Le Renouveau charismatique catholique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Le Renouveau charismatique catholique

Message non lupar jean_droit » lun. 05 juin 2006, 17:10

Le RCC (Renouveau Charismatique Catholique)

Hier j’ai écouté un CD ayant pour origine la chapelle de la Communauté des Béatitudes au Gabon. Suprêmement intéressant. On voit à quel point l’approche de la religion peut être différente entre l’Europe et l’Afrique. A vrai dire c’est pour moi une grande leçon d’humilité. On se croirait dans une réunion évangélique africaine comme dans les quelques cultes évangéliques africains auxquels j’ai assisté. Il m’a fallu plusieurs fois demander si c’était un CD catholique.

J’ai compris qu’il ne s’agissait, donc, pas de prières catholiques ou évangéliques mais tout simplement de prières chrétiennes récitées par des chrétiens qui n’ont pas la même approche « empesée » que nous.

Dans ce CD de 72 minutes il y avait le témoignage d’un ancien sorcier de Côte d’Ivoire. Il ne renie en rien sa sorcellerie mais la met au compte de l’influence du Malin, du Diable, de Satan. Il parle de l’exorcisme qu’il a subi. Il parle de sa foi nouvelle et libératrice dans la force et la puissance du Christ.

Cela faisait quelque temps, après avoir vu des cultes évangéliques, que je me posais la question du contenu de la prière et de son expression. A entendre ces onomatopées chantées j’étais un peu abasourdi. On m’a expliqué qu’il s’agissait de rentrer en communication avec le Saint Esprit. Cela est si loin de ma façon de prier « aseptisée ». Et je me suis souvenu des Evangiles, de Notre Seigneur qui « chassait les esprits ». Je me suis souvenu de tous ces mystiques qui essayaient par différents moyens de se rapprocher du divin.

La personne qui m’a fait entendre ce CD et d’autres du même genre, est extrêmement religieuse. Il n’est pas question d’oublier les benedicite ou les prières de la journée. Elle connaît tous les chants de la messe en latin. Elle les chante avec foi et enthousiasme et elle arrive, à paris, à entraîner les voisins de bancs d’église ! Sa foi est le centre de sa vie.

Comme je vous l’ai dit c’est une extraordinaire leçon d’humilité pour moi.

James
Senator
Senator
Messages : 752
Inscription : mar. 25 avr. 2006, 0:02
Conviction : Catholique

Message non lupar James » lun. 05 juin 2006, 19:00

Question très importante: à savoir d'où vient l'esprit qui anime certains de ces groupes charismatiques?

Un ami a assisté à une "séance charismatique" (je ne sais pas trop comment appeler cela en fait) il y a quelques temps sur Paris. Ce qu'il m'a décrit ressemblait plus à de la transe (voire presque de l'hystérie) qu'à un véritable état de grâce en communion avec notre Seigneur! Les gens trépignaient, d'autres se roulaient par terre en criant "Jésus je t'aime!"...Des "organisateurs" se sont alors approchés de mon ami pour lui faire une imposition des mains afin qu'il "reçoive l'Esprit Saint" mais en réalité, à deux, ils l'ont poussé de telle sorte qu'il se retrouve allongé au sol (un devant qui exerce la pression et l'autre sur le coté pour ne pas qu'il tombe violamment)...Bref, tout cela prête à réflexion!

Par là, je ne veux pas dire que le renouveau charismatique en général est une escrocrie mais que, comme partout, il faut faire attention où l'on met les pieds et savoir quel esprit anime les personnes!

Paix

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » mar. 06 juin 2006, 11:25

James,

Je confirme la description que vous faites. J'ai l'habitude d'aller à toutes sortes de manifestations religieuses pour autant qu'elles n'attaquent pas l'Eglise ( Catholique ). Du côté des évangélistes j'ai fréquenté l'église Evangélique de l'Avenue du Maine et je fréquente l'église méthodiste de Gennevilliers. Vraiment rien à en dire.

Pour ce qui est des évangéliques il m'est arrivé plusieurs fois d'assister à une partie ( entre 30 mn et une heure ) de leur culte qui doit durer au moins 2 heures. Le premier groupe venait de la Réunion et le second d'Angola. La constante est le volume sonore. Assourdissant. A chaque fois une personne est priée de chauffer la salle avant que le pasteur intervienne. Chauffer la salle : Beaucoup de chants entrecoupés d'onomatopées et de "vociférations" ( selon nos critères). Beaucoup dansent sur place. J'ai vu une fois une jeune fille entrer en transe juste devant moi. Impressionnant.

Dans un culte évangéliste algérien j'ai, aussi, entendu une jeune femme chanter "presque dans un état second". Pour ce qui est des thèmes abordés il y a de très nombreuses invocations à l'Esprit Saint, de très nombreuses référence au Diable, au Malin ... Toujours cette invocation à l'Eternel pour qu'il nous sauve et dirige notre vie puisqu'il est auprès de nous. Rien qui ne soit vraiment contre ma foi.

J'ai remarqué, aussi, un discours bien plus militant que celui entendu dans nos Eglises. Les jugements sont peu nuancés. La banlieue doit être évangélisée, le mal est Le Mal ... Je ne suis jamais resté jusqu'au sermon du pasteur.

Dernière caractéristique l'aspect fraternel des rapports entre tous les participants ( l'origine mono ethnique doit en être la cause ). J'ai toujours été très bien reçu alors même que j'ai chaque fois précisé que j'étais catholique pratiquant ... afin de ne pas me faire "alpaguer"".

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » mar. 06 juin 2006, 12:36

Le Renouveau Charismatique Catholique.

Autant que je sache cette ensemble d'associations n'est pas représenté en tant que tel en France. J'ai, par contre, vu sur internet un site d'un RCC Belge.

Je fais partie du forum du RCC brésilien. Autant que je sache le RCC brésilien est extrèmemernt actif et dispose de structures de communication et de structures écclésiales importantes.

Toujours autant que je sache le RC est d'origine évangélique créé après la derrnière guerre, et a été repris, à la suite de Vatican II, par des catholiques un peu après. Cela doit expliquer leur discours et leurs prières qui ont une forte connotation évangélique.

Autant que je sache le RCC est très présent dans les pays d'Amérique du Sud et d'Afrique. Ils seraient 3.8 millions au Brésil.

Le document suivant est intéressant : (en portugais)
Spoiler!
Tabela 3. Religiões no Brasil – população adulta

Religião
No. Total de fiéis
(em milhões)

Católicos: Tradicionais 61,4
Carismáticos 3.8
CEBs 1,8 ( communautés éclésiales de base )
Outros Movimentos 7,9

Evangélicos: Históricos 3,4
Pentecostistes 9,9

Kardecistas 3,5

Afro-brasileitros: Umbanda 0,9
Candomblé 0,4

Autres 2,0

Aucune 4,9

Il existe 285 délégations du RCC dans les évêchés et 25.000 groupes de prière.

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Message non lupar monachorum » jeu. 08 juin 2006, 13:57

je suis un peu "perturbé" par les démonstrations joyeuses des communautés charismatiques en général. Je suis pour ma part beaucoup plus attaché par des communautés plus traditionnelles ou la joie et la communion demeure intérieur. Mais l'Eglise est vaste et si quelqu'uns y trouvent mieux le message de Jésus et bien je n'ai rien à en dire.

"Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père".

En Christ,

"Monachorum"

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » jeu. 08 juin 2006, 14:36

Monachorum,

Ces manifestations ne font pas partie, pour moi aussi, de ma culture et de mon style de prière. Simplement je voulais porter témoignage en essayant d'être le plus objectif possible. Surtout que je crois que : "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père". De plus ces manifestations m'ont fait réfléchir à ce qu'est la prière, aux différentes façons de prier ...

Claire
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : sam. 03 juin 2006, 22:52

Message non lupar Claire » jeu. 08 juin 2006, 23:52

Au delà de la sensibilité et de la culture... est-ce que ces manifestations dites charismatiques sont BONNES et RECOMMANDABLES. est-ce qu'elle ne jouent pas trop dangereusement justement sur le sensible? Est-ce qu'elles n'amène pas l'homme à jouer avec des forces qu'il ne contrôle pas et analyse mal? Et que dit l'Eglise exactement à propos de tout cela?
"Fratras, c'est le petit nom de la liberté..."Charles Péguy

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » ven. 09 juin 2006, 9:09

Bonjour,

Ma question est justement : Ne sommes nous pas, de plus en plus, insensibles au sensible ? J'en connais qui aimeraient bien ré-écrire les Evangiles en supprimant tout ce qu'ils ne contrôlent pas. Faisons attention à l'excès de rationalisme et à la tentation du "laïcisme d'Eglise".

laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lupar laiglejo » ven. 09 juin 2006, 9:29

Bonjour Claire, bienvenue ici !

Le renouveau charismatique catholique est très différent de celui des évangélique d'une part parcequ'il se vit en paroisse ou en communautés sous l'autorité d'un évêque et l'encadrement de prêtres et de laïcs formés.

Le protestantisme s'il parait plus spontané n'a pas d'autorité réelle. D'autre part la formation théologique d'un pasteur est de trois ans au grand maximum. Si bien qu'il peut y avoir des dérives

J'ai été proche du renouveau plusieurs année (communauté de l'Emmanuel) avant de rejoindre une communauté monastique. J'ai donc participé à des groupes de prière charismatique. Si les charismes sont les bienvenus, ils sont dicernés par un "noyau" de laïcs et prêtres qui ont autorité et veillent à ce qu'il n'y ait pas de débordement

Pour moi, le renouveau charismatique a été le point de départ de ma vie spirituelle et m'a beaucoup apporté

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » ven. 09 juin 2006, 9:48

Le plus grand problème des protestants est la multiplication à l'infini d'églises. Je vois deux causes à cet émiettement :

1-Chacun peut faire sa petite interprétation personnelle du message de Notre Seigneur et entrainer des "fidèles".
2- Des facteurs non religieux sont tout aussi importants : communautarisme, intérêts financiers, intérêts personnels ...

Dans le cas des protestants algériens ce phénomène a été signalé. Une partie des pasteurs algériens s'est formée sur le tas avec les conséquences que l'on imagine. Heureusement que la situation s'améliore. Les principales églises protestantes en sont tout à fait conscientes et essayent de "re-former" les fidèles. Mais c'est bien difficile au siècle du "relativisme" etc ..... Ce phénomène touche, aussi, l'Eglise catholique où le "dogme" est souvent alègrement piétiné. Heureusement que nous avons le Saint Père et le Vatican pour tenter de séparer le bon grain de l'ivraie.

C'est pourquoi il me semble très important d'écouter notre Pape et se suivre fidèlement ses directives.

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Message non lupar monachorum » ven. 09 juin 2006, 12:30

"Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église... je te donnerai les clefs du Royaume des cieux » (Mt 16,18-19)"

Voilà pourquoi il faut obéïr au Souverain Pontife.


En Christ,

"Monachorum"

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » ven. 09 juin 2006, 13:24

Laiglejo,

Le RCC me semble être composé de nombreuses communautés qui peuvent avoir des vocations et des approches différentes les unes des autres. Le parcours que tu nous décris me parait, comment m'exprimer justement !, sympathique. De toute façon, comme dit plus haut, l'Eglise doit, pour le moins, accompagner ces nouvelles communautés.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Message non lupar jean_droit » jeu. 15 juin 2006, 9:08

De Zenit :

................

P. Cantalamessa : Le Renouveau Charismatique est la « résurgence du christianisme des origines »
Entretien avec le prédicateur de la Maison pontificale

ROME, Mercredi 14 juin 2006 (ZENIT.org) - A la base du Renouveau charismatique catholique (RCC) se trouve « une expérience joyeuse de la grâce de Dieu » qui conduit le chrétien à puiser à la richesse du christianisme non « par obligation ou par la force mais parce qu’il se sent attiré », a affirmé le père Raniero Cantalamessa, OFM cap.

Le prédicateur de la Maison pontificale a prononcé ces paroles le 4 juin dernier, dimanche de la Pentecôte, à Marino (Italie) en présence de plus de 7000 membres du RCC venus du monde entier pour participer à une rencontre qui avait pour thème : « Mon âme exalte le Seigneur ».

Cette rencontre était organisée par l’ICCRS dans le cadre de la préparation du 40ème anniversaire du RCC qui aura lieu en février 2007.

Le père Cantalamessa a expliqué que dans la Bible l’Esprit Saint se révèle de deux manières différentes : une manière appelée « charismatique » c’est-à-dire que « l’Esprit Saint accorde des dons particuliers » non pas pour le « progrès spirituel » ou comme « récompense pour la propre sainteté » de celui qui les reçoit, mais pour « édifier la communauté » ; une autre manière d’agir de l’Esprit est appelée « transformante ou sanctifiante », c’est-à-dire qu’elle est basée sur la transformation de la personne si bien que celle qui en fait l’expérience en ressort régénérée et revêtue d’une « vie nouvelle ».

« Cette action transformante de l’Esprit est une expérience, et non une idée de la grâce », a-t-il expliqué.

Le père Cantalamessa a ajouté que « ces deux manières d’agir de l’Esprit Saint que nous avons vues dans toute la Bible et du jour de la Pentecôte à aujourd’hui , se sont manifestées de manière saisissante dans le Renouveau charismatique ».

Il a expliqué que le Renouveau charismatique a ainsi fait « réapparaître dans l’Eglise les charismes de la Pentecôte, qui s’étaient perdus », et a constitué d’une certaine manière « la réponse de Dieu à la prière du pape Jean XXIII pour une nouvelle Pentecôte » faite au début du Concile Vatican II.

Interrogé par Zenit en marge de cette rencontre, le père Cantalamessa raconte son expérience personnelle liée au Renouveau charismatique et explique ce que ce « courant de grâce » peut apporter à l’Eglise et au monde aujourd’hui.

Zenit : Dans l’Evangile de Jean Jésus répond aux questions de Nicodème en affirmant que « l’Esprit souffle où il veut » (Jn 3, 8). Pensez-vous qu’il soit possible d’interpréter la direction dans laquelle souffle l’Esprit Saint ?

P. Cantalamessa : Dans son homélie pour la Veillée de la Pentecôte le pape a dit une chose très belle en commentant ces paroles de l’Evangile de Jean. Il a dit effectivement que l’Esprit « souffle où il veut » mais il a précisé que l’Esprit ne souffle jamais de manière désordonnée, contradictoire. Nous avons derrière nous toute la tradition de l’Eglise, la Doctrine des docteurs de l’Eglise, le Magistère de l’Eglise, pour discerner quels charismes sont valides et quels charismes ne le sont pas. Il peut arriver qu’au départ il y ait des charismes qui fassent beaucoup de bruit, qui attirent beaucoup l’attention mais qui avec le temps se révèlent sans fondement. L’Eglise est comme l’eau : elle reçoit tous les corps, mais les vrais, les corps solides, elle les accueille en son sein, alors que les autres, elle les laisse à la superficie. Les charismes qui sont vides, qui ne sont que manifestation extérieure, restent à l’extérieur de l’Eglise.

Zenit : Selon vous, dans le contexte actuel, les Mouvements ecclésiaux sont-ils davantage appelés à un élan d’évangélisation, à un engagement dans le dialogue œcuménique ou à combattre la sécularisation ou la crise de la famille ?

P. Cantalamessa : Je suis convaincu, comme le pape s’est également déclaré convaincu, que les Mouvements sont une grâce de l’Eglise d’aujourd’hui ; une réponse adaptée au monde d’aujourd’hui, au monde sécularisé, à un monde où les prêtres et la hiérarchie n’arrivent plus à entrer et qui a donc besoin des laïcs. Ces Mouvements de laïcs sont insérés dans la société, ils vivent au milieu des autres. Je pense par conséquent qu’ils ont une tâche extraordinaire et que grâce à Dieu, il ne s’agit pas d’une utopie pour l’avenir mais de quelque chose que nous voyons de nos propres yeux car les Mouvements ecclésiaux sont aux avant-postes de l’évangélisation, ils sont présents dans les œuvres caritatives, et génèrent un large éventail d’activités. Le fait est que ces Mouvements donnent aux chrétiens une motivation nouvelle et leur font redécouvrir la beauté de la vie chrétienne et les préparent ainsi à assumer des tâches d’évangélisation, d’animation pastorale et de l’Eglise.

Zenit : En deux mots, comment êtes-vous entré en contact avec le Renouveau ?

P. Cantalamessa : Ce n’est pas moi qui suis entré en contact, Quelqu’un m’a pris et m’y a conduit. Lorsque je priais les Psaumes j’avais déjà auparavant le sentiment qu’ils avaient été écrits pour moi. Puis lorsque je suis allé de Convent Station dans le New Jersey, au Couvent des Capucins de Washington je me sentais attiré par l’Eglise comme par un aimant. Ceci était une découverte de la prière, et il s’agissait d’une prière trinitaire. Le Père semblait impatient de me parler de Jésus et Jésus voulait me révéler le Père. Je crois que le Seigneur m’a fait accepter, après une grande résistance l’effusion de l’Esprit puis, de nombreuses choses sont venues avec le temps. J’enseignais l’histoire des origines chrétiennes à l’Université catholique de Milan puis j’ai commencé à prêcher, jusqu’en 1980 lorsque je suis devenu prédicateur de la Maison pontificale.

Zenit : Dans le panorama des nombreux Mouvements ecclésiaux, quelle contribution particulière le Renouveau charismatique catholique peut-il apporter à l’Eglise ?

P. Cantalamessa : D’une certaine manière nous sommes très humbles et discrets : nous n’avons pas de pouvoir, nous n’avons pas de grandes structures, nous n’avons pas de fondateur, mais le Renouveau charismatique catholique est celui qui, par exemple, parmi tous les Mouvements ecclésiaux, s’intéresse le plus à la théologie. Il y a en effet une demande sur l’Esprit Saint dans le Renouveau charismatique. Tous les grands traités des théologiens sur l’Esprit Saint parlent en effet du Renouveau car il ne s’agit pas d’une spiritualité à côté d’une autre, mais de la résurgence du christianisme des origines, qui était celui des Apôtres. Je crois que son objectif n’est pas limité à un secteur en particulier mais plutôt à l’animation de l’Eglise. Le Renouveau ne devrait pas conduire à constituer des groupes, des Eglises. Malheur s’il en était ainsi ! Il devrait être, comme le disait le cardinal Leo Joseph Suenens, un courant de grâce qui se perd dans la masse de l’Eglise.
ZF06061407

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Le mouvement charismatique

Message non lupar jean_droit » dim. 15 juin 2008, 6:42

Si le mouvement charismatique n'est pas très répandu en France, il est des pays où il est devenu "incontournable" comme on dit. Je pense, bien sûr, d'abord au Brésil où les charismatiques sont nombreux à travers des oeuvres laïques ou à travers des congrégations. Il existe même plusieurs forum charismatiques.

Sur celui auquel je participe je viens de voir un lien avec un blog charismatique qui contient une vidéo youtube américaine sur l'histoire du mouvement charismatique à travers les différents papes qui se sont succédés.

C'est en américain, bien sûr, mais c'est intéressant : http://diasimdiatambem.wordpress.com/20 ... ismaticos/

Wagner Moura
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : dim. 15 juin 2008, 16:48

Re: Le mouvement charismatique

Message non lupar Wagner Moura » lun. 16 juin 2008, 3:06

Cher ami Jean,

Merci par link pour mien blog. Le mouvement charismatique du Brésil est en France aussi. Tu connaissez la Communauté Shalom? http://www.comshalom.org/francais/index.php Ce sont de charismatiques Brésiliens qui travaillent pour fortifier la Culture de Pentecostes dans de divers pays, comme la chérie France.

Au Brésil, actuellement, le mouvement charismatique travaille dans la défense de la vie. C'est un travail amateur, encore. Mais je crois qu'aux peu il se fortifiera avec l'aide du puissant groupe national dans défense de la vie que nous avons dans le pays. Comme c'est en France ? Le mouvement pour là vie a beaucoup de catholiques ? Il a charismatiques?

Je participe du comité national de communication du mouvement charismatique du Brésil. Dans mon pays le mouvement s'organise dans "Ministères". Nous avons le Ministère de la Cure, le Ministère de la Jeunesse, le Ministère de la Promotion Humaine, le Ministère de la Communication et autres.

Être un pays étendu il a fallu organiser le mouvement de cette forme. Dans mien blog (l'Possible et Extraordinaire) les sujets "pour là vie" sont constants. Au Brésil, actuellement, il a y eu un printemps de blogs "pour là vie". Initiatives de catholiques et non-catholiques compromises dans le combat à l'avortement.

J'ai mis dans mon blog une vidéo au sujet de la marche anti-avortement que vous avez eue chez la France. Jetez un coup d'oeil: http://diasimdiatambem.wordpress.com/20 ... ur-la-vie/

Serait heureux d'avoir des contacts avec les groupes catholiques pour là vie. Il pardonne mon Français, utilisation un traducteur électronique pour parler avec vous. Ils quand ils voudront entrent dans contact : opossiveleoextraordinario@gmail.com

Merci beaucoup!

Wagner Moura


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci, VexillumRegis et 9 invités