Discussion sur ce que pense la CEF du programme du FN

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Discussion sur ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Charles » mar. 06 déc. 2011, 16:49

Aldous,

et que dit la Conférence des Evêques de France de l'oeuvre de Sarkozy ?

:arrow: viewtopic.php?f=94&t=19762

:arrow:
Spoiler!
...corruption politique, décadence morale, guerres et massacres. Rien, le silence.

La plupart des évêques français sont déjà pétrifiés par la peur à l'idée de se prononcer publiquement sur des questions de société, ceux qui participent à la Marche pour la Vie (soutenue par Benoit XVI) se comptent sur les doigts de la main, même chose pour les récents spectacles blasphématoires, et c'est le silence sur la corruption des politiciens au pouvoir, le silence sur les bombardements et les gens qu'on tue à l'étranger... La France a effectué 4500 sorties aérienne sur la Libye, soit "près de 30 sorties chaque jour pendant cinq mois. "Environ un millier" d'objectifs ont été attaqués par les avions français"... c'est à un véritable massacre que la France s'est livrée : réaction de la Conférence des Evêques de France ? Le silence... Réaction de la Conférence des Evêques de France sur les multiples atrocités commises en Côte d'Ivoire, en Libye et en Syrie par les groupuscules que nous armons et soutenons ? Le silence...

Le silence aussi sur le comité de parrainage du Collège des Bernardins :

"Le Comité de parrainage des Bernardins comporte 16 membres qui mandatent le Comité d'orientation. En voici l'organigramme.

Dans l'ordre hiérarchique, on compte :

1 membre du Council on Foreign Relations : Felix Rohatyn

1 ancien ambassadeur des Etats-Unis en France (également administrateur du Center for Strategic and International Studies, Washington, D.C) : Felix Rohatyn

1 ancien ambassadeur d'Israël en France (également ancien directeur d'études à l'Institut de défense nationale, Tel-Aviv) : Elie Barnavi

6 membres ou anciens membres du Bilderberg : Michel Camdessus, Henri de Castries, Bertrand Collomb, Jacques Delors, Anne Lauvergeon, Felix Rohatyn

3 membres ou anciens membres de la Commision Trilatérale : Jacques Delors, Bertrand Collomb, Anne Lauvergeon

3 membres du club Le Siècle : Maurice Lévy, Michel Pébereau, Bertrand Collomb

2 membres de l'IFRI : Bertrand Collomb, Anne-Marie Idrac... "

viewtopic.php?f=36&t=6247&p=61752

Qu'est-ce que cette liste de hauts gradés de la politique internationale vient faire dans un centre culturel catholique français ?? Sinon le contrôler ? L'Eglise de France est à l'image du collège des Bernardins : elle n'est pas indépendante, elle est complètement serve du pouvoir politique.

papoter
Barbarus
Barbarus

Re: Chrétiens, qui soutiendrez-vous en 2012 ?

Message non lupar papoter » mar. 06 déc. 2011, 17:23

Le fait est que les Evêques de France considèrent que le projet politique du Front National n'a rien à voir avec le message d'amour et d'espérance du Christ.
C'est tellement évident...

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Chrétiens, qui soutiendrez-vous en 2012 ?

Message non lupar Raistlin » mar. 06 déc. 2011, 18:36

Qu'est-ce que cette liste de hauts gradés de la politique internationale vient faire dans un centre culturel catholique français ?? Sinon le contrôler ? L'Eglise de France est à l'image du collège des Bernardins : elle n'est pas indépendante, elle est complètement serve du pouvoir politique.
Attention à ce que vous dites Charles. L'Église de France n'a certes pas commenté toutes les actions du gouvernement de N. Sarkozy mais ça ne prouve aucunement qu'elle lui soit asservie.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Chrétiens, qui soutiendrez-vous en 2012 ? à fusionner

Message non lupar Charles » mar. 06 déc. 2011, 19:33

Le fait est que les Evêques de France considèrent que le projet politique du Front National n'a rien à voir avec le message d'amour et d'espérance du Christ.

http://www.eglise.catholique.fr/confere ... arroi.html

http://www.lavie.fr/hebdo/2011/3433/le- ... 20_231.php
"Le résultat du premier tour des présidentielles nous a plongés dans le désarroi ! Mais, rapidement des réactions apparaissent. Partout dans le pays, des manifestants, dont de nombreux jeunes, clament leur volonté de continuer à vivre dans un pays ouvert, fraternel, solidaire et démocratique.

Nous sommes choqués de voir que de nombreux électeurs des milieux ouvriers et populaires ont porté leur choix sur les candidats d'extrême droite. Ils se trompent de combat. Ce n'est pas la réponse à leur réel mal vivre dans les cités, à leurs problèmes d'emploi, de chômage, à leur manque d'espoir et de reconnaissance.
"

L'ouverture du communiqué est dans le registre émotionnel et dramatique, et immédiatement la couleur est donnée : les ouvriers censés être sous influence communiste votent pour le candidat républicain et nationaliste... le cauchemar du politiquement correct.

"Partout dans le monde, y compris en France, les pauvres sont de plus en plus nombreux. Face à l'argent roi, l'être humain est rejeté, nié. Sans travail, sans espoir, sans avenir, c'est alors le système de la peur qui s'installe. Le responsable devient l'étranger, l'autre différent. Les médias, aveuglés par la course à l'audience et au profit, portent leur part de responsabilité dans le sentiment d'insécurité qui s'est étendu dans l'ensemble du pays."

Ensuite on a une critique de gauche du libéralisme mais qui ne tire jamais la moindre conclusion quant au régime actuel qui ne permet qu'à des libéraux (qu'ils soient UMP ou PS) d'accéder au pouvoir et organise l'éviction des candidats non libéraux, en pervertissant au passage l'essence démocratique de notre république.

C'est aussi une déformation du programme du FN qui n'est pas centré sur l'immigration, bien que les médias se focalisent sur ce point là, mais sur le bien commun de la France.

"Une société démocratique se construit par le dialogue, l'accueil, l'écoute, la tolérance. C'est en mélangeant, au fil des siècles, les cultures de peuples différents que la France est devenue ce pays de liberté et de fraternité auquel nous tenons tant. "

La conférence des Evêques de France n'est même pas capable de prononcer les mots "amitié", "amour", charité"... qu'elle remplace par les concepts normalisé, creux mais politiquement correct de "dialogue, l'accueil, l'écoute, la tolérance".

"Les droits sociaux, le droit au travail, à l'éducation, à la santé se gagnent aussi par l'action collective au quotidien. C'est là le vrai combat."

Elle semble défendre ces choses mais se fend d'un communiqué exprimant sa crainte de voir ceux qui ont organisé le démantèlement de notre société quitter le pouvoir... l'ironie....

"Chrétiens, nous ne supportons pas les mensonges du candidat de l'exclusion, du mépris et de la haine, notamment quand il détourne l'Evangile à son profit. Le projet de société qu'il propose n'a rien à voir avec le message d'amour et d'espérance du Christ."

Ce passage est de pure calomnie, c'est la répétition servile des mots d'ordre diffusés par les même médias critiqués pour la forme un peu plus haut...

"Hommes et Femmes du monde ouvrier, nous savons par nos engagements au quotidien, que "le politique" c'est avant tout le vivre ensemble dans le quartier, la France, le monde. Nous faisons l'expérience d'un combat, d'une écoute, d'une disponibilité, d'une présence notamment en direction des laissés pour compte du libéralisme."

Les "Cathos de gauche" sont en pleine panique, non seulement ils ont mené le mauvais combat en bradant dans les années 60-70 le catholicisme au profit du communisme (combat perdu car l'Eglise a résisté et le communisme s'est effondré), mais le prolétariat lui-même fait maintenant défection de leur idéologie gauchiste...

"Nous nous adressons :

- Aux déçus de la politique et aux "abonnés absents" de la vie en société pour qu'ils prennent toute leur place dans la vie commune et citoyenne à tous les niveaux, et en particulier le 5 mai 2002 en votant contre l'extrême droite.
"

Ca c'est une vraie honte pour les responsables de l'Eglise française qui s'accommodent parfaitement d'une classe politique corrompue, décadente et belliciste, et cela depuis des décennies, mais font mine de s'effaroucher quand un candidat alternatif remporte un certain succès électoral.

" - Aux acteurs politiques pour qu'ils soient à l'écoute des citoyens et des relais sociaux (associations, syndicats...). Osons construire ensemble une France et une Europe ouvertes et solidaires. "

Voilà de la communication politique digne d'une campagne de pub pour une lessive.

" D'autres échéances nous attendent. Nous aurons chaque fois à manifester fermement notre choix pour plus de démocratie, de justice sociale, de solidarité."

Mais quelles positions ont-elles été fermement prises par ces courageux prélats sur l'interminable liste de forfaits commis par le gouvernement : viewtopic.php?f=94&t=19762 ?

"Chrétiens, acteurs dans une société pluraliste et laïque, nous ne pouvons céder à la peur et au mépris de l'autre. "N'ayez pas peur !", déclare le Christ dans l'Evangile. Notre foi nous dit que l'avenir est à la fraternité entre tous les peuples. Nous nous réjouissons d'être des citoyens invités par le Christ à la liberté de servir la justice et la paix."

Le décalage entre les intentions affichées et le silence appliqué sur les actes de l'élite UMPS qui nous gouverne est un koan.

"Kōan (japonais ; chinois : gōng'àn 公案, littéralement : arrêt faisant jurisprudence) est une courte phrase ou une brève anecdote absurde, énigmatique ou paradoxale, ne sollicitant pas la logique ordinaire, utilisée dans certaines écoles du bouddhisme chan ou zen."

"Passionnés d'humanité, ouvrons l'avenir !"

Source : Maison du Peuple, La Courneuve, 1967, Rencontres Ouvrières Internationales pour la Paix...

Bref, ce communiqué est une honte pour l'Eglise française, parce qu'en révélant son implication politicienne, il révèle du même coup la subordination de l'Eglise française au pouvoir politique. C'est aussi un tissu de contradictions.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Chrétiens, qui soutiendrez-vous en 2012 ? à fusionner

Message non lupar Petit Matthieu » mar. 06 déc. 2011, 20:31

Bref, ce communiqué est une honte pour l'Eglise française, parce qu'en révélant son implication politicienne, il révèle du même coup la subordination de l'Eglise française au pouvoir politique. C'est aussi un tissu de contradictions.
Alors vous écoutez le Vatican, les évêques jusqu'aux patriarches pour défendre vos opinions de politique internationale en Syrie et là vous dites qu'ils sont subordonnés au pouvoir ?
Étrange, car le pouvoir m'a l'air bien plus oppressant en Syrie qu'en France, sur les minorités religieuses.

Certains points du programme du Front national vont à l'encontre des valeurs du catholicisme, c'est une évidence. Mais les évêques français sont corrompus c'est cela ? Vous avez peut-être des informations que nous n'avons pas pour nous le prouver ?
Encore et toujours des calomnies.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8128
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Ce que pensent les Evêques du FN

Message non lupar Cinci » jeu. 08 déc. 2011, 22:23

À propos des points du programme du Front National justement ...

C'est l'autorisation de chefs d'établissements scolaires à fouiller les élèves suspects ? celui de vouloir sanctionner financièrement les parents si le plus jeune à la petite école véhicule une bombe artisanale dans le cartable et puis même jusqu'à pouvoir supprimer complètement les allocations familiales dans les cas les plus graves ?

Est-ce le fait de promouvoir un salaire maternel et les avantages d'un travail salarié pour celles (citoyennes agrées) qui feraient choix de demeurer à la maison ?

C'est l'idée de vouloir abolir les aides médicales d'État pour tout étranger résidant sur le territoire et même pour celui qui serait en situation régulière ? Faudra parler de la volonté de n'accepter qu'une immigration très sélective, pour une classe d'élite, très instruite et immédiatement profitable à tout point de vue ? est-ce la fin de l'aide sociale pour tout individu récidiviste et ayant purgé déjà au préalable une peine judiciaire d'un an ou plus ?

Quels sont ces points du programme «de la Marine» qui heurteraient frontalement la position réelle de l'Église catholique ? lesquels parmi les points du programme vaudraient l'excommunication latea sentencia au fidèle désobéissant ?


Est-ce l'idée de redonner à des forces policières un peu démoralisées une présomption de légitime défense en le cas où le quartier se transforme en domaine privé du clan des Clantons et que le carrefour prendrait aussi des allures de O.K. Corral ? c'est le fait de vouloir donner un avantage moral au shériff ?

C'est le fait de s'opposer à l'anathémisation du porc dans les cantines scolaires et même plus ? ce serait le fait d'insister sur la loi 1905 pour priver de financement public les constructeurs de mosquées ? le fait de militer en faveur d'un tassement des conditions d'obtention de la citoyenneté ? le fait de vouloir créer des conditions pour que des gens immigrent plutôt de la France vers le Maroc ou vers la Tunisie et non pas le contraire ?

Silvio1190
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 25 avr. 2010, 1:23

Re: Ce que pensent la CEF du programme du FN

Message non lupar Silvio1190 » ven. 09 déc. 2011, 3:07

Étant belge, je ne peux pas statuer sur ce qui se passe exactement en France mais il est claire que le FN touche le peuple tandis que Sarkozy touche que les portefeuilles.

Ce qui manque dans ce monde, ce sont des projets humains et pas toujours économique. L'homme d'aujourd'hui a une relation avec les choses abstraites comme la finance, l'économie etc égale a celle des juifs pour le sabbat.

On vit tous pour cette économie, on en souffre, lors d'un boom ou lors d'une crise économique et ce qui est déplorable avec sarkozy c'est que tous qu'il a apporté, aussi bénéfique que ce soit pour un pays, c'est le retrait ou l'ajout de Taxe.

Oui, des taxes justifient la présence d'un président. Je suis totalement contre, pour moi un président doit déscendre dans les rues, avoir un contact VRAI avec la France comme le pape au Vatican. De vrai, discours, humain et qui ne sont pas que de la drague, on veut du résultat derrière mais pas du résultat financier, économique. On veut du résultat HUMAIN.

Jésus a dit du sabbat : "Le sabbat a été fait pour l’homme, non pas l’homme pour le sabbat ; de sorte que le fils de l’homme est seigneur aussi du sabbat".

C'est la même chose pour l'économie, elle a été fait pour nous et il faut cesser de s'y soumettre pour éviter les VRAIS problèmes, il faut des présidents qui trouvent de VRAIS solutions et qui ne se perdent pas dans le fictif.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Raistlin » ven. 09 déc. 2011, 11:44

Je ne suis pas partisan du FN.

J'ai à coeur d'écouter ce que nous disent nos évêques et de leur obéir.

Pourtant, je pense qu'il serait illusoire de prétendre que tout ce qui sort de la bouche de la CEF est bon et infaillible. Je rejoins Charles à ce sujet : trop de silences sur les hommes politiques actuels, trop d'enfouissement de la foi et de laxisme dans sa transmission, trop de pusillanimité dans l'évangélisation et l'annonce de la vérité.

Le texte de la CEF que nous étudions est bien trop remplis de clichés et de "prêt-à-penser" pour que je le prenne au sérieux. On croirait entendre l'idéologie dominante au JT de Claire Chazal. J'attends autre chose de nos évêques qu'une diabolisation outrancière et le fait de hurler avec les loups.

Attention, cela ne signifie nullement que j'accorde du crédit aux idées du FN. Mais la réaction de la CEF lors de l'arrivée de M. Le Pen au 2nd tour des élections présidentielles m'apparaît hors de propos et complètement déplacée dans la bouche des successeurs des apôtres. S'ils veulent démontrer la fausseté et la dangerosité du FN, qu'ils le fassent en usant des armes de la raison et non en jouant sur les peurs ou sur les poncifs et préjugés habituels (ça vaut aussi pour chacun d'entre nous).

Prions pour nos pasteurs. Nous avons besoin d'eux pour nous guider. Ils ont besoin de nos prières pour demeurer dans la fidélité à leur appel et se conformer à l'exigence de leur vocation.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1433
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Aldous » ven. 09 déc. 2011, 11:52

Bonjour,
je vous renvois à ce lien vers le blog de notre ami Pneumatis:

http://pneumatis.over-blog.com/article- ... 42531.html

et à cet autre de la Vie:

http://www.lavie.fr/hebdo/2011/3433/le- ... 20_231.php

Et cet autre concernant les liens du FN avec la secte Moon:

http://www.prevensectes.com/moon5.htm#3

bonne journée,
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Raistlin » ven. 09 déc. 2011, 12:31

Ok Aldous, on a compris, vous n'aimez pas le FN. C'est votre droit le plus strict, nul ne vous le conteste. Mais avez-vous autre chose dans votre besace que du prémâché ?

Car c'est facile de balancer des liens. C'est autrement plus exigeant de raisonner et de construire une argumentation solide. Par exemple, vous pourriez faire l’effort de répondre à Charles en le réfutant.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Aldous
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1433
Inscription : lun. 23 févr. 2009, 18:43

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Aldous » ven. 09 déc. 2011, 12:51

Ok Aldous, on a compris, vous n'aimez pas le FN. C'est votre droit le plus strict, nul ne vous le conteste. Mais avez-vous autre chose dans votre besace que du prémâché ?

Car c'est facile de balancer des liens. C'est autrement plus exigeant de raisonner et de construire une argumentation solide. Par exemple, vous pourriez faire l’effort de répondre à Charles en le réfutant.
Bonjour,

non non je n'ai pas envie de répondre à Charles! Pour des discussions à n'en plus finir, non merci. Les liens que je donne valent pour réponses et argumentaires, c'est suffisant ils reflètent ce que j'ai dire! (Et surtout ils mettent en avant que le FN n'est pas en odeur de sainteté dans l'Eglise... :p )

bien à vous,
"Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre." Blaise Pascal

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3174
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Griffon » ven. 09 déc. 2011, 18:41

Ok Aldous, on a compris, vous n'aimez pas le FN.
Cher Raistlin,

J'avoue la même allergie !
Les partis nationalistes ont démontré leur... utilité !
Ils sèment la haine et la division.
Cela vaut-il la peine d'en discuter ? J'en doute.

Pour votre part, vous vous dîtes "non partisan".
Mais vous caressez leurs idées.
Au point de faire des reproches à la CEF.

Enfin, c'est comme cela que je vous lis.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Cgs
Prætor
Prætor
Messages : 2666
Inscription : mar. 24 mars 2009, 14:20
Conviction : Catholique

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Cgs » ven. 09 déc. 2011, 19:59

Je ne suis pas partisan du FN.

J'ai à coeur d'écouter ce que nous disent nos évêques et de leur obéir.

Pourtant, je pense qu'il serait illusoire de prétendre que tout ce qui sort de la bouche de la CEF est bon et infaillible. Je rejoins Charles à ce sujet : trop de silences sur les hommes politiques actuels, trop d'enfouissement de la foi et de laxisme dans sa transmission, trop de pusillanimité dans l'évangélisation et l'annonce de la vérité.

Le texte de la CEF que nous étudions est bien trop remplis de clichés et de "prêt-à-penser" pour que je le prenne au sérieux. On croirait entendre l'idéologie dominante au JT de Claire Chazal. J'attends autre chose de nos évêques qu'une diabolisation outrancière et le fait de hurler avec les loups.

Attention, cela ne signifie nullement que j'accorde du crédit aux idées du FN. Mais la réaction de la CEF lors de l'arrivée de M. Le Pen au 2nd tour des élections présidentielles m'apparaît hors de propos et complètement déplacée dans la bouche des successeurs des apôtres. S'ils veulent démontrer la fausseté et la dangerosité du FN, qu'ils le fassent en usant des armes de la raison et non en jouant sur les peurs ou sur les poncifs et préjugés habituels (ça vaut aussi pour chacun d'entre nous).

Prions pour nos pasteurs. Nous avons besoin d'eux pour nous guider. Ils ont besoin de nos prières pour demeurer dans la fidélité à leur appel et se conformer à l'exigence de leur vocation.
Bonjour,

Je suis assez de cet avis. Le billet n'aborde pas les questions de fond, et se contente de relayer l'opinion que les médias présentent du Front National. C'est également le cas de tous les liens (à part le billet de Pneumatis) qu'Aldous nous a communiqués. Pourquoi la CEF ne se concentre que sur le dénigrement de ce parti, et pas sur d'autres, qui relèvent de la même logique (par exemple à l'extrême-gauche) ? Pourtant, l'Eglise n'a que faire des turpitudes politiques, et se doit d'éclairer les consciences, et non de relayer bêtement des épouvantails fictifs qui n'effraient plus personne.

En Christ,
Cgs
Mes propos qui apparaissent en vert comme ceci indiquent que j'agis au nom de la modération du forum.

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2327
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Sapin » ven. 09 déc. 2011, 20:31

Bonsoir,

Il ne faut surtout pas oublier que c'est le devoir des évêques de mettre en garde les fidèles contre des partis politiques dont les programmes sont très souvent des écrans de fumée. Ce serait une grave erreur morale de prétendre que le FN est la planche de Salut pour la France!!! De plus je tiens à rappeler à tous, que les évêques qu'ils soient de France ou d'ailleurs, détiennent toujours des informations privilégiées, moi même je peux le confirmer par expérience professionnelle. Et le fait d'appeler à la prudence en ce qui concerne un parti politique quelconque, qui séduit beaucoup de fidèles, ne vient pas de sentiments qui émanent d'impressions personnelles ou de l'opinion publique, soyez en certains.

Bien à vous
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1701
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Re: Ce que pense la CEF du programme du FN

Message non lupar Charles » ven. 09 déc. 2011, 21:13

L'Église de France n'a certes pas commenté toutes les actions du gouvernement de N. Sarkozy mais ça ne prouve aucunement qu'elle lui soit asservie.
Je ne dis pas que l'Eglise est asservie au gouvernement de Sarkozy en particulier, mais qu'elle est sous l'influence de ce régime politique français qui organise une alternance de façade et poursuit de façon constante certaines politiques tout à fait importantes pour le devenir de la France. Par exemple, que ce soit Sarkozy ou un autre, ce régime tient absolument à la perpétuation de l'avortement, à celle de l'intérêt de la dette, de la corruption politique, de l'abandon de la souveraineté nationale au profit de l'échelon supranational, de l'augmentation de l'immigration, de la diffusion de la théorie du gender, etc.

Pourquoi ne personne ne répond à mes questions sur le Comité de parrainage du collège des Bernardins ? Pourquoi le plus grand centre culturel catholique de France est-il dirigé par 1 membre du Council on Foreign Relations et ancien ambassadeur des Etats-Unis en France, 1 ancien ambassadeur d'Israël en France, 6 membres ou anciens membres du Bilderberg, 3 membres ou anciens membres de la Commision Trilatérale, 3 membres du club Le Siècle, 2 membres de l'IFRI ?

Qu'est-ce que cela signifie du point de vue de la liberté d'action et d'expression de l'Eglise en France ? Y a-t-il une quelconque commission de la Conférence des Evêques de France travaillant sur la question de l'indépendance catholique du Collège des Bernardins ? Y a-t-il quelque part un communiqué d'une groupe d'évêques français s'interrogeant sur la composition de ce "Comité de parrainage" qui est la véritable direction des Bernardins en tant que c'est lui qui "mandate" selon les statuts le Comité d'orientation du centre culturel ? La Conférence des Evêques de France a-t-elle tenu une réunion de travail sur le sens et la portée d'une telle sujétion ?

Autre chose, pourquoi Mgr Vingt-Trois s'est-il permis d'insulter les militants de la Marche pour la Vie avant de faire marche arrière suite au soutien et aux encouragements affichés de Benoit XVI ? Pourquoi Mgr Vingt-Trois a-t-il lâché l'aumônier du Lycée La Rochefoucauld qui s'était opposé à la venue de Simone Veil (loi de 1975 sur l'avortement) dans son établissement ? Pourquoi Mgr Vingt-Trois s'est-il encore permis d'insulter les opposants à la pièce de Castellucci ?

Pourquoi l'Eglise française est-elle d'une telle frilosité dès qu'il s'agit de questions pouvant fâcher notre establishment politique ? Et jusqu'à insulter les paroissiens qui osent ouvrir la bouche ?

Dans ce contexte, le communiqué que j'ai commenté est effectivement tout à fait attendu. On ne peut pas imaginer d'autre son de cloche...
:kasi:


Revenir vers « Politique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités