Les évêques de France face au Second tour

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8260
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 avr. 2017, 14:35

L'Europe a été à feu et à sang sans discontinuer pendant 1500 ans. La construction européenne d'après -guerre fait suite à 3 guerres franco-allemandes en l'espace de moins d'un siècle, avec des millions de morts à la clé.
Chère Axou

Vous évoquez des raccourcis, ça s'en est un de taille que Macron nous ressasse après ses pères : ' Si on déconstruit l'Europe : c'est la guerre !"
On joue sur des peurs sans fondement : qui va attaquer l'autre ?
L'Allemagne va envahir la France ? La France va agresser l'Italie ? Les Pays-Bas vont envahir la France ?
Laissez moi rire !

L'Europe est tout aussi guerrière : Lybie, Kossovo, Ukraine, Mali, Irak, Afghanistan etc…

Nos évêques nous mentent sur l'Europe.
De plus aucun candidat n'est réellement contre l'Europe mais contre cette Europe actuelle.
Tous veulent la construire autrement : une Europe des nations qui ne soit pas un dissolvant des unités nationales.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8260
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 avr. 2017, 15:05

Son ADN à lui, c'est l'entreprise.

la PMA est une question périphérique de son programme qui ne semble même pas fixée et demeure ouverte au débat

S'il était un homme d'argent, il n'aurait pas quitté Rotschild au bout de 3 ans seulement pour devenir conseiller au gouvernement ou il gagnait 30 fois moins !
Son ADN c'est la finance.
Il veut supprimer l'ISF pour les actionnaires et le conserver pour les propriétaires.

La PMA : comme Hollande il devra rembourser sa campagne soutenue par Berger, BHL, Minc, Attali… passage par PMA-GPA obligatoire…

Il n'est pas qu'un homme d'argent mais aussi un homme de pouvoir.
Il a gravi rapidement la finance, il veut maintenant gravir le pouvoir.

Cet homme n'a aucun projet concret pour la France si ce n'est la mondialisation financière.
Nous sommes face à un combat de civilisation et nous sommes en passe de le perdre avec Macron.
Dieu nous préserve de ce président !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 425
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Pathos » ven. 28 avr. 2017, 17:06

«La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisie

Marthe Robin

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8260
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 avr. 2017, 17:59

«La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisie

Marthe Robin
Quel dilemme !
Faut-il voter Macron pour rendre cette prophétie véridique ou faire barrage à Macron en se disant qu'avec Hollande on a déjà touché le fond ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1942
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Relief » ven. 28 avr. 2017, 18:35

.
Dernière édition par Relief le dim. 07 mai 2017, 15:04, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1942
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Relief » ven. 28 avr. 2017, 19:26

.
Dernière édition par Relief le dim. 07 mai 2017, 15:03, édité 1 fois.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6816
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » sam. 29 avr. 2017, 0:32

Héraclius :
Je le sous-entend suffisament en disant "en l'occurence les deux candidats rejettent la morale catholique d'une façon ou d'une autre". J'insite plus sur le Pen parce que c'est mon sujet dans ce post. Cela suffit comme explication ? :p
Je comprend bien votre explication et que vous puissiez sous-entendre ce que vous dites. Il reste que vous mettrez plus de coeur à dénoncer franchement le FN et comme si la chose devrait tellement aller plus de soi. Comme si réellement ce parti devrait limiter plus gravement toutes les opportunités intéressantes et telle d'y pouvoir orienter mieux un jour la société, dans une direction plus chrétienne ou plus catholiquement acceptable. Je vous dis que votre prose semble plus sculptée sur un modèle que le secrétariat de l'archevêché n'aurait pas tellement besoin de retravailler, à part supprimer une phrase ou deux peut-être sinon c'est très bien.

Vous êtes parmi plusieurs celui qui serait le plus près de pouvoir obtenir un jour une proposition de mise en candidature pour le poste d'évêque de l'Église catholique de France.

:-D

Vous vous opposeriez davantage au FN pour une raison politique ... comme les évêques français. C'est Adoramus Te qui devra passer son tour.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6816
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » sam. 29 avr. 2017, 1:58

Axou,
Cher Cinci,
vous projetez sur la France et l'Europe votre situation québecoise, comme si le lien entre France et Europe était comparable entre le Québec et l'état fédéral canadien. Cela n'a rien à voir !!!! Ce n'est pas la même histoire !
Mais voyons, Axou, comme si je pouvais ignorer que le développement du projet européen au XXe siècle ne correspondait pas à l'historique de la formation du gouvernement fédéral au Canada! Je n'ambitionne pas de supprimer les différences historiques quand même! Non, je ne suis pas un historien soviétique travaillant au service de la propagande.

Il y a simplement le fait que nos politiciens actuels, chez vous comme chez nous, participent tous d'une même tendance idéologique. Il convient tout à fait d'opérer le rapprochement qui convient entre les Macron et les Trudeau et bien d'autres; et encore qu'entre la France et le Québec sous certains aspects.

Ensuite concernant Macron : ce n'est pas parce qu'il a été banquier de haut niveau pendant 3 ans qu'il est "le président des riches " ! c'est quoi ce raccourcis primaire ! Je vous invite à lire ce qu'il écrit lui même de sa vision dans son livre "Révolution"

Vous me laisseriez presque pantois pour le coup, avec cette si étrange et si nouvelle candeur. Vous êtes en train de me dire que la parole de Macron suffirait, dans un livre biographique produit pour donner un coup de pouce avantageux à sa candidature. Eh bien! Il ne vous en prend pas beaucoup, Axou. Et qualifier de raccourci primaire le fait qu'il soit le favori de l'élite ? Qu'il soit le favori des riches et des décideurs : tout l'indique!

Non, ce n'est pas le simple fait d'avoir pu occuper un poste à la banque pendant 3 ans.

Plutôt le comportement de Hollande l'indique, celui de Valls, Fillon et tous les autres. Tous ses discours le trahissent, sa manière de se vendre, la réaction des médias, ses velléités affichés.

La campagne de Macron se présente comme la campagne de Trudeau père en 1968, un autre Golden Boy à l'époque, membre de l'Élite, fils de millionnaire et dont le système estimait avoir "bien besoin" pour combattre le séparatisme des vilains nationalistes du Québec. Les médias ne tarissaient pas d'éloges sur le candidat, tout était fait pour l'avantager : photo, clip, bout d'entrevue publié, réaction des femmes qui perdaient connaissance sur son passage comme les fans des Beatles à Liverpool - le renouvellement de la politique, le gars qui ne ferait rien comme les autres, le génie qui brisait les conventions, qui ne s'identifiait pas avec les vieilles barbes. Vous seriez surprise, Axou, des similitudes pouvant exister entre le parcours de différents gosses de riches en politique et puis défenseurs du système en même temps. Le programme de Macron consiste à évoluer dans le sens du vent, tout comme l'était celui de Trudeau père et l'est aussi bien celui de Trudeau junior siégeant en poste sur la colline parlementaire en 2017. Même programme! Et partout priorité à la lutte contre les phobiques anti- LGBT, contre les islamophobes, contre les intégristes catholiques, contre les souverainistes, etc. Un mot : libéralisme.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6816
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » sam. 29 avr. 2017, 2:36

Paxetbonum,
Vous évoquez des raccourcis [Axou], ça s'en est un de taille que Macron nous ressasse après ses pères : ' Si on déconstruit l'Europe : c'est la guerre !"
On joue sur des peurs sans fondement : qui va attaquer l'autre ?
L'Allemagne va envahir la France ? La France va agresser l'Italie ? Les Pays-Bas vont envahir la France ?
Laissez moi rire !

L'Europe est tout aussi guerrière : Lybie, Kossovo, Ukraine, Mali, Irak, Afghanistan etc…
:trinque:
(... et portons un toast à nos alliés qui font du "bon boulot" en Syrie)


Aucun pays dans le monde ne pourrait se payer le luxe de participer et subir une guerre totale à chaque vingt ans et pour les cent prochaines années!

Ce n'est pas pour empêcher l'Italie de déclarer la guerre à la France ou la France d'envahir la Hollande comme en 1704, comme dirait Pax avec raison, que le bloc européen fut décidé. Non, la création de l'Union européenne ne fut pas décidé pour empêcher une guerre entre des États européens mais pour former un bloc de résistance au communisme, un grand objectif qui se situait au premier rang des priorités à Washington au lendemain de la Guerre.

C'est la politique du "containment" de Georges Kennan au temps de la Guerre froide. On en a la preuve encore, année après année, juste à voir les relations actuelles entre Washington et Moscou. Et l'Église catholique était bien d'accord avec le projet européen, dès le départ, et de ce que les évêques condamnaient également le communisme avec la dernière des énergies. La question de la paix entre les États en Europe apparaît ensuite de façon subsidiaire et à titre d'argument ponctuel.

La période Marshall
C'est entre avril 1947 et décembre 1948, alors que George Marshall est secrétaire d'État, que l'influence de Kennan est la plus importante. En tant qu'architecte intellectuel du plan Marshall, il participe à la mise en place de l'endiguement politique et économique de l'Union soviétique. Pour contrer une source potentielle d'influence soviétique, il propose d'orienter l'aide économique et politique vers le Japon et l'Europe de l'Ouest, dans le but de consolider leurs gouvernements et d'en faire une force s'opposant au communisme. En outre, en proposant en 1948 une aide aux partis de gauche indépendants de l'Union soviétique, Kennan et le gouvernement Truman espèrent créer un fossé entre Moscou et les partis socialistes en Europe de l'Ouest. Dans cette même politique de renforcement des régimes non soviétiques, Kennan suggère de regarder de manière plus indulgente le gouvernement de Franco.

https://fr.wikipedia.org/wiki/George_F._Kennan

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4288
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar gerardh » sam. 29 avr. 2017, 9:14

_______

Bonjour,

La finance, c'est utile et même indispensable à la société, même si elle a certains excès qu'il faut combattre.

La banque Rothschild est une entreprise très honorable, au sein de laquelle de nombreux employés aiment trouver un emploi.

Attention aussi à l'antisémitisme larvé, la famille Rothschild étant juive.


__________

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8260
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » sam. 29 avr. 2017, 14:33

La finance, c'est utile et même indispensable à la société, même si elle a certains excès qu'il faut combattre.

Attention aussi à l'antisémitisme larvé, la famille Rothschild étant juive.
________
La finance boursière est de l'argent du capital sans travail.
Bien des ouvriers perdent leur emploi de dure labeur, juste pour un éternuement à la bourse.
Cette finance là est notre ennemi (comme disait M Hollande qui s'est soumis aux banques)

Votre argument d'antisémitisme est risible.
C'est le joker Godwin qui interdirait de critiquer quiconque parce qu'il est juif .
Si demain M Rothschild se converti au bouddhisme ou au catholicisme mes critiques ne changeront pas à l'égard de ces castes qui veulent gouverner par dessus les volontés du peuple.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1942
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Relief » sam. 29 avr. 2017, 15:15

.
Dernière édition par Relief le dim. 07 mai 2017, 15:03, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7851
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Christophe » sam. 29 avr. 2017, 15:34

Mgr Rey : "Voter en conscience c’est ignorer les consignes du prêt-à-penser"

:arrow: https://www.youtube.com/watch?v=KJbuLKKsgic
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6816
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar Cinci » sam. 29 avr. 2017, 15:35

C'est pour dire ...

Tout ça pour dire comment de simples rendez-vous électoraux peuvent se superposés à de grands enjeux collectifs ou personnels plus profonds ou plus élargis, les premiers ressemblant surtout à des amusettes de surface. La recherche du vrai bonheur est chose plus profonde.

Oui, quant aux affaires publics

Je suis convaincu que des Partis politiques comme le FN seront perçus (à tort ou à raison) comme des "nuisances", des "empêcheurs de tourner en rond". On les positionnent médiatiquement entre groupuscules "pas sérieux-clowns à la Georges Marchais" dans le meilleur des cas et des irresponsables-dangereux dans la pire perspective, parce que ces groupes font mine de vouloir prendre une distance réel avec les appuis réels du régime, une distance critique avec l'axe déterminé et invariable retenu par la cléricature et les grands acteurs et maîtres du rapport de force déjà établi.

Un groupe comme le FN n'est pas "dans le vent" Il n'est pas dans le vent de la progression politique désirée par les gros capitalistes. Tout repose là-dessus à mon avis. La tiare a bien fait alliance d'une manière avec Wall Street et depuis longtemps; oui, par la force des choses. Il n'y aura pas tellement de surprises de ce côté. On retrouverait même ça dans la chanson de Lavilliers sur les 3e couteaux. Le pape François peut bien s'exprimer, ensuite, comme les délégués du parlement de Bruxelles ou un maire socialiste à Lampedusa (un homme de Macron ferait le même boulot) ou nous parler d'écologie comme Obama (pouah!) parce que l'Église catholique se fait collaboratrice idéologique de la structure politique en place.

Mais l'Église catholique a-t-elle réellement le choix que de se comporter platement de la sorte? L'a-t-elle déjà eu, ce choix de faire autrement? Ça, ce serait une question pour laquelle je n'aurais pas vraiment de réponses moi-même. S'il existe une réponse à cela, je ne la connais pas ou plutôt je redoute qu'elle soit négative.

La différence entre mon discours et celui de certains trolls ou quelques "réacs" aimant peut-être s'inventer des catégories de catholiques intouchables versus les "vrais" qui ne pourraient respirer que dans l'Église de Pie XI : j'envisage aussi la possibilité que la marge de manoeuvre des évêques ne soit pas "si" grande que cela, qu'il puisse être difficile d'accepter le poste d'évêque sans devoir tenir en même temps ce discours politique et bourgeois commun. Tant que le grand axe de fond n'aura pas changé en tout cas, et il prendrait tout un bouleversement politique mondial peu ordinaire pour qu'il le fusse! On m'investirait de la charge, il est probable que je ne ferais pas mieux que ceux qui sont là.

Moralité? Je peux dire adieu à la possibilité de diaboliser ces évêques que nous avons aujourd'hui, le pape François comme les autres. Et il reste que la structure ecclésiale avec ses limites et ses misères ne représente pas le bonheur non plus. Le lieu de passage vers la terre promise ce n'est pas encore la terre promise.

Voici la désespérante lucidité quant au personnel formant l'équipage du navire-amiral, avec espérance que le point de chute et de transfiguration existe. Or c'est surtout la croix qui existe en attendant, et c'est comme la frustration de nos idéaux et une frustration provenant aussi de la collaboration de ces bonshommes que l'on pourrait prendre pour nos alliés, qui le sont bien pourtant et quand il n'y en a pas d'autres. C'est Jésus trahi par les siens. "L'Église, ma croix", comme disait je ne sais plus qui.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8260
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les évêques de France face au Second tour

Message non lupar PaxetBonum » sam. 29 avr. 2017, 16:32

Cher Cinci,

Triste est juste constat que le vôtre.
Force et de reconnaître que quelques rares et courageux évêques ne nous ont pas abandonné.
Ils composent moins avec Mamon (Macron ?) que les autres, que Dieu nous les garde !
Bien plus nombreux hors de France qu'en France…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités