Le Renouveau charismatique catholique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Le mouvement charismatique

Message non lupar jean_droit » lun. 16 juin 2008, 6:33

Bom dia ! Que Deus seja com vocé !

Les mouvements pour la VIE ne manquent pas en France et il me semble que qu'ils se renforcent même si, comme toujours, on aurait besoin de plus de coordinations. La défense de la Vie progresse en France. Je n'ai pas le temps de voir mais sur ce forum il doit y avoir des discussions sur le sujet et des références à des sites français.

Question : Vous envoyez ce message de France ou du Brésil ?

Wagner Moura
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : dim. 15 juin 2008, 16:48

Re: Le mouvement charismatique

Message non lupar Wagner Moura » mar. 17 juin 2008, 5:03

Bonjour!

Dieu soit avec toi! :-)

Actuellement je suis au Canada en apprendre anglais. Et tu ? Où tu es ? Je suis satisfait de savoir qui grandissent les mouvements contre l'avortement en France ! Merci informer.

Olivia
Barbarus
Barbarus

Avis sur le Renouveau Charismatique

Message non lupar Olivia » lun. 11 août 2008, 9:36

Bonjour!
J'ai suivi un groupe de prière dans le Renouveau Charismatique depuis 2006.La vie de prière (louange, adoration,...), les formations (bibliques, spirituelles,...) m'interessent beaucoup mais à chaque fois que je participe à des "disant réunion de prière" où les gestes (danses, voir des personnes qui veulent vomir,des gens qui crient - qui pleurent ,...) que je juge trop compliqués quelques fois ne me laissent pas avancer.

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar Hélène » lun. 11 août 2008, 13:00

à chaque fois que je participe à des "disant réunion de prière" où les gestes (danses, voir des personnes qui veulent vomir,des gens qui crient - qui pleurent ,...)
<:

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce groupe ?

Union de prière,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar François-Xavier » lun. 11 août 2008, 13:53

Sans préjuger de la valeur de ce groupe du prière, et sans en tirer non plus des avis définitifs sur le renouveau charismatique, je vous invite à regarder ce qu'en dit Mère Cécile, osb (je l'ai déjà citée sur un autre fil, mais bon c'est très valable il me semble comme enseignement) :
A lire assidûment les vies des Pères et des grands contemplatifs anciens, on est frappé du silence presque absolu gardé par eux sur les effets extérieurs de la contemplation surnaturelle. On dirait des accidents dont ils ne tiennent aucun compte, parce qu’ils n’ont nulle valeur ni en eux-mêmes, ni comme démonstration. Pour ces maîtres, l’union à Dieu, la vraie Sainteté, consiste dans la pratique héroïque des vertus théologales et cardinales. Tout le reste ne semble mériter aucune mention, et c’est à peine si leurs écrits y font une quelconque allusion. Saint Jean de la Croix, bien que moderne, appartient à cette admirable école, qui a l’avantage de soustraire la sainteté aux inquisitions irrévérencieuses d’une science matérialisée.

L’insistance exagérée sur les phénomènes surnaturels, de ravissement et autres que présente la vie des saints constitue un péril et prépare de dangereuses illusions. Sans doute, en signalant les faits extraordinaires, on appuie, avec beaucoup de raison, sur le danger auquel on s’expose en aspirant à ces sortes de grâces. Cependant, il y a là une vraie contradiction. Si elles constituent la sainteté, si elles en ont, sinon les causes au moins les essentiels indices, comment interdire aux âmes de les estimer et de les désirer ? La sainteté est pour le chrétien plus que désirable ; elle doit être le terme de nos meilleures et de nos plus salutaires ambitions, d’après l’encouragement de Notre Seigneur lui-même : Estote perfecti, sicut et Pater vester caelestis perfectus est. Comment désirer la fin sans désirer les moyens ? Il y a là une subtile tentation, puisée dans des idées inexactes ; il y a aussi un danger d’illusion et une porte ouverte aux supercheries de l’ennemi.

Danger d’illusion, parce que l’estime des faits extraordinaires les appelle et les provoque. Le tempérament physique, l’affaiblissement ou le manque d’énergie et d’empire sur soi peuvent aussi prédisposer un individu à certains phénomènes, en dehors de la cause sainte qui les produit ordinairement. En outre, il est de rigoureuse expérience que, sous l’action divine elle-même, ces sortes de grâces opèrent des effets très différents selon le sujet qui les reçoit. Si les âmes sont de même étoffe, les trempes physiques sont de réaction très diverse. Les unes se laissent trop facilement emporter aux impressions surnaturelles, et par là excitent, entretiennent, et restituent, dans une certaine mesure, l’état ressenti. Qu’un directeur imprudent admire ces effets comme les indices de faveurs surnaturelles enviables, il cause à ces âmes un très grand détriment ; et, si elles mêmes les estiment, non seulement elles se nuisent, mais encore elles ruinent leur corps sans aucun profit pour la vie spirituelle. Plus d’un avortement surnaturel n’a pas d’autre origine.

De son côté, le démon, attentif à faire tomber les âmes et à plagier Dieu, s’empresse d’exploiter largement toute estime, tout amour, toute recherche de ces phénomènes que l’action de Dieu peut faire éclore, mais qui appartiennent à un monde où le démon trouve accès. Quelle félicité que le « singe de Dieu », comme l’a appelé Tertullien, d’avoir pour innocent complice de ses supercheries un serviteur ou une servante de Dieu, peu trop en garde contre ce qui dans la grâce, a un ressentiment extérieur, sensible et physique ! Quel contentement pour lui de faire perdre son temps et sa santé à une créature qui pourrait, avec plus de vigueur et de saine vie spirituelle, lui porter des coups redoutables !

Disons encore que le mot extraordinaire n’est point synonyme du mot surnaturel ; la distinction à faire entre les deux est très importante. La vision intuitive, qui est le terme dernier du surnaturel, ne saurait être taxée d’extraordinaire, puisqu’elle vient de la part de tous ceux qui sont sauvés. Ainsi une grâce d’union peut être très élevée, sans revêtir une forme extraordinaire, tandis que certaines grâces extraordinaires n’entraînent pas avec elles l’union divine. Saint Jean de la Croix, qui se montre impitoyable contre la recherche de visions, des extases, voire même du don des miracles, ne dit nulle part qu’il ne faut pas aspirer à l’union avec Dieu, puisque c’est , au contraire, pour la rendre plus parfaite qu’il conseille de ne pas s’attarder aux procédés par lesquels il plaît à Dieu de la réaliser. C’est comme s’il recommandait de ne point perdre son temps à regarder la magnificence des salles d’un palais royal, tant qu’on n’a pas atteint l’appartement où réside le roi.

Il sera toujours légitime d’aspirer à l’union avec Dieu qui est notre fin, sans désirer pour cela les voies extraordinaires et les phénomènes, qui, quelquefois y conduisent, mais qui ne sont pas indispensables, et même disparaissent peu à peu, lorsque l’âme atteint le point culminant de la vie surnaturelle.
Dernière édition par François-Xavier le lun. 11 août 2008, 15:00, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar Raistlin » lun. 11 août 2008, 14:25

Bonjour!
J'ai suivi un groupe de prière dans le Renouveau Charismatique depuis 2006.La vie de prière (louange, adoration,...), les formations (bibliques, spirituelles,...) m'interessent beaucoup mais à chaque fois que je participe à des "disant réunion de prière" où les gestes (danses, voir des personnes qui veulent vomir,des gens qui crient - qui pleurent ,...) que je juge trop compliqués quelques fois ne me laissent pas avancer.
Bonjour Olivia,

Je fais partie de la Communauté de l'Emmanuel, communauté reconnue par le Vatican et inscrite dans la mouvance du renouveau charismatique.

Tout d'abord, je n'ai encore vu personne danser, vomir, crier, pleurer, etc... Certes, la louange est très expressive (dans le sens où on chante tous debout, parfois en levant les mains au ciel), mais les charismes reçus n'ont rien à voir avec ces phénomènes.

Ensuite, je sais que plusieurs groupes qui s'inspirent du renouveau charismatique germent ici et là. Et parfois, on observe en effet des choses étranges (on m'a rapporté le cas de jeunes qui entraient en transe après une prière et qui riaient de manière, hum... "diabolique") qui s'éloignent des charismes tels qu'ils sont mentionnés dans le Nouveau Testament. Je pense que comme dans beaucoup de choses, le discernement est nécessaire et - encore une fois - l'Eglise reste le seul juge vraiment fiable.

Si vous souhaitez "expérimenter" (ouh ! le vilain mot) le renouveau charismatique tel qu'il est vécu dans l'Eglise catholique, je vous conseille donc de vous rapprocher de la Communauté de l'Emmanuel.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar Hélène » lun. 11 août 2008, 15:23

François-Xavier, ce texte est génial... hum, je veux dire inspiré. :hypocrite: Je peux vous le voler ?
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar François-Xavier » lun. 11 août 2008, 15:36

François-Xavier, ce texte est génial... hum, je veux dire inspiré. :hypocrite: Je peux vous le voler ?
Allez, y volez, le !!!! Je vous recommande chaudement également le reste du livre, surtout pour vous qui êtes "bénédictine" ! C'est un véritable trésor : La vie spirituelle et l'oraison, selon la Sainte Ecriture et la Tradition monastique, par Mme Cécile Bruyère, osb, Solesmes.

C'est - je n'exagère pas - le meilleur livre de spiritualité que j'ai lu jusqu'à aujourd'hui. Cela donne une idée de ce que fut Mère Cécile : une Ste Thérèse d'Avila du XIX°. A chaque fois que je le reprends cela me "secoue" de façon forte et me sort de ma torpeur spirituelle !

Que de l'excellent :

Image
LA VIE SPIRITUELLE ET L'ORAISON

Ce livre n'a aucune prétention à la science ou à l'érudition ; il ne contient aucune nouveauté ; s'il avait une ambition, ce serait au contraire d'être tout entier traditionnel et antique. Le but de son auteur serait pleinement atteint, si Dieu daignait se servir de ces pages pour faire jaillir quelques étincelles de l'Esprit divin dans des âmes qui le cherchent au milieu de la nuit du temps présent.

Ce n'est point aux âmes superficielles, ni aux esprits légers et engagés dans les sollicitudes mondaines que ce livre s'adresse. Ceux-là seraient sans doute portés à sourire, si l'on abordait devant eux les matières qui font l'objet de ce traité : l'oraison, la contemplation, leur paraissent tout au plus l'effort d'une pieuse rêverie ; il y a là simplement à leurs yeux une inutilité que les meilleurs appellent innocente, et que les autres assimileraient volontiers ou bien à une affection cérébrale, ou même aux phénomènes bizarres que produisent parfois le fanatisme ou l'illusion.

Qu'on ne s'étonne donc pas de trouver dans ces pages beaucoup plus de principes que de sentiments ; des vérités plutôt destinées à favoriser l'action qu'à satisfaire l'esprit. L'auteur n'a point cherché à donner un aliment à la curiosité, même la plus légitime, mais à faire croître dans les âmes le désir de s'unir, dès ce monde, à Dieu, pour la gloire du Père, du Fils et du Saint Esprit, qu'elles doivent contempler éternellement.

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar Hélène » lun. 11 août 2008, 16:56

Allez, y volez, le !!!! Je vous recommande chaudement également le reste du livre, surtout pour vous qui êtes "bénédictine" ! C'est un véritable trésor : La vie spirituelle et l'oraison, selon la Sainte Ecriture et la Tradition monastique, par Mme Cécile Bruyère, osb, Solesmes.
Merci... il y a de ces petits trésors dans la tradition catholique...
C'est - je n'exagère pas - le meilleur livre de spiritualité que j'ai lu jusqu'à aujourd'hui. Cela donne une idée de ce que fut Mère Cécile : une Ste Thérèse d'Avila du XIX°. A chaque fois que je le reprends cela me "secoue" de façon forte et me sort de ma torpeur spirituelle !
J'ai cru reconnaître effectivement l'esprit de Thérèse d'Avila et saint Jean de la Croix...c'est bien sûr le même Esprit Saint qui inspire et donne les intuitions spirituelles excellentes aux saints pour nos âmes. Si c'est comme ça... je vais tenter de me procurer cet ouvrage. C'est si important de trouver des textes pour aider ceux qui cherchent les manifestations surnaturelles extraordinaires. Comme disait Thérèse, il vaut mieux les ignorer car, même si elles viennent de Dieu, le diable peut les récupérer pour tromper une âme orgueilleuse et facilement impressionnable. La preuve de l'avancement d'une âme n'est pas les grands élans et les transports mystiques mais la charité envers le prochain et l'humilité (la vraie et non l'humilité orgueilleuse). C'est cela qui vérifie la qualité de notre prière.

Merci beaucoup pour la référence.

Union de prière,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar jean_droit » mar. 12 août 2008, 13:12

Il existe de nombreux groupes charismatiques qui s'expriment souvent de façon différente. L'Emmanuel est celui qui nous convient le plus à nous français.

Mais d'autres groupes peuvent avoir une spiritualité différente et s'exprimer de façon différente. Si vous voyiez ma femme danser en écrasant le démon, si vous la voyiez danser en mimant une aspersion dans le sang du Christ certains seraient choqués et pourtant, à mes yeux, c'est la manifestation d'une foi intense et authentique toute orientée vers Notre Seigneur.

Au Gabon ma femme faisait partie des Béatitudes. Critiquées, souvent, en France. Un prêtre traditionnaliste m'a pourtant dit la semaine dernière qu'heureusement que les Béatitudes étaient présentes au Gabon pour empêcher l'Eglise de sombrer après le départ des spiritains.

J'ai assisté, en milieu évangélique, à des scènes de transes. Cela peut choquer et cela me choque. Mais je crois avoir lu que des saints et des saintes pouvaient accéder à des états second.

BenBornAgain
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : sam. 05 janv. 2008, 0:40
Localisation : Dans la lointaine Amérique
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar BenBornAgain » dim. 17 août 2008, 0:34

Il me semble qu'il est un peu tendancieux se réduire l'expérience charismatique à une "tendance", une "sensibilité" qui serait hautement susceptible de dériver et dont, au fond, il vaudrait mieux se prémunir.
La vie charismatique est partie intégrante de la révélation biblique, de l'expérience spirituelle de l'Eglise et de son enseignement. On ne peut donc en aucun cas la mettre de côté sans mettre en danger une composante essentielle de la vie baptismale. Car il ne s'agit pas avant tout de telle ou telle manifestation, mais bien l'expérience d'une rencontre personnelle et intime avec le Saint Esprit.
Dieu est vivant et lorsqu'il se manifeste dans la vie de quelqu'un, il est normal qu'il y ait des manifestations. Si on ne voulait retenir que les manifestations qui ne dérangent pas nos sensibilité occidentales, on se mettrait alors dans l'attitude de dire à Dieu comment Il doit agir...
Si je comprends et encourage le discernement des manifestations, je ne peux que faire le constat que souvent ce qui fait problème, c'est le fait même que Dieu agisse de manière visible, et c'est dramatique que des chrétiens le refusent...

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 670
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar Olivier JC » mar. 19 août 2008, 13:41

Bonjour,

Il faudrait peut-être remettre quelques pendules à l'heure. L'Eglise n'est pas charismatique depuis le jour où le pentecôtisme a été importé en son sein. L'Eglise est pour ainsi dire consubstantiellement charismatique, elle l'a toujours été et elle le sera toujours.

Que certaines manifestations de l'Esprit Saint réapparaissent en ces temps, c'est un fait dont on ne peut que se réjouir. Est-ce un signe des temps, ou simplement le fait que l'Eglise y est plus attentive que par le passé, la question reste ouverte.

Mais il ne faudrait pas, comme cela arrive malheureusement souvent, échouer sur ces deux écueils :

1) Le premier qui consiste à distinguer une Eglise institutionnelle, avec laquelle il faut bien faire, et une Eglise charismatique, vécue sinon conçue comme la véritable Eglise. L'Eglise est UNE, même si la main ne ressemble pas au pied. On voit souvent une certaine "idéalisation" de la communauté, qui me semble tout à fait dommageable.

2) Le second consiste à s'attacher à ces manifestations sensibles qui parsèment ce qu'il est convenu d'appeler le "renouveau" charismatique. Combien reviennent d'une retraite ou d'un camp organisé par telle Communauté (Emmanuel, Béatitudes, Shalom, Chemin Neuf ou que sais-je encore) gonflé à bloc et plein d'enthousiasme... et se dégonflent en voyant le contraste particulièrement marqué qui existe entre la vie communautaire (surtout dans ces moments particulièrement intenses émotionnellement) et la vie paroissiale. Il y a un passage de l'Evangile qui parle de ça : l'histoire de la graine qui tombe sur le chemin et qui meurt rapidement...
J'en soupçonne beaucoup de rechercher avec avidité l'émotionnel. Pourquoi pas : il faut bien démarrer par quelque chose. Dieu ne fait pas autrement. Mais la transition laisse à désirer avec la vie quotidienne.
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

BenBornAgain
Censor
Censor
Messages : 107
Inscription : sam. 05 janv. 2008, 0:40
Localisation : Dans la lointaine Amérique
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar BenBornAgain » mar. 19 août 2008, 17:46

Il est clair que s'attacher aux manifestations sensibles dénote autant d'immaturité spirituelle que de les rejeter en raison d'une fausse pureté d'intention.
L'Eglise est à la fois institutionnelle et charismatique. Le Saint Esprit qui l'anime travaille non seulement à travers les sacrements, mais aussi au travers des charismes, les sacrements étant donnés à la communauté des croyants pour le bien de chacun de ses membres, les charismes étant donnés à chaque membres pour le bien de toute la communauté.
Le St Esprit, et l'on trouve cela dans l'Ecriture, oeuvre dans deux domaines, celui de la sanctification et celui de la vie charismatique. St Paul fait la synthèse de ces deux lignes d'action en parlant d'abord des charismes, puis de la charité (c'est à dire la vie dans l'action sanctificatrice du St Esprit 2 Tite 2, 13; 1 P 1, 2). Or, en montrant la supériorité de la charité, il reconnait la nécessité de ces deux dimensions, qui viennent du même Esprit et qui tendent vers le même but, la construction du Corps du Christ.

Si il est évident que l'exercice des charismes doit passer le test du discernement biblique et ecclesial, le fait même que les charismes doivent être exercés est l'enseignement très clair des Ecritures et du Magistère:

"En outre, le même Esprit-Saint non seulement sanctifie le Peuple de Dieu, le conduit et l'orne de vertus au moyen des sacrements et des ministères mais, "en distribuant à chacun ses dons comme il lui plaît" (I Cor. 12, 11), il dispense également, parmi les fidèles de tout ordre, des grâces spéciales qui les habilitent à assumer des activités et des services divers, utiles au renouvellement et à l'expansion de l'Eglise, suivant ces paroles: "A chacun la manifestation de l'Esprit est donnée en vue du bien commun" (I Cor. 12, 7). Ces charismes, qu'ils soient extraordinaires ou plus simples et plus répandus, sont ordonnés et adaptés d'abord aux besoins de l'Eglise: ils doivent donc être accueillis avec gratitude et joie spirituelle" Lumen Gentium 12

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Avis sur le renouveau

Message non lupar Hélène » mar. 19 août 2008, 18:00

Excusez-moi...

Il ne s'agit en rien dans ce fil de rejeter les charismes ni les manifestations spirituelles. Relisez le premier message d'Olivia où elle parle de "personnes qui veulent vomir,des gens qui crient - qui pleurent ,..."

Je doute que vouloir vomir et crier soient des charismes...

Car les fruits de l'Esprit sont la bonté, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi (Galates 5,22).

Cordialement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Avis sur le Renouveau Charismatique

Message non lupar jean_droit » mer. 20 août 2008, 8:24

Il ne faut pas douter, Hélène, de ceux qui manifestent bruyamment leur foi. C'est leur façon de s'exprimer même si ce n'est pas la notre. Quand ma femme, hier, à appris le viol de sa nièce elle s'est mise, aussitôt, à prier à voix forte à l'arrêt du bus. Très peu de français "de souche" feraient de même. Et, comme toujours, cette manifestation de foi a été appréciée. Et ma femme fut entourée par sympathie et par respect pour sa foi..


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci et 2 invités