Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6494
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Cinci » sam. 29 avr. 2017, 17:51

Axou,
Aujourd’hui, j’ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi. Mon rapport à la spiritualité continue de nourrir ma pensée mais je n’en fais pas un élément de revendication - E. Macron
La spiritualité et la réflexion permanente sur la nature de la foi ne représente pas la foi catholique à proprement parler, chère Axou. Ce genre de phrase convient bien à des spiritualités du genre New Age. Une sorte de spiritualisme qui n'est pas du tout dérangeant pour les valeurs du monde, les valeurs du monde de l'argent, de l'anticléricalisme, du maçonisme, de l'homosexualisme, du gauchisme d'affaire philo-islamiste, etc. Ce serait le genre de foi, comme dirait le père Molinié, qui va se loger au grenier et qui dit aux valeurs du monde : "Je vous en prie mais installez-vous ici confortablement. Faites comme chez vous. Je ne vous dérangerez pas. C'est promis!"

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » dim. 30 avr. 2017, 23:28

Cinci a écrit :
sam. 29 avr. 2017, 17:51
Axou,
Aujourd’hui, j’ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi. Mon rapport à la spiritualité continue de nourrir ma pensée mais je n’en fais pas un élément de revendication - E. Macron
La spiritualité et la réflexion permanente sur la nature de la foi ne représente pas la foi catholique à proprement parler, chère Axou. Ce genre de phrase convient bien à des spiritualités du genre New Age. Une sorte de spiritualisme qui n'est pas du tout dérangeant pour les valeurs du monde, les valeurs du monde de l'argent, de l'anticléricalisme, du maçonisme, de l'homosexualisme, du gauchisme d'affaire philo-islamiste, etc. Ce serait le genre de foi, comme dirait le père Molinié, qui va se loger au grenier et qui dit aux valeurs du monde : "Je vous en prie mais installez-vous ici confortablement. Faites comme chez vous. Je ne vous dérangerez pas. C'est promis!"
Cinci
C'est votre interprétation des mots d'E Macron, ce n'est pas mon interprétation : j'y vois plus de le discrétion.

Je joins une interview de Macron à nos frères protestants sur la laicité et l'Islam, je la trouve intéressante :

https://www.reforme.net/actualite/polit ... otestants/

Bien à vous,

Axou

zelie
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 440
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : France

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar zelie » sam. 06 mai 2017, 13:20

J'entends bien les hésitations ou les rejets envers le front national de certains ici ou même de beaucoup de français, y compris de moi-même, et je pense aussi que les sorties du genre "durafour-crématoire" ou "un point de détail de l'histoire" concernant les chambres à gaz sont des déclarations de nature à ruiner définitivement un parti.
Je suis d'accord aussi avec le buzz actuel, parti de la déclaration de Mme Hostière, proche de Mr Fillon: "on nous donne le choix entre la peste et le choléra".

Mais il se trouve, et je persiste et signe, que Mr Macron me fait bien plus peur que tout le reste réuni.
Je pense qu'on est devant une personne qui ne connaît ni le remord ni l'excuse (les femmes analphabètes, si tu veux un costard etc., les ouvriers alcoolos; je n'ai jamais entendu ou vu le début d'une attitude de regret sincère; les mots soi-disant d'excuse pour les femmes illettrées m'ont paru très creux).
Pour moi, il n'est pas précis, joue sur les mots et enfume ceux qui l'écoutent: et la phrase discutée ici sur sa soi-disante foi en est un exemple flagrant (c'est exactement la tournure du manipulateur); jamais un catholique ou protestant ou musulman pratiquant même occasionnel ne parlerait ainsi; un gourou toujours.
Je le trouve aussi assoiffé de l'admiration des autres, et je voudrais le voir lorsque l'admiration des autres s'affaiblit, ça ne doit pas être beau à voir, car il se trouve que les personnes se nourrissant de l'admiration enthousiaste des autres sont de très gros narcissiques. Les ambitieux depuis l'enfance aussi sont construits ainsi. Les jeunes loups aux dents longues qui mettent tout en oeuvre pour réussir une carrière fulgurante et la réussissent aussi. Les hommes qui accèdent rapidement aux plus hautes fonctions de l'état aussi. Les petits garçons qui estiment que les limites des tabous ne sont pas pour eux et qui insistent lourdement auprès de "LA" prof sexy de leur lycée aussi. Je m'arrête là mais ça finit par faire beaucoup. Pour moi, c'est un narcissique ambitieux, hyper couvert de talents intellectuels, rompu aux techniques de manipulation (bien formé par son passage de banquier chez Rotschild qui est tout sauf banal).
Je pense aussi qu'il dit tout et son contraire quelque temps plus tard, et tous les montages fait en ce sens sur lui "pour rigoler" , ben à moi ils me font carrément peur.
Là je tends le bâton pour me faire battre, mais j'ai cotoyé de près une perverse narcissique plusieurs années avant de pouvoir quitter mon emploi; jamais personne ne me l'a rappelé autant que mr Macron. On peut me dire "mais enfin ne vois pas tout par le petit bout de ta lorgnette de pauvre traumatisée", je m'en tamponne les gonades joyeusement, on ne m'apprendra plus à penser autre chose que ce que je pense profondément.
Et même... même si j'ai tout faux sur l'homme, il reste le programme politique:
Pour moi, il reste un ultra-libéral économique (voir https://www.youtube.com/watch?v=LUzAKO4iGZo ), et un homme pour qui la France en terme de culture et d'histoire lui reste une terre négligée, et donc à continuer de négliger (voir https://www.youtube.com/results?search_ ... ire+macron ), ainsi que quelqu'un qui ne partage pas du tout la vision que j'ai de la famille comme première unité de la constitution d'un état et de la protection des plus faibles et des plus petits.
Il reste aussi le milieu dans lequel il a tous ses contacts, ses "mains longues" dans les affaires :
http://www.atlantico.fr/decryptage/davo ... 54204.html
Bref, je ne vais pas tout mettre.
Et quand je vois l'admiration et l'adhésion qu'il emporte ici sur le forum et surtout pour quelles raisons il vous fait autant d'effet, à vous les pro-macron , eh bien, rien à faire, il me fait encore plus penser à la personne dont je parle dessus, et qui était "the" championne pour séduire les grands groupes et retourner tout le monde contre tout le monde dès que l'admiration palissait. Tout ça sur le dos de gens adorables pétris de bonnes intentions, d'idées de partage, etc.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8142
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar PaxetBonum » sam. 06 mai 2017, 14:23

zelie a écrit :
sam. 06 mai 2017, 13:20
Je pense qu'on est devant une personne qui ne connaît ni le remord ni l'excuse
Je ne suis pas un fervent de la psycotruc, loin de là… mai ssi vous voulez une explication a ce qui fait de cet homme un être sans remord ni excuses :


https://www.youtube.com/watch?v=SyTX3T0UltM
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Galilée
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 22 juin 2015, 22:01
Localisation : Corrèze

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Galilée » sam. 06 mai 2017, 17:18

Dans les faits ce psy n'a pas toutes les infos justes : l'entourage de Macron n'a pas accepté sa liaison avec sa prof contrairement à ce qu'il avance.

En effet, les parents d’Emmanuel Macron se sont farouchement opposés à cette relation. Ils avaient d’ailleurs envoyé Macron finir ses études au Lycée Henry IV à Paris pour l’éloigner de Brigitte.

Il est tellement cinglant ce psy, ça me plairait pas du tout de passer une séance avec lui.
Si on le suis tous les dirigeants sont des psychopathes.
Fleuris là où Dieu t'a planté

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » sam. 06 mai 2017, 18:03

Un peu d'espérance avec Dominique de Villepin, et de très beaux propos sur le "sacerdoce politique" :
(interview du 5 mai sur "qui est Macron")

http://www.lci.fr/replay/replay-l-invit ... 51092.html

Bien à vous,

Axou

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 403
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Pathos » sam. 06 mai 2017, 21:23

il a un coté Don Salustre le petit Macron ..

https://www.youtube.com/watch?v=3_DvThM81fo

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 628
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar pierresuzanne » ven. 12 mai 2017, 7:52

PaxetBonum a écrit :
sam. 06 mai 2017, 14:23

Je ne suis pas un fervent de la psycotruc, loin de là… mai ssi vous voulez une explication a ce qui fait de cet homme un être sans remord ni excuses :


https://www.youtube.com/watch?v=SyTX3T0UltM

Merci pour cette vidéo, tout à fait intéressante.

Effectivement, il y a une faille dans la personnalité du président Macron,
il est narcissique, comme tous les hommes politiques de haut rang, certes,
mais son narcissisme va plus loin :
L'autre n'existe pas pour lui.

On nous parle toujours de la bienveillance de Macron, mais il ne s'agit pas de bienveillance. Macon ne ressent rien pour les autres, il n'aime que lui-même.
Macron fait croire aux gens qu'il les aime, il le proclame, il le joue, et le surjoue, mais ce n'est qu'un jeu de rôle. Macon n'aime que lui-même. Il fait croire aux gens qu'il les aime, pour se faire aimer d'eux. Une fois qu'il les a séduit, il les exploite, ... jusqu'à la corde, puis il les jette.
Quelques exemples:
- quand il baisse le ton, et parle doucement, ce n'est pas de la douceur, il ne s'agit que de la technique de reprise en main d'un groupe agité, telle que tous les profs utilisent. On voit que l’expérience de son épouse lui a été utile.
La douceur de sa voix n'est qu'une manipulation, il ne s'agit ni de bienveillance, ni t'écoute, ni de respect pour l'interlocuteur, mais juste d'une manœuvre pour soumettre l'autre et le controler. On l'a vu dans le débat contre Le Pen : à un moment il a baissé la voix et a parlé doucement, .... même elle s'est tue et s'est clamée.
Ah ! la voix doucereuse de Macron, c'est celle du serpent qui hypnotise sa proie.
- son sourire, planté dans le regard de l'autre. Les journalistes qui l'ont croisé depuis quelques mois témoignent actuellement que cela donne l'impression à chacun de ses interlocuteurs, qu'il avait de l'importance pour Macron. Cela hypnotise ceux à qui il parle. Cela leur donne la conviction être écoutés, compris, voire admirés, et qu’éventuellement ils auraient de l'influence.... Or, il n'en est rien, à la fin, il décide seul.
De mon point de vue, cela va plus loin encore : Macron pratique la politique du citron pressé.

Macron séduit les gens pour se les rallier. Ensuite, il les exploite jusqu'à la corde, puis il les jette.
Le pauvre François Bayrou est en train d'en faire les frais. Bayrou est un bouffon, je n'ai pas particulièrement de respect, ni d'admiration pour lui, il a assez trahi pour mériter de disparaître du tableau politique. Cependant, la façon dont Macron le traite est emblématique de sa conception de l'alliance politique. Macon avait besoin de Bayrou pour gagner, maintenant que ce point est acté, Bayrou va disparaître à la poubelle. Le cas Manuel Valls est tout aussi significatif. Manuel Valls est celui qui a fait entrer Macron en politique. D'accord, Valls est un petit caporal maladroit et humiliant, mais à l'heure de la revanche, il a dû avaler l'amère boisson de l'humiliation publique : il n'est pas bon d’imposer des failles narcissiques à l'instable Macron. La vengeance est bien été un plat qui se mange froid,. On peut faire confiance à Macon pour châtier impitoyablement tous ceux qui résisteraient à la légitimité de son narcissisme,.... tout en oubliant de remercier ceux qui l'ont aidé sincèrement.

Ce que son parti nomme le refus des tambouilles politiques,
je l’appelle : la politique du citron pressé.


Ceux qui à droite seraient tentés de rallier Macron, juste pour aller à la gamelle (les Le Maire, ou autres jupéistes girouettes et déloyaux), devraient y réfléchir à deux fois.... Macron prend, il ne donne rien.


.... d'autant qu'on entend cette semaine une petite musique bien inquiétante :

Macron voudrait faire disparaître le parti Les Républicains, comme il a fait disparaître le parti socialiste !
Cela a commencé par le détournement de leur nom. Maintenant En Marche, est devenu La République en marche,
comme pour ringardiser le parti Les Républicains, comme si eux-mêmes étaient immobiles...


Très bien M. Macron,
je vous rappelle tout de même que le pluripartisme est une condition de la démocratie.


Que vous vouliez avoir une majorité à l'Assemblée nationale est normale, M. Macron,
mais que vous ne tolériez comme partis opposition que les structures inaptes à gouverner (Le Front National, et les Insoumis),
c'est une autre affaire.

Il faut à l'Assemblée nationale des partis construits, aptes à gouverner, raisonnables,
c'est à dire des partis type partis socialiste, ou parti Les Républicains.

Ne laissons pas à Macron un pays représenté par un parti unique....Sa personnalité est suffisamment dangereuse et pathologique pour qu'il exerce le pouvoir seul, c'est à dire sans contre-pouvoir crédible.



Les régimes à parti unique....... c'est marrant, mais cela me rappelle quelque chose.

Au secours, Hannah Arendt !
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8142
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar PaxetBonum » ven. 12 mai 2017, 14:38

pierresuzanne a écrit :
ven. 12 mai 2017, 7:52

Ne laissons pas à Macron un pays représenté par un parti unique....Sa personnalité est suffisamment dangereuse et pathologique pour qu'il exerce le pouvoir seul, c'est à dire sans contre-pouvoir crédible.

Les régimes à parti unique....... c'est marrant, mais cela me rappelle quelque chose.

Mais Macron a un coup d'avance.
Aux législatives ayant semé la Zizanie partout en bon Tulius Detritus, il a carte blanche car en l'absence de proportionnelle les partis explosés n'auront aucun représentant…

Image

Le parti unique cela me rappelle un algérien qui me disait qu'il enviait la France car eux avaient un unique candidat élu à 98%, mais qu'aujourd'hui il nous plaignait car le langage unique des médias rendait nos élections pires que les leurs…
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Gaudeamus » ven. 12 mai 2017, 15:29

Je n'ai pas écouté la vidéo du Professeur Sagatori et ne suis pas psychiatre, mais prétendre poser un diagnostique ("Macron est un psychopathe") sans même avoir rencontré la personne puis le diffuser publiquement m'apparait comme totalement anti-déontolgique.

En outre, le fait de traiter l'adversaire de malade psychiatrique est une attitude caractéristique des régimes totalitaires.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3183
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Kerniou » ven. 12 mai 2017, 17:11

D'accord avec vous, Gaudéamus.
Un diagnostic doit être posé par un médecin, un psychiâtre, pour les maladies qui relèvent de la psychiatrie. Ce diagnostic s'établit dans la confidentialité d'un cabinet de consultation. Un diagnostic ne se pose pas et n'a pas à être divulgué sur internet !
Même si les observations de ce psychologue sont justes, la publication qu'il en fait sort complètement du cadre déontologique qui régit sa profession et relève la diffamation donc de poursuites judiciaires.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Relief » ven. 12 mai 2017, 17:39

Kerniou a écrit :
ven. 12 mai 2017, 17:11
Un diagnostic doit être posé par un médecin, un psychiâtre, pour les maladies qui relèvent de la psychiatrie. Ce diagnostic s'établit dans la confidentialité d'un cabinet de consultation. Un diagnostic ne se pose pas et n'a pas à être divulgué sur internet !
Même si les observations de ce psychologue sont justes, la publication qu'il en fait sort complètement du cadre déontologique qui régit sa profession et relève la diffamation donc de poursuites judiciaires.
Comme au bon vieux temps des dictatures communistes, il faudrait cacher au peuple l'état de santé mental et physique des dirigeants !
Il faudrait aussi cacher leurs perversions, comme on l'a vu avec DSK où bon nombre de nos concitoyens ont pensé qu'elles relevaient du domaine privé.
Pour sûr, le peuple a les dirigeants qu'il mérite ! :roule:
Dernière édition par Relief le ven. 12 mai 2017, 18:24, édité 1 fois.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12411
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar etienne lorant » ven. 12 mai 2017, 17:55

Somme toute, si je comprends bien, dans tous les cas, les Français ont voté "pour le pire" en s'efforçant de voter "pour le mieux" ?

:sonne:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Relief » ven. 12 mai 2017, 18:34

etienne lorant a écrit :
ven. 12 mai 2017, 17:55
Somme toute, si je comprends bien, dans tous les cas, les Français ont voté "pour le pire" en s'efforçant de voter "pour le mieux" ?

:sonne:
Bah ! d'autres peuples avant eux ont fait pareil : les Britanniques avec Thatcher par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Gaudeamus » ven. 12 mai 2017, 18:34

Relief a écrit :
ven. 12 mai 2017, 17:39
Kerniou a écrit :
ven. 12 mai 2017, 17:11
Un diagnostic doit être posé par un médecin, un psychiâtre, pour les maladies qui relèvent de la psychiatrie. Ce diagnostic s'établit dans la confidentialité d'un cabinet de consultation. Un diagnostic ne se pose pas et n'a pas à être divulgué sur internet !
Même si les observations de ce psychologue sont justes, la publication qu'il en fait sort complètement du cadre déontologique qui régit sa profession et relève la diffamation donc de poursuites judiciaires.
Comme au bon vieux temps des dictatures communistes, il faudrait cacher au peuple l'état de santé mental et physique des dirigeants !
Il faudrait aussi cacher leurs perversions, comme on l'a vu avec DSK où bon nombre de nos concitoyens ont pensé qu'elles relevaient du domaine privé.
Pour sûr, le peuple a les dirigeants qu'il mérite ! :roule:
Il ne s'agit pas de cacher, il s'agit de ne pas s'autoriser à poser de diagnostique sauvage.
Enfin je comprends que vous ne vous ne lésinez pas sur les moyens, comme le prouve votre ignoble procédé rhétorique qui vise à assimiler Emmanuel Macron à DSK par glissement :
- ne pas s'autoriser de diagnostic sauvage = cacher quelque chose
- et cacher quelque chose = DSK
- donc Macron = DSK = pervers
C'est du joli.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités