Le célibat ecclésiastique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3871
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Kerniou » ven. 09 mars 2018, 19:23

C'est pourquoi des prêtres choisissent de vivre en petite communauté avec d'autres prêtres.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
armide
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : mar. 27 mars 2018, 16:24
Conviction : catholique romain
Localisation : Finistère

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar armide » mer. 28 mars 2018, 14:20

Beaucoup sont malheureux dans leur solitude car rares sont ceux qui vivent en communauté surtout à la campagne.

Comme disait un autre participant c'est surtout un probléme de ressources (faibles) qui est la cause de ce célibat regrettable.

Quoique beaucoup de gens au SMIC sont en couple avec enfants.

Il y a aussi des laïcs qui ont des vies professionnelles très prenantes et sont rarement chez eux.

Alors n'utilisons pas ces deux arguments pour justifier le célibat des prêtres...

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 279
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Alizee » mer. 04 avr. 2018, 17:26

En cette période, les nouvelles fusent quant aux changements de paroisse de beaucoup de prêtres.
N'est-ce pas aussi un moyen d'aggraver la solitude pour certains prêtres qui doivent reconstruire leur vie sociale, au moins en partie, tous les 6 ans ? Si le prêtre est partant pour changer, très bien, mais s'il ne le souhaite pas, est-ce que ça fait sens ? Je suis partagée.
J'ai entendu dire que c'était aussi un moyen de prévenir les bascules de l'amitié vers l'amour... je suis dubitative.

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar papounet » mer. 04 avr. 2018, 18:03

En cette période, les nouvelles fusent quant aux changements de paroisse de beaucoup de prêtres.
N'est-ce pas aussi un moyen d'aggraver la solitude pour certains prêtres qui doivent reconstruire leur vie sociale, au moins en partie, tous les 6 ans ? Si le prêtre est partant pour changer, très bien, mais s'il ne le souhaite pas, est-ce que ça fait sens ? Je suis partagée.
J'ai entendu dire que c'était aussi un moyen de prévenir les bascules de l'amitié vers l'amour... je suis dubitative.
Dans d'autres professions, je pense notamment aux responsables des agences bancaires, leurs directions les mutent régulièrement pour qu'ils ne nouent pas avec certains clients des relations privilégiées.

Pour les prêtres paroissiens, je pense qu'il doit s'agir du même genre de raison peut être effectivement à l'égard de certains de leurs paroissiens(iennes)... :>

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Cepora » mer. 04 avr. 2018, 21:04

Alizee a écrit :
En cette période, les nouvelles fusent quant aux changements de paroisse de beaucoup de prêtres.
N'est-ce pas aussi un moyen d'aggraver la solitude pour certains prêtres qui doivent reconstruire leur vie sociale, au moins en partie, tous les 6 ans ? Si le prêtre est partant pour changer, très bien, mais s'il ne le souhaite pas, est-ce que ça fait sens ? Je suis partagée.
J'ai entendu dire que c'était aussi un moyen de prévenir les bascules de l'amitié vers l'amour... je suis dubitative.
Je pense que ce motif est un peu fantaisiste ; ce n'est pas la cause de ces changements. En réalité, je crois qu'il s'agit surtout de management, de gestion des ressources humaines. L'objectif de la manoeuvre serait de rompre avec une certaine conception de la paroisse, que l'on suppose trop figée. On voudrait dynamiser les paroisses, et par là même encourager un esprit missionnaire chez les curés. D'une pierre, deux coups. Cela signifie qu'il faudrait des équipes pastorales intermittentes, ambulantes, mobiles... un peu hors-sol, comme l'élevage des poulets.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10124
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Fée Violine » jeu. 05 avr. 2018, 17:31

@Heraclus
C'est quoi, un prêtre ? Un prêtre, c'est fondamentalement un apôtre, par opposition à un disciple.
Justement NON, c'est l'évêque qui est un apôtre pas le prêtre, le prêtre lui est un disciple. C'est pour cela qu'il y a un sacrement différent pour ordonner évêque, être évêque n'est pas une simple nomination.
Mais non, ce n'est pas un sacrement différent. Pour ordonner un évêque, ou un prêtre, ou un diacre, il n'y a que le sacrement de l'ordination.

Avatar de l’utilisateur
Archidiacre
Censor
Censor
Messages : 182
Inscription : sam. 29 juil. 2017, 14:45
Conviction : Catholique.

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Archidiacre » mer. 27 juin 2018, 12:01

Vidéo en défense du célibat sacerdotal:
https://www.youtube.com/watch?v=hKAOuIVw9Ns
Chaîne Youtube: https://www.youtube.com/c/Archidiacre

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4660
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar gerardh » mer. 27 juin 2018, 15:04

_____

Bonjour,

Une chose est de conseiller de ne pas se marier (d'ailleurs pas seulement aux prêtres). Autre chose est de l'exiger.


_________

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar papounet » sam. 30 juin 2018, 14:45

Dans l'Eglise catholique romaine le célibat est exigé sauf du temps des Borgia ;)

Beaucoup de croyants estiment que cette exigence ne devrait pas avoir lieu d'être comme du temps lointain où les prêtres pouvaient être mariés.

Cette interdiction ne favorise pas le remplissage des séminaires, ça non.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8283
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Cinci » dim. 01 juil. 2018, 14:08

gérardh a écrit :
Une chose est de conseiller de ne pas se marier (d'ailleurs pas seulement aux prêtres). Autre chose est de l'exiger.
... et autre chose, aussi, la prétention selon laquelle les évêques catholiques romains n'auraient pas le droit d'exiger ce qu'ils exigent, de gouverner l'Église comme ils le font ("Jésus ne serait pas d'accord"; "Blabla ... la Bible").

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4660
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar gerardh » dim. 01 juil. 2018, 14:29

____

Bonjour,

Je retiens de cette discussion que les évêques catholiques exigent.

Pourtant cette exigence n'a pas toujours eu cours, et est susceptible d'exceptions, par exemple pour le clergé oriental. Aussi ce qui est bien dans un environnement donné ne l'est pas dans un autre contexte géographique ou temporel.


________

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8283
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Cinci » dim. 01 juil. 2018, 14:43

papounet a écrit :
Cette interdiction ne favorise pas le remplissage des séminaires, ça non.
C'est possible que la règle traditionnelle puisse nuire un peu au recrutement actuel de candidats dans notre présente société occidentale. Possible. Elle n'empêchera pas le remplissage des séminaires en Afrique.

Je pense que l'Église catholique est attachée, par-dessus tout, à la volonté d'éviter au maximum (dans la mesure du possible) que ses prêtres deviennent trop facilement des fonctionnaires de Dieu, des bénéficiaires d'une bonne planque pouvant jouir du meilleur des deux mondes. On veut des "soldats de la cause" idéalement, des gens prêts à se dévouer en totalité au service de l'Église. Par ailleurs, l'Église catholique n'exige pas de chacun(e), à titre individuel(le), qu'il fasse sacrifice d'une vie normale et donc de ne jamais se marier. Elle demanderait plutôt à chacun(e) de discerner si lui-même ou elle-même penserait être fait(e) pour accepter avec bonne grâce de vivre les renoncements nécessaires que la fonction impliquerait dans le sein de l'Église.

C'est comme pour exiger des membres de la chorale qu'ils puissent savoir chanter. Il n'y a pas l'exigence que chaque paroissien fasse partie de la chorale. Mais chacun(e) peut toujours discerner si ...

Derrière les attaques et les vives critiques s'élevant toujours contre l'Église catholique et au sujet du célibat des prêtres, je pense, se trouve toujours une volonté de "normaliser" l'Église catholique, la rendre bien conforme aux valeurs du monde et jusqu'à vouloir désacraliser la fonction du prêtre. Or c'est le genre de chose que les autorités de l'Église ne pourraient jamais accepter à mon avis. L'Église n'est pas une institution normale.

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2201
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Conviction : Catho ni progressiste ni traditionaliste
Localisation : France

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Relief » lun. 02 juil. 2018, 0:06

Je retiens de cette discussion que les évêques catholiques exigent.

Pourtant cette exigence n'a pas toujours eu cours, et est susceptible d'exceptions, par exemple pour le clergé oriental. Aussi ce qui est bien dans un environnement donné ne l'est pas dans un autre contexte géographique ou temporel.
Vous vous trompez. Dans le clergé oriental et chez les Orthodoxes, les prêtres n'ont pas davantage le droit de se marier. Un homme marié peut devenir prêtre mais un prêtre ne peut pas se marier. Précisons que la population a beaucoup moins en estime les prêtres mariés.

Vous êtes protestant. Les pasteurs ont le droit de se marier, et pourtant les vocations sont rarissimes. La plupart des temples sont vides et beaucoup sont devenus des habitations, des musées, des bibliothèques, des salles de spectacle, ou ont été transformés en mosquée. L'Europe protestante est presque complètement déchristianisée.

J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 375
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar J R » lun. 02 juil. 2018, 7:38

J'aimerai savoir si il y a une personne sur ce forum qui serait rentré au séminaire si les prêtres avaient eu le droit de se marier ?
jr

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3871
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le célibat ecclésiastique

Message non lupar Kerniou » lun. 02 juil. 2018, 9:18

Pour répondre à Cinci à propos du souhait de l'Eglise que les prêtres ne deviennent des fonctionnaires de Dieu et qu'ils ne bénéficient d'une planque ... Je ne crois pas que la prêtrise ait jamais été une planque ...
Certes, les prêtres pouvaient inviter au respect, mais aussi, parfois, susciter la méfiance chez certains voire, même, de l'agressivité chez d'autres ... Certains prêtres et religieux(ses) lorsqu'ils portaient l'habit de faisaient apostropher voire insulter dans la rue ...
En ce sens, je ne crois pas que la prêtrise fût une planque, bien au contraire.
Peut-être, Cinci, vouliez-vous signifier autre chose.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit