Page 4 sur 4

Re: Les socialistes veulent sanctionner le buzz mensonger

Publié : jeu. 21 janv. 2016, 0:17
par Wazabi
Revoilà l'ingénierie sociale qui fut un échec suivant l'idéal des pères fondateurs ou dans l'esprit des révolutionnaires français, comment allez-vous imposer votre propre vision sur ces sujets-là ? Dans le fond, vous êtes comme ceux qui vous avez dans le nez, sauf que votre « formation » provient d'un prisme ou la vérité est cachée ailleurs, dans les domaines sciences et humanités.
Pas imposer.... il n'y a que vous pour parler d'imposer. Il est question de permettre aux d'individus d'accéder à d'autres visions que celles de la doxa. Je suis le premier a défendre la démocratie ; ce n'est certainement pas pour imposer des idées. Mais pour permettre à tous les individus de s'informer, de comprendre à leur manière et de décider selon leur point de vue. Le but est d'élargir le champ de vision des citoyens ou au minimum le rendre élargissable. Et surtout, il faut rendre la liberté d'expression. La doxa et le politique font tout pour verrouiller l'accès à l'info et à des idées différentes. Et quand un accès est ouvert, ils font ce qu'il faut pour empêcher tout dialogue dessus.

Vous parlez d'imposer, mais "imposer" c'est déjà ce qui nous arrive...

Re: Les socialistes veulent sanctionner le buzz mensonger

Publié : jeu. 21 janv. 2016, 0:50
par Wazabi
L'anathème conspirationniste permet d'éluder certains sujets sensibles, mais il faut admettre que la plupart du temps, certaines nouvelles folkloriques que vous avez postées par le passé sur ce site furent dans le classement des inepties conspirationnistes. Depuis l'introduction de la psychologie dans la société, il y a une utilisation sémantique pour juger des idées sans autant porter cas et les réfuter, fantasme, paranoïa, etc.....
C'est les réfuter sans en avoir l'air... Et votre opinion n'engage que vous. Tout comme les miennes n'engagent que moi. Le plus souvent je n'ai rien affirmé mais constaté... Et dans bien des cas j'ai plus de questions que d'idées arrêtées...

En matière d'économie et de politique : oui j'ai mes avis. Sur d'autres sujets je constate et je cherche pour valider ou invalider. Rejeter en bloc sous prétexte que c'est juste "pas recevable" ça n'est pas ma façon de faire. Ce genre d'état d'esprit est précisément ce qui fait tant de mal aux religions... Tout ces gens qui nous expliquent, "en toute objectivité", que les religions ne tiennent pas la route et cela sans jamais en avoir pratiqué une réellement (je veux dire par là, être plus qu'un religieux du jour saint).

Une religion ça se pratique et parce qu'on la pratique réellement ; on vit une expérience qui nous transcende ; et qui transcende la "réalité".
Il s'agit de voir au delà des apparences de cette "réalité" ; pour voir ce qui la contient... ce qui la provoque et qui la constitue tout comme cela nous constitue. Alors oui élargir le champ de vision des individus (et le sien) est une chose capitale .... Aussi bien pour le temporelle que l'atemporel.

On impose pas le changement, on doit juste faire en sorte qu'il soit possible.

Re: Les socialistes veulent sanctionner le buzz mensonger

Publié : jeu. 21 janv. 2016, 22:57
par Lys_Sul
Wazabi a écrit :Pas imposer.... il n'y a que vous pour parler d'imposer.

Je cite vos propos «  Avant de déterminer ce qu'est un journal sérieux, il faut commencer par rééduquer le peuple sur ce que sont les fondamentaux économiques, politiques, démocratiques, religieux, médecine, psychologie, etc. »


Rééduquer : Donner une éducation nouvelle à quelqu'un ou à quelque chose, pour corriger ou réformer une mauvaise orientation.


Cette sémantique autour du mot « rééduquer » fut l'une des armes idéologiques des pays ayant une société close pour ne pas dire totalitaire, il est aisé de jouer l'innocent, mais dans le fond, vous allez utiliser les mêmes méthodes que ces sociétés par la coercition plus au moins avouée.


Wazabi a écrit :  Il est question de permettre aux d'individus d'accéder à d'autres visions que celles de la doxa. Je suis le premier a défendre la démocratie ; ce n'est certainement pas pour imposer des idées. Mais pour permettre à tous les individus de s'informer, de comprendre à leur manière et de décider selon leur point de vue. 
Au final, vous remplacez une doxa que vous jugez mauvaise par lavôtre, ce n'est pas vraiment nouveau. L'ère d'Internet a révolutionné la vie notamment dans le domaine de l'information avec des bons et mauvais côtés, les personnes ont les capacités avec les outils actuels d'avoir un autre regard sur ces domaines sans avoir besoin de vous.

Le « Mais » est quand révélateur d'une ambiguïté sur votre position, cette tentation de vouloir saisir la main d'une personne pour la guider vers le chemin de sa lumière, c'est le début d'une domination sur l'esprit d'autrui, car vos informations seront uniquement ce qui soutient votre prisme idéologique, la moto « la vérité est ailleurs ». Sur le développement du psychisme cela va être marrant de voir les effets  sur le long terme.

La démocratie peut avoir un aspect tyrannique suivant le principe que la majorité décide sur X choses.

Wazabi a écrit :  Le but est d'élargir le champ de vision des citoyens ou au minimum le rendre élargissable. Et surtout, il faut rendre la liberté d'expression. La doxa et le politique font tout pour verrouiller l'accès à l'info et à des idées différentes. Et quand un accès est ouvert, ils font ce qu'il faut pour empêcher tout dialogue dessus. 

Je vais encore radoter, « Quand les citoyens sont informés, ils sont capables de prendre les bonnes décisions pour eux-mêmes et pour leur pays. » c'était lors de la querelle entre Hamilton et Jefferson pour ou contre le fédéralisme. L'évolution sur ce sujet de la société américaine, d'où provient la majorité des théories du complot, me laisse dubitatif dans votre idéale vision, cela n'est pas en votre faveur depuis l'avènement de l'Internet qui permet de collecter dans le monde entier plus d'informations qu'il n'y a 15 ans. Pourtant, vous vous plaignez d'une sorte de sous-information des citoyens
Wazabi a écrit :  Vous parlez d'imposer, mais "imposer" c'est déjà ce qui nous arrive...
C'est la vie !


Wazabi a écrit :  C'est les réfuter sans en avoir l'air... Et votre opinion n'engage que vous. Tout comme les miennes n'engagent que moi. Le plus souvent je n'ai rien affirmé mais constaté... Et dans bien des cas j'ai plus de questions que d'idées arrêtées... 
Sur ce site, je pense être celui avec qui vous avez le plus débattu sur vos  sujets  conspirationnistes, les plus farfelues ou +/- sérieuse, comme l'aéroport de Denver à la puce RFID. De facto, je sais à quoi m'en tenir en discutant avec une personne vous, vos sources proviennent de sites marginaux avec une matrice étrangère à notre conception des choses.

Sauf que mon avis s'est appuyé par des recherches contre vos informations, les juges sont ceux qui nous lisent, malheureusement quand vous défendez avec ardeur une information, c'est que vous faites plus que constaté mais adhéré à cela, lors de nos anciens débats, avez-vous évolué sur les sujets comme les chemtrails, sur le brevet du vaccin lors de l'ébola ? etc...

Wazabi a écrit :En matière d'économie et de politique : oui j'ai mes avis. Sur d'autres sujets je constate et je cherche pour valider ou invalider. 

Quels sont vos auteurs sur l'économie et la politique ?


Le drame de la massification de la culture, tout le monde à un avis sur tout, reconnaître d'être limité dans certaines disciplines n'est pas une honte, l'humilité est la meilleure amie que l’orgueil.

Wazabi a écrit : Rejeter en bloc sous prétexte que c'est juste "pas recevable" ça n'est pas ma façon de faire. Ce genre d'état d'esprit est précisément ce qui fait tant de mal aux religions... Tout ces gens qui nous expliquent, "en toute objectivité", que les religions ne tiennent pas la route et cela sans jamais en avoir pratiqué une réellement (je veux dire par là, être plus qu'un religieux du jour saint). 
Avant de rejeter en bloc quelque chose, il faut traiter la question afin d'y trouver une réponse valable. La religion où ce sentiment religieux existe même chez des personnes le reniant, mais par diverses formes. La religion souffre de plusieurs maux, pas seulement ce que vous écrivez.

La disgression sur la religion, reste une expérience personnelle est bien loin du sujet global du débat.

Wazabi a écrit :On impose pas le changement, on doit juste faire en sorte qu'il soit possible. 
Par quel moyen réaliste, allez-vous utiliser pour ce résultat ?