Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Charles
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1699
Inscription : mer. 14 juil. 2004, 16:44

Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

Message non lu par Charles » sam. 22 oct. 2011, 13:57

On se souvient tous des début de Thierry Meyssan et de son Réseau Voltaire, de ses attaques violentes et obsessionnelles contre l'Eglise et le catholicisme en général. Meyssan était notre bête noire, il ne manquait pas une occasion de dire du mal nous, tous les coups étaient permis, il ne s'interdisait rien. Il avait tout le monde avec lui, les médias, la gauche, les libertins, les pornographes. Il n'y avait rien à tirer de cet homme qui semblait complètement perdu.

Cependant, peu à peu, on a pu observer une évolution chez lui. Cette évolution est très intéressante. Meyssan s'est trouvé pris au "piège de la conscience" :

"Avec courage, ils annonçaient à tous le dessein de Dieu Sauveur « qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Tm 2, 4) ; mais en même temps, vis-à-vis des faibles, même vivant dans l’erreur, leur attitude était faite de respect, manifestant ainsi comment « chacun d’entre nous rendra compte à Dieu pour soi-même » (Rm 14, 12) [23] , et, pour autant, est tenu d’obéir à sa propre conscience."

http://www.vatican.va/archive/hist_coun ... ae_fr.html

C'est l'obéissance à la conscience qui a conduit Meyssan à renoncer au monde, aux soutiens et aux succès mondains. Il a préféré être mis au ban de la société que trahir sa conscience, par soif de vérité. Je suis très admiratif et heureux de ce parcours commencé dans la haine et touchant finalement à ce que l'Eglise a toujours espéré pour ses brebis perdues : que la nostalgie en elles de la vérité soit si forte qu'elle finissent par revenir à la Vérité, quand bien même ce serait en passant par le chemin le plus rocailleux et encombré de ronces. Vraiment, il faut prier pour la conversion de cet homme. Pour qu'il trouve la force d'aller au bout de son parcours, pour qu'il ne s'arrête pas en chemin et finisse par rencontrer la Vérité et la Vie.

Meyssan rencontre Mère Agnès-Mariam de la Croix, higoumène du monastère de Saint Jacques le Mutilé à Qâra (Syrie) :

http://www.voltairenet.org/Les-chretiens-d-Orient-s-erigent

Michel HOLZ
Ædilis
Ædilis
Messages : 32
Inscription : dim. 06 nov. 2011, 9:43

Re: Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

Message non lu par Michel HOLZ » dim. 13 nov. 2011, 14:02

Thierry Meyssan vient du catholicisme. Il a notamment séjourné longuement dans la communauté du Père Daniel-Ange. Il a déclarer publiquement (mais faut-il le prendre au sérieux?) que c'est là qu'il a découvert l'homosexualité. Dans le cas de Meyssan, on ne peut pas parler de conversion à proprement parler, mais de retour.

Mars
Censor
Censor
Messages : 87
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

Message non lu par Mars » dim. 13 nov. 2011, 19:02

C'est quand même pas parce que Meyssan s'adresse à une Nonne pour appuyer ses théories du complot qu'il est en train de regagner le troupeau. Tout cela pour défendre son ami Bashar qui est soutenu par le Hezbollah et les Iraniens.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

Message non lu par Petit Matthieu » dim. 13 nov. 2011, 22:05

Meyssan voit le mal en un seul l'endroit : les USA.
Comme certains voient le mal uniquement dans le sionisme, d'autres dans l'islam, d'autres dans le communisme...

Je ne crois pas qu'il soit un modèle de honnêteté intellectuelle, je pense plus qu'il est passé d'une haine à une autre.
Bien-sûr, ce genre de personnages est complexe : mais pour qui n'est pas dupe, on décèle tout de suite ses intentions. Et je ne crois pas que la vérité l'intéresse plus que cela.

Ce n'est pas parce qu'il est passé de la haine de l'Eglise à la haine de "l'Empire" qu'il a forcément progressé sur le chemin de la vérité.

Je regrette ce titre de propagande en sa faveur.
Dernière modification par Petit Matthieu le dim. 13 nov. 2011, 22:32, modifié 1 fois.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1948
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

Message non lu par Isabelle47 » dim. 13 nov. 2011, 22:28

En effet. Pardonnez-moi mais je ne comprends pas comment ni pourquoi défendre cette personne.
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3042
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Thierry Meyssan : itinéraire d'un assoiffé de vérité

Message non lu par AdoramusTe » lun. 14 nov. 2011, 9:49

Bonjour,

En ce qui me concerne, je suis mal à l'aise à chaque fois que je vois un religieux ou une religieuse intervenir dans les affaires politiques. Je ne crois pas que ça soit leur place et leur vocation.

J'ai l'impression ici que cette mère supérieure est utilisée pour défendre une idéologie politique.
Je n'y vois pas de début de conversion de Meyssan.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités