L'Église en Corée du Sud

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

L'Église en Corée du Sud

Message non lupar jean_droit » jeu. 19 avr. 2012, 8:55

Je viens de lire l'article suivant dans BELGICATHO.
Je ne sais si vous connaissez ce site qui ressemble un peu au Salon beige.
On y trouve, en général, de très bonnes choses et grace à lui nous avons plus d'informations sur l'Eglise de Belgique .... et d'ailleurs.

Ici l'on parle de la progression de l'Eglise en Corée du Sud.

Elle y est importante et nous devrions en rêver.

Mais n'oublions pas que les évangéliques y sont rès nombreux et, aussi, en pleine expansion.

Très intéressantes, aussi, les remarques sur l'expansion de l'Eglise. Et sur ce déphasage grandissant entre les Eglises d'Europe occidentale et l'Asie ou l'Afrique.

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... eenne.html
Sandro Magister, sur chiesa.espresso.repubblica.it, publie ces informations réconfortantes :

La Corée du Sud, tigre asiatique de l'Église

Dans ce pays le nombre de catholiques augmente à un rythme stupéfiant. Chaque année plusieurs milliers d'adultes y sont baptisés. Le reportage d'un grand missionnaire

Benoît XVI achèvera demain la septième année de son pontificat ; sept années qui sont associées, dans l’opinion courante, à un déclin général de l’Église.

Mais cette opinion est fondée sur une vision limitée au christianisme du Vieux Continent, à cette Europe qui, en effet, subit les coups d’une sécularisation qui va croissant.

En effet, aussitôt que l’on élargit le champ visuel, la réalité qui apparaît est tout à fait différente. Au cours du siècle dernier, l’Église catholique a connu une phase d’expansion missionnaire qui est la plus extraordinaire de toute son histoire.

Au début du XXe siècle, les catholiques étaient moins de 2 millions en Afrique subsaharienne. Cent ans plus tard, ils y étaient 130 millions.

Pour lire la suite : http://chiesa.espresso.repubblica.it/ar ... 50223?fr=y

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Eglise de Corée du Sud

Message non lupar jean_droit » ven. 31 mai 2013, 14:54

Un pays où l'Eglise grandit et représente 10 % de la population ...

Alléluia ! Alléluia !

http://www.kipa-apic.ch/index.php?&pw=& ... &ki=243646
Corée du Sud: La croissance de l’Eglise catholique se confirme

Les catholiques sud-coréens se concentrent très fortement dans les zones urbaines

Séoul, 31 mai 2013 (Apic) La croissance de l'Eglise catholique se confirme en Corée du Sud, malgré une baisse de la pratique des fidèles, rapporte le 30 mai 2013 l'agence d'information des Missions Etrangères de Paris, Eglises d'Asie.

Selon un rapport annuel de la Conférence des évêques catholiques de Corée (CBCK), les catholiques sud-coréens étaient 5'361'369 à la fin de l’année 2012, soit 85'000 de plus que l’année précédente, et représenteraient désormais 10,3 % de la population totale du pays.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Eglise de Corée du Sud

Message non lupar jean_droit » lun. 16 sept. 2013, 17:32

Du site Fides.org :

Remarque personnelle :

Je suis toujours admiratif devant le dynamisme et la foi des coréens et des chinois.
Sur le site Fides.org j'ai lu leur implication pour l'Année de la Foi.
Eux, aussi, ils sont l'avenir de l'Eglise.
Alléluia !
louange à Dieu !

http://www.fides.org/fr/news/36085-ASIE ... jciTdtXv7c
COREE DU SUD - Pèlerinage à pieds des Evêques coréens sur les lieux des martyrs

Séoul (Agence Fides) – Le 10 septembre, 21 Evêques coréens ont accompli pour la première fois un pèlerinage à pieds dans les Sanctuaires des Martyrs à Séoul afin de célébrer l’Année de la Foi et le Mois des Martyrs.

L’Archidiocèse de Séoul a en effet proclamé le mois de septembre Mois des Martyrs, en mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour l’Evangile en Corée. La mémoire des Martyrs coréens se célèbre le 20 septembre, en souvenir des 103 martyrs tués in odium fidei au cours des persécutions qui sévirent dans le pays par vagues successives entre 1839 et 1867.

Selon les informations envoyées à l’Agence Fides par la Conférence épiscopale coréenne, les Evêques ont été accompagnés par environ 300 prêtres, religieux, religieuses et laïcs, qui ont ainsi eu la possibilité de réfléchir sur l’esprit du martyre qui a caractérisé leurs aïeux dans la foi.

Le pèlerinage a débuté par un moment de prière dans la chapelle du Campus théologique, l’Université catholique de Corée, dans laquelle sont conservés certains restes de la dépouille mortelle de Saint André Kim Taegon (1821-1846), le premier prêtre coréen martyr, canonisé par le Bienheureux Pape Jean Paul II en 1984.

Les Evêques ont ensuite parcouru un itinéraire qui est passé par le quartier général de la police, lieu de l’exécution des martyrs coréens, la Cathédrale de Myeongdong, dans la crypte de laquelle se trouvent les reliques de 9 martyrs, le Sanctuaire des Martyrs de Seosomun, construit sur le lieu où 44 des 103 saints martyrs coréens, de nombreux serviteurs de Dieu et d’autres martyrs catholiques de la primitive Eglise coréenne ont sacrifié leur vie.

Le pèlerinage a également visité le Sanctuaire des Martyrs de Danggogae, lieu du martyre de 10 catholiques coréens, le Sanctuaire des Martyrs de Saenamteo, lieu du martyre de 11 prêtres et le Sanctuaires des Martyrs de Jeoldusan, ces derniers ayant été tués lors de la persécution Byeonin de 1866. Dans le sépulcre souterrain de l’église sont conservées les reliques de 28 saints martyrs. Le sanctuaire compte également un musée ainsi qu’une grande statue de Saint André Kim, se trouvant en plein air. (SL) (Agence Fides 14/09/2013)

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: Eglise de Corée du Sud

Message non lupar Johnny » ven. 20 sept. 2013, 10:26

20 Septembre: Commémoration du martyr de saint André Kim, premier prêtre coréen, martyrisé en 1846, à l'âge de 25 ans.

DERNIÈRE EXHORTATION DE S. ANDRÉ KIM TAE-GON

Frères et amis très chers, pensez et repensez à ceci : depuis le commencement des temps. Dieu a disposé le ciel, la terre et toute chose ; réfléchissez pourquoi et dans quelle intention il a créé l'homme, chaque homme, à son image et à sa ressemblance.

Si donc en ce monde rempli de dangers et de misère nous ne connaissons pas le Seigneur notre créateur, à quoi bon être nés ! Notre vie est inutile. Grâce à Dieu, nous sommes venus au monde. Grâce à Dieu également, nous avons reçu le baptême, nous sommes entrés dans l'Église, et, devenus disciples du Seigneur, nous portons un nom glorieux. Mais à quoi enfin servirait ce nom s'il ne recouvre pas la réalité ? Sinon, c'est en vain que nous serions venus au monde, que nous serions entrés dans l'Église. Bien plus, cela ne servirait pas le Seigneur et sa grâce. Il serait mieux pour nous de n'être pas nés que de recevoir la grâce du Seigneur et de pécher contre lui.

Voyez le paysan qui fait les semailles dans son champ : au temps convenable, il laboure la terre, puis il y met de l'engrais, et sans regarder à sa peine sous le soleil il cultive avec soin la semence. Quand le temps de la moisson est arrivé, si les épis sont gonflés, il oublie sa peine et sa sueur, son cœur est dans la joie et il se félicite de la récolte. Mais si le grain est maigre, s'il n'y a rien d'autre que paille et épis vides, le paysan se souvient de son dur travail et de sa sueur et plus il avait travaillé ce champ, plus il le délaisse.

Il en va ainsi du Seigneur : la terre, c'est son champ ; nous les hommes, la semence ; la grâce, l'engrais. Par l'incarnation et la rédemption, il nous arrose de son sang pour que nous grandissions et que nous parvenions à maturité. Quand viendra le temps de la moisson au jour du jugement, si, par grâce, nous sommes trouvés mûrs, nous connaîtrons la joie du royaume des cieux comme des fils adoptifs de Dieu ; mais si nous ne sommes pas trouvés mûrs, nous serons devenus ennemis de Dieu, de fils adoptifs que nous étions, et nous recevrons la punition éternelle que nous aurons méritée.

Frères très chers, sachez-le : notre Seigneur Jésus, en venant ici-bas, a supporté lui-même des douleurs sans nombre, par sa passion il a fondé l'Église et par la passion de ses fidèles il la fait grandir. Les puissances de ce monde peuvent bien l'opprimer et l'attaquer, jamais elles ne pourront l'emporter sur elle. Après l'Ascension de Jésus, depuis le temps des Apôtres jusqu'à maintenant, la sainte Église a grandi partout au milieu des persécutions.

Voici maintenant cinquante ou soixante ans que la sainte Église est entrée dans notre Corée ; les fidèles ont supporté à plusieurs reprises la persécution. Aujourd'hui encore celle-ci recommence : de nombreux amis dans la foi et moi-même sommes en prison, et vous aussi vous êtes menacés. Puisque nous formons un seul corps, comment ne pas avoir le cœur en peine ? Comment ne pas ressentir humainement la douleur de la séparation ?

Cependant, l'Écriture nous le dit, Dieu prend soin du moindre cheveu de notre tête, rien n'échappe à sa science infinie. Comment donc regarder cette persécution autrement que comme une permission du Seigneur, soit pour nous récompenser, soit pour nous punir ? Suivez donc la volonté de Dieu, combattez de tout cœur pour notre chef divin, Jésus, et vous vaincrez le démon de ce monde, déjà vaincu par le Christ.

Je vous en conjure : n'oubliez pas l'amour fraternel, mais secourez-vous mutuellement et persévérez jusqu'à ce que le Seigneur ait pitié de nous et écarte la persécution.

Nous sommes vingt ici et, grâce à Dieu, nous allons tous bien jusqu'à présent. Si quelqu'un est mis à mort, je vous conjure de ne pas oublier sa famille.

J'aurais encore bien des choses à vous dire, mais comment m'exprimer par lettre ? Je termine donc. Pour nous d'ici peu nous irons au combat ; je vous supplie de vous garder dans la fidélité de manière à nous retrouver ensemble dans la joie du ciel. Je vous embrasse de tout cœur.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Eglise de Corée du Sud

Message non lupar jean_droit » jeu. 03 oct. 2013, 13:42

Alléluia ! Alléluia !

En gros un diocèse qui marche très bien. Comme chez nous !
ASIE/COREE DU SUD - Plus de 45.000 fidèles à la Messe célébrée par le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples à l’occasion du Jubilé du Diocèse de Suwon
Suwon
(Agence Fides) –

Il s’est agi d’une célébration eucharistique intense, vibrante de prière et caractérisée par la participation de plus de 45.000 fidèles que celle célébrée ce jour dans le stade de Suwon par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, en visite pastorale en Corée du Sud.

« La Messe a fait mémoire du 50ème anniversaire de la fondation du Diocèse et a constitué le moment conclusif de l’Année jubilaire diocésaine, que nous avons vécu en la centrant sur le thème de l’Imitation du Christ » explique, enthousiaste, à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Matthias Ri Iong-hoon, Evêque de Suwon.

« Nous sommes reconnaissants envers le Pape et le Cardinal Filoni : les fidèles se sentent encouragés et heureux. Cette célébration a constitué un fort signe d’unité avec le Saint-Siège, qui nous donne joie et espérance. Rendons gloire à Dieu » poursuit l’Evêque en racontant à Fides l’Année jubilaire. « Pour la communauté dio césaine, cela a été une année marquée par la prière et centrée sur l’approfondissement de la foi. Nous nous souvenons en particulier du pèlerinage diocésain, particulièrement significatif, aux 14 sanctuaires de martyrs existant en Corée ».

L’Evêque gouverne un Diocèse qui est le deuxième en Corée après Séoul en termes de grandeur.

« Nous disposons de 430 prêtres, d’un million de catholiques et de nombreuses vocations. Le Séminaire interdiocésain de Suwon accueille actuellement 190 séminaristes dont 40 proviennent de Diocèses limitrophes et deux de Chine.

En outre, 1.300 jeunes des collèges fréquentent un cours propédeutique pour entrer au Séminaire » indique-t-il.

Ce sont les fruits d’une action pastorale qui dure depuis 50 ans, « caractérisée par un engagement missionnaire constant » explique-t-il.

« L’effort d’évangélisation – continue Mgr Ri Iong-hoon – a vu un renforcement constant des Paroisses qui sont désormais 202 avec une moyenne de 4.000 catholiques chacune.

Là, la catéchèse et la liturgie ont pour but de renforcer la foi du peuple de Dieu. Nous adressons en outre la mission surtout aux jeunes, pris dans les mailles d’une culture qui, trop souvent, les éloigne de Dieu. Pour cela, nous avons destiné di fférents prêtres au Centre diocésain de la Pastorale des jeunes. Pour nous, des rendez-vous comme la Journée mondiale de la Jeunesse avec le Pape ou celle célébrée au niveau diocésain sont très importants ».

Un autre aspect qui voit l’Eglise en première ligne est la pastorale sociale. « Nous sommes engagés dans le domaine de l’accueil et de l’assistance aux immigrés, qui viennent en Corée pour travailler en provenance de pays tels que les Philippines, la Chine, le Vietnam, mais également l’Afrique et l’Amérique latine.

Nous sommes actifs dans la Pastorale des prisons. Un secteur spécifique de la Caritas s’occupe de l’accompagnement des ressortissants de Corée du Nord. Nous les aidons à s’insérer dans le tissu social. Ils sont 30.000 dans toute la Corée du Sud dont 7.000 à Suwon » précise Mgr Ri Iong-hoon.

La présence dans le secteur clef de l’instruction ne fait pas défaut. L’Eglise gère 40 écoles maternelles, 5 écoles primaires, 2 lycées pour un total de 3.000 jeunes inscrits. « Dans ces œuvres, qui montrent la présence vivante de l’Eglise dans la société, le laïcat catholique est très actif, dynamique et bien organisé. Plus de 30 associations et mouvements ecclésiaux offrent une contribution fondamentale à l’action pastorale » conclut l’Evêque, espérant que « à l’issue du Jubilé, le peuple de Dieu aura toujours le cœur, l’esprit et les forces tendus vers l’engagement missionnaire ». (PA) (Agence Fides 03/10/2013)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Eglise de Corée du Sud

Message non lupar jean_droit » sam. 12 oct. 2013, 10:17

De Belgicatho à partir de Eglises d'Asie :

Remarque personnelle :

La Corée du Sud est vraiment la terre d'élection de l'Evangélisation.
Si l'on prend en compte les évangélistes, qui y sont très nombreux, plus que les catholiques, dit-on, on peut dire que la Corée du Sud est devenue chrétienne.

Il faut remarquer que les statistiques montrent l'accroissemnt du nombre de catholiques mais surtout celui des prêtres. Tout cela montre bien la force d'une Eglise dynamique et évangélisatrice.

http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord ... me-ambiant

Début article :
Dix fois plus de fidèles et 55 fois plus de prêtres...

C'est le développement qu'a connu l'Eglise en Corée du Sud en une soixantaine d'années...

Sur Eglises d'Asie :

Le Vatican félicite l’Eglise sud-coréenne pour son dynamisme et l’invite à ne pas céder au matérialisme ambiant

La visite en Corée du Sud de Mgr Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, a été l’occasion d’un bilan pour l’Eglise catholique dont le cardinal a souligné le dynamisme et l’élan missionnaire, tout en mettant en garde les fidèles contre la tentation séculariste et bureaucratique, héritages de la tradition confucéenne.

Si la venue de Mgr Fernando Filoni, du 30 septembre au 6 octobre derniers, était motivée par la célébration du 50e anniversaire de l’érection du diocèse de Suwon, elle a permis au cardinal de rencontrer les évêques, les représentants des laïcs, les séminaristes et un très grand nombre de religieux appartenant à la dynamique communauté catholique de Corée du Sud, dont la croissance l’a fait surnommer le « tigre asiatique de l’Eglise ».

Le 6 octobre à Séoul, lors de l’une de ses dernières allocutions, le préfet du dicastère romain s’est adressé tout particulièrement aux laïcs, rappelant que l’Eglise de Corée s’était bâtie sur le sang des martyrs et que la mission « ne pouvait ni ne devait être déléguée au seul clergé et aux religieux, ne serait-ce que parce qu’en Corée, les débuts de l’évangélisation avaient eu lieu à l’initiative de laïcs pleins de foi ».

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8543
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Eglise de Corée du Sud

Message non lupar jean_droit » jeu. 19 juin 2014, 9:36

Voici un article du Salon Beige concernant l'Eglise de Corée du Sud

Si on ajoute les protestants aux catholiques on voit que l'on arrive à 27 % de la population.

Recopie partielle :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... u-sud.html
Forte croissance de l'Eglise en Corée du Sud

Rapide focus sur ce pays où se rendra le pape en août prochain :

"Au cours du demi-siècle qui vient de s’écouler, elle a enregistré une croissance record du nombre de chrétiens.

Entre 1960 et 2011, le nombre d’habitants de ce pays est passé de 20 millions à 50 millions, le revenu par tête de 1 300 dollars à 23 500 dollars, le pourcentage de protestants de 2% à 17 %, le nombre de catholiques d’environ 100 000 (soit 0,5 % de la population) à 5 309 964 (soit 10,3 %), d’après les statistiques fournies par la conférence des évêques de Corée.

Chaque année, de 130 000 à 140 000 baptêmes sont célébrés en Corée.

.....

En Corée le christianisme exerce un fort pouvoir d’attraction, par comparaison avec le confucianisme et avec le bouddhisme. Ce pouvoir s’explique par au moins cinq raisons :

1) Le christianisme introduit l’idée d’égalité entre tous les êtres humains, qui sont créés par le même Dieu, Père de tous les hommes, et surtout le principe de l’égalité de droits entre l’homme et la femme, tout en tenant compte de la différence et de la complémentarité entre les personnes de chaque sexe. Dans le confucianisme, la femme n’a ni la même dignité ni les mêmes droits que l’homme. Dans la société confucéenne, la femme était presque l’esclave de son mari, les filles n’allaient pas à l’école et la femme était inférieure à l’homme. “C’est un homme mal réussi” disait d’elle Confucius.

2) Les catholiques ainsi que les protestants se sont distingués par leur participation active au mouvement populaire contre la longue dictature militaire, entre 1961 et 1987. Le confucianisme et le bouddhisme, au contraire, encourageaient les gens à l’obéissance envers les autorités constituées. [...]

3) Le christianisme est la religion [...] d’un Dieu personnel, tandis que le chamanisme, le bouddhisme et le confucianisme sont non pas des religions mais des systèmes de sagesse humaine et de vie. [...]

4) Les catholiques et les protestants ont construit et gèrent une grande quantité d’établissements d’enseignement de tous niveaux - y compris de nombreuses universités, parmi lesquelles une bonne douzaine sont catholiques – qui se sont imposés dans le pays comme les meilleurs au point de vue de l’éducation et des valeurs auxquelles ils forment les jeunes. Toutes les familles voudraient envoyer leurs enfants dans les écoles chrétiennes, parce que l’éducation des jeunes inspirée de l’Évangile se montre la plus efficace pour former des personnes adultes et matures.

5) Enfin la Corée du Sud est désormais un pays évolué et même riche (on dit qu’il “n’a que vingt ans de retard sur le Japon”), auquel ses anciennes religions n’apportent pas de réponses aux problèmes que pose la vie moderne. Et c’est là un phénomène inévitable, parce que le monde moderne est né, en Occident, de la racine biblico-évangélique, c’est-à-dire de la révélation de Dieu en Jésus-Christ. Le christianisme, et en particulier le catholicisme, se présente ainsi comme la religion la mieux adaptée à notre époque et la plus active en ce qui concerne l’aide à apporter aux pauvres. [...]"

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12983
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le Pape est parti en Corée

Message non lupar etienne lorant » mer. 13 août 2014, 18:28

Le pape François a quitté mercredi Rome vers 14H15 GMT pour une visite de cinq jours en Corée du Sud, aux portes de la Chine, un objectif stratégique pour le Vatican en Asie où il fait le premier déplacement de son pontificat.

Il s'agit de son troisième voyage depuis son élection en mars 2013, après le Brésil et le Proche-Orient.

Comme à chaque fois désormais, le pape a monté seul l'escalier menant à l'avion, portant lui-même son grand porte-documents en cuir noir. Peu avant, il a été salué par le chef du gouvernement italien Matteo Renzi.

Le pape François vient "s'adresser à tous les pays du continent", apportant un message pour "l'avenir de l'Asie", a déclaré le numéro deux du Vatican, le secrétaire d'Etat Pietro Parolin, dans une interview télévisée.

C'est la première fois qu'un pape se déplace en Asie depuis 15 ans. Jean Paul II s'était rendu en 1984 et 1989 en Corée du Sud. Benoît XVI n'était pas allé en Asie.

François est déjà très populaire en Corée du Sud, et les foules devraient être au rendez-vous pour l'accueillir.

Les catholiques (10,7% de la population) forment dans ce pays capitaliste une Eglise vivante et influente. Le pape devrait lancer un appel pour la réconciliation des deux Corées divisées depuis 1953 et rencontrer des délégations de la jeunesse catholique asiatique.

En visitant la Corée du sud, pays à l'"offre" religieuse multiple, il invitera la jeunesse catholique asiatique à un sursaut missionnaire et plaidera pour la réconciliation intercoréenne.

Pour la première fois, le pape survolera la Chine en se rendant en Corée. Signe d'une évolution, il y a 25 ans, en 1989, l'autorisation de survol de la Chine avait été refusée au pape Jean Paul II, alors qu'il se rendait en Corée du Sud.

Le rapprochement avec la Chine communiste a été une priorité de Benoît XVI, puis de François, après des décennies de persécutions des chrétiens sous Mao.

Catholicisme et protestantisme y renaissent, mais leurs cultes sont contrôlés. Le régime favorise une Eglise officielle contre une Eglise souterraine, nommant des évêques sans l'agrément du Vatican.

En 2013, François avait félicité de son élection le président Xi Jinping, qui lui avait répondu.

François s'intéresse depuis sa jeunesse à l'Asie, qui compte seulement 3,2% de catholiques, mais dont le nombre ne cesse de croître. Il doit se rendre en janvier au Sri Lanka et aux Philippines.

Les trois objectifs du périple ont été énoncés par le Saint-Siège: le premier est un message pour l'évangélisation de l'Asie. Nul doute que les catholiques chinois seront au coeur de la pensée du pape.

La béatification de 124 martyrs des débuts du christianisme en Corée est le deuxième objectif: une manière d'honorer la résistance des chrétiens asiatiques face aux nombreuses persécutions, et de souligner le rôle des laïcs dans l'Eglise, puisque la foi chrétienne s'est répandue à travers des laïcs lettrés.

Enfin un message sera lancé pour tenter la réconciliation entre le sud capitaliste et le nord communiste, où une "Eglise du silence", réduite à une peau de chagrin, souffre des contrôles et des persécutions.

http://www.lalibre.be/dernieres-depeche ... 7a6392fd6d
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: Le Pape est parti en Corée

Message non lupar Zarus » mer. 13 août 2014, 22:56

Pourquoi chercher à contaminer culturellement un des seuls pays libres de l'influence coloniale ? :(
C'est aussi un des pays les moins homophobes pour cette même raison, cela serait dommage de ruiner tout cela.
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3228
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Le Pape est parti en Corée

Message non lupar Héraclius » jeu. 14 août 2014, 0:03

Pourquoi chercher à contaminer culturellement un des seuls pays libres de l'influence coloniale ? :(
C'est aussi un des pays les moins homophobes pour cette même raison, cela serait dommage de ruiner tout cela.
Si c'est pour assimiler la religion à un simple aspect d'une culture, ce n'est pas la peine d'essayer de comprendre le catholicisme. La foi n'est pas, pour nous, quelque chose de culturel.

De même, si c'est pour faire du pape François le plus grand dispensateur d'homophobie du monde...
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Le Pape est parti en Corée

Message non lupar Lys_Sul » jeu. 14 août 2014, 0:18

ourquoi chercher à contaminer culturellement un des seuls pays libres de l'influence coloniale ? :(
Je crois que depuis la fin de la guerre de Corée, la Corée du sud est influencée par l'esprit Occidental, une économie capitaliste classée 31eme au monde : http://www.heritage.org/index/country/southkorea

Le phénomène complexe vis à vis de la chirurgie esthétique en Corée du sud : http://next.liberation.fr/beaute/2014/0 ... lbe_995589 et http://www.rtbf.be/info/emissions/artic ... id=8146189

La musique sud coréenne est très américanisé, avec l'exemple de la K-Pop.


La religion en Corée du Sud : http://en.wikipedia.org/wiki/Religion_in_South_Korea
L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 548
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: Le Pape est parti en Corée

Message non lupar Zarus » jeu. 14 août 2014, 0:21

ourquoi chercher à contaminer culturellement un des seuls pays libres de l'influence coloniale ? :(
Je crois que depuis la fin de la guerre de Corée, la Corée du sud est influencée par l'esprit Occidental, une économie capitaliste classée 31eme au monde : http://www.heritage.org/index/country/southkorea

Le phénomène complexe vis à vis de la chirurgie esthétique en Corée du sud : http://next.liberation.fr/beaute/2014/0 ... lbe_995589 et http://www.rtbf.be/info/emissions/artic ... id=8146189

La musique sud coréenne est très américanisé, avec l'exemple de la K-Pop.
Bien sur la Corée tombe aussi dans un matérialisme typiquement occidental, mais c'est un des rares pays du continent asiatique à ne pas avoir de lois anti-homosexuelles ou de véritables préjugés homophobes par exemple. (ils tendent à reconnaitre les transexuels comme 3'éme sexe, considération culturelle profondément ancré en Asie avant l'arrivé des colons)
Dernière édition par Zarus le jeu. 14 août 2014, 0:24, édité 1 fois.
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3228
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le Pape est parti en Corée

Message non lupar Héraclius » jeu. 14 août 2014, 0:23

Quel bel excuse pour ne pas examiner les conséquences réelles (je parle bien de celles qui existent dans la société, celles qui sont matérielles, pas du Saint-Royaume du Divino-Dieu de la Jérusalem-Céleste du Petit-Jésus) de vos actions.
Ecoutez... Votre point de vue est que la religion catholique appartient à la culture occidentale, qu'elle est d'ailleurs intrinsèquement mauvaise (c'est ce que j'ai l'impression de lire) et que la diversité des culture devrait se maintenir en évitant une "contamination" de la Corée par les idées soit grotesques, soit réactionnaires des chrétiens.

Le nôtre est que le christianisme est la Voie parfaite de l'Amour de Dieu et des hommes, qui doit être offert à tout les hommes.

Ma question est donc, crûment : qu'est-ce que vous venez nous faire c**** à venir nous critiquer systématiquement ici ??? Je suis pour un dialogue constructif, mais dire : "c'est nul !" en bloc n'en fait pas partie.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 502
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: Le Pape est parti en Corée

Message non lupar Lys_Sul » jeu. 14 août 2014, 2:33

L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4641
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Pape est parti en Corée

Message non lupar gerardh » ven. 15 août 2014, 14:00

_______

Bonjour;

Il me semble que compte tenu de la position du Vatican de s'occuper de politique, le Pape devrait condamner vigoureusement la Corée du Nord.

Lors de la dernière guerre certains évêques, notamment du Nord de l'Europe, ont agi de cette manière et ils ont eu raison.


________


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Sam D. et 3 invités