Les Femens

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Encore une profanation des Femens à Notre Dame de Paris

Message non lupar Ren' » lun. 27 mai 2013, 18:40

ce n'est pas le sujet
Pour le coup, les deux sont intimement liés.
Et dire que Venner ou les FEMEN ne sont pour moi que les deux facettes d'une même pièce n'est pas "interdire à quiconque de se scandaliser de ce qui est moins pire"
Rassurez-vous : je n'ai rien d'un défenseur de ces pseudo-féministes, bien au contraire.
Alors à quoi sert votre remarque ? A rien.
Comme je viens de le redire, le lien est étroit entre le dernier outrage FEMEN et la profanation de la veille. Donc, désolé, mais de mon point de vue, on ne peut totalement dissocier les deux questions.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Amaot
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:43

Re: Encore une profanation des Femens à Notre Dame de Paris

Message non lupar Amaot » mar. 28 mai 2013, 23:09

C'est lié, mais c'est incomparable. Prenons un autre exemple : un criminel, qui a commis le pire des crimes (par exemple, un assassin d'enfants, tortionnaire et violeur, pour prendre le cas le plus horrible), est pendu. Une fois qu'il est pendu, une Femen vient se réjouir publiquement de sa mort, en faisant des gestes obscènes. Ce qu'elle fait est moins grave, car elle ne commet pas de crime en faisant ça. Donc aucune commune proportion entre ce qu'il a fait et ce qu'elle a fait. Mais ce qu'elle a fait est quand même assez moche pour être souligné. D'autant que c'est assez facile, de sa part.

Et c'est uniquement ça qu'on dit ici.

Maintenant si vous trouvez que c'est justifié, que c'est une gentille brave dame, et qu'on devrait tous aller danser sur la tombe du monsieur...

J'imagine notre conversation au café du commerce : Moi : "Ce qu'a fait la Femen est assez moche." Réponse : "Pas plus que ce qu'a fait le pendu." C'est sûr que ce type de répartie met un terme définitif au débat. Parce qu'on fait une comparaison entre deux choses qui ne peuvent pas être comparées, et du coup, on ne peut plus parler de rien, vu qu'on ne peut jamais se situer sur un même plan de réflexion. Autre exemple : "Quel temps pourri". Réponse : "Ben, va au pôle Nord, et tu verras si c'est mieux". Etc.

Enfin bref. Même si Venner a profané un lieu consacré, on peut au moins prendre en considération qu'il est mort. Ce n'est pas un chien qui est mort, mais un être humain. Tout mort a droit à un certain respect, ou du moins une pensée de recueillement, je ne sais pas comment dire, un peu de considération, quoi. Non ? ça ne vous semble pas évident ?

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Encore une profanation des Femens à Notre Dame de Paris

Message non lupar Ren' » sam. 01 juin 2013, 17:21

Maintenant si vous trouvez que c'est justifié, que c'est une gentille brave dame, et qu'on devrait tous aller danser sur la tombe du monsieur...
Encore une fois, AUCUN rapport avec ma position.
Enfin bref. Même si Venner a profané un lieu consacré, on peut au moins prendre en considération qu'il est mort
De mon point de vue, je le prends en considération quand j'évite de m'étendre sur les raisons réelles de son suicide qui tiennent davantage du débat sur l'euthanasie qu'autre chose...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Amaot
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : mar. 01 janv. 2013, 17:43

Re: Encore une profanation des Femens à Notre Dame de Paris

Message non lupar Amaot » sam. 01 juin 2013, 23:11

On parlait des femen au départ... C'est quoi, votre point de vue, en fin de compte ?... Je m'y perds un peu.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8372
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Encore une profanation des Femens à Notre Dame de Paris

Message non lupar Cinci » lun. 03 juin 2013, 14:53

Le point de vue ? de Ren ?

Son point de vue de départ à ce qui me semble : il n'y a pas de raison de se trouver «davantage ennuyé» par le comportement profanateur de l'une que du geste profanateur de l'autre. Tout le monde s'entendrait pour dire que la chose est peu intéressante en soi.

[...]

Je rajoute :

Entarter l'évêque, barbouiller de peinture le monument dans le cimetière, caillasser les fidèles durant la messe, opérer un raid ''publicitaire'' dans la cathédrale ou choisir de se suicider de façon violente prés de l'autel : on reste peu ou prou dans l'ordre du message à faire passer à quelqu'un.

Une sorte de sacré à violer pourrait apparaître «esthétiquement» aux yeux des uns comme un décor recherché, la toile de fond intéressante afin de rehausser l'éclat du spectacle. Le sacré est intéressant en tant qu'il peut constituer une sorte d'expérience par laquelle pouvoir se défouler, souiller ce qui ne devrait pas l'être, détruire, casser, incendier, outrepasser le tabou, etc.

On se rappelle aussi la fameuse pièce de théâtre durant laquelle une immense reproduction du visage du Christ devait se couvrir d'une substance inquiétante.

[...]

Une sorte de fil d'Arianne commun pourrait lier les différentes expériences au travers du dédale, même si le suicide à Notre Dame se distingue quand même des autres gestes, en ce qu'il se révélerait moins purement négateur du christianisme, moins négateur de l'Église comme il serait plutôt revendicateur d'une autre forme de chrétienté à quelque part.

Le degré de réaction du côté de chacun, sur le plan strictement personnel bien entendu, semble lié au message qui est servi par les acteurs. Il peut révéler ce à quoi l'on se trouve être soi-même le plus sensible. Là-dessus, il pourrait se faire que les plus remontés contre l'extrême-droite trouveront «plus choquant» le geste politique de l'admirateur de Bernard Lugan et se trouveront moins affecté par l'idée que sa dépouille puisse se faire insulter.

Un misogyne serait plus vexé par le comportement des ''folles'', un misogyne ou encore une femme qui trouverait que l'inconduite des unes ferait plus honte ou causerait plus de tort à l'image de la femme, etc. La subjectivité réactionnelle des témoins fait écho à ce qui anime les personnes en-deça.

S'agissant de ce que moi je pense : je considère véritablement odieux le geste de dérision mimiquant le suicide de l'autre. Parfaitement odieux, en ce qu'il nous en révèle le degré d'insensibilité atteint par la personne susdite, le degré zéro du respect à tenir vis à vis soi-même et les autres. Il semble que la vie humaine n'ait aucune valeur pour des gens semblables. Et, par là, je trouve que Ren a manqué peut-être un aspect de la question, un aspect qui pouvait à bon droit faire réagir très négativement Amaot. Mais le «J'ai raison, t'as tort» n'a pas véritablement sa place dans de pareilles situations. Je sais bien. Parce qu'il s'agit d'angles purement subjectifs et par lesquels appréhender le fait rapporté.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8542
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Condamnation des femens en Tunisie

Message non lupar jean_droit » ven. 14 juin 2013, 8:34

Pour ma part je me réjouis de la condamnation des femens en Tunisie.
Comme je me suis réjoui de leur condamnation en Russie.
La liberté est condamnable quand elle outrage.
Dans les deux cas cités plus haut c'est la même chose.
Que viennent faire des femens dans des pays orthodoxes ou musulmans.

Remarque : Je suis, aussi, un peu dubitatif sur les homens ...

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13030
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

La France, terre d'accueil pour les "Femen"

Message non lupar etienne lorant » lun. 08 juil. 2013, 15:22

FEMEN - Soit François Hollande n'est pas rancunier, soit il ne lit pas Le HuffPost. La chef de file des Femen en France, Inna Shevchenko, a obtenu le statut de réfugié auprès de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), a-t-on appris lundi auprès de cette militante ukrainienne.

Inna Shevshenko, blonde aux cheveux longs de 23 ans, avait demandé l'asile en février et a "reçu récemment" la réponse positive de l'OFPRA, a-t-elle expliqué au téléphone à l'AFP.

L'Office n'a pas été en mesure de confirmer cette information, qui est "confidentielle", a précisé un de ses membres. Selon des documents à en-tête de l'OFRA que la Femen a communiqués à l'AFP, la décision d'admission au statut de réfugié a été prise le 9 avril dernier.

En application du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile (CESEDA), "la qualité de réfugié est reconnue à Mme Shevchenko Inna", qui "est placée sous la protection juridique et administrative de l'Office", précise le document.

Arrivée en France il y a un an

Cette demande d'asile était "un choix stratégique", a expliqué la chef de file des Femen, car "pour développer le mouvement, nous avons besoin d'un lieu, d'un pays". Elle a rappelé qu'elle était menacée de poursuites dans son pays pour avoir découpé à la tronçonneuse une croix orthodoxe pour protester contre la condamnation de trois membres du groupe Pussy Riot, qui avaient chanté une "prière punk" contre le président Poutine dans une cathédrale de Moscou. Elle était arrivée en France en août 2012 avec un visa touristique.


.... et désormais elles pourront manifester librement et en toute impunité dans les églises et les catthédrale de France ?

http://www.huffingtonpost.fr/2013/07/08 ... 60203.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: La France, terre d'accueil pour les "Femen"

Message non lupar Et.H » mar. 09 juil. 2013, 21:51

Que risque t'elle pour qu'on lui ait accordé le droit d'asile ???

C'est quoi les poursuites en question ?

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: La France, terre d'accueil pour les "Femen"

Message non lupar Johnny » jeu. 11 juil. 2013, 9:57

Ce mouvement est sans intérêt, car contradictoire dans ses actions, et dirigé par des incultes :

- aucune prise en compte des différences culturelles entre les pays, d'où des actions contre-productives
- déballonage devant les juges tunisiens, avant de fanfaronner en France
- profanation d'une église catho, pour protester contre le césaropapisme des orthodoxes !
- tronçonnage d'une croix, symbole d'une victime innocente, pour lutter contre l'oppression....

Quelle nullité crasse! Ce n'est même plus de l'idéologie.
Par rapport aux léninistes ou à Cohn-Bendit, le niveau du contestataire s'est effondré ! Elles finiront dans les poubelles de l'Histoire.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
Et.H
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : mer. 04 août 2010, 19:03

Re: La France, terre d'accueil pour les "Femen"

Message non lupar Et.H » jeu. 11 juil. 2013, 14:54

l'idéologie de ces femmes tient en un seul mot : "haine"

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2181
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: La France, terre d'accueil pour les "Femen"

Message non lupar Nanimo » dim. 04 août 2013, 0:26

Les femens semblent particulièrement remontées contre les religions, mais, effectivement, ce que l'on peut leur reprocher est de tout mélanger.
Ce qui devrait surprendre le plus en Europe de l'ouest est que ce genre de comportement est totalement dépassé. On peut même le dater : depuis mai 68 ou les féministes brûlaient leurs soutiens-gorges sur la place publique. Les femens ont au moins deux générations de retard. On sait bien que la situation des femmes en Ukraine n'est pas reluisante et que discuter gentiment n'est peut-être pas la meilleure solution, mais exporter ce genre d'opération... (?)
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13030
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

"Femen" Belgique s'arrête

Message non lupar etienne lorant » mer. 11 sept. 2013, 10:14

BELGIQUE Le mouvement féministe déclare être en désaccord total avec le "top", l’Ukraine.
L’information est tombée hier en fin d’après-midi. Les Femen de Belgique, connues pour leurs manifestations seins nus dans tout le pays, cessent leurs activités, ont-elles annoncé mardi sur leur page Facebook. "Nous avons pris unanimement cette décision à la suite d’un désaccord concernant l’organisation internationale du mouvement", a confirmé Margo Fruitier, la leader du mouvement féministe belge composé d’un peu plus d’une dizaine d’activistes.
"Nous ne revenons pas sur l’idéologie du mouvement, mais bien sur la manière dont fonctionne ce groupe à l’échelle internationale. Nous n’avions rien à dire, tout était dicté par quelques personnes au niveau ukrainien. Ce n’était pas une démocratie, mais une autocratie", a-t-elle ainsi déclaré. Nous ne regrettons rien, nous avons mené toutes nos actions sincèrement", pouvait-on lire sur la page Facebook officielle du mouvement.

Pour rappel, les Femen belges ont mené leur première action, "topless jihad" devant une mosquée de Bruxelles. C’était le 4 avril 2013, elles n’étaient alors que cinq membres. D’autres féministes ont ensuite rejoint le mouvement, dont l’historique est marqué par plusieurs actions "coup de poing".

Ainsi, le 24 avril dernier, les Femen de Belgique avaient par exemple accueilli Monseigneur Léonard à l’ULB à coups d’eau bénite et de slogans "stop homophobia". Deux mois plus tard, le 25 juin, trois activistes du groupe montaient, seins nus, sur la voiture du premier ministre tunisien Ali Larayedh, en visite à Bruxelles, en réaction à la condamnation par un tribunal tunisien début juin de trois Femen européennes (deux Françaises et une Allemande). Plus récemment, les Femen belges ont manifesté devant l’ambassade d’Ukraine à Bruxelles en criant différents slogans tels que "Nos seins, nos armes" ou encore "Pacific fighter". La récente polémique autour de Victor Svyatski, qui aurait fondé le mouvement, et le récent départ de la militante tunisienne Amina Sboui ne seraient pas directement à l’origine de l’extinction de Femen Belgique, assure Margo Fruitier. "Il s’agit bien d’un désaccord quant à l’organisation internationale et à la communication au sein du mouvement", insiste-t-elle.

http://www.lalibre.be/actu/belgique/fem ... 8e48d4d8eb
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13030
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Sacrilège durant la messe de minuit à Cologne

Message non lupar etienne lorant » mer. 25 déc. 2013, 17:04

Une jeune femme du mouvement des Femen a perturbé la messe de minuit à Cologne, en se dressant la poitrine dénudée sur l'autel de la cathédrale, a indiqué mercredi la police à l'agence allemande DPA.

Peu après le début de la célébration, la militante âgée de 20 ans a surgi des premiers rangs, sauté sur l'autel sur lequel elle s'est mise debout, la poitrine peinturlurée du slogan "I am God" ("je suis Dieu"), selon la même source.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/ ... ologne.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1875
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Sacrilège durant la messe de minuit à Cologne

Message non lupar Belin » mer. 25 déc. 2013, 17:42

Elles me font être un fan de Poutine. Celle là sera libéré seulement quelque heures après...

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1875
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Une Femen urine sur l’autel de l’église de la Madeleine

Message non lupar Belin » mer. 25 déc. 2013, 18:00

http://www.lesobservateurs.ch/2013/12/2 ... mediapart/
La militante, seins nus, s'est dirigée peu avant 10 heures vers l'autel face à une dizaine de personnes présentes alors qu'une chorale répétait dans l'édifice. Interrogé par l'AFP, le père Bruno Horaist, curé de la paroisse, a raconté que la jeune femme avait déposé devant l'autel un morceau de foie de veau censé représenter un foetus avant d'uriner sur les marches de l'autel. Elle a ensuite quitté l'église sans prononcer une seule parole.


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bassmeg, Briscard