Le Carême dans la presse

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Pierre Carhaix
Censor
Censor
Messages : 93
Inscription : lun. 16 janv. 2017, 23:00

Le Carême dans la presse

Message non lupar Pierre Carhaix » mar. 07 mars 2017, 22:18

Comme je n'ai rien vu passer dans les médias, j'ai eu la curiosité de faire la recherche "Carême" dans Google actualités, et j'ai la surprise de constater qu'à part La Croix, aucun grand titre de presse, tels que le monde, le figaro, ne dit quoi que ce soit sur le Carême. Pas un seul article.

Ça laisse songeur. On ne peut pas nier qu'il y ait une volonté claire d'occulter la vie catholique en France.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9531
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Fée Violine » mar. 07 mars 2017, 23:34

Ou plutôt, ils ne sont même pas au courant, ce qui n'est pas plus rassurant.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 420
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar p.cristian » mar. 07 mars 2017, 23:48

Bonsoir,

C'est en effet assez attristant de constater à quel point les catholiques sont devenus invisibles.
Certes il nous est demandé de faire preuve de discrétion (Mat 6:16-18)
Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.

Sur les articles en ligne, par grand chose dans les journaux généralistes (pour ne pas dire rien).
Sur le figaro j'ai trouvé un seul article... qui date de l'année dernière
http://www.lefigaro.fr/vox/religion/201 ... n-sens.php

Une légère référence dans des recettes pour libé et le Monde:
http://next.liberation.fr/food/2017/02/ ... is_1551192
http://www.lemonde.fr/m-gastronomie/art ... eme&xtcr=1

Tout juste peut-on trouver sur l'internaute un article assez généraliste (probablement sorti chaque année):
http://www.linternaute.com/actualite/so ... chretiens/

Cette disparition de la sphère publique est assez tragique pour la fille aînée de l'Église, mais symptomatique de la sécularisation de notre société.
Je pense pourtant que l'Église a encore des choses à dire à ce monde en quête de sens et de valeurs.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Pierre Carhaix
Censor
Censor
Messages : 93
Inscription : lun. 16 janv. 2017, 23:00

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Pierre Carhaix » mer. 08 mars 2017, 1:18

Bonsoir,

C'est en effet assez attristant de constater à quel point les catholiques sont devenus invisibles.
Certes il nous est demandé de faire preuve de discrétion (Mat 6:16-18)
Quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.

Sur les articles en ligne, par grand chose dans les journaux généralistes (pour ne pas dire rien).
Sur le figaro j'ai trouvé un seul article... qui date de l'année dernière
http://www.lefigaro.fr/vox/religion/201 ... n-sens.php

Une légère référence dans des recettes pour libé et le Monde:
http://next.liberation.fr/food/2017/02/ ... is_1551192
http://www.lemonde.fr/m-gastronomie/art ... eme&xtcr=1

Tout juste peut-on trouver sur l'internaute un article assez généraliste (probablement sorti chaque année):
http://www.linternaute.com/actualite/so ... chretiens/

Cette disparition de la sphère publique est assez tragique pour la fille aînée de l'Église, mais symptomatique de la sécularisation de notre société.
Je pense pourtant que l'Église a encore des choses à dire à ce monde en quête de sens et de valeurs.
La discrétion concerne la pratique personnelle. Ça ne veut pas dire que le Carême en lui-même doit être mis sous le boisseau.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1320
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar axou » mer. 08 mars 2017, 17:39

Contrairement au Ramadan qui a une dimension collective très forte, avec un vrai impact sur toute la vie des personnes et de la communauté (dans les pays arabes, tout est au ralenti pendant le Ramadan), le carême est vécu de manière individuelle, dans l'intimité. c'est pourquoi il est si discret.
Mais nous avons peut-être tort de le vivre si discrètement....

Axou

Altior
Quæstor
Quæstor
Messages : 390
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Altior » mer. 08 mars 2017, 18:54

Contrairement au Ramadan qui a une dimension collective très forte,
Oui, mais la différence n'est pas seulement dans la dimension collective versus individuelle. La grosse différence est que, si la plupart des musulmans tiennent leur Ramadan (ou, au moins, ils font mine de le tenir), la plupart des catholiques ne tiennent pas le carême.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2749
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Héraclius » mer. 08 mars 2017, 19:06

Le carême est surtout très peu pratiqué, pour différentes raisons, et quand il l'est se limite parfois à des actes moyennement pénitentiels, genre "je me prive de friandises pendant 40 jours". Il y a sans doute une part de "discrétion", mais il a surtout une part de manque de pratique.

Rien à voir donc, avec le côté spectaculaire et très identitaire du Ramadan (que je ne loue pas, qu'on soit bien d'accord). A noter que même les musulmans non-pratiquant font souvent le Ramadan alors que tous les catholiques pratiquants ne font pas (ou pas "vraiment") le Carême.

J'ai été agréablement surpris par les sermons sur le Carême que j'ai entendu en Angleterre ; surtout, leur côté pratique. Par exemple, bien préciser que l'argent économisé au moyens des privations - de nourriture, de cigarette, etc... - ne devait pas être utilisé pour soi-même (ça transformerait le Carême en période d'épargne !) mais bien donné aux pauvres, avec une insistance sur le lien profond entre jeûne et charité. C'est tout simple, presque évident, mais j'ai jamais entendu ça en France.


Jadis les païens les plus ennemis du Christianisme reconnaissaient avec fascination leur universelle charité. Ce serait bien si il y avait, chaque Carême, un véritable afflux, mesurable, de ressources en faveur des démunis. Peut-être qu'on en parlerait plus dans la presse !
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Pierre Carhaix
Censor
Censor
Messages : 93
Inscription : lun. 16 janv. 2017, 23:00

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Pierre Carhaix » jeu. 09 mars 2017, 0:04

Contrairement au Ramadan qui a une dimension collective très forte, avec un vrai impact sur toute la vie des personnes et de la communauté (dans les pays arabes, tout est au ralenti pendant le Ramadan), le carême est vécu de manière individuelle, dans l'intimité. c'est pourquoi il est si discret.
Mais nous avons peut-être tort de le vivre si discrètement....

Axou
Désolé mais le Carême est proclamé publiquement par l'Église. Qu'il soit pratiqué discrètement à titre individuel, oui. Mais il est porté à la connaissance de tous les catholiques. Il y a une exhortation au Carême, de la part de l'Église.

Avatar de l’utilisateur
Prokofiev
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : jeu. 01 sept. 2016, 13:11
Conviction : Catholique

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Prokofiev » jeu. 09 mars 2017, 13:38

J'ai été agréablement surpris par les sermons sur le Carême que j'ai entendu en Angleterre ; surtout, leur côté pratique. Par exemple, bien préciser que l'argent économisé au moyens des privations - de nourriture, de cigarette, etc... - ne devait pas être utilisé pour soi-même (ça transformerait le Carême en période d'épargne !) mais bien donné aux pauvres, avec une insistance sur le lien profond entre jeûne et charité. C'est tout simple, presque évident, mais j'ai jamais entendu ça en France.
Très belle idée, pourquoi ne la reprend-on pas en France ?

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 420
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar p.cristian » ven. 10 mars 2017, 1:43

Bonsoir,

Si cette disparition des médias du fait religieux catholique est symptomatique d'une société qui a perdu ses repères, je ne suis pas convaincu qu'il faille agir comme des petits soldats, ou rechercher le buzz.

Vouloir faire de #mercredidescendres le hashtag du jour serait bien petit.

Plus que jamais il nous faut agir en nous aimant les uns les autres, "c'est à ce signe que l'on saura que nous sommes ses amis".

Mais le chemin ne passe pas par une contrition de façade, des actes de simulacre de sacrifice mais qui flattent au final nos égos.

Vouloir être vu des hommes, voilà déjà un premier désir dont il faut se défaire.

Certes au bout du chemin, nous attend la joie de la résurrection et il est difficile de ne pas en parler, ou de ne pas vouloir la partager.

Entre temps, regardons nous avec humilité, conscient à la fois de notre vocation à la sainteté, et des infinis qui nous en séparent.
La "claire vision de ce qu'il faut faire" n'est pas écrite dans le marbre, cela passe probablement par une attention accrue pour les plus petits d'entre nous, mais si les modalités sont trop convenues, il est probable que nous ne soyons alors que de sinistres pharisiens.

J'en profite pour souhaiter à tous un fructueux carême, qu'il donne du fruit et vous convertisse.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Pierre Carhaix
Censor
Censor
Messages : 93
Inscription : lun. 16 janv. 2017, 23:00

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Pierre Carhaix » ven. 10 mars 2017, 21:18

Bonsoir,

Si cette disparition des médias du fait religieux catholique est symptomatique d'une société qui a perdu ses repères, je ne suis pas convaincu qu'il faille agir comme des petits soldats, ou rechercher le buzz.

Vouloir faire de #mercredidescendres le hashtag du jour serait bien petit.

Plus que jamais il nous faut agir en nous aimant les uns les autres, "c'est à ce signe que l'on saura que nous sommes ses amis".

Mais le chemin ne passe pas par une contrition de façade, des actes de simulacre de sacrifice mais qui flattent au final nos égos.

Vouloir être vu des hommes, voilà déjà un premier désir dont il faut se défaire.

Certes au bout du chemin, nous attend la joie de la résurrection et il est difficile de ne pas en parler, ou de ne pas vouloir la partager.

Entre temps, regardons nous avec humilité, conscient à la fois de notre vocation à la sainteté, et des infinis qui nous en séparent.
La "claire vision de ce qu'il faut faire" n'est pas écrite dans le marbre, cela passe probablement par une attention accrue pour les plus petits d'entre nous, mais si les modalités sont trop convenues, il est probable que nous ne soyons alors que de sinistres pharisiens.

J'en profite pour souhaiter à tous un fructueux carême, qu'il donne du fruit et vous convertisse.
Bonjour. Je crois que j'ai dû mal m'exprimer. Je vais essayer d'être plus clair.

1. Nous sommes, en effet, invités par le Christ (comme l'attestent les Évangiles) et par l'Église (comme elle le fait inlassablement dans ses exhortations aux fidèles), à pratiquer modestement le Carême, sans tambour ni trompette, sans le faire paraître ostensiblement sur nos visages. Et là dessus, nous sommes tous bien d'accord !

Mais ce n'est pas de cela que je parle.

2. Le Carême est proclamé par l'Église. Proclamé publiquement. Et non pas chuchoté en catimini à quelques personnes en particulier. Non ! Mais elle le crie haut et fort, en s'adressant à toute la foule des chrétiens, et elle leur dit bien, publiquement, qu'est venu le temps du Carême. Elle le proclame. Vous comprenez de quoi je parle ? Je ne vous dis pas que les chrétiens doivent chacun en particulier prendre un tambour et une trompette et crier haut et fort à qui veut l'entendre qu'ils sont en train de faire pénitence, qu'ils jeûnent toute la journée en suant sang et eau, qu'ils prient, sont en extase, et donnent tous leurs biens aux pauvres, non, ce n'est pas ce que je dis. En revanche, l'Église le fait, l'Eglise dit publiquement qu'est venu le temps du Carême.

Pourquoi le dit-elle ? Pour que les chrétiens le sachent ! Parce que si elle ne le disait pas, ils n'en sauraient rien, et n'auraient même pas l'idée d'être en Carême. Or, ils le savent, ceux qui vont de temps en temps à l'église, ou ont un peu de culture. Comment le savent ils ? Parce que l'Église leur a dit. Et pour que l'Église le dise, il faut bien à un moment donné qu'elle en parle publiquement.

Vous avez compris ? Vous me suivez ?

3. Venons-en à mon sujet.

Quel est le rôle de la presse ? Informer. N'est-ce donc pas le minimum de dire aux lecteurs qu'une certaine religion, importante dans ce pays ci, va entrer tel prochain jour dans l'un des moments les plus fameux de son cycle annuel ? N'est-ce pas le moins qu'elle puisse faire, sans offenser quiconque, et cela dans le simple but d'informer, de la façon la plus neutre, les lecteurs ?

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 420
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar p.cristian » sam. 11 mars 2017, 11:00

Bonjour,

Vous ne vous êtes pas mal exprimé, c'est plutôt moi qui me suis laissé emporté par mes propos.

Bon en effet les médias doivent informer, et s'il ne le font pas c'est probablement par désintérêt.

La première religion de France est le consumérisme, plus encore que le sport qui n'en est que l'appât. Personnellement cela ne m'étonne pas que le Carême avec son appel à la modération, à la vie spirituelle, bref ses thèmes diamétralement opposés aux paradis artificiels que les médias de tous genres essayent de nous vendre à longueur de temps, n'y ait pas vraiment droit de cité.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3097
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Kerniou » sam. 11 mars 2017, 12:12

Vous avez raison, P.christian, mais je n'exclus pas une certaine volonté de rendre le christianisme invisible.il existe, en France un esprit anti religieux et surtout anti-chrétien qui fait que l'on parle plus volontiers de l'islam que du catholicisme accusé de tous les maux...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 420
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar p.cristian » lun. 13 mars 2017, 8:41

Vous avez raison, P.Cristian, mais je n'exclus pas une certaine volonté de rendre le christianisme invisible.il existe, en France un esprit anti religieux et surtout anti-chrétien qui fait que l'on parle plus volontiers de l'islam que du catholicisme accusé de tous les maux...
Si on parle de l'Islam dernièrement ce n'est pas pour en dire du bien, 90% des sujets des médias sur cette religion pratiquée par 10% de nos concitoyens vont évoquer le terrorisme islamique. Si c'est pour parler de nous ainsi, je préfère le silence des médias, que les déformations malhonnêtes pour vendre du papier...soit dit en passant, cette vision très réductrice nourrit l'intolérance religieuse.
Le laïcisme outrancier, qui voudrait par exemple supprimer la référence à la religion principale, est une erreur historique.
Je crois qu'il est important que l'État ne fasse pas du favoritisme.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1901
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le Carême dans la presse

Message non lupar Suliko » lun. 13 mars 2017, 16:36

Honnêtement, je pense que si la presse parle peu du Carême, c'est tout simplement parce que la grande majorité des catholiques ne jeûne tout simplement pas. On ne peut pas parler de quelque chose qui n'a plus lieu ! De la même manière, la presse ne parle jamais des rogations, parce que, sauf exceptions, elles n'existent plus.
Bien sûr, le Carême n'est pas qu'affaire de restriction et abstinence de nourriture et boissons, néanmoins, on ne peut pas pour autant en faire un élément facultatif alors même que cela a toujours été au cœur de cette période de l'année liturgique depuis les débuts du christianisme. Si les catholiques se mettaient massivement à faire carême, alors la vente de viande et de confiseries et chocolats, voire de produits laitiers, diminuerait très fortement dans le pays et cela ferait parler du carême dans les médias ! Idem pour les centres de distractions mondaines (théâtres, concerts, etc...), qui verraient leur clientèle diminuer !
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités