"Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Elric
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mars 2010, 17:25

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Elric » jeu. 01 mars 2018, 12:36

L'apostasie généralisée n'est pas, selon moi, liée à la manière dont l'Eglise enseigne. Elle s'apparente à une traversée du désert pour les occidentaux ayant pour fondement un rationalisme qui a épousé le matérialisme le plus strict.
Nous sommes TOUS des St Thomas en puissance. La différence est que certains d'entre nous, après expérience, ne peuvent plus croire comme un dogme au fait que tout n'est que contingence.
Après le miracle de Fatima, combien de spectateurs étaient encore athées ?
L'homme est ainsi fait qu'il demande sans cesse des signes, tous les jours, et que même en présence de ces signes, il ne peut s'empêcher de penser: et si au fond tout cela n'était qu'un jeu de mon esprit, un tour de passe passe ou un pur hasard ?
L'homme occidental a poussé ce doute à sa plus extrême limite. La métaphysique elle-même en est morte, car il n'y a pour lui tout simplement rien en-dehors ou au-delà de la physique.
L'air du temps est chargé de ce matérialisme qui balaye tout devant lui.
Nous ne croyons plus qu'aux signes visibles, mesurables, quantifiables, évidents, et surtout reproductibles. Le reste n'est qu'un jeu de l'esprit, ou une contingence. Je ne peux pas reproduire Padre Pio, ou un miracle de Lourdes, donc cela n'existe pas. C'est "autre chose" que la science expliquera bientôt grâce à la matière.
Cette situation est catastrophique pour la vie de l'esprit de nos peuples, et sauf intervention divine, notre foi ne survivra pour le moment qu'en marge de la société, dans de petites communautés, réduites à quelques familles, maintenant la flamme dans les ténèbres.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1797
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Trinité » jeu. 01 mars 2018, 20:17

Bonjour Elric.

Très bon constat ...rationnel... ;) *
Il est évident que le divin et le mystique ne sont plus à l'ordre du jour...si l'on peut s'exprimer ainsi...

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Relief » ven. 02 mars 2018, 13:32

Cette situation est catastrophique pour la vie de l'esprit de nos peuples, et sauf intervention divine, notre foi ne survivra pour le moment qu'en marge de la société, dans de petites communautés, réduites à quelques familles, maintenant la flamme dans les ténèbres.
Bonjour Eric,

La situation sera très difficile mais pas à ce point.
Comme on a pu le voir sur un autre fil, d'ici à quelques décennies le socle de catholiques pratiquants ne devraient pas descendre sous les 700.000 personnes pour 80 millions d'habitants en France, soit 0,9 % de catholiques pratiquants.
Notre situation sera similaire à celle des Français-juifs aujourd'hui avec un petit nombre de lieu de culte. Mais d'ici là, bien des choses peuvent se produire. L’Éternel ne délaissera point son peuple et n’abandonnera point son héritage (Psaume 94:14).
Dernière édition par Relief le ven. 02 mars 2018, 21:17, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : en chemin vers le baptême
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Fleur de Lys » ven. 02 mars 2018, 13:55

petite question:

Est-ce que ça vous dérange quand il y a des concerts ou des animations dans des églises? Meme si ce n'est pas chrétien, sans être biensûr un concert de métal satanique!
Je trouve que ça permet aux bâtiments de vivre, et aux gens de conserver un attachement au moins culturel avec l'église (église en tant que monument, témoignage de la foi chrétienne).


Peut-on mettre en cause la "révolution télé" dans la perte de Foi de nos contemporains? Du moins dans son accélération? Formidable outil de propagande qui ne dit pas son nom, la télé remplit l'esprit, le sature d'informations, l'influence. Les images sont plus puissantes que les mots.

Elric
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mars 2010, 17:25

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Elric » ven. 02 mars 2018, 15:36

Je n'ai pas d'avis tranché sur la question. J'ai déjà assisté à des concerts dans des églises, cela ne me pose pas de problème en soi. Par contre cela ne fait venir strictement aucun fidèle supplémentaire et ne participe à aucune conversion particulière. Vous pourriez transformer le perron de l'Eglise en station de bus avec pour nom "station St machin", ce serait pareil.
je me souviens d'un prêtre dans un édito qui se félicitait que les jeunes continuent de se réunir devant son église pour se donner rendez-vous. C'est de l'aveuglement. Les églises ne se sont pas construites pour servir de point relais ou de théâtres.

Pour ce qui est de la "révolution télé", la télé n'a été qu'un moyen, un media, au service de la révolution libérale-libertaire. Elle est déjà dépassée aujourd'hui, à l'ère du numérique, où les plus jeunes s'informent et se divertissent beaucoup plus sur internet. La population en France étant âgée ça ne se ressent pas encore beaucoup, mais ce sera de plus en plus le cas à l'avenir. Or ce "divertissement" joue plus ou moins sur les mêmes ressorts, qu'il passe par le canal télé ou smartphone. La télé en elle-même aurait pu servir à éduquer les foules en retransmettant les cours du collège de France. Ce ne fut pas la télé le problème, mais ce qu'on en a fait.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Relief » ven. 02 mars 2018, 17:09

Est-ce que ça vous dérange quand il y a des concerts ou des animations dans des églises? Meme si ce n'est pas chrétien, sans être biensûr un concert de métal satanique!
Je trouve que ça permet aux bâtiments de vivre, et aux gens de conserver un attachement au moins culturel avec l'église (église en tant que monument, témoignage de la foi chrétienne).
A partir du moment où ces concerts et animations ne sont pas en lien avec la messe, ils n'ont pas lieu d'être. L’église est un lieu consacré, ce n'est pas juste un bâtiment.
Et puis, souvent, hors messe, il y a la présence réelle du Christ. Cette présence est indiquée par une petite lumière rouge ; derrière elle se trouve le tabernacle contenant un ciboire avec les hosties consacrées.
Je rajouterai que dans les pays où la foi est vive, les églises ne sont jamais utilisées pour autre chose que pour la gloire de Dieu, et cela doit être ainsi tant qu'il n'y a pas eu désacralisation officielle par l’évêque avec retrait des reliques et objets sacrés.

Quant à l'attachement de la population à l'édifice, il sera d'autant moins fort que cette même population pensera qu'une église vaut un autre monument car il peut s'y dérouler les mêmes choses profanes. C'est donc contre-productif et c'est à coup sûr enlever le respect intuitif que peuvent avoir les gens pour les édifices religieux.

Peut-on mettre en cause la "révolution télé" dans la perte de Foi de nos contemporains? Du moins dans son accélération? Formidable outil de propagande qui ne dit pas son nom, la télé remplit l'esprit, le sature d'informations, l'influence. Les images sont plus puissantes que les mots.
Oui, la télévision a joué un grand rôle car elle a été le principal outil de diffusion de l'anticléricalisme et du matérialisme athée.

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Censor
Censor
Messages : 96
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : en chemin vers le baptême
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Fleur de Lys » ven. 02 mars 2018, 19:38

C'est que dans ma paroisse, bien active dans une grande ville, il y a régulièrement des concerts, mais de musique classique ou religieuse (gospel, musique russe, concert de Noël). Ça reste chrétien il me semble.
Et c'est l'occasion d'entrer dans l'église en famille toute athée qu'elle soit. Idem pour la visite touristique, qui je crois sauve bon nombre d'édifices.
C'est que je suis inquiète des destructions d'églises trop délabrées pour être sauvée. C'est irréversible.

Donc si le concert présente de la musique religieuse, ça peut être une forme d'évangélisation?

J'ai asssité à une "messe des peuples" il y a qqs années à l'Eglise Saint-Bernard dans un quartier très populaire (Barbès La Chapelle, Paris). Musique "jeune" après l'office et buffet partagé dans l'église, vers la porte d'entrée. Beaucoup de jeunes et d'enfants qui dansaient. (Beaucoup d'africains). Sacrilège ou nouvelle façon plus "expressive" de vivre dans l'Eglise? (Je ne sais pas si ce type de messes continue).
Dernière édition par Fleur de Lys le jeu. 08 mars 2018, 15:19, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Relief » ven. 02 mars 2018, 21:18

C'est que dans ma paroisse, bien active dans une grande ville, il y a régulièrement des concerts, mais de musique classique ou religieuse (gospel, musique russe, concert de Noël). Ça reste chrétien il me semble.
A partir du moment où il s'agit de louanges, il n'y a aucun souci. Si cela n'en est pas, alors non.
Les chants sacrés ont le pourvoir d'élever l'âme vers Dieu. Un non croyant venant écouter des chants grégoriens ou byzantins dans une église peut avoir une révélation et décider de suivre le Seigneur du jour au lendemain. Pareillement, un touriste en voyant dans une église une icône du Christ, le Christ sur la croix, ou une icône de la Vierge Marie peut être soudainement touché par la grâce. C'est le pouvoir des choses sacrées. Mais Bach ou Wagner, malgré la qualité de leur musique, n'ont pas ce pouvoir.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 266
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Alizee » ven. 02 mars 2018, 21:56

Bach n’aurait pas droit de cité dans une église ?
Qu’y a-t-il de plus chretien de musique que son Magnificat ???
Vous n’avez jamais chanté Jesus sauveur du monde à la PU ??? Encore lui...

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Relief » ven. 02 mars 2018, 22:18

Bach n’aurait pas droit de cité dans une église ?
Qu’y a-t-il de plus chretien de musique que son Magnificat ???
Vous n’avez jamais chanté Jesus sauveur du monde à la PU ??? Encore lui...
Pour la même raison qu'on ne dit pas la messe dans un auditorium.
Dernière édition par Relief le lun. 05 mars 2018, 16:17, édité 2 fois.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1797
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Trinité » ven. 02 mars 2018, 22:21

En ce qui me concerne ,je ne vois aucune objection à ce qu'il y ait dans une Eglise , n'importe quel style de musique,à condition que les textes soient respectueux!
Il y a même dans la variété ,plusieurs chansons qui mettent en exergue ,les qualités fondamentales du Chrétien ,notamment l'Amour!
On peut se poser la question ,si pendant les noces de Cana il n'y avait pas de la musique , puisque c'était pendant un mariage il est fort probable qu'il y en avait! :)

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2185
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Relief » ven. 02 mars 2018, 22:27

En ce qui me concerne ,je ne vois aucune objection à ce qu'il y ait dans une Eglise , n'importe quel style de musique,à condition que les textes soient respectueux!
Il y a même dans la variété ,plusieurs chansons qui mettent en exergue ,les qualités fondamentales du Chrétien ,notamment l'Amour!
A partir de là on peut tout faire dans une église du moment que c'est "respectueux". Un prêtre en Allemagne a fait de son église une discothèque les samedis soir. Une discothèque "respectueuse" bien sûr ;)
Au Québec, un prêtre transforme son église en skate-park le temps de quelques après-midi. Un skate-park respectueux évidemment.

On peut se poser la question ,si pendant les noces de Cana il n'y avait pas de la musique , puisque c'était pendant un mariage il est fort probable qu'il y en avait! :)
Vous pensez qu'à la synagogue il y a avait de la musique et des chants profanes ? :)
Dernière édition par Relief le ven. 02 mars 2018, 22:31, édité 1 fois.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1797
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Trinité » ven. 02 mars 2018, 22:30

En ce qui me concerne ,je ne vois aucune objection à ce qu'il y ait dans une Eglise , n'importe quel style de musique,à condition que les textes soient respectueux!
Il y a même dans la variété ,plusieurs chansons qui mettent en exergue ,les qualités fondamentales du Chrétien ,notamment l'Amour!
A partir de là on peut tout faire dans une église du moment que c'est "respectueux". Un prêtre en Allemagne a fait de son église une discothèque les samedis soir. Une discothèque "respectueuse" bien sûr ;)

On peut se poser la question ,si pendant les noces de Cana il n'y avait pas de la musique , puisque c'était pendant un mariage il est fort probable qu'il y en avait! :)
Vous pensez qu'à la synagogue il y a avait de la musique et des chants profanes ? :)
https://youtu.be/w1YyrCMMoj4

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1797
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Trinité » ven. 02 mars 2018, 22:55

Je ne parle pas évidemment de discothèque !
Jésus vivait il y a 2000 ans les coutumes étaient différentes !Je ne vois vraiment pas pourquoi le Christ s'opposerait à des chants mêmes profanes si ils évoquent des sentiments nobles de l'homme.
Dans le cadre de la messe ,c'est différent ,l'on se doit à mon avis de rester dans l'optique d'un profond receuillement avec des chants adaptés
Mais disons par exemple ,pour une cérémonie comme un enterrement puisque c'est un au revoir et ...a bientôt je pense que l'on puisse être plus ouvert à d'autres chants.
En ce qui me concerne ,j'ai été musicien toute ma vie ,et bien que maintenant je fasse partie de la chorale de l'Eglise ,je voudrais bien qu'à la fin de ma messe d'enterrement, l'on passe un ou deux chants profanes qui me touchent beaucoup!
Je pense que le Seigneur ne m'en voudra pas! :)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: "Les Cathos sont-ils de retour", l'effondrement de l’Eglise en France

Message non lupar Altior » sam. 03 mars 2018, 8:31

L’église est un lieu consacré, ce n'est pas juste un bâtiment.
C'est ça.
«Consacré», cela vient de cum sacro. On ne peut pas, en bonne conscience, monter des spectacles de musique profane dans une église pour la même raison pour laquelle on ne peut pas servir le pot au feu dans un ciboire, ni jouer au poker sur un saint autel. Mais il arrive qu'on a perdu le sens du sacré, tout comme on a perdu le sens du péché.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités