La Communauté des Béatitudes

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La Communauté des Béatitudes

Message non lupar coeurderoy » jeu. 30 déc. 2010, 12:10

Entièrement d'accord attention aux "façades" aux belles vitrines destinées à rassurer et à tromper le client : à Nouans le Fuzelier, le panneau d'entrée affichait (en 2002) "Monastère" Marthe et Marie, communauté catholique etc... or c'est un mensonge puisqu'il ne s'agit pas d'un monastère...

Quant-à servir de larbin pour le confort des leaders, je me vois encore nettoyer les crottes du chat du "Serviteur" :!: (qui avait fait ses besoins dans un local plein de bouquins : le chat, pas le Serviteur !) et surtout ramasser les papiers de bonbons jonchant le sol dans la salle télé où ses enfants (entre 10 et 16 ans tout-de-même) avaient passé la soirée à regarder la Star Ac...Sacro-sainte télé dont la clef leur était réservée...Ce n'était pas aux Béatitudes mais en Lozère, mais pour en revenir aux Béatitudes, j'ai vu là aussi, le fils d'un "Berger" très pris par la "mission" passer seul ses soirées devant un petit écran relégué pudiquement dans une cave... Désordre, intempérance, confusion et opacité je n'en démords pas : "et surtout si les retraitants posent des questions sur l'argent des familles dites que c'est indiscret !" (sic).
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Communauté des Béatitudes

Message non lupar jean_droit » sam. 28 mai 2011, 12:50

Toute petite information piquée dans le Forum catholique :

Remarque personnelle :
Il me semble que la Communauté des Béatitudes se fait plus que discrète.
Espérons qu'elle puisse renaître de sa crise car nous avons besoin de leur spiritualité.
Voilà quelques nouvelles :

http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=596719
Les évêques français aux premières loges en accord avec Rome: Suite à des épisodes pour le moins ambigus, car il y aura toujours des risques plus grands dans un communauté sans séparation stricte des hommes et des femmes, Jo CROISSANT est discrêtement parti vers l'Ouganda, tandis que Philippe MADRE a été réduit à l'état laïc. Des directions spirituelles qui ont pu être abusives, des amitiés spirituelles qui ont pu dévier, je n'entrerai pas dans les détails dont se délectent les médisants, car ce qui reste actuellemnt des Béatitudes me semble plutôt bon, après avoir passé la crise.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Communauté des Béatitudes

Message non lupar jean_droit » mar. 28 juin 2011, 11:18

Enfin un statut plus ou moins définitif :

Remarques personnelles :
C'est une grande joie, pour moi et surtout pour mon épouse, que la période de tourmente s'achève.
Il faut maintenant que la communauté des Béatitudes aille de l'avant et évangélise à tout va ou à tout vent.
Espérons que les quelques erreurs faites dans un récent passé et qui m'ont été rapportées par différentes sources directes ne se reproduisent pas.
Il est normal que monseigneur Le Gall soit nommé évêque référent mais on peut se demander s'il n'a pas bien d'autres choses à faire.
J'aimerais bien qu'elle s'implante dans mon diocèse !
Vive le charisme des Béatitudes !
Longue vie à la Communauté des Béatitudes !
Alléluia !


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... tudes.html
Nouveau statut pour la communauté des Béatitudes

En observation depuis janvier 2008, la communauté des Béatitudes sera érigée en association publique de fidèles de droit diocésain le 29 juin par Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse. Mgr Le Gall devient ainsi l’évêque référent de la communauté.

Selon Mgr Le Gall et le P. Henry Donneaud, commissaire pontifical de la communauté, ce nouveau statut des Béatitudes est une « étape décisive » dans l’histoire de cette communauté fondée en 1973. Le Saint-Siège avait demandé à la communauté d'entamer un processus de refondation et de restructuration et de redéfinir leur identité et leur charisme. En la faisant passer d’un statut d’association privée à celui d’association publique, l’Église, a expliqué le P. Donneaud,

"atteste la vérité et la fécondité durable du charisme propre de la communauté que, à la vue de ses fruits, elle reconnaît vraiment comme ecclésial".

La spécificité des Béatitudes est la communion des états de vie, hommes consacrés (prêtres ou frères), femmes consacrées et laïcs (célibataires ou mariés). Les Béatitudes sont appelées à devenir Famille ecclésiale de vie consacrée, après élection des responsables pour chacune des trois branches (frères consacrés, sœurs consacrées et laïcs) lors de leurs trois assemblées générales.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Communauté des Béatitudes

Message non lupar jean_droit » jeu. 30 juin 2011, 7:32

Perépiscopus donne des explications sur les raisons du changement de statut des Béatitudes.

Bonne synthèse.
Autant que je sache, le rôle des bergers n'était pas très clair.
Peut être pas assez de rigueur dans le choix des responsables ?

Remarque personnelle :
Un tiers de ses membres ont quitté les Béatitudes !
Que sont devenus tous ceux qui sont partis ?
Ils doivent être en majorité des laïcs.
Ont-ils rejoint d'autres spiritualités ? Se sont-ils égayés dans la nature ?
A mon avis, il est essentiel pour l'Eglise que les Béatitudes renaissent.

http://www.perepiscopus.org/identite-ca ... oo%21+Mail

Mgr Le Gall, nouvel évêque référent de la communauté des Béatitudes
|
Le 29 juin, Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, érige la communauté des Béatitudes en association publique de fidèles de droit diocésain. Mgr Le Gall devient ainsi l’évêque référent de la communauté, alors que c’était jusqu’à présent l’archevêque d’Albi. Ce nouveau statut des Béatitudes est une étape décisive dans l’histoire de cette communauté fondée en 1973 dans la mouvance du Renouveau charismatique. Depuis 2007, à la demande du Saint-Siège, la communauté a engagé un processus de refondation et de restructuration ; des directives avaient été données par Rome afin que les Béatitudes définissent mieux leur identité et charisme.

En effet, en janvier 2008,Rome refusait d’entériner les statuts de la Communuaté des Béatitudes et a reconduit la période d’essai de 2 ans. Rome demandait une clarification dans les vocations, entre la vie monastique ou celle d’une communauté de laïcs. Par ailleurs, Rome demandait aussi de cesser les sessions de guérison et de donner davantage d’indépendance aux familles :

« La tradition de l’Eglise, à laquelle s’ajoute l’expérience acquise au contact de certaines communautés ces dernières années, conseille d’adopter une très nette distinction entre, d’une part, la dimension psychologique et psychiatrique de la personne, et la direction spirituelle, d’autre part. Par conséquent, il faudra éviter, dans le futur, la pratique de ces psychothérapies à l’intérieur de la communauté, car elles comportent un mélange entre les différentes dimensions de la personne qui peut s’avérer nocive. Le directeur spirituel ne doit pas faire de la thérapie, mais en cas de réelle nécessité, il devra envoyer les personnes à un psychologue ou à un psychiatre, en dehors de la communauté ».

En septembre 2010, le P. Henry Donneaud, dominicain de la province de Toulouse, jusqu’alors assistant religieux de la communauté des Béatitudes, était nommé par le Préfet de la Congrégation des Instituts de vie apostolique commissaire pontifical. Sa tâche principale a été de guider la communauté dans la redéfinition de ses statuts.

Le problème vient que, au début, la communauté des Béatitudes était principalement composée de laïcs qui voulaient vivre en communauté. Puis, sont venus des hommes et des femmes qui se sentaient appelés au célibat consacré, et qui se sont mis à porter l’habit. Ces derniers sont devenus majoritaires. Mais ce n’était pas sans poser problème; car on ne peut pas demander à des laïcs de gouverner des religieux, pas plus que le contraire. La communauté des Béatitudes a connu de nombreux départs ces dernières années (environ un tiers des membres). Le rôle du « berger » exigeait une clarification. Quant au fondateur, frère Ephraïm, il ne fait plus partie de la communauté.

En la faisant passer d’un statut d’association privée à celui d’association publique, l’Église, a expliqué le P. Donneaud, « atteste la vérité et la fécondité durable du charisme propre de la communauté que, à la vue de ses fruits, elle reconnaît vraiment comme ecclésial ». Un charisme dont l’un des « éléments constitutifs » est la communion des états de vie, hommes consacrés (prêtres ou frères), femmes consacrées et laïcs (célibataires ou mariés). Les Béatitudes sont appelées à devenir Famille ecclésiale de vie consacrée, après élection des responsables pour chacune des trois branches (frères consacrés, sœurs consacrées et laïcs) lors de leurs trois assemblées générales.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8547
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: La Communauté des Béatitudes

Message non lupar jean_droit » dim. 03 juil. 2011, 8:23

En un peu plus précis et de Zenit :

http://www.zenit.org/article-28380?l=french
ETAPE DÉCISIVE POUR LA COMMUNAUTÉ DES BÉATITUDES

ROME, Vendredi 1erjuillet 2011 (ZENIT.org) – Depuis 2009, Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, est chargé de superviser la révision des nouveaux Statuts de la Communauté des Béatitudes. Le 29 juin 2011, il a érigé la Communauté en « Association publique de fidèles de droit diocésain en vue de devenir une Famille ecclésiale de vie consacrée », peut-on lire sur le site de l’Eglise catholique en France.
Les constats
Née en 1973, dans le sillage du Concile Vatican II, la Communauté des Béatitudes a pour charisme la « communion des états de vie ». Laïcs (256), frères consacrés (144) et sœurs consacrées (244) vivent ensemble dans des foyers communautaires (20 en France), dans l'accueil de toutes les formes de pauvretés, sous la conduite d'un « berger ». Cette vie fraternelle, « à l'image des premières communautés chrétiennes », pose néanmoins plusieurs questions : mixité des personnes consacrées ? Exercice de l'autorité entre laïcs et consacrés ? Place des familles ?
Vers un nouveau statut
Ce statut de « Famille ecclésiale de vie consacrée » - dont bénéficie par exemple la Fraternité Eucharistein, présente en France dans le Var et en Haute-Savoie - a pour objectif de « parvenir à faire vivre l'unité dans la différence ». Le gouvernement « unitaire » du berger sera remplacé par un gouvernement « trinitaire ». Lors de la prochaine Assemblée générale qui pourrait avoir lieu début 2012, laïcs, frères et sœurs éliront chacun un responsable. Chaque foyer élira un coordinateur qui dirigera dans un esprit de concertation, « enjeu de communion ».
Les acteurs du changement
A la demande du Saint-Siège, Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, a pris le relais de Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque d'Albi. Nommé Commissaire pontifical en 2010, le frère Henry Donneaud, op, est chargé de gouverner la Communauté durant son processus de restructuration. Celui-ci assurera cette fonction jusqu'à l'Assemblée générale. Toute la Communauté a été consultée sur ces nouveaux statuts, « afin que chacun puisse exprimer par écrit son adhésion ». 93% des réponses sont positives. Les frères et sœurs consacrés ont pu témoigner d'un climat d'espérance au sein de la Communauté.
Un nouveau défi pour les Béatitudes
Après le temps de la croissance et du « foisonnement », une période d'ajustements était devenue nécessaire. Un « nouveau visage » se dessine pour la Communauté. Elle est « une richesse pour toute l'Eglise » a encouragé fr. Donneaud, même si « un travail de pacification » reste à poursuivre.
« Vérité, transparence et purification »
Concernant certains épisodes douloureux de l'histoire de la Communauté, liés notamment au fondateur et au premier « modérateur », Fr. Donneaud a expliqué qu'il faut distinguer « la Sainteté de l'Eglise et les péchés de ses gouvernants ». « Il faut différencier le charisme du fondateur », a-t-il ajouté. C'est aussi un appel pour l'Eglise à faire un travail de « vérité, transparence et purification ».
Tout en respectant les procédures civiles en cours, l'Eglise a déjà pris des mesures ecclésiales pénales. Ainsi Philippe Madre, diacre et ancien modérateur général de la Communauté, a été privé de l'état clérical par Mgr Le Gall. Une sentence définitive rendue publique le 19 avril dernier. (Source : « Foi et Vie » (mai 2011), mensuel du diocèse de Toulouse).

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: La Communauté des Béatitudes

Message non lupar Petit Matthieu » mer. 30 nov. 2011, 23:01

La communauté dans la tourmente :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... ibunal.php

En suivant cela de loin, les côtés obscurs de cette communauté semblent sortir de l'ombre régulièrement depuis 10 ans. La papauté prend les choses en main très récemment, ce sera une oeuvre de restauration complète j'imagine.
Les "charismes", sur lesquels s'appuient ces communautés, n'ont-ils pas masqué la réalité des individus ? J'ai l'impression qu'on était tenté de se fuir soi-même, dans cette communauté, et de s'abandonner dans un enthousiasme pas forcément sain.

Enfin, ne les connaissant pas je ne veux pas les blesser. Il y a certainement beaucoup de belles choses qui sont nées en son sein. Mais cette communauté nécessite un sérieux redressement fraternel, à l'Eglise de venir à la rescousse. Ne les a-t-elle pas laissé un peu trop seuls et sans surveillance ?
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12648
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar etienne lorant » jeu. 01 déc. 2011, 11:19

Une nouvelle qui s'est (évidemment) vite répandue:

Un procès retentissant se tient, aujourd'hui et demain, au palais de justice de Rodez. Pierre-Étienne Albert comparaît devant le tribunal correctionnel pour être jugé d'agressions sexuelles aggravées : les victimes étaient toutes mineures de moins de 15 ans au moment des faits, et la justice considère que le prévenu avait de l'autorité sur eux.

sur plusieurs journaux dont :

http://www.ladepeche.fr/article/2011/11 ... fants.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Mars
Censor
Censor
Messages : 88
Inscription : mer. 09 nov. 2011, 16:51

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Mars » jeu. 01 déc. 2011, 15:41

Comprends pas "le silence de certains responsables"...

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Petit Matthieu » jeu. 01 déc. 2011, 15:44

Cette communauté me semble avoir été bien trop laissée livrée à elle-même.
Si elle avait été mieux encadrée par des clercs diocésains, peut-être que ces abus auraient été vite corrigés. Hélas, depuis 10 ans, les scandales émergent les uns à la suite des autres.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9717
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Fée Violine » jeu. 01 déc. 2011, 16:37

Quand le frère Pierre-Étienne est arrivé dans la communauté, à Cordes, il était très malade (psychose causée par la drogue), la médecine ne pouvait rien pour lui. Assez vite, il s'est senti tellement bien qu'il a pensé qu'il était guéri miraculeusement (j'avais une cassette audio où il racontait sa guérison, je ne l'ai plus car je l'ai donnée à quelqu'un il y a longtemps), il n'a pas cherché plus loin, et apparemment les responsables n'ont pas cherché plus loin non plus. Comme il composait des musiques merveilleuses, il était utile à la communauté. Mais ses troubles non soignés étaient toujours là quand même.

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Isabelle47 » jeu. 01 déc. 2011, 18:51

Ce qui demeure intolérable, c'est le silence obstiné, durant des années, de ceux qui étaient au courant et se rendaient ainsi coupables de complicité...
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3433
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Kerniou » ven. 02 déc. 2011, 12:29

Si j'ai bien compris, même des parents, pourtant prévenus, auraient fermé les yeux sur les attouchements subis par leurs enfants !...
C'est ahurissant et, en plus, dans une communauté religieuse.
Incroyable, aussi, le laxisme du tribunal d'Avranches avec l'attitude étonnante de la juge ...
La Manche, très conservatrice, ne serait-elle pas au nombre de ces départements où le sabre, la balance et le goupillon forment une collusion inébranlable ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

dany571
Quæstor
Quæstor
Messages : 240
Inscription : lun. 28 août 2006, 10:37

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar dany571 » ven. 02 déc. 2011, 14:59

Juste une question : cet homme était-il vraiment "moine" ?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3433
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Kerniou » sam. 03 déc. 2011, 11:50

Qu'il soit moine ou pas ne change rien à sa culpabilité mais pose la question de la validité d'une telle vocation et de l'attention qui est portée à la probité et la solidité psychique des aspirants à la vie religieuse.
Je ne connais pas cet homme mais ce qu'on en découvre en fait un " illuminé " au sens le moins divin de l'expression.
Si cet homme était psychotique, de toute évidence, il n'a jamais été guéri. Si l'on considère que l'addiction à la drogue relève d'un problème avec la loi symbolique et ses implications dans la vie réelle, on peut constater que le symptôme, hélas, s'est déplacé sans disparaître. Par ailleurs, n'oublions pas que l'exaltation comme l'austérité dans leur forme ostentatoire et/ou exacerbée sont des manifestations significatives de l'état mental d'un sujet, voire des signes de pathologie mentale. La névrose grave, la perversion, la paranoïa se développent, aussi, dans le domaine religieux en utilisant le côté irrationnel de la vie spirituelle pour l'envahir.
Quand il se droguait, ce moine ne détruisait que lui-même; dans la pédophilie, il est passé à un stade plus grave, dans la destruction d'autrui: des enfants en état de faiblesse par rapport à un adulte valorisé par les autres adultes. Ainsi protégé, voire " encouragé " dans sa pathologie par les complicités implicites sinon actives de son entourage et des instances hiérarchiques tant communautaires que juridiques, il ne s'est pas soigné. Quand il a avoué ses délits à ses supérieurs hiérarchiques, ils n'ont rien fait ni les enfants ni pour lui. Les membres de la communauté qui savaient se sont ainsi rendus coupables de non-assistance à personne en danger à double niveau: à l'égard de mineurs dont ils avaient la responsabilité et d'un coupable qu'ils n'ont pas protégé de sa capacité de nuire.
Pourquoi n'a-t-on pas voulu entendre de tels aveux ? Pourquoi a-t-on préféré bannir la jeune femme qui avait signalé le danger encouru par les enfants ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Procès d'un membre des 'Béatitudes" à Rodez

Message non lupar Griffon » sam. 03 déc. 2011, 13:13

Chère Kerniou,

Je ne peux que souscrire à votre réflexion.
Vos questions restent sans réponse.
On doit en plus constater que ce n'est pas la seule communauté touchée par Asmodée.

En tant que chrétiens, que pouvons-nous faire pour... compenser ?
Nous offrir au Christ avec tout nous-même, nous laisser convertir et transformer par l'Esprit.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.
[/color]


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités