Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Le Pape nous exhorte à accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » mar. 26 déc. 2017, 21:46

Bonjour,

Le Pape exhorte les catholiques à accueillir les migrants. Qu'en pensez-vous ? Allez-vous le faire ?


_________

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » mer. 27 déc. 2017, 10:41

________

Bonjour,

Mon étonnement est que cela soit moi, qui ne suis pas catholique, qui sois conduit à initier ce fil de discussion sur le forum la Cité Catholique à la suite des paroles du Pape urbi et orbi. Il me semble cependant qu'un sujet du même genre avait déjà été proposé.

Quoi qu'il est soit, en tant que chrétien je me sens interpelé par la problématique des migrants, sans pour autant être psychologiquement totalement en mesure d'y faire personnellement face.

Le Christ nous a dit que nous aurions toujours les pauvres parmi nous. Ce n'est pas une raison pour être indifférent à leur situation, d'autant plus que nous sommes exhortés par la Bible à l'aumône et à l'hospitalité.

De tous temps il y a eu des migrations de populations pauvres ou même affamées ou persécutées vers des régions plus prospères ou plus sures. Il y en a dans l'Ancien Testament, et au début de l'évangile il y en a eu une illustre citée par le Pape. Plus récemment dans l'histoire on peut citer les migrations vers les Etats d'Amérique du Nord, ou même les migrations rurales intérieures vers les grandes villes génératrices d'emplois.

Il semble que le besoin de migrations soit devenu très aigu dans les dernières décennies voire les dernières années. Il y a d'une part les migrations dues aux guerres, aux tyrannies et aux persécutions. Cela relève du droit d'asile qui est admis par le plupart des Etats même s'il est imparfaitement pratiqué. Il y a ensuite les migrations économiques, comme celles des africains vers l'Europe, qui ne sont pratiquement pas reconnues par les Etats récepteurs. En résumé, on admet que certains puissent ne pas mourir du fait de guerres, mais on admet que d'autres puissent mourir de faim.

Que se passerait il dans nos Etats occidentaux dits christianisés si l'on devait accueillir "toute la misère du monde" ? Pas obligatoirement de manière négative comme on le voit en Allemagne, même si une partie de la population locale, en vertu d'une charité bien ordonnée, y est réfractaire. Mais plus généralement il est à craindre qu'une immigration massive provoque dans les pays récepteurs un partage (relatif) des richesses disponibles, c'est à dire un appauvrissement des populations installées. Sommes -nous prêts à affronter une telle éventualité ? Les chrétiens sont-ils prêts à affronter de telles épreuves au profit de l'humanité toute entière ? Devons-nous être égoïstes ou accueillants, à la manière de la veuve de Sarepta ? Le Christ lui, s'est appauvri afin que nous fussions enrichis.

Un autre sujet est la religion musulmane de beaucoup de migrants potentiels. Y aurait-il le risque d'un "grand remplacement" ? Je pense au contraire qu'il y aurait une grande opportunité pour apporter l'évangile à de nombreuses personnes qui en sont dépourvues. Pour cela il faudrait avec davantage de sollicitude pour ces âmes en perdition.

______

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 1961
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Nanimo » mer. 27 déc. 2017, 17:40

De (trop) nombreux fils de discussion existent sur le sujet. Leur principal défaut est de ne pas faire de distinction suffisante entre immigré et migrant clandestin, ce que la Cité catholique ne peut accepter. Nous rappelons qu'un immigré a déjà un statut légal dans le pays où il est. Nous rappelons également que les émigrants des pays en guerre sont potentiellement des réfugiés pouvant bénéficier du droit d'asile.

- La question des migrants engagent toute la chrétienté : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... ts#p369412

- Le pape Françcois rejette l'amalgame entre migrants et terroristes, ici : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... ts#p369062

- Quelques données sur les migrants : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... ts#p356104

- L'accueil des migrants : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... ts#p338971

- Les migrants clandestins et la crise migratoire : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... ts#p331816
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » mer. 27 déc. 2017, 18:21

_______

Je comprends la complexité du sujet. J'ai plusieurs observations.

- Fermerons-nous nos cœurs de chrétiens à des personnes motifs pris qu'elles n'ont pas de papiers ?

- Les chrétiens ne doivent pas avoir une vision défensive qui est de craindre à l'islamisation de la société. Ils devraient au contraire avoir une vision pro-active en travaillant à l'évangélisation des personnes qui sont aveuglées et contraintes dans leurs croyances lorsqu'ils sont dans leurs pays d'origine.

- S'agissant des personnes déboutées du droit d'asile, après, notons-le des démarches très longues. Actuellement dans leur très grande majorité ces personnes demeurent sur le sol national d'ailleurs dans des conditions précaires et mal définies. Pourtant "elles ont vocation" selon la formule officielle, à rentrer dans leur pays d'origine. Alors je pose la question : devons-nous les renvoyer selon vous dans leur pays d'origine ?

_________

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » mer. 27 déc. 2017, 21:11

Bonsoir,

personnellement, tant que le pape ne désignera pas les causes de ces migrations, je ne tiendrai pas compte de ses demandes.
Et ce n'est pas la peine de nous parler de causes climatiques.
Le Christ, Lui, a toujours désigné les fauteurs. Il toujours mis les points sur les i.
Alors le pape doit le faire si il veut être crédible.
[...]
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3521
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Kerniou » jeu. 28 déc. 2017, 3:26

Pourquoi ne voulez-vous pas entendre parler de réfugiés pour raisons climatiques ?
Les migrants viennent, aussi, en Europe à cause de la guerre ...
Le Christ a -t-il pris en considération la nationalité des malades qu'il guérissait ?
Joseph et Marie n'ont-ils pas migré, avec Jésus, en Egypte ?

Tout à fait d'accord avec Gérard.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » jeu. 28 déc. 2017, 6:59

Pourquoi ne voulez-vous pas entendre parler de réfugiés pour raisons climatiques ?
Les raisons climatiques, elles ont bon dos. La vérité c'est que la cause première de toutes ces migrations, c'est la cupidité des hommes.
Et les plus cupides sont les grands groupes industriels et les multinationales soutenus par les états corrompus.
C'est difficile à nier. Enfin, si certains le peuvent, qu'ils le fassent. On peut aussi nier qu'on respire de l'air.
En ce qui concerne les causes climatiques, elles pourraient vite être réglées si les intentions étaient réelles, et elles sont bien pratiques pour éviter de parler du principal.

Les migrants viennent, aussi, en Europe à cause de la guerre ...
Oui, merci. Et c'est sans doute la raison principale. Et aussi la misère générée par la même cupidité.

Le Christ a -t-il pris en considération la nationalité des malades qu'il guérissait ?
Aurais-je tenu des propos racistes ou un truc du genre ? Pourquoi suggérez vous cette idée ? D'ailleur, ai-je prononcé une seule parole contre ces migrants ? Bizarre que vous en arriviez là.

Joseph et Marie n'ont-ils pas migré, avec Jésus, en Egypte ?
Mais bien sur, et les raisons sont bien connues et expliquées. Rien n'a été caché il me semble.
Alors pourquoi le pape ne parle t-il pas de la cupidité de ceux qui provoquent ces malheurs ? Aurait-il peur de se faire "mal voir" ? (C'est une question que je pose)


En conclusion, et ce n'est QUE mon avis, je n'ai pas besoin d'un pape diplomate, mais d'un pape prêt à se laisser crucifier pour la vérité.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » jeu. 28 déc. 2017, 10:29

________

Les migrants ont-ils pour motivation la cupidité ? Ou plutôt la survie.

Le Pape est sévère envers les dirigeants et les riches. Cela on ne peut pas le nier. L'est-il suffisamment ? C'est une autre question.


________

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » jeu. 28 déc. 2017, 16:27

Bonjour gerardh
Les migrants ont-ils pour motivation la cupidité ? Ou plutôt la survie.
Bon effectivement, j'ai dit : "La vérité c'est que la cause première de toutes ces migrations, c'est la cupidité des hommes."
Mais je parlais dans la phrase suivantes des "grands groupes industriels et les multinationales soutenus par les états corrompus".
Puis un peu plus loin je disais en parlant des causes de la migration : "Et c'est sans doute la raison principale (la guerre). Et aussi la misère générée par la même cupidité."
Laisser entendre alors que j'aurais pu suggérer que les migrants étaient motivés par la cupidité est un peu limite limite ... Ou alors, il faut vraiment que je travaille ma com pour l'adapter à votre compréhension :-D
Le Pape est sévère envers les dirigeants et les riches. Cela on ne peut pas le nier.
Si vous avez des références je suis preneur.
Bien entendu, dire que "ne pas faire preuve de charité quand on est riche ... c'est pas bien", c'est un peu bateau, c'est comme les migrations climatiques. Enfin, donnez toujours. Personnellement, je n'ai aucune référence à ce sujet.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2230
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Suliko » jeu. 28 déc. 2017, 16:46

En résumé, on admet que certains puissent ne pas mourir du fait de guerres, mais on admet que d'autres puissent mourir de faim.
Les plus pauvres ne viennent pas en Europe, car ils n'ont même pas les moyens. Ceux qui viennent sont certes tout sauf riches, mais ils ne sont pas non plus en danger de mort par famine dans leur pays.
Les chrétiens sont-ils prêts à affronter de telles épreuves au profit de l'humanité toute entière ?
Mais en quoi l'appauvrissement des pays les plus riches serait un profit pour l'humanité à long terme ?
Un autre sujet est la religion musulmane de beaucoup de migrants potentiels. Y aurait-il le risque d'un "grand remplacement" ? Je pense au contraire qu'il y aurait une grande opportunité pour apporter l'évangile à de nombreuses personnes qui en sont dépourvues. Pour cela il faudrait avec davantage de sollicitude pour ces âmes en perdition.
Les chrétiens ne sont même plus capables de transmettre la foi à leur propre descendance, alors penser qu'ils seront capables de convertir des musulmans très attachés à leur religion et en danger s'ils la quittent est tout simplement folie. L'Eglise n'a jamais enseigné que nous devrions contribuer à l'installation de l'islam en terre chrétienne.
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » jeu. 28 déc. 2017, 17:27

______

Suliko, vous demandez :
en quoi l'appauvrissement des pays les plus riches serait un profit pour l'humanité à long terme ?
Je parlais de l'appauvrissent des personnes vivant dans ces pays. Si les riches partageaient mieux (de gré ou de force) la richesse globale, cela serait au profit de classes défavorisées ne serait-ce que par le moyen des mécanismes de redistribution. Je pense par exemple à la progressivité des impôts. Je pense à l'accueil des migrants par l'Allemagne, lequel, sauf erreur, n'a pas bouleversé l'économie allemande, bien que beaucoup d'allemands se plaignent de cette générosité.

Certes nous entendons depuis peu parler de la théorie du ruissellement : si nous donnons plus aux riches, il s'ensuivra par décalage une plus grande richesse des pauvres. Cette théorie n'est pas avérée. Si elle l'était, il resterait quand même de larges marges de progressions (voir l'ouvrage de Thomas Piketty ; le capital au 21 ème siècle)
Les chrétiens ne sont même plus capables de transmettre la foi à leur propre descendance, alors penser qu'ils seront capables de convertir des musulmans très attachés à leur religion et en danger s'ils la quittent est tout simplement folie.
La foi chrétienne est en effet bien défaillante et nous sommes "dans le temps des petites choses" (Zacharie 4) mais rien n'est impossible à Dieu. Et il y a encore par grâce, des évangélistes en ce monde.

Les musulmans très attachés à leur religion c'est guère plus que 30 % d'entre eux. Dans les camps de réfugiés du Liban, il y a des chrétiens qui prêchent l'évangile aux musulmans. Imitons-les.


________


_________

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4471
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar gerardh » jeu. 28 déc. 2017, 17:33

_______

SergeA, vous avez écrit
la cause première de toutes ces migrations, c'est la cupidité des hommes
Je reconnais vous avoir lu trop vite.

Cela dit, le mal présent dans le monde et les choses du monde, ce n'est pas nouveau, même si certains pensent que cela va de mal en pis. Il appartient au chrétien, qui n'est pas de ce monde, de remplir sa mission de chrétien, mais sans pouvoir ambitionner follement de réformer le monde (qui le hait).

_________

SergeA
Senator
Senator
Messages : 777
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar SergeA » jeu. 28 déc. 2017, 19:40

Merci pour votre rectification, gerardh

De plus, le pape vient de reprendre un point (seulement mais c'est déjà ça) au niveau de ma cotation en se prononçant (à demi mot) contre l'avortement. Ouche ! Là il a pris un risque et je me dois de le reconnaître.

:D
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7621
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Cinci » jeu. 28 déc. 2017, 20:18

gérardh a écrit :
Le Pape exhorte les catholiques à accueillir les migrants.
Sauf que les catholiques n'ont pas besoin du discours du pape pour mettre en pratique ce qu'ils font déjà depuis des lunes.

Qu'en pensez-vous ?
Qu'il m'ennuie avec son discours. j'aimerais le voir changer de disque. Les pays qui semblent lui servir souvent de cible homélitiquement parlant sont également les pays du monde qui sont déjà les plus ouverts en la matière, qui donnent déjà un maximum de facilités aux nouveaux arrivant.



Désolé


On n'a pas idée de pleurer sur la fermeture des européens, leur incapacité de faire de la place chez eux à des étrangers, à les traiter humainement. Non mais pas quand on constate le train de mesures politiques favorable aux immigrants déjà en place et le vécu réel des gens. Il suffit de voir la Suède, la Hollande, l'Angleterre, la Catalogne voire; l'Italie, l'Allemagne, etc.


Ouvrons une petite fenêtre ...

En 2007, Mgr Ouellet avait expliqué devant une commission d'études que ce qui existait tenait plutôt d'un certain "malaise". Ainsi, des catholiques au Canada pouvait ressentir un "malaise" devant un certain déluge migratoire et toutes sortes de promotion des autres au fond. Oui, expliquait-il, parce que l'identité catholique n'était plus solide, ni sa survie assurée devant le passage de l'avalanche progressiste. Les catholiques savaient ne plus pouvoir compter sur rien afin de pouvoir absorber le choc. ni les autorités publiques ni la structure paroissiale, etc.

On vous enlève vos bretelles de pantalons, votre coussin gonflable, le parachute ... et ensuite il faudrait se jeter en bas de l'avion, avec le sourire, sans trahir le moindre petit souci ...

Il mentionnait lui-même à quel point il ne croyait pas que les paroisses pourraient prendre la relève de l'école pour assurer juste la transmission de la catéchèse de catholiques à catholiques. Alors penser à catéchiser des musulmans ...

Il disait que l'on est d'autant plus rassuré, plus fort et plus capable d'absorber et d'intégrer les autres que l'on est soi-même plus solide dans sa foi et mieux assuré de la solidité de ses bases arrières. Je ferme la fenêtre de la commission portant sur les "accommodements raisonnables".



Les catholiques ne sont pas fermés aux autres, sans coeur; ils ne sont pas avares, ni racistes ni isolationnistes. Non, mais ils trouvent à l'occasion qu'il y aurait un certain souci à se faire et juste à voir de quelle façon leurs autorités traitent leur propre identité à eux : nationale, culturelle et religieuse. On peut se faire du souci en effet quand on réalise que les politiciens de chez nous sont surtout très bons pour déceler du "danger" et des "problèmes" avec la mythologie nationale, avec le roman de la nation, la langue française et tout.

Les gens éprouvent un malaise devant l'ultra-libéralisme tout simplement. Les catholiques Polonais réagissent par exemple devant la perspective politique dont les menace des extrémistes libéraux.

Définition. "extrémiste " : celui qui souhaite que la Pologne ne soit plus la Pologne, les Polonais plus des Polonais et que la Pologne nouvelle soit déchristianisée totalement idéalement.


Allez-vous le faire ? - Quoi? Être gentil avec les étrangers?
Les catholiques au Canada sont ouvert sur le monde depuis le siècle des grandes explorations. Ils le sont au moins depuis le passage de Champlain dans la vallée du Saint-Laurent au début du XVIIe siècle. A l'échelle de la planète entière, les "indiens" n'ont jamais eu moins de problèmes qu'avec les catholiques de langue française.

Les bonnes soeurs catholiques (des ursulines) tricotaient des bas de laine et des couvertures pour les prisonniers anglais et écossais lors du siège de Québec en 1759 (pendant que les anglais continuaient de bombarder la ville depuis des semaines); les soeurs de la charité de Marguerite d'Youville à Montréal s'occuperont des blessés anglais alors que la fin de la guerre de sept ans n'était pas encore en vue.

Mgr Ouellet aura lui-même fait allusion à la vague d'immigration irlandaise (vague forcée, provoquée par les anglais*) vers le milieu du XIXe siècle ... où le poids de l'immigration reposait sur les épaules des catholiques et des francos ... des francos déjà pauvres, lesquels devaient ouvrir leur gousset en plus (non pas les Anglais du Golden Square Mile) pour accommoder ces nouveaux arrivants anglophones et pauvres, qui étaient aussi porteurs du typhus, etc.

En Amérique du Nord, c'est le "parti patriote" formé de Canadiens catholiques et français qui fut le premier parti politique à présenter un candidat juif à des élections ... élection que le candidat aura remporté d'ailleurs ... grâce au vote des catholiques, et blancs et français ... pendant que les banques protestantes anglaises n'admettaient pas de Juifs parmi leur clientèle, ni les universités anglaises d'étudiants juifs chez eux.


Le 11 avril 1807, il fut élu à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada [au Québec] et causa, malgré lui, une controverse parce qu’en tant que juif, il ne pouvait être assermenté sur la Bible, les lois britanniques ne permettant pas alors aux juifs d'occuper ce poste. Hart fut donc expulsé [par les Anglais].
L'incident causa la dissolution de la chambre, et Hart fut réélu [par des catholiques] en 1808, l'expulsion se reproduisant. Hart cessa alors d'investir dans la vie politique et se concentra sur ses activités d’affaires à Trois-Rivières, où il fut un homme respecté de sa communauté.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ezekiel_Hart
Les catholiques par chez nous n'ont pas besoin d'attendre après un discours du "pape venu d'Argentine" pour être ouvert sur les autres.


* Pour une raison de cupidité en effet.

Les autorités britanniques tenaient à vider l'Irlande de ses Irlandais, et du même coup enrayer autant que possible la capacité de nuisance et d'obstruction locale que les Canadiens, chez eux, pouvaient encore opposer aux maîtres anglais, gérants de cette prise de guerre de 1760. Les immigrants Irlandais devant se servir de bélier (à l'insu de leur plein gré, sans savoir) pour défoncer la trop belle unanimité culturelle et politique de ces satanés Canadiens, arriérés, ennemis du progrès ($$$), déraisonnables. Devise impériale : diviser pour régner.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2230
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Accueillir les migrants

Message non lupar Suliko » jeu. 28 déc. 2017, 22:07

Les musulmans très attachés à leur religion c'est guère plus que 30 % d'entre eux.
C'est vous qui le dites et je ne vois pas sur quoi cette estimation repose... De toute façon, la doctrine traditionnelle de l'Eglise n'a jamais enseigné qu'un pays devait accueillir en masse des immigrés, surtout si ces derniers ne sont pas catholiques et menacent la culture du pays d'accueil, ce qui est justement le cas aujourd'hui avec l'islam... Les catholiques n'ont pas à faire entrer le loup dans la bergerie ! Je suis désolée, mais démographiquement, ce qui se passe dans certaines régions d'Europe est du suicide civilisationnel et tenir à sa culture n'est pas contraire au catholicisme, quoi qu'en pensent certains...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités