La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par Ren' » mer. 11 sept. 2013, 18:50

Suliko a écrit :Franchement, on peut contester le ton sans cesse polémique de certains membres de la FSSPX
C'est plus qu'un "ton polémique" : c'est de la manipulation du langage. Désolé, c'est peut-être un atavisme breton, mais j'aime que l'on appelle un chat, un chat sans noyer la sardine.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2941
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par Suliko » mer. 11 sept. 2013, 18:59

C'est plus qu'un "ton polémique" : c'est de la manipulation du langage. Désolé, c'est peut-être un atavisme breton, mais j'aime que l'on appelle un chat, un chat sans noyer la sardine.
Désolée, mais je ne vois pas en quoi il y a manipulation de language. Vous sous-entendez que rien de ce que dit la FSSPX n'est vrai. Il n'y a donc pas de crise liturgique, doctrinale, etc...dans l'Eglise latine depuis des décennies? Toute critique doit-elle donc être écartée parce qu'elle vient de la FSSPX? Je ne comprends pas...
Assez longtemps la foule a entendu parler de ce qu'on appelle les droits de l'homme ; qu'elle entende parler quelquefois des droits de Dieu ! (Léon XIII)

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1753
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par prodigal » mer. 11 sept. 2013, 19:01

Suliko a écrit : Franchement, on peut contester le ton sans cesse polémique de certains membres de la FSSPX, mais pas la crise de l'Eglise et les graves problèmes au niveau de la catéchèse, de la liturgie et même de certains aspects du dogme...
La crise que vous signalez est tout à fait réelle, et elle est grave puisque elle touche à l'identité du catholicisme. Donc, vous avez raison, contester la réalité de cette crise serait de la mauvaise foi. J'irai même plus loin et vous rejoindrai pour reconnaître que ce que l'on a appelé l'esprit du concile porte une très grande responsabilité dans cette crise, qu'il faudra bien un jour regarder en face si on veut en sortir. Mais en attendant le schisme n'est pas la solution, et revient inévitablement, quelles que soient les intentions de départ, à la formation d'une nouvelle église qui se fait juge de tous et n'accepte d'être jugée par personne. N'est-ce pas ce qui se passe, honnêtement?
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Avatar de l’utilisateur
Ren'
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 441
Inscription : ven. 03 déc. 2010, 9:27
Localisation : France
Contact :

Re: Un nouveau prieuré de la FSSPX en Italie

Message non lu par Ren' » mer. 11 sept. 2013, 19:24

Suliko a écrit : Vous sous-entendez que rien de ce que dit la FSSPX n'est vrai
Non, je ne sous-entends jamais rien - et c'est pourquoi sans doute vous ne me comprenez pas, car si vous cherchez entre mes lignes autre chose que ce que je dis, on n'est pas sorti de l'auberge !

Je constate (c'est factuel) que le discours de la FSSPX décrète que "la désobéissance est de l'obéissance" (on est en plein 1984 : "La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force"...) : ce genre de pratique vidant le langage de son sens pour n'en garder que l'impact émotionnel est typique de notre médiacratie moderne, et est à mes yeux inacceptable.

La question de la crise de l'Eglise n'a aucun rapport avec ce constat.
prodigal a écrit : J'irai même plus loin et vous rejoindrai pour reconnaître que ce que l'on a appelé l'esprit du concile porte une très grande responsabilité dans cette crise, qu'il faudra bien un jour regarder en face si on veut en sortir. Mais en attendant le schisme n'est pas la solution, et revient inévitablement, quelles que soient les intentions de départ, à la formation d'une nouvelle église qui se fait juge de tous et n'accepte d'être jugée par personne
Je n'aurais pas dit mieux.
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités