Emmanuel Macron.... sous le regard d'Hannah Arendt

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » mer. 08 mars 2017, 14:35

Je trouve les remarques de P.Christian très pertinentes.

Concernant son histoire d'amour avec sa femme de 24 ans plus âgée, elle est le signe d'une personnalité très affirmée et courageuse ! Avoir la liberté intérieure et le courage de ne pas tenir compte des regards désobligeants et des moqueries des autres, c'est quand même fort, cela témoigne de quelqun qui est capable d'être libre du regard d'autrui, c'est suffisamment rare pour être reconnu.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 628
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar pierresuzanne » mer. 08 mars 2017, 14:39

Cinci a écrit :
mar. 07 mars 2017, 17:17
Il s'agissait alors d'un échange très enrichissant tenu entre diverses personnalités et portant sur ce même thème :
Les totalitarismes sont-ils derrière nous ?
(Les mardis du Collège des Bernardins).
http://www.ktotv.com/video/00078979/les ... riere-nous

Pour Emmanuel Macron, il faudrait peut-être dire qu'il s'y trouverait déjà une certaine complicité potentielle avec un totalitarisme à venir. Mais, en même temps, il ne serait pas beaucoup plus coupable que bien d'autres, que des millions et des millions de personnes. C'est cela qui est effrayant. Toujours le "bon vieux" péché du monde ... Notre complicité ...
Résumé du débat du Collège des Bernardins.
Les totalitarismes sont-ils derrière nous ?

Monique Gosselin-Noat professeur émérite à l'université Paris X (Nanterre), spécialiste de Bernanos.
Selon Bernanos, il y a plusieurs périodes au totalitarisme :

-1 / La grande peur des bien-pensants entre 1929-1931. Bernanos met en cause la république française, et les démocraties européennes, qui ont trompé les combattants de 14-18 en leur parlant de leur patriotisme, alors qu'il ne s'agissait que de défendre les banques. Bernanos craint le déterminisme social, où l'homme serait prisonnier de l'économie. L'homme est asservi avec sa complicité. Il critique les chrétiens, qui se soumettent à l'état dominateur. Il redoute la tiédeur généralisée, conduisant au conformisme et conduisant à un état dominateur (mais pas forcement totalitaire).

-2 / Les grands cimetières sous la lune, en 37, à l'époque de la guerre d'Espagne.
Bernanos démasque le jeu des dictateurs contre les démocraties. Le régime des suspects et la terreur. C'est la peur généralisée, puis le régime des suspects, où la justice transforme des délits en crimes, de façon arbitraire. C'est le règne de la délation.
Bernanos critique l'usage de la force dans les états totalitaires, même s'il admet que seuls ces régimes ont pu supprimer l'avarice de la bourgeoisie.
Il y a une perversion du religieux dans le totalitarisme. Il y a substitution d'une religion démoniaque au christianisme. Le communisme exploite la mystique de la classe, le nazisme la mystique de la race, en pervertissant la religion. " Les peuples rompent avec Dieu sans angoisse, à leur insu, rien de saurait les prévenir que la haine est au bout de l'expérience. " (Bernanos).

Cette religion non chrétienne, naturelle, conduit à une inversion des béatitudes chrétiennes : " malheurs au faibles ", " la raison revient aux forts " , " les assoiffés de justice sont des niais " .... C'est la mystique païenne du retour au naturel.

Chantal Delsol :
Quelles sont les nouvelles formes de totalitarisme actuel ?
- Le moyen mis en oeuvre dans les totalitarismes du XXe siècle est la terreur,. C'est leur principal point commun.
- les finalités des totalitarisme du XXe siècle sont pourtant différentes.
Les deux totalitarisme ont des prises de position différentes par rapport à la modernité,
- le nazisme est contre la modernité
- le communiste veut réaliser la modernité de façon exagérée.
Leurs moyens sont les mêmes : la terreur , mais leur objectif sont donc différents.
Actuellement nous réalisons la modernité extrême recherchée par le communisme, non par la terreur, mais par la dérision, et cela marche très bien.
On tue les Eglises par la dérision.

Alain Caillé ; sociologue (Paris Est la Défense).
Sous quelles formes pourraient revenir les totalitarismes ?
- 1/ sous la forme classique (nazisme ou stalinisme)... par exemple l'arrivée du Front National (encore que ce soit exagéré de comparer le FN au nazisme), ou d'Aube dorée (qui ressemble davantage au totalitarisme du XXe siècle, mais est très marginal)).
- 2 / un retour des mêmes (nazisme ou stalinisme) sous une forme différente, avec l’émergence des intégrismes religieux, comme l'islamisme.
- 3/ installation du totalitarisme des marchés.
- 4 / le totalitarisme inversé. Il s'agit d'un totalitarisme à l'envers... par rapport au totalitarisme d'hier. Les intérêts individuels étaient alors sacrifiés pour servir l’intérêt général. Maintenant, c'est l’inverse. Actuellement, nous vivons un totalitarisme de l'individualisme (personne n'est plus regroupé en masse soumise).

Chantal Delsol :
Tout n'est pas totalitarisme.
Mussolini se vantait d'être totalitaire, mais il ne l'était pas dans les faits.
Sont totalitaires le nazisme et le stalinisme, mais nos régimes actuels ne le sont pas.
Nous vivons sous une police de la pensée, certes, mais nous ne risquons pas d'être exécutés d'une balle dans la nuque.

Les catastrophes (naturelles ou les guerres, ou les épidémies) sont fréquentes, et cela donne étrangement l'impression d'un monde qui se détruit.

L'apparition de la bombe atomique a fait dire à Bernanos qu'on aurait besoin de régimes forts pour éviter que des gens emploient la bombe atomique sans réflexion.
Bernanos vise par totalitarisme Staline, Mussolini, et Hitler. En fait, c'est tout ce qui asservit les citoyens et nuit aux libertés.
Les peuples se donnent à un dictateur par désespoir,,
suite à l' humiliation subie ( comme les allemands après la 1ère guerre),
ou suite à une apathie généralisée.
La production industrielle conduit les hommes à être réduits à l'état de machines. Ils subissent la machine à bourrer le crane, et les hommes deviennent décervelés dans les sociétés hyper mécanisées, pense Bernanos.


Alain Caillé :
Actuellement nous vivions le totalitarisme inversé, c'est totalement différent, mais tellement différent qu'il y a des points communs avec les totalitarismes.
Nous craignons tous des catastrophes, mafias, intégrisme, guerre nucléaire, catastrophes naturelles.
Nous nous sentons impuissants contre ces pouvoirs tout puissants.
L’automatisation des forces du marché livre l'individu à des forces qui lui échappent et conduit au désespoir. Il faudrait ré-encastrer l’économie dans la vie des hommes.
On se sent impuissant face au fluctuation des marchés, et tout le monde se sent impuissants face à cela.

Chantal Delsol :

La post modernité, la modernité tardive, est certes une période impuissante. Or, les hommes ont toujours vécu impuissants.
La modernité survient au moment où les hommes ont cru qu'ils pourraient tout dominer.
Maintenant, nous retrouvons l'état ordinaire de l'humanité : l'impuissance. Nous avons pris conscience que la science ne nous avait pas rendus tout puissants.

La société est dispersée en sous-groupes, par exemple communautaires.
il y a pourtant une police de la pensée, qui oblige à homogénéiser la pensée. C'est une forme de tyrannie.
Le désespoir suscite le nazisme, et non le communisme. Le nihilisme crée le nazisme, alors que les communistes à l'origine étaient très optimistes.

Alain Caillé :
Le libéralisme peut être une forme de totalitarisme... mais sans le pistolet sur la tempe. L'écrasement économique oblige l'humanité à se ressembler, pour des raisons commerciales évidentes. L'homme est formaté, pour correspondre à un consommateur standard. Notre seule perspective est de ressembler au modèle standard.
Il faudrait ne plus formater les enfants si jeunes. L'activité humaine ne se réduit pas à la production de richesses économiques.

Les solutions pour éviter de sombrer dans le totalitarisme sans violence physique du XXIe siècle :
-Surmonter le parcellitarisme.
, la fragmentation des individus en sous-groupes opposants.
-Créer des mouvements citoyens (comme les indignés, les forums sociaux, nuits debout) pour réfléchir individuellement.
La police de la pensée en infra policière. On a infiniment de mal à penser en dehors des diktats de la police de la pensée.
Ces courants de réflexion de citoyens devraient accepter ce qu'ils ont en commun, plutôt que ce qui les divise. L’appellation qui les réunit est le convivialisme. On ne manque pas de solutions économiques ou écologiques, mais cela ne prend pas. Ce qui manque ce ne sont pas les idée, mais une philosophie politique pour remplacer le socialisme ou le libéralisme, qui ont marqué leurs limites. Ces discours reposaient sur l'idée que les humains sont des être de besoin, et que son aspiration se trouvera satisfaite par la croissance. La croissance ne peut plus être ininterrompue, car l’écologie ne le permet pas. Il faut trouver autre chose. Or l'homme n'est pas un être de besoin, mais un être de désir. Il faut donc trouver une philosophie politique qui en rende compte.

Chantal Delsol.
On a détruit le spirituel depuis 50 ans en disant que c'est ridicule... donc il ne reste plus que de l'économique. La clé de l’évolution hors du tout économique est de retrouver les religions ou alors les traditions.
On se donne des dictatures par le manque de spiritualité, dit Bernanos. L'homme livre, parfois seul, un combat. Il se lève contre l'état par sa conscience. Bernanos prêche pour le réveil des consciences.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Astya
Censor
Censor
Messages : 102
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Astya » mer. 08 mars 2017, 15:06

Pourquoi, PierreSuzanne, ne pas enlever votre masque et soutenir ouvertement Fillon ?

Pourquoi n'y a t il aucun fil sur les mensonges Fillon ? Le mensonge n'est il pas un péché ?
N'est il pas un peu pharisien de passer sous silence ces mensonges dans l'espoir que le candidat Fillon tiendra ses promesses de changer de dénomination le mariage homosexuel ?

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » mer. 08 mars 2017, 15:59

Astya a écrit :
mer. 08 mars 2017, 15:06
Pourquoi, PierreSuzanne, ne pas enlever votre masque et soutenir ouvertement Fillon ?

Pourquoi n'y a t il aucun fil sur les mensonges Fillon ? Le mensonge n'est il pas un péché ?
N'est il pas un peu pharisien de passer sous silence ces mensonges dans l'espoir que le candidat Fillon tiendra ses promesses de changer de dénomination le mariage homosexuel ?
Astya, F Fillon a prévenu qu'il ne changerait rien à la loi sur le mariage pour tous. (Il n'a pas envie de mettre l'autre moitié de la France dans la rue) Il compte juste interdire aux homosexuels l'adoption plénière et leur autoriser l'adoption simple, pour des raisons de filiation.

Les sommes très élevées versées à son épouse (même en cas de travail non fictif, et ici vraisemblablement pour un travail...partiel) semblent donner l'impression qu'il était soucieux d'entretenir sa grande maison, ce qui me paraît pour le moins décevant de la part d'un chrétien affirmé. Très décevant.

Bien à vous,

Axou

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » mer. 08 mars 2017, 17:34

L'émission est vraiment très intéressante et bien résumée par Pierre Etienne.

J'en retiens pour ma part que les totalitarismes à venir potentiels sont en lien avec les mouvements islamistes (Daech), les mouvements européens d'extrême droite (dont le Front National) et dans une certaine mesure le pouvoir totalitaire des lois du marché.

Une intervenante précise qu'il serait totalement indécent de nous plaindre de vivre dans une période totalitaire, vu ce qu'ont vécu ou ce que vivent les vraies victimes du totalitarisme, bien que nous vivions une certaine police de la pensée avec une difficulté à intégrer l'altérité dans la pensée.

Bien à vous,

Axou

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12413
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Emmanuel Macon.... quelques petites casseroles

Message non lupar etienne lorant » mer. 08 mars 2017, 19:56

Casseroles à droite et casseroles à gauche


Mercredi 08 mars 2017, 16h14

Le parquet national financier (PNF) a déclaré mercredi à l'AFP attendre "plus d'informations" sur les soupçons de favoritisme autour d'un déplacement à Las Vegas de Macron, alors ministre de l'Economie, pour envisager "les suites éventuelles".

Le parquet national financier "a pris connaissance de l'article du Canard enchaîné" et "s'est rapproché de l'Inspection générale des finances pour obtenir plus d'informations", a affirmé un porte-parole du PNF.

"Dès que nous aurons plus d'éléments, nous envisagerons avec le parquet de Paris les suites éventuelles à donner", a-t-il ajouté.

Dans son édition de mercredi, le Canard enchaîné affirme que l'Inspection générale des finances (IGF) soupçonne un délit de favoritisme concernant l'organisation en janvier 2016 d'une soirée à Las Vegas, où Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, avait rencontré des entrepreneurs français.

L'opération, d'un coût de quelque 380.000 euros, avait été confiée au géant Havas sans appel d'offres, selon l'hebdomadaire.

"M. Macron n'est absolument pas concerné par ces soupçons", a assuré l'entourage du candidat du mouvement En Marche! à la présidentielle.

"Je n'ai pas pris connaissance de cela, mais je ne pense pas que ce soit mon ministère qui ait organisé un événement sans appel d'offres", a réagi Emmanuel Macron lors d'un déplacement aux Mureaux (Yvelines). "Je pense que ça peut être des agents de l'Etat ou en tout cas des entités publiques, mais je demande à vérifier les faits", a-t-il dit


http://www.linternaute.com/actualite/de ... ions.shtml
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Altior
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 588
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Altior » mer. 08 mars 2017, 22:07

Déjà 21 messages concernant un énarque qui n'a pas de chances de gagner. Car, après 5 ans de gouvernement catastrophique de gauche et de progrès vers leur Europe, j'ai du mal à croire que les Français se laisseront de nouveau chevaucher par les mêmes, pour aboutir à encore «un quinquennat pour rien».

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6498
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar Cinci » jeu. 09 mars 2017, 0:26

Merci, Pierresuzanne. Merci pour les grandes lignes du programme de KTO. C'est à peu près ça.

:sayo:

Déjà 21 messages concernant un énarque qui n'a pas de chances de gagner.
Oui, mais l'on parle de notre époque avec tout ça. Un Macron de perdu, dix de retrouvés!

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » jeu. 09 mars 2017, 12:37

Bonjour à tous,

c'est bien que le Canard Enchaîné se penche aussi sur Macron, à chacun ses casseroles, ça équilibre un peu ! Mais les électeurs potentiels de Macron vont être beaucoup moins affectés que ceux de Fillon : il ne s'agit pas pour Macron d'enrichissement personnel et Fillon avait fidélisé de nombreux électeurs autour de la notion de droiture catholique et de probité, en se référant même à la figure du général de Gaulle. L'acharnement médiatique est venu aussi de là, de ce puissant décalage....
Les histoires de favoritisme pour Macron comme les histoires de détournement de fond européen pour Le Pen, ça ne crée pas de décalage dans la tête des gens, éventuellement cela va en pousser davantage à l'abstention ou au vote blanc, le grand danger de cette présidentielle.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 628
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar pierresuzanne » jeu. 09 mars 2017, 14:37

Astya a écrit :
mer. 08 mars 2017, 15:06
Pourquoi, PierreSuzanne, ne pas enlever votre masque et soutenir ouvertement Fillon ?

Pourquoi n'y a t il aucun fil sur les mensonges Fillon ? Le mensonge n'est il pas un péché ?
N'est il pas un peu pharisien de passer sous silence ces mensonges dans l'espoir que le candidat Fillon tiendra ses promesses de changer de dénomination le mariage homosexuel ?
Je ne suis pas hypocrite,
effectivement, je soutiens Fillon.
Fillon n'a rien fait d'illégal !
Il a juste pratiqué des emplois familiaux, qui sont aujourd'hui critiqués par les français, mais qui n'étaient - et ne sont toujours pas -illégaux.
Aujourd'hui le principe est critiqué, alors que ce n'était ni immoral, ni illégal, quand Fillon a signé ces contrats familiaux.


Je suis scandalisé par la façon dont les médias servent les intérêts de Macron, en dissimulant soigneusement tout ce qui fait le danger et la malhonnêteté de ce personnage.

La dernière malhonnêteté de Macron m'est apparue hier, quand j'ai essayé de visualiser sa déclaration de patrimoine qu'il avait déposé fin janvier 2017 , à la haute autorité pour la transparence de la vie publique.
http://www.hatvp.fr/
Le croyiez-vous ?
Sa déclaration de patrimoine a disparu !
On peut trouver les déclaration de patrimoine de tous les candidats, et de tous les hommes politiques, mais pas la sienne !
La première version que j'avais consultée, admettait un patrimoine de 380 000 euros (environ)..... je pense que Macron va nous en donner une autre un peu plus sincère un de ces jours ... où il signalera les deux millions gagnés sur un coup en 2012... cela serait bien qu'il paye l'ISF dessus... tant qu'on y est !

Effectivement, les peccadilles reprochées à Fillon n'ont pris un tour criminel qu'en raison de la mousse faite par les médias.
J'ai été instruit par la vidéo du Collège des Bernardins que j'ai résumé hier.
Bernanos a parlé des conditions conduisant au totalitarisme
en disant que la justice devenait partisane,
et devenait totalitaire en transformant de simples délits en crimes pour pouvoir nuire aux opposants.

Nous avons là un élément qui correspond à ce qui s'est passé avec Fillon. Les peccadilles ont été transformées en délits, voire en crimes !
Fillon n'a rien fait d'illégal !
il a fait quelque chose qui est devenu amoral... des années après qu'il ait arrêté de salarier sa famille... tout cela est délirant d'injustice, de malhonnêteté, de parti pris, que de lui faire un pareil procès juste avant les élections.

Je milite donc avec les armes de la justice,
de l'honnêteté,
et de la vérité.


Demandez-vous si Macron n'a pas fraudé l’impôt ?

c'est un délit !

Posez-vous donc quelques questions !


Macron a eu un redressement fiscal en 2016... il avait oublié de payé son ISF alors qu'il était ministre de l'économie... Personne n'en parle, comme c'est étrange ! Il a, de plus, dissimulé au fisc une partie de son patrimoine, car le seuil de l'ISF est de 1 300 000 €.... où sont donc les 3 millions qu'il a gagné entre 2010 et 2012 . Les auraient-ils dépensés ? Bref, la façon dont personne ne cherche de faille chez Macron est inadmissible, surtout si on compare à la façon dont Fillon a été disséqué, sans aucun respect du droit (respect de la loi, présomption d'innocence, statu du député, etc etc).

(au passage, êtes-vous favorable à la PMA ?
c'est maintenant qu'il faut y songer... avant de voter. .. après ce sera trop tard !)
axou a écrit :
jeu. 09 mars 2017, 12:37
c'est bien que le Canard Enchaîné se penche aussi sur Macron, à chacun ses casseroles, ça équilibre un peu ! Mais les électeurs potentiels de Macron vont être beaucoup moins affectés que ceux de Fillon : il ne s'agit pas pour Macron d'enrichissement personnel
On peut faire confiance au Canard enchaîné, pour ne pas trouver les délits de Macron qui correspondraient à un enrichissement personnel !
Frauder le fisc, que ce soit en ne payant pas l'ISF, ou en dissimulant des fonds à l'étranger pour échapper à l’impôt sur les plus-valus... c'est illégal... et cela conduit à un enrichissement personnel !
Où Macron a-t-il placé les millions qu'il a gagné (honnêtement, soit, mais sur lesquels il devait payer l’impôt ) ?
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1459
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar axou » jeu. 09 mars 2017, 15:16

pierresuzanne a écrit :
jeu. 09 mars 2017, 14:37
Je ne suis pas hypocrite,
effectivement, je soutiens Fillon.
Fillon n'a rien fait d'illégal !
Il a juste pratiqué des emplois familiaux, qui sont aujourd'hui critiqués par les français, mais qui n'étaient - et ne sont toujours pas -illégaux.
Aujourd'hui le principe est critiqué, alors que ce n'était ni immoral, ni illégal, quand Fillon a signé ces contrats familiaux.

Mais cher Pierre, ce qui est reproché à Fillon n'est pas d'avoir embauché les membres de sa famille, cela était et est encore parfaitement légal. Ce qui lui est reproché, c'est l'éventualité d'un travail fictif en plus payé très grassement, bien plus que ne l'est habituellement une assistante parlementaire. D'ailleurs il ne nie pas les sommes élevées (particulièrement lorsqu'elle assistait Marc Joulaud, 6000 brut, alors qu'une assistante parlementaire gagne en moyenne 3000 à 3500 brut). Il nie le fait que son travail était fictif. Certes, mais si le parquet n'a pas classer sans suite, c'est que les traces de ce travail sont difficiles à trouver. Et quand elle était assistante de Marc Joulaud dans la Sarthe, elle habitait la semaine à Paris avec son mari ! Elle dispensait quelques conseils le WE dans la Sarthe...

Je le regrette comme vous, mais on ne peut pas demeurer dans le déni de ces faits. Certes, je suis révoltée du "timing", qu'on ait fait exploser cette affaire à cette période là, flinguant un candidat et flinguant la présidentielle.
Cependant, concernant cette affaire : je ne comprends pas qu'un catholique pratiquant se soit servi ainsi de cette enveloppe (en versant des salaires à sa femme et ses enfants très élevées comparativement à ceux des autres), et je ne comprends pas qu'une catholique pratiquante ait accepté par la suite d'être payée 5000 brut par une revue qui lui demandait juste une note de synthèse d'un bouquin par mois alors que la même note est payée 500 euros pour les autres, le vrais journalistes pigistes qui s'en sortent comme ils peuvent !
Dans la France révolutionnaire, comment voulez-vous que cet état d'esprit aristocratique basé sur un monde de privilèges passe !

Bien sur ce ne sont pas des faits dramatiques, cela n'enlève rien aux réelles qualités d'homme d'état de Fillon, mais cela ne correspond pas au personnage droit, de catho intègre qu'il nous a "vendu", cela ne révèle pas un sens aigu de l'équité... On est bien loin du général de Gaulle qui payait l'électricité qui'il dépensait en famille en dehors des heures de travail à l'Elyzée.
Moi je l'aimais bien Fillon, je l'aime toujours bien mais je suis déçue. Inquiète aussi, comment sa parole va -t-elle pouvoir être audible ?

Bien à vous,

Axou
Dernière édition par axou le jeu. 09 mars 2017, 18:18, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 628
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar pierresuzanne » jeu. 09 mars 2017, 15:33

Ma chère axou, ... j'ai l'impression que vous vous êtes fait manipulée par le déchaînement de haine anti Fillon.


Le salaire des conjoints est plafonné par la loi. La Loi a été respectée dans le cas Fillon.
Il y a quelques années, un député socialiste a été jugé pour avoir déclaré comme assistant parlementaire son jardinier.
Il avait été relaxé, puisque la loi dit qu'un député choisit le contenu du travail effectué par son assistant parlementaire, sans que la nature de ce travail puisse être contrôlé par la loi.

Cela à fait dire à Julien Dray que même si Mme Fillon n'avait fait que repasser les pantalons de son mari,
son travail ne serait pas illégal !


J'ai bien peur que vous jugiez non à partir du droit,
mais à partir de la morale;
et même avec une rétroactivité de la morale, puis qu’à l'époque où Fillon a salarié son épouse, personne ne critiquait ce genre de pratique.

Sincèrement,
c'est de l'excès de moralité de rejeter Fillon à cause de ces peccadilles,
surtout si on regarde les programmes des candidats !
Allez-vous voter pour Macron et pour la PGA ?
allez-vous voter pour Macron, juste parce qu'on vous a dissimulé sa fraude fiscale ?


C'est irraisonnable !
Elle dispensait quelques conseils le WE dans la Sarthe...
peut-être, et alors ?
L'état n'a pas le droit d'interférer entre le député et ses assistants parlementaire. C'est une question de séparation des pouvoirs.
C'est le député qui décide du travail qui doit être fait... et rien que lui.

Cependant, concernant cette affaire : je ne comprends pas qu'un catholique pratiquant se soit servi ainsi de cette enveloppe (en versant des salaires à sa femme et ses enfants très élevées comparativement à ceux des autres), et je ne comprends pas qu'une catholique pratiquante ait accepté par la suite d'être payée 5000 brut par une revue qui lui demandait juste une note de synthèse d'un bouquin par mois alors que la même note est payée 500 euros pour les autres, le vrais journalistes pigistes qui s'en sortent comme ils peuvent !
un catholique pratiquant peut aussi estimer qu'il n'a pas à juger autrui, surtout à charge, et sans respect du droit.
Un catholique pratiquant n'est pas obligé de trouvé que gagner sa vie correctement est forcement un crime.
Un catholique pratiquant peut aussi estimer qu'un député doit gagner sa vie correctement (car nous avons besoin de gens compétents pour exercer la fonction de député... si on les paye mal, il n'y aura que des gens qui auraient peu gagné dans le privé qui aspireraient à être députés).

Moi je l'aimais bien Fillon, je l'aime toujours bien mais je suis déçue. Inquiète aussi, comment sa parole va -t-elle pouvoir être audible ?
Être déçu ne doit pas empêcher de réfléchir,
et de voter avec maturité.
Regardons les programmes... et ne nous laissons pas manipuler !

Êtes vous pour la PMA ?
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 832
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar prodigal » jeu. 09 mars 2017, 18:12

pierresuzanne,
Je suis personnellement très choqué par deux choses.
La première est que vous instrumentalisiez le forum pour votre propagande. Car ce que vous publiez, ce sont des tracts, sans le moindre souci d'objectivité, et encore moins de discussion enrichissante avec des gens qui ne penseraient pas comme vous. C'est d'autant plus choquant que vous êtes modérateur du dit forum. (Remarque de la modération : Pierre Suzanne est citoyen d'honneur et non modérateur)
La deuxième est que vous enrôliez Hannah Arendt dans votre combat, au mépris de tout ce qu'elle a pu écrire.
En quelques mots, Hannah Arendt ne veut pas énoncer l'essence a priori du totalitarisme, mais penser ce qui s'est passé à la fois dans l'Allemagne nazie et dans la Russie soviétique. Jusque ici je crois que nous sommes d'accord.
J'ajoute que le totalitarisme, si complexe qu'il soit, peut quand même être schématiquement défini par le refus de toute diversité, comme son nom l'indique. En ce sens, Macron (pour qui je ne voterai pas, mais là n'est pas la question) est tout sauf un esprit totalitaire. Il faut ajouter, et c'est ce que fait Hannah Arendt, que ce refus de la diversité, cette folie de l'uniformité qui n'a rien à voir avec l'unité dans la diversité commune aux royautés, aux empires et aux républiques, implique refus de la vérité. Car la vérité est la menace permanente qui pèse sur le totalitarisme, incapable d'accepter toute nouveauté.
Or, et c'est aussi ce que dit Hannah Arendt, le refus de la vérité commence par la négation des faits.
Voici donc le rappel de quelques faits bruts.
Personne n'a obligé le candidat Fillon venu s'expliquer devant les Français de mentir en disant qu'il avait embauché ses enfants qui étaient avocats alors qu'ils ne l'étaient pas au moment des faits.
Personne n'a obligé le candidat Fillon à dire qu'il se retirerait s'il était mis en examen.
Personne ne l'a obligé à utiliser le système de rémunération des attachés parlementaires à des fins d'enrichissement personnel.
Personne ne l'a empêché d'avouer tout simplement ce qu'il avait fait.
Personne ne l'a obligé à accuser la justice et les medias d'un complot quand ils ont fait leur travail.
Si je me suis trompé sur l'un de ces faits, je vous en fais par avance mes excuses et vous demande de corriger. mais je ne crois pas.
Tous ces faits, en dehors de ce que l'on savait déjà du personnage et de son programme, contribuent évidemment à décrédibiliser sa candidature. Quelle honte pour la France si elle élisait quelqu'un qui, accusé sur la base de faits probants d'avoir détourné de l'argent public, prétendait s'en tirer au prétexte que d'autres en font autant en attendant une immunité présidentielle, et en en appelant à la vindicte populaire et à la rue contre les institutions!
Bien sûr, cela ne nous dit pas pour autant pour qui voter. Mais que Tartuffe soit démasqué est une bonne nouvelle! Le dernier acte de la pièce de Molière n'est peut-être pas le mieux réussi, mais il apporte au moins le plaisir de voir puni l'imposteur par un "prince ennemi de la fraude". Prions pour que le peuple français soit lui aussi ennemi de la fraude.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

elenos
Senator
Senator
Messages : 976
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar elenos » jeu. 09 mars 2017, 19:05

Le candidat Macron m'intéressait vivement de prime abord
Puis je suis passé de l'indifférence à un mépris total pour ce vendu à la haute finane

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/20 ... -monde.php[/img]

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 628
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Emmanuel Macon.... sous le regard d'Hannah Arendt

Message non lupar pierresuzanne » ven. 10 mars 2017, 18:28

Altior a écrit :Déjà 21 messages concernant un énarque qui n'a pas de chances de gagner. Car, après 5 ans de gouvernement catastrophique de gauche et de progrès vers leur Europe, j'ai du mal à croire que les Français se laisseront de nouveau chevaucher par les mêmes, pour aboutir à encore «un quinquennat pour rien».

Si l'énarque qui n'a aucune chance de gagné est Macron,
je pense que vous vous fourvoyez.


Macron représente la gauche caviar, les bobos, avec tout de que cela implique de préjugés ridicules (genders par exemple *), de sectarisme, de morale libertaire sans notion du bien et du mal, hormis celle décidée par les lois du marché.
Spontanément les français n'auraient jamais voté pour lui. C'est exact. C'est un Hollande bis, un avatar du président ! Jamais les français n'auraient voté pour lui... mais bien manipulés, ils peuvent le faire !
Actuellement, nous avons affaire à une agression médiatico-judiciaire implacable.
Tout ce qui nuit à la droite est sur-médiatisé, exagéré, amplifié.
Comme le disait déjà Bernanos dans les années 30 : un régime devient totalitaire quand la justice devient partisane, et transforme de simple délit en crime pour nuire aux opposants. Pour Fillon, on transforme une simple inélégance légale, mais aujourd'hui critiquée, en délit afin de lui nuire.
Les plus naïfs, les plus gentils, les plus honnêtes se laissent facilement convaincre d'être indignés par l'emploi de Mme Fillon,
et ils ne se posent plus aucune question sur la légalité de cette pratique,
mais surtout ils n'ont plus aucune interrogation sur le contenu des programmes.

1. Macron va continuer à creuser le déficit de la France. Il est en train d'acheter son électorat en promettant monts et merveilles.....
2. et ... naturellement, il a promis la PMA pour les couples homosexuels !
En 2012, les socialistes avaient insulté les manifestants de la Manif pour tous, en les traitant d'homophobes, alors qu'ils mettaient juste en garde contre une loi qui favorisait l'homoparentalité, et la marchandisation des enfants !
En 2012, la gauche avait juré la main sur le coeur, qu'on n'aurait ni GPA, ni PMA... et voilà Macon en 2017 avec la PMA.

Soyons raisonnables,.... et moraux.
Ne nous laissons pas diriger par nos émotions, mais par la froide raison.
Il y a un programme (celui de Macron) qui est contraire à la morale catholique !
Point barre.



Par ailleurs, la déclaration de patrimoine de Macron, déposé le 28 janvier 2017 à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a bien disparu, mystérieusement.
J'avais conservé le lien dans mes favoris, on peut ainsi vérifier la petite manipulation, et comprendre comment le gouvernement le protège :
http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/ ... nement.pdf

Dans l'adresse du lien, on voit bien qu'il s'agissait de la déclaration de macron-emmanuel ! :siffle:

Dans cette version de sa déclaration de patrimoine, il reconnaissait 380 000 € de patrimoine, ce qui était grossièrement mensonger, compte tenu de ce qu'il a gagné à la banque Rothschild. On attend sa nouvelle déclaration avec impatience.... et on espère qu'il payera l'ISF sur le capital ! Car frauder le fisc est un délit... et cela, ce n'est pas imaginaire.

Pierre-Elie,
(pater civitatis en raison de mon Histoire illustrée des monothéismes,
mais non pas éditorialiste à cité-catholique, et qui espère bien encore jouir de sa liberté de pensée et d’expression.
Je ne me suis jamais servi d'une quelconque notoriété pour imposer mes vues... surtout en politique où il n'y a pas de dogme).

* Quand il était ministre Macron avait sorti une perle. Il avait dit " Chacune et chacune des opinions seront débattues " . On voit où mène le politiquement correct des pro-genders ! Heureusement, le ridicule ne tue pas.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités