Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
elisabeth
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : dim. 20 nov. 2016, 19:21
Conviction : catholique
Localisation : rouen

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar elisabeth » jeu. 08 déc. 2016, 18:53

et oui voter mais sans conviction pour éviter le fn.
tant on voir que le pen veut mettre le droit a l'école pour les étrangers sous condition pour les étrangers régulariser et ne pas autorisé les enfants de clandestin a aller a l'école.

je tien pas a me retrouve avec un hilter féminin a la tete de l'état, il y a deja assez de fou quand président ou dictateur.
Il est comme un arbre planté près d'un cours d'eau: il donne son fruit en sa saison, et son feuillage ne se flétrit pas. Tout ce qu'il fait lui réussit

verset 3 psaume 1 de la bible Segond 21 de la socièté biblique de genève

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 603
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar pierresuzanne » ven. 09 déc. 2016, 19:21

Nous verrons bien. Certaines positions de Fillon, en politique internationale par exemple, ou certaines ambiguïtés de son programme, en matière d'enseignement et de santé notamment, me le rendent particulièrement suspect. Juppé est bien plus explicite là-dessus.
J'espère que M Fillon fera une pédagogie sur son programme.
M. Fillon ne veut pas détruire la sécurité sociale, ni les pensions de retraite,
il souhaite juste que la solidarité nationale soit financée par la création de la richesse, et non plus par la dette.


On ne peut pas éternellement vivre à crédit.
Savez-vous qu'il est possible de faire faillite, même pour les états ?
Si la France fait faillite, ce que l'état aura à donner à ses pensionnés.... ce sera zéro.... 0 pointé... plus rien.... et là il ne s'agira plus de diminuer un peu ou beaucoup ce que donnera l'état.. nous n'aurons plus rien, ni pour l'enfant qui a une leucémie, ni pour la personne âgée devenue grabataire, ni pour la personne handicapée vivant de sa pension, ni pour le chômeur.

Nous devons sérieusement réformer notre économie avant d'avoir fait faillite.
La situation est réellement mauvaise en France. On ne s'en aperçoit pas, car la faillite est progressive, mais elle est bien réelle.

Je vous donne un exemple sur la faillite invisible de l'état français :
Ma mère était professeur certifié, elle a pris sa retraite à 60 ans, en 1990, et elle touche 3000 € de pensions de retraite (carrière pleine + 4 enfants);
nous avons une amie professeur certifiée, qui va partir l'année prochaine à la retraire, à 62 ans, avec 3 enfants et une carrière pleine, : elle va toucher 1500 €.
Personne ne le dit, mais en 25 ans les pensions de retraire des professeurs a été diminuée par 2.


Un autre exemple, celui-ci sur le pouvoir d'achat.
Ma belle mère était professeur agrégée. Dans les années 60, avec un mois de salaire de jeune agrégée, elle pouvait payer deux mètres-carré d'appartement dans le centre de Paris.
Notre fille est agrégée. Avec son salaire de jeune agrégée, elle peut se payer un quart de mètre carré d'un appartement dans le centre de Paris.
Cela signifie que le pouvoir d'achat d'un professeur agrégé a été divisé par 8 en 60 ans.

Notre pays est en faillite, il va très mal économiquement.
Nous devons absolument appliquer le programme économique de M Fillon et accepter de quitter notre conception marxiste de l'économie.
M Fillon veut laisser la libre entreprise se développer. Cela permettra de diminuer le chômage. Cela créera des richesses exportables.
Par ailleurs, Fillon veut que l'état fasse des économies.
Seul son programme peut nous permettre de sauver la France.

C'est simple, c'est sans doute notre dernière chance avant la faillite.
Si Fillon n'est pas élu, ou ne peut pas appliquer son programme, je conseillerais à mes enfants de quitter la France avant la faillite.
N'importe quel pays est mieux que le notre sur le plan économique (sauf sans doute la Corée du nord... hélas).


Autant vous dire que nous avons tous voté pour M Fillon aux primaires de la droite.

Le programme que veut faire M Fillon a été fait ailleurs, en Allemagne ou en grande-Bretagne, il a permis de faire disparaître le chômage. Pourquoi ne pas se remettre au travail, nous aussi ??? Fillon a raison quand il dit qu'en appliquant son programme la France sera la première puissance économique d'Europe dans 10 ans... et alors nous aurons les moyens de payer les retraites, et les soins des malades.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 761
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar prodigal » ven. 09 déc. 2016, 19:53

C'est de la propagande que vous faites là.
Même si certains faits sont exacts, faire de Fillon le sauveur quand il a été l'un des principaux responsables de la situation, et qu'en réalité il ne propose absolument rien pour améliorer le sort de ceux que vous citez en exemple, bien au contraire, cela s'appelle bien de la propagande électorale.
Je ne trouve pas que ce soit le lieu. Discuter politique soit, très bien, mais avec un minimum de souci de la vérité, pas pour essayer à tout prix de vendre son champion, à mon sens ce serait mieux.
Et le coup de prendre aux pauvres pour donner aux riches afin que tout le monde en profite, pardon, mais ce n'est pas un problème de pédagogie si on n'y croit pas. La crédulité a des limites. Et un programme des années 80 qui se prétend le seul rempart contre l'économie marxiste qui serait la nôtre en France en 2016, comment dire? cela outrepasse quelque peu ces limites, bien au-delà du seuil de mauvaise foi tolérable!
Oui, je suis en colère. :furieux:
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9530
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Fée Violine » ven. 09 déc. 2016, 20:23

Ma belle mère était professeur agrégée. Dans les années 60, avec un mois de salaire de jeune agrégée, elle pouvait payer deux mètres-carré d'appartement dans le centre de Paris.
Notre fille est agrégée. Avec son salaire de jeune agrégée, elle peut se payer un quart de mètre carré d'un appartement dans le centre de Paris.
Cela signifie que le pouvoir d'achat d'un professeur agrégé a été divisé par 8 en 60 ans.
Ça prouve surtout que le prix du m² à Paris a énormément augmenté...

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1019
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Jeremy43 » ven. 09 déc. 2016, 20:36

Bonjour,

Le système français est une abomination qui a voulu remplacer le christianisme (qui a pour but de changer les coeurs pour mener à la moralité) par l'humanisme, le résultat est que chacun essaie de tirer vers lui la couverture au détriment, évidemment, des autres et avec l'assentiment de l'état.

La retraite est en un parfait exemple, les travailleurs travaillent et sont toujours plus taxés pendant que les retraités arrivent à augmenter leur capital et ce alors même qu'ils détiennent le capital immobilier. Travailleurs qui évidemment n'auront droit à rien une fois arrivés à la retraite.

Avatar de l’utilisateur
elisabeth
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : dim. 20 nov. 2016, 19:21
Conviction : catholique
Localisation : rouen

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar elisabeth » sam. 10 déc. 2016, 8:31

tous les retraité sont pas toujours bien loti, mes parents sont propriétaire mais faut voir l'état de la maison, ma mère touche 1000E mon pere touche un complément de retrait et ca retrait et obligé de bossé a cote, quand on voit les impôts divers est variée, perso je paie 28% de charge sur mon salaire est je me etre heureuse quand j'arrive a 1000E de paie vu le taf que je fais je suis oblige de demande a la caf la prime d'activité et je même pas imposable et je vis chez papa maman.

Sans compté que l'on paie tout l'impot indirect via la tva

le problème avec nos politique sais que pour 95% entre eux sont issus de famille qui ont de l'argent dont il ce toute royalement dans gens qui travaille ( eux peuvent cumul les retraire et pension) de leurs divers poste occupé , si déjà on les obligé a n'avoir une seule pension on ferai de sacré Economie.

et je ne parle pas de maire des petites communes qui sont oblige d'avoir 3 ou 4 caquette différent pour arrive eux a se dégagé un salaire et fait tournée les communes
Il est comme un arbre planté près d'un cours d'eau: il donne son fruit en sa saison, et son feuillage ne se flétrit pas. Tout ce qu'il fait lui réussit

verset 3 psaume 1 de la bible Segond 21 de la socièté biblique de genève

Avatar de l’utilisateur
Sullien
Ædilis
Ædilis
Messages : 29
Inscription : sam. 05 nov. 2016, 22:40
Conviction : Chrétien

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Sullien » sam. 10 déc. 2016, 21:06

Nous verrons bien. Certaines positions de Fillon, en politique internationale par exemple, ou certaines ambiguïtés de son programme, en matière d'enseignement et de santé notamment, me le rendent particulièrement suspect. Juppé est bien plus explicite là-dessus.
J'espère que M Fillon fera une pédagogie sur son programme.
M. Fillon ne veut pas détruire la sécurité sociale, ni les pensions de retraite,
il souhaite juste que la solidarité nationale soit financée par la création de la richesse, et non plus par la dette.


On ne peut pas éternellement vivre à crédit.
Savez-vous qu'il est possible de faire faillite, même pour les états ?
Si la France fait faillite, ce que l'état aura à donner à ses pensionnés.... ce sera zéro.... 0 pointé... plus rien.... et là il ne s'agira plus de diminuer un peu ou beaucoup ce que donnera l'état.. nous n'aurons plus rien, ni pour l'enfant qui a une leucémie, ni pour la personne âgée devenue grabataire, ni pour la personne handicapée vivant de sa pension, ni pour le chômeur.
Pas besoin de pédagogie : tout cela, je l'avais compris : je lis les programmes des candidats.
Là où vous vous fourvoyez, à mes avis, c'est quand vous dites :
Le programme que veut faire M Fillon a été fait ailleurs, en Allemagne ou en grande-Bretagne, il a permis de faire disparaître le chômage. Pourquoi ne pas se remettre au travail, nous aussi ??? Fillon a raison quand il dit qu'en appliquant son programme la France sera la première puissance économique d'Europe dans 10 ans... et alors nous aurons les moyens de payer les retraites, et les soins des malades.

Le libéralisme que prône M. Fillon ne reviendra pas sur ses acquis.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 603
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar pierresuzanne » dim. 11 déc. 2016, 13:15

tous les retraité sont pas toujours bien loti, mes parents sont propriétaire mais faut voir l'état de la maison, ma mère touche 1000E mon pere touche un complément de retrait et ca retrait et obligé de bossé a cote, quand on voit les impôts divers est variée, perso je paie 28% de charge sur mon salaire est je me etre heureuse quand j'arrive a 1000E de paie vu le taf que je fais je suis oblige de demande a la caf la prime d'activité et je même pas imposable et je vis chez papa maman.

Sans compté que l'on paie tout l'impot indirect via la tva
Bonjour Elisabeth.

Quand on lit ce genre de message, on voit combien notre pays s'est appauvri.
Dans un pays développé et qui va bien économiquement, on est censé pouvoir vivre décemment pas son travail,
et gagner suffisamment d'argent pour vivre chez soi.

Je suis convaincu que le programme de M. F. Fillon est le seul qui puisse recréer de la richesse en France et nous protéger de la ruine qui est en train de se mettre en place chez nous.

Ne perdez pas espoir, la ruine n'est pas obligatoire.
Pour s'en sortir, il faut néanmoins changer notre façon de procéder, modifier les recettes économiques qui ont été mises en place depuis 35 ans et qui nous ont conduit à cette faillite.

On ne peut pas continuer à croire que les chefs d'entreprise sont des criminels,
que transmettre son entreprise à son fils est un délit,
et que bien gagner sa vie quand on a un bon diplôme et qu'on fait un travail compliqué est scandaleux.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 603
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar pierresuzanne » dim. 11 déc. 2016, 13:30

Et le coup de prendre aux pauvres pour donner aux riches afin que tout le monde en profite, pardon, mais ce n'est pas un problème de pédagogie si on n'y croit pas.
C'est un peu caricatural, non ?

Si c'est l'augmentation de la TVA que vous présentez comme "prendre aux pauvres pour donner aux riches ",
je vais me permettre de faire un peu d'économie :

Les produits de consommation courante taxés par la TVA sont essentiellement des produits importés.
Or, nous n'avons plus le droit de taxer les importations, car ce serait du protectionnisme.
Donc, augmenter la TVA est la seule façon de taxer les importations, mais sans le dire, sans le montrer, donc sans se le faire interdire par les traités internationaux.

C'est donc une excellente façon de favoriser nos propres exportations, et surenchérissement les produits étrangers.

La crédulité a des limites. Et un programme des années 80 qui se prétend le seul rempart contre l'économie marxiste qui serait la nôtre en France en 2016, comment dire? cela outrepasse quelque peu ces limites, bien au-delà du seuil de mauvaise foi tolérable!
Oui, je suis en colère. :furieux:
Ce que j'appelle une vision marxiste de l'économie,
c'est tout programme économique,
qui sépare ce que gagne une personne en argent, financièrement,
de ce qu'elle a produit concrêtement par son travail.

La vision de l'idéal communisme consistait à prétendre qu'il faudrait qu'un jour,
les gens reçoivent un salaire selon leur besoin,
et qu'il travail selon leur capacité.
C'est une utopie. Car les gens ont des besoins infinis,
et une capacité de faire des efforts dérisoires, et d'autant plus dérisoires qu'ils ne sont pas récompensés à la fin du mois poru leur travail.

Nos politiques sociales tendent à donner de l'argent aux gens, mais sans l'adosser à un travail qui produise de la richesse.
C'est une forme édulcorée de communisme,.. et cela a toujours conduit à la ruine. Nous en avons un exemple en France actuellement.
Cette politique sociale a des effets pervers sur la capacité au travail, si la motivation des gens, sur l’énergie des gens, sur leur envie de se former pour accéder à un poste mieux rémunéré.

Un programme économique libéral n'est pas un programme de traders égorgeurs de pauvres, ou suceurs de sang des prolétaires.
C'est simplement un programme qui permet aux gens de travailler, de créer des entreprises sans les surtaxer, et de ne pas les spolier par l’impôt.

La richesse créée par ce libéralisme entrepreneuriale profitera à tous.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Senator
Senator
Messages : 761
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar prodigal » dim. 11 déc. 2016, 16:24

Je suis désolé mais vous récitez un catéchisme qui n'est pas le mien.
Vous avez le droit d'avoir vos opinions bien entendu, et nul ne peut vous jeter la pierre de croire des absurdités, en appelant "marxiste" tout ce qui n'en est pas, cela ne veut rien dire mais c'est votre affaire.
Ce que je vous demande simplement c'est de bien distinguer votre activité sur le forum, comme catholique, de l'exercice de la propagande politique, puisqu'il apparaît que vous les jugez compatibles.
Il n'est pas utile, je pense, de poursuivre la discussion. Sullien a déjà trouvé la conclusion, en disant ceci:
Le libéralisme que prône M. Fillon ne reviendra pas sur ses acquis.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9530
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Fée Violine » dim. 11 déc. 2016, 21:59

les gens ont des besoins infinis,
et une capacité de faire des efforts dérisoires,
Pas du tout.
Les besoins sont très limités. Ce sont les désirs qui sont infinis. C'est très différent.
Quant à la capacité à faire des efforts, vous êtes bien pessimiste sur la nature humaine. Quand les gens sont motivés (et pas seulement par l'argent), ils font énormément d'efforts, il n'y a qu'à voir les sportifs qui s'entraînent.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5989
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Cinci » lun. 12 déc. 2016, 2:17

Bonne remarque.

C'est bien vrai que ce sont les désirs qui sont illimités, pas les besoins. :idea:
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12285
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar etienne lorant » mar. 07 févr. 2017, 19:24

Nouveaux scandales ?

En plein "Penelopegate", le député Les Républicains (LR) de l’Aube Nicolas Dhuicq tente manifestement de rediriger les feux médiatiques vers celui qui paraît en ce moment bénéficier de l'effondrement de François Fillon : Emmanuel Macron. Et ce, en n'hésitant pas à alimenter une rumeur dont le camp de l'intéressé attribuait déjà la naissance à la droite : Emmanuel Macron serait homosexuel.

Mais le problème, avec les rumeurs, c'est qu'elles ne sont par définition basées sur rien de concret. Sinon, elles deviendraient des faits. Qu'à cela ne tienne, le député de droite n'a pas besoin de faits. Il lui suffit de déduire, par syllogisme. Il le fait allégrement dans une interview donnée à l'agence de presse russe Sputnik news ce samedi 4 février, dénichée par Le Lab. Accusant d'abord le candidat à l'élection présidentielle d'être "un agent du grand système bancaire américain", il dérive ensuite sur "les détails controversés de sa vie personnelle et ses liens", annonçant que ceux-ci "vont bientôt devenir publics"…


http://www.marianne.net/soutien-berge-l ... 49733.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Sullien
Ædilis
Ædilis
Messages : 29
Inscription : sam. 05 nov. 2016, 22:40
Conviction : Chrétien

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Sullien » dim. 05 mars 2017, 11:24

Nouveaux scandales ?

En plein "Penelopegate", le député Les Républicains (LR) de l’Aube Nicolas Dhuicq tente manifestement de rediriger les feux médiatiques vers celui qui paraît en ce moment bénéficier de l'effondrement de François Fillon : Emmanuel Macron. Et ce, en n'hésitant pas à alimenter une rumeur dont le camp de l'intéressé attribuait déjà la naissance à la droite : Emmanuel Macron serait homosexuel.

Mais le problème, avec les rumeurs, c'est qu'elles ne sont par définition basées sur rien de concret. Sinon, elles deviendraient des faits. Qu'à cela ne tienne, le député de droite n'a pas besoin de faits. Il lui suffit de déduire, par syllogisme. Il le fait allégrement dans une interview donnée à l'agence de presse russe Sputnik news ce samedi 4 février, dénichée par Le Lab. Accusant d'abord le candidat à l'élection présidentielle d'être "un agent du grand système bancaire américain", il dérive ensuite sur "les détails controversés de sa vie personnelle et ses liens", annonçant que ceux-ci "vont bientôt devenir publics"…


http://www.marianne.net/soutien-berge-l ... 49733.html
Leur argument politique, c'est la prétendue homosexualité de Macron ?
Eh bien, cela ne présage rien de bon sur la santé de leur esprit ni sur la représentation qu'ils semblent avoir de leur électorat...

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3097
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Primaire : l’urgence d’un vote de convictions

Message non lupar Kerniou » dim. 05 mars 2017, 18:41

Emmanuel Macron a opposé un démenti officiel ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Astya et 1 invité