Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6629
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Qui a peur de Donald Trump?

Message non lupar Cinci » jeu. 24 nov. 2016, 21:07

Trouve-t-on que le président désigné s'améliore? Il fait des progrès?

:>
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8190
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Qui a peur de Donald Trump?

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 24 nov. 2016, 21:20

Trouve-t-on que le président désigné s'améliore? Il fait des progrès?

:>
Qui ça ? Flamby ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6629
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Qui a peur de Donald Trump?

Message non lupar Cinci » jeu. 24 nov. 2016, 21:36

Le nouveau patron de Flamby en période de rodage

:smile:
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 113
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar LaurentVan » ven. 25 nov. 2016, 4:33

L'élection américaine n'est pas terminée!

Les démocrates demandent un recompte des votes dans les "Swing States" après que leur groupe d’experts et de scientifiques ait trouvé une bizarrerie dans les votes.

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-2 ... vania-next

Altior
Senator
Senator
Messages : 609
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Altior » ven. 25 nov. 2016, 9:14

Il y a souvent des irrégularités aux élections. Mais rarement elle sont faites par les partis d'opposition. Ce sont les partis au pouvoir qui ont plus de moyens d'influencer les résultats. D'ailleurs, le parti-pris pour Mme Clinton de la plupart des media le prouve bien.

Avatar de l’utilisateur
Sullien
Ædilis
Ædilis
Messages : 29
Inscription : sam. 05 nov. 2016, 22:40
Conviction : Chrétien

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Sullien » ven. 25 nov. 2016, 13:45

Chère Axou,

Il ne faut pas confondre les élections américaines et les élections françaises.
Les élections américaines ont toujours été une foire d'empoigne avec coups bas sous la table.
Trump qui n'a pas voulu céder au politiquement correct est allé au bout de ce système.

Mais malheureusement nous fonçons droit vers le système américain avec cette nouveauté des primaires…
Bon et bien je me dédie : M Juppé vient de mettre les élections françaises au niveau des américaines… voire en deçà…
Ah ça, faut reconnaître, vous avez le sens de la mesure, vous ! :roule:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6629
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Cinci » ven. 25 nov. 2016, 15:43

Bonjour,

J'ai pu écrire le 8 novembre et à la page 10 :
Cinci :
Ce qui m'ennuie tout de même c'est cette large couverture que nos médias accordent à l'élection présidentielle américaine. C'est du nouveau! Franchement, c'est comme l'indice inquiétant de la profondeur d'une mentalité de colonisé dans laquelle s'enfonce nos décideurs en premier lieu, nos opinion-makers. 

Je pense que l'on accorde désormais plus d'importance médiatique à l'esbroufe qui agite le monde du spectacle aux États-Unis (j'Inclus là-dedans la campagne électorale américaine) qu'aux enjeux politiques réels du Québec en rapport à ceux du Canada. Un mot pour circonscrire tout cela : aliénation.
Personne n'aura mordu là-dessus. Eh bien, c'était presque ça tout de même.

Je ne me serais pas trompé de beaucoup, semble-t-il. Car je viens de trouver que l'emphase "excessive" sur la couverture de ce qui se passe aux États-unis daterait plutôt de la campagne de 2004. La nouveauté remonte à ces dernières années qui se seront écoulées. On peut toujours comparer avec une remarque de Robin Philpot sur laquelle je suis tombé hier soir :
"
Lu le 24 novembre dans l'ouvrage de Philpot

... lorsque tenants du NON du Québec ou du Canada s'ingéniaient à faire intervenir le président Clinton en 1995, ils savaient que nous accordons une importance considérable, voire excessive, à ce que pensent et disent les Américains à notre sujet : c'est ce que leur disaient leurs observations et leurs sondages.

En d'autres termes, c'est nous qui leur donnons ce pouvoir sur nous.

Reconnaître cet état d'esprit colonial à l'égard de tout ce qui vient des États-unis, c'est commencer à l'enrayer. S'il est vrai que les grands médias fédéralistes au Québec, dont et surtout La Presse et Radio-Canada, ont bien compris le jeu, de sorte que des événements se déroulant aux États-unis reçoivent très souvent une couverture plus importante que des événements au Québec. Deux exemples en 2004 sautent aux yeux.

Dans les premières semaines précédant les élections américaines du 2 novembre 2004, près de la moitié de la salle de rédaction de La Presse était en poste ... aux États-unis. Nous avons eu droit presque tous les jours à des vox populi venant des quatre coins de l'autre pays. Des pages entières, des cahiers spéciaux entièrement consacrés aux élections américaines. La presse nous a même sondés sur nos préférences, John Kerry ou Georges W. Bush? Comme si on avait droit de vote! Elle a même publié des livres sur les élections américaines. Et lorsque Boston a remporté la Série mondiale, c'était le comble. Il a fallu tourner au moins dix pages et sortir une loupe pour trouver la première nouvelle sur le Québec!

En fait, en lisant la presse pendant les élections américaines, on a une petite idée de ce que cela a pu être de vivre dans les lointaines contrées des Empires français ou britannique - en Algérie, en Inde, en Rhodésie ou en Afrique occidentale française - pendant une élection métropolitaine : l'élection occupait toute la place, et les "indigènes" n'y pouvaient rien. La différence pour le Québec, c'est que, jusqu'à nouvel ordre, le Québec demeure juridiquement et politiquement indépendant des États-unis!

Source : Robin Philpot, Le référendum volé, p. 154
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6629
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Cinci » sam. 26 nov. 2016, 4:36

Je reprendrai ma question :

Comment trouvez-vous l'évolution ou le comportement de monsieur Trump depuis l'annonce présumée de son règne à la présidence des États-unis?

A. Pire que prévu
B. déception
C. On ne sait rien. C'est un jeu tout ça
D. Il deviendrait raisonnable
E. Il est comme les autres ... et heureusement!
F Machiavélique. Il va maintenant se réserver un beau rôle en public après avoir eu l'air d'un monstre. Il va nous déléguer plutôt le sale boulot à des ministres alors tous priés de suivre ses instructions secrètes, bien que toujours révocables aussi en cas de surchauffe.

Je serais porté à le ranger quelque part entre la catégorie D et E.

Déjà, il semble avoir coupé son verre de Bourbon en matière de réchauffement planétaire. Il désavoue les types du Ku Klux Klan et autres extrémistes du genre. Il n'a même pas prêté le serment sur la Bible encore! Après, mais qu'est-ce que ce sera! Il serait peut-être capable d'aller saluer jusqu'à l'apport positif du travail des femmes, dans le développement des sciences et de la technologie aussi. Qui sait s'il ne va pas encourager les petites filles à étudier, peut-être même celles des milieux défavorisés.

Personne souhaite s'exprimer?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8190
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar PaxetBonum » sam. 26 nov. 2016, 9:26

Euh… il n'est pas encore président !

Pour le travail des femmes je ne comprends même pas votre interrogation, ses collaboratrices disent du bien de lui…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6629
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Cinci » jeu. 01 déc. 2016, 19:50

Paxetbonum :
Pour le travail des femmes je ne comprends même pas votre interrogation, ses collaboratrices disent du bien de lui…
Je badinais. Rien de sérieux.


Maintenant, Donald Trump en phase de normalisation : il semble tellement se normaliser en vitesse accélérée, - il est train de se clintoniser ou se bushiser peut-être? -, qu'il nomme des types de Goldman Sach pour occuper des fonctions à la Maison Blanche. Aïe!

:nule: ))))))

- Ça, pas bon pour missié Blanc. Y en a mauvais, B'wana.
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6629
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Cinci » dim. 11 déc. 2016, 0:05

Mais en voici un autre qui ne se laisse pas influencer par les équipes de la télé ou du New York Times.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/100 ... -gentleman

Donald Trump? Un gentleman , selon l'honorable Brian Mulroney qui le connaît assez bien,. Notre ex-premier ministre canadien qui a été récemment élevé au rang de commandeur de la Légion d'honneur aura bien voulu témoigner à sur ce sujet, en présence de journalistes.
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar p.cristian » mer. 14 déc. 2016, 1:04

Bonjour,

Une petite dernière sur ces élections qui sont désormais terminées.

Si l'on en croit les conclusion des enquêtes de la CIA, la main du pouvoir russe semble bien être derrière les hackings des mails des membres du parti démocrate, dans le but de faire élire un candidat qui leur soit plus favorable.

Pas de quoi invalider les élections, mais de quoi donner à réflechir sur l'importance d'avoir des communications sécurisées.

http://www.nytimes.com/2016/12/13/us/po ... n-dnc.html
L'article est assez passionnant.

Nos politiques français et européens feraient bien de réflechir à la dépendance qu'ils ont envers les autres états, alors qu'il n'existe plus vraiment une informatique européenne indépendante.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Altior
Senator
Senator
Messages : 609
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Altior » mer. 14 déc. 2016, 6:27

la main du pouvoir russe semble bien être derrière les hackings des mails des membres du parti démocrate, dans le but de faire élire un candidat qui leur soit plus favorable.
Depuis toujours des états sont intervenus dans le processus politique des autres états. Combien de fois la main du pouvoir français est intervenu en tel ou tel état pour faire élire un candidat qui lui soit plus favorable ? Chaque régime intervient pour son intérêt. Les tactiques sont les même. Par exemple, diaboliser le parti qui ne convient pas. On voit ça en France même. Selon la presse de gauche, Fillon a une obédience envers un état étranger: le Vatican. Jusqu'à le faire «traitre de la Patrie» il n'y a qu'un pas. Selon la presse de droite, Hollande est un laquais de Mme Merkel. "Vice-chancelier de l'Allemagne" affirme, explicitement, Mme Le Pen.

La nouveauté dans le cas des élections aux Etats-Unis a été que les choses ont été plus claires que d'habitude: M. Trump a été soutenu clairement par le pouvoir en place en Russie, tendis que Mme Clinton a été soutenu tout aussi clairement par le pouvoir en place en France et en Allemagne.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar p.cristian » mer. 14 déc. 2016, 13:54

la main du pouvoir russe semble bien être derrière les hackings des mails des membres du parti démocrate, dans le but de faire élire un candidat qui leur soit plus favorable.
Depuis toujours des états sont intervenus dans le processus politique des autres états. Combien de fois la main du pouvoir français est intervenu en tel ou tel état pour faire élire un candidat qui lui soit plus favorable ? Chaque régime intervient pour son intérêt. Les tactiques sont les même. Par exemple, diaboliser le parti qui ne convient pas. On voit ça en France même. Selon la presse de gauche, Fillon a une obédience envers un état étranger: le Vatican. Jusqu'à le faire «traitre de la Patrie» il n'y a qu'un pas. Selon la presse de droite, Hollande est un laquais de Mme Merkel. "Vice-chancelier de l'Allemagne" affirme, explicitement, Mme Le Pen.

La nouveauté dans le cas des élections aux Etats-Unis a été que les choses ont été plus claires que d'habitude: M. Trump a été soutenu clairement par le pouvoir en place en Russie, tendis que Mme Clinton a été soutenu tout aussi clairement par le pouvoir en place en France et en Allemagne.
Je suis d'accord rien de nouveau sous le soleil, et c'est de bonne guerre entre états de faire ainsi.
Mais ce qui est nouveau ce sont les possibilités de l'informatique. Ce genre d'affaire n'aurait pas pu avoir lieu il y a quelques années.
Pouvoir depuis l'étranger dénicher des documents plus ou moins compromettants, c'est assez inédit.

On se souvient de l'affaire StuxNet où les services secrets israéliens avaient réussi à ralentir le programme nucléaire iranien en piratant à distance des centrifugeuses.

On pourrait également en venir à douter de la sécurité des machines à voter (bien que travaillant dans l'informatique, je suis complètement contre!).

Bref c'est une question de souveraineté que de limiter la dépendance/impact à certains technologies qui peuvent être utilisé contre le pays.
Encore faut-il que les décideurs soient un peu moins victimes de la fracture numérique.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12468
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

DOnald Trump pris dans la tourmente

Message non lupar etienne lorant » mer. 10 mai 2017, 18:42

Mercredi 10 mai 2017, 18h15
Donald Trump tentait mercredi de contenir la tempête provoquée par le limogeage du patron du FBI, nombre d'élus, y compris de son propre camp, réclamant avec force une commission indépendante pour enquêter sur l'interférence russe présumée dans la campagne de 2016.
Calendrier malencontreux pour le président républicain qui recevait dans le Bureau ovale le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Cette première rencontre avec un haut responsable russe, qui préfigure celle avec Vladimir Poutine prévue en juillet en Allemagne, sera scrutée à la loupe.
L'argument de la Maison Blanche est simple, mais peine à convaincre: les démocrates ont dénoncé pendant des mois le comportement de James Comey dans sa gestion de l'affaire des emails d'Hillary Clinton, pourquoi poussent-ils aujourd'hui de grands cris à l'annonce de son départ ?
Sauf que depuis la campagne, une audition publique hors normes a eu lieu au Congrès durant laquelle le premier flic des Etats-Unis a confirmé l'existence d'une enquête sur une éventuelle "coordination" entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou.


http://www.linternaute.com/actualite/de ... _fbi.shtml
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités