Le Poutinisme : un retour aux valeurs traditionnnelles ?

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
chris-ostome
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 20:53
Conviction : Catholique en recherche

Re: Le Poutinisme : un retour aux valeurs traditionnnelles ?

Message non lupar chris-ostome » sam. 28 janv. 2017, 20:04

Le trafic d'enfant par GPA n'a rien d'une valeur traditionnelle non plus.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2202
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Le Poutinisme : un retour aux valeurs traditionnnelles ?

Message non lupar Relief » sam. 28 janv. 2017, 20:07

Ceci est un héritage direct de la période communiste. Mais année après année, les choses s'améliorent. Ainsi le nombre d’avortement ne cesse de baisser.
Non, je crois que ce n'est hélas pas si simple, car si le taux d'avortements baisse, c'est grandement parce qu'en URSS, on connaissait très mal les moyens de contraception, et qu'à présent, ils sont bien plus courants. Autrement dit, on y avorte (un peu) moins non pas parce qu'on a adopté une vision plus chrétienne de la famille et par opposition à l'avortement, mais majoritairement parce que préservatifs, pilules et stérilets sont bien plus répandus qu'autrefois.
Vous n'avez pas lu mon lien, Suliko :roule:

"Cette diminution de 8% en 2015 et de 24,5% si l’on compare ces chiffres avec ceux de 2011, est due selon elle (ministre russe de la Santé, Veronika Skvortsova) à « des mesures actives de soutien psychologique apporté aux femmes enceintes, et à la mise en place d’un service de consultation pré-avortement dans les maternités et les cliniques prénatales ».

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2360
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Le Poutinisme : un retour aux valeurs traditionnnelles ?

Message non lupar Suliko » sam. 28 janv. 2017, 20:27

Vous n'avez pas lu mon lien, Suliko :roule:
Si, je l'avais bien lu, mais je ne suis pas franchement convaincue. C'est un fait qu'en URSS, les moyens contraceptifs étaient mal connus et donc peu utilisés (par rapport à l'Occident). Ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui, et je pense que cela joue un plus grand rôle dans la diminution (relative, car les taux restent affreux !) des avortements que le soutien aux femmes enceintes. Mais si j'ai tort, tant mieux pour les Russes !
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1964
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le Poutinisme : un retour aux valeurs traditionnnelles ?

Message non lupar Trinité » sam. 28 janv. 2017, 23:57

Cette statistique est fiable, car elle fait référence au ratio en fonction du nombre d'habitants.
Mais non, ce genre de statistiques n'est pas très fiable, car :
1) Dans certains pays - ou plutôt certaines cultures -, il est socialement si honteux d'avoir subi un viol que les victimes ne disent rien.
2) Tous les pays sont loin d'avoir la même définition de ce qu'est un viol. Ainsi, des actes jugés délictueux en France seront considérés normaux et légitimes ailleurs.

La seule chose qui me paraît évident, c'est que les pays en guerre, et notamment en état de guerre civile, ont des taux de viols bien plus élevés que les autres pays, et ce pour des raisons bien tristes, mais évidentes. Pour le reste, il serait sans doute plus efficace de mesurer le taux de viols par pays en recourant à des enquêtes anonymes, plutôt qu'en regardant simplement le nombre de plaintes pour viol portées devant les autorités...

J'en profite pour dire que les Russes ne sont pas massivement retournés à l'orthodoxie. Il y a certes de la part de la société et de l'Etat un regard plus positif sur l'Eglise qu'en Europe de l'Ouest, mais de là à en déduire que la majorité des Russes seraient redevenus pratiquants, il y a un fossé que je ne franchirai pas, les mœurs étant dans ce pays plutôt occidentalisées (certes, ils n'en sont pas à la théorie du genre et à l'acceptation massive de l'homosexualité et des revendications transgenres, mais tout de même, divorces, concubinage, contraception et avortements sont globalement bien acceptés...et pratiqués !)
Dans l'ensemble ,et une fois n'est pas coutume , ce qui mérite d'être souligné ,on est d'accord Suliko :)
Il ne sont certes pas massivement retournés à l'orthodoxie ,mais il est est évident qu'il existe pour le moins un certain consensus ,entre Poutine et l'église orthodoxe et les manifestations ostensibles en ce sens de Poutine,sont là pour en témoigner. ;)
Cela me fait un peu penser aux relations entre l'église et l'état, avant la séparation de 1909!

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3835
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le Poutinisme : un retour aux valeurs traditionnnelles ?

Message non lupar Kerniou » dim. 29 janv. 2017, 11:11

Pour moi, le point essentiel est que ni l'église, ni les chrétiens ne sont plus persécutés...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités