Le grand exode des chrétiens d'Orient

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8550
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Le grand exode des chrétiens d'Orient

Message non lupar jean_droit » ven. 25 juil. 2014, 10:21

Jour de jeûne et de prière pour les chrétiens d'Orient

Tout un ensemble de manifestations religieuses sont en train de se mettre en place pour les chrétiens du Moyen Orient. Comme je l'ai dit dans l'entrée concernant les intentions de prières je pense que, pour les vendredis 25 jullet et premier aôut "certains" nous demandent de jeûner et de prier.

J'ai été très impressionné par l'intervention du cardinal Barbarin. En soi elle était, déjà, une prière. Sur Aléteia il y a une vidéo du cardinal Barbarin dont j'aime bien le titre "Pleurer avec ceux qui pleurent" que l'on peut compléter par "Prier avec ceux qui prient"

http://www.aleteia.org/fr/international ... 25/07/2014

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8550
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Jour de jeûne et de prière pour les chrétiens du moyen O

Message non lupar jean_droit » ven. 25 juil. 2014, 10:27

Il y a, aussi :

Remarque : La dernière fois que, ma femme et moi, sommes allés à Paris nous sommes allés à Saint François Xavier y rencontrer un grand ami gabonnais qui y est vicaire. Nous avons parlé avec le curé dans une atmosphère très chalereuse.
Communiqué de la mairie du 7e arrondissement à Paris :

"À l'initiative de madame Rachida Dati, maire du 7ème arrondissement, et de Monseigneur Chauvet, curé de la paroisse Saint-François Xavier, une messe sera célébrée à l’intention des Chrétiens d'Irak, le vendredi 25 juillet à 18h45 en l'église Saint François-Xavier, 12 place du président Mithouard, dans le 7ème arrondissement de Paris.
Dernière édition par jean_droit le ven. 25 juil. 2014, 11:26, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2756
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Jour de jeûne et de prière pour les chrétiens du moyen O

Message non lupar Héraclius » ven. 25 juil. 2014, 10:34

Et bien merci Jean-droit, j'irais. :)
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2191
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Jour de jeûne et de prière pour les chrétiens du moyen O

Message non lupar Teano » ven. 25 juil. 2014, 11:12

http://www.lesalonbeige.fr/le-cardinal- ... h-en-irak/

Le Cardinal Barbarin, Mgr Dubost et Mgr Gollnisch seront en Irak du 28 juillet au 1er août, émissaires de l’Eglise catholique en France auprès des chrétiens d’Irak, accueillis par le patriarche chaldéen Louis-Raphaël Sako.

In Christo,

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2756
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Jour de jeûne et de prière pour les chrétiens du moyen O

Message non lupar Héraclius » sam. 26 juil. 2014, 0:38

Encore merci jean droit, c'était une très belle messe.

Je suppose que le prêtre noir qui concélébrait était votre ami gabonnais. ^^

Très belle Eglise, avec la sainte relique du corps incorrompu de Madeleine-Sophie Barat. Très impressionnant.
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8550
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Jour de jeûne et de prière pour les chrétiens du moyen O

Message non lupar jean_droit » sam. 26 juil. 2014, 6:50

Merci de votre message, Héraclius.
Le prêtre gabonnais qui est notre ami se nomme le père Jean Bosco.
Il est en France depuis une dizaine d'années et fait partie du diocèse de Paris.
La paroisse Saint François Xavier me semble très dynamique et très sympathique.
Comme son curé ....

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8004
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le Croissant rouge refuse d'aider les chrétiens

Message non lupar PaxetBonum » ven. 27 févr. 2015, 23:01

Du même ordre d'indignation :
Le Père Henri Boulad, prêtre jésuite et directeur du Centre culturel jésuite d’Alexandrie, a publié sur sa page facebook le 17 août dernier, un billet d’humeur intitulé « Pauvres Frères Musulmans persécutés ! » qui fustige l’inanité sonore des déclarations des gouvernements et des médias occidentaux sur les Frères Musulmans en Égypte. Cette contribution du Père Boulad éclaire et complète ses déclarations à un média canadien que j’avais évoquées le 18 août dernier (merci à J.-M. P. de m’avoir signalé ce texte pugnace du Père Boulad !).

L’Occident tout entier est outré, offusqué, scandalisé parce que l’armée égyptienne a osé déloger les Frères musulmans des deux bastions de Rabia et de Nahda, où ils s’étaient barricadés depuis plusieurs semaines. Bilan : plus de six cents morts dans les deux camps.
Aussitôt, les média bien pensants poussent des cris d’orfraie et demandent que le Conseil de Sécurité et les associations internationales des droits de l’homme condamnent avec la plus extrême fermeté cette sauvage agression.
Pauvres Frères musulmans victimes de la violence ! Ces gentils moutons, bien connus pour leur douceur et leur innocence, sont l’objet de procédés inacceptables. Il faut donc les défendre contre les loups dévorants de l’armée et de la police égyptiennes. USA, Grande Bretagne, France, Allemagne, Turquie, Onu… se lèvent alors comme un seul homme pour dénoncer l’injustice, défendre ces innocents et inviter le monde à voler à leur secours. Les média internationaux enfourchent aussitôt Pégase pour pourfendre les coupables…
Cette levée de boucliers pour réclamer et proclamer le droit de tout citoyen à manifester « pacifiquement » a quelque chose de tragi-comique.
Mais, passons aux faits :
– La mosquée de Rabaa, où s’étaient enfermés les Frères, était une véritable poudrière, où l’on a découvert un arsenal de guerre inouï. Aucune dénonciation de l’Occident.
– Depuis des semaines, les milices des Frères, armées jusqu’aux dents, sèment la terreur dans l’ensemble de la population d’Egypte : meurtres, enlèvements, kidnappings, demande de rançons, rapt et viol de filles mariées de force à des musulmans. Aucune réaction de l’Occident.
– Plus d’une vingtaine de postes de police pillés et brûlés ; près d’une cinquantaine de policiers et d’officiers massacrés et torturés de la manière la plus sauvage. Silence de l’Occident.
– Mausolées soufis détruits et familles chiites massacrées ne soulèvent aucune émotion internationale.
– Une cinquantaine d’églises, d’écoles et d’institutions chrétiennes brûlées dans la seule journée du 14 août. Aucune protestation de la part de l’Occident.
– Prêtres et chrétiens attaqués et tués – dont des enfants en bas âge – pour la seule raison qu’ils sont chrétiens. Aucune dénonciation occidentale qui serait taxée d’ « islamophobie », qui est aujourd’hui le crime des crimes.
– Près de 1500 personnes massacrées par les milices de Morsi au cours de son année de règne. Silence des médias
– Accords secrets de Morsi pour vendre l’Egypte à ses voisins, morceau par morceau : 40 % du Sinaï à Hamas et aux Palestiniens, la Nubie à Omar el-Béchir, et la portion ouest du territoire à la Libye… Tout cela est pain béni pour l’Occident, puisque c’est son œuvre…
Lorsque l’Égypte décide enfin de réagir pour mettre un peu d’ordre dans la baraque… l’Occident crie à la persécution, à l’injustice, au scandale.
Ce n’est un secret pour personne que les élections présidentielles furent une vaste mascarade et que le scrutin fut entaché d’énormes fraudes. Malgré tout, les média persistent à affirmer que Morsi a été le premier président de l’histoire d’Égypte élu « démocratiquement » et qu’il a pour lui la « légitimité ».
Le peuple égyptien, qui a bon dos, a quand même accepté de jouer le jeu, en se disant : voyons-les à l’œuvre. Le résultat fut tellement catastrophique – insécurité, chômage, inflation, pénuries de pain et d’essence, économie en chute libre, tourisme agonisant… – que l’ensemble de la population, au bout d’un an, demande à Morsi de dégager.
En moins de deux mois, le mouvement « Tamarrod » rassemble plus de 22 millions de signatures réclamant son départ. En vain ! Face à son obstination, plusieurs dizaines de millions d’Egyptiens – dont une majorité de gens du petit peuple qui étaient ses anciens partisans – déferlent dans les rues des grandes villes pour exiger son départ. Encore en vain !
L’armée – jusqu’alors neutre – se décide à intervenir pour soutenir le peuple et écarter l’indésirable, qu’elle garde en résidence surveillée. Au cours de longues heures d’interrogatoire, elle obtient de lui des révélations d’une gravité exceptionnelle, qui compromettent aussi bien les Frères musulmans qu’un certain nombre de pays étrangers.
Face à la prise de pouvoir de l’armée, l’Occident crie aussitôt au « coup d’Etat ». Si « coup d’Etat » il y a eu, celui-ci fut populaire et non militaire, l’armée n’ayant fait qu’obtempérer à la volonté du peuple. Celui-ci, excédé par un président qui l’avait trompé, floué, berné, a donc, par une réaction de survie, réclamé son départ.
Une petite histoire très savoureuse illustre bien ce que je dis. Quelqu’un achète au marché une boîte de conserves qui, une fois ouverte, se révèle avariée. Que va-t-il faire ? La manger ou la jeter ? La jeter bien entendu. C’est un peu ce qu’a fait le peuple égyptien auquel Morsi et les Frères promettaient monts et merveilles. Une fois la boîte ouverte, il s’est aperçu que l’intérieur était pourri. D’où sa réaction de rejet.
Suite à l’exclusion de Morsi, l’armée a voulu quand même associer les Frères musulmans au nouveau gouvernement en leur proposant de faire équipe avec les autres tendances. Ils se sont heurtés à un refus obstiné et systématique.
Après de nombreuses tentatives infructueuses de dialogue et de négociations avec eux, un nouveau gouvernement provisoire est mis en place.
Ils décident alors de « prendre le maquis » et de semer la terreur, ce en quoi ils ont bien réussi. Mais cette stratégie ne fait qu’augmenter leur impopularité, et l’on peut dire aujourd’hui que le peuple égyptien les exècre et les honnit.
Equipés des armes les plus sophistiquées, ils s’organisent un peu partout pour brûler, attaquer, tuer, détruire…
L’armée décrète alors l’état d’urgence et impose un couvre-feu du coucher au lever du soleil. Mais les Frères musulmans s’estiment dispensés d’obéir. Hier soir, 16 août, de ma chambre, toute proche de l’avenue et de la place Ramsès grouillantes de leurs miliciens, j’entends explosions, coups de feu et tirs de mitraillette provenant des rues avoisinantes.
Après plusieurs sommations aux jeunes de rentrer chez eux, l’armée décide alors d’envoyer ses chars pour faire respecter le couvre-feu. Face aux dégâts probables, l’Occident bien pensant incriminera alors l’armée d’avoir eu le culot d’attaquer des manifestants « pacifiques »…
Mais de qui se moque-t-on ?…


http://www.christianophobie.fr/opinion/ ... PDa9ij3We8
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 581
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Le grand exode des chrétiens d'Orient

Message non lupar Théodore » mar. 03 mai 2016, 14:16

[hs issu du fil sur la Visite du Pape à Lesbos]
Personnellement, je fais partie de ceux qui ont un sale goût dans la bouche avec l'obession pour les chrétiens d'Orients. Comprennons-nous : nos frères d'Orient souffrent, et il est des plus normal que nous leur venions en aide et priions pour eux. Mais lorsqu'on les cite toujours pour prier pour eux sans évoquer les souffrances des autres persécutés, lorsque l'on ose parler de génocide (alors qu'il s'agit d'un exil de masse, pas d'une purification ethnique dans le sang), lorsque l'on évoque jamais les yézidis qui eux souffrent bien plus, étant considérés par l'Etat islamique comme des païens à massacrer et non comme des "gens du livre", ça m'énerve considérablement. Agissons-nous comme une gross "communauté", ou comme une Eglise ? Donnons-nous la priorité à ceux qui nous resemblent, ou nous faisons-nous serviteurs de tous ?
Plusieurs remarques, Héraclius :
- La définition légale d'un génocide inclut l'exil forcé. En ce sens, ce que vous dites va bien plutôt en faveur de la qualification de génocide, que je soutiens.
- Du reste, je trouve normal qu'on pense davantage à nos frères persécutés qu'aux autres populations persécutées, dans la mesure où il y a un ordre dans la charité, et qu'un chrétien vient avant un païen dans cet ordre. Notre sollicitude et prière doit d'adresser "à tous, surtout aux frères", disait St Paul. Cela ne signifie cependant pas qu'il faille oublier les non-chrétiens.
Et je dois avouer avoir l'impression contraire : j'ai vraiment le sentiment que globalement on se fiche pas mal, dans l'Eglise de France, du martyre des chrétiens d'Orient ; et il me semble parfois qu'on pense à eux davantage pour se donner bonne conscience qu'autre chose.
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2756
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Visite du Pape François à Lesbos

Message non lupar Héraclius » mar. 03 mai 2016, 18:37

- La définition légale d'un génocide inclut l'exil forcé. En ce sens, ce que vous dites va bien plutôt en faveur de la qualification de génocide, que je soutiens.
Le mot génocide, au-delà de ses multiples définitions, conserve une aura de monstruosité dépassant l,entendement, de charnier faisant écho aux génocides arméniens, juifs ou rwandais. Il est le terme suprême, le plus fort, le plus atroce. Et en ce sens, malgré toute l'horreur de la situation des chrétiens en Irak, le terme sonne mal, il est impropre.

De la même manière, je n'aime pas (attention, je ne vais pas me faire des amis) que l'on qualifie les massacres commis par les "bleus" dans les guerres de Vendées de "génocide". Et refuser de donner ce "terme suprême", ce n'est pas renier le sang des saints-martyrs de la république, ou même donner tort aux insurgés royalistes.
- Du reste, je trouve normal qu'on pense davantage à nos frères persécutés qu'aux autres populations persécutées, dans la mesure où il y a un ordre dans la charité, et qu'un chrétien vient avant un païen dans cet ordre. Notre sollicitude et prière doit d'adresser "à tous, surtout aux frères", disait St Paul. Cela ne signifie cependant pas qu'il faille oublier les non-chrétiens.
Je suis tout à fait d'accord. Je fais simplement remarquer que le cas des Yézidis, qui est reconnu par tous comme bien plus grave que celui des chrétiens, ne devrait pas être oublié ; car de même qu'il y a un ordre dans la charité lié à la "fraternité", il y en a aussi un dans la souffrance. On nourrit toujours celui qui "meurt" de faim d'abord, et celui qui a "juste" faim ensuite.

La question de savoir "qui a la priorité entre le frère qui a faim ou l'étranger qui meurt de faim", la compétion des ordres, ne m'intéresse pas.
Et je dois avouer avoir l'impression contraire : j'ai vraiment le sentiment que globalement on se fiche pas mal, dans l'Eglise de France, du martyre des chrétiens d'Orient ; et il me semble parfois qu'on pense à eux davantage pour se donner bonne conscience qu'autre chose.
Peut-être. Ma remarque était plus tourné vers la question de la "proportionnalité" que celle de la "quantité". Je ne sais pas se c'est très clair.


@Hussard : si votre message m'était adressé, je ne vois aucune raison pour ma part d'y répondre. Votre remarque est substanciellement la même que celle de Théodore, mais vous auriez pu nous épargner cette forme polémique et caricaturale.
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 581
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Localisation : Toulouse, France.

Re: Visite du Pape François à Lesbos

Message non lupar Théodore » mar. 03 mai 2016, 20:45

Le mot génocide, au-delà de ses multiples définitions, conserve une aura de monstruosité dépassant l,entendement, de charnier faisant écho aux génocides arméniens, juifs ou rwandais. Il est le terme suprême, le plus fort, le plus atroce. Et en ce sens, malgré toute l'horreur de la situation des chrétiens en Irak, le terme sonne mal, il est impropre.

De la même manière, je n'aime pas (attention, je ne vais pas me faire des amis) que l'on qualifie les massacres commis par les "bleus" dans les guerres de Vendées de "génocide". Et refuser de donner ce "terme suprême", ce n'est pas renier le sang des saints-martyrs de la république, ou même donner tort aux insurgés royalistes.
La question des massacres de Vendée (dont je pense qu'on peut les qualifier de génocide, étant donné qu'apparemment des plans clairs d'extermination ont été mis en place par la Convention) est toute autre.
Mais, Héraclius, c'est bien de la définition qu'il faut partir, pas d'un "on va voir si ça sonne bien"...
Donc, qu'est-ce qu'un génocide ?
Les statuts de Rome, fondant la CPI, le définissent ainsi :

« Le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :

a) Meurtre de membres du groupe ;
b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;
c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;
d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;
e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe. »

Avec les Yézidis, on est clairement dedans (il y a une extermination planifiée). En ce qui concerne les chrétiens, on peut, il me semble, en discuter, vu la jizya ou l'exil qui leur sont proposés. Reste à savoir si ces mesures ont une réalité quelconque chez les chefs de l'EI.
Le qualificatif de "génocide" a été reconnu pour ces deux groupes par de nombreuses instances internationales, notamment les Etats-Unis.

J'ignore si les Yézidis souffrent "plus" que les chrétiens. Votre remarque sur la double-dimension de l'ordre dans la charité est tout à fait juste, cela dit.
"Oui, bonheur et fidélité me poursuivront tous les jours de ma vie, et je reviendrai dans la maison du Seigneur aussi longtemps que je vivrai." - Psaume XXIII, verset 6.

Coming Home Network International : http://www.chnetwork.org/

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2756
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Visite du Pape François à Lesbos

Message non lupar Héraclius » mar. 03 mai 2016, 21:09

Mais, Héraclius, c'est bien de la définition qu'il faut partir, pas d'un "on va voir si ça sonne bien"...
Oh, mais en un sens, si. Parce que le génocide se définit avant tout, dans l'insconscient global, dans la comparaison avec ce que tous tiennent pour génocide. Et le traitement abominable des chrétiens d'Orient ne tient pas ces comparaisons.
« Le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :


a) Meurtre de membres du groupe ;
b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;
c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;
d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;
e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe. »
C'est bien tout cela, mais il y a aussi une notion d'ampleur dans la chose.
Avec les Yézidis, on est clairement dedans (il y a une extermination planifiée). En ce qui concerne les chrétiens, on peut, il me semble, en discuter, vu la jizya ou l'exil qui leur sont proposés.


Précisément.
Reste à savoir si ces mesures ont une réalité quelconque chez les chefs de l'EI.
On sait que oui. Tous les chrétiens du kurdistant on préférer fuir à la paye de la jiza. Ils ont fuis la plaine de mossoul, sauf je suppose, si on veut aller dans les détails macabres, quelques prises d'esclaves.

De toute façon, comme jadis pour leurs lointains ancètres, le chrétien qui paye l'impôt est parfois plus chérissable que le musulman qui ne le paye pas. L'EI doit mener une guerre qu'il perd à petit feu, il ne peut pas vraiment se priver d'une source supplémentaire de revenu.


Enfin bref. Prions pour eux, c'est le principal.


Héraclius -
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6022
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Entre génocide et persécutions...

Message non lupar Cinci » ven. 06 mai 2016, 1:43

Heraclius :
De la même manière, je n'aime pas (attention, je ne vais pas me faire des amis) que l'on qualifie les massacres commis par les "bleus" dans les guerres de Vendées de "génocide".
En tout cas, moi je suis satisfait de ce que vous écrivez ici. .

:)

Le prof Nimbus rajoute ...
Spoiler: afficher
Les opérations plutôt brutales de répression ou de pacification en Vendée ne répondaient pas en effet d'une logique de génocidaires. Les véritables génocidaires turcs de 1915 ou allemands de 1942 (comme ceux du Rwanda plus tard; du reste) prennent la décision de supprimer, sans exception, tous les membres d'une "race", d'une ethnie, la communauté complète de ceux qui professent une autre religion, en voulant procéder de façon préventive et non parce que le dit groupe aurait dû avoir déclaré la guerre préalablement aux autres, etc.

Bref, il n'existe pas de gouvernement français qui prend la décision, en 1794, de supprimer tous les habitants de la Vendée, sans exception (républicain ou non, pacifique, etc.) uniquement à raison de leur identité ethnico-religieuse, par simple souci de prévention, pour éviter que les descendants renversent un jour le bon ordre des choses,
Il y a moyen d'être dur, déterminé, radical, injuste, extrémiste dans la résolution d'effacer l'opposition; tel pour un gouvernement de fusiller des opposants politiques en grand nombre, sans pourtant qu'il faille parler de génocide. Personne non plus accuse rétroactivement Franco d'avoir commis un génocide en Espagne, comme personne décrète que les Versaillais sont des des génocidaires en 1871, etc. Pour parler génocide, Il en prend bien plus qu'une action de terreur momentannée de la part d'un gouvernement, pour paralyser les adversaires armés juchés sur des barricades.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8004
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Visite du Pape François à Lesbos

Message non lupar PaxetBonum » ven. 06 mai 2016, 8:02

Le mot génocide, au-delà de ses multiples définitions, conserve une aura de monstruosité dépassant l,entendement, de charnier faisant écho aux génocides arméniens, juifs ou rwandais. Il est le terme suprême, le plus fort, le plus atroce. Et en ce sens, malgré toute l'horreur de la situation des chrétiens en Irak, le terme sonne mal, il est impropre.
Est-ce que le terme "épuration" vous semblerait plus adapté ?
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3104
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Entre génocide et persécutions...

Message non lupar Kerniou » ven. 06 mai 2016, 11:09

Pour moi, le terme "persécutions" est associé au christianisme depuis son avènement. Les persécutions englobent l'exil forcé, les brimades, les sévices et les tortures en tous genres.
Si l'EI anéantit tous les chrétiens, il n'aura plus grand monde à persécuter.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6022
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Entre génocide et persécutions...

Message non lupar Cinci » dim. 08 mai 2016, 12:48

Kerniou :
Pour moi, le terme "persécutions" est associé au christianisme depuis son avènement.
Bonne remarque.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités