Les évêques de France face au Second tour

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1673
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar axou » jeu. 27 avr. 2017, 19:27

Suite à au communiqué des évêques de France,
(http://www.eglise.catholique.fr/espace- ... damentaux/)

des évêques commencent à se positionner à titre personnel :

- Mgr Wintzer, archevêque de Poitiers, explique pourquoi il ne va pas voter pour Marine Le Pen :

http://www.la-croix.com/Debats/Forum-et ... 1200842946

- Mgr Marc Stinger, évêque de Troyes et président de Pax Christi explique pourquoi il invite clairement à ne pas voter Marine Le Pen afin de demeurer en cohérence avec l'Evangile :

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/04 ... ur/1308576


Bien à vous,

Axou

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 442
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Pathos » jeu. 27 avr. 2017, 23:28

Des évêques appelant à voter pour un franc maçon.. on aura tout vu..

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3018
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Héraclius » ven. 28 avr. 2017, 0:31

Autant je n'ai aucun problème avec le document des évêques, autant je n'ai aucun problème avec l'idée qu'il y ait une incompatibilité FN-catho, autant moi-même votererait sans doute Macron au second tour (si j'avais pas raté la date butoir d'inscription aux listes éléctorales, imbécile que je suis)....


...autant je trouve la prise de position de certains évêques assez problématique. Un évêque doit être apolitique, sauf lorsqu'un danger moral décisif - de l'ordre du communisme ou du fascisme - est détectable. Il est là pour proclammer la foi et la morale de son diocèse, et en l'occurence les deux candidats rejettent la morale catholique d'une façon ou d'une autre. Je pense, pour des raisons politiques, que le vote le Pen n'est pas une solution ; MAIS voter le Pen ce n'est pas se mettre en porte-à-faux avec la théologie morale de l'Eglise lorsqu'on la compare avec son adversaire. Le Pen n'est pas fasciste, on a pas besoin d'une reductio ad hitlerum plus ou moins explicite pour s'opposer à son discours.


Ce n'est pas leur rôle, à mon humble avis.
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 124
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar LaurentVan » ven. 28 avr. 2017, 6:06

L’un nous dit de laisser la grande finance internationale et la synagogue de Satan gagner parce que sinon la Bête ne déversera pas ses richesses sur la France et beaucoup d’ouvriers pourraient en souffrir.

L’autre nous dit que la peur, la haine, le rejet, l’exclusion (de quoi ? de la volonté du mal?) serait contraire à l’évangile!

Servir l’argent ou Dieu, ces Hommes ont choisis par amour de ce monde et bêtise…prions pour eux!

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Simili modo » ven. 28 avr. 2017, 7:35

Des évêques appelant à voter pour un franc maçon.. on aura tout vu..
Où avez-vous vu cela, cher Pathos?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7349
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » ven. 28 avr. 2017, 8:24

Bien ...

J'ai écouté le propos de l'évêque de Troyes qui a au moins le mérite de préciser clairement en quoi consiste l'éclairage de l'Église. Il s'agit bien de voter Macron. Il paraît aller plus loin que la CEF dans sa déclaration. Mais ce n'est pas le cas en substance. Il est juste un peu plus explicite.


J'aurais beau écouter et lire, je n'ai jamais rien vu à date de "très" convainquant chez les évêques et quant au fait que le vote frontiste constituerait un vote "plus incohérent par rapport à la foi chrétienne" qu'un vote en faveur de Macron.

Moi, de mon côté, je lisais plutôt (dans mon journal favori) des analyses de personnalités du monde universitaire et pas du tout favorables à Emmanuel Macron, et ce, sur la seule base de la sociale-démocratie; du seul point de vue de l'élargissement du fossé entre les riches et les pauvres, etc. Macron c'est un admirateur de feu Mme Thatcher (... que la gauche incendiait en son temps pour de "petites choses" comme son amitié pour Pinochet, pour son support du régime d'Apartheid sud-africain pour sa promotion des médecines de cheval défavorables aux classes moyennes et aux moins fortunés en Angleterre, etc.)

Macron c'est réellement le Golden Boy qui est candidat du système et qui représente les intérêts des riches, des très riches et super riches. Il ambitionne de travailler au profit de l'overclass.

En fait, Macron représenterait tout à fait le pire cauchemar d'analystes comme notre professeur Lauzon de l'Université du Québec et de la chaire d'étude socio-économique, grand gauchiste devant l'Éternel mais aussi croyant catholique en même temps (eh oui!) et pourfendeur des riches, défenseur des pauvres, fils spirituel de feu Michel Chartrand syndicaliste (et catholique croyant, formé du temps de la Jeunesse ouvrière catholique et tutti).



J'ai surtout l'Impression que l'analyse politique de l'Église catholique ne va pas plus loin que le fait d'avoir pu choisir l'Union européenne et de se cramponner à ce choix, à devoir défendre celui-ci en assimilant ce choix de prétendues valeurs chrétiennes. Maintenant, la moindre option politique contraire à l'adoption de cette superstructure impériale s'y verra taguer comme "antichrétienne", "peu conforme avec la foi", etc. Il me semble qu'il y a aurait là une fraude intellectuelle. Comme si les Suisses devraient être moins chrétiens que les autres par ce que refusant de s'amalgamer avec le grand projet! comme si les suppôts du projet européen devaient être plus chrétiens que d'autres!

Tous les points reprochés au FN comme le fait de "surfer sur la peur, manquer de courage pour affronter le large sans armure et les cheveux au vent, favoriser la division, souhaiter enfermer les gens dans des frontières; accusation d'être frileux, repliés , crispés, l'accusation de ne pas aimer les autres : ce sont tous les points de contestation que l'on trouve présent dans la bouche des libéraux et fédéralistes canadiens depuis plus de cinquante ans, et lancés à l'encontre des partisans de la souveraineté du Québec, et accessoirement contre les défenseurs du fait français en Amérique. Mon idée c'est que l'argumentaire épiscopale est emprunté à celui de la grande bourgeoisie d'affaire anglo-saxonne, à nos impérialistes continentaux américains ... lesquels n'acceptent pas la souveraineté des États en face d'eux, tout comme le fait qu'Ils n'ont jamais cru que la liberté ou la démocratie pourraient réellement fleurir dans un espace politique français.

L'Église catholique favorise le modèle impérial et pas du tout la démocratie. L'Église catholique favorisait et favorise toujours le grand ensemble fédéraliste au Canada. Le feu pape Jean-Paul II l'avait dit explicitement à des représentants du gouvernement québécois dans les années 1980. Tout comme le Vatican favorise le "grand projet" en Europe. C'est une logique d'administrateurs et de gens habitués à concentrer les pouvoirs, des amateurs de standardisation. L'Église a fait son lit avec les grands bourgeois au pouvoir*. Ce qu'elle appelle "division" n'est que le fait de paraître remettre en cause l'orientation ou les idées de cette bourgeoisie dirigeante.

* Et ça c'est bien le genre de choses que Pier Paolo Pasolini aurait pu dire à son époque ... avec justesse.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7349
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » ven. 28 avr. 2017, 8:40

Héraclius,
voter le Pen ce n'est pas se mettre en porte-à-faux avec la théologie morale de l'Eglise lorsqu'on la compare avec son adversaire.
et
je n'ai aucun problème avec l'idée qu'il y ait une incompatibilité FN-catho
Il y aurait un problème plutôt avec le fait que vous réserverez le stigmate anti-catholique au seul FN, cher Héraclius. Vous n'écrivez pas franchement qu'il y a une incompatibilité Macron-catho. Pourtout, c'est vous qui écrivez votre première phrase que je cite au-dessus.

Alors je pense que vous êtes influencé largement par le climat général anti-FN moussé par l'élite qu'il y a en France, par le point de vue parallèle et officieux de l'épiscopat français qui se range du côté de la grande bourgeoisie "C'est Macron qu'il nous faut"

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7349
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » ven. 28 avr. 2017, 8:54

Mais ...
Le Pen n'est pas fasciste, on a pas besoin d'une reductio ad hitlerum plus ou moins explicite pour s'opposer à son discours. - Héraclius
Je vous concède cette remarque de simple bon sens et qui contrarierait "quand même" le discours engagé de Koztoujours. C'est juste pour le dire en passant.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8498
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 avr. 2017, 8:58

Le texte me semble beaucoup plus respectueux que ce que j'avais pu lire aux élections antérieures.
Je me souviens de la lettre qu'un évêque avait fait distribué dans toutes les paroisses de son diocèse pour nous intimer l'ordre de voter pour tel candidat… bien plus prompt à s'engager en politique qu'à défendre ses sacrements…
Les moines où j'étais allé à la messe avait signifié à la fin de la messe que la lettre était disponible pour qui la voulait, ils l'avaient soigneusement placée hors de l'église comme il se doit.

Cette fois il n'y a, Dieu merci, pas de consigne de vote.
Quant aux évêques qui viennent proclamer ce qu'ils voteront, je les relègue au niveau de Madonna qui indiquait ce qu'il fallait voter aux USA…

Toutefois je suis en opposition totale avec une phrase : 'C’est une véritable adhésion des peuples d’Europe au projet européen qu’il faut favoriser.'
Ils agissent là en César et j'attends qu'ils me montrent où ils entendent parler de l'Europe dans les Evangiles.

A part cela, après les avoir lu je ferais mon devoir d'état : j'irai faire barrage à Macron.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8498
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 avr. 2017, 9:00

Vous n'écrivez pas franchement qu'il y a une incompatibilité Macron-catho.
Je peux le dire : Macron n'ets pas compatible avec le catholicisme.
Avec Macron nous aurons GPA, PMA, euthanasie.
Jusqu'à combien de mort le vote Macron est-il Catholique-compatible ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3018
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Héraclius » ven. 28 avr. 2017, 10:24

Il y aurait un problème plutôt avec le fait que vous réserverez le stigmate anti-catholique au seul FN, cher Héraclius. Vous n'écrivez pas franchement qu'il y a une incompatibilité Macron-catho. Pourtout, c'est vous qui écrivez votre première phrase que je cite au-dessus.
Je le sous-entend suffisament en disant "en l'occurence les deux candidats rejettent la morale catholique d'une façon ou d'une autre". J'insite plus sur le Pen parce que c'est mon sujet dans ce post. Cela suffit comme explication ? :p
Alors je pense que vous êtes influencé largement par le climat général anti-FN moussé par l'élite qu'il y a en France, par le point de vue parallèle et officieux de l'épiscopat français qui se range du côté de la grande bourgeoisie "C'est Macron qu'il nous faut"
Ah mais vous pensez ce que vous voulez, cher Cinci.
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1673
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar axou » ven. 28 avr. 2017, 12:18


J'ai surtout l'Impression que l'analyse politique de l'Église catholique ne va pas plus loin que le fait d'avoir pu choisir l'Union européenne et de se cramponner à ce choix, à devoir défendre celui-ci en assimilant ce choix de prétendues valeurs chrétiennes.
(....)
Tous les points reprochés au FN comme le fait de "surfer sur la peur, manquer de courage pour affronter le large sans armure et les cheveux au vent, favoriser la division, souhaiter enfermer les gens dans des frontières; accusation d'être frileux, repliés , crispés, l'accusation de ne pas aimer les autres : ce sont tous les points de contestation que l'on trouve présent dans la bouche des libéraux et fédéralistes canadiens depuis plus de cinquante ans, et lancés à l'encontre des partisans de la souveraineté du Québec, et accessoirement contre les défenseurs du fait français en Amérique.
Cher Cinci,
vous projetez sur la France et l'Europe votre situation québecquoise, comme si le lien entre France et Europe était comparable entre le Québec et l'état fédéral canadien. Cela n'a rien à voir !!!! Ce n'est pas la même histoire !

L'Europe a été à feu et à sang sans discontinuer pendant 1500 ans. La construction européenne d'après -guerre fait suite à 3 guerres franco-allemandes en l'espace de moins d'un siècle, avec des millions de morts à la clé.
Evidemment que les évêques sont pro-européens, l'Eglise oeuvre pour la paix et elle a bonne mémoire et Macron est le plus po-européens de tous les candidats. L'Eglise est elle-même partie prenante de la construction européenne et de manière très ancienne ; au Moyen Age , l'abbaye de Cluny par exemple essaimait en des centaines d'abbayes dans toute l'Europe et oeuvrait déja pour une unité européenne spirituelle.
Après la seconde guerre mondiale, Frère Roger de Taizé a créé Taizé "pour réconcilier l'Europe" par la spiritualité chrétienne et des milliers de jeunes européens viennent prier ensemble là bas toute l'année.

Moi je ne peux voir la photo de Mitterrand et de Khol main dans la main devant la tombe du soldat inconnu sans pleurer...
Cette histoire là est dans mon sang et dans mes racines.

Le refus de Le Pen de la part des évêques ? D'abord ils respectent le choix de chacun en ne prenant pas partie de manière explicite (comme le dit Christophe). Ensuite, sans être fasciste, le FN a dans son ADN l'immigré et l'étranger en ligne de mire : pour lui, les maux de la France sont dus à l'étranger et il est à rejeter. Ce n'est pas acceptable pour les responsables catholiques....(et pour de nombreux chrétiens).

Ensuite concernant Macron : ce n'est pas parce qu'il a été banquier de haut niveau pendant 3 ans qu'il est "le président des riches " ! c'est quoi ce raccourcis primaire !
Je vous invite à lire ce qu'il écrit lui même de sa vision dans son livre "Révolution".

Son ADN à lui, c'est l'entreprise. Son ennemi, c'est le chômage et pour créer des emplois, il faut créer des entreprises, les aider à se développer et libérer les talents. S'il y a une phrase de l'Evangile qui lui convient c'est "N'enterre pas tes talents".
E Macron a toujours fait ce qu'il a eu envie de faire dans la vie, il a eu la possibilité de le faire et veut donner à tous la possibilité de choisir sa vie et de développer son potentiel.

Pour lui, soutenir l'autre, soutenir le plus faible, ce n'est pas tant lui donner de l'avoir redistribué (plus assez dans les caisses de toute façon) mais de lui offrir la possibilité, par l'éducation, la formation et l'aide aux entreprises, le soutien du chômage pour tous même pour les entrepreneurs, la possibilité dis-je de mettre en oeuvre son propre projet.
Quelle est sa méthode, comment cela se fera, je ne sais pas, mais il a constaté, en tant que conseiller d'abord puis en tant que ministre ensuite, que la logique d'appareil, les divisions multiples (ce qu'il appelle "les passions tristes") au sommet de l'Etat bloquait les initiatives et la créativité en France et il veut y remédier.
C'est cela son ADN à lui.

la PMA est une question périphérique de son programme qui ne semble même pas fixée et demeure ouverte au débat :
PMA: favorable à la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes, il a cependant tempéré son propos dans le magazine Têtu, en indiquant qu'il souhaitait attendre l'avis du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) sur le sujet, afin qu'il y ait un vrai débat dans la société. Retardé à plusieurs reprises, cet avis devrait être rendu en 2017. «Si un tel débat aboutit favorablement, je légaliserai la PMA, mais je ne le porterai pas comme un combat identitaire», a-t-il précisé.
http://www.lefigaro.fr/elections/presid ... le-pen.php


S'il était un homme d'argent, il n'aurait pas quitté Rotschild au bout de 3 ans seulement pour devenir conseiller au gouvernement ou il gagnait 30 fois moins !
Saura t-il rencontrer les plus fragiles qui n'ont pas son punch et sa culture ? Saura t-il comprendre et aider la France qui se sent délaissée, voir méprisée ? Il en la volonté sincère, je n'ai aucun doute là -dessus. maintenant, Il a beaucoup de travail pour se faire comprendre.

Bien à vous,

Axou

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 443
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar zelie » ven. 28 avr. 2017, 13:18

Bon allez, pour vous Axou, :) (et pour les autres aussi, c'est excellent! ;) ) pour détendre l'atmosphère...

https://www.youtube.com/watch?v=fOvHkal9xc4

particulièrement à 7:50 et à 9:25. :rire:
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1673
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar axou » ven. 28 avr. 2017, 13:48

:rire:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8498
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 avr. 2017, 14:35

L'Europe a été à feu et à sang sans discontinuer pendant 1500 ans. La construction européenne d'après -guerre fait suite à 3 guerres franco-allemandes en l'espace de moins d'un siècle, avec des millions de morts à la clé.
Chère Axou

Vous évoquez des raccourcis, ça s'en est un de taille que Macron nous ressasse après ses pères : ' Si on déconstruit l'Europe : c'est la guerre !"
On joue sur des peurs sans fondement : qui va attaquer l'autre ?
L'Allemagne va envahir la France ? La France va agresser l'Italie ? Les Pays-Bas vont envahir la France ?
Laissez moi rire !

L'Europe est tout aussi guerrière : Lybie, Kossovo, Ukraine, Mali, Irak, Afghanistan etc…

Nos évêques nous mentent sur l'Europe.
De plus aucun candidat n'est réellement contre l'Europe mais contre cette Europe actuelle.
Tous veulent la construire autrement : une Europe des nations qui ne soit pas un dissolvant des unités nationales.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités