Un fil pour la Russie

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12413
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Un fil pour la Russie

Message non lupar etienne lorant » ven. 16 juin 2017, 10:48

Alexeï Navalny - Un homme à suivre...

C'est qu'il en faut du courage en Russie quand on se mêle des affaires de son propre pays !

L'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, a été condamné à 30 jours de détention lundi soir, épilogue d'une journée de mobilisation de ses partisans marquée par plus de 1.500 arrestations dans toute la Russie.

Le blogueur anticorruption de 41 ans a été reconnu coupable par un tribunal de Moscou d'avoir appelé à des manifestations non autorisées qui ont mis dans la rue des milliers de Russes, souvent très jeunes, dans des nombreuses villes allant de Vladivostok, dans l'Extrême-Orient, à l'enclave de Kaliningrad sur la mer Baltique.

"Non seulement ils ont volé tout le pays, mais en plus à cause d'eux je vais manquer le concert de Depeche Mode à Moscou" prévu début juillet, a ironisé l'opposant sur son compte Twitter après s'être vu infliger la peine maximale encourue.

Alexeï Navalny, dont les films-enquête sur la corruption des alliés du président sont partagés massivement sur les réseaux sociaux, avait déjà passé 15 jours en détention après avoir été interpellé, comme un millier de ses partisans, lors de rassemblements similaires le 26 mars.

Dispersés à coups de matraques

Navalny, qui espère défier Vladimir Poutine lors de la présidentielle de mars, avait été interpellé dès la sortie de son immeuble alors qu'il se rendait au rassemblement qui devait constituer le point culminant de la journée, sur la large rue Tverskaïa débouchant sur le Kremlin.

Des milliers de personnes (4500 selon la police) y ont afflué, scandant "La Russie sans Poutine! ou "Poutine voleur!" et submergeant les promeneurs venus assister à des reconstitutions médiévales en costumes à l'occasion de ce jour férié.

A Moscou comme en province, les forces anti-émeutes ont répondu avec fermeté, dispersant la foule parfois à coups de matraques et embarquant les manifestants par cars entiers.

L'ONG spécialisée OVD-Info a compté au moins 823 interpellations à Moscou et au moins 600 à Saint-Pétersbourg (nord-ouest). Elle avait auparavant fait état de plus d'une centaine d'arrestations dans des villes de province, notamment à Sotchi (Sud) mais aussi à Norilsk (Grand Nord).


http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/12 ... _22138537/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 12:54

etienne lorant a écrit :
ven. 16 juin 2017, 10:48
Alexeï Navalny - Un homme à suivre...
C'est qu'il en faut du courage en Russie quand on se mêle des affaires de son propre pays !
En France, François Fillon a échappé de peu au même sort mais a subi un meurtre politique.
Il est facile de critiquer les autres pays alors que dans quelques jours il y aura en France à l'assemblée moins de députés d’opposition qu'il n'y en a en Russie.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 12:57

Poutine compare l’ex-directeur du FBI à Snowden et se dit prêt à lui accorder l’asile politique



Lorsqu'on lit les commentaires des internautes sur Youtube, on constate que l'éveil des consciences est bien là.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 13:14

Une image qui résume le grotesque de la propagande américaine anti-russe :

Image

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 13:28

doublon
Dernière édition par Relief le ven. 16 juin 2017, 23:45, édité 1 fois.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 403
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Pathos » ven. 16 juin 2017, 13:36

le Huffington post... au secours !

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 18:13

Où quand les médias américains ont l'accusation sélective :

CBS censure Oliver Stone qui accuse Israël d’avoir interféré dans la campagne US


Olivier Stone (considéré comme un gauchiste au pays de l’Oncle Sam).est l’invité de la chaîne CBS pour parler de son documentaire, basé sur 20 heures d’interview de Vladimir Poutine, étalées sur 2 ans. Il fait face à l’animateur Stephen Colbert, qui a donné son nom à l’émission. Il est question de l’ingérence de la Russie dans l’élection américaine, et l’entretien dérape lorsque Stone aborde l’ingérence d’Israël dans la même campagne...

Stone fait remarquer à Colbert que lui respecte la « libre expression » de tous. Ce que l’animateur ou la chaîne n’ont visiblement pas fait puisque la partie où Stone parle de « l’interférence d’Israêl dans la campagne américaine » a été trappée. Ceci explique peut-être la nervosité de l’animateur, qui n’arrive pas à respecter son invité et son travail.
Car en 7 minutes d’interview, on n’a rien appris du documentaire en question. Une double censure qui n’étonne pas de la part des maîtres des médias de masse. Une parole libre et dérangeante ne doit pas passer à travers les mailles du filet.


Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 18:37

"Une parole libre et dérangeante ne doit pas passer à travers les mailles du filet" : application concrète par les médias américains (la démocratie américaine étant malheureusement devenue une médiacratie)

"The New York Times applaudit l’avenir orwellien de la « démocratie » occidentale où des algorithmes traquent rapidement et éliminent les informations que le Times et les autres publications mainstream n’aiment pas, rapporte Robert Parry."


Juste quelques jours après avoir brandi le Premier Amendement au cours du dîner des Correspondants de la Maison Blanche – pour célébrer la liberté de la presse – les médias mainstream américains reviennent sur une idée très différente : comment utiliser des algorithmes pour purger internet de ce qui est jugé être des « fake news », c’est-à-dire ce que les mainstream jugent être de la « désinformation ».

(...l Il devrait également y avoir la peur – même parmi ces gardiens auto-proclamés de la « vérité » – que leurs algorithmes pourraient un jour être utilisés par un régime totalitaire pour piétiner les dernières braises de la démocratie réelle. Cependant, si vous cherchez une telle réflexion, vous ne le trouverez pas dans l’article de Mark Scott dans le Times. Au lieu de cela, le Times glorifie les créateurs de ce Brave New World.

https://www.les-crises.fr/le-new-york-t ... ert-parry/

Image

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » ven. 16 juin 2017, 19:19

La liberté d'opinion en Grande-Bretagne (si prompte à critiquer la Russie pour rentrer dans les bonnes grâces de l'oncle Sam) :

Libéralisme et Progressisme contraires à sa foi : un dirigeant politique et élu anglais démissionne

C’est une première. Un choc considérable pour la vieille Angleterre. Tim Farron, 47 ans, dirigeant du parti libéral-démocrate, troisième mouvement politique britannique après les conservateurs et les travaillistes, a présenté sa démission au nom de sa foi chrétienne.

« Je me suis trouvé déchiré, entre mon désir de vivre en chrétien fidèle et être dirigeant politique »

Cette démission achève deux ans de harcèlement médiatique. En 2015, Tim Farron est désigné par ses pairs comme chef du parti. Jeune et souriant, il incarne parfaitement la ligne centriste que veulent incarner les libéraux-démocrates : un libéralisme économique modéré entre les conservateurs et les travaillistes, une défense des services publics et un attachement affirmé à l’Europe.

Mais à peine Tim Farron est-il nommé, qu'il est aussitôt attaqué sur sa vision du mariage homosexuel. En effet, le chef des libéraux-démocrates est chrétien pratiquant, membre de l’aile « évangélique » de l’Église anglicane. Fidèle à l’enseignement de son Église, Tim Farron n’a pas milité pour le mariage homosexuel. Il s’est même abstenu lors du vote de la loi au Parlement britannique en troisième lecture, après avoir voté pour les lectures précédentes, tout en appelant à la protection de l'objection de conscience pour ceux qui s'y opposent. Un crime pour certains journalistes, qui l’ont aussitôt pris pour cible. Dès le mois de mai 2015, le quotidien The Guardian de tendance libertaire, l’accusait à demi-mot d’homophobie, pour s’être abstenu de voter le mariage homosexuel.

Même harcèlement sur l’avortement, dont il disait dans un entretien accordé en 2007 à War Cry, le magazine de l’Armée du Salut britannique, que c’était un acte « mauvais à tout moment ».

"Être un dirigeant politique – surtout d’un parti libéral et progressiste en 2017 – et vivre en chrétien pratiquant, fidèle à l’enseignement de la Bible, est devenu impossible pour moi" 



http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... ionne.html

Seheli
Barbarus
Barbarus

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Seheli » ven. 16 juin 2017, 21:51

Stéphane Lorant,

Pour suivre la politique, connaître des Russes et avoir des liens familiaux avec ce pays, je vous conseillerais de faire attention à la propagande médiatique qui a lieu autour de ce M. Navalny. En réalité, je suis convaincu que cet individu n'est qu'une bulle médiatique occidentale. Je vous rappelle que sa liste n'a fait que 1% des voix aux élections législatives de l'an dernier. Tout juste rencontre-t-il un peu de succès chez quelques Russes émigrés et chez la bourgeoisie occidentalisée de Moscou et de Saint-Pétersbourg, qui n'est pas pléthorique. Il limite d'ailleurs ses déplacements en province, tant il fait l'objet de manifestations de défiance auprès de la population pour ses prises de position, notamment sur la Crimée. Autant dire que sa base est surtout composée de bobos occidentaux trop heureux de se trouver un "pasionario" fantasmé et qui lui prêtent une attention démesurée. La vraie opposition est à chercher chez les nationalistes de Jirinovsky, les communistes et les sociaux-démocrates, qui ont tous un programme très politiquement incorrect pour les Occidentaux, et qui feraient apparaître M. Poutine comme un grand centriste tant il est beaucoup plus modéré sur de très nombreux sujets que ces partis, qui ont réussi à passer le quorum d 5% pour entrer au parlement, contrairement à M. Navalny.

En ce qui concerne les manifestations de mercredi, je suis assez atterré par la partialité criante et caricaturale de la couverture médiatique qu'on nous inflige ici. En réalité, tout Russe sait que cette action a été une déconfiture sur la scène intérieure qui a surtout montré la division de l'opposition, le fait qu'elle n'arrivait à mobiliser que quelques convaincus de longue date, et même qu'elle était en perte de souffle. Celle de Moscou n'a rassemblé qu'environ 10 000 personnes, pour une métropole de 13 millions d'habitants... Dans d'autres villes importantes de Russie, il y avait tout au plus quelques centaines de manifestants, comme dans la troisième ville du pays, Novosibirsk, qui abrite pourtant une immense communauté d'étudiants et de professeurs universitaires. Le seul succès de M. Navalny a été de manipuler les images afin de nourrir son image de martyr en Occident. Constatant qu'il n'arriverait jamais à remplir l'emplacement initialement prévu, il a 24h avant le jour J changé le lieu de la manifestation autorisée à Moscou, ce qui est illégal. Bien plus vicieux et manipulateur encore, il a rameuté ses troupes à un endroit déjà occupé par une manifestation culturelle -une foire médiévale totalement apolitique-. Celle-ci a donc été mise sens dessus dessous et endommagée. Pire encore, des passants totalement étrangers aux protestations de M. Navalny ont été donc pris dans la cohue et dans les altercations avec la police, qui, on la comprend bien au vu des circonstances, a voulu immédiatement chasser les manifestants non-autorisés, dont beaucoup étaient plus ou moins essentiellement venus en découdre. Les témoins parlent d'une omniprésence de caméras chez les opposants, qui étaient venus chercher "l'image choc" histoire de se victimiser. A mon avis, il s'agissait avant-hier clairement d'une tactique de provocation délibérée, puisque la manifestation de Saint-Pétersbourg a également été déplacée au dernier moment, illégalement, de sorte à "mettre le bazard".

Je vous invite, si vous voulez en savoir davantage, à lire, M. Lorant, ce témoignage de personnes sur place à Moscou. Les photos des manifestations en province valent aussi le détour: dans des villes qui vous sont peut-être inconnues mais qui abritent des centaines de milliers voire des millions d'habitants, on voit la mobilisation quasi-inexistante.
(En anglais) : http://russia-insider.com/en/politics/r ... ns/ri20100

J'espère apporter un autre son de cloche que la gavage de crâne médiatique de chez nous. Je ne dis pas pour autant de gober tout ce que vous pouvez trouver dans les médias russes ou autres, mais gardons l'esprit critique vis-à-vis du manichéisme simpliste qui sévit ici en "écoutant les deux parties" avant de se faire un avis fixe.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12413
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar etienne lorant » lun. 19 juin 2017, 18:23

PIOTR PAVLENSKI

En détention provisoire depuis qu’il a mis le feu, en novembre 2015, aux « portes de l’enfer », comme il a lui-même désigné l’entrée, à Moscou, du siège des services secrets russes (FSB, ex-KGB), Piotr Pavlenski attend d’être jugé pour « vandalisme ». Le procès devrait avoir lieu en février. Mais d’ici là, le tribunal chargé de l’affaire a décidé d’expédier ce performeur de 31 ans à l’institut Serbski pour y subir une expertise psychiatrique judiciaire d’une durée de 21 jours. « Je l’ai appris par la mère de l’un de ses co-détenus », s’est alarmée son épouse Oksanna Chaliguina sur sa page Facebook, mercredi 27 janvier. « A Sberski, ils disent qu’il devrait arriver demain, mais on ne sait pas où il est, poursuivait-elle, concluant avec une ironie féroce : « Il est quelque part entre la pathologie et le crime. »

Jeudi, l’avocat de Piotr Pavlenski, Dmitri Dinzé, s’est rendu à l’institut Serbski pour tenter de voir son client. En vain. « On ne m’a pas laissé entrer car l’établissement est en quarantaine », indique-t-il au Monde, sans doute en raison de l’épidémie de grippe qui sévit en Russie et qui inquiète les autorités. C’est en tout cas ici que les juges du tribunal de Saint-Pétersbourg devraient se délocaliser, le 1er février, pour un procès distinct concernant une autre des actions spectaculaires dont Piotr Pavlenski est coutumier – l’incendie, dans la capitale du nord de la Russie, d’une barricade de pneus en 2014, en hommage à la révolution ukrainienne. Mais Serbski, pour un grand nombre de Russes, renvoie à bien autre chose qu’à une simple expertise judiciaire.

Délire paranoïaque

Du temps de l’URSS, l’institut était surtout synonyme de gare de triage pour les dissidents internés en hôpital psychiatrique. Ces derniers y étaient diagnostiqués par les médecins soviétiques comme des personnes atteintes de délire paranoïaque, obsédées par la défense de droits bafoués et utilisant les audiences judiciaires comme des tribunes, ainsi que l’écrivait l’ancien dissident Vladimir Boukovski qui fut le premier à dénoncer l’internement psychiatrique pour des prisonniers politiques. Et Piotr Pavlenski s’en souvient bien, lui qui s’était coupé le lobe d’une oreille en octobre 2014, nu, sur le toit de ce même institut pour dénoncer « l’utilisation de nouveau de la psychiatrie à des fins politiques » ; et pointer du doigt aussi « un Etat policier qui s’approprie le droit de fixer la limite entre raison et folie ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/article/2016 ... GpczZlg.99
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1851
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Relief » mar. 20 juin 2017, 1:23

Il est de bon ton de critiquer la Russie, d'en dire du mal pour tout et n'importe quoi, tout comme avec le catholicisme en fait. On est ainsi sûr d'être bien vu et on a l'impression d'être quelqu'un de courageux, alors que cela dénote en réalité un manque de discernement et de capacité d'analyse.

A quand un fil sur la liberté d’expression et d'opinion en France, alors que Natacha Polony vient justement de se faire évincer de Paris Première et d'Europe 1 car jugée trop subversive ?
Mais c'est vrai qu'un tel fil demande certaines qualités que ne possèdent pas en général ceux qui hurlent avec les loups.

Voilà vraisemblablement ce qui a valu son double licenciement à Mme Polony :


Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8142
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar PaxetBonum » mar. 20 juin 2017, 8:26

Navalny ce chouchou des médias contre le méchant Poutine :


https://www.youtube.com/watch?v=_svhuTKdLS0
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6497
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar Cinci » mar. 20 juin 2017, 15:02

Merci, ça confirme ce que je pensais déjà de Navalny.

(un ange passe)



Les Russes sont très chanceux de pouvoir compter sur Poutine, afin de mâter les pick-pockets, les islamistes et les chantres de la dissolution du pays et de la déliquescence morale. Et le fait que les hérauts de la décadence soient les champions de nos passeurs de mot-d'ordre occidentaux nous en dit long sur l'état de corruption idéologique de nos élites politiques.

Tantôt, je lisais combien les membres de l'Assemblée nationale en France ne représente plus que les grands bourgeois, la classe moyenne supérieure au plus bas de l'échelon; c'est à dire plus personne de la majorité réelle de la population. C'est peut-être aussi pourquoi les gens ne se déplacent plus (de moins en moins) pour voter, un peu comme pour les Noirs aux États-Unis qui boudent les élections depuis longtemps quoi.

Des champions que nous méritons?

Des Navalny, des femens, des Karzaï en Afghanistan, des islamistes "modérés", les rebelles anti-Bachar à soutenir en Syrie : ce sont bien là le genre de héros qui convient à nos valets de la finance. Oui, tous ceux-là seront peut-être les héros de Justin Trudeau au Canada ou des Fabius, Attali et autres DSK les menottes au poignet, mais ce ne seront pas les miens en tout cas.

Non, messieurs!

Non, je ne suis absolument pas "preneur" quant à la campagne propagandiste du Pentagone contre Moscou, de même façon que j'ai toujours refusé. d'acheter le marketing favorable au "printemps arabe", toujours dénoncé la campagne de Sarkozy en Libye pour déloger Kadhafi au profit d'al-quaïda, toujours considéré comme un crime la campagne de destruction de l'Irak en 2003 et lancée sous un fallacieux prétexte ... et encore que j'ignorais bien sûr qu'il allait en résulter la création de l'État islamique.

Navalny? Non merci!

Avec de grands pays riches gouvernés par des oligarques, soumis au règne de l'argent et au sens moral émoussé : il n'en peut rien sortir de bon à terme et surtout pour la très vaste majorité des habitants de la planète, pour la majorité de ceux qui vivent en France, en Angleterre, aux États-Unis compris, même si le régime d'inégalité y sera moins brutal ici qu'ailleurs.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12413
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Un fil pour la Russie

Message non lupar etienne lorant » Hier, 10:41

La monnaie russe, plombée par le pétrole et les tensions entre Moscou et Washington, est tombée mercredi à son plus bas niveau depuis février face au dollar qui a dépassé 60 roubles, seuil psychologique important pour le marché et les autorités.

Peu après l'ouverture de la Bourse de Moscou, le dollar est monté jusqu'à 60,23 roubles, tandis que l'euro dépassait 67 roubles pour la première fois depuis décembre.

Après la forte remontée de ces derniers mois, cela représente une rechute de près de 6% pour la monnaie russe face à la devise américaine depuis début juin.

Pour les économistes d'Alfa Bank, le rouble se trouve "sous pression d'une conjonction de facteurs dont la faiblesse des cours du pétrole, la géopolitique (...) et les décisions de changements de taux des banques centrales américaine et russe".

La monnaie russe avait été soutenue pendant l'hiver par l'amorce de reprise de l'économie russe après deux ans de récession, la remontée des prix du pétrole dont la Russie reste très dépendante et les espoirs de réchauffement dans les relations avec les Etats-Unis suivant l'élection de Donald Trump.

Mais les cours de l'or noir sont retombés ces derniers jours à leurs plus bas niveaux de l'année et les relations avec Washington, loin de s'améliorer, se dégradent de nouveau depuis que l'armée américaine a abattu un avion de chasse syrien.

L'administration de Donald Trump a en outre imposé mardi de nouvelles sanctions à Moscou en raison de la crise ukrainienne et le Sénat américain a voté la semaine dernière en faveur d'autres mesures de rétorsions économiques.

Paradoxalement, les autorités pourraient voir d'un bon oeil la rechute du rouble. Lorsque le dollar était passé sous 60 roubles, elles n'avaient pas caché leur préférence pour une monnaie plus faible, favorisant la compétitivité des industries russes, et le ministère des Finances avait même lancé des achats de devises étrangères sur les marchés.


Publié le mercredi 21 juin 2017 à 10h08 à Moscou, 21 juin 2017 (AFP)
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « L'actualité décryptée »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités