Écrire à sa Sainteté le Pape

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Anne » sam. 07 mars 2015, 5:44

Tian a écrit :Vous voyez Anne comme nous sommes tous différents... De mon côté, et parce que je n'attache AUCUNE IMPORTANCE au physique (du Christ, de la Vierge ou de qui que ce soit) mais uniquement à la beauté de l'âme qui transparait et qui embellit les traits, j'ai plaisir a imaginer Jésus totalement indifférent à son apparence. Beau, laid... peu m'importe !
Image
Comme plusieurs qui croient en son authenticité, même si l'Église émet un avis prudent sur la chose, j'ai un grand faible pour cette image due à l'expertise de la NASA sur le Saint Suaire de Turin.

(En passant, bonjour Christophe ! :ciao: )
Et bien, dans le sermon d'un prêtre qui affirmerait le contraire (sous entendant que le Christ était coquet par exemple...) cela suffit pour modifier, même très vaguement, le message des textes canoniques. Et donc je me dis que s'il invente ces détails (ou prend au comptant auprès d'un tiers) sans bien préciser que ce n'est pas la réalité mais ce qu'il aime imaginer, tout ce qu'il me dit par ailleurs peut être soumis au doute également.
Dans ce que vous avez rapporté, je n'ai pas saisi que c'était dire qu'il était "coquet" mais plutôt "ordonné" et "respectueux" de ses vêtements (dont la tradition veut qu'ils aient été fabriqués par sa mère).
Je comprends que pour propager la foi, et parce que les Evangiles ne sont pas forcément faciles pour tout le monde, l'on soit tenté d'y mettre un peu plus de "romantisme" et de "gout du jour" via des romans sur la vie du Christ, mais il faut faire très attention quand même avec ce petit jeu là.
Certaines personnes peuvent avoir besoin de ce genre de détails imagés. Ce peut être une manifestation d'immaturité spirituelle, mais bien loin de moi de tenter de juger de l'approche individuelle de chacun ! Je connais plein de gens qui ont une spiritualité que certains qualifieraient de "naïve" mais qui démontrent une foi telle que j'en suis presque envieuse ! :coeur:

Mais, bon, évangéliser n'est pas chose facile non plus. Tout dépend du "public-cible". À l'époque où je "sévissais" en pastorale au primaire, lorsque je parlais de Noël aux enfants et que le sujet des Rois Mages arrivait sur le tapis, je ne leur disais pas qu'il était possible que ces trois mecs n'aient jamais existé (selon certains exégètes), que leur nom n'est écrit nulle part dans la Bible, qu'on infère seulement qu'ils étaient trois à partir du nombre de cadeaux (or, encens, myrrhe) et si je leur avais présenté le film La Nativité, je les aurais laissé rire aux éléments humoristiques introduits à leur sujet ! Est-ce que ça aurait fait de moi une mauvaise "évangélisatrice" ?

Pour le reste, Axou résume bien ma pensée aussi.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Tian
Censor
Censor
Messages : 177
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Tian » dim. 08 mars 2015, 12:42

Je pense comme vous Tian, que le Père Zorkine a manqué de prudence si il n'a pas cité ses sources et si il n'a pas précisé qu"il accordait du prix à ces visions par choix personnel et que ce n'était pas canonique. Mais il n'est pas parfait, comme nous tous, et il a droit à l'erreur, comme nous tous. Quand nous voyons un prêtre commettre une erreur, le mieux est de lui dire ce que l'on pense et c'est tout. Il faut garder sa liberté de conscience et son esprit critique; toute chose dite par un prêtre n'est pas à gober, elle est soumise à notre esprit critique et n'engage pas toute l'Eglise.

Bonjour Axou,

Dans une de ces dernières conférences au Laus, en février dernier, il dit ceci : "... je sais que dans une révélation privée- on peut faire confiance- lorsque les apôtres rentraient de leur mission, ils fonçaient vers le Christ notamment saint Jean il dévalait la montagne il courrait vers lui le Christ lui ouvrait les bras et ils étaient joyeux"

Je ne sais si il parle de Valtorta (...) , mais le fait est qu'il dit bien qu'on peut faire confiance concernant une révélation privée alors que seul le Pape peut, selon moi, se permettre de faire une telle affirmation avec toutes les conséquences que cela supposerait.

J'aime beaucoup le Père Zanotti qui indique le "bien" comme une boussole indique le nord. De devoir émettre une critique sur ce qu'il dit me coûte mais accorder du crédit à un tel roman, je ne peux pas laisser passer !...

Tout dans cet ouvrage (en ce qui me concerne) éloigne de Dieu et donne du grain à moudre aux incroyants. Rien que la relation entre le Christ et l'apôtre Jean est à mourir de rire tant elle est maniérée, ambigüe, et manque cruellement de "virilité" (c'est le moins que je puisse dire). Ce n'est pas l'idée que je me fais du Christ.

De toute façon, tout est féminin dans cet ouvrage ! Ca "suinte" le féminin.
Les relations entre Valtorta et la Vierge Marie sont tout aussi ambiguës...
Je ne parle même pas des descriptions physiques des principaux protagonistes !

Alors que les Evangiles ont été écrits et voulus si épurés...

Quel dommage !...

J'espère que le Père Zanotti se reprendra sur ce point et modèrera ses propos... Mais ce qui a été dit a été dit, on ne peut revenir en arrière....

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Jeremy43 » dim. 08 mars 2015, 21:51

Bonsoir,

C'est vrai Tian que tout ce que vous citez semble très niais, c'est un peu comme le "Bon Dieu", on le sort à toutes les sauces, c'est un Dieu passe partout, on le manipule comme on veut, surtout pour correspondre à ses désirs mais ce n'est pas le Vrai Dieu Vivant, qui est certes Infiniment Bon mais qui hait aussi tout espèce de mal. Enfin ce n'est que mon avis.

Tian
Censor
Censor
Messages : 177
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Tian » mar. 10 mars 2015, 19:01

Chère Tian,voici ce qu'en a dit le Vatican en 93 après avoir mis plusieurs fois le livre à l'index. N'hésitez pas à envoyer un mail au Père Zorkine, voir à son évêque si vous êtes très choquée, ça fait du bien de s'exprimer. Personnellement, cela me paraît normal que tôt ou tard, chacun de nous dise des conneries, pardonnez moi l'expression. En public c'est plus grave, et il faut le faire remarquer.
Je trouve le Père Zorkine formidable mais il est clair qu'il possède un côté exalté et donc les "révélations" des exaltés lui parlent et il se laisse emporter.

Bien à vous !
Merci beaucoup Axou pour votre réponse.

Ecrire au Père Zanotti pour lui faire part de mon embarras ? Oui, sans doute le devrais-je, mais je suppose qu'avant de se lancer dans de telles affirmations en public il a déjà réfléchi aux conséquences et en a tiré la conclusion qu'il pouvait le faire. Que ça m'ait troublée, je ne suis pas certaine qu'à côté des milliers de personnes que ça ne gêne en rien, cela comptera le moins du monde..

Aucun doute que ces révélations privées sont sur sa table de chevet... J'ai écouté toutes ses homélies et je m'amusais des digressions qu'il faisait pensant qu'elles venaient de lui pour la grande majorité et que le reste était emprunté, mais juste histoire de rendre "plus réel" certains passages des Evangiles. Je ne pensais pas qu'il y accordait la moindre importance. Je pensais qu'il était "au dessus de ça " ! Je me trompais...

Il est exalté, certes ! Mais il ADORE le monde surnaturel qui nous entoure et tombe souvent dans une croyance qui, à ce niveau, n'est plus que de la crédulité. Il est dans l'excès. Malheureusement, quand on s'en rend compte cela fait chavirer sa force de conviction. On se met à douter de ses dires, et il manque sa cible...

Mais il est si gentil !...

Connaissez-vous la position de l'Eglise catholique sur les révélations faites à Anne Catherine Emmerich et Maria d'Agreda ? Estime t-elle qu'elles sont plus dignes de foi que celles faites à Valtorta ?

Heureusement que le Pape est là quand même !... Que l'on peut se raccrocher à lui dans des moments comme ceux là...

Bien fraternellement,

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Anne » mar. 10 mars 2015, 19:15

Emmerich est sur la liste des Bienheureux et Agreda est sur la liste des Vénérables, si je ne m'abuse.

Perso, je crois que vous devez faire part de votre inconfort au principal intéressé : après tout, vous étiez prête a en faire part au Pape lui-même...

Il y a des choses qu'on se doit de faire, peu importe que l'on pense que ça aura un impact ou non. Ce prêtre a peut-être un fan club, et justement n'est-il pas conscient que ces prêches peuvent avoir des conséquences autres que celles qu'il anticipe. Le lui faire savoir pourrait lui rendre service. Par la suite, il est possible que ça porte fruit ou non. Ou que ça porte fruit plus tard, selon la durée de germination ! ;)

Il y a aussi quelque chose dans l'Évangile au sujet de la correction fraternelle qui pourrait s'appliquer ici.

Mais c'est à vous de voir.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Mac » mer. 11 mars 2015, 19:04

Bonjour Valtortiste91 :)
Valtortiste91 a écrit :Les écrits de sainte Faustine furent condamnés sans ambiguïté par le Saint-Office : ".. la Congrégation du Saint-Office, après avoir examiné les prétendues visions et révélations de Sœur Faustine Kowalska
Mais elle a été canonisée depuis.

Voilà ce que dit wiki sur cette condamnation :
Par la suite on attribua cette condamnation à des interprétations erronées faites par des théologiens qui n'avaient pas tenu compte du manque d'éducation de sœur Marie Faustine qui maniait mal l'orthographe et la ponctuation ; il en résulte dans son journal beaucoup de phrases peu claires que l'on avait comprises comme des propositions hérétiques.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Faustine_Kowalska

Fraternellement :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Valtortiste91 » mer. 11 mars 2015, 19:42

Mac a écrit :...
Valtortiste91 a écrit :Les écrits de sainte Faustine furent condamnés sans ambiguïté par le Saint-Office : ".. la Congrégation du Saint-Office, après avoir examiné les prétendues visions et révélations de Sœur Faustine Kowalska
Mais elle a été canonisée depuis....
Effectivement, elle a été canonisée par saint Jean-Paul II en même temps qu'il instaurait la fête de la Divine Miséricorde expressément demandée par Jésus à soeur Faustine (et à d'autres).
Mais ses écrits furent condamnés :
Le 6 mars 1959, le Saint-Office publie le décret suivant :
Qu’il soit rendu public que la Congrégation du Saint-Office, après avoir examiné les prétendues visions et révélations de Sœur Faustine Kowalska, de l’institut de Notre-Dame de la Miséricorde, décédée en 1938 près de Cracovie, a décidé ce qui suit : Il faut interdire la diffusion des images et des écrits qui présentent la dévotion à la Divine Miséricorde dans la forme proposée par ladite Sœur Faustine. Il est requis de la prudence des évêques de devoir faire disparaître lesdites images qui ont éventuellement déjà été exposées au culte.
C’est le 15 avril 1978 que la Congrégation pour la Doctrine de la foi, revient sur l’interdiction des écrits de Sœur Faustine Kowalska « à la demande de nombreux évêques polonais ». Karol Woltija, futur Jean-Paul II, en faisait partie. Il est élu pape six mois plus tard. Le 30 novembre 1980, il publie l’encyclique Dives in Misericordia sur la Miséricorde Divine.
Sœur Faustine avait reçu cette révélation : « Quand je priais pour la Pologne, j’ai entendu ces paroles : "J’aime particulièrement la Pologne, et si elle obéit à ma volonté, je l’élèverai en puissance et en sainteté. D’elle sortira l’étincelle qui préparera le monde à mon ultime venue ».
(La Vierge des derniers temps, Mgr Laurentin - F.M. Debroise, Salvator 2014).
Les condamnations disciplinaires (en rapport avec la marche de l'Eglise) ne doivent pas être confondues avec les condamnations dogmatiques (en rapport avec la foi). Elles n'ont pas la même gravité. C'est pourquoi il est douloureux de penser que Jeanne d'Arc fut condamnée comme "hérétique et relapse" : condamnation gravissime qui la condamnait à l'Enfer par la volonté d'un tribunal ecclésiastique perdu dans les séductions du monde.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Mac » mer. 11 mars 2015, 19:54

Valtortiste91 a écrit :...Sœur Faustine avait reçu cette révélation : « Quand je priais pour la Pologne, j’ai entendu ces paroles : "J’aime particulièrement la Pologne, et si elle obéit à ma volonté, je l’élèverai en puissance et en sainteté. D’elle sortira l’étincelle qui préparera le monde à mon ultime venue »...
Et Sainte soeur Faustine parle de qui ou de quoi lorsqu'elle dit cette "étincelle qui préparera...". A-t-elle donné des précisions sur le sens de cette révélation? Merci.

Fraternellement.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Valtortiste91 » mer. 11 mars 2015, 20:14

Mac a écrit :
Valtortiste91 a écrit :...Sœur Faustine avait reçu cette révélation : « Quand je priais pour la Pologne, j’ai entendu ces paroles : "J’aime particulièrement la Pologne, et si elle obéit à ma volonté, je l’élèverai en puissance et en sainteté. D’elle sortira l’étincelle qui préparera le monde à mon ultime venue »...
Et Sainte soeur Faustine parle de qui ou de quoi lorsqu'elle dit cette "étincelle qui préparera...". A-t-elle donné des précisions sur le sens de cette révélation? ...
Ces extraits sont sortis de son petit journal. Elle n'a rien rajouté.

Sœur Faustine avait reçu cette révélation : « Quand je priais pour la Pologne, j’ai entendu ces paroles : "J’aime particulièrement la Pologne, et si elle obéit à ma volonté, je l’élèverai en puissance et en sainteté. D’elle sortira l’étincelle qui préparera le monde à mon ultime venue » (Faustine Kowalska, Petit Journal, Apostolat de la Miséricorde Divine, 2007, § 1731).
La prophétie de l’étincelle formulée par sœur Faustine se réalise quarante ans après sa mort : l’élection de Jean-Paul II le 16 octobre 1978. Une date marquante pour un renouveau difficile de l’Église après les six années où Paul VI déplorait l’entrée des « fumées de Satan » dans l’Église post conciliaire (Paul VI, Homélie 29 juin 1972) .

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Mac » mer. 11 mars 2015, 20:15

Valtortiste91 a écrit :...La conférence épiscopale reprend , dans ses termes propres l'autorisation de lire l'oeuvre dans la mesure où on ne lui donne pas le même statut que l’Évangile canonique : "ne doivent pas être considérées comme".
Pie XII, la conférence épiscopale et la position de l'Eglise sur les révélations privées sont parfaitement en phase et cohérents.
Vous me disiez : "les visions ne sont pas d'origine surnaturelle. Au lieu de cela, dans une lettre plutôt amicale, elle écrit : "Ne doivent pas être considérées comme ... C'est plus qu'une nuance, c'est une différence." Je comprends que ces visions ne doivent pas être considérées comme surnaturelles et je comprends toujours pas où est la différence. Mais si vous, vous y retrouvez c'est l'essentiel. :ciao:

Fraternellement. :coeur:

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Mac » mer. 11 mars 2015, 20:20

Valtortiste91 a écrit :...
La prophétie de l’étincelle formulée par sœur Faustine se réalise quarante ans après sa mort : l’élection de Jean-Paul II le 16 octobre 1978. Une date marquante pour un renouveau difficile de l’Église après les six années où Paul VI déplorait l’entrée des « fumées de Satan » dans l’Église post conciliaire (Paul VI, Homélie 29 juin 1972) .
Merci, j'ai pensé à ça. C'est étonnant.

Fraternellement. :coeur:

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Belin » mer. 11 mars 2015, 20:22

St Jean Chrysostome a dit que trois choses sont aimables: La bonté, l'Amour et la Beauté et Dieu a toutes ces qualités dans leur perfection. Et le Psalmiste chante "tu es le plus beau des enfants des hommes". Personnellement prétendre qu'on s'en fout de la beauté "extérieure" mais être intéressé uniquement de la beauté "intérieure" est hypocrite : en effet, naturellement, tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qu'il trouve extérieurement beau!

Mais attention, Jésus glorifié est "physiquement" différent de Jésus connu avant sa mort; c'est vrai, après la résurrection, il a gardé pour un temps l'apparence qu'il avait avant sa mort pour qu'il soit reconnu par ses disciples, mais Jésus dans sa gloire au Ciel, personnes n'a son image, et il est "physiquement" une toute autre personne.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Valtortiste91 » mer. 11 mars 2015, 20:34

kisito a écrit :St Jean Chrysostome a dit que trois choses sont aimables: La bonté, l'Amour et la Beauté et Dieu a toutes ces qualités dans leur perfection. Et le Psalmiste chante "tu es le plus beau des enfants des hommes". Personnellement prétendre qu'on s'en fout de la beauté "extérieure" mais être intéressé uniquement de la beauté "intérieure" est hypocrite : en effet, naturellement, tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qu'il trouve extérieurement beau!

Mais attention, Jésus glorifié est "physiquement" différent de Jésus connu avant sa mort; c'est vrai, après la résurrection, il a gardé pour un temps l'apparence qu'il avait avant sa mort pour qu'il soit reconnu par ses disciples, mais Jésus dans sa gloire au Ciel, personnes n'a son image, et il est "physiquement" une toute autre personne.
C'est vrai aussi pour la Vierge Marie. Qu'en est-il de sa représentation dans les différentes apparitions ?

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Mac » mer. 11 mars 2015, 20:38

Bonjour kisito, :)
kisito a écrit : Personnellement prétendre qu'on s'en fout de la beauté "extérieure" mais être intéressé uniquement de la beauté "intérieure" est hypocrite : en effet, naturellement, tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qu'il trouve extérieurement beau!
C'est votre avis personnel. Mais il y a des personnes qui font abstraction de ce qui est extérieur, tout dépend comment vous regardez. Et ensuite il faudrait définir le beau. En Afrique, dans je ne sais plus quelle région, il faut avoir de grandes oreilles, dans d'autres régions de grande lèvres, ou dans d'autres un grand cou. Ces éléments m'amènent à considérer votre affirmation : "en effet naturellement tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qu'il trouve extérieurement beau", comme étant tout ce qu'il y a de plus subjectif.
Mais attention, Jésus glorifié est "physiquement" différent de Jésus connu avant sa mort; c'est vrai, après la résurrection, il a gardé pour un temps l'apparence qu'il avait avant sa mort pour qu'il soit reconnu par ses disciples, mais Jésus dans sa gloire au Ciel, personnes n'a son image, et il est "physiquement" une toute autre personne.
Oui mais l'image qu'Il nous a laissé c'est celle sur le Saint Suaire.

Fraternellement. :coeur:

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1872
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lu par Belin » jeu. 12 mars 2015, 7:58

Mac a écrit :Bonjour kisito, :)
kisito a écrit : Personnellement prétendre qu'on s'en fout de la beauté "extérieure" mais être intéressé uniquement de la beauté "intérieure" est hypocrite : en effet, naturellement, tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qu'il trouve extérieurement beau!
C'est votre avis personnel. Mais il y a des personnes qui font abstraction de ce qui est extérieur, tout dépend comment vous regardez. Et ensuite il faudrait définir le beau..

Vous ne m'avez pas bien lu. J'ai dt :"tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qu'il trouve extérieurement beau" je n'ai pas dit: "tout être humain est admiratif de prime abord devant ce qui est extérieurement beau", donc votre objection semble aller dans le sens de la seconde proposition qui n'est pas ce que j'ai dit.
Et je le redis : soit on est un être humain et on est émerveillé par ce qu'on trouve extérieurement beau, soit on n'est plus un être humain; c'est intrinsèque à la nature humaine. La beauté extérieure n'est pas seulement celle des yeux, elle est aussi celle des oreilles: "toute personne est admirative quand elle écoute une musique qui fait plaisir à ses oreilles", celles du goût: "toute personne est admirative quand elle déguste une nourriture qui fait plaisir à son palais", etc, etc.
Oui mais l'image qu'Il nous a laissé c'est celle sur le Saint Suaire.

Fraternellement. :coeur:
Oui mais ce n'est pas l'image de Jésus glorifié! C'est impossible de voir Dieu dans sa gloire et rester en vie! Notre nature humaine actuelle ne peut pas supporter de voir Jésus dans sa gloire, c'est pour cela que Jésus, même après sa résurrection, voile sa gloire sous une apparence humaine ordinaire, ou sous l'apparence du pain et du vin. Et c'est Jésus glorifié qui est le plus beau des hommes; ce n'est qu'au ciel qu'on pourra admirer sa beauté, on va alors le voir "tel qu'il est" , "face à face".

Mais dans l'Eucharistie, ou dans son apparence humaine ordinaire, Jésus est voilé, un peu comme une belle femme qui porte le voile intégral: on ne peut pas admirer sa beauté.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité