Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Altior
Senator
Senator
Messages : 875
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Altior » mer. 29 mars 2017, 17:56

Benoit XVI ne condamne pas les paroissiens parce qu'ils reçoivent la communion dans la main chez eux et de la main même d'archevêques ou de cardinaux.
Eh bien, Cinci, je vous souhaite de suivre Benoît XVI en communiant comme il le fait en comme il reçoit lui-même lorsque c'est lui qui communie.

Image

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar axou » mer. 29 mars 2017, 19:06

Que Benoit XVI préfère donner la communion dans la bouche ne signifie nullement qu'il condamne la communion dans la main !

Ce la vous dérange tellement la liberté Altior ? La possibilité du choix ? Et même ne serait-ce pas l'altérité qui vous dérange ?

Car l'Eglise nous laisse le choix ! Je ne comprends pas comment la manière de communier puisse donner lieu à un débat puisque personne n'est frustré, chacun peut communier selon son coeur !
Jésus nous dit "Vous ferez ceci en mémoire de moi" et il nous laisse une entière liberté. Ensuite, bien sur, l'Eglise organise les choses.

Vous n'aimez pas la communion dans la main ? Mais nul ne vous y force alors tout va bien !
Vous n'aimez pas les messes à la guitare ? Mais nul ne vous force à vous y rendre ! Alors un peu de tolérance et de respect pour ceux qui les apprécient et ne vous empêchent pas d'aller à des messes tradis.

Nous avons la chance en Eglise de pouvoir trouver le mode d'expression liturgique qui nous convient, alors on pourrait peut-être foutre la paix aux gens ? Laisser les Catholiques pratiquer et exprimer leur foi comme ils le souhaitent, selon leur culture, leur tempérament, leur sensibilité, sans vouloir imposer aux autres SON mode d'expression ?

Et puis on pourraît peut-être heureux aussi, non ? Cesser de pisser du vinaigre sur tout ce qui ne correspond pas à NOTRE sensibilité et NOTRE mode d'expression ? Cesser de gémir sur les erreurs de ceci et autres décadences de cela et jouir enfin de la "joie promise", de "la paix qui est donnée, pas comme le monde la donne" et de vivre selon la Parole : "comme il est bon pour des frères d'être ensemble !".

Bien à vous,

Axou

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar axou » mer. 29 mars 2017, 19:06

Que Benoit XVI préfère donner la communion dans la bouche ne signifie nullement qu'il condamne la communion dans la main !

Ce la vous dérange tellement la liberté Altior ? La possibilité du choix ? Et même ne serait-ce pas l'altérité qui vous dérange ?

Car l'Eglise nous laisse le choix ! Je ne comprends pas comment la manière de communier puisse donner lieu à un débat puisque personne n'est frustré, chacun peut communier selon son coeur !
Jésus nous dit "Vous ferez ceci en mémoire de moi" et il nous laisse une entière liberté. Ensuite, bien sur, l'Eglise organise les choses.

Vous n'aimez pas la communion dans la main ? Mais nul ne vous y force alors tout va bien !
Vous n'aimez pas les messes à la guitare ? Mais nul ne vous force à vous y rendre ! Alors un peu de tolérance et de respect pour ceux qui les apprécient et ne vous empêchent pas d'aller à des messes tradis.

Nous avons la chance en Eglise de pouvoir trouver le mode d'expression liturgique qui nous convient, alors on pourrait peut-être foutre la paix aux gens ? Laisser les Catholiques pratiquer et exprimer leur foi comme ils le souhaitent, selon leur culture, leur tempérament, leur sensibilité, sans vouloir imposer aux autres SON mode d'expression ?

Et puis on pourraît peut-être heureux aussi, non ? Cesser de pisser du vinaigre sur tout ce qui ne correspond pas à NOTRE sensibilité et NOTRE mode d'expression ? Cesser de gémir sur les erreurs de ceci et autres décadences de cela et jouir enfin de la "joie promise", de "la paix qui est donnée, pas comme le monde la donne" et de vivre selon la Parole : "comme il est bon pour des frères d'être ensemble !".

Bien à vous,

Axou

Toto
Senator
Senator
Messages : 932
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Toto » mer. 29 mars 2017, 19:42

Car l'Eglise nous laisse le choix ! Je ne comprends pas comment la manière de communier puisse donner lieu à un débat puisque personne n'est frustré, chacun peut communier selon son coeur !
Mais pas du tout. L'Eglise n'est pas une auberge espagnole où chacun pourrait faire n'importe quoi sous réserve de laisser la liberté à son voisin de faire comme il l'entend, ce qui est d'ailleurs soit dit en passant une conception complètement maçonnique et révolutionnaire de la liberté.

Quelques exemples, forcément caricaturaux : si des fidèles demandaient à leur prêtre de célébrer la messe en tutu rose dans une boîte de nuit et de servir l'hostie avec des smarties, hé bien je suis désolé, je protesterais également, quand bien même ces fidèles m'assureraient, avec condescendance vis-à-vis de ces affreux rétrogrades réactionnaires insensibles au souffle de l'Esprit et convulsivement cramponnés à leurs idées moyenâgeuses, et un soupir d'exaspération, que "mais oui, vous pouvez continuer à communier dans la bouche". Parce que c'est n'importe quoi.
Et si l'Eglise proclamait la reconnaissance de la polygamie et de l'homosexualité, je protesterais également, même si l'Eglise m'assurait que le mariage hétérosexuel monogame continuerait d'exister.

D'ailleurs, non, chacun ne peut pas communier selon son coeur, ou alors avec difficultés. Je me souviens très bien d'une messe où le prêtre avait demandé, prenant prétexte d'une supposée grippe H5N1, que l'on communiât uniquement dans la main.
Et de manière générale, quand il m'arrive (parce que cela m'arrive) d'aller à une messe Paul VI, je suis chaque fois très agacé de voir que rien n'est fait pour favoriser la communion dans la bouche, et qu'en particulier il n'y a pour ainsi dire jamais de plateau de communion. Le problème est également que comme ce sont de plus en plus des laïcs qui donnent la communion, je me demande à chaque fois si elles ont l'habitude de donner la communion dans la bouche et si elles ne vont pas laisser choir l'hostie. Alors évidemment je pourrais faire le tour de l'église pour aller communier uniquement au prêtre mais cela me gêne aussi.

D'ailleurs, j'ai lu à ce sujet plusieurs livres montrant clairement que la communion dans la main n'allait pas du tout d'un point de vue théologique, qu'il s'agissait d'une concession arrachée quasi de force par des évêques désobéissants, et que certains étaient en train de moisir au purgatoire pour avoir autorisé la communion dans la main dans leur diocèse.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Voyageur » mer. 29 mars 2017, 19:55

et que certains étaient en train de moisir au purgatoire pour avoir autorisé la communion dans la main dans leur diocèse.
Certainement des auteurs très renseignés.
Vos lectures semblent pleines de bienveillance.


Un tout grand MERCI à Axou, qui est ma bouffée d'oxygène de cette soirée.
Merci, merci, merci !
DIEU vous bénisse de garder la source claire.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar axou » mer. 29 mars 2017, 20:00

D'ailleurs, j'ai lu à ce sujet plusieurs livres montrant clairement que la communion dans la main n'allait pas du tout d'un point de vue théologique, qu'il s'agissait d'une concession arrachée quasi de force par des évêques désobéissants, et que certains étaient en train de moisir au purgatoire pour avoir autorisé la communion dans la main dans leur diocèse. Toto
Quoi qu'il en soit : les 2 manières de communier sont autorisées, et le fait est là : nous avons un choix à faire et nous y engageons notre liberté et notre relation à Dieu.

Axou

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar axou » mer. 29 mars 2017, 20:03


Un tout grand MERCI à Axou, qui est ma bouffée d'oxygène de cette soirée.
Merci, merci, merci !
DIEU vous bénisse de garder la source claire.
Merci Voyageur !

Toto
Senator
Senator
Messages : 932
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Toto » mer. 29 mars 2017, 20:06

Certainement des auteurs très renseignés.
Vos lectures semblent pleines de bienveillance.
Ah? Parce que maintenant vous en venez, par ce message ironique, à nier que certaines personnes, dans l'église, aient des visions ou des messages divins?
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Toto
Senator
Senator
Messages : 932
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Toto » mer. 29 mars 2017, 20:07

Quoi qu'il en soit : les 2 manières de communier sont autorisées, et le fait est là : nous avons un choix à faire et nous y engageons notre liberté et notre relation à Dieu. Axou
Et ceux qui se préoccupent du respect légitime que l'on doit au corps de Notre Seigneur et au salut des âmes continueront à combattre vigoureusement la communion dans la main.
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar axou » mer. 29 mars 2017, 20:13

Quoi qu'il en soit : les 2 manières de communier sont autorisées, et le fait est là : nous avons un choix à faire et nous y engageons notre liberté et notre relation à Dieu. Axou
Et ceux qui se préoccupent du respect légitime que l'on doit au corps de Notre Seigneur et au salut des âmes continueront à combattre vigoureusement la communion dans la main.
Et ceux qui se préoccupent du respect légitime que l'on doit au corps de Notre Seigneur et au salut des âmes continueront à se battre pour que chacun soit respecté dans sa sensibilité et sa liberté, et puisse communier "en souffle et en vérité".

Axou

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Quæstor
Quæstor
Messages : 314
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Voyageur » mer. 29 mars 2017, 20:19

Ah? Parce que maintenant vous en venez, par ce message ironique, à nier que certaines personnes, dans l'église, aient des visions ou des messages divins?
Veuillez m'excuser pour le ton employé. Je suis épuisé ce soir.

Je ne nie pas les visions ou les messages divins. Mais ceux-ci sont soumis à des critères strictes pour être tenus comme tels :
- conformité du message avec la sainte Écriture,
- communion avec l’Église,
- cohérence entre messagers et message
- et production de fruits spirituels de conversion.

Je doute que l'auteur satisfasse à ces quatre axes de discernement.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Toto
Senator
Senator
Messages : 932
Inscription : mar. 04 sept. 2012, 20:21
Conviction : Catholique pratiquant traditionaliste

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Toto » mer. 29 mars 2017, 20:35

Pour émettre une telle réserve sur l'auteur, je suis sûr, n'est-ce pas, que vous le connaissez, que vous pouvez au moins citer son nom...
Nous réclamons votre zèle contre les ennemis du célibat ecclésiastique, cette ligue impure, qui se grossit par des transfuges de l'ordre clérical. Jouets de passions séductrices, ils ont présenté des requêtes pour abolir ce point sacré… si honteuses tentatives… Défendre de toutes vos forces, d'après les règles des Canons, une loi de si haute importance, de la conserver dans toute son intégrité, de repousser les traits dirigés contre elle par des hommes que tourmentent les plus infâmes passions.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Relief » mer. 29 mars 2017, 21:17

Ce la vous dérange tellement la liberté Altior ? La possibilité du choix ? Et même ne serait-ce pas l'altérité qui vous dérange ?
Quoi qu'il en soit : les 2 manières de communier sont autorisées, et le fait est là : nous avons un choix à faire et nous y engageons notre liberté et notre relation à Dieu.
Liberté de choix quand des prêtres refusent de vous donner la communion dans la bouche ?

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1677
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar axou » mer. 29 mars 2017, 21:31

Ce la vous dérange tellement la liberté Altior ? La possibilité du choix ? Et même ne serait-ce pas l'altérité qui vous dérange ?
Quoi qu'il en soit : les 2 manières de communier sont autorisées, et le fait est là : nous avons un choix à faire et nous y engageons notre liberté et notre relation à Dieu.
Pardon !? Liberté de choix quand des prêtres refusent de vous donner la communion dans la bouche ?
Cela vous est arrivé à vous aussi ?!!

Cela m'est arrivé une fois (dans un couvent), un prêtre a refusé de me donner la communion das la main et me l'a imposé dans la bouche ! J'étais furieuse mais enfin je n'ai pas osé faire un esclandre pendant la messe, ça fait désordre ! :roule: :roule:

A mon avis les prêtres n'ont pas le droit d'imposer un mode de communion, je crois bien que c'est de l'abus de pouvoir...

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Marc Oh
Quæstor
Quæstor
Messages : 257
Inscription : ven. 01 avr. 2016, 16:05
Conviction : chrétien catholique
Localisation : Région centre

Re: Le traditionalisme : fondement en dehors de la pratique

Message non lupar Marc Oh » mer. 29 mars 2017, 22:22

Oui il m'est arrivé à moi aussi d'être "obliger" de faire comme ceci ou comme cela. Il est possible que le prêtre ai tord, qu'il y ai de l’ignorance aussi. Je pense que ce n'est pas à moi de juger, je ne sait pas ce que l’évêque à demander au prêtre, je ne sait ce que prêtre à subit de ses ouailles. Chacun a sa responsabilité il me semble. Redemptionis sacramentum est clair, dans l'église de rite latin il y a une seule façon de communier et des exceptions peuvent être concédé. Surtout ce qui intéressant c'est cette instruction du saint siège définit un "droit" à ce que les fidèle puissent trouvé une certaine dignité dans la liturgie. On n'a pas le droit de faire souffrir mais a t-le droit d'exiger? L'Instruction explicite une démarche à suivre face à des abus. Ce n'est pas drôle évidement!
Cela oui me tien à cœur mais, sans vouloir être désagréable, c'est hors sujet sur ce fil c'est un peu trop dans la pratique. il existe un nombre impressionnant de fils sur ce type de sujet! De plus je vous ferai remarqué avec Monsieur de La Palice que nous nous étripons moins lorsque nous évitons les sujets qui fâchent. C'est l'occasion de mieux ce connaître.
bonne soirée
Marc Oh
Marc Oh!
"... sans l'amour je ne suis rien..."


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités