Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Carhaix » lun. 03 févr. 2020, 16:48

Alizee a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 15:54
L'idée me paraît bien, le diagnostic et l'attribution des différents niveaux de label sont un peu ... comment dire... relève de l'amateurisme.
En revanche, cette démarche incite à réfléchir à comment mieux intégrer l'écologie dans nos vies paroissiales. Concrètement, dans la mienne, on a mis en place un covoiturage, des parkings vélos, un composteur partagé, un potager partagé dans le jardin de la cure, on imprime moins de feuilles de messe et on chauffe moins l'église... maintenant, Pathos peut nous reprocher de faire la même chose que l'association de quartier ou le club de sports d'à côté, mais où est le mal ???
L'effet de ce genre d'effort me paraît à peu près nul. Ce qui est en cause, ce n'est pas ce que consomme une paroisse, mais les comportements individuels, et la pollution de masse. Si le résultat est de restreindre la vie paroissiale, en la mettant à la diète (partage du potager, suppression de la feuille de messe et du chauffage), ça me paraît contraire à l'Évangile qui nous invite plutôt à traiter magnifiquement l'Église.

Est-ce que ce n'est pas se fabriquer une bonne conscience à bon compte ?

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 320
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Alizee » lun. 03 févr. 2020, 17:19

Oui et non....
Oui, à l'échelle de la planète, ça n'aura pas bcp d'impact sur la pollution que x% supplémentaires de paroissiens utilisent leur vélo pour venir à la messe plutôt que la voiture individuelle. Mais c'est long et difficile de faire évoluer les mentalités, alors commençons petit. Ils iront à la messe en vélo, puis se poseront la question sur le trajet domicile-travail etc.

Baisser le chauffage, imprimer moins souvent de feuilles de chant, il y a un petit impact sur l'environnement, mais un bien plus important sur les finances, et si on investissait cet argent dans des activités autres, type évangélisation, alors là l'impact peut être important (mais ailleurs que sur l'environnement, je le concède).

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1623
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Altior » lun. 03 févr. 2020, 20:53

Je suis médusé de lire tout ça. C'est choquant de voir qu'il y a des catholiques qui débattent à l'église comment mieux faire pour diminuer les microparticules. L'écart entre les «intégristes/traditionalistes» et les «modernistes/progressistes» est vraiment impressionnant et touche, comme je l'ai dis une autre fois, pratiquement tous les chaînons de la foi, de la morale, de la logique.
Kerniou a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 13:27
Je ne vois pas ce que le respect de la Création que Dieu nous a confiée serait contraire au catholicisme ...
C'est facile. C'est faire de la Sainte Église une ONG. De ses sermons, de l'éducation civique. De ses prêtres, des fonctionnaires du Domaine. De sa sainte doctrine, l'idéologie du jour.

Respect de la Création, oui, mais pas en faisant des compostoires partagés, comme dit Alizée. Le respect de la Création suppose se rendre compte de la cause des choses qui menacent la Création. La cause de la pollution de la Création est l'homosexualité. La contraception. La fornication. La gloutonnerie et toutes sortes de péchés. En résumant l'histoire sainte dans une seule phrase, on peut dire que c'est « l'histoire des malheurs qui s'abattent quand l'homme n'obéit pas à Dieu et l'histoire du bonheur lorsqu'il le fait». Le bon Dieu, au couronnement de son oeuvre, a institué l'homme en tant que Roi de la Création. Mais il arrive que, lorsque le Roi n'obéisse pas à Dieu, tout son Royaume souffre. Il est arrivé tant de fois, et pas seulement chez le Juifs, mais chez les Français aussi. Roi et Royaume sont solidaires comme père et famille, comme tête et membres.
La Création ira mieux non pas en nous rendrant les Dimanches à l'église en vélo au lieu d'utiliser la voiture, car les athées roulent en vélo tous les dimanches matin depuis 50 ans sans que la Création se porte mieux.
La Création ira mieux quand nous apporterons moins d'offenses à son Créateur et quand nous ferons pénitence pour les offenses apportés déjà. Ne vous inquiétez pas, faites la prière tous les soirs en famille et vous verrez que l'herbe poussera déjà un peu mieux. Ne vous inquiétez pas, jeûnez les vendredi et vous verrez que la nature se porte mieux. Ne vous inquiétez pas, faites une confession une fois par mois et alors déjà ça sera beaucoup mieux pour la nature.

Le niveau de pollution est sans précédent et la nature menace de pourrir ? Ne vous inquiétez donc point et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Alors, si vous cherchez le royaume de Dieu la Création s'en sortira et sera plus belle que jamais. Alors, les oiseaux du ciel se multiplieront de nouveau et les lys des champs aussi.

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 523
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Gaudens » lun. 03 févr. 2020, 22:05

Altior :
« La Création ira mieux quand nous apporterons moins d'offenses à son Créateur », écrivez-vous.
Nous sommes bien d’accord mais à toutes les formes d’offenses répertoriées depuis que le monde est monde (et qu’on pratique toujours imperturbablement depuis ce temps là ) s’ajoute les blessures faites à la création dans la nature environnementale que Dieu nous a livré belle et bonne.Or, n’en déplaise au climatosceptique qu’est Pathos de son propre aveu, l’homme « déguelasse » (pardon pour le terme) la nature par sa suractivité- motivée largement par le goût du lucre - depuis quelque deux siècles et ça s’aggrave décennie après décennie.Oui, si nous sommes chrétiens ,il est temps de prendre des mesures pour respecter la Création , c’est tout aussi important que lutter contre nos péchés personnels et collectifs(d’ailleurs cela relève bien du péché).Oui Laudato Si est une encyclique utile quoique un peu trop emcombrée,je pense , de considérations techniques et manquant un peu de références à l’Ecriture et aux Pères de l’Eglise et il y aurait pourtant de quoi …
Après on peut discuter :combien de temps et d’énergie(mentale) faut-il qu’une paroisse consacre à ces sujets par rapport à ses autres priorités ? Franchement ,je n’ai pas d’avis tranché là-dessus et c'est sans doute une question d'opportunité et de moyens .
Mais quand vous ajoutez qu’il y a là une différence de plus entre tradis ou intégristes d’un côté et modernistes/progressistes de l’autre (toujours cette opposition qui me parait si mal placée pourtant -cf notre échanges sur « les catholiques intégristes » par ailleurs),vous mettez le doigt là où ça fait mal :en effet,je crois bien que pour des raisons largement sociologiques et politiques ,la majorité des fidèles tradis(tout spécialement de la FSSPX vraisemblablement) est non seulement indifférente à cela mais donne sans doute comme Pathos dans la négation de la réalité ;pour eux d’autres combats comptent ,pas celui-ci et disons que je suis gentil…Le jour où on admettra qu’on peut et qu’on doit à la fois défendre le respect de la vie et celui de l’environnement(l’écologie humaine intégrale en somme), un immense progrès aura été accompli parmi les chrétiens.

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 942
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Pathos » mar. 04 févr. 2020, 0:37

Gaudens a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 22:05
Or, n’en déplaise au climatosceptique qu’est Pathos
Attention, je n'ai pas dit que je ne croyais pas au réchauffement climatique.
J'ai écrit que tout ça n'a pas grand chose à voir avec l'activité humaine mais est lié aux rythmes solaires, lesquels ne devraient pas trop évoluer en fonction de notre tri sélectif et trois pauvres éoliennes...

Que tout est fait pour culpabiliser les braves gens et changer nos modes de consommation en nous taxant toujours plus (point de départ des contestations des GJ).
Que tout cela est une arnaque, comme tant d'autres.
Arrêter les carburants pour le passage électrique des voitures en est une belle illustration de l'hypocrisie des lobbies industriels.
Comment recyclerons nous toutes ces batteries ? en les enfouissant ?

Et comme les chrétiens zombis sont de plus en plus bêtes, alors ça marche on invente des labels pour nos églises....

200% d'accord avec Altior. Il suffirait de prière et pénitence pour que tout aille mieux.
Est ce que la Vierge Marie nous parle d'écologie dans ses apparitions ?? franchement ...
Dernière modification par Pathos le mar. 04 févr. 2020, 13:52, modifié 1 fois.
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Carhaix » mar. 04 févr. 2020, 1:24

Je trouve qu'Altior a raison. Depuis le Concile, l'Église est ouverte à toutes les idées du monde, comme on peut s'en apercevoir à chaque prière universelle qui ressemble bien souvent à un flash info.

Il est normal que l'Église se préoccupe des problèmes de la société. Autrefois on célébrait des messes votives et on faisait des prières publiques, et des processions, pour avoir de la pluie, de bonnes récoltes, pour faire reculer la famine, les épidémies.

Aujourd'hui, on pourrait faire la même genre de chose. Car au fond, ce qui est en cause, c'est le mode de vie à l'occidentale depuis les Trente Glorieuses, voire depuis le début de l'ère industrielle. Et ça va en s'intensifiant (avec la signature de l'aberrant CETA, qui va faire exploser le trafic maritime). Le rôle de l'Église est de prendre un peu de hauteur et dénoncer le modernisme, l'hédonisme, l'égocentrisme, l'individualisme, le consumérisme, qui sont à la source de ces maux.

Mais c'est sûr que le choix du Concile va dans la direction opposée : flatter le mode de vie moderne, plutôt que l'indisposer par des reproches, et mettre l'homme au centre.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2899
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Jean-Mic » mar. 04 févr. 2020, 11:13

Altior a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 20:53
La cause de la pollution de la Création est l'homosexualité. La contraception. La fornication. La gloutonnerie et toutes sortes de péchés.
Pour la gloutonnerie, vous avez peut-être raison, mais pour les autres, :?: :?: :?: :?: :?: vous êtes sérieux ? :?: :?: :?: :?: :?:

Avatar de l’utilisateur
Pathos
Senator
Senator
Messages : 942
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Pathos » mar. 04 févr. 2020, 14:12

Jean-Mic a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 11:13
Altior a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 20:53
La cause de la pollution de la Création est l'homosexualité. La contraception. La fornication. La gloutonnerie et toutes sortes de péchés.
Pour la gloutonnerie, vous avez peut-être raison, mais pour les autres, :?: :?: :?: :?: :?: vous êtes sérieux ? :?: :?: :?: :?: :?:
Evidemment qu'il est sérieux..

http://www.durable.com/actualite/articl ... nement_694

https://www.bfmtv.com/planete/des-poiss ... 01065.html



et les capotes par dizaine par terre dans les lieux publics c'est beau aussi
Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher.

Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 748
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : devant l'écran

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Kerygme » mar. 04 févr. 2020, 14:29

Suite à la réflexion de Jean-Mic j'ai été incité à lire l'ensemble du message d'Altior et que dire (?), citer la sainte écriture pour justifier ces propos ... Est-ce un déni de la réalité ou un culte à Monsieur Propre ?

Dieu ne nous dit pas allez y polluez tant que vous voulez et de la façon que vous voulez (particules, déchets ...) et après X nombre de prières je remets tout au propre. Il nous demande d'êtres responsables, de gérer cette Création qu'il nous a confiée. Nous ne le faisons pas, nous assumerons.
Ou que comme pour Ninive, la Justice de Dieu ne pouvant être satisfaite par les conséquences de notre offense - au travers de sa Création - alors Dieu laisse éclater sa Miséricorde par un changement d'attitude de notre part.

Maintenant dans une vision eschatologique on peut supposer que si nous n'y arrivons pas alors nous nous tournerons tous vers Dieu. Étant le seul à pouvoir tirer un bien d'un mal, la pollution pourrait être chemin de conversion.

Niez vous la réalité des microparticules ? Venez chez moi je vous ferais visiter le service de pneumologie et d'ORL et on en reparle. Mais en attendant les microparticules sortent bien de nos pots d'échappements (et autres sources) et je ne vois pas le lien avec l'homosexualité ou la fornication.

Que ces dernières soient des offenses à Dieu et sujettes à sa Justice je comprends, mais le reste de votre raisonnement est ... troublant.
Altior a écrit :
lun. 03 févr. 2020, 20:53
L'écart entre les «intégristes/traditionalistes» et les «modernistes/progressistes» est vraiment impressionnant et touche, comme je l'ai dis une autre fois, pratiquement tous les chaînons de la foi, de la morale, de la logique.
Je suis d'accord, l'écart se creuse ... mais avec l'Altiorisme ?
J'ai hâte d'en lire les futurs dogmes : Sixième extinction de masse , la faute au Concile Vatican II.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Gaudens
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 523
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Gaudens » mar. 04 févr. 2020, 17:20

Carhaix
Nous sommes au moins d’accord sur une de vos affirmations : « au fond, ce qui est en cause, c'est le mode de vie à l'occidentale depuis les Trente Glorieuses, voire depuis le début de l'ère industrielle. Et ça va en s'intensifiant ».En effet et comme l’écrit Kérygme il est nécessaire d’agir tout autant que de prier(une citation que je tire de je ne sais quel recoin de ma mémoire :prier pour la victoire et ne pas se battre pour elle, ce n’est pas convenable ! »…).
Derrière cela,une réalité sociologique (que je pointais dans mon message précédent) et qui concerne le public « tradi/intégriste », réalité que définit bien Cmoi sur un post tout frais d’un autre fil : « ce monde là ne se confronte pas aux grands enjeux du monde moderne. Car afin de se conforter dans son opinion, le concept de tradition a été dévoyé,etc… ».C’est pathétique.Et le fait que les prières universelles aient souvent été transformées en ordre du jour pour réunion associative (moins maintenant ,heureusement) n'est pas une justification acceptable du désintérêt pour le sort de la planète que Dieu a confiée à notre intendance.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Carhaix » mar. 04 févr. 2020, 19:35

Gaudens a écrit :
mar. 04 févr. 2020, 17:20
Carhaix
Nous sommes au moins d’accord sur une de vos affirmations : « au fond, ce qui est en cause, c'est le mode de vie à l'occidentale depuis les Trente Glorieuses, voire depuis le début de l'ère industrielle. Et ça va en s'intensifiant ».En effet et comme l’écrit Kérygme il est nécessaire d’agir tout autant que de prier(une citation que je tire de je ne sais quel recoin de ma mémoire :prier pour la victoire et ne pas se battre pour elle, ce n’est pas convenable ! »…).
Derrière cela,une réalité sociologique (que je pointais dans mon message précédent) et qui concerne le public « tradi/intégriste », réalité que définit bien Cmoi sur un post tout frais d’un autre fil : « ce monde là ne se confronte pas aux grands enjeux du monde moderne. Car afin de se conforter dans son opinion, le concept de tradition a été dévoyé,etc… ».C’est pathétique.Et le fait que les prières universelles aient souvent été transformées en ordre du jour pour réunion associative (moins maintenant ,heureusement) n'est pas une justification acceptable du désintérêt pour le sort de la planète que Dieu a confiée à notre intendance.
Tout comme on a lutté contre la peste et la famine en d'autres temps. Rien de neuf. Un sujet de société reste un sujet de société. Mais il ne faut pas se voiler la face. Couper le chauffage d'une église est une solution dérisoire. Le problème est d'abord politique et civilisationnel.

La plupart des catholiques ont voté Macron. Macron a signé le CETA. Le CETA va aggraver la dégradation des écosystèmes.

Voilà un fait concret.

Si on accepte cette politique, c'est pas la peine d'aller en vélo à l'église. Un paquebot pollue autant qu'un million de voitures (chiffre connu par différentes études qui ont été commentées dans la presse).

Arrêtons d'être des enfants de 4 ans.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1623
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Altior » mer. 05 févr. 2020, 1:39

C'est ça. C'est ça aussi, mais c'est bien plus que ça. Quand nous parlons du Bien et du Mal dans le monde, nous parlons des épiphénomènes que nous voyons, mais leurs vrais causes motrices sont spirituelles. Comme disait Aliosha Karamazov: avec nos yeux matériels, nous voyons les bourgeons d'une réalité dont les racines nous sont cachées. Si nous parlons de guerres, d'épidémies, de famines, tout comme si nous parlons de graves dysfonctionnements écologiques dont la pollution n'est qu'un aspect, la cause est toujours le péché. Bien sûr qu'on peut dire que le réchauffement climatique qui a aboutit à la perte de Sodome à été les particules de soufre qui sont tombées. C'est bien la cause instrumentale. Derrière, il y a la cause motrice, celle qui a déclenché le ravage. Ne pensez-vous pas qu'il eût été absurde qu'un «sodomite» (=un habitant de Sodome) de l'époque, pour lutter contre ce flagelle, aille au temple à pied et non pas en charrette, plutôt que chercher la vraie cause là où elle était, dans la façon de vivre de la communauté (à partir de soi-même et de sa famille) comme si Dieu n'existait pas ? Mettons de l'ordre dans nos vies, servons Dieu en premier, prenons la foi pour fondement et non les idéologies dernier cri: voilà la recette contre nos soucis écologiques.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10220
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Cinci » mer. 05 févr. 2020, 5:47

Bonjour,

Je peux comprendre que le mal pour Pathos résiderait - peut-être ? - dans le fait de cette apparente soumission de l'Église aux mots d'ordre décrétés par nos nouveaux moralistes de la société civile. Cette conversion au discours "écolo" ne serait qu'un symptôme d'un certain état d'esprit servile. C'est ce genre de chose qui peut choquer, j'imagine.

Parce qu' il est vrai que parmi la mouvance écologiste se trouve essentiellement des gens qui répudient l'Église catholique. Les activistes de Greenpeace ou les Vert politiquement sont plutôt des socialistes sans Dieu, des communistes reconvertis, des fans de Gaïa, des malthusiens qui trouvent qu'il y a trop d'humains sur la terre et, par conséquent, bienvenue aux avortements, à l'euthanasie, à toutes les mesures possibles et imaginables de prophylaxie pour empêcher les naissances ....

Si une saine réaction ne veut pas dire - à seule fin de contrarier les premiers - que l'Église catholique et le Pape devraient favoriser la pollution ou tenir des discours incitant tout le monde à négliger la destruction du biotope juste pour se démarquer , ça pourrait dire au moins de prendre une saine distance critique par rapport à ces autres moralistes sans Dieu; ce qui semble moins être le cas actuellement en partageant la même étiquette verte. On pourrait croire facilement en lieu et place que les évêques auraient été des endormis depuis vingt siècle, des innocents ou des abrutis qui ne savent rien, des gens qui doivent se placer à la remorque des experts de Greenpeace cette fois, pour enfin pouvoir donner au bon peuple quelques conseils sensées.

Le gros problème dans tout cela c'est peut-être aussi le service de communication de l'Église catholique.

Les gens engagés par l'Église pour faire le boulot ne donne pas l'impression d'être indépendants d'esprit ou suffisamment dégagés de tous les tropismes idéologiques des chantres de l'Union européenne/le club des amis d'Al Gore . Pour faire image, c'est un peu comme si les évêques ou conférences d'évêques dans l'Italie de 1934 ne seraient pas capables de s'exprimer autrement qu'en reprenant à leur compte les catégories de pensées des penseurs fascistes de leur temps; ou encore de s'écarter du discours managériale et préchi-précha du macronisme. On imagine des curés portant au poignet des bracelets rose de sidaction ou faisant coller des vignettes "Luttons contre l'homophobie !" Un petit quelque chose d'agaçant ...

Tout ceci trahirait comme une "dépolitisation" totale de notre Église catholique, dans le sens d'une complicité tacite de nos évêques avec les maîtres qui nous gouvernent; du moins de ne pas trop s'écarter du système de pensée de nos maîtres, s'y écarter le moins possible si vous voyez ce que je veux dire.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1813
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Carhaix » mer. 05 févr. 2020, 20:17

J'ajouterais que l'écologie est un effet d'aubaine pour peaufiner la "communication" de l'Église à très bon compte. On s'affiche "Église verte" pour montrer qu'on est des "gentils", qui prennent soin "de la planète". Le tout accompagné de dessins d'enfants avec des petits coeurs et des sourires. Et dans cette opération, on reste dans le style "esprit Vatican II" : afficher un air riant, "gentil", "Bisounours". Toujours la même chose.

Mais ce n'est qu'une posture de façade, très facile, qui ne demande aucun risque particulier, et sans aucun effet dans la réalité de la vie réelle.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 320
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Label Eglise Verte et puis quoi encore ?

Message non lu par Alizee » jeu. 06 févr. 2020, 17:13

Il est assez facile de tenir un discours caricatural inverse :
ceux qui disent qu'il vaut mieux prier que de mener des actions à l'échelle individuelle ou paroissiale sans effet réel sur la nature, ne cherchent qu'à ne surtout rien devoir changer à leurs chères habitudes : continuer à acheter des fruits et légumes venus de l'autre bout du monde par avion, continuer à être bien au chaud dans l'église et y aller tous individuellement avec leur voiture, jeter plutôt que réparer ou donner etc....

Les extrêmes, quels qu'ils soient, sont souvent dangereux.

Les Français sont souvent décrits comme individualistes. Sauf qu'ils font tous la même chose le premier we d'août : se mettre en marche, dans leur voiture de préférence, vers les bords extrêmes de leur pays, pour s'y rassembler dans des mobilhomes-villages avec un nombre incalculable d'habitants au m2.
Alors utilisons cette force pour changer individuellement nos approches de nos modes de consommation ! Et l'effet grandira !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités