La présidence d'Emmanuel Macron

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6699
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar Anne » jeu. 21 sept. 2017, 5:40

:s Pour avoir vécu une situation semblable au Québec, changer de ministre de l'Éducation environ une fois par année, y a pas de quoi pavoiser!

On ne peut quand même pas dire que ce soit une situation idéale pour un ministère aussi important...

À titre d'exemple, on a gardé ici en mémoire un record de deux changements de bulletins en une seule année scolaire, gracieuseté d'une girouette professionnelle dont nous tairons le nom.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8439
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 21 sept. 2017, 8:10

Oui là nous sommes d'accord : il s'occupe de redonner à l'éducation nationale sont rôle au-delà de toute idéologie : enseigner (on est loin de Mme Belkacem plus prompte à faire appliquer le gender et à enseigner l'arabe qu'à enseigner les maths et le français).
On revient à un ministère de l'enseignement plus que de l'éducation, Deo Gratias !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 911
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar prodigal » jeu. 21 sept. 2017, 10:44

Le discours, oui. Et d'ailleurs contrairement à ce que j'ai lu ici il passe très bien auprès des enseignants.
Mais sera-t-il suivi d'effets? Et lesquels? Je croirai quand je verrai, pas avant. Pour l'instant, ce n'est que de la communication.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1610
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar axou » jeu. 21 sept. 2017, 11:58

Le discours, oui. Et d'ailleurs contrairement à ce que j'ai lu ici il passe très bien auprès des enseignants.
C'est vrai ? mais c'est top ! c'est quand même un bon début d'avoir les troupes derrière soi.
Espérons...

Axou

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 911
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar prodigal » jeu. 21 sept. 2017, 12:04

Le problème, c'est que tout ce que dit Blanquer sur les programmes et la pédagogie rencontre une large adhésion (parents, professeurs, citoyens éclairés), mais qu'il a dit aussi qu'il ne toucherait pas aux programmes! Il y a quand même là une contradiction majeure.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8439
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 21 sept. 2017, 15:46

Le problème, c'est que tout ce que dit Blanquer sur les programmes et la pédagogie rencontre une large adhésion (parents, professeurs, citoyens éclairés), mais qu'il a dit aussi qu'il ne toucherait pas aux programmes! Il y a quand même là une contradiction majeure.
Ah ?
J'avais lu qu'il voulait le retour de l'enseignement de la littérature par ordre chronologique par exemple.
Sans toucher au programme ça risque d'être difficile.
Mes Lagardes et Michards vont prendre de la valeur !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7121
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

La diatribe contra-Macron

Message non lupar Cinci » jeu. 21 sept. 2017, 17:47

https://www.ouest-france.fr/politique/e ... nu-5256999

Le discours de Macron à l'ONU _ verbatim


Au secours!

Que des conneries! du baratinage à la noix de coco! Vraiment... Et ça s'extasie là-dessus! Ça roucoule dans la presse ... Macron le Sauveur qui entend les voix des petits déshérités de l'Afrique et de Zanzibar. Le type est juste bon pour mépriser les Français, mais il entend les voix des petits Syriens. Quel fumier, bon sang!

Il lutte contre le terrorisme ... "A d'autres, Charles! Va raconter ça à d'autres." La France des "valeurs" est un des acteurs du merdier crée en Syrie, tout comme elle le fut en Libye. Quelle escroquerie! La classe politique française fricote avec les responsables du terrorisme international.

Les fumiers de son genre sont responsables de la démultiplication du nombre de mosquées chez lui. Et ça vient nous parler de lutte contre l'obscurantisme. En terme d'obscurantiste, il en forme un beau avec ses allusions new agistes à la vengeance de Gaïa. La terre qui se venge de l'immoralité de certains par la voie climatique ...

Ça parle de liberté? Mais c'est juste bon pour pondre des réglementations nuisibles au débat public, au droit d'expression des critiques. Liberté? Mais des fumiers comme Macron font le baise-main aux princes arabes, poussent à la saloperie du hallal et à la charia, emmerdent les travailleurs avec leur soumission aux impératifs des multinationales. Des fumiers comme Macron c'est bon pour tenter de culpabiliser le peuple de chez eux. Ça trouve fantastique le nationalisme des sionistes israéliens racistes. Ça écrase une larme à l'audition de l'hymne national hébreu. Mais ces mêmes fumiers sont bons également pour empêcher les peuples de pouvoir jouir d'une autonomie politique réelle. Des profiteurs français comme Macron c'est bon pour renier l'héritage politique du fondateur de leur propre république, afin de mieux se fondre dans l'univers culturel anglo-américain.

Comme disait naguère un grand syndicaliste, un catholique et un nationaliste de chez nous : "Ce sont des baveux!" Un type comme Macron : c'est le prototype du baveux. Macron bave sur les Français. Et c'est pourquoi je ne supporte pas ce type.

Je sympatise avec les Français qui sont coincés avec une classe de politiciens qui les représentent fort mal et ne les aident pas du tout. C'est la même chose au Québec. Nous avons des bonzes en poste qui sont de parfaites nuisances. Trudeau, Couillard, le maire Coderre à Montréal. La nullité politique libérale (au sens philosophique) dans toutes sa splendeur. La trahison à chaque jour, le reniement de soi-même ... "Quelle M_rde!"

Et la république des satisfaits en redemande!


P.S. : épargnez-moi les broutilles sur des ministres de l'éducation. Les ministres font ce qu'on leur demande de faire.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1610
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar axou » jeu. 21 sept. 2017, 18:17

Et bien cher Cinci !

Avec une réaction aussi...affective que la votre sur Macron, on aura du mal à accorder quelque crédit à vos analyses sur lui parce qu'avec un filtre aussi redoutable, vous ne pourrez que teindre en noir toutes ses actions et ses propos. Impossible donc de raisonner, de débattre.
On s'en était déja un peu aperçu mais c'est là, c'est clair.

Il vous donne de l'urticaire, c'est comme ça. Rassurez vous, vous ne vivez pas en France et rassurez vous, nous sommes un certain nombre de Français, centristes, de gauche et de droite, à croire en lui et en son gouvernement à souhaiter de toutes nos forces qu'il réussisse. Même en demeurant lucides sur des erreurs...

Ayant moi-même un caractère réactif, ce n'est pas moi qui vais vous jeter la pierre mais une telle réaction face à un homme politique étranger, je ne connais pas. Je m'étonne quand même de certaines réactions épidermiques sur le Manu. Sa réussite et ses talents suscitent des jalousies surtout en France mais ce n'est pas votre genre et vous êtes vous-même brillant intellectuellement. Non, chez vous, je e comprends pas.
Cela me dépasse ! :oui:

Au fait, quand vous aurez un moment de calme : pourrez vous vous rappeler qu'Emmanuel Macron n'est président que depuis...4 mois ?
Et que donc on peut donc raisonnablement penser qu'il n'est pas responsable de la Syrie, de la Lybie, du temps qu'il fait et de tous les maux de la planète en général pendant les dernières décennies ?

Pourrez vous vous rappeller que ce "profiteur", s'il était resté chez Rotschild, gagnerait 10 fois plus, ne rencontrerait que des personnes qui chantent ses louanges vu ses succès, serait encensé par tous, passerait de paisibles WE à lire au Touquet en compagnie de sa Brigitte, passerait du temps avec ses amis, du temps à promener le chien, profiterait bien de son temps libre et de ses sous...

Alors qu'actuellement il vit sous tension et surveillance 24h sur 24, travaille 15 heures par jours, n'a plus une minute à lui, est la cible de multiples critiques en tous genres de par sa position, exerce des responsabilités écrasantes ayant un impact sur des millions de personnes...
Certes, il l'a voulu et choisi, mais a priori ce n'est pas la recherche du profit qui l'anime...

Bien à vous,

Axou
Dernière édition par axou le jeu. 21 sept. 2017, 21:46, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 911
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar prodigal » jeu. 21 sept. 2017, 18:37

Le problème, c'est que tout ce que dit Blanquer sur les programmes et la pédagogie rencontre une large adhésion (parents, professeurs, citoyens éclairés), mais qu'il a dit aussi qu'il ne toucherait pas aux programmes! Il y a quand même là une contradiction majeure.
J'avais lu qu'il voulait le retour de l'enseignement de la littérature par ordre chronologique par exemple.
Sans toucher au programme ça risque d'être difficile.
Cher PaxetBonum,
oui il a dit ce que vous dites, et je peux vous garantir que 90% des professeurs de lettres, à vue de nez, s'en réjouissent (et les autres aussi).
Il a dit que ce serait bien de le faire. Mais il n'a pas dit qu'il le ferait! La politique est l'art des nuances! :-D
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2111
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar Suliko » jeu. 21 sept. 2017, 18:55

J'avais lu qu'il voulait le retour de l'enseignement de la littérature par ordre chronologique par exemple.
Sans toucher au programme ça risque d'être difficile.
Question bête : comment peut-on enseigner la littérature autrement que par ordre chronologique ? Bien sûr, des étudiants de niveau universitaire peuvent sans doute se permettre d'étudier ce domaine autrement, car ils ont déjà acquis des connaissances de base, mais au niveau secondaire, je ne vois pas l'intérêt d'un enseignement non chronologique...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 911
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar prodigal » jeu. 21 sept. 2017, 19:23

Vous avez raison, mais c'est ce qui se fait depuis longtemps, à partir de thèmes, dont on étudie plusieurs textes qui s'y rapportent plus ou moins.
Bien entendu, ce n'est pas le meilleur moyen pour donner une véritable culture littéraire aux élèves. Mais il paraît qu'on voulait, au lycée, éviter de commencer comme de mon temps par le XVIe siècle, réputé difficile et peu engageant. Sans doute qu'un structuralisme mal compris a joué son rôle ainsi que la volonté de ne pas faire comme autrefois, voire peut-être le peu d'intérêt éprouvé par les politiques pour la littérature.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1610
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar axou » jeu. 21 sept. 2017, 19:51

Vous avez raison, mais c'est ce qui se fait depuis longtemps, à partir de thèmes, dont on étudie plusieurs textes qui s'y rapportent plus ou moins.
Bien entendu, ce n'est pas le meilleur moyen pour donner une véritable culture littéraire aux élèves. Mais il paraît qu'on voulait, au lycée, éviter de commencer comme de mon temps par le XVIe siècle, réputé difficile et peu engageant. Sans doute qu'un structuralisme mal compris a joué son rôle ainsi que la volonté de ne pas faire comme autrefois, voire peut-être le peu d'intérêt éprouvé par les politiques pour la littérature.
Et en Histoire ? Etudie -t-on la chronologie, ce qui paraît la base ?

Axou

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2111
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar Suliko » jeu. 21 sept. 2017, 20:12

Mais il paraît qu'on voulait, au lycée, éviter de commencer comme de mon temps par le XVIe siècle, réputé difficile et peu engageant.
Me voilà encore plus perplexe... La littérature française ne commence pourtant pas au XVIe siècle ! Il y a bien des œuvres et des courants antérieurs à étudier.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8439
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 21 sept. 2017, 20:27

Et en Histoire ? Etudie -t-on la chronologie, ce qui paraît la base ?
Actuellement pas vraiment…
On passe sous silence bien des pans entiers de l'histoire.
Mme Belkacem a même fait du négationnisme en éliminant tout ce qui pouvait "choquer" les muslmans…
Exit Charles Martel !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8439
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La présidence d'Emmanuel Macron

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 21 sept. 2017, 20:28

Il a dit que ce serait bien de le faire. Mais il n'a pas dit qu'il le ferait! La politique est l'art des nuances! :-D
Cher Prodigal vous me coupez tous les espoirs, mais vous avez raison : soyons prudent attendons de voir.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités