Le Renouveau charismatique catholique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1815
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Carhaix » lun. 22 juil. 2019, 12:53

cmoi a écrit :
lun. 22 juil. 2019, 10:03
Malheureusement bien des saints ont été ostracisés par leur Eglise, obligeant Dieu à faire des miracles en plus de ceux nécessaires mais cela ne sert toujours à rien : certains sont aveugles pour que la gloire de Dieu triomphe. Mais au détriment de qui ?
Il n'est pas prudent de se rendre compte avec satisfaction que Dieu nous a rendu aveugle en vue d'un dessein bienveillant supérieur.
S'il est vrai que nous avons parfois besoin d'opposition pour "grandir", il ne faudrait pas exagérer et obliger ceux qui en ont pris un, de conserver leur masque d'hypocrisie.

Quelle belle histoire, quel héros !

Merci.
Il y a vraiment une distinction à faire entre l'Eglise militante, et l'Eglise triomphante, qui ne se recoupent pas forcément.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » lun. 22 juil. 2019, 23:46

Ça ne se recoupe pas forcément. C'est vrai.




---

Messe d'action de grâce `

La rencontre était intéressante samedi dernier. J'y reviens. Il y avait sur place la maman du défunt Père Bob avec au moins deux de ses frères, avec plusieurs des laïcs et bons catholiques (des collaboratrices aussi naturellement) qui auront aidé le Père depuis longtemps. C'est Henri Lemay qui animait la rencontre.

Puis c'est Henri Lemay justement qui nous aura conté de quelle manière Robert Dingman aura été converti, un récit corroboré plus tard par un autre monsieur qui se trouvait lui-même sur place lors de l'événement.

L'histoire c'est que Robert était jusqu'au début de la vingtaine un individu violent, une "brute qui ne pensait qu'à elle", un vrai criminel et un tueur littéralement. Il aura même eu le temps de devenir chef de gang criminalisé aux États-Unis. Or il était revenu chez sa mère au Québec ... qui fut fort découragé de le voir revenir ("Ah non, pas toi ! Il y a déjà bien assez de problèmes.") Son plan était de se suicider. Il avait arrêté un jour précis pour passer à l'acte en fin de soirée. Son plan a été déjoué.

Un jeune homme qui vivait juste dans la maison voisine de la mère de Bob était un catholique qui participait régulièrement à des soirées de prière chez les Trinitaires à Granby. Le monastère était distant d'environ une dizaine de kilomètres de son foyer. Inexplicablement, le jeune voisin entendait résonner en lui depuis le matin du jour prévu l'exhortation "Va chercher ce gars-là, Bob, le voisin" et de l'amener à la soirée de prière. Toute la journée, le jeune homme avait résisté à l'invitation d'agir, connaissant assez l'autre de réputation et craignant par trop sa réaction : il ne se décidait pas.

Il a finalement osé après le dîner en début de soirée. Frappant à la porte, c'est Bob lui-même qui répondit. Et à sa grande surprise accepta l'offre de se rendre à la soirée de prière. Il aura trouvé la perspective distrayante sans doute, amusante l'idée de faire un dernier petit voyage en voiture avant de se tuer.

Rendu sur place, la soirée commence : Bob trouvait naturellement absurde tout ce que les gens faisaient là ou risible. C'est le Père Jean Paul Régimbal qui animait la soirée.

Le Père Régimbal demanda à un moment donné à ceux qui étaient intéressés de se mettre en ligne pour que l'on prie sur eux. Et c'est à ce moment-là que Bob, pas du tout intéressé, se mit à jurer à haute voix. Tout le monde se retournait pour voir ce qui se passait. Bob, dur à cuire, mais pour le coup gêné de devenir soudain le centre d'attention, ne trouva pas d'autre moyen pour échapper à la situation gênante que de se fondre dans l'anonymat de la file qui attendait. Et de se tenir coi. Et c'est alors que le Père Régimbal arrivant près de lui pour lui imposer les mains, se mit à lui dire ses péchés, tout ce qu'il avait fait et que même sa mère et ses frères ignoraient. Et Bob sonné, ressentait au même moment une paix inexplicable. Revenu chez sa mère, toujours habité par cette paix qu'il ne comprenait pas, n'ayant jamais vécu quelque chose de semblable dans sa vie, il en aura oublié complètement son projet de suicide. Envolé !

Le lendemain, levé tôt, il aura pris le temps de préparer un super petit déjeuner pour sa mère ... qui lui aura demandé s'il n'était pas malade. Jamais de sa vie il ne s'était comporté de la sorte.

Toute la semaine, il n'était plus le même homme. Il ne menaçait plus personne, n'insultant plus ni l'un ni l'autre. Plus de mouvements colériques, aucune violence. Le lendemain de la soirée de prière, il reçut également un appel pour un boulot, lui qui était sans travail depuis un bon moment. Il accepte.

Il ne comprenait pas lui-même ce qui se passait avec lui. Il n'est qu'à la fin de la semaine, une bonne dame du groupe de prière lui dit que d'ici trois jours le Saint Esprit viendrait sur lui et qu'alors il comprendrait tout. Et c'est exactement cela qui arriva. C'est ce troisième jour qu'il réalisa vraiment de quoi avait été faite sa vie jusque-là, de quoi il avait été sauvé et qui l'avait sauvé. C'est à ce moment-là qu'il aura pris la décision de donner sa vie au Seigneur. Tout le reste de sa vie.

Parmi les anecdotes que l'on aura pu entendre, il y aura eu celle aussi d'un prêtre français Michel de Corteville. Ce dernier aura fait parvenir la veille une lettre pour qu'elle soit lu lors de cette messe d'action de grâce. Ce prêtre aura connu Bob au Mexique et l'aura accompagné un temps dans sa mission. Dans sa lettre, il rapportait pour nous cette anecdote, la fois où il voyageait avec lui en avion et lorsque soudain c'est tout l'intérieur de l'avion qui se sera trouvé parfumé d'une délicieuse odeur de rose. Mais quelque chose de très puissant et partant comme de la place qu'occupait Bob. Du fauteuil situé derrière, une dame se sera plaint. Gêné, Bob commença d'expliquer à l'hôtesse de l'air (elle croyait qu'il avait renversé une bouteille de parfum) qu'il n'y pouvait rien, et que c'est plutôt du ciel que provenait ce phénomène. Et ... et l'hôtesse de l'air l'aura cru ! Ce qui ne sera pas le moindre des miracles.

Le monsieur qui était sur place lors de la conversion de Bob il y a quarante ans et qui par la suite deviendra son ami : il nous dira que ce phénomène de l'odeur parfumé était constant avec Bob. Quand ce dernier était de passage au Canada et que lui-même se rendait au domicile de quelques amis pour le voir, en approchant la maison il pouvait même déjà sentir le parfum de l'extérieur. Il se disait alors : "Bob est à la maison".

Une dame d'un des groupes de prière nous raconta au micro qu'il y a dix-sept ans de cela, Bob était venu participer à une rencontre avec son groupe. Et au moment de prier ce sont les mains de Bob qui seront trouvées recouvertes d'une huile parfumée. On aura épongé avec des mouchoirs ou des linges l'huile en question. Elle aura elle-même conservé l'un de ces mouchoirs désormais parfumés. Après dix-sept ans : le parfum serait resté le même avec la même intensité.

Quelqu'un aura déjà demandé à Bob comment il s'expliquait le phénomène de la production d'huile parfumée. Au dire de Robert (Bob) Dingman, c'est la Sainte Vierge qui lui aurait déjà dit que l'huile représentait une "condensation de grâces" provenant du ciel et envoyés à nos intentions. Je n'ai jamais lu ça quelque part. Samedi, c'est la première fois que j'entendais une explication semblable. Intéressant.

Une autre chose que j'ignorais totalement : le Père Bob avait reçu les stigmates de la Passion ! Hein ?

Une amie présente lors de la rencontre de samedi dernier sera venue nous raconter dans quelle circonstance elle avait découvert la chose. Elle hébergeait le Père chez elle pour la semaine et lorsqu'un jour ce dernier lui aura semblé souffrant et pas dans son assiette. Elle lui offrit d'aller s'étendre après avoir pris un analgésique. Il refusa son offre et lui montra alors son front en soulevant sa chevelure. Elle remarqua alors toute une série de points, une sorte de faisceaux de points se rejoignant pour former comme des "X" à certains endroits. Les marques n'étaient pas sanglantes mais plutôt rosées. Au moment de dire la messe, l'amie signalait que ces marques tournaient à une coloration plus rouge. Il avait ces marques tout le pourtour de la tête.

Le même monsieur ("Jacques") nous ayant confié l'affaire du parfum que l'on pouvait sentir de loin, de l'extérieur même de la maison, nous aura dit aussi qu'il avait découvert les stigmates, lors d'une messe à domicile et au moment où Bob aura levé la main pour effectué une bénédiction. Il aura pu voir que la paume de Bob portait la marque d'une blessure. Lui non plus n'aura rien vu de sanglant cependant. Mais Bob lui aura montré la cicatrice qui semblait en voie de guérison. Il lui aurait dit que la marque pouvait réapparaître tantôt à divers stade. Le témoin (je connais juste son prénom; "Jacques") dira qu'il aura vu à plusieurs reprises les stigmates en question. A une autre occasion, plusieurs témoins auront pu voir une coulée sanglante sur le front de Bob encore au moment d'une messe.

Autre détail que j'aurai pu retenir des témoignages : la couleur des huiles produites de manière surnaturelle variaient souvent en fonction du calendrier liturgique, semble-t-il. C'est une chose également dont je n'avais jamais entendu parler. L'huile pouvait être violacée ou pourpre et dégagée un parfum d'encens si le phénomène se produisait en période pascale au lieu d'être jaune et dégagée une odeur de florale. L'odeur d'encens serait relative à des grâces données pour le clergé de l'Église plus spécifiquement. C'est Bob qui aurait déjà dit cela. Tout le monde pouvait recevoir des grâces mais celles-ci ne s'expriment juste pas de la même manière.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » mar. 23 juil. 2019, 2:46

Je remets le lien :

http://bobdingman.com/

On peut entendre sa voix et son expérience racontée par lui-même (le Mexique, etc.) On peut écouter à partir de la dixième minute si on veut.

cmoi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 530
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par cmoi » mar. 23 juil. 2019, 12:44

Merci Cinci.
Certes Carhaix, mais quand il y a tant de signes évidents de la grâce, on peut s'interroger...
Quand il s'agit de personnes qui se disent non seulement croyantes, mais qui en plus ont choisi de donner pour sens à leur vie de distribuer cette grâce, comme qui plus est des serviteurs inutiles...
On peut bien sûr trouver des mots, jalousie, duplicité, orgueil, mais quand même, dans la réalité, cela ne "passe pas"....
Pourquoi ?

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1815
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Carhaix » mar. 23 juil. 2019, 13:49

cmoi a écrit :
mar. 23 juil. 2019, 12:44
Merci Cinci.
Certes Carhaix, mais quand il y a tant de signes évidents de la grâce, on peut s'interroger...
Quand il s'agit de personnes qui se disent non seulement croyantes, mais qui en plus ont choisi de donner pour sens à leur vie de distribuer cette grâce, comme qui plus est des serviteurs inutiles...
On peut bien sûr trouver des mots, jalousie, duplicité, orgueil, mais quand même, dans la réalité, cela ne "passe pas"....
Pourquoi ?
Mais comment fait-on pour savoir que l'on a reçu une "Grâce" ?

cmoi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 530
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par cmoi » mar. 23 juil. 2019, 14:00

Il suffit de lire les textes de Cinci pour s'apercevoir qu'elle accompagnait l'action de ce prêtre et témoignait pour lui... non ?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » mar. 23 juil. 2019, 20:07

Carhaix :
Mais comment fait-on pour savoir que l'on a reçu une "Grâce" ?
D'après ma propre expérience, l'on ne se pose pas la question la journée où la chose se produit. Parce qu'avec le réel don d'une grâce qu'elle quelle soit passe aussi, en même temps ou peu après, l'absolu certitude quant à la réalité de la chose et ainsi que de son origine.



Dans le témoignage personnel du Père Dingman que l'on peut entendre (chose passionnante) sous le lien de la page web indiqué : il en donne lui-même un magnifique exemple, avec ce qu'il raconte du signe clair que Dieu lui aura donné et quant à ce qu'il voulait que Bob fasse avec les enfants.

C'est extrêmement émouvant, d'ailleurs, ce qu'il peut raconter vers la fin de l'enregistrement, touchant le pardon de Dieu, la puissance de celui-ci, avec le jeune Carlito.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » mar. 23 juil. 2019, 21:27

A la fin de la rencontre samedi dernier, j'aurai eu la chance de recevoir par surcroît une bénédiction avec imposition des mains et une onction d'huile mais de cette huile miraculeuse ayant été produite par l'intercession de Bob à l'époque. Ce cher Henri en aura conservé quelques échantillons avec lui. Il en avait apporté en prévision de cette rencontre. Il se sera exécuté, à la suite d'une question et une demande d'une participante qui voulait savoir s'il disposait encore d'un restant de cette huile.

Ayant eu l'occasion d'échanger quelques petits mots avec lui, il m'aura dit avoir une filière pleine chez lui de témoignages de ces choses étonnantes qui auront pu se produire avec Bob durant son ministère. Il m'a dit qu'il prévoyait écrire un livre là-dessus (... disons qu'il espérait pouvoir le faire).

Quand on parle de la foi ... ou de l'importance de croire que ce que l'on demande à Dieu ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd.

A ce sujet, j'aurai été frappé par un autre de ces petits souvenirs qu'Henri aura pu partager avec nous. Dans une de ces tournées d'apostolat qu'il faisait au Québec en compagnie de Bob, il s'était accordé une pause un moment donné. Durant la journée, il était seul de son côté. Il était entré dans un vieux cimetière alors qu'il faisait un magnifique temps pour prendre une marche. En déambulant il lisait les noms, les dates. Puis alors il lui est venu l'idée de s'adresser aux anges de Dieu, à savoir que s'il restait des âmes dans ces lieux de bien vouloir les mener pour assister à la messe que Bob devait célébrer en fin de journée. Après la messe, Bob lui aura demandé comme tout émerveillé : "Tu les as vu ?" Henri n'avait rien raconté de sa petite sortie et de sa prière de l'après-midi. - "Qui ?" ; "Toutes ces âmes qui étaient présentes, perchées dans l'air et qui écoutaient avec la plus grande attention les paroles de l'Écriture !" En quoi, il serait important de lire à haute voix la Parole de Dieu. La lecture de la Bible est comme une proclamation. Et il y en a bien plus que l'on s'imaginerait qui prendrait grand intérêt à la chose.

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » mer. 24 juil. 2019, 20:48

Cmoi :
Merci Cinci.
C'est moi qui vous remercie pour l'intérêt.


Il m'arrive de faire des blagues ou d'emprunter tantôt un ton léger. Mais, par rapport à ce qu'a pu faire le Père Dingman au Mexique avec la grâce de Dieu : je suis très impressionné.

Je trouve que ça vaut la peine d'entendre son témoignage de sa bouche. On peut le faire à partir de la 6e minute si on veut. C'est assurément quelque chose qui fait du bien. On s'y trouve requinqué. "Haut les coeurs !" Enfin, moi c'est ce que ça me fait.

:)

cmoi
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 530
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par cmoi » jeu. 25 juil. 2019, 9:39

J'apprécie beaucoup la légèreté, elle est si nécessaire et reposante, parfois... Proche de l'humilité...
J'ai écouté la moitié de son témoignage... ce que j'y remarque le plus, c'est le ton de sa voix. Cela ne trompe pas...
J'ai bien aimé votre réponse parallèle à la mienne, sur cette absolue certitude. Même si, comme cela se voit dans la vie de ce père, elle n'est pas dépourvue de mystère et d'obscurité, ne renie en rien la nécessité de la foi par l'évidence.
Dieu n'impose rien, le signe clair ne vient qu'après qu'on ait fait les pas de confiance et de consentement, beaucoup "dérapent" avant car même quand on est déjà croyant (et peut-être plus !), c'est aussi si dérangeant...
Heureusement, pourvu que l'on soit sincère et fidèle, il y aura toujours d'autres chances, avec LUI

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » jeu. 25 juil. 2019, 18:45

Cmoi :

J'ai écouté la moitié de son témoignage... ce que j'y remarque le plus, c'est le ton de sa voix. Cela ne trompe pas...
C'est vrai. Je me serai fait la même remarque. J'ai eu la même réaction.

:)

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1470
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par zelie » dim. 28 juil. 2019, 11:14

Merci beaucoup Cinci de nous avoir fait découvrir le Père Bob. Ce qu'il a fait est merveilleux. J'ai écouté le témoignage jusqu'au bout, la fin est une belle illustration de l'habitation de Dieu en lui.
Je suis allée faire un tour sur le net et j'ai trouvé un résumé de son travail :
http://www.spiritualite-chretienne.com/ ... ere_e.html

C'est très beau.
Merci encore de nous avoir fait découvrir les merveilles de Dieu en l'homme qui Le met au centre de sa vie. Puisse son apostolat continuer après le Père Bob.


Merci Seigneur d'être avec nous, au coeur de nos vies!
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1815
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Carhaix » dim. 28 juil. 2019, 12:37

Oui, d'accord, entendu, certes, mais qu'est-ce qui prouve que tous ces effets ne sont pas purement subjectifs, fruits de l'autopersuasion, voire de l'imagination, sans aucun rapport avec la Grâce réelle ? On a quand même pas mal tendance à planer, dans l'Église catholique, j'ai souvent l'impression.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10110
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Renouveau charismatique catholique

Message non lu par Cinci » dim. 28 juil. 2019, 16:06

Carhaix,

Ce qui a évidemment à voir avec la grâce réelle mais c'est la conversion de Robert Dingman. Il s'y trouve un ensemble de petits faits reliés qui enlève toute idée de pure subjectivité. Le fait que le voisin ait été poussé à venir le trouver le jour planifié par lui pour son suicide. Ça, c'est bien le genre "de la maison". Il y a ce que le Père Régimbald a pu lui montrer soit des éléments de la vie de Robert Dingman que Dieu lui révèle et qu'il n'est pas supposé savoir. Il y a la paix intérieure survenant au même moment et qui retourne notre homme. La chose est observable, constatable, perceptible pour les autres.

Ce qui se rapporte à la grâce c'est le signe manifeste reçu lorsque notre bon apôtre est sur la route du retour vers le Canada. C'est dans son témoignage. Recevant l'hospitalité de la petite communauté de soeurs, l'une d'entre elles sent inexplicablement qu'elle doit transmettre un message à Bob de la part de Dieu : "Je veux que tu retournes t'occuper de mes enfants". Les soeurs en question ignoraient les aventures de Bob en lien avec ces enfants de la rue. Il y a un discernement qui s'opère ensuite en groupe à ce sujet. Il le précisera.

Pour les manifestations charismatiques comme la production d'une huile odoriférante : le phénomène se produit en présence de plusieurs témoins. Il ne peut s'agir d'un simple travail de l'imagination ou d'une hallucination quelconque. C'est Henri Lemay lui-même qui voir la chose se produire sous ses yeux, en présence de sa femme, de sa mère, de Bob. Et d'autres témoins auront pu voir aussi la même chose à une autre occasion, c'est à dire à plusieurs reprises. Pour l'odeur de sainteté, c'est le prêtre français qui en parle. Ce que peut corroborer le témoignage d'un autre, comme chaque fois que Bob était présent, de passage à la maison ... Ces manifestations pouvaient rendre Bob mal à l'aise. Il pouvait s'en trouver gêné.

La manifestation de la grâce c'est tout un ensemble de signes. C'est uniquement grâce à des dons si Bob aura pu exercer sa mission au Mexique. Le Seigneur lui aurait dit : "Je ne te veux pas dans une communauté religieuse mais je te veux juste pour moi. Je veux te faire connaître ma providence".

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités