Le Carême dans la presse

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1396
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar axou » mar. 14 mars 2017, 14:48

C'est juste Suliko : s'il y avait une pratique massive et précise du jeûne, dans une communion d'action entre Catholique, cela aurait un impact public sur la population et serait une forme de témoignage, comme l'est le Ramadan. Peut-être y reviendrons-nous.

bien à vous,

Axou
Dernière édition par axou le mar. 14 mars 2017, 18:30, édité 1 fois.

Alizee
Censor
Censor
Messages : 181
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Alizee » mar. 14 mars 2017, 16:15

Il suffit de bien moins, Axou :
en Bavière, les brasseurs éditent une bière spéciale de carême, plus forte que l'ordinaire. Cela remonte à une tradition monastique : brasser une bière plus riche pour que les moines ne souffrent pas de la privation de nourriture par ailleurs. Et les brasseurs le font bien savoir ! On ne peut donc ignorer qu'on est en carême !

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1961
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Suliko » mar. 14 mars 2017, 22:14

Il suffit de bien moins, Axou :
en Bavière, les brasseurs éditent une bière spéciale de carême, plus forte que l'ordinaire. Cela remonte à une tradition monastique : brasser une bière plus riche pour que les moines ne souffrent pas de la privation de nourriture par ailleurs. Et les brasseurs le font bien savoir ! On ne peut donc ignorer qu'on est en carême !
Oui, mais bon... C'est juste un reliquat de la pratique du carême ! Car quel est l'intérêt de boire une bière plus consistante, si on ne jeûne plus ? C'est un peu comme le carnaval : on pourrait dire, en partant de votre raisonnement, que c'est une pratique culturelle bien liée au Carême, alors qu'en fait, cette fête a perdu tout sens depuis qu'elle n'est plus suivie par des mortifications. (D'ailleurs, certaines régions protestantes ont conservé les fêtes de carnaval ! Et si quelqu'un pouvait m'expliquer pourquoi le célèbre carnaval de Bâle tombe après le début du Carême, je me sentirais un peu moins bête. D'après certains, il semblerait que la raison est qu'au Moyen Age, les dimanches étaient comptés dans les jours de carême, et donc que ce dernier débutait plus tard. Mais je croyais qu'à l'époque de la Réforme, ce n'était déjà plus le cas. Me tromperais-je ?)
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Pierre Carhaix
Quæstor
Quæstor
Messages : 271
Inscription : lun. 16 janv. 2017, 23:00

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Pierre Carhaix » mar. 14 mars 2017, 23:39

Chez moi, les oeufs de Pâques en chocolat étaient bien évidence au supermarché dès la première semaine de Carême.

Mais peu importe si le jeûne n'est plus prescrit par l'Église sauf deux jours par an. La presse pourrait au moins mentionner le mercredi des Cendres, qui est l'un des jours les plus solennels du calendrier liturgique, suivi de cette période où le catholique est invité à une sobriété particulière. Même si l'on ne jeûne pas, le Carême est un temps fort de la vie catholique. Cela mérite bien au moins un article.

Allez sur le Figaro, et comptez les articles qui vous parlent de tout et de rien, sans compter la multitude d'articles consacrés au foot.

Et pour le Carême, zéro article.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6189
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Cinci » mer. 15 mars 2017, 20:54

Bonjour,

Ça fait longtemps que les marchands ne se soucie plus du calendrier liturgique. Les chocolats et autres petites douceurs de Pâques sont disponible bien avant le début de la quarantaine. "Les affaires sont les affaires. Il n'y a pas de temps à perdre!" On ne peut pas s'attendre à rien d'autre de la part de personnes pour qui les célébrations religieuses catholiques ne veulent strictement rien dire.

Les médias "mainstream" accordent une attention normale aux principales célébrations religieuses des catholiques. C'est à dire qu'ils ne sentiront pas le besoin d'expliquer aux clients que la période de Noël est arrivée, Noël ou Pâques. Je présume qu'on juge que tout le monde le sait. La nouvelle ne serait donc pas un phénomène d'intérêt public.

Un article normal, écrit tantôt par un pigiste dans le cahier B ou un entrefilet, suffira largement s'il faut parler de telle déclaration publique de l'archevêque, ou si le chroniqueur de la section littéraire doit évoquer le roman religieux qui vient de sortir en librairie, etc.

La période propice ...

Ce que moi j'ai remarqué, avec le temps, sans trop faire attention (sans vouloir faire mon inspecteur Maigret ) : c'est plutôt comment certains journaux d'obédience "libérale" profitent la plupart du temps de la veille de Noël ou de la veille de Pâques pour sortir quelques grands articles où l'on va donner la parole à des théologiens très respectables, des gens sérieux, nous expliquant doctement comment l'évangile est une légende (on ne peut pas se fier à saint Luc et tout) ou comment il serait "plus plausible" de croire qu'il ne s'est rien passé trois jours après la mort de Jésus, que personne n'a réellement vu Jésus ressuscité et taratata,

C'est ce que j'ai moi-même pu lire dans les journaux, en pleine période de semaine sainte, sous la plume de professeurs de théologie de l'université. Des grands articles occupant parfois une pleine page, durant la semaine sainte. Pour dire quoi? Que la foi chrétienne correspond à du gloubiboulga ou juste quelques bons sentiments. Comme manière d'administrer une paire de baffes aux derniers paroissiens, les derniers courageux qui oseraient se rendre à l'église pour participer sérieusement et avec foi aux célébrations de la Parole : on ne ferait pas mieux.

Maintenant, on dira que c'est la liberté d'expression.

Je pense que les journaux libéraux sont assez accordés au genre de société politique voltairienne dans laquelle nous évoluons tous, en 2017, en Occident, que nous le voulions ou non.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1190
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Trinité » mer. 15 mars 2017, 23:59

Cela dépend de quels journaux Cinci!
L'année dernière exactement le 5 avril 2015 ,notre journal régional "Ouest France" avait édité en première page un article intitulé :

"Quand un médecin examine la résurrection"
Le début de l'article :
La résurrection de jésus,c'est le coeur du christianisme.Mais est-ce un fait ou une croyance?
Le professeur Legras ,(professeur honoraire de biostatique et informatique médicale)sans faire mystère de sa foi,s'appuie sur la raison pour répondre à la question.
Très bel article ( pas loin d'une demi page) que j'ai découpé dans le journal.

En fait, ce n'était pas l'année dernière,mais il y a 2 ans!

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6189
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Cinci » jeu. 16 mars 2017, 12:35

Oui. Ça dépend. Il existe pas mal de publications de toutes sortes. Je n'ai pas dit que tous les journaux du pays donnaient systématiquement dans l'anti-christianisme militant. Le même journal de facture libérale qui publie le genre d'articles que j'indique, en pleine semaine sainte, est très capable de publier autre chose à d'autres moments. Ce que j'ai remarqué c'est juste le pli qui consiste à contrarier la croyance traditionnelle des catholiques dans des moments qui sont pour eux les moments forts de leur calendrier liturgique. Ce sera le moment propice pour éditer l'article de notre franc-maçon qui enseigne la théologie ou celui du dissident qui conteste la papauté. L'intérêt du journal est contre-cyclique avec celui du fidèle de l'Église catholique, et alors un peu comme l'intérêt de marchand de chocolat est contre-cyclique de la disposition intérieure du bon catholique, celui qui pense à suivre les prescriptions religieuses que le calendrier liturgique imposerait. Il n'y a plus beaucoup de monde qui s'Imposerait une petite gêne, une manière de convenance à l'égard de l'Église catholique ou à l'égard de la foi de plusieurs.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6189
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Cinci » ven. 17 mars 2017, 13:59

Trinité,

Tiens, un petit exemple de chroniqueur tenant à ajouter son grain de sel à l'approche du Carême. C'est un ancien ministre (assez récent) du gouvernement québécois.On pourrait le qualifier de "libéral" au sens philosophique du terme, bien que l'opinion exprimée ici lui soit bien personnelle.

Voyez :
Dans nos débats sur la religion, une dimension m’agace particulièrement.
On ne peut prouver l’existence de Dieu. Mais on ne peut pas non plus prouver son inexistence.
Il faut donc poser l’affaire en termes de probabilités. À mon avis, les probabilités que Dieu existe sont extraordinairement faibles. Je suis donc, si je puis dire, athée à 99,9 %.

Honnêtement, vous pensez sérieusement que Marie a été fécondée par le Saint-Esprit?

[...]

Si quelqu’un préfère croire à une divinité, c’est son affaire.
Mais que l’on ne me présente pas cela comme une vertu particulière et supérieure devant laquelle je devrais me taire ou me prosterner.


La science et la religion ne sont pas deux doctrines équivalentes parmi lesquelles on peut choisir. La première se prouve, pas la deuxième.
La prière peut faire du bien, mais elle ne guérit pas. La médecine, oui, souvent.
Il n’est pas vrai non plus que la morale ne peut se vivre que dans la religion.

[...]

Si je fous la paix aux croyants, est-il déraisonnable de demander­­ que ceux-ci me la foutent à moi et vivent leur foi dans l’intimité et la discrétion?
Apparemment, oui.

http://www.journaldemontreal.com/2017/0 ... e-a-genoux

Le contexte ici :

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actual ... enaces.php

Peu avant le mercredi des cendres, un patient de l'hôpital du Saint-Sacrement à Québec se plaint de la présence d'un crucifix dans le hall. Et la direction obtempère aussitôt en faisant disparaître l'objet. La décision administrative soulève une bonne réaction à l'archevêché, des politiciens du gouvernement libéral en place s'en mêle ... la direction de l'hôpital refuse de revenir sur sa décision ... mais le ministère somme finalement l'hôpital de remettre le crucifix en place.

Pierre Carhaix
Quæstor
Quæstor
Messages : 271
Inscription : lun. 16 janv. 2017, 23:00

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Pierre Carhaix » ven. 17 mars 2017, 21:11

Il me semble que le Canada relève de la couronne britannique, et n'est donc pas un état laïc. Mais je me trompe peut-être.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1190
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Trinité » sam. 18 mars 2017, 1:05

En effet ,c'est assez virulent !
Bien qu'en France la gauche et surtout l'extrême gauche sont souvent anticléricale ,je ne me souviens pas d'une intervention de type
par un membre du gouvernement!
Je ne parle pas des journaux évidemment ,style "Charlie Hebdo" ou "le canard enchainé" là ils s'en donne à coeur joie ,mais pas que sur les cathos !
A cet égard ! lorsqu'ils s'en prennent à d'autres religions dans le cadre de l'humour (tout le monde aura compris..) les réactions peuvent êtres catastrophiques!
En définitif ,il n'y a pas tellement d'assaillants armés de mitraillettes ,chez les cathos ,même chez les intégristes... :D

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6189
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Cinci » sam. 18 mars 2017, 13:22

Pierre Carhaix :
Il me semble que le Canada relève de la couronne britannique, et n'est donc pas un état laïc. Mais je me trompe peut-être.
Vous ne vous trompez pas sous l'angle de la laïcité, si j'en crois l'auteur d'un article que je viens de citer dans un autre fil. Le Canada ne serait donc pas soumis à un régime laïc.

en aparthé :

Le régime fédéral canadien a obtenu officiellement son indépendance de l'Angleterre en 1931, dans une sorte d'entente négociée entre gentlemens, et matérialisé par le statut de Westminster. Le Canada est devenu un État indépendant juridiquement parlant, bien que désireux quand même de conserver certaines attaches symboliques avec la monarchie anglaise et le parlement de Londres jusqu'en 1982. Aujourd'hui, il ne reste plus que la monarchie anglaise comme attache symbolique. La reine Elisabeth II est officiellement le chef de l'État canadien.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Héraclius et 4 invités