La situation politique en Espagne

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » sam. 21 déc. 2013, 17:20

En Espagne, l'avortement redevient un délit

Chose promise, chose due. Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy (PP, partido popular) avait juré de détricoter les lois socialistes notamment celles sur l’avortement. Voilà qui est fait avec l’approbation par le Conseil des ministres, ce vendredi, de la réforme de la loi sur l’avortement.

Le texte baptisé « Loi organique de protection de la vie et des droits de la femme enceinte » (et non de la femme, la nuance est importante) est censé défendre les droits de la femme enceinte… tout en piétinant un droit de la femme : celui de l’interruption volontaire de grossesse. « C’est quelque chose qui respecte notre programme électoral », s’est réjoui Mariano Rajoy, le chef du gouvernement, cité par El Pais.

Les conservateurs ne pouvaient pas trouver mieux pour faire passer l’Espagne pour un État rétrograde. Déjà, ce n’est qu’en 2010 que l’avortement avait été autorisé. Jusqu’à aujourd’hui, les femmes pouvaient avorter jusqu’à la 14e semaine (ou la 22e si la vie de la mère est en danger), sans accord parental pour les filles de 16 et 17 ans. 2010-2013. La loi est enterrée trois ans plus tard. C’est un sérieux rétropédalage qui ramène le pays à l’âge de pierre, pardon, à la législation de 1985.
Concrètement l’avortement redevient un délit sauf dans trois cas explicitement décrits dans le texte approuvé aujourd’hui : viol (jusqu’à la 12eme semaine de grossesse), risque pour la santé physique ou psychologique de la femme (jusqu’à la 22e semaine), et anomalies fœtales (jusqu’à la 22e semaine aussi).

L’Espagne détenait jusqu’ici le record européen des avortements réalisés chaque année avec 120 000 avortements par an. Avec cette réforme, le pays risque de détenir le record d’impopularité. En effet, la révision de la loi sur l’IVG a fortement divisé le pays. Si certaines actions chocs des anti avortement avaient fait la Une de la presse espagnole, l’opinion majoritaire soutenait la loi actuelle. 80 % des Espagnols se déclaraient contre la remise en cause de la loi actuelle autorisant l’avortement, selon un sondage publié en novembre dernier.

http://blogs.lexpress.fr/chica-de-paris ... -un-delit/

Note perso: s'il est possible de revenir sur une telle loi, il est possible de revenir aussi sur d'autres lois...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

seba15
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 475
Inscription : sam. 23 févr. 2013, 21:05

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar seba15 » sam. 21 déc. 2013, 18:04

Est-ce que ça a un sens ce genre de loi ?
Les plus riches iront en france se faire avorter, les plus pauvres abandonneront leur enfants et les feront naitre sous X. Le mal social est bien plus profond que des simples lois.
L'avortement n'est que le sommet de l'iceberg.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar Peccator » sam. 21 déc. 2013, 23:40

Est-ce que ça a un sens ce genre de loi ?
Les plus riches iront en france se faire avorter, les plus pauvres abandonneront leur enfants et les feront naitre sous X.
Mais un enfant qui nait sous X, c'est quand même un enfant qui a le droit de vivre !
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar Invité » dim. 22 déc. 2013, 0:51

Est-ce que ça a un sens ce genre de loi ?
Les plus riches iront en france se faire avorter, les plus pauvres abandonneront leur enfants et les feront naitre sous X. Le mal social est bien plus profond que des simples lois.
L'avortement n'est que le sommet de l'iceberg.
Je ne crois pas.

jepassapied
Barbarus
Barbarus

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar jepassapied » dim. 22 déc. 2013, 17:44

Bonjour
Toutes façons ce n'est encore qu'un projet de loi.
Projet qui doit être approuvé par les Cortes (deux chambres comme en France, texte à l'identique), le Conseil du Roi (genre Conseil Constitutionnel) et contresigné par ce dernier.
Bien des obstacles avant que ça devienne une loi abolissant la précédente.

Bon Noël quand même.

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 549
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar Zarus » lun. 23 déc. 2013, 12:03


Note perso: s'il est possible de revenir sur une telle loi, il est possible de revenir aussi sur d'autres lois...

Vous pensez à quoi ?
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4371
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar gerardh » lun. 23 déc. 2013, 15:51

_____

Bonjour,

L'avortement est un homicide et donc un péché.


________

agnelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : ven. 07 déc. 2012, 10:44

Re: En Espagne, l'avortement redevient un délit

Message non lupar agnelle » mar. 24 déc. 2013, 8:52

Est-ce que ça a un sens ce genre de loi ?
Les plus riches iront en france se faire avorter, les plus pauvres abandonneront leur enfants et les feront naitre sous X. Le mal social est bien plus profond que des simples lois.
L'avortement n'est que le sommet de l'iceberg.
Les riches se feront avorter dans des conditions décentes d'hygiène. Les pauvres utiliseront des moyens de pauvres : aiguille à tricoter, faiseuses d'anges, chutes, port de charges. Ils n'abandonneront pas l'enfant, n'accoucheront pas sous X tout simplement car c'est mal vu. Le poids du regard, de la norme sociale et du jugement sont difficiles à porter. Ils s'en débarrasseront avec les moyens mis à leurs disposition.

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

La situation politique en Espagne

Message non lupar Wazabi » mer. 11 févr. 2015, 10:23

Espagne : Loi du bâillon
Manifester pour défendre le droit de manifester. Ces milliers d’Espagnols conspuent ce qu’ils surnomment la “loi du bâillon”. Le texte du Parti populaire au pouvoir doit être adopté dans les prochains mois au sénat. Il englobe une série de mesures liberticides selon ses détracteurs. Ainsi des amendes très lourdes sont prévues en cas de manifestations aux abords de l’Assemblée ou en cas de perturbations des services publics. Des rassemblements se sont tenus ce samedi à Madrid et dans plusieurs autres villes du pays.
http://fr.euronews.com/2014/12/20/espag ... u-baillon/

C'est un Parti populaire bien seul qui a adopté ce 11 décembre la Loi organique de sécurité citoyenne au Parlement espagnol, raconte El País, "face à tous les autres groupes parlementaires, qui la voient comme une 'loi baillon' et considèrent qu'elle enfreint des libertés fondamentales".
http://www.courrierinternational.com/de ... che-fermee

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Actualités en Espagne

Message non lupar etienne lorant » jeu. 13 août 2015, 10:51

Des élections régionales anticipées en Catalogne ont été convoquées pour le 27 septembre par son président, qui espère ainsi une sorte de feu vert en vue d'obtenir l'indépendance de cette région du nord-est de l'Espagne.

Le décret signé ce lundi par Artur Mas se garde toutefois de toute référence à l'indépendance de la Catalogne à laquelle le gouvernement de Madrid est farouchement opposé.

Cependant, la détermination des Catalans est grande :
Le parti nationaliste et conservateur CDC de M. Mas a accepté cette semaine de s'allier à la formation ERC (gauche indépendantiste) et plusieurs associations indépendantistes afin de présenter une liste unitaire aux élections régionales du 27 septembre, dont le programme prévoit une feuille de route qui doit mener la région à l'indépendance. Si elle obtient une majorité de députés au parlement régional, cette coalition mettra en place un plan par étapes ayant pour but de quitter le giron espagnol dans les 18 mois, en 2017.

http://www.bfmtv.com/international/espa ... 02329.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » ven. 14 août 2015, 14:01

L’Espagne va mieux, et le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy entend le faire savoir, au travers de son budget 2016, présenté mardi 4 août au Parlement par le ministre des finances.

Véritable outil de propagande électoral, alors que des élections législatives se tiendront à l’automne, il comprend des baisses d’impôts sur le revenu et les sociétés, qui se reproduiront « à mesure qu’augmentera notre capacité budgétaire », a promis M. Montoro.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... b6c4ye1.99
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Ciryl
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : mar. 12 mai 2015, 15:16
Conviction : en recherche

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar Ciryl » jeu. 20 août 2015, 13:31


C'est un Parti populaire bien seul qui a adopté ce 11 décembre la Loi organique de sécurité citoyenne au Parlement espagnol, raconte El País, "face à tous les autres groupes parlementaires, qui la voient comme une 'loi baillon' et considèrent qu'elle enfreint des libertés fondamentales".
http://www.courrierinternational.com/de ... che-fermee
Cela démontre le risque pour la démocratie que d'avoir une majorité absolue qui peut voter les lois les plus discutables sans chercher à faire l'union à leur sujet.

Cette loi peut aussi inciter le pays Catalan à plus d'effort pour son indépendance, suivi peut-être par d'autres régions de l'Espagne.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar etienne lorant » jeu. 20 août 2015, 15:10

La gauche alternative "Podemos" veut mettre fin à la tauromachie...




Alors que les fêtes populaires avec corridas et lâchers de taureaux battent leur plein, les municipalités dirigées par des formations de la gauche alternative multiplient les décisions contre cette vieille tradition hispanique.

Après trois ans d'interdiction, les arènes d'Illumbe de Saint-Sébastien (Pays basque) offrent ce dimanche une de ces belles affiches taurines : le célèbre torero français Sébastien Castella et les toros du prestigieux éleveur Domecq. Une corrida de haut niveau au goût de miel pour les aficionados : il s'agit en effet d'une victoire remportée non seulement sur les indépendantistes basques, à l'origine de la fermeture des arènes, mais aussi sur les antitaurins de tout poil, lesquels ont actuellement le vent en poupe en Espagne.

L'arrivée au pouvoir, en mai, des listes citoyennes de gauche radicale dans une cinquantaine de municipalités constitue une menace supplémentaire contre cette tradition hispanique qui n'a, à leurs yeux, rien d'un "art", ni d'une "fête". Les élus de ces nouvelles coalitions, émules autodéclarées des Indignés de Podemos aux noms évocateurs – Ahora Madrid (Madrid maintenant), Compromís (Engagement) ou Marea Atlántica (Marée atlantique) – envisagent de supprimer les aides financières, voire d'éradiquer tout bonnement les spectacles taurins. "Notre parti ne tolère pas les mauvais traitements et les tortures contre les animaux, il est hors de question de subventionner plus longtemps cette tradition barbare", résume Francisco José Muñoz, membre de l'équipe de Podemos Madrid.

Alors que les fêtes populaires avec des lâchers de taureaux dans les rues ou des minicorridas sur les places des villages battent leur plein tout au long de ce mois d'août, plusieurs municipalités ont déjà mis leurs menaces à exécution. La Corogne, en Galice, a annulé les spectacles taurins de sa traditionnelle feria estivale. Palma de Majorque s'est déclarée "ville antitaurine et amie des animaux", comme Madrid, la Mecque de la tauromachie.
En quatre ans, le nombre d'arènes a chuté de 902 à 433...

http://www.lejdd.fr/International/UE/Po ... ida-746811
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Wazabi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : lun. 29 sept. 2014, 12:12

Re: La situation politique en Espagne

Message non lupar Wazabi » jeu. 20 août 2015, 18:45

Cela démontre le risque pour la démocratie que d'avoir une majorité absolue qui peut voter les lois les plus discutables sans chercher à faire l'union à leur sujet.

Cette loi peut aussi inciter le pays Catalan à plus d'effort pour son indépendance, suivi peut-être par d'autres régions de l'Espagne.
ça montre surtout qu'il n'y a pas de démocratie autre que la démocratie directe.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Bilan des incendies cet été

Message non lupar etienne lorant » jeu. 03 sept. 2015, 14:15

Un incendie s'est déclaré dimanche vers midi dans la commune de Cualedro en Galice, au nord-ouest de l'Espagne, affectant au moins 2.000 hectares de forêt, selon la région.

Dimanche à 18H44 , sept incendies étaient encore actifs en Espagne, dont trois en Galice, un en Cantabrie, un en Castille-et-León, un en Catalogne, et un en Estrémadure.

Le ministère espagnol est aussi intervenu dimanche sur deux incendies au Portugal, à la frontière de la province de Zamora (nord-ouest).

La province d'Orense, où se situe Cualedro, est la plus sinistrée d'Espagne sur la période 2001-2013 avec plus de 160.000 hectares brûlé

https://fr.news.yahoo.com/espagne-incen ... 55844.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci et 8 invités