Prêtres africains en France

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » ven. 13 juin 2008, 6:09

Bonjour à tous !
Que Dieu nous bénisse !
Je ne sais si vous le savez : Il y a environ 1.000 prêtres africains en France.
Personnellement je crois en connaitre plus d'une dizaine.
Une partie importante, mais sans doute pas majoritaire, y poursuit des études mais d'autres sont incardinés dans différents diocèses de France.
Quand j'aurai le temps je vais essayer de mieux commenter cette information.
Bonne journée à tous !

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par Arzur » ven. 13 juin 2008, 12:22

1 000 prêtres africains en France ?? Cela me semble beaucoup ...en tout cas beaucoup pour le Breton que je suis.

Car le nombre de prêtres africains en Bretagne me semble faible. Je ne connais pas bien tout les diocèses bretons, mais dans la basse Bretagne (l'ouest de la Bretagne) je ne connais que deux paroisses -ou 3, j'ai un doute) avec des prêtres africains.

A Nantes je connais un prêtre africain (étudiant), mais ils sont peu être plus nombreux.



L'avantage des prêtres africains en France c'est qu'ils comblent les trous dans le maillage territoriale. De plus, généralement, ils sont dynamique pour évangéliser.

Mais les prêtres africains doivent s'enraciner dans le pays dans lequel ils sont envoyés en mission (la France) et cela demande du temps. Ils doivent intégrer la culture Française. Or cela ne semble pas toujours évident.


Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » dim. 15 juin 2008, 6:14

Bonjour à tous, Bonjour Arzur.
Moi, aussi, je trouve le chiffre de 1000 excessif.
A Paris j'estime qu'il doit y en avoir une bonne centaine.
De même ils doivent être concentrés sur les villes ayant des universités catholiques.
Dans la France "profonde" il sont bien plus rares.
De ceux que je connais de près ou de très très loin la majorité est prêtre étudiant.
Mais il me semble qu'un certain nombre reste incardiné en France. C'est le cas, par exemple, du prêtre gabonnais de Paris.
J'ai l'impression que Bénin et Togo sont relativement très bien représentés.
Je fais la même analyse que toi pour ce qui est de leur utilité en France.
Ce que j'ai remarqué c'est que dans leur sermons ils sont plus dynamiques et moins consensuels.
Hier après midi le prêtre étudiant togolais de ma paroisse a, par exemple, malgré sa très grande humilité, fait un remarquable sermon.
Ils devraient être, aussi, utilisés pour encadrer les catholiques africains qui sont un peu en danger spirituel en France.
C'est d'ailleurs ce qu'ils essayent de faire.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2354
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par Nanimo » dim. 15 juin 2008, 14:41

Arzur a écrit :L'avantage des prêtres africains en France c'est qu'ils comblent les trous dans le maillage territoriale. De plus, généralement, ils sont dynamique pour évangéliser.

Mais les prêtres africains doivent s'enraciner dans le pays dans lequel ils sont envoyés en mission (la France) et cela demande du temps. Ils doivent intégrer la culture Française. Or cela ne semble pas toujours évident.
Bonjour Arzur, :)
Si je peux me permettre d'intervenir dans votre discussion qui sort un peu de ma réflexion habituelle sur les mouvements de populations. Passé le commentaire "cela ne suffit pas de leur soutirer leurs classes moyennes, alors qu'ils en ont bien besoin, on leur prend leurs prêtres aussi", je vous dirais que la stratégie des pays d'immigration qui consistent à faire quelques pas vers l'immigré, qui lui devra parcourir la plus longue distance vers les populations d'accueil, peut s'appliquer ici sans risque et sans les cafouillages de la laïcité (que j'approuve soit dit en passant, mais qui est certainement moins bien équipée que l'église catholique).

Elle peut s'appliquer sans risques puisque nos prêtres, peu importe leurs origines, ne peuvent transiger sur les fondements du catholiscime. Pour exemple : dans ma paroisse, il y a depuis peu un prêtre africain (dont je trouve les sermons arriérés et je n'y amènerai certainement pas mes petits-enfants, mais là n'est pas la question) et notre chorale, qui doit être parmi les meilleures du genre et plutôt dans les Sanctus formidables habituellement, finit maintenant la messe par des chants africains. Et pourquoi pas. La chorale n'a pas supprimé les cantiques qui favorisent le recueillement, mais elle a changé la clôture de la messe.

Ceci dit, aller puiser dans les ressources des pays pauvres, prêtres ou médecins, j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Leur ouvrir nos écoles, oui, bien entendu, mais il faudrait songer à les rendre à leurs pays. Ce serait ce que l'on appelle dans le jargon de l'immigration, un cercle vertueux.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » dim. 15 juin 2008, 18:48

Il est intéressant de remarquer que si le nombre de prêtres africains est relativement conséquent en France il ne me semble pas qu'il y ait des séminaristes. Au moins pas à Paris.
Ce n'est pas le cas dans tous les pays d'Europe. J'ai un ami séminariste gabonnais qui poursuit sa formation dans le nord de l'Espagne et il m'a dit qu'il était avec d'autres séminaristes africains. Leurs études sont payées par l'Eglise d'Espagne.
La pratique française me parait meilleure car il me semble important que l'Afrique forme elle même ses prêtres.
Il faut espérer que de vrais universités catholiques ( mais il y en a peut-être ? ) se développent en Afrique.
Mais il est, aussi, intéressant que les prêtres africains puissent venir poursuivre leurs études à Paris ou à Rome.
Cela permet de former les formateurs des séminaires africains. Je connais deux cas.
Enfin j'insiste sur le fait qu'il faudrait que des prêtres africains "encadrent" les africains de France. Il y a un réel danger que ces populations très pieuses prennent les habitudes françaises et des exemples j'en ai à la pelle.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2354
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par Nanimo » lun. 16 juin 2008, 13:08

Jean,
Je vais prier pour qu'enfin les would-be séminaristes se multiplient en France. Que Dieu vous garde.
:-D
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par Arzur » lun. 16 juin 2008, 20:00

Je suis d'accord avec vous Jean.

Un curé africain dans la campagne française, cela m'a toujours choqué... Par contre dans nos banlieues, il faut des prêtres d'origine africaine.

Nos banlieues sont peuplées par des africains et des arabes et peu de français de souche. Il faut donc des prêtres africans (les prêtres arabes sont trop peu nombreux) pour s'occuper de ces populations. De plus, une bonne parti des prêtres africains ont déjà eu des contacts avec l'islam...


Actuellement, dans les banlieues, j'ai l'impression que c'est plutôt des prêtres gauchistes ave des liturgies masacrées....


Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » mar. 17 juin 2008, 5:49

Bonjour Arzur,
Bonjour à tous !
Les exemples que j'ai devant moi montrent clairement que la foi des africains catholiques en France est en danger.
Ou ils prennent les bonnes habitudes françaises et quittent de plus en plus leurs églises ou ils vont vers les évangélistes dont la spiritualité leur convient et qui jouent sur le caractère racial ou tribal.
Il faut donc les encadrer et ce ne sont pas les prêtres modernistes qui peuvent répondre à leurs besoins. Les aficains ont une foi très classique et apprécient peu ces cérémonies pseudo conviviales. Si l'on veut attirer et garder les africains, je crois l'avoir déjà dit, il faut se concentrer sur l'eucharistie et sur le culte marial. Il faut rejeter tous les travers de l'église soixante huitarde et remettre en honneur, par exemple, la confession.
Les rapports des africains avec les prêtres sont à la fois très familiers, à l'africaine, et remplis de respect. Le prêtre est un personnage incontournable et la communauté doit assurer sa subsistance.
Je crois vous avoir raconté mon mariage où l'offertoire a consisté à apporter à l'autel de simples, très simples offrandes de la vie courante : du sucre, du papier, du lait, du riz , des boites de conserve ... et tout cela en chantant un chant religieux et en dansant tout en allant vers l'autel. Les prêtres recevaient une à une ces offrandes, les bénissaient, bénissaient les fidèles et allaient les déposer devant l'autel. A l'africaine, sans se presser, dans la joie et la louange.
Ce week end la cousine de ma femme a été enterrée dans son village au Gabon. Vous vous doutez bien que ce fut quelque chose. Ma femme et moi nous nous sommes occupés de la messe. En plus du coût de la messe, 50.000 francs CFA ce qui représente peut être 300 euros en équivallent réel français, nous avons fait acheter un poulet et un sac de riz pour le prêtre. Et nous nous sommes occupés de le faire manger et de le faire chercher en taxi. Tradition, tradition.
Ces habitudes créent des liens de grande proximité entre le prêtre et les fidèles. Ce sont elles qui fortifient la communauté.
C'est cela que l'Eglise de France doit apporter aux africains.
Par contre dans nos campagnes ... je suis, comme toi, plus dubitatif.
Quoique j'ai un exemple d'un prêtre congolais qui est en train de ranimer une église de campagne par son dynamisme, par sa profonde spiritualité et sa proximité aux problèmes quotidiens des fidèles. Bien sûr je me doute qu'il doit y en avoir que cela choque mais, parait-il, le nombre de fidèles augmente régulièrement.
Enfin ces prêtres savent comment se comporter avec les évangélistes. Et peut être avec les musulmans.
Oui, ils doivent être, presque idéals dans les banlieues où j'ai l'impression que les catholiques sont minoritaires et se comportent en minoritaires "réfugiés dans leurs églises vides" ... que certains cherchent à abandonner.

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par christelle » jeu. 19 juin 2008, 0:50

Moi j'ai pas trop envie d'acheter un poulet au pretre...

vous voulez faire quoi ? des églises catholique avec ambiance "africaine", en plus je sais pas ta femme est africaine, j'ai été un an en cote d'ivoire y a des afriques.
Et pas forcément les meme codes.
Bon ben si c'est de l'Afrique de l'ouest dont tu parles, moi je sais pas trop. Sincèrement, je trouve que c'est un peu une mauvaise solution que tu nous proposes.
Effectivement j'ai constaté ce rapport au pasteur là bas. Mais je suis pas sur que c'est automatique. Et toute façon c'est aussi identitaire.

Bon ben en tout cas pour mon pretre soixante huit tares ça se passe bien avec les gens du quartier. Pas mal d'africains et d'antillais, bien la moitié d'ailleurs, et pas de sac de riz.
Et ce sont des gens qui ont fais le choix car pas mal de convertis, en plus je sais pas ou tu es, mais il existe des églises "nationales" ou c'est un peu plus les gens du pays, ou la langue, ou le style du sermon, mais surtout lieu de rencontre que les gens vont dans ces églises. Mais faut pas s'immaginer que se sont les africains qui vont se réunir dans un style spécifique. Ils se réunissent en fonction de l'identité dans certaines églises. Comme y a aussi une église polonaise.

J'ai franchement pas envie qu'on me ramène un pretre à fond dans la liturgie catholique, ou un pretre marabout sous pretexte d'évangéliser les africains.

Et merci y a pas que les africains et les africains n'ont pas forcément la meme religiosité.

En tout cas ceux que je vois à l'eglise près de chez moi, sont pas du tout comme ce que tu décris. Et pourtant y a des congolais, des ivoiriens, des burkinabé, et quand ils ont envie d'avoir une spiritualité identitaire, sermon dans leur langue, ben ils vont à la messe d'une autre église. ça n'empeche qu'ils sont dans la meme paroisse que moi. et qu'on discute, qu'on rigole etc

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » jeu. 19 juin 2008, 6:15

Bonjour Christelle,
Je constate que la religiosité des africains est infiniment plus développée que celle des européens.
Je constate, aussi, qu'une fois en France une partie d'entre eux prend nos mauvaises habitudes.
Enfin les banlieues, où vivent beaucoup d'africains, sont mal desservies par l'Eglise.
Et le clergé me semble y être décalé par rapport aux attentes chrétiennes d'une grande partie de ces populations.
Il faut pour le clergé français prendre en compte ces populations à moins que notre but soit de les mettre "au niveau français".
Je trouve, par exemple, assez amusant qu'il y ait de nombreuses représentations de fidèles de tel ou tel pays européen ( Espagne, Portugal, Italie, Pologne ..... ) mais qu'il y ait une seule association de fidèles africains alors qu'ils doivent être bien plus nombreux que les étrangers de chaque pays d'Europe en France.
Il faut, aussi, faire très attention à la sirène évangélique qui joue énormément sur l'identitaire.
Comme toujours trouver le juste milieu.

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par christelle » jeu. 19 juin 2008, 15:18

Disons que c'est plus pour moi des églises nationales. Puisqu'on a voulu me ramener à une église, ou il y avait surtout une communauté.
Comme j'ai été une fois accompagner une copine polonaise à son eglise. Parcequ'il y a pas mal de polonais, le preche est en polonais.
Je pense que c'est un peu pareil pour les africains. C'est selon en fait l'appartenance.

Maintenant ok aussi qu'ils ont d'autres religisiosité, comme les italiens du sud ont leur religiosité, ou les latinos etc

d'ailleurs je les trouve fétichiste ;)

Donc il faudrait répondre à des attentes culturelles. C'est possible, en trouvant le juste milieu comme vous dites.

edit : les musulmans africains n'ont pas non plus la meme religisiosité, meme si on peut retrouver des pratiques fétichistes. Centre pour un musulman sur l'eucharistie, et les icones, et le culte mariale il va fuir.
Donc si vous centrez sur ce genre de chose, vous en fairez fuire d'autres. Dans un lieu ou musulmans chrétiens athés etc de diverses origines se cotoient, je ne suis pas pour faire avec la tendance particulière de certains groupes.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » ven. 20 juin 2008, 6:35

Bonjour Christelle,

Il me semble normal que des prêtres africains "encadrent" les populations africaines en France et, surtout, dans les banlieues.
D'ailleurs c'est ce que l'Eglise de France a fait avec les portugais.
Il doit bien y voir une dizaine de messes en portugais à Paris.
Le prêtre gabonais de Paris s'occupe de la communauté portugaise de XVIème .... ce qui lui convient tout à fait.

Je reçois actuellement chez moi un prêtre du Gabon qui est allé passer deux mois en Bretagne. Il nous a parlé des églises vides, du faible nombre de prêtres. Tout cela l'a beaucoup frappé.

La forte spiritualité africaine peut être un petit moyen pour réveiller la spiritualité française.

Un des nombreux moyens ....

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par christelle » ven. 20 juin 2008, 21:58

L'adaptation de la religiosité de chacun serait compliqué vu le "multiculturalisme" des banlieues.

Otrante
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : ven. 20 juin 2008, 21:51

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par Otrante » ven. 20 juin 2008, 22:07

Si le catholiscisme vient à se balkaniser..... c'est la fin de "lEglise Universelle".
Et puis il me semble que s'il faut des prêtres de la même origine que leurs ouailles....Il faudrait un pape africain ou sud américain......par ce que la France, et l'Europe ne sont plus la "fille aînée" de l'Eglise

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8541
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: 1.000 prêtres africains en France

Message non lu par jean_droit » ven. 20 juin 2008, 23:41

Le seul problème c'est que ce que l'on offre à ces catholiques africains c'est le "minimum syndical".
Continuons ainsi et nos églises de banlieues se videront encore plus.
Mais c'est, sans doute, ce que l'on cherche.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités