Le célibat ecclésiastique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3695
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Kerniou » ven. 09 mars 2018, 19:23

C'est pourquoi des prêtres choisissent de vivre en petite communauté avec d'autres prêtres.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
armide
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mar. 27 mars 2018, 16:24
Conviction : catholique romain
Localisation : Finistère

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar armide » mer. 28 mars 2018, 14:20

Beaucoup sont malheureux dans leur solitude car rares sont ceux qui vivent en communauté surtout à la campagne.

Comme disait un autre participant c'est surtout un probléme de ressources (faibles) qui est la cause de ce célibat regrettable.

Quoique beaucoup de gens au SMIC sont en couple avec enfants.

Il y a aussi des laïcs qui ont des vies professionnelles très prenantes et sont rarement chez eux.

Alors n'utilisons pas ces deux arguments pour justifier le célibat des prêtres...

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 270
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Alizee » mer. 04 avr. 2018, 17:26

En cette période, les nouvelles fusent quant aux changements de paroisse de beaucoup de prêtres.
N'est-ce pas aussi un moyen d'aggraver la solitude pour certains prêtres qui doivent reconstruire leur vie sociale, au moins en partie, tous les 6 ans ? Si le prêtre est partant pour changer, très bien, mais s'il ne le souhaite pas, est-ce que ça fait sens ? Je suis partagée.
J'ai entendu dire que c'était aussi un moyen de prévenir les bascules de l'amitié vers l'amour... je suis dubitative.

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 43
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar papounet » mer. 04 avr. 2018, 18:03

En cette période, les nouvelles fusent quant aux changements de paroisse de beaucoup de prêtres.
N'est-ce pas aussi un moyen d'aggraver la solitude pour certains prêtres qui doivent reconstruire leur vie sociale, au moins en partie, tous les 6 ans ? Si le prêtre est partant pour changer, très bien, mais s'il ne le souhaite pas, est-ce que ça fait sens ? Je suis partagée.
J'ai entendu dire que c'était aussi un moyen de prévenir les bascules de l'amitié vers l'amour... je suis dubitative.
Dans d'autres professions, je pense notamment aux responsables des agences bancaires, leurs directions les mutent régulièrement pour qu'ils ne nouent pas avec certains clients des relations privilégiées.

Pour les prêtres paroissiens, je pense qu'il doit s'agir du même genre de raison peut être effectivement à l'égard de certains de leurs paroissiens(iennes)... :>

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Cepora » mer. 04 avr. 2018, 21:04

Alizee a écrit :
En cette période, les nouvelles fusent quant aux changements de paroisse de beaucoup de prêtres.
N'est-ce pas aussi un moyen d'aggraver la solitude pour certains prêtres qui doivent reconstruire leur vie sociale, au moins en partie, tous les 6 ans ? Si le prêtre est partant pour changer, très bien, mais s'il ne le souhaite pas, est-ce que ça fait sens ? Je suis partagée.
J'ai entendu dire que c'était aussi un moyen de prévenir les bascules de l'amitié vers l'amour... je suis dubitative.
Je pense que ce motif est un peu fantaisiste ; ce n'est pas la cause de ces changements. En réalité, je crois qu'il s'agit surtout de management, de gestion des ressources humaines. L'objectif de la manoeuvre serait de rompre avec une certaine conception de la paroisse, que l'on suppose trop figée. On voudrait dynamiser les paroisses, et par là même encourager un esprit missionnaire chez les curés. D'une pierre, deux coups. Cela signifie qu'il faudrait des équipes pastorales intermittentes, ambulantes, mobiles... un peu hors-sol, comme l'élevage des poulets.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9923
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Fée Violine » jeu. 05 avr. 2018, 17:31

@Heraclus
C'est quoi, un prêtre ? Un prêtre, c'est fondamentalement un apôtre, par opposition à un disciple.
Justement NON, c'est l'évêque qui est un apôtre pas le prêtre, le prêtre lui est un disciple. C'est pour cela qu'il y a un sacrement différent pour ordonner évêque, être évêque n'est pas une simple nomination.
Mais non, ce n'est pas un sacrement différent. Pour ordonner un évêque, ou un prêtre, ou un diacre, il n'y a que le sacrement de l'ordination.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités