ne pas vouloir devenir multiculturels comme le sont la France, la Grande-Bretagne, etc...

(Je mets ce message ici, car il serait HS dans le fil sur la Catalogne...)
Bonjour Suliko,

En fait je veux seulement dire ce que je dis et pas plus : que la question des migrants concerne toute l'Europe et pas seulement la Pologne. Je m'insurgeais sur le fait que l'on puisse comparer la réaction d'E Macron en Pologne sur cette question (puisque des migrants sont présents dans toute l'Europe) avec sa décision de ne pas intervenir officiellement sur la question de la Catalogne (puisque les indépendantistes Catalans ne sont présents qu'en Espagne et pas dans toute l'Europe !).
C'est juste une question de justice et de logique.

Je suis d'accord avec vous qu'accueillir des migrants n'est pas simple du tout dans notre contexte et cela rend justement nécessaire de créer une vraie collaboration européenne. un consensus plutôt qu'une "directive de Bruxelles".

Bien à vous,

Axou


Revenir vers « Société »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités