Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

L'homme qui a tout revendu pour vivre mieux

Message non lupar etienne lorant » lun. 28 nov. 2011, 18:10

Karl Rabeder, une grosse fortune d'Autriche a distribué tout son argent. Son but, vivre plus heureux en se contentant de l'essentiel, dans une société toujours plus matérialiste.

(...)

On avait beaucoup parlé de lui en janvier 2010 lorsqu'il avait promis qu’il se contenterait désormais de 1000 € par mois. Le milliardaire avait depuis disparu jusqu’à ce qu'il réapparaisse ces derniers jours dans un média allemand, histoire de partager avec le public les joies de son nouveau mode de vie.


http://www.lalibre.be/societe/insolite/

taper oddity central karl rabeder
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: L'homme qui a tout revendu pour vivre mieux

Message non lupar Géraldine » dim. 04 déc. 2011, 16:14

Bonjour Etienne, effectivement, cet homme est bien le premier à agir ainsi... beaucoup changent de vie mais ici, cet homme dit se sentir mieux depuis ce geste étonnant.... si d'autres suivaient cet exemple... tant de richesse matérielle pour tant de gens qui meurent à chaque minute... Le partage du coeur.

Donnez et vous recevrez
Pièces jointes
mms_img1866578846.jpg
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Un fil pour les bonnes nouvelles !!!

Message non lupar etienne lorant » lun. 21 mai 2012, 18:46

Je change le titre de ce fil, car des nouvelles comme celle-ci sont de grandes et bonnes nouvelles et je voudrais en diffuser plus souvent. Donc, si vous êtes d'accord: postez ici les bonnes nouvelles du monde !

Qui a jamais entendu dire qu'un réacteur nucléaire a été arrêté... Même après Tchernobyl, la plupart des réacteurs sont restés en activité. Mais à Fukushima, en ce mois de mai 2012, c'est fait. Évidemment, Fukushima, c'est loin, mais je tiens mes compteurs à jour:

"Ca y est, ce jour tant attendu par les Japonais est enfin arrivé : 5 mai 2012, tous les réacteurs nucléaires sont arrêtés ! Pour la première fois depuis 1970. Beaucoup célèbrent cette nuit au Japon.

Avant le 11 mars 2011, 54 réacteurs étaient en service. 14 mois plus tard, ils sont tous à l’arrêt. Certains parce qu’ils ont subi des avaries sérieuses dues au tremblement de terre, d’autres parce qu’ils arrivent dans une phase normale de maintenance, d’autres enfin parce que la population s’y oppose.

Le traumatisme de la catastrophe de Fukushima est tellement grand que le peuple japonais fait désormais pression sur les autorités locales pour ne jamais revivre ce cauchemar."

http://fukushima.over-blog.fr/article-j ... -104658655

http://www.dailymotion.com/video/xqm7zu ... eaire_news


.
Dernière édition par etienne lorant le mer. 17 avr. 2013, 18:23, édité 1 fois.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mar. 22 mai 2012, 11:11

Sayonara Genpatsu ! Adieu le nucléaire !

Sortir du nucléaire n'est pas une question de technique mais de volonté politique !

Les japonais ne s'éclairent pas à la bougie !


Le Japon est sorti (au moins provisoirement) du nucléaire sans revenir à la bougie ni attendre la "transition énergétique" !

Jour historique pour le Japon, message d’espoir pour le monde. Ca y est, ce jour tant attendu par les Japonais est enfin arrivé, le 5 mai 2012, tous les réacteurs nucléaires sont arrêtés ! Pour la première fois depuis 1970. Beaucoup célèbrent cette nuit au Japon.

Avant le 11 mars 2011, 54 réacteurs étaient en service, 14 mois plus tard, ils sont tous à l’arrêt. Certains parce qu’ils ont subi des avaries sérieuses dues au tremblement de terre, d’autres parce qu’ils arrivent dans une phase normale de maintenance, d’autres enfin parce que la population s’y oppose. Le traumatisme de la catastrophe de Fukushima est tellement grand que le peuple japonais fait désormais pression sur les autorités locales pour ne jamais revivre ce cauchemar. Maintenir la pression est encore nécessaire pour que ce jour ne soit pas qu’un mirage. Car le gouvernement entend bien continuer à produire de l’électricité nucléaire. Il a d’ores et déjà donné son accord pour la reprise d’exploitation de plusieurs réacteurs. Un bras de fer va donc s’engager entre la population et l’industrie atomique. Pourtant, le combat antinucléaire a déjà gagné. Cette journée est historique car le Japon vient de démontrer clairement qu’il était possible de se passer de cette énergie destructrice. Le monde entier est maintenant au courant : il n’est pas besoin de revenir à la bougie quand on arrête le nucléaire ! Les pays qui persistent à vouloir utiliser cette énergie ou qui se lancent aveuglément dans le nucléaire devront-ils attendre d’avoir leur propre catastrophe pour comprendre ? (fukushima.over-blog.fr)

Devant l’indigence des propositions des partis politiques de tous bords ou des ONG « écologistes », le temps est venu de rappeler que depuis des années, existe en France un point de vue antinucléaire dissident pour un arrêt immédiat du nucléaire.

Nous ne pouvons nous satisfaire d’une proposition d’accompagnement de la sortie du nucléaire sur 10 ans, 20 ans, 30 ans ou plus, ni des négociations de certains partis politiques visant à des compromis électoralistes qui au final, ne tiennent aucun compte de la dangerosité inacceptable de cette industrie.

Qui pense encore que la catastrophe nucléaire est impossible en France alors que les autorités s’y préparent, que des scénarios de gestion existent depuis quelques années pour la « phase d’urgence », et maintenant pour une stratégie de gestion post-accidentelle à long terme (le CODIRPA) pour les territoires français dont le sol serait durablement contaminé après la fin des rejets ?

Faut-il attendre un nouveau désastre avec ses dramatiques conséquences sanitaires, sociales, économiques, pour sortir de cette impasse nucléaire ? Combien de morts, de territoires contaminés, de centaines de milliers de tonnes de déchets radioactifs légués aux générations futures avant que le cauchemar ne prenne fin ?

L’arrêt immédiat du nucléaire ne relève pas d’un délire irrationnel, ni d’une utopie. L’arrêt immédiat du nucléaire, c’est du concret, c’est applicable, c’est possible maintenant ! Nous n’avons pas à attendre un développement hypothétique des énergies renouvelables en courant tous les jours le risque d’une catastrophe.

Des solutions existent : arrêt de la production d’électricité pour l’export, de l’auto-consommation de la filière nucléaire, utilisation maximum des capacités hydroélectriques et des centrales thermiques classiques existantes (charbon, fioul, gaz). Nous savons que de nouvelles centrales thermiques au gaz ou charbon peuvent être construites très rapidement, et que le remplacement des centrales nucléaires par du thermique classique n’influera que très marginalement sur les émissions globales de gaz à effet de serre.

Mettre fin au danger des centrales nucléaires n’est pas un problème technique, mais un problème politique qui dépend de l’exigence de la population vis-à-vis de ses représentants. L’incontournable urgence n’est malheureusement pas d’attendre un changement de société ou de modèle économique pour un monde meilleur. L’urgence est de sauver nos vies !


http://www.gauchemip.org/spip.php?article15615

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 mai 2012, 15:16

Tout le monde ne sera pas forcément d'accord, mais je trouve que c'est une bonne nouvelle.

Le Parlement européen approuve la taxe sur les transactions financières




trasbourg (awp/afp) - Le Parlement européen a adopté mercredi à une très large majorité la création d'une taxe sur les transactions financières (TTF), espérant ainsi envoyer un "message fort" à destination des Etats de l'Union européenne qui s'y opposent.

La résolution commune du Parlement, dont l'avis n'est que consultatif sur le sujet, a été adoptée par 487 voix (152 contre et 46 abstentions).

L'enjeu, selon le rapporteur du texte, l'eurodéputée socialiste grecque Anni Podimata, était d'envoyer "un message fort au Conseil (qui représente les 27 Etats de l'UE, ndlr), à l'heure où il tient un sommet informel sur la croissance".

Le Parlement, qui milite de longue date pour l'instauration d'une telle taxe, a approuvé en l'amendant une proposition de la Commission européenne présentée en septembre 2011.

Le projet de la Commission prévoit l'instauration d'une taxe sur les transactions financières dans toute l'UE, au taux de 0,1% pour les actions et les obligations et de 0,01% sur les autres produits financiers.

Elle pourrait générer jusqu'à 57 milliards d'euros, si elle est appliquée dans toute l'UE, selon l'exposé des motifs de la résolution.

La question de l'affectation des recettes n'a pas été tranchée: elles pourraient servir à renforcer les ressources propres de l'UE, financer des projets spécifiques ou abonder les budgets nationaux.

Neuf pays, dont l'Allemagne et la France, défendent son instauration. Mais d'autres comme la Grande-Bretagne y sont opposés car ils craignent qu'elle ne favorise la délocalisation d'activités financières.

La résolution du Parlement reprend la base de taxation proposée par la Commission, en élargissant l'assiette aux transactions de devises, et en imposant tous les échanges de produits émis dans un pays soumis à la taxe, même lorsqu'ils ont lieu à l'étranger.

La résolution propose aussi qu'en cas de blocage de certains Etats, la TTF puisse être mise en oeuvre dans une partie seulement de l'UE, suivant le mécanisme de la coopération renforcée.

Le sujet reviendra sur la table des ministres européens des Finances le 22 juin à l'occasion d'une réunion prévue à Luxembourg, a affirmé devant les députés la représentante de la présidence danoise de l'UE, Margrethe Vestager.

Les principaux groupes politiques du Parlement se sont félicités de l'adoption de la résolution.

"Alors que se tient en ce moment même à Bruxelles un sommet informel des dirigeants européens consacré à la relance, l'adoption à Strasbourg d'un rapport sur la taxe sur les transactions financières représente un signal extrêmement fort !", a souligné l'écologiste belge Isabelle Durant, vice-présidente du Parlement et membre de la commission du Budget.

"Ce rapport envoie un message très clair au Conseil: cette taxe bénéficie d'un large soutien de notre assemblée et des citoyens. (...) J'encourage le Conseil à prendre cette proposition très au sérieux et à faire preuve de responsabilité", avait déclaré lors des débats la Finnoise Sirpa Pietikäinen au nom des conservateurs (PPE).

Pour le Français Alain Lamassoure (UMP), l'affectation d'une partie du produit de la taxe au budget de l'Union devrait permettre aux Etats qui l'appliqueront de "réduire d'autant leur contribution, tant pis pour les autres".

http://www.romandie.com/news/n/UEParlem ... 0520121448

Selon le dernier sondage Eurobaromètre, deux tiers des Européens sont favorables à la taxe. Elle pourrait entrer en vigueur fin 2014 selon la Commission.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2591
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar AdoramusTe » mer. 23 mai 2012, 15:49


L’arrêt immédiat du nucléaire ne relève pas d’un délire irrationnel, ni d’une utopie. L’arrêt immédiat du nucléaire, c’est du concret, c’est applicable, c’est possible maintenant ! Nous n’avons pas à attendre un développement hypothétique des énergies renouvelables en courant tous les jours le risque d’une catastrophe.

Des solutions existent : arrêt de la production d’électricité pour l’export, de l’auto-consommation de la filière nucléaire, utilisation maximum des capacités hydroélectriques et des centrales thermiques classiques existantes (charbon, fioul, gaz). Nous savons que de nouvelles centrales thermiques au gaz ou charbon peuvent être construites très rapidement, et que le remplacement des centrales nucléaires par du thermique classique n’influera que très marginalement sur les émissions globales de gaz à effet de serre.
C'est beau de rêver.
On en reparlera en plein hiver.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 mai 2012, 16:30

C'est beau de rêver.
On en reparlera en plein hiver.
Mieux vaut rêver en plein hiver que mourir en plein hiver... merci pour cette brillante réflexion :clap: :clap: :clap:

Voici pour info:
Sans nucléaire, le Japon continue à vivre. Trouvé sur le journal La Croix.

http://www.la-croix.com/Actualite/S-inf ... -27-800109

Le printemps n’est pas encore arrivé au Japon et les nuits restent fraîches. Dans la grande maison de la famille Sawada située dans la banlieue résidentielle de Sendai, capitale de la préfecture de Myagi au nord-est du Japon, seul le grand salon bénéficie du chauffage. Les éclairages tamisent ce grand espace au cœur duquel trône la cuisine à l’américaine. « Tout l’hiver nous avons fait très attention à notre consommation d’électricité », explique Ryoko la maman, assistante maternelle dans une crèche de la ville. Les hivers rigoureux sous ces latitudes nord, touchées par le tsunami de 2011, n’ont pas empêché les Japonais de faire de sérieuses économies d’énergie. « Un seul radiateur fonctionne ici et dans la cuisine, je n’utilise plus aveuglément les appareils électroménagers comme par le passé », ajoute Ryoko en montrant une cuisine ultra-équipée de tous les gadgets possibles. « L’isolation de notre maison est très bonne, assure quant à lui Toshiro le papa, nous pouvons ainsi économiser beaucoup d’électricité et de gaz. »
Couper le chauffage pour économiser l’énergie

Dans les chambres du premier étage, les chauffages sont restés coupés tout l’hiver. « On se prépare une petite bouillotte placée sous la couette, explique Miwa, 29 ans, leur fille, professeur dans un lycée de la banlieue sud, et on s’habitue. Après la catastrophe du 12 mars 2011, tout le monde a fait des efforts d’économie d’énergie car tous les réacteurs nucléaires sont pratiquement arrêtés depuis l’été dernier. Une des choses que nous avons apprises à l’école, depuis notre enfance, c’est que le Japon n’a aucune ressource naturelle. Le gouvernement nous a demandé d’être économes et chacun fait le maximum pour que l’énergie bénéficie aux entreprises afin qu’elles puissent continuer à produire. »

Alors que le dernier réacteur nucléaire (sur les 54 que compte le pays) du Japon, sur l’île d’Hokkaido, devait être arrêté à partir du 5 mai pour une session d’entretien régulier, les 130 millions d’habitants ont appliqué de façon très disciplinée les appels du gouvernement à réduire sa consommation d’énergie. À la mairie de Sendai par exemple, comme dans tous les bureaux de l’administration du Japon, des consignes nouvelles ont été données : toutes les lumières doivent être éteintes avant de quitter les bureaux le soir, une personne est chargée de vérifier. Les bureaux qui ouvrent à 9 heures le matin ne seront plus chauffés qu’à partir de 8 h 30, et le soir, le chauffage sera éteint à 16 h 30, une demi-heure avant la fermeture.

Dans les petits restaurants de la ville, les mêmes consignes sont mises en œuvre : « Nous plaçons les clients dans des espaces bien définis afin de ne pas chauffer les autres salles si l’affluence est moindre », explique une serveuse, ajoutant que le patron avait tenu « à ce que les éclairages soient diminués du tiers durant la journée ». Dans sa petite entreprise de fabrication de circuits électriques qui a échappé au tsunami dans la banlieue de Sendai, Yoshiro a lui aussi réduit ses dépenses énergétiques. « En faisant un peu d’effort, nous avons réussi à payer 30 % de moins de frais d’électricité », assure-t-il.
Forte demande sur les énergies fossiles

À elles seules toutefois, les économies d’énergie n’ont pas compensé la demande, largement comblée par une intensification de l’utilisation des installations thermiques dont certaines (sur les 93 centrales thermiques du pays) ont été redémarrées. Cela a nécessité une très forte hausse des importations de sources d’énergie fossile (pétrole, gaz, charbon, néfastes pour les taux de CO2 libérés dans l’atmosphère). « Nous n’avons pas vécu de pénurie d’énergie depuis l’année dernière, assure Hideo Furukawa, écrivain très sensibilisé par l’environnement, et nous allons vivre un été 2012 avec de nouvelles restrictions sans pour autant retomber dans le Moyen Âge. » Les étés étouffants au Japon, qui déclenchent tous les climatiseurs de juin à septembre, font grimper les pics de consommation. Les Japonais s’attendent à revivre dans un environnement « moins frais » que par le passé.

Jeune employé de bureau à Tokyo, Takashi se prépare à « laisser tomber la veste et la cravate » durant l’été. « La climatisation ne fonctionnera pas à plein régime, sourit-il, mais nous ne serons plus obligés de porter la cravate. » Les stations de métro et de train ne seront pas climatisées, et, dans les commerces, une partie des appareils de refroidissement de l’air sera coupée. La température des distributeurs de boissons, qui sont légion au Japon, sera elle aussi régulée, tout comme leur éclairage de nuit. De même, les industries du bâtiment proposent maintenant des matériaux très performants sur le plan de l’isolation et l’intégration de panneaux solaires dans les constructions d’habitations.

Un Japon plus écologique

À la télévision, un nouveau genre de publicité est en train d’apparaître pour tous les nouveaux produits électroménagers comme les aspirateurs, lave-linge, lave-vaisselle, séchoir, écran plat… « moins gourmands en énergie », « produits verts », « respectueux de la nature ». Une sensibilité écologique est en train de prendre une nouvelle dimension. Et Wakao Hanaoka, militant de Greenpeace Japon, défend pour sa part l’idée que « le Japon peut se passer du nucléaire ». Une affirmation loin de faire l’unanimité même si les enquêtes d’opinion montrent aussi un rejet du nucléaire.

Pour Hiedo Furukawa, l’écrivain qui, avec une poignée d’autres intellectuels, appellent à la fin du nucléaire, « il faut dépasser les bons sentiments et regarder la réalité en face. Sommes-nous prêts, nous, Japonais, à sacrifier notre puissante économie et notre niveau de vie au profit d’une dénucléarisation aveugle ? Je ne le pense pas. » Et de suggérer une accélération de la recherche dans le secteur des énergies alternatives. Et on peut compter sur le « génie japonais » pour trouver des solutions alternatives au nucléaire.

Ainsi l’interruption totale de tous les réacteurs nucléaires japonais ne sera probablement que temporaire, compte tenu de la soif d’énergie du pays, estime Shinichiro Takiguchi, directeur de l’Institut de la recherche du Japon. « Le consensus général pour le long terme est de réduire la proportion du nucléaire dans la production d’électricité, mais pas de la supprimer », précise-t-il. « Il est plus raisonnable d’augmenter l’utilisation des autres sources d’énergie et de réduire progressivement la part nucléaire tout en prenant des mesures de sécurité supplémentaires. »

Le traumatisme de la catastrophe de Fukushima demeure toutefois fortement ancré dans les esprits. Pour preuve, une volée de critiques a accueilli il y a dix jours le projet du gouvernement japonais de redémarrer deux réacteurs remplissant les conditions posées à toute relance dans la préfecture de Fukui, à l’ouest du Japon. Le gouvernement avait invoqué le risque de pénurie de courant durant l’été. Un autre argument pourra être avancé par le gouvernement pour briser les résistances : une augmentation très forte des tarifs d’électricité (20 %) dans les mois à venir…

Dorian MALOVIC, à Sendai et Tokyo
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 mai 2012, 16:40

Tiré du même journal La Croix:

En Autriche, l’électricité se passe du nucléaire

Dans ce pays, le peuple a dit « non » au nucléaire par la voie du référendum en 1978, et les énergies renouvelables sont largement représentées dans la production d’électricité.

Dans les années 1970, l’Autriche semblait sur la voie du nucléaire. En 1972, le pays se lançait dans la construction d’une centrale électronucléaire à Zwentendorf (à 60 km en aval de Vienne). Son réacteur – prêt à fonctionner dès 1977 – ne fut finalement jamais mis en service : ainsi en décida le peuple autrichien lors du référendum de 1978 où le « non » l’emporta de peu, avec 50,5 % des suffrages exprimés (36 % d’abstention). L’Autriche tournait le dos à jamais à son programme électronucléaire, devenant presque aussi rapidement une nation antinucléaire, une attitude encore renforcée par l’incident de Tchernobyl en 1986.

Comme quoi, quand on veut...

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2591
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar AdoramusTe » mer. 23 mai 2012, 16:51

C'est beau de rêver.
On en reparlera en plein hiver.
Mieux vaut rêver en plein hiver que mourir en plein hiver... merci pour cette brillante réflexion :clap: :clap: :clap:
Foutez-vous de vos interlocuteurs si vous voulez.

Que l'on veuille sortir du nucléaire se comprend.
Mais la catastrophe sur un réacteur ne justifie pas que l'on ferme tous les réacteurs d'un coup.
Un tel changement se programme.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 mai 2012, 17:15

Il faut se rappeler, bien sûr, que le Japon n'en est pas à sa première "catastrophe nucléaire". Hiroshima et Nagasaki ont laissé des traces indélébiles dans les mémoires. Ils avaient juré à l'époque "Jamais de nucléaire", puis ils y sont venus tout de même. Mais je fais confiance aux Japonais qui sont très ingénieux et ont de remarquables techniciens.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3427
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar Kerniou » mer. 23 mai 2012, 20:04

En effet, Adoramus Te, la sortie du nucléaire doit se préparer, encore faut-il en avoir la volonté politique.
Merci Etienne de votre intervention.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 mai 2012, 21:53

Quant aux déchets toxiques issus de la catastrophe, ils sont en train de se déposer .... sur les côtes américaines... le nucléaire, il faudrait tous vouloir en sortir !

Les premiers débris issus du tsunami nippon de 2011 se sont échoués sur l’île de Middleton, dans le golfe de l’Alaska, à 8 000 km du Japon. Près de vingt millions de tonnes de déchets pourraient arriver sur les côtes nord-américaines.

Un an après l’accident nucléaire, l’arrivée de ballons de football et de volley-ball provenant d’une école de la région ne constituerait que le début d’une nouvelle catastrophe écologique. Du polystyrène et des flotteurs devraient atteindre très prochainement le littoral américain, suivis par des matériaux de construction et du bois, ayant une flottaison moindre. Les débris pourraient en outre avoir été irradiés. Plusieurs morts prématurées d’espèces sont déjà dues aux éléments radioactifs accumulés dans la chaîne alimentaire.
Les autorités américaines estiment que la majorité des déchets s’échouera en Alaska, au Canada et au nord-ouest des Etats-Unis entre mars 2013 et 2014.

http://www.espaces-naturels.info/node/1171/actu

Crédit photo : Toru Yamanaka/AFP/Getty images
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » sam. 26 mai 2012, 18:18

Une bonne nouvelle en cette veille de Pentecôte: Ephrem, un "Métalleux" converti, se raconte:



http://youtu.be/TP2UJ2Q-z5A


.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
miel.
Censor
Censor
Messages : 156
Inscription : dim. 15 avr. 2012, 11:52

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar miel. » lun. 28 mai 2012, 12:14

A quand de vrai progrès sur les nrj renouvelables et écologiques maintenant ? ! :D :)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12643
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les bonnes nouvelles cachées

Message non lupar etienne lorant » mer. 30 mai 2012, 18:37

La Croix du Wall Street Center est considérée par les chrétiens américains comme un “signe” et un symbole forts de la présence mystérieuse et miséricordieuse de Dieu au milieu d’une tragédie nationale de grande ampleur : les attaques contre les Tours Jumelles du World Trade Center de New York le 11 septembre 2011.

On la découvrit alors que sauveteurs et déblayeurs s’échinaient sur les montagnes de déblais accumulés par l’écroulement des deux tours. Constituée de deux poutrelles d’acier curieusement soudées entre elles, cette Croix fut découverte sur le site le 13 septembre 2011, érigée et bénie le 4 octobre suivant par le prêtre franciscain Brian Jordan en présence de Rudolph Giuliani qui était alors le maire de cette ville éprouvée, et de nombreux services religieux, catholiques et protestants, s’y déroulèrent.
Image
Le Père Jordan, au moment de la tragédie, était le curé de la paroisse voisine du Holy Name of Jesus, et il passa des jours et des semaines à un ministère de consolation épuisant auprès des sauveteurs. Cette Croix fut déplacée le 5 octobre 2006, pour permettre l’achèvement des travaux, prévu en 2014, d’une station de correspondance entre plusieurs lignes du métro et des autobus de New York (le projet World Trade Center Transportation Hub). Elle a été définitivement installée sur le Musée mémorial du 11 Septembre le 23 juillet de l’an passé après avoir de nouveau bénie par le P. Jordan lors d’une brève cérémonie.


Image

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités