Daesh en Syrie et en Irak

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Unsimplehomme
Quæstor
Quæstor
Messages : 266
Inscription : dim. 25 juil. 2010, 17:41

Daesh en Syrie et en Irak

Message non lu par Unsimplehomme » lun. 14 avr. 2014, 20:01

Maaloula la ville de Sainte-Thècle libérée!
La plupart des soldats sont des musulmans et ils ont risqué leur vie et même certains donnés leur vie pour aider les Chrétiens à reprendre leur ville.

Prions pour que cette fois ce soit pour de bon! Et que les frères arméniens puissent arracher Kassab des mains des satanistes d'al-gayida et de l'otan.
-Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi.
-Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers.
(Mt 5:11et12)

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Daech (EIIL) en Syrie et en Irak

Message non lu par Héraclius » lun. 30 juin 2014, 0:11

Les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), engagés dans les combats en Syrie et en Irak, ont annoncé dimanche 29 juin le rétablissement du califat, le régime politique islamique disparu il y a près d'un siècle.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/art ... _3218.html


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Lys_Sul » mer. 02 juil. 2014, 0:59

Rome prochaine conquête d'après le chef de l'Etat Islamique.

http://www.telegraph.co.uk/news/worldne ... State.html


Pour suivre un peu mieux cet "état" deux comptes twitter :

https://twitter.com/RomainCaillet

https://twitter.com/_DavidThomson
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par p.cristian » jeu. 03 juil. 2014, 1:25

mmm. je ne sais pas trop quoi penser de tout cela, si ce n'est remarquer le silence assourdissant des États-unis, qui sont ceux à qui l'Irak doit la déliquescence de l'État.

Il y a cet article dans Agoravox qui présente une théorie un peu manichéenne selon laquelle les USA voudraient que l'Irak soit découpé en 3 en fonction des religions et des ethnies du pays.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar ... rak-153839

Théorie qui a mon avis ne tient pas la route (ou du moins qui ne pourra se faire sans tenir compte de l'hétérogénéité des populations).
http://www.alternatives-internationales ... 38414.html

L'ignorance des islamistes de l'EIIL n'est que le reflet d'une société qui ne valorise plus l'éducation, le savoir.
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Lys_Sul » jeu. 03 juil. 2014, 2:26

L'état islamique se veut "universaliste" dans le sens qu'il gomme les nationalités pour ne retenir le fait que d'être musulman, il faut compter que certains groupes terroristes islamistes prêtent allégeances à l'EIIL, qu'ils ont des missiles SCUD*, humvees*,tanks*, premier groupe terroriste le plus riche du monde**.

En Anglais le récap :

http://www.nytimes.com/interactive/2014 ... .html?_r=0

Carte : http://www.nytimes.com/interactive/2014 ... video.html

http://www.latimes.com/world/middleeast ... story.html

* http://www.dailymail.co.uk/news/article ... state.html

http://www.latimes.com/world/middleeast ... tml#page=1

** http://www.courrierinternational.com/ar ... e-du-monde


L'important "cay lay méchant impérialistes américains" :roule:
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Johnny » jeu. 03 juil. 2014, 8:34

Ils ont pas l'air si méchants que ça...

http://www.slate.fr/story/89319/eiil-carte-plan-faux
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

p.cristian
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mar. 28 mai 2013, 2:17

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par p.cristian » jeu. 03 juil. 2014, 12:42

Johnny a écrit :Ils ont pas l'air si méchants que ça...

http://www.slate.fr/story/89319/eiil-carte-plan-faux
parce qu'une fausse carte circule sur internet?
N.B. le P. de mon pseudo ne veut pas dire "père".

Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le de même pour eux, car c'est ce qu'enseignent la loi et les prophètes.

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Lys_Sul » jeu. 03 juil. 2014, 14:48

L'histoire de la fausse carte sur les réseaux sociaux est tellement anecdotique dans cette histoire.


http://www.europe1.fr/International/Ira ... e-2167677/

http://www.huffpostmaghreb.com/2014/07/ ... _hp_ref=tw

http://www.lepoint.fr/monde/pourquoi-le ... 505_24.php

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/so ... vant.shtml


En ce moment en Arabie Saoudite :

http://www.france24.com/fr/20140703-ara ... ihadistes/

http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-28133086

http://www.telegraph.co.uk/news/worldne ... order.html

Nous assistons aussi à une nouvelle forme de « guerre » qui se déroule dans la mise en scène « propagande » sur les réseaux sociaux notamment, bref il faut suivre cette évolution de façon attentive au même titre que l'autre point chaud qui est le Sahel :

Somalie : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2 ... _3212.html

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ ... omalie.php

Nigéria : http://www.rtl.fr/actu/international/ni ... 7772955768
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

James
Senator
Senator
Messages : 835
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par James » sam. 12 juil. 2014, 17:24

Irak : les images de militants de l'Etat islamique détruisant des pierres tombales, dont celle du prophète Jonas


Par ailleurs, 53 corps non-identifiés ont été découverts par les autorités irakiennes dans une zone agricole à l'extérieur de la ville de Hilla, au sud de Bagdad, ce mercredi 9 juillet.

Dernier carnage en date de l'Etat islamique en Irak. Vêtus de cagoules et de manteaux noirs, des militants de l'Etat islamique en Irak et au Levant ont détruit à coups de marteaux des pierres tombales veilles de plusieurs siècles, dans la ville de Mosul, dans la province de Ninevah. Selon les autorités irakiennes, l'une des tombes profanées est celle du prophète Jonas (Younis en arabe), révéré par les Musulmans et les Chrétiens. Le prophète, figure centrale du Livre de Jonas dans la Bible Hébraïque, est plus connu pour avoir été avalé vivant par une baleine.

Plus tôt cette semaine, une série d'images ont illustré la destruction de près d'une douzaine de tombeaux Shiites et Sunnites à Mosul, la seconde plus grande ville d'Irak et à Tal Afar, également sous contrôle de l'Etat islamique.

Car pour les militants de l'Etat islamique, vénérer des tombes et des reliques est contre la tradition. Selon un porte-parole des autorités de Ninevah, les rebelles auraient également détruit le tombeau du prophète Seth (Shayth). Par ailleurs, 53 corps ont été découverts par les autorités irakiennes dans une zone agricole à l'extérieur de la ville de Hilla, au sud de Bagdad, ce mercredi 9 juillet. Une enquête est en cours pour déterminer l'identité des cadavres ainsi que les circonstances de leur décès. Selon un officier de police et un médecin local, les morts avaient tous entre 25 et 40 ans et ils auraient été tués il y a plusieurs jours avant d'être abandonnés dans cette zone.

Bien que les motifs de cette tuerie demeurent flous, celle-ci rappelle les bains de sang sectaires dont a été victime l'Irak entre 2006 et 2007. A l'époque de l'insurrection Sunnite, des milices Shiite et des groupes Sunnites massacraient sans vergogne les membres des autres cultes. Des corps étaient fréquemment retrouvés à l'abandon le long des routes et des canaux. Depuis que l'offensive des militants Sunnites s'est étendue au nord-ouest du pays ce mois derniers, les tensions sectaires et les assassinats ont repris de plus belle.
http://www.atlantico.fr/pepites/irak-im ... 59244.html

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10632
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Fée Violine » ven. 18 juil. 2014, 21:11


Avatar de l’utilisateur
GuilhemMaurice
Quæstor
Quæstor
Messages : 324
Inscription : dim. 20 mars 2011, 18:19
Localisation : France
Contact :

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par GuilhemMaurice » ven. 18 juil. 2014, 21:35

Et oui, on voit la vraie nature de l'islam...
Bonum est confidere in Domino, bonum sperare in Domino

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Héraclius » sam. 19 juil. 2014, 0:59

GuilhemMaurice a écrit :Et oui, on voit la vraie nature de l'islam...
L'Islam est une croyance, pas une foi théologale. A-t'elle véritablement une nature ?

D'autre part, ne jugez pas les musulmans à l'aune d'un groupuscule terroriste.

Vous aimeriez être jugés à cause des chevaliers teutoniques qui brûlaient et pillaient sans vergogne les villages païens au 13ème ?

L'Islam est une religion violente, mais l'EI(IL) n'en est pas représentatif.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13319
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Syrie, Khan-Al-Asal: un crime occulté par la presse ?

Message non lu par etienne lorant » sam. 19 juil. 2014, 15:13

29 JUILLET 2013 -Une opération destinée à éliminer les preuves de l’usage des armes chimiques par les « rebelles »

Les images d’une insupportable dureté, filmées par les auteurs du crime eux-mêmes, montrent dans toute leur effrayante monstruosité qui sont, en vérité, ces « opposants » qui veulent renverser le gouvernement légal syrien et que l’appareil médiatique et politique occidental a toujours présenté comme des « révolutionnaires » luttant contre un « régime tyrannique ». La journaliste Anastasia Popova qui s’est rendue, plusieurs fois en Syrie à la rencontre des victimes - et non pas à l’écoute des bourreaux – apporte un peu de vérité et d’humanité là où ses consœurs Sofia Amara, Edith Bouvier, Florence Aubenas ont affiché un total mépris des victimes et du sort que des hordes d’islamistes fanatisés font subir au peuple syrien qui, à plus de 70%, soutient les forces gouvernementales qui les combattent dans des conditions difficiles.

Silvia Cattori : À fin mars vous vous étiez rendue à Khan Al-Assal - une localité fidèle au gouvernement de Bachar el-Assad - où vous aviez rencontré des témoins de l’attaque à l’arme chimique qui, le 19 mars, avait fait de nombreuses victimes. Après plusieurs mois d’assauts, le 22 juillet, Khan al-Assal est passé sous le contrôle du front terroriste al-Nosra. Avez-vous pu entrer en contact avec les témoins que vous avez connu alors ?

Anastasia Popova : De ce que j’ai pu apprendre, les forces gouvernementales environ 100 soldats ont été pris par surprise [le 26 juillet]. Ils savaient qu’il y avait des activités suspectes autour de Khan Al-Asal mais ne se doutaient pas que cela serait aussi important. Mes sources parlent d’environ 5’000 rebelles [en majorité des mercenaires entrés via la Turquie] qui ont attaqué simultanément. Ils ont même utilisé des tanks contre ces soldats. Que pouvaient faire 100 soldats contre 5’000 assaillants ? Malgré toute leur bravoure et leur courage, il leur était impossible de s’en sortir vivant. Ainsi quand Al Nosra est entré et s’est emparé de la zone, ils ont rassemblé tous les soldats dans la rue principale, à l’entrée du quartier, sur une colline, et les ont exécutés. Quelques uns ont été trouvés plus tard avec de profondes blessures, peut-être ont-ils subi des tortures ; il y a eu aussi des décapitations.

Sur une photo diffusée par les rebelles (*) j’ai reconnu la rue et l’endroit que nous avions visité quand nous étions là bas, à la fin du mois de mars. Dans la rue devant cette maison, nous avions bu avec ces jeunes soldats un café et du maté (une infusion traditionnelle). En effet, ils ne voulaient pas nous laisser partir avant que nous ayons accepté de boire et manger avec eux, un geste de courtoisie, une façon traditionnelle chez les Syriens d’inviter et de partager tout ce qu’ils ont avec leurs invités. Ils étaient drôles, faisaient des plaisanteries, se projetaient dans le futur en parlant de paix, mariage, enfants..., de leurs familles qui leur manquaient...

Sur les images prises par Al-Nosra, ce sont ces mêmes soldats que j’avais rencontrés que l’on voit allongés sur le sol, la plupart blessés, l’un d’entre eux n’avait que 22 ans. Son corps a été retrouvé plus tard à proximité des autres dans une décharge à l’extérieur de la ville.

Al-Nosra a tué des civils, des témoins oculaires de l’attaque chimique survenue en mars. J’ai essayé désespérément de contacter mes connaissances sur place ; leurs téléphones ne répondent pas. Lorsque vous apprenez que quelqu’un que vous connaissez a été tué vous refusez de le croire, vous commencez par l’appeler et quand vous entendez cette voix glaciale et métallique répétant cette même phrase « Le numéro que vous avez demandé, n’est pas disponible actuellement » vous haïssez cette phrase... Je ne sais pas si des témoins ont réussi à s’échapper. Mais je crains que tous aient été tués. Plus de 200 personnes en un jour ont été exécutées par Al-Nosra.

Silvia Cattori : Quelles peuvent être maintenant les conséquences pour la population qui ne se trouve plus sous la protection des forces gouvernementale ?

Anastasia Popova : Que peuvent être les conséquences d’un massacre, d’un crime contre l’humanité, d’une injustice flagrante et d’un déni total de l’Occident et de l’ONU ? Des centaines de vies ruinées juste dans un petit quartier, les souffrances insupportables et inimaginables de gens ordinaires, des vies brisées, des orphelins traumatisés, l’horreur dans les rues.

Parce qu’il n’avait pas prié au bon moment, des hommes d’Al-Nosra ont coupé la langue d’un enfant de 10 ans. Essayez juste une fois de regarder un enfant dans les yeux et de répondre à sa question muette. Qu’a t-il fait de mal pour mériter une telle « démocratie de la Charia » ? Il ne connait rien à la politique ; ce qu’il veut seulement, c’est jouer avec d’autres enfants comme il le faisait avant cette guerre. Des gens s’étaient enfuis de la région de Kafr Douli pour venir se réfugier à Khan Al-Asal afin d’échapper à ces rebelles. Mais ceux-ci ont réussi à les rejoindre et ils ont eu leur « jour de revanche ». Ainsi plus de 200 personnes ont été assassinées, plus de 200 vies ont été supprimées en une seule journée. C’est vraiment horrible.

Silvia Cattori : La diplomatie Russe a remis récemment au secrétaire général de l’ONU les résultats de l’analyse des échantillons prélevés à l’endroit où où une attaque chimique avait frappé les habitants de Khan al-Assal en mars [2]. Les autorités syriennes ont demandé à l’ONU de se rendre en Syrie enquêter sur cette attaque. Une délégation vient juste d’arriver en Syrie. [3]. Leurs experts seront-ils encore en mesure de trouver des survivants parmi les témoins de l’attaque chimique ? Ou pensez-vous que, désormais toute enquête sera impossible et que la France et la Grande Bretagne, qui apportent leur aide aux groupes « rebelles » et attribuent ce crime au gouvernement, vont pouvoir contester les preuves apportées par la Russie ?

Anastasia Popova : Alors maintenant l’ONU a subitement accepté de se rendre à Khan Al-Asal ? Alors maintenant les experts de l’ONU veulent aller inspecter la zone ? Et ceci après presque quatre mois de demandes de la part du gouvernement syrien ?

Quelle curieuse coïncidence ! Avec qui les experts de l’ONU ont-ils l’intention de parler de l’attaque à l’arme chimique qui a fait de nombreuses victimes en mars ? Avec les âmes des témoins oculaires ? Ou peut être avec leurs dépouilles ?

Bien sûr, ils ne remarqueront même pas qu’un nouveau massacre s’est produit. Ainsi peut être que les rebelles d’Al-Nosra se confesseront et diront aux inspecteurs de l’ONU comment ils ont tiré une roquette avec du gaz sarin hautement toxique sur les habitants de Khan Al-Assal. Peut être que les rebelles leur expliqueront pourquoi ils ont tué avec du poison chimique une trentaine de civils incluant femmes et enfants ? Peut être leur diront-ils où sont enterré les témoins qui avaient parlé avec la commission de l’ONU et avaient fourni les éléments qui avaient permis à Mme Carla del Ponte d’affirmer que c’étaient les rebelles qui avaient utilisé des armes chimiques et non pas le gouvernement syrien. Ou peut être peuvent-ils remercier ces enquêteurs qui se sont comportés comme des lâches en ne mentionnant pas ces éléments de preuve dans le rapport final de la Commission d’investigation ?

Il est évident que l’assaut qui a frappé Khan Al-Assal, juste après qu’un accord ait été trouvé entre l’ONU et Damas, était planifié.
Il est évident que si les enquêteurs de l’ONU visitent la zone, les témoignages qu’ils pourront obtenir sur place seront biaisés parce que les véritables témoins, s’il y en a qui sont encore en vie, ne parleront plus maintenant que les rebelles d’Al-Nosra sont sur place.

Et que diront les rebelles aux enquêteurs ? Que c’est le gouvernement de Bachar el-Assad qui a lancé l’obus qu’ils avaient eux-mêmes lancé. Que c’est le gouvernement qui a tué ses propres sympathisants et ses propres soldats dans ce quartier de Khan Al-Assal - où tous les habitants sont fidèles au gouvernement d’el-Assad - parce que le gouvernement est démoniaque… Ce qui est un non-sens pour les gens qui se donnent la peine de penser … mais une vérité cristalline pour l’ONU !

Note avertussement: je n'ai pas voulu visionner les vidéos. Aucun intérêt.

http://www.silviacattori.net/article4661.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10632
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par Fée Violine » sam. 19 juil. 2014, 17:21

Ils ont incendié la cathédrale et le palais épiscopal de Mossoul.
http://www.aleteia.org/fr/international ... 5227652096

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8540
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: L'EIIL proclame l'avènement d'un "Califat"

Message non lu par jean_droit » dim. 20 juil. 2014, 10:11

De l'agence fides :

Remarque : Les appels angoissés des évêques de Syrie et d'Irak se succèdent.
Voici le dernier en date à ma connaissance.
Il faut remarquer qu'un certain nombre de témoignages religieux édulcorent les informations. Curieux.

Que peut-on faire à part prier pour eux et pour toutes les victimes de l'Islam.
Les aider financièrement si on le peut.

Le reste est dans les mains des politiques. Et ce n'est guère brillant. Je pense, qu'au fond d'eux mêmes, ils sont bien contents que les chrétiens d'Orient disparaissent .....
2014-07-19

ASIE/IRAQ - Témoignage de l’Evêque auxiliaire chaldéen de Bagdad : « il n’était jamais arrivé que des chrétiens soient chassés de leurs propres maisons »

Bagdad (Agence Fides) – « Nous sommes sans voix parce que ce qui est arrivé est véritablement choquant. Les chrétiens sont présents à Mossoul depuis des siècles et ces familles ont été arrachées à l’improviste à leur ville, à leurs maisons, à leurs vies. Nous sommes vraiment préoccupés pour l’avenir des chrétiens dans ce pays » : tel est le témoignage dramatique de l’Evêque auxiliaire chaldéen de Bagdad, S.Exc. Mgr Saad Syroub, après que les dernières familles chrétiennes encore présentes à Mossoul aient dû quitter la ville (voir Fides 16 et 18/07/2014).

« Il n’était jamais arrivé que des chrétiens soient chassés de leurs propres maisons comme s’ils n’avaient aucun droit » poursuit l’Evêque dans un entretien accordé à la Fondation de Droit pontifical Aide à l’Eglise en Détresse, dont le texte est parvenu à l’Agence Fides.

« Malheureusement, telle est la réalité aujourd’hui en Irak, en particulier à Mossoul – souligne l’Evêque. Nos pires craintes deviennent réalité et nous ne savons pas comment réagir. Cela fait trop longtemps qu’en Irak la sécurité n’existe pas et que la population, en particulier nos fidèles, est terrorisée ».

Mgr Syroub fait appel à la communauté internationale afin qu’elle exerce des pressions sur le gouvernement irakien pour trouver des solutions concrètes. « Avec une plus grande stabilité interne, il n’y aura plus de place pour ces groupes de fanatiques qui prétendent gouverner notre pays. Il faut par ailleurs aider ces pauvres gens qui n’ont plus de maison et se sont vus priver de tous leurs avoirs.

Il s’agit d’une véritable tragédie ». (SL) (Agence Fides 19/07/2014)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités