Le Front National (F.N.)

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le Front National (F.N.)

Message non lupar etienne lorant » ven. 31 mars 2017, 18:05

Malgré les sondages qui donnent Marine Le Pen perdante au second tour de la présidentielle, le scientifique français qui avait prédit la victoire de Donald Trump affirme que tout n’est pas perdu pour la candidate frontiste. En voici les raisons.

Bien que la plupart des sondages prédisent la défaite de la présidente du FN au second tour, le journal américain Politico, citant le spécialiste Serge Galam, indique qu'il peut y avoir des facteurs dont les sociologues ne tiendraient pas compte.

Image d'illustration
© PHOTO. PIXABAY
En France, la majorité des magistrats «sont politisés de gauche»
D'après Serge Galam, qui avait prédit l'élection de Donald Trump dès l'été 2016, pour évaluer avec plus de précision les chances de tel ou tel candidat, il ne faut pas négliger un facteur qu'il juge clé. Il s'agit du taux de participation et plus particulièrement du taux de participation des partisans de chaque candidat.
Selon certaines études, l'absentéisme pourrait atteindre 30 pour cent. C'est ce critère, d'après le scientifique français, qui pourrait déterminer l'issue du scrutin.

À titre d'exemple, Serge Galam indique que même si Marine Le Pen avait 41 pour cent des intentions de vote au second tour contre 59 pour cent de son adversaire, elle pourrait remporter la course présidentielle. Pour cela, il faudrait que le taux de participation des partisans de Le Pen fasse 90 pour cent contre 70 pour cent du deuxième candidat sur fond de taux de participation général de 79 pour cent. Un scénario n'est pas à exclure, selon l'expert.

C'est sur le site "Sputnik" :

https://fr.sputniknews.com/france/20170 ... dentielle/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar etienne lorant » ven. 31 mars 2017, 18:17

Tandis que la plupart des sondages assurent que Marine Le Pen et Emmanuel Macron s’affronteront au second tour de la présidentielle, prévu le 7 mai, une étude réalisée par la société Brand Analytics et basée sur l’analyse des réseaux sociaux donne François Fillon en tête du premier tour de la présidentielle.

François Fillon
Fillon: «personne ne peut m'empêcher d'être candidat»
À moins de quatre semaines du premier tour du scrutin, le candidat du parti Les Républicains (LR), François Fillon, est repassé en tête des intentions de vote, révèlent les résultats d'une enquête organisée sur les réseaux sociaux par Brand Analytics.
Selon les données fournies par cette société, qui se spécialise dans l'étude de l'opinion publique et dans l'analyse des réseaux sociaux à l'échelle internationale, après deux semaines de recul au deuxième rang du classement des candidats pressentis, François Fillon est à nouveau en tête.

Sur la période comprise entre le 14 et le 28 mars, l'ex-Premier ministre mène la course avec 23,6 %, devançant Emmanuel Macron de 0,5 %, indiquent les résultats de l'étude. Or, selon les données précédentes couvrant la période allant du 1er au 21 mars, c'est l'ex-ministre de l'Économie qui se classait premier avec 25,9 %, soit 4 points de plus que M. Fillon.

Marine Le Pen clôt le peloton de tête avec 20,9 %. Viennent ensuite loin derrière Jean-Luc Mélenchon (13,5 %) et Benoît Hamon (11,9 %).

https://fr.sputniknews.com/france/20170 ... ge-fillon/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Wazabi » ven. 31 mars 2017, 18:50

La Russie qui se mêle de nos élections ...
Certes je n'en doute pas...

Mais c'est quand même se moquer de monde que de se focaliser là dessus maintenant...
Comme si d'autre n'intervenaient pas déjà avant dans notre politique.


========> http://french-american.org/

Altior
Senator
Senator
Messages : 782
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Altior » sam. 01 avr. 2017, 0:09

Pour moi, deux choses sont claires:
1) Deux des suivants trois candidats entrerons dans le deuxième tour: Le Pen, Macron et Fillon.
2) Le Pen pourra plus facilement battre Macron que battre Fillon.

Donc, en tant que partisan de Le Pen (à défaut d'un candidat ayant une vraie plateforme chrétienne), je dois espérer qu'au ballotage entrerons: Le Pen et Macron.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar p.cristian » sam. 01 avr. 2017, 8:57

Bonjour

Je pense que le FN a des idées d'exclusion qui sont contraires à certains principes chrétiens, que le pape a rappelé à plusieurs reprises (en particulier le discours de Lampedusa sur la mondialisation de l'indifférence)

Et je ne suis pas le seul. Un certain nombre de mouvements catholiques comme Pax Christi ont pris position sur le sujet.

http://latribunedessemaines.fr/face-a-l ... ue-projet/

Dans notre paroisse nous comptons distribuer un résumé du texte des évêques de France sur ces élections "retrouver le sens du politique" http://www.eglise.catholique.fr/actuali ... roduction/
Ainsi que le texte d'introduction à la revue Projet de Catherine Billet qui est assez explicite.

Évidemment, mes frères catholiques feront leur choix, mais je pense qu'il est important de leur donner des éléments de réflexion pour qu'ils puissent se poser la question de la consistance de ces choix avec leurs engagements dans l'Église.

En ce qui me concerne, et on l'aura deviné en lisant ces lignes, Il m'est impossible de voter pour un parti fondé par des néonazis, dont les accointances avec les mouvements le plus extrémistes ne font aucun doute.
Autre point, les affaires, ce parti malgré un nombre plus petit d'élu est le numéro en terme d'élu condamnés par la justice.

Ensuite aller en Russie est une erreur politique, quel message y entendre alors que Mme Le Pen prône la politique de dislocation de l'Europe que la Russie appelle de ses vœux?

Par ailleurs, mais ce point est discutable dans un débat démocratique, je trouve leur programme économique et politique néfaste pour la France. On ne gagnera rien à le suivre, et je pense que ce sont les plus petits, qui en subiront les pires effets.

On peut ne rien dire et ne rien faire, mais il y a des silences qui sont coupables.

Je conclurai avec la même citation que Catherine Billet, de Léon Bloy, à force de vouloir avoir les mains pures, on n'a plus de main.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Pathos » sam. 01 avr. 2017, 10:03

Belle propagande PChristian

Avatar de l’utilisateur
Natthi
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : dim. 06 sept. 2015, 19:14
Conviction : Catholique ordinaire
Localisation : New Jersey, Etats-Unis

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Natthi » sam. 01 avr. 2017, 13:56

Belle propagande PChristian
Propagande? Non, juste quelques vérités qui dérangent les propagandistes du fn...

Altior
Senator
Senator
Messages : 782
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Altior » sam. 01 avr. 2017, 18:57


Je pense que le FN a des idées d'exclusion qui sont contraires à certains principes chrétiens
De quelles idées d'exclusion parlez-vous ?
Un certain nombre de mouvements catholiques comme Pax Christi ont pris position sur le sujet.

http://latribunedessemaines.fr/face-a-l ... ue-projet/
À ce que je vois, il s'agit d'un article d'opinion signé par la «présidente des Semaines Sociales de France» et aucunement d'une «position de Pax Christi» comme vous l'affirmez.
Évidemment, mes frères catholiques feront leur choix, mais je pense qu'il est important de leur donner des éléments de réflexion pour qu'ils puissent se poser la question de la consistance de ces choix avec leurs engagements dans l'Église.
Après réflexion, je trouve, tout comme une large partie (probablement majoritaire) des catholiques traditionnalistes que la plate-forme FN (à default d'une autre meilleure) a la plus grande consistance avec mes engagement dans l'Église.
En ce qui me concerne, et on l'aura deviné en lisant ces lignes,
Ici, je vous donne raison. J'ai bien deviné dès les premières deux lignes. D'ailleurs, pas difficile du tout.
Il m'est impossible de voter pour un parti fondé par des néonazis,
Vous parlez de Jean-Marie Le Pen ? Je n'ai pas entendu qu'il soit néonazi. J'ai entendu qu'il a lutté pour la France, arme en main, sur le front, pendant deux guerres difficiles.
dont les accointances avec les mouvements le plus extrémistes ne font aucun doute.
De quelles mouvements les plus extrémistes parlez-vous ? Et comment vous faites la différence entre un mouvement non-extrémiste, un extrémiste et un parmi les plus extrémistes ?
Autre point, les affaires, ce parti malgré un nombre plus petit d'élu est le numéro en terme d'élu condamnés par la justice.
Vous ne vous rendez-pas compte qu'il s'agit d'une justice instrumentalisée ? Le fait que le principal favori de la soi-disant droite est poursuivi justement maintenant pour des faits anciens, cela ne vous dit rien ?
Ensuite aller en Russie est une erreur politique, quel message y entendre alors que Mme Le Pen prône la politique de dislocation de l'Europe que la Russie appelle de ses vœux?
Je ne pense pas que le FN nous appelle d'aller en Russie. Je n'ai pas vu ça dans sa plate-forme. Par contre, ce que j'ai vu, c'est que Mme Le Pen a des bonnes relations avec le nouveau président des Etats-Unis.
Par ailleurs, mais ce point est discutable dans un débat démocratique, je trouve leur programme économique et politique néfaste pour la France. On ne gagnera rien à le suivre, et je pense que ce sont les plus petits, qui en subiront les pires effets.
Je n'ai pas du tout la même impression que vous. Je vois un programme économique qui a des propositions plus concrètes que les autres (je parle des deux autres qui comptent) et qui pourrait vraiment changer la donne perdante actuelle. Et, puisque vous parlez des plus petits: depuis que je travaille en France, c'est à dire depuis 5 ans, dans mon village la superette a fermé et l'ancienne propriétaire est salariée chez Lidl à la caisse. Même le bar a fermé. Le bureau postal est en cours de fermeture aussi. Le kiné est parti ailleurs, les médecin des alentours partent à la retraite sans successeur. Le chômage a augmenté et les heureux qui ont encore du travail le font pour un SMIC dans des conditions lamentables. N'essayez pas de me dire que le FN est contre les plus petits, car exactement les plus petits ont eu le plus à souffrir de la part de la gauche caviar qui nous gouverne.

Bien à vous,
A.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Pathos » sam. 01 avr. 2017, 19:45

Belle propagande PChristian
Propagande? Non, juste quelques vérités qui dérangent les propagandistes du fn...

Vous parlez du 1er de parti de France. On est pas au PS là où le 1er ministre sortant n'est pas fichu de soutenir le candidat légitime.
Ah c'est vrai qu'ils n'ont que 3 députés... drôle de démocratie oui...et on ose critiquer la Russie...

Tous les opportunistes les plus divers doivent se rallier au banquier de chez Rotchild ... La Mondialisation en marche..
https://www.youtube.com/watch?v=8-Qwxm2lutM

Avatar de l’utilisateur
Natthi
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : dim. 06 sept. 2015, 19:14
Conviction : Catholique ordinaire
Localisation : New Jersey, Etats-Unis

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Natthi » sam. 01 avr. 2017, 20:24

Vous parlez du 1er de parti de France.
Et si tant est que ce soit le cas (ce dont je doute...), ça devrait m'interdire de dire que ce parti, comme n'importe quel autre, fait de la propagande :?: Suis je bête, j'ai oublié que la démocratie version chemise brune ne tolère pas que l'on puise critiquer le Parti... c'est un autre point commun des frontistes avec les cocos :siffle:
On est pas au PS là où le 1er ministre sortant n'est pas fichu de soutenir le candidat légitime.
Ne vous inquiétez pas mon cher Pathos, je ne suis guère adepte du PS non plus :)
Tous les opportunistes les plus divers doivent se rallier au banquier de chez Rotchild ... La Mondialisation en marche..
Sur ce point très précis, je veux bien être d'accord avec vous.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar p.cristian » sam. 01 avr. 2017, 22:12

Un certain nombre de mouvements catholiques comme Pax Christi ont pris position sur le sujet.
http://latribunedessemaines.fr/face-a-l ... ue-projet/
À ce que je vois, il s'agit d'un article d'opinion signé par la «présidente des Semaines Sociales de France» et aucunement d'une «position de Pax Christi» comme vous l'affirmez.
Oui j'ai cité un site qui parlait de cette revue mais La Croix en a parlé:
http://www.la-croix.com/France/Politiqu ... 1300794491

et Vous trouverez cela dans le numéro d'information du mois d'octobre 2016 de Pax Christi disponible sur leur site.
http://www.paxchristi.cef.fr/v2/wp-cont ... os-169.pdf

Je le reproduit in extenso ici, où on pourra voir soit même qu'il ne s'agit pas de faire de propagande mais de réflechir effectivement à mise en rapport entre les enseignement du Christ et le programme de ce parti.

Élections : choisir « en conscience » et rester fidèle à l’Évangile

Dans le document Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique, le Conseil Permanent de la Conférence des Évêques de France nous rappelle que les chrétiens ne peuvent se désintéresser des enjeux des prochaines élections.

Rester fidèle à l’Évangile, cela ne fait, ni un programme, ni une consigne de vote…Nous ne sommes pas un parti politique et nous n'avons aucune vocation à nous substituer à la conscience de chacun qui reste l'ultime lieu de discernement.

Mais, pour permettre ce discernement, il nous a semblé important, dans la vocation qui est la nôtre de porter la Paix que le Christ nous a donnée, de rappeler les valeurs chrétiennes et le fait que certaines idées peuvent s'opposer au vivre ensemble et à la paix sociale.

On pourra en particulier lire à ce sujet le récent numéro “Extrême droite : réfléchir, comprendre, agir” de la revue Études auquel nous nous sommes associés.

On pourra aussi consulter sur le site http://www.paxchristi.cef.fr la lettre que nous avons adressée à tous les candidats à l’élection présidentielle qui rappelle un certain nombre de points sensibles et les appelle à répondre aux questions qui en découlent.

L'Évangile nous rappelle que la stigmatisation, le rejet de l'autre et en particulier du plus petit, du plus faible, de l'étranger, ne pourra jamais s'accorder avec le désir de vivre en disciple du Christ.

Nous ne sommes les complices de personne et surtout d'aucun parti politique et les ennemis d'aucun autre. Ce propos dit simplement notre désaccord avec des idées et non pas avec des personnes et ne veut en aucun cas juger ou rejeter ceux qui les portent.

Nous avons choisi de réaffirmer des valeurs mais nous réaffirmons aussi que le lieu ultime de décision, dans l'isoloir, reste la conscience de chacun. Nous nous risquons à donner des éléments de discernement à cette conscience mais nous respectons le choix de chacun, quel qu'il soit !

Certains pourront, au nom de la prudence, reprocher ce qui pourra être considéré comme une prise de position.

J'en accepte par avance l'opinion et je me contenterai de redire, en réinterprétant Péguy dans sa critique de la morale Kantienne, qu’à force d'avoir les mains pures, on n 'a plus de mains.

Catherine BILLET
Dernière édition par p.cristian le sam. 01 avr. 2017, 22:48, édité 1 fois.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Quand la Russie se mêle des élections ...

Message non lupar Pathos » sam. 01 avr. 2017, 22:45

Vous parlez du 1er de parti de France.
Et si tant est que ce soit le cas (ce dont je doute...), ça devrait m'interdire de dire que ce parti, comme n'importe quel autre, fait de la propagande :?: Suis je bête, j'ai oublié que la démocratie version chemise brune ne tolère pas que l'on puise critiquer le Parti... c'est un autre point commun des frontistes avec les cocos :siffle:
Pas besoin de chemises brunes ou caquis nous sommes déjà dans une dictature mon cher Natthi , le système se fout des manifestations, il rattifie des traités alors que le peuple dit "non" juste avant par référendum, et ça donne des leçons de démocratie à Poutine.. lol,... Ils ont même dans notre dos supprimer de la constitution le crime de trahison d'Etat !
Qui détient tous les médias ? des tas de journaux qui auraient déjà du disparaitre tellement ils ne vendent rien et ne survivent que grâce à nos impôts. Qui balance des affaires dans la gueule de Fillon ou Marine Le Pen juste avant des élections ? pourquoi des archi coupables comme Cahuzac, Sarkozy, Attali etc n'écopent jamais de rien de significatif ?
Sous Philippe Auguste le trésorier du roi qui aurait fait le quart de ce qu'a fait Cahuzac, serait déjà sur la roue..
Qui nous envoi des migrantes à qui l'on paie des traitements hormonaux à 2000 € tout frais payés ? (témoignage de ma voisine pharmacienne) et qui disposent d'ephone7 de carte de crédit parfois d'appart flambant neufs et pendant ce temps nos agriculteurs crèvent.
Encore un petit effort, la France va bientôt mordre la poussière.
Non, le salut de la France ne viendra pas par les urnes..

Altior
Senator
Senator
Messages : 782
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le Front National (F.N.)

Message non lupar Altior » sam. 01 avr. 2017, 22:49

J'ai lu attentivement. Il ne s'agit pas, dans cet éditorial, de FN. Je ne vois nulle part écrit "Front National". Plus encore, ils disent qu'ils ne sont pas des ennemis d'aucun parti.

De quoi s'agit-il, alors, dans l'article que vous citez in extenso ? Il s'agit d'une critique contre l'extrême droite. Or, le FN ne se positionne pas à l'extrême droite. Souveraniste, oui. Populaire, oui. J'ai entendu dire plus d'une fois que le FN serait d'extrême droite, mais toujours cela venait de ses ennemies. C'est insoutenable d'attribuer ce qualificatif au FN. Les amis politiques du FN dans d'autres pays sont-ils d'extrême droite ? L'UKIP est d'extrême droite ? Le parti de gouvernement en Hongrie est d'extrême droite ? La Pologne est aussi gouvernée par l'extrême droite ? Soyons raisonnables. De droite, de centre ou de gauche (de mon point de vu, le FN n'est pas même de droite actuellement) un parti extrémiste est un parti qui pratique la violence. Un candidat extrémiste est un candidat qui pratique la violence. Ou, au moins, il la prône, il en fait l'apologie. Mais je ne crois pas que l'UKIP a arraché les votes pour le Brexit en violentant les électeurs, ni que les commandos de Trump ont semé la terreur. Si, un jour, Marine Le Pen gagnera des élections, je ne crois pas que ça sera par la violence des groupes de milice à sa solde. Plutôt j'ai vu le contraire, j'ai vu de la violence contre un rassemblement populaire du FN récemment à Nantes, qui pourtant était légal et approuvé par l'autorité de droit.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le Front National (F.N.)

Message non lupar p.cristian » dim. 02 avr. 2017, 0:11

J'ai lu attentivement. Il ne s'agit pas, dans cet éditorial, de FN. Je ne vois nulle part écrit "Front National". Plus encore, ils disent qu'ils ne sont pas des ennemis d'aucun parti.

De quoi s'agit-il, alors, dans l'article que vous citez in extenso ? Il s'agit d'une critique contre l'extrême droite. Or, le FN ne se positionne pas à l'extrême droite. Souveraniste, oui. Populaire, oui. J'ai entendu dire plus d'une fois que le FN serait d'extrême droite, mais toujours cela venait de ses ennemies. C'est insoutenable d'attribuer ce qualificatif au FN. Les amis politiques du FN dans d'autres pays sont-ils d'extrême droite ? L'UKIP est d'extrême droite ? Le parti de gouvernement en Hongrie est d'extrême droite ? La Pologne est aussi gouvernée par l'extrême droite ? Soyons raisonnables. De droite, de centre ou de gauche (de mon point de vu, le FN n'est pas même de droite actuellement) un parti extrémiste est un parti qui pratique la violence. Un candidat extrémiste est un candidat qui pratique la violence. Ou, au moins, il la prône, il en fait l'apologie. Mais je ne crois pas que l'UKIP a arraché les votes pour le Brexit en violentant les électeurs, ni que les commandos de Trump ont semé la terreur. Si, un jour, Marine Le Pen gagnera des élections, je ne crois pas que ça sera par la violence des groupes de milice à sa solde. Plutôt j'ai vu le contraire, j'ai vu de la violence contre un rassemblement populaire du FN récemment à Nantes, qui pourtant était légal et approuvé par l'autorité de droit.
Je sais que c'est la tactique de respectabilité du FN, que d'essayer de se faire passer pour un parti "comme les autres".. mais il ne l'est pas.

Voici quelques articles de la revue Projet, "Face à l'extrême-droite : Écouter, Comprendre, Agir " auquel fait référence le billet de la présidente de Pax Christi. La revue ne parle que du Front National.
  • Face au front national, le rôle de la société civile
  • Quand bénévoles et SDF évoquent le vote frontiste
  • Pourquoi Marine Le Pen attire les jeunes
  • Aux chrétiens tentés par le front national
  • Des pompiers tenté par la flamme frontiste
  • Dans le monde catholique, la relative banalisation du vote FN
  • Face à l’extrême droite
  • « Ras-le-bol. Alors Marine Le Pen ? Pourquoi pas ! »
  • Les constantes du vote Front national
  • Le FN est-il républicain?
Ne vous en déplaise, par son histoire, et ses thèmes récurrents, le Front national est un parti extrémiste, indéniablement populaire en France, certes, mais d'extrême droite.

Dès lors il ne faut pas s'étonner que la revue du CERAS en parle en tant que tel.

Pour compléter, ce propos, je me permets de rappeler le but du CERAS.

Voilà plus de 100 ans que le Ceras accompagne l’engagement des chrétiens, et de bien d’autres, sur les terrains sociaux, politiques, économiques, associatifs, caritatifs… Il les invite à mettre en perspective leur action et les aide à mieux élaborer leur position dans le débat public. Il contribue ainsi à faire vivre la doctrine sociale de l'Église.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Altior
Senator
Senator
Messages : 782
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le Front National (F.N.)

Message non lupar Altior » dim. 02 avr. 2017, 8:36

Par curiosité, je me suis renseigné sur ce CERAS, dont vous parlez comme si c'était la Sainte Église. Eh bien, il s'agit d'une association loi 1901. Le fait qu'elle a été fondé par un jésuite ne la transforme pas en une organisation catholique, tout comme Les Compagnons d'Emmaüs n'ont absolument rien de catholique, quoiqu'un abbé a mis les fondements.

D'ailleurs, elle-même ne se prétend pas d'être catholique, le «C» initial vient du mot «Centre» et pas du mot «Catholique». Pour qu'une structure (organisation, revue, etc) se dise «catholique» il faut l'avis formel et la bénédiction d'un évêque. Sur la page d'accueil de cette association je vois des liens vers d'autres associations, plus célèbres, qui sont ouvertement contre la doctrine de l'Église, comme, par exemple, Amnesty International. Cette Amnesty International qui milite pour le droit à l'avortement, tout comme vos candidats favoris.

Donc, cessez de nous faire croire que c'est l'Église Catholique qui qualifie le Front National d'extrémiste. C'est vous qui le qualifiez ainsi. Vous et ses ennemis politiques. Vous et des officines de propagande de la presse de bourrage de crânes, les mêmes qui nous montraient comment l'Angleterre tombera en éclats suite au Brexit, comment il sera la fin du monde si le peuple américain fera son choix pour Trump. Vous semez la peur, en espérant que les catholiques continueront de chercher la solution pour le fillonisme dans l'hollandisme et la solution pour l'hollandisme dans le fillonisme. Eh bien, Monsieur, j'ai une mauvaise nouvelle pour vous: de moins en moins de catholiques se laissent faire par votre propagande pour le LRPS: c'est, d'ailleurs, le thème obsédant de l'officine de votre association non-catholique.

Vous voulez vraiment du débat ? Alors débat soit-il, mais conformément au règles du débat. Par exemple, «pourquoi je pense que tel ou tel point de plate-forme du FN est contre l'Évangile» ou «pourquoi je vois en telle prise de position de Marine Le Pen un propos extrémiste». Lorsque vous qualifiez, globalement, le FN d'extrémiste et, surtout, lorsque vous pédalez, malhonnêtement, sur l'idée que c'est l'Église Catholique qui le qualifie ainsi, alors vous n'ouvrez pas le débat, vous le fermez.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider] et 9 invités