L'Union Européenne sur la pente fatale ?

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12514
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar etienne lorant » mer. 22 févr. 2017, 18:22

La France et l'Allemagne ont exhorté la Commission européenne à réviser le code Schengen afin de mieux tenir compte de la menace terroriste, selon une lettre commune que l'AFP a pu consulter.


"La persistance de la menace terroriste et l'efficacité des contrôles actuels aux frontières intérieures témoignent de la nécessité de procéder à la révision du Code Frontières Schengen(...) en cas de menace grave pour l'ordre public ou la sécurité intérieure", écrivent les ministres de l'Intérieur Thomas de Maizière et Bruno Le Roux.
La lettre, écrite de Berlin et datée de lundi, est adressée principalement au Premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, et à ses collègues chargés de la Migration et de la Sécurité, respectivement Dimitris Avramopoulos et Julian King.
Les deux ministres allemand et français souhaitent que les contrôles soient rétablis pour "des durées supérieures à celles prévues actuellement", et que les conditions d'exercice des contrôles en dehors d'une période de rétablissement soient "assouplies".
La France a reçu le feu vert pour un rétablissement de contrôles à ses frontières jusqu'à la mi-juillet pour cause de menace terroriste persistante.
Berlin, de son côté, a déjà annoncé son intention de justifier à l'avenir ses contrôles aux frontières --temporairement rétablis à la suite de la crise migratoire-- par la menace terroriste, à l'image de ce que fait Paris.
Selon les règles actuelles, la durée maximale pour appliquer les contrôles en vertu de la menace terroriste est de deux ans.
Le couple franco-allemand demande également à la Commission d'aller plus loin que le projet actuel de l'exécutif européen de système d'entrée et sortie de l'UE et d'inclure dans la liste des voyageurs dont la trace est enregistrée les ressortissants européens et ceux de pays tiers en long séjour.
L'objectif est d'"identifier les trajets et filières de combattants étrangers", partant combattre en Irak et en Syrie, à travers un nouveau répertoire central.

http://www.leparisien.fr/flash-actualit ... 1481423633
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Altior
Senator
Senator
Messages : 657
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar Altior » mer. 22 févr. 2017, 20:12

Sans un contrôle des frontières et de la monnaie on ne peut pas parler de souveraineté. Le FN a bien compris depuis longtemps cette chose. Mieux vaut tard que jamais.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12514
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar etienne lorant » jeu. 23 févr. 2017, 15:36

Au terme d’un mois de sa présidence, M. Trump ne peut pas vraiment être rendu responsable de la situation dans laquelle se trouve l’UE, et son opinion sur l’Union ne fait que peu de différence. Barack Obama avait fait une faveur l’année dernière à celui qui était alors Premier ministre britannique, David Cameron, en soutenant le maintien de la Grande-Bretagne dans l’UE, mais cela n’a pas compté pour les électeurs britanniques.

L’UE est en difficulté, parce qu’elle n’a pas réussi au moins depuis une décennie à générer de la croissance économique et de l’emploi. Elle n’a pas réussi à rétablir l’ordre dans les périphéries en feu de l’Europe, et permis au continent d’être submergé de réfugiés. Elle n’a pas réussi à empêcher les attentats terroristes ou à promouvoir une meilleure cohésion sociale. Mais ce qui est peut-être encore plus troublant, c’est qu’elle n’a pas entendu les protestations des citoyens contre ces échecs.

Les dirigeants européens demandent à leurs électeurs de se taire et d’écouter leur élite. Pas étonnant que des versions européennes de Donald Trump aient le vent en poupe.

Les États-Unis ont un intérêt pour une Europe prospère, démocratique et libre. Mais la question que beaucoup d’Américains et d’Européens se posent est de savoir si l’UE peut encore servir ces objectifs. Les USA ont toutes les raisons de se montrer sceptiques d’une UE dont les dirigeants se montrent euphoriques avec un taux de croissance d’à peu près 1 %, et indifférents à l’égard du chômage de masse des jeunes.


https://fr.express.live/2017/02/23/ue-o ... p-defense/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar p.cristian » mar. 28 févr. 2017, 1:21

Bonjour,

J'en ai un peu assez d'écouter toujours ce même discours de la décadence.

J'ai quand même envie de souligner quelques unes des avancées qu'a pu apporter l'Europe. Bien sûr cette liste est pondérable par bien des aspects, et rien n'est parfait.
  • Des normes écologiques plus élevées que la plupart des pays du monde.
  • La possibilité d'étudier dans les autres pays européens
  • La possibilité de circuler librement dans l'ensemble de la zone Schengen et de s'installer dans n'importe quel pays européen
  • des garanties de liberté d'association et de presse
  • un bloc économique reconnu.
  • une monnaie stable.
  • 70 ans de paix!
Bien sûr tout est loin d'être parfait, ces institutions manquent de démocratie, de cohérence fiscale ou politique, le pouvoir des lobbies y est excessif, l'intégration des pays de l'Est bien trop précipitée.

Mais je pense que cela serait une erreur monumentale, historique que de quitter le navire aux premières difficultés.

Le protectionnisme est une recette qui ne marche pas à l'heure où le monde est tant interconnecté.

À l'heure où les États-unis se plongent peu à peu dans une logique fasciste où le président désigne les ennemis de la patrie (Je me demande si Trump se rend compte qu'il utilise un vocable stalinien?), où l'on interdit les journaux comme le NYTimes, la BBC ou CNN (perso je ne met pas ce dernier média au même niveau que les deux précédents) d'assister aux conférences de presse de la maison Blanche, je pense que l'Europe a un exemple à donner.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Altior
Senator
Senator
Messages : 657
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar Altior » mar. 28 févr. 2017, 8:42

  • Des normes écologiques plus élevées que la plupart des pays du monde.
Decidément, vous n'habitez pas Paris. Ni dans une autre capitale européenne, où l'air est de plus en plus difficile à respirer. C'est vrai, oui, que nous avons à payer des taxes écolo et que, suite aux accises, le prix du carburant, des cigarettes, de l'alcool est énorme si on compare aux prix pratiquées dans des pays hors UE.
  • La possibilité d'étudier dans les autres pays européens
Mais cette possibilité existe depuis belle lurette. Etudier en étranger se fait moins maintenant que ce faisait en antiquité et au moyen âge. L'italien Thomas d'Aquin connaît l'allemand Albert le Grand pendant les études à Sorbonne.
  • La possibilité de circuler librement dans l'ensemble de la zone Schengen et de s'installer dans n'importe quel pays européen
À ce que je vois, cette circulation libre et la possibilité de s'installer s'applique aussi aux pays de Maghreb, Corne de l'Afrique etc. Pas besoin d'être «citoyen européen» pour en bénéficier.
  • des garanties de liberté d'association et de presse
Ces garanties existent depuis bien avant l'UE. Vous pensez qu'aux Etats-Unis, en Suisse, au Japon, ces «garanties» n'existent pas ?
  • un bloc économique reconnu.
Oui, bien reconnu. Surtout par la Chine.
  • une monnaie stable.
Ici, je ne peut qu'éclater de rire. Il y a 10 ans, vous achetiez le matin votre baguette au même prix qu'aujourd'hui ?
  • 70 ans de paix!
Les effets de l'UE sont formidables: elle assurait la paix même avant qu'elle existe, par décision rétroactive.
Mais je pense que cela serait une erreur monumentale, historique que de quitter le navire aux premières difficultés.
Quand le Titanic de l'Union Européenne va tout droit vers l'iceberg, c'est exactement ce qu'on doit faire.
Le protectionnisme est une recette qui ne marche pas à l'heure où le monde est tant interconnecté.
Non sequitur. Je ne vois pas de rapport.
À l'heure où les États-unis se plongent peu à peu dans une logique fasciste où le président désigne les ennemis de la patrie (Je me demande si Trump se rend compte qu'il utilise un vocable stalinien?),

Je me demandais où j'ai entendu la première fois cette expression de «ennemi de la patrie». Ce ne sont ni les fascistes, ni les communistes qui l'ont inventée. Je pense que ce sont les criminels qui ont fait la Révolution, bien avant Mussollini et Stalin. En tout cas, Robespierre parle de ces «ennemis de la Patrie» dans le titre d'un bouquin.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar p.cristian » mar. 28 févr. 2017, 12:06

Bon je vais essayer de répondre point par point.

  • Des normes écologiques plus élevées que la plupart des pays du monde.
Decidément, vous n'habitez pas Paris. Ni dans une autre capitale européenne, où l'air est de plus en plus difficile à respirer. C'est vrai, oui, que nous avons à payer des taxes écolo et que, suite aux accises, le prix du carburant, des cigarettes, de l'alcool est énorme si on compare aux prix pratiquées dans des pays hors UE.
La plupart des industriels en particulier automobiles se plaignent des normes que l'Europe impose et qu'ils ont peine à suivre (au point de tricher).
Les épisodes de pollutions aux micro particules ne sont du fait de l'Europe mais entre autre du choix de la France de favoriser fiscalement le diesel.
Et le montant de la TIPP ou des taxes sur les cigarettes ne sont pas décidés au niveau européen mais national. Plaignez vous en à notre gouvernement plutôt que de critiquer l'Europe.
Pour revenir à ces épisodes de pollutions, j'ai cru comprendre qu'une grande partie était lié au chauffage au bois, ce qui fait qu'un département comme la Seine et Marne a connu plus de pollution que Paris.
  • La possibilité d'étudier dans les autres pays européens
Mais cette possibilité existe depuis belle lurette. Etudier en étranger se fait moins maintenant que ce faisait en antiquité et au moyen âge. L'italien Thomas d'Aquin connaît l'allemand Albert le Grand pendant les études à Sorbonne.
Vous croyez vraiment qu'on peut comparer les quelques grands voyageurs du moyen âge avec les millions d'Europeens qui ont la possibilité d'étudier dans un autre pays européen.

Je continuerai plus tard ma réponse.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3278
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: L'Union Européenne sur la pente fatale ?

Message non lupar Kerniou » mar. 28 févr. 2017, 12:37

D'accord avec vous, P. Christian.
Les européens et les français en particulier sont des enfants gâtés qui ne reconnaissent pas leurs bonnes conditions de vie !même si tout n'est pas parfait ! C'est parce que nous sommes habitués à nos avantages que nous sommes si revendicatifs ! Aux USA, par exemple et pour ne citer que cela, les études universitaires sont hors de prix !
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités