Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7336
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Cinci » jeu. 01 déc. 2016, 19:50

Paxetbonum :
Pour le travail des femmes je ne comprends même pas votre interrogation, ses collaboratrices disent du bien de lui…
Je badinais. Rien de sérieux.


Maintenant, Donald Trump en phase de normalisation : il semble tellement se normaliser en vitesse accélérée, - il est train de se clintoniser ou se bushiser peut-être? -, qu'il nomme des types de Goldman Sach pour occuper des fonctions à la Maison Blanche. Aïe!

:nule: ))))))

- Ça, pas bon pour missié Blanc. Y en a mauvais, B'wana.
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La société américaine

Message non lupar etienne lorant » ven. 09 déc. 2016, 12:02

La candidate malheureuse à l’élection présidentielle américaine Hillary Clinton s’est exprimée, jeudi, au Congrès, pour dénoncer les fausses informations et rumeurs qui inondent les réseaux sociaux, menaçant la démocratie.

C’était seulement sa deuxième apparition depuis sa défaite à l’élection présidentielle il y a un mois exactement. Hillary Clinton s’est exprimée, jeudi 8 décembre, depuis le Congrès, où elle assistait à une cérémonie en hommage à un sénateur sur le départ, Harry Reid.

La candidate s’en est vivement pris jeudi aux fausses informations et rumeurs inventées qui fleurissent sur Internet. Hillary Clinton n'a pas directement commenté sa défaite dans son allocution, mais elle n'a pu s'empêcher d'évoquer ce qu'elle a appelé "l'épidémie de fausses nouvelles et de fausse propagande qui ont inondé les réseaux sociaux depuis un an".

>> À lire : Les complotistes pensent qu'Hillary Clinton a été remplacée par un sosie après son malaise

"Il est désormais évident que les fausses informations peuvent avoir des conséquences dans le monde réel", a expliqué Hillary Clinton. "Des vies sont menacées, la vie de gens ordinaires qui ne font que leur travail".

Il s'agissait d'une allusion apparente à l'irruption d'un homme armé dans une pizzeria de Washington dimanche dernier.

"Nous devons faire face à ce danger"

Edgar Maddison Welch, 28 ans, a tiré plusieurs coups de feu sans faire de victime à l'intérieur du restaurant Comet Ping Pong, alors qu'il était venu pour rechercher des tunnels imaginaires où les restaurateurs entretiendraient un réseau pédophile, une rumeur folle connue sous le nom de "Pizzagate" et propagée sans aucun fondement par des supporteurs de Donald Trump, le patron du restaurant ayant eu des contacts avec l'entourage d'Hillary Clinton.

>> À lire : Pizzagate, la rumeur qui a accouché d’une fusillade à Washington

"Nous devons faire face à ce danger rapidement", a lancé Hillary Clinton, en mettant son poids derrière un projet de législation pour lutter contre "la propagande étrangère", et en appelant la Silicon Valley à intensifier sa collaboration.

Mais la candidate faisait-elle aussi allusion à sa propre défaite, sa candidature ayant dû lutter contre un grand nombre de fausses informations sur Internet ?

http://www.france24.com/fr/20161209-hil ... democratie
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7336
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Cinci » dim. 11 déc. 2016, 0:05

Mais en voici un autre qui ne se laisse pas influencer par les équipes de la télé ou du New York Times.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/100 ... -gentleman

Donald Trump? Un gentleman , selon l'honorable Brian Mulroney qui le connaît assez bien,. Notre ex-premier ministre canadien qui a été récemment élevé au rang de commandeur de la Légion d'honneur aura bien voulu témoigner à sur ce sujet, en présence de journalistes.
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime.
Je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas,
qui n'espèrent pas et ne vous aiment pas.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar p.cristian » mer. 14 déc. 2016, 1:04

Bonjour,

Une petite dernière sur ces élections qui sont désormais terminées.

Si l'on en croit les conclusion des enquêtes de la CIA, la main du pouvoir russe semble bien être derrière les hackings des mails des membres du parti démocrate, dans le but de faire élire un candidat qui leur soit plus favorable.

Pas de quoi invalider les élections, mais de quoi donner à réflechir sur l'importance d'avoir des communications sécurisées.

http://www.nytimes.com/2016/12/13/us/po ... n-dnc.html
L'article est assez passionnant.

Nos politiques français et européens feraient bien de réflechir à la dépendance qu'ils ont envers les autres états, alors qu'il n'existe plus vraiment une informatique européenne indépendante.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Altior
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Altior » mer. 14 déc. 2016, 6:27

la main du pouvoir russe semble bien être derrière les hackings des mails des membres du parti démocrate, dans le but de faire élire un candidat qui leur soit plus favorable.
Depuis toujours des états sont intervenus dans le processus politique des autres états. Combien de fois la main du pouvoir français est intervenu en tel ou tel état pour faire élire un candidat qui lui soit plus favorable ? Chaque régime intervient pour son intérêt. Les tactiques sont les même. Par exemple, diaboliser le parti qui ne convient pas. On voit ça en France même. Selon la presse de gauche, Fillon a une obédience envers un état étranger: le Vatican. Jusqu'à le faire «traitre de la Patrie» il n'y a qu'un pas. Selon la presse de droite, Hollande est un laquais de Mme Merkel. "Vice-chancelier de l'Allemagne" affirme, explicitement, Mme Le Pen.

La nouveauté dans le cas des élections aux Etats-Unis a été que les choses ont été plus claires que d'habitude: M. Trump a été soutenu clairement par le pouvoir en place en Russie, tendis que Mme Clinton a été soutenu tout aussi clairement par le pouvoir en place en France et en Allemagne.

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 439
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar p.cristian » mer. 14 déc. 2016, 13:54

la main du pouvoir russe semble bien être derrière les hackings des mails des membres du parti démocrate, dans le but de faire élire un candidat qui leur soit plus favorable.
Depuis toujours des états sont intervenus dans le processus politique des autres états. Combien de fois la main du pouvoir français est intervenu en tel ou tel état pour faire élire un candidat qui lui soit plus favorable ? Chaque régime intervient pour son intérêt. Les tactiques sont les même. Par exemple, diaboliser le parti qui ne convient pas. On voit ça en France même. Selon la presse de gauche, Fillon a une obédience envers un état étranger: le Vatican. Jusqu'à le faire «traitre de la Patrie» il n'y a qu'un pas. Selon la presse de droite, Hollande est un laquais de Mme Merkel. "Vice-chancelier de l'Allemagne" affirme, explicitement, Mme Le Pen.

La nouveauté dans le cas des élections aux Etats-Unis a été que les choses ont été plus claires que d'habitude: M. Trump a été soutenu clairement par le pouvoir en place en Russie, tendis que Mme Clinton a été soutenu tout aussi clairement par le pouvoir en place en France et en Allemagne.
Je suis d'accord rien de nouveau sous le soleil, et c'est de bonne guerre entre états de faire ainsi.
Mais ce qui est nouveau ce sont les possibilités de l'informatique. Ce genre d'affaire n'aurait pas pu avoir lieu il y a quelques années.
Pouvoir depuis l'étranger dénicher des documents plus ou moins compromettants, c'est assez inédit.

On se souvient de l'affaire StuxNet où les services secrets israéliens avaient réussi à ralentir le programme nucléaire iranien en piratant à distance des centrifugeuses.

On pourrait également en venir à douter de la sécurité des machines à voter (bien que travaillant dans l'informatique, je suis complètement contre!).

Bref c'est une question de souveraineté que de limiter la dépendance/impact à certains technologies qui peuvent être utilisé contre le pays.
Encore faut-il que les décideurs soient un peu moins victimes de la fracture numérique.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

DOnald Trump pris dans la tourmente

Message non lupar etienne lorant » mer. 10 mai 2017, 18:42

Mercredi 10 mai 2017, 18h15
Donald Trump tentait mercredi de contenir la tempête provoquée par le limogeage du patron du FBI, nombre d'élus, y compris de son propre camp, réclamant avec force une commission indépendante pour enquêter sur l'interférence russe présumée dans la campagne de 2016.
Calendrier malencontreux pour le président républicain qui recevait dans le Bureau ovale le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Cette première rencontre avec un haut responsable russe, qui préfigure celle avec Vladimir Poutine prévue en juillet en Allemagne, sera scrutée à la loupe.
L'argument de la Maison Blanche est simple, mais peine à convaincre: les démocrates ont dénoncé pendant des mois le comportement de James Comey dans sa gestion de l'affaire des emails d'Hillary Clinton, pourquoi poussent-ils aujourd'hui de grands cris à l'annonce de son départ ?
Sauf que depuis la campagne, une audition publique hors normes a eu lieu au Congrès durant laquelle le premier flic des Etats-Unis a confirmé l'existence d'une enquête sur une éventuelle "coordination" entre des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou.


http://www.linternaute.com/actualite/de ... _fbi.shtml
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar etienne lorant » jeu. 01 juin 2017, 10:38

Hillary Clinton est allée mercredi plus loin qu'auparavant dans l'interprétation de sa défaite contre Donald Trump en affirmant que les Russes s'étaient probablement coordonnés dans leurs attaques informatiques avec des Américains, voire avec l'équipe du président républicain.

La candidate démocrate malheureuse à la présidentielle de novembre dernier est longuement revenue, lors d'une conférence, sur la campagne de désinformation et de piratage attribuée par Washington à la Russie et dont elle a été la cible dans les mois précédant le scrutin.

"Les Russes, à mon avis (...) n'auraient pas su comment transformer ces informations en armes sans l'aide d'Américains", a-t-elle déclaré lors de la conférence technologique organisée par Recode à Rancho Palos Verde en Californie, se référant aux fausses informations diffusées sur internet, aux robots Twitter et aux messages piratés. En particulier, a-t-elle dit, "des gens qui avaient des données de sondages".


(...)


Selon la démocrate, qui a exclu de se représenter, le meilleur exemple de cette coordination a eu lieu un mois avant l'élection, quand des messages piratés de la boîte Gmail du président de son équipe de campagne John Podesta ont été diffusés par Wikileaks dans l'heure ayant suivi la divulgation dans la presse d'une vidéo de Donald Trump tenant des propos obscènes.

"Ils étaient forcément prêts, ils avaient un plan. Ils ont dû recevoir un feu vert, +ok cela pourrait être la fin de la campagne Trump, diffusez-les maintenant+", a-t-elle dit, en s'en remettant à l'enquête des autorités américaines pour faire toute la lumière sur les ingérences russes.



INFO sur courrier international :

http://www.courrierinternational.com/de ... .p50o0.xml
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

LaurentVan
Censor
Censor
Messages : 124
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar LaurentVan » ven. 02 juin 2017, 8:00

Bonjour,
La semaine dernière Fox news a publié un rapport explosif confirmant officiellement, via des sources du FBI anonymes, ce que beaucoup avaient supposé auparavant, que Seth Rich, membre du personnel du Democratic National Commitee(DNC) tué, était la source des fuites WikiLeaks qui avaient prouvé que le DNC avait intentionnellement sapé la campagne de Bernie Sanders. En plus de l’exposition de la corruption du DNC, les fuites coûtèrent le poste de responsable a Debbie Wasserman Schultz.

Bien sure, si cela s’avère être vrai, que les emails de Wikileaks proviennent d’un membre du DNC, cela viendrait mettre fin au discours sur le "Russian Hacking" (piratage par les Russes) qui a été perpétué par les Démocrates et les media "mainstream" depuis plusieurs mois. De plus, cela corroborerait les affirmations de Julian Assange sur le fait que la source ne venait pas d’un acteur étatique.

http://www.zerohedge.com/news/2017-05-2 ... levels-dnc

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

TRUMP LA CATA

Message non lupar etienne lorant » ven. 02 juin 2017, 11:18

J'ai envie de l'appeler ainsi car ce président est comme un chien égaré dans un jeu de quilles, ou comme un éléphant dans un magasin de porcelaines . A force de jouer au champion d'une Amérique de science-fiction, ne va-t-il pas se retrouver dans les poubelles de l'Histoire ?

En tout cas, il vient de servir un très bon mot au Président Macron :

"Il n'y a pas de plan B, parce qu'il n'y a pas de planète B"



:clap: :clap: :clap:
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2581
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: TRUMP LA CATA

Message non lupar AdoramusTe » ven. 02 juin 2017, 12:54

J'ai envie de l'appeler ainsi car ce président est comme un chien égaré dans un jeu de quilles, ou comme un éléphant dans un magasin de porcelaines . A force de jouer au champion d'une Amérique de science-fiction, ne va-t-il pas se retrouver dans les poubelles de l'Histoire ?

En tout cas, il vient de servir un très bon mot au Président Macron :

"Il n'y a pas de plan B, parce qu'il n'y a pas de planète B"
Bienheureuse poignée de main qui nous a vallu la sortie d'un si mauvais accord ! :toast:

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ ... 14119.html
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

DOnald Trump dans la tourmente

Message non lupar etienne lorant » ven. 02 juin 2017, 14:54

Les chercheurs français, qu'ils soient mathématiciens ou ethnologues, citent deux exemples en France, avant l'avènement de Trump, qui remettent en cause leur métier de scientifique. D'abord la phrase de Manuel Valls, qui affirmait qu'"expliquer le jihadisme c'est vouloir un peu excuser", était une attaque contre les sociologues qui étudient les mécanismes de la violence terroriste.

Ensuite, la sortie climato-sceptique de Nicolas Sarkozy. "Il faut être arrogant comme l'homme pour penser que c'est nous qui avons changé le climat", avait lancé l'ex-président. Ces "dénis flagrants de sciences" par le personnel politique sont, selon les chercheurs français, un "signal d'alarme inquiétant pour notre société".

"La culture scientifique est vitale"

Cette "Marche pour les sciences" va donc prendre une tournure très politique à une semaine de la présidentielle. "Que deviendraient certains secteurs de recherche en France si Marine Le Pen était élue ?", s'alarment certains scientifiques français, inquiets de l'arrivée éventuelle au pouvoir du FN. Mais pas seulement. Les chercheurs, plus généralement, redoutent que l'idéologie (politique ou religieuse) l'emporte sur les faits, les vérités scientifiques établies.

Mais le problème de fond c’est que "nos politiques sont largués", accuse le biologiste Patrick Lemaire. "Nous manquons d'Angela Merkel", dit-il. La chancelière allemande a fait une thèse de chimie quantique. Vingt pour cent des députés allemands ont un doctorat, alors qu'en France ils sont 2%. Or, dit le directeur de recherche au CNRS, "la culture scientifique est vitale pour comprendre les enjeux et décider de notre avenir commun".


http://www.rtl.fr/actu/international/ma ... 7787789550










http://www.rtl.fr/actu/international/ma ... 7787789550
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Altior
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Élections américaines : Donald Trump et Hillary Clinton

Message non lupar Altior » ven. 02 juin 2017, 15:34

Voilà un président qui tient ses promesses de la campagne électorale.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

DOnald Trump pris dans la tourmente

Message non lupar etienne lorant » ven. 02 juin 2017, 18:03

Dans un communiqué commun rendu public ce jeudi 1er juin, les gouverneurs Andrew Cuomo (New York), Jerry Brown (Californie) et Jay Inslee (Washington) assurent être "déterminés à atteindre l'objectif américain de réduction de 26 à 28% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2005" et combattre "la décision dangereuse de la Maison Blanche de se retirer de l'accord de Paris".

"Cette administration abandonne son rôle de leader et adopte un comportement d'observateur par rapport aux autres pays dans la lutte contre le changement climatique", promettent les responsables de ces trois États qui représentent ensemble près d'un cinquième de la population américaine et plus d'un cinquième du PIB américain.

"Nous n'ignorerons pas les preuves scientifiques et la réalité du réchauffement climatique. Nier la réalité n'est pas une bonne stratégie, ni pour l'Amérique ni pour personne", estiment les trois hommes dont la US Climate Alliance servira aussi de "forum pour soutenir et renforcer les programmes existant contre le changement climatique, promouvoir le partage d'informations et des meilleures pratiques, et mettre en oeuvre de nouveaux programmes de réduction des émissions de carbone venant de tous les secteurs économiques".

http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/01 ... _22121908/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12628
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

DOnald Trump dans la tourmente

Message non lupar etienne lorant » ven. 02 juin 2017, 18:08

L'ancien président Barack Obama a regretté ce jeudi 1er juin la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat, qu'il avait signé, mais affirmé que cette décision n'entraverait pas les progrès écologiques dans le reste du monde.

Dans un communiqué, le démocrate a rappelé que l'accord n'avait pu voir le jour, en 2015, que grâce au "leadership américain sur la scène mondiale". Or, selon lui, "le secteur privé a déjà choisi un avenir à faible carbone".

"Et pour les pays qui se sont engagés dans cet avenir, l'accord de Paris a ouvert les vannes pour que les entreprises, les scientifiques et les ingénieurs déclenchent des investissements et innovations de hautes technologies et faibles en carbone à une échelle sans précédent", a argué Barack Obama

http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/01 ... r-homepage
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités