Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Altior
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Altior » sam. 05 août 2017, 23:28

L'interprétation de Vatican II et son rapport avec la crise actuelle de l'Église un texte qui montre, d'après Mgr Athanaisus Schneider, évêque diocésain proche du traditionalisme, qu'est-ce qui a vidé nos églises. C'est ici.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1403
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Trinité » sam. 05 août 2017, 23:35

Mais enfin!
Nos Eglises ne sont pas vides !Pas en Bretagne en tous cas!

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1935
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Relief » dim. 06 août 2017, 0:24

Mais enfin!
Nos Eglises ne sont pas vides !Pas en Bretagne en tous cas!
Effectivement, pas là-bas, Trinité ;)
Vous vivez dans la région la moins apostasiée de France (avec la Vendée). Ces deux régions sont des exceptions dans tout un tas de domaines et ne reflètent pas la situation de notre pays.
En France, il y a 61.000 jeunes entre 18 et 25 ans qui sont catholiques pratiquants ( 1 % des jeunes de cette tranche d'âge). C'est-à-dire pas même de quoi remplir le stade de France.
Par ailleurs, la moitié des catholiques pratiquants a plus de 65 ans.

Chiffres issus de l'excellent ouvrage de Gérard de Servigny : "Les Cathos sont-ils de retour"


Altior
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Altior » dim. 06 août 2017, 0:44

Même en Vendée la fréquentation à beaucoup reculé si on compare avec l'avant-concile. Surtout par rapport aux jeunes. Car il faut tenir compte que la paroisse actuelle redessinée comprend trois villages (donc trois églises) et la Messe paroissiale est faite à tour de rôle. Donc l'église de mon village est demi-pleine, c'est vrai, mais cela arrive un dimanche sur trois. Avant, le curé ne servait que ce village. Il y avait un présbytère, une maison paroissiale de caté et encore deux chapelles. Maintenant, le presbytère sert de logement social, la maison paroissiale est devenue salle communale où on joue la belote, une chapelle est fermée à clé et l'autre est ouverte, mais chaque fois je suis le seul à prier dedans. L'école du village est aussi une création de la paroisse: maintenant c'est une école catholique diocésaine sous contrat, cette espèce-là où on enseigne l'évolutionnisme, la contraception, la honte de la traite négrière, la littérature gauchiste et les bienfaits de la RRRévolution.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Kerniou » dim. 06 août 2017, 1:46

Parce que la traite des être humains n'est pas honteuse ? Jésus ne nous dit-il pas que tous les hommes sont égaux ? L'esclavage n'est-il pas l'exemple- même de l'inégalité entre les hommes ?
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Altior » dim. 06 août 2017, 2:23

Jésus ne nous dit-il pas que tous les hommes sont égaux ?
Alors là, apparemment j'ai fait la caté buissonnière, car je n'ai pas noté. Je ne trouve pas dans mon bouquin non plus. Pourriez-vous me dire, Kerniou, à quelle occasion Jésus a dit une pareille chose étrange ? Vous êtes sûre de ne pas confondre Jésus avec Danton et de ne pas prendre Marie pour Marianne ?

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Kerniou » dim. 06 août 2017, 3:07

Jésus ne dit-il pas que Dieu est le père de tous les hommes et qu'il est venu sur terre pour Tous les hommes de tous les temps...
ou alors, les hommes sont égaux, mais aux yeux de Dieu, seulement ! Jésus ne parle-t-il pas de justice entre tous les hommes ?
Plus d'hommes plus de femmes, plus de maîtres plus d'esclaves, de riches de pauvres ... Cela ne veut-il pas dire que tous les hommes sont égaux ? N'a-t-il pas guéri le serviteur de l'officier romain ?
Quand Jésus nous demande de nous aimer les uns les autres jésus n'émet aucune restriction. Quand il nous dit d'aller enseigner toutes les nations, ne veut-il pas dire que tous les hommes doivent entendre son message et que ceux qui le suivront seront tous frères donc égaux :
C'est ce que j'ai appris au catéchisme pré-conciliaire et à l'école catholique pré-conciliaire qui n'avaient pas encore été pollués par le concile puisqu'en1962, j'avais déjà 15 ans ! Mes parents et grands- parents avaient déjà appris les mêmes choses, devrais-je dire" inepties"(?) et me les ont transmises !
Les idées révolutionnaires d'égalité et de fraternité entre les citoyens sont des valeurs de l'évangile qui n'étaient pas appliquées dans la société ni dans l'église et qui ont été reprises par ceux-là mêmes qui combattaient l'Evangile et l'Eglise !...
Les hommes tournent parfois en rond ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Senator
Senator
Messages : 749
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Altior » dim. 06 août 2017, 9:09

Kerniou, je vous recommande de (re)lire l'encyclique «Notre charge apostolique» adressé par St Pie X aux catholiques français qui, désorientés par les influences néfastes des idées illuministes allaient dans le même sens que vous. Dans cet exposé magistral (et magistériel) de la doctrine sociale et politique catholique, vous verres que le sens du mot «égalité» prêché par la Révolution n'a rien à voir avec l'Évangile. Tout comme l'idée de démocratie (dans le sens commun d'aujourd'hui, de démocratie de vote universel et égal) n'a rien à voir avec ce que Notre Seigneur nous a transmis. S'il y a des choses dans cette encyclique auxquelles vous ne souscrivez pas, on peut discuter un point ou un autre.

Pour dire court: l'égalité des êtres humains, cela existe tout comme l'égalité des crayons. Dans leur nature et dans leur but. Dans la nature: les crayons sont ces objets-là faits d'une mine qui écrit en laissant des traces sur le papier, ensevelie dans un étau en bois, qui sert pour être tenu en main. Dans le but: le but de tout crayon est d'écrire.
De même, les gens humain partagent leur nature et en cela ils sont égaux: tous ont une âme et un corps. Tous ont été créés dans le même but: pour connaître, aimer est servir Dieu afin qu'ils partagent avec Lui la joie éternelle.

Pourtant, de là et jusqu'à dire que tous les crayons sont égaux, qu'ils doivent être tenus dans le même rang et dans le même tiroir, il y a une distance que la raison nous empêche de la parcourir. Eh bien, c'est la distance que la Révolution, avec ses idées malsaines, a, pourtant, franchie. Détrompez-vous, Kerniou, les êtres humains ne sont pas égaux et cela devrait être évident depuis leur naissance. Des uns viennent dans le monde avec dix talents, des autres avec un seul. C'est ainsi écrit dans la Bible et c'est ainsi dans la vie réelle.

Jamais notre Seigneur n'a prêché l'absurdité illusoire d'un monde sans classes. De même, la Sainte Église, épouse du Christ, n'est pas une démocratie. Vous êtes égale à votre curé en ce que vous avez la même chance d'obtenir le salut éternel. Mais pas dans le sens que vous avez les mêmes droits que lui. À son tour, votre curé ne partage pas les privilèges de son évêque. Et ce n'est pas seulement ici, dans Ecclesia militans, comme ça, car la société de l'Église est un miroir de la société céleste. Dans le cas, extrêmement optimiste, où vous arriverez aux cieux vous n'aurez pas la même place que Sainte Catherine de Sienne par exemple et d'autant moins pas la même place que la Sainte Vierge. Le mot même de «hiérarchie» envoie à la réalité de l'ordre des anges. Par contre, viser un monde sans classes, où tous les privilèges sont abolis, où tous ont les même droits c'est plus que l'erreur des ennemis de Dieu et de l'homme qui ont fait la Révolution: c'est une œuvre luciférienne inspiré par celui qui singe la parole de Dieu, faisant semblent de lui obéir, par celui qui a fait la première révolution contre Dieu et la monarchie, avant toute création visible.

Pathos
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 434
Inscription : dim. 17 avr. 2016, 19:32
Conviction : Catholique

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Pathos » dim. 06 août 2017, 12:20

Dans le cas, extrêmement optimiste, où vous arriverez aux cieux
:exclamation:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7011
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Cinci » dim. 06 août 2017, 17:05

Les idées de liberté, d'égalité ou de fraternité ne se situent pas sur le même plan selon qu'il s'agit de la société humaine ou de l'Évangile. C'est sûr.

Les députés comprennent la liberté comme le droit et la possibilité de former le gouvernement ou celle de commercer sans plus d'entraves traditionnelles, de limitations religieuses ("Je veux travailler le dimanche!"; "Y en a marre de toutes ces fêtes d'obligation qui réduisent les profits!") Mais la liberté évangélique fait plutôt renvoi à l'esclavage du péché. C'est très différent. On peut s'affranchir d'un carcan politique pour s'enfoncer dans l'esclavage du péché.

Il est vrai aussi que la Bible et les textes du Nouveau Testament présentent un Dieu qui "n'est pas partial" comme le disait l'Apôtre, qui jette "les puissants à bas de leur trône, qui renvoient les riches les mains vides" comme dans le cantique de Marie chez Luc.

Mon âme glorifie le Seigneur.
47 Et mon esprit tressaille de joie en Dieu, mon Sauveur,
48 Parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante.
Voici, en effet, que désormais toutes les générations m'appelleront bienheureuse,

49 Parce qu'il a fait en moi de grandes choses, Celui qui est puissant,
Et dont le nom est saint,
50 Et dont la miséricorde s'étend d'âge en âge,
Sur ceux qui le craignent.

51 Il a déployé la force de son bras ;
Il a dissipé ceux qui s'enorgueillissaient dans les pensées de leur cœur ;
52 Il a renversé de leur trône les potentats,
Et il a élevé les petits ;
53 Il a comblé de biens les affamés,
Et les riches, il les a renvoyés les mains vides.
On comprend que les voies de Dieu ne sont pas celles des hommes ou que la façon divine scandalise le monde. En ce sens, l'Évangile demeure bien un projet révolutionnaire de subversion de l'ordre du monde si on pense à l'ordre des puissants (le désordre établi qui prospère grâce à l'esclavage des uns, grâce à l'inégalité politique qui maintient les autres dans la misère, etc.)

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1434
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Christophe67 » dim. 06 août 2017, 18:25

Mais enfin!
Nos Eglises ne sont pas vides !Pas en Bretagne en tous cas!
Chez moi aussi en Alsace.

Mais il faut reconnaître que c'est majoritairement dû au Concordat, ainsi qu'à l'université de théologie qui, grâce au même concordat, est université d'état et l'équivalence des diplômes est reconnue. Le catéchisme n'est quasiment plus enseigné au collège mais subsiste en primaire où il est obligatoire.

Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Kerniou » mar. 08 août 2017, 3:02

Bien entendu, Jésus n'a jamais tenu de discours politique. Il a, cependant toujours rappelé notre devoir de soutien, d'attention, de charité de protection envers les pauvres. Ce qui se traduit en terme de politique par la prise en charge des défavorisés. La politique comme la société pourraient s'inspirer des paroles de jésus ... Qui recommande aux riches de partager leur fortune, voire même de la donner aux pauvres comme il le recommande au jeune homme riche ...
Le partage des richesses, l'idée ne date pas de Marx ! Elle est bien antérieure ...
D'ailleurs les premiers chrétiens ne vivaient-ils pas en communauté et ne partageaient-ils pas leurs biens ?
Pour des chrétiens, la notion de partage ne devrait -elle pas évoquer une forme de partage des richesses ? Comme, par exemple, à travers les impôts ?
Quand on pense que les contribuables qui en paient le plus se plaignent d'être lésés ...

Ps. je n'ai pas parlé de suppression des classes sociales. Les lois ne font pas tout. Exemple celle de l'égalité salariale entre hommes et les femmes. Chacun devrait être convaincu de la nécessité de considérer l'autre comme son égal avec lequel il pourrait partager...un peu.
Rien que le fait d'y songer modifierait, déjà, les rapports sociétaux sinon sociaux.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7011
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Cinci » mar. 08 août 2017, 3:42

Trinité :

Mais enfin!
Nos Eglises ne sont pas vides !Pas en Bretagne en tous cas!
A la décharge de ce cher Altior, on peut comprendre qu'il évoquait tout simplement la baisse dramatique de la pratique religieuse en Occident vers le milieu du XXe siècle, entre 1965 et 1970 en particulier.

Dans un endroit comme le Québec, il est vrai que la différence est hautement spectaculaire entre le taux de fréquentation en 1950 et 1970. Le changement de régime est si profond que l'on croirait presque qu'un siècle aurait dû s'écouler entre ces deux dates.

La décennie 1960 correspondait globalement à un intense désir collectif de renouvellement, de changement, de modernisation et autant sur le plan politique, social que culturel. Les jeunes de l'époque ont décidé tout simplement de rompre avec les pratiques de grand-père. Le chapelet en famille n'était plus un gros vendeur, surtout pas face aux programmes de divertissement télévisés, entre la musique entraînante de Jeunesse d'aujourd'hui ou le professeur Lebrun nous décrivant de façon captivante les péripéties de la mission Apollo XI rendu dans son jour sept ou huit.

:)

Je dis tout ça alors que vous y étiez ... en 1960, je veux dire.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8380
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar PaxetBonum » mar. 08 août 2017, 8:42

Quand on pense que les contribuables qui en paient le plus se plaignent d'être lésés ...
Je puis parlé librement, je n'ai encore jamais assez bien gagné ma vie pour en payer.
Mais je comprends totalement ce qui en payent et qui râlent, quand on voit ce qu'ils font de l'argent des impôts… ils ne sont pas lésés ils sont spoliés et manipulés.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Qu'est-ce qui a vidé nos églises?

Message non lupar Kerniou » mar. 08 août 2017, 16:55

"Dans le cas très optimiste où vous arriverez aux cieux"...
Un peu de modestie Altior, je vous en pris, ne vous prenez pas pour Dieu ... J'ai, au fond du coeur, la folle espérance pour ne pas dire la quasi certitude qu'il sera qu'il bienveillant, beaucoup plus tolérant et beaucoup plus tolérant que vous à mon égard ... Ne serais-je pas, à Ses yeux, une pauvre brebis égarée ? J'en viens à redouter moins Son jugement que le vôtre ...
Le dicton aurait-il raison ? "Mieux vaut avoir affaire au Bon DIeu qu'à ses saints"...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités