Les théories du complot et la jeunesse

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
James
Senator
Senator
Messages : 831
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par James » dim. 01 juin 2014, 20:17

Bonjour Cinci,

Le complotiste que vous décrivez n'existe pas, pour une simple et bonne raison.

Vous connaissez beaucoup de gens sur internet qui se baladent au hasard? Sur un forum au hasard? Sur un sujet au hasard? Sur une page au hasard? Sur un paragraphe d'un post au hasard?

Non!
Une personne lit un minimum une conversation et ne se rend pas par hasard sur un site.

En l'occurrence, il ne doit pas y avoir énormément de complotistes qui se rendent sur la Cité Catholique car vous savez très bien quels scénarios tournent autour du Vatican et de l’Église... Mais bon admettons qu'un complotiste atterrisse ici.

En tombant sur cette conversation et en admettant qu'il se focalise sur mon discours, que va t'il y trouver à son sujet?

1) Ce type ridiculise mes théories (en les comparant à l'inspecteur Gadget et à James Bond)
2) Il considère que mes théories sont du délire
3) Il considère que je n'ai pas d'argument
4) Il considère que je n'ai pas ma place à l'université
5) Il considère que j'ai un potentiel trop faible
6) Il considère que je souffre de troubles mentaux

Et vous voulez faire croire que d'un autre côté, parce que j'ai dit qu'ils ont tout de même raison de se méfier des institutions au vue des différents scandales que l'on connait, il va miraculeusement oublier tous les points énumérés ci-dessus et se trouver conforté dans son délire!?

:rire:

Je vous propose d'engager une conversation avec n'importe qui (même un paranoïaque carabiné) et je vous mets au défit de renforcer/conforter/asseoir ses "convictions" en lui rétorquant les 6 points précédents. ;)

N'importe qui s'énerverait à l'énoncé d'un seul de ces points...

Non, en réalité, un complotiste lambda, à la lecture de mes phrases que vous citez, se dira tout simplement que je ne partage qu'une certaine méfiance. Point barre. Tout ce qui va au delà de cette interprétation s'apparente à de la spéculation hasardeuse.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par Cinci » lun. 02 juin 2014, 14:44

Bonjour Polomnic,
Sieyes a fréquenté plusieurs loges "Les Amis devenus Frères" à l'Orient de Fréjus avant la Révolution, puis à Paris la Loge "des Neuf soeurs" (dite loge des Philosophes) et la Loge de la rue du Coq-Héron.
Talleyrand fût lui aussi très probablement franc-maçon, idem pour l'abbé Grégoire. Et comme précisé plus haut Voltaire fût initié à la fin de sa vie.
Oui, mais ce genre de détail doit pouvoir démontrer quoi au juste ?

En supposant même qu'un Sieyes fréquente pour vrai telle petite société maçonnique : il faudrait démontrer que telle idée de Sieyes est empruntée pour vrai à ce milieu maçonnique suggéré. Il faudrait pouvoir mettre en lumière le fait que cette même idée ne pourrait pas trouver sa source ailleurs. Par exemple, qu'il ne s'agirait pas plutôt d'une idée commune à divers milieux tout en même temps ou une idée qui eût été simplement dans l'air du temps.

Mettons qu'une société maçonnique de 1780 se passionne pour les expériences scientifiques. Sieyes fréquente alors deux mois (six mois, un an : peu importe) cette petite société, tout en se passionnant, lui aussi, pour le développement technique, pour la méthode scientifique. En quoi le goût de la science devrait-il être le résultat d'une influence maçonnique bien particulière au lieu de témoigner tout simplement du fait qu'une grande foule de gens de tout horizon, en Europe, était fort capable de se passionner au même moment pour la même chose ? qu'est-ce qui prouve qu'il aurait bien fallu que des maçons uniquement pour instiller le goût des sciences à Sieyes en particulier ? Parce que si la société maçonnique se passionne pour la science, les jésuites aussi, le roi de France, les avocats du parlement de Paris ...
Évidemment, il est difficilement niable que tous ces personnages évoluaient dans un monde imprégné de christianisme.
... de christianisme, comme imprégné d'un engouement pour le progrès d'une façon générale, d'une confiance dans les capacités de la raison, un monde épris d'une soif d'ordonnancement rationnel aux choses, afin de réduire la superstition, l'obscurantisme, d'un dégoût envers la tyrannie, etc.

Moi, il me semblerait surtout que ce sont les maçons qui empruntent leurs thèmes de prédilection au courant de vie intellectuel qui irrigue l'Europe de façon large. La société maçonnique sert de thermomètre social permettant d'évaluer les idées qui ont la cote auprès du public cultivé en quelque sorte. Ce serait pareille dans le café à Munich, dans le salon de la comtesse de Clermont-Tonnerre, ou dans le milieu des typographes et imprimeurs.
Alors oui, je veux bien admettre que tous ces hommes ont été pour le moins influencés par le christianisme, mais de la même manière que les hérétiques du Moyen Age le furent également, idem pour les satanistes. Une croix inversé étant un symbole chrétien détourné. Ce n'est pas pour autant qu'ils procèdent de l'esprit du christianisme ou du Saint Esprit, ce qui serait encore plus juste.
Vous voulez dire que les maçons ont une envie ou l'inclination à prendre leur autonomie par rapport au contrôle de l'Église catholique. Et Sieyes ? Il n'aurait pas pu nourrir ce même envie en-dehors de l'influence des maçons ? les hérétiques ou les satanistes justement n'ont pas coutume de devoir attendre spécialement après l'influence de la rose-croix pour prendre un peu de recul avec l'emprise de l'Église.

Comment déterminer que c'est vraiment les maçons rencontrés par Sieyes qui lui auraient donné le ''spin'' dans un sens plutôt qu'un autre ? Est-ce que Sieyes était un bon catholique dévot avant d'aborder la loge suspecte ? il se produit un retournement spectaculaire ? Il a témoigné lui-même dans une lettre à l'effet que ce sont bien les maçons qui auront retourné sa pensée ?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par Cinci » lun. 02 juin 2014, 19:28

Mon cher James,

Il sert strictement à rien de poursuivre. Depuis le début, vous réagissez plus que mal. Vous vous révélerez totalement incapable de tirer par-ici le moindre petit profit d'une remarque que je vous fais, et vos messages de répliques sont chargés de polluants de toutes sortes en ce qui me concerne (toxics ''personnalisants'' sur le plan de la communication) dont je n'ai absolument pas besoin.

Vous ne faites que vous sentir attaqué personnellement, pour vous faire l'avocat de votre personne dans la suite (vous êtes un type bien, vous n'êtes pas un illuminé, il est évident que tout le monde va comprendre combien vous vous moqueriez en réalité des amateurs de complots farfelus et ainsi de suite). Pendant que vous êtes obnubilé par votre défense, c'est à dire bien soucieux de vous blanchir («Non, je ne suis pas dangereux pour personne. Pfff ... Quelle blague !»), vous évitez de considérer la seule chose qui m'importe réellement dans tout ça : la vacuité de ces théories complotistes. Vides ? Oui. Et alors nuisibles également, parce que distrayant d'éléments plus fondamentaux et de la vérité en bout de ligne.

Maintenant, rigolez bien tout votre saoul tant que vous voulez. Continuez à vouloir me prendre pour un cornichon si ça vous amuse. Vous lèverez votre verre à ma santé avec ça. Pour ma part, je trouve un peu ''peinant'' de voir des gens (pas spécialement des idiots non plus) mais juste la tête farcie d'idées relevant de divers complots vagues, et pour cette même raison justement, devenus désormais quasi-imperméables à tout autre forme de raisons. Je ne trouve aucune qualité positive dans la démarche des amateurs du grand complot.

Bref, si vous n'y voyez pas trop d'inconvénients, nous en terminerons ici de l'échange entre vous et moi.

Merci quand même.

James
Senator
Senator
Messages : 831
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par James » lun. 02 juin 2014, 19:52

Cinci,

Vous avez complètement perdu votre temps (en plus du mien somme toute).

Tout simplement parce que je n'ai jamais prétendu que les théories complotistes contenaient quoique ce soit d'intéressant, je n'ai donc jamais nié votre sacro-sainte vacuité de la chose. C'est ce que je me tue à vous dire de message en message à tel point que ça en est agaçant!

De plus, je ne suis absolument pas soucieux de me blanchir, je ne vois vraiment pas ce qui vous fait croire ça. Je n'ai pas exposé mon cas personnel, ni demandé à ce qu'on juge ma personne : le moment où j'ai senti que vous pourriez croire cela, je vous l'ai signifié directement. Par contre, ce que j'ai fait, c'est tout simplement m'exprimer sur le sujet du complotisme : que cela fasse de moi un complotiste (ce serait un comble!) ou pas aux yeux de quiconque, je m'en moque royalement!

Quoiqu'il en soit, vous avez raison sur un point : cessons tout échange sur le sujet à partir de maintenant.

A la lecture de votre dernier message franchement désagréable, en ce qui me concerne, vous comprendrez aisément que je ne vous remercie pas.
Dernière modification par James le lun. 02 juin 2014, 20:36, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par PaxetBonum » lun. 02 juin 2014, 20:05

Cinci a écrit :la seule chose qui m'importe réellement dans tout ça : la vacuité de ces théories complotistes. Vides ? Oui. Et alors nuisibles également, parce que distrayant d'éléments plus fondamentaux et de la vérité en bout de ligne.

Au contraire elles comblent un vide : soit les événements qui se passent actuellement au point de vu géopolitique sont organisés, orchestrés, soit ils sont le fruit de la pure stupidité des "élites" dirigeantes.
Tout homme ayant du bon sens, ne pouvant se résigner à penser que l'on a que des psychopathes et des abrutis comme gouvernants, va donc chercher une autre cause rationnelle. Dés lors si ce ne sont pas ces idiots qui nous dirigent, alors ils sont les marionnettes d'autres personnes.
D'où l'idée d'un complot parfaitement ourdis.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

LaurentVan
Quæstor
Quæstor
Messages : 200
Inscription : jeu. 09 mai 2013, 5:04
Conviction : Ecclesia Catholica Romana

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par LaurentVan » mer. 04 juin 2014, 13:31

Antestor

Bonjour,

"La question est donc de savoir si les intentions de ces groupes sont compatibles avec nos idéaux, notre foi, notre mode de vie et ce vers quoi nous aspirons."

Vous dépassez largement le sujet avec cette question. L’analyse nécessite de la rigueur et une logique sinon vous finissez en Tartuffe (J’en ai fait l’expérience et encore parfois aujourd’hui mais j’y travail). A ce titre, je pense que c’est aussi une volonté de nos élites dirigeantes de retirer à "l’Homme de la rue" sa capacité à raisonner et analyser les informations de manière cohérente et ordonnée. Il est ainsi plus facile aux adeptes du sophisme et syllogismes de discréditer une idée générale bonne, en critiquant la pauvreté de son raisonnement, un point de détail de son argumentation ou en entrainant l’émetteur de l’idée sur des sujets obscures comme par exemple discuter des types de groupuscules secrets.

D’autre part, votre question n’est pas la question que vous vous posez car j'ai le sentiment que vous connaissez déjà la réponse. Je m’avance peut être mais je pense que vous cherchez à nous tester. A savoir si oui ou non nous partageons vos idées et si oui qu’est ce que l’on devrait faire dans ce cas.

Je pense que vous avez du vous rendre compte par le fait de vous exprimez sur ce site, que certains d’entre nous ont identifié des menaces venues de l’obscurité (Franc maçons et al).

Ce que j’estime être important en tant que catholique pratiquant c’est de devenir, avant toute action, un Homme Juste comme défini dans la bible.

Dans cet objectif le catholique prie Dieu, appel le Saint Esprit et lit la Sainte Bible:

Roi 3.8-9 Ton serviteur est au milieu du peuple que tu as choisi, peuple immense, qui ne peut être ni compté ni nombré, à cause de sa multitude. Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal! Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si nombreux?

Matthieu 7.15-20 « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Galates 5.22-25 « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.

Proverbes 12.5-6 Les pensées des justes ne sont qu'équité; Les desseins des méchants ne sont que fraude. Les paroles des méchants sont des embûches pour verser le sang, Mais la bouche des hommes droits est une délivrance.…

Proverbes Chapitre 2
1 Mon fils, si tu reçois mes paroles,
Et si tu gardes avec toi mes préceptes,
2 Si tu rends ton oreille attentive à la sagesse,
Et si tu inclines ton cœur à l'intelligence;
3 Oui, si tu appelles la sagesse,
Et si tu élèves ta voix vers l'intelligence,
4 Si tu la cherches comme l'argent,
Si tu la poursuis comme un trésor,
5 Alors tu comprendras la crainte de l'Eternel,
Et tu trouveras la connaissance de Dieu.
6 Car l'Eternel donne la sagesse;
De sa bouche sortent la connaissance et l'intelligence;
7 Il tient en réserve le salut pour les hommes droits,
Un bouclier pour ceux qui marchent dans l'intégrité,
8 En protégeant les sentiers de la justice
Et en gardant la voie de ses fidèles.
9 Alors tu comprendras la justice, l'équité,
La droiture, toutes les routes qui mènent au bien.
10 Car la sagesse viendra dans ton coeur,
Et la connaissance fera les délices de ton âme;
11 La réflexion veillera sur toi,
L'intelligence te gardera,
12 Pour te délivrer de la voie du mal,
De l'homme qui tient des discours pervers,
13 De ceux qui abandonnent les sentiers de la droiture
Afin de marcher dans des chemins ténébreux,
14 Qui trouvent de la jouissance à faire le mal,
Qui mettent leur plaisir dans la perversité,
15 Qui suivent des sentiers détournés,
Et qui prennent des routes tortueuses;
16 Pour te délivrer de la femme étrangère,
De l'étrangère qui emploie des paroles doucereuses,
17 Qui abandonne l'ami de sa jeunesse,
Et qui oublie l'alliance de son Dieu;
18 Car sa maison penche vers la mort,
Et sa route mène chez les morts :
19 Aucun de ceux qui vont à Elle ne revient,
Et ne retrouve les sentiers de la vie.
20 Tu marcheras ainsi dans la voie des gens de bien,
Tu garderas les sentiers des justes.
21 Car les hommes droits habiteront le pays,
Les hommes intègres y resteront;
22 Mais les méchants seront retranchés du pays,
Les infidèles en seront arrachés.
« Nous ne sommes pas des êtres humains ayant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. »

Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par Cinci » mar. 10 juin 2014, 16:57

Ce que je dis :

Votre point de vue ici m'apparaît réducteur, Paxetbonum. Les responsables sont des idiots ou des marionettes d'autrui, devant donc participer d'un «complot parfaitement ourdi à la fin». Il n'y a pas d'alternative. Vous passez à la trappe un grand nombre d'options.

Les hommes politiques sont aussi influencés par des religions judéo-chrétiennes bien connues, peuvent être naïfs tout simplement (honnêtes, mais naïf aussi), peuvent être romantiques, idéalistes, dans l'erreur de bonne foi, patriote à la recherche d'une solution pour sauver le pays, pragmatique et pensant devoir composer avec ci et ça. Les politiciens peuvent tombés aussi sous le coup d'une contagion, les effets de la rumeur publique, l'opinion générale. Il n'est pas vrai de dire qu'ils se doivent d'être dirigés forcément comme des corrompus ou des hommes à gage. Par ailleurs, travailler en faveur d'une cause n'est pas synonyme de participer à un complot. Les chefs alliés en 1944 participent-ils d'un complot ? la carrière politique de Ben Gourion veut dire qu'il est un comploteur ? Abraham Lincoln aurait comploté en faveur des esclaves noirs ? Ça n'a pas de sens.


Vous ne tenez pas compte des nuances nécéssaires à faire.

Si je vous parlais demain du plan criminel de Madoff pour rouler dans la farine quelques centaines d'investisseurs, mais ce serait sans commune mesure d'avec l'idée consistant à parler d'un «complot juif mondial». Si des membres du Directoire avec d'autres gros bonnets peuvent décider de mettre ''dans le coup'' le général Bonaparte et afin de réaliser un coup d'État en brumaire. Il s'agit bien d'un complot cette fois. Il y a rien qui autoriserait à sauter une marche, pour prétendre que le complot limité du 18 brumaire serait le reflet du «grand complot ourdi par la bourgeoisie européenne».

Plutôt que de combler un vide (comme vous diriez) d'une manière fructueuse, la théorie du grand complot va encombrer surtout l'esprit de la personne, avec une sorte de fixation ayant malencontreusement pour effet également (c'est moins drôle) de verrouiller le circuit réflexif pour d'autres possibilités d'explications, c'à d. pour d'autres avenues pouvant rendre compte d'une situation et le faire alors d'une façon qui soit plus vraie, plus juste, plus élégante, plus ample, plus intelligente ou plus simple. La question de la vérité dans tout ça n'est quand même pas négligeable.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par PaxetBonum » mar. 10 juin 2014, 21:05

Cinci a écrit :Ce que je dis :

Votre point de vue ici m'apparaît réducteur, Paxetbonum. Les responsables sont des idiots ou des marionettes d'autrui, devant donc participer d'un «complot parfaitement ourdi à la fin». Il n'y a pas d'alternative. Vous passez à la trappe un grand nombre d'options.
Certes, présenté comme cela c'est réducteur.
Mais repensez-y : depuis des dizaines d'années on a les mêmes options géopolitiques il doit bien y avoir une raison.
Je rejette vos théories sur les tempéraments variables des dirigeants qui auraient du coïncider avec des directions différentes or ce n'est pas le cas. Je retiens votre idée de rumeur publique contagieuse mais cela alimente mon idée que se sont alors de idiots qui nous gouvernent pour avaler de telles couleuvres. Et aussi mon idée qu'il doit y avoir des personnes qui répandent ces 'rumeurs' intentionnellement.
Vos points ponctuels d'histoire sont réels. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de bonnes choses. Mais je remarque que depuis les 40 dernières années il y a un fil conducteur de perversion de la société avec un élitisme financier de plus en plus marqué.
Satan a un projet de perdition générale et depuis des années il attaque de front pour perdre le plus d'âmes avant la victoire du Christ.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par MB » mer. 11 juin 2014, 9:22

Avé Cinci, avé PaxetBonum

Le point de vue de Cinci me paraît frappé au coin du bon sens... Mais je me permets de faire quelques observations. En gros, avant de chercher des grandes causes, il faut examiner les détails techniques ; c'est souvent leur ignorance qui fait penser au complot ; tel sera le sens de mon message.
Tout homme ayant du bon sens, ne pouvant se résigner à penser que l'on a que des psychopathes et des abrutis comme gouvernants, va donc chercher une autre cause rationnelle. Dés lors si ce ne sont pas ces idiots qui nous dirigent, alors ils sont les marionnettes d'autres personnes.
D'où l'idée d'un complot parfaitement ourdis.
C'est justement le point, cher PaxetBonum. Il faut parfois se résigner à l'idée que l'on a des gens pas normaux au pouvoir. Pour réussir en démocratie (et peut-être aussi ailleurs), il faut être un maniaque de la séduction et du narcissisme. J'ai un peu fréquenté ces milieux il y a quelques années, et c'est assez décourageant ; précisons que ce problème concerne tous les partis sans exception.

De plus, votre point de vue minimise un aspect essentiel de la vie politique qui est la force d'inertie. Un homme politique n'est pas du tout omniscient, et je dirais même qu'il en sait moins que nous. Tout petit déjà, il faisait de la manœuvre politicienne ; il n'a aucune culture, aucune compétence technique, sinon emballer les gens ; ses seules relations sont d'autres hommes politiques comme lui ; il n'a aucun contact du terrain ; et même lorsqu'il est de bonne foi, son contact à la réalité est entravé par une foule d'intermédiaires (directeurs de cabinets, conseillers, medias, etc.) qui n'ont pas forcément intérêt à dire ce qui se passe ; ce n'est pas forcément que ces derniers soient méchants ou corrompus, même si cela peut arriver ; mais c'est qu'il faut tenir compte de la sociologie des organisations.
De plus, les hommes politiques qui réussissent sont ceux qui consacrent à leur carrière personnelle le temps et l'énergie que leurs collègues honnêtes et louseurs consacrent à l'intérêt général. Il ne faut pas s'étonner que les winners soient ignorants !
Dans ces conditions, un politicien n'a pas les cartes pour prendre les décisions qui s'imposent. Ajoutez à cela la taille démesurée des Etats actuels : ce n'est pas facile de faire bouger une masse pareille ! J'aimerais bien qu'on m'explique comment quelques personnes se frottant les mains avec "gniark-gniark" peuvent y répercuter machiavéliquement leurs décisions...
Mais repensez-y : depuis des dizaines d'années on a les mêmes options géopolitiques il doit bien y avoir une raison.
La généralité est fausse. Un exemple simple : tant que la France a été présidée par F. Mitterrand, elle a soutenu la Serbie ; elle a changé de camp avec la présidence Chirac (ce qui a permis d'aboutir aux accords de Dayton). Autre exemple : les régimes dictatoriaux arabes ont été soutenus par les Etats-Unis jusqu'en 2011 ; depuis, ces derniers les ont laissés tomber.
Indépendamment de ces deux points, pourquoi des options géopolitiques devraient-elles changer tous les 5 ans ?

Pour le reste, PaxetBonum, je ne nie pas qu'il y ait des complots et des manips ponctuels ; c'est même l'évidence. Mais une manipulation précise n'est pas un complot général. Une ironie, d'ailleurs, à ce sujet : les gens qui dénoncent les "versions officielles" sont bien souvent eux-mêmes branchés sur des sites émanant de pays dans lesquels la culture de la manipulation politique et médiatique est élevée au rang des beaux-arts (je pense à un grand voisin à l'Est, juché sur deux continents...).
Cette histoire, au fond, est d'ailleurs assez inquiétante. Les gens qui parlent de manipulations et qui n'ont que cela à la bouche donnent l'impression que pour eux, la politique se résume à ça, qu'elle finit par s'y confondre ; cela donne une idée de ce qu'ils feront une fois qu'ils seront au pouvoir, s'ils y parviennent...

Bien à vous
MB

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 12 juin 2014, 8:19

MB a écrit : La généralité est fausse. Un exemple simple : tant que la France a été présidée par F. Mitterrand, elle a soutenu la Serbie ; elle a changé de camp avec la présidence Chirac (ce qui a permis d'aboutir aux accords de Dayton).
Là vous apportez de l'eau a mon moulin.
Le bon sens historique et géopolitique voulait que l'on soutienne la Serbie,ce que Mitterand a fait timidement un temps.
Brutalement après un bombardement attribué au Serbes on manipule l'opinion publique pour pouvoir changer de camps ni vu ni connu. Ce bombardement ne provenait pas des Serbes on le sait clairement maintenant.
Et sauf erreur c'est sous le même Mitterand que ce changement de camps s'est opéré.
Comme quoi il y avait une ligne à suivre, on était en dehors de la ligne, on nous a demandé de rectifier le tir rapidement, bombardement à l'appui si nécessaire…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par MB » jeu. 12 juin 2014, 11:24

PaxetBonum a écrit :
MB a écrit : La généralité est fausse. Un exemple simple : tant que la France a été présidée par F. Mitterrand, elle a soutenu la Serbie ; elle a changé de camp avec la présidence Chirac (ce qui a permis d'aboutir aux accords de Dayton).
Là vous apportez de l'eau a mon moulin.
Le bon sens historique et géopolitique voulait que l'on soutienne la Serbie,ce que Mitterand a fait timidement un temps.
Brutalement après un bombardement attribué au Serbes on manipule l'opinion publique pour pouvoir changer de camps ni vu ni connu. Ce bombardement ne provenait pas des Serbes on le sait clairement maintenant.
Et sauf erreur c'est sous le même Mitterand que ce changement de camps s'est opéré.
Comme quoi il y avait une ligne à suivre, on était en dehors de la ligne, on nous a demandé de rectifier le tir rapidement, bombardement à l'appui si nécessaire…
On dévie du sujet, cher PaxetBonum, mais en l'occurrence ce que vous dites est faux. La guerre de Yougoslavie entre 1991 et 1995 a été provoquée par la Serbie, qui a voulu empêcher par la force Bosnie, Croatie et Slovénie de se déclarer indépendantes, comme elles en avaient le droit d'après la constitution yougoslave. La réaction serbe n'a pas consisté à vouloir restaurer "l'unité du pays" (ça, c'était le message pour amuser la galerie française), mais à casser leurs voisins, en armant des Serbes de Bosnie et de Croatie pour faire du nettoyage ethnique. A la façon balkanique "Belle époque", ils ont eu une réaction impérialiste ; ils ont eu systématiquement le réflexe de rechercher la violence ; justice a été faite. C'est bien dommage pour eux, car ils ont perdu même ce à quoi ils avaient droit. Après, ils ont tenté de se rattraper sur le Kosovo, même résultat. Pas de bras...
Quant à aux accusations de manip', elles sont elles-mêmes des manipulations orchestrées par le grand frère moscovite. La destruction de Vukovar, c'est des salades ? Le siège et la famine dans Sarajevo lardée de snipers, c'est quoi ? Le massacre de Srebrenica ? Les Casques bleus pris en otages ? Alors vous n'allez pas me convaincre !

C'est là on rentre tout de même dans le fil du débat, puisque je confirme à ma façon que les manipulations existent. Justement, je vous recommande un excellent livre de Jean-François Revel, la Connaissance inutile, sorti en 1988, je crois. Il analyse le mécanisme des mensonges médiatiques d'une manière extrêmement précise et raffinée, exemples clairs à l'appui - et, miracle ! sans parler de complot ou d'Illuminati. Je n'ai pas réussi à le finir, pour être honnête, tellement les exemples qu'il donnait faisaient ressortir une impression d'odieux. Sans doute aurez-vous plus de nerf que moi...

Bien à vous
MB

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par Gaudeamus » jeu. 12 juin 2014, 11:44

Bonjour !

Voici un article intéressant d'Alain de Benoist sur le thème du conspirationnisme :
http://www.alaindebenoist.com/pdf/psych ... nnisme.pdf

G.

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par Gaudeamus » jeu. 12 juin 2014, 12:11

Pour les lecteurs pressés : lire la page 8
(je ne peux pas faire de copier-coller depuis le pdf)

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 977
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par MB » jeu. 12 juin 2014, 12:20

Un grand merci pour ce lien, Gaudeamus ! d'autant plus précieux que, pour le coup, on ne peut pas accuser Alain de Benoist d'être complaisant envers les Etats-Unis, l'OTAN, le Mossad etc...

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9523
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Les théories du complot et la jeunesse

Message non lu par PaxetBonum » jeu. 12 juin 2014, 17:55

MB a écrit :
On dévie du sujet, cher PaxetBonum, mais en l'occurrence ce que vous dites est faux. La guerre de Yougoslavie entre 1991 et 1995 a été provoquée par la Serbie, qui a voulu empêcher par la force Bosnie, Croatie et Slovénie de se déclarer indépendantes, comme elles en avaient le droit d'après la constitution yougoslave. La réaction serbe n'a pas consisté à vouloir restaurer "l'unité du pays" (ça, c'était le message pour amuser la galerie française), mais à casser leurs voisins, en armant des Serbes de Bosnie et de Croatie pour faire du nettoyage ethnique.
Je n'ai pas discuté de l'origine du conflit même si je ne partage pas votre vision car il faut remonter l'histoire de la région pour comprendre les antagonismes anciens, et l'histoire donne aujourd'hui raison aux Serbes…
Mais mon propos était surtout de montrer comment la France a été menée à s'aligner sur la ligne directrice générale en abandonnant le camps Serbes par une pirouette de haute voltige après le massacre du marché de Markale.
La vérité n'intéressera personne la lutte contre la "bête immonde" ayant fait son œuvre :

Le 21 août 1995, le journaliste français Jean Daniel écrira dans l'éditorial du Nouvel Observateur :

« Je me souviens du premier attentat sur le marché central, celui qui a provoqué les premiers bombardements de l'OTAN. Il me faut le dire aujourd'hui. J'ai entendu successivement Édouard Balladur, François Léotard, Alain Juppé et deux généraux très « responsables » me dire qu'ils étaient convaincus que de nombreux Français, soldats de l'ONU, abattus ou blessés en Bosnie, l'avaient été par des snipers musulmans. Et même que l'obus tiré sur le marché central était, lui aussi musulman ! Ils auraient provoqué un carnage sur les leurs ! ai-je observé avec effroi. Oui, m'a répondu le Premier Ministre sans hésiter, mais ils ont fait sortir l'OTAN de ses atermoiements. Balladur comme Alain Juppé pensaient qu'Izetbegovic pouvait être, à l'occasion, « provocateur ». Mitterrand, lui, allait plus loin : il donnait raison au président bosniaque de provoquer. »

Voilà un bel exemple de manipulation de la pensée populaire pour pouvoir opérer librement selon une directive unifiée.
Même quand la vérité surgit après cela n'intéresse personne le travail est trop bien fisselé.
Et ça marche à tous les coups (Katyn, les couveuses d'Irak, Timisoara en Roumanie…etc)
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité