Écrire à sa Sainteté le Pape

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Tian
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Tian » mar. 03 mars 2015, 14:34

Bonjour,

Je souhaiterais écrire au Pape au sujet de Maria Valtorta mais je ne sais pas comment je dois m'y prendre.

Je suppose que ce n'est pas lui bien sûr qui me répondra mais ce sera malgré tout sa voie officielle.

Savez-vous comment faire ? Quelle est la bonne adresse ?

C'est en lisant les écrits de Maria Valtorta que je me suis dit qu'il fallait que je lui écrive directement car j'ai été plus que troublée, non par ce roman (car chacun a le droit d'écrire une vie romancée de la vie du Christ) mais par la crédibilité que certaines personnes donneraient à ce récit.

De prime abord, personnellement, il m'a sauté aux yeux que c'était, bien évidemment, une "histoire" comme j'aurais pu en écrire une sur le sujet si j'en avais le temps, et le talent, et rien de plus. Ça m'a même fait sourire par moments, tant les mots prononcés, les tournures de phrases, les descriptions physiques des personnages, leur caractère (très "chochotte" quand même pour certains)... Enfin bref, TOUT, me paraissait fictif et m'éloignait de l'idée que je me faisais du Christ et de sa mère !

"Ceux qui liront comprendront !" aurait dit un Pape, et bien effectivement... J'ai compris !!!

Hors, apparemment, certains "religieux" notoires auraient approuvé cette lecture :?: J'ai cru rêver en apprenant cela mais apparemment, non , je ne rêvais pas...

Comme j'ai consulté plusieurs sites pour en avoir le cœur net et que systématiquement la même personne revient pour dire que tel Saint en a recommandé la lecture, que tel Pape a été suffisamment vague pour que l'on puisse en déduire qu'il était bon de le lire.... Que l'ouvrage a bien eu l'imprimatur (alors que d'autres disent que non) .... Bref, je ne sais plus que croire et je n'arrive pas à trouver sur le site du Vatican un article nous orientant sur ce sujet et qui pourrait clore le débat de façon définitive.

En désespoir de cause, et puisque j'en ai assez de retomber toujours sur les mêmes "fans" de Maria Valtorta dès qu'on a le malheur de taper son nom sur Google, je vais écrire au Pape pour en avoir le cœur net et savoir si oui ou non il estime qu'il faut accorder quel que crédit que ce soit à cet "Amour Gloire et Beauté" d'il y a 2000 ans !

Parce que si, par malheur, la réponse apportée n'était pas sans aucune ambiguïté à ce sujet, et approuvait ces écrits de quelque façon que ce soit, je pense que c'en serait bien trop pour moi et m'indiquerait qu'il est temps pour moi de m'éloigner de l'Eglise catholique (alors que pourtant je me bats depuis des mois pour m'en rapprocher).

Fraternellement,

Tian

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2752
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Héraclius » mar. 03 mars 2015, 17:21

J'ai jeté un regard à la page wiki de cette dame et la position officielle de l'Eglise me semble claire. Si l'index existait encore, ce texte y serait.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Valtorta
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Quæstor
Quæstor
Messages : 256
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Foxy » mar. 03 mars 2015, 17:37

Bonjour Tian

Je ne comprends pas bien pourquoi cela vous éloignerait de l'Eglise catholique ?

Si je peux me permettre, je vous conseillerais plutôt de lire les évangiles, c'est la Parole de Dieu.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6615
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Anne » mar. 03 mars 2015, 17:40

On trouve dans la Cité certains messages qui donnent l'heure juste au sujet des écrits de cette dame. En faisant une recherche, j'ai trouvé :

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 00#p287900

http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 33#p288533

Dont je tire cette affirmation : la "Congrégation pour la doctrine de la foi déconseille fermement leur lecture". Ceci peut vous aider à mieux cibler votre recherche au besoin...

Dans :

Les visions de Maria Valtorta

vous avez droit à une étude assez approfondie du sujet.

Et gardez à l'esprit qu'en googlant n'importe lequel sujet sur le catholicisme, il est plus que probable que les premiers résultats proposés iront toujours à l'encontre de la doctrine (puisque c'est ce que la majorité recherche !).
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Tian
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Tian » mar. 03 mars 2015, 18:10

Merci à tous, mais je suis déjà passée par les liens que vous proposez et j'aimerais avoir une réponse très actuelle sur la position de l'Eglise sur ce sujet.

Il y a toujours l'incursion des fanatiques purs et durs de Valtorta qui viennent systématiquement dire que ce que l'Eglise a dit, en fin de compte, elle ne l'a pas vraiment dit parce que si, parce que ça ... Vous voyez ce que je veux dire ?

C'est pas clair, c'est pourquoi, faute de trouver des documents officiels sur Internet traitant du sujet, j'aimerais écrire à sa Sainteté le Pape pour en avoir le cœur net une bonne fois pour toutes. Parce que je suppose que si j'ai un document écrit daté de 2015 précisant que l'Eglise ne reconnait pas ces écrits il sera indiscutable par ceux qui continuent sur tous les sites à dire le contraire.

Par ailleurs, j'ai bien sûr lu et relu les Evangiles (canoniques) ce qui fait d'ailleurs que ceux de Valtorta me hérissent le poil :-[ !!!

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9532
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Fée Violine » mar. 03 mars 2015, 20:22

Bonjour Tian,

dans le dernier lien indiqué par Anne, je lis :
les "visions" et "dictées" qu'ils relatent ne peuvent pas être considérées comme d'origine surnaturelle, mais doivent être considérées simplement comme les formes littéraires dont s'est servi l'auteure pour raconter, à sa manière, la vie de Jésus.
Cette phrase est tirée d'un document officiel de la conférence épiscopale italienne, et date de 1992.
En 2015, la position de l'Église et du pape n'a aucune raison d'avoir changé. Il est donc peu probable que vous ayez besoin de quitter l'Église catholique à cause de ces visions !
Mais bon, vous pouvez écrire au pape, je pense que des quantités de gens lui écrivent et qu'ils reçoivent des réponses. L'adresse doit être facile à trouver.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6615
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Anne » mer. 04 mars 2015, 2:38

Il y a toujours l'incursion des fanatiques purs et durs de Valtorta qui viennent systématiquement dire que ce que l'Eglise a dit, en fin de compte, elle ne l'a pas vraiment dit parce que si, parce que ça ... Vous voyez ce que je veux dire ?
Perso, je ne vois pas pourquoi vous accordez tant de la crédibilité aux "purs et durs" supporteurs de Valtorta. Ils ne seraient pas les premiers à utiliser des citations hors-contexte ou légèrement remaniées pour faire croire aux gens que ses écrits ont l'aval de l'Église.

Le fait que vous n'ayez rien trouvé sur Internet de probant allant dans leur sens me semble un signe du peu de cas qui est fait de cette "oeuvre". Comme le mentionne Fée, si ces écrits étaient reconnus, les fanas se feraient un plaisir d'en donner la source avec référence à l'appui et feux d'artifices ! Et comme l'Église n'est pas reconnue pour se "retourner sur un 10 cents", il serait surprenant que vous trouviez quelque chose de différent de plus récent que ce qui a été mentionné plus haut. Après tout, on tient encore pour référence des écrits vieux de 2000 ans auxquels on n'a pas changé une ligne ! Alors, pour 1992... ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Tian
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Tian » jeu. 05 mars 2015, 0:04

Merci de vos réflexions, vous êtes rassurantes et ce que vous dites est plein de bon sens, mais trouvez-vous normal que certains prêtres fassent référence à ces révélations privées dans leur sermon ?

C'est inquiétant : je trouve parce que notre religion a suffisamment de surnaturel comme cela sans en rajouter.

L'Eglise devrait se méfier un peu plus de ces "écrits" et mettre en garde très régulièrement contre eux parce qu'apparemment quelques rappels à l'ordre ne seraient pas de trop.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9532
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Fée Violine » jeu. 05 mars 2015, 0:11

Le prêtre peut utiliser certains éléments de ce livre, qui peuvent être édifiants, sans bien sûr considérer cela comme une révélation divine mais simplement comme de belles réflexions chrétiennes.
Tout dépend comment c'est présenté. Avez-vous vu des prêtres faire un usage abusif de ces visions?

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6615
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Anne » jeu. 05 mars 2015, 3:51

L'Eglise devrait se méfier un peu plus de ces "écrits" et mettre en garde très régulièrement contre eux parce qu'apparemment quelques rappels à l'ordre ne seraient pas de trop.
Pourtant, on taxe souvent l'Église d'être trop méfiante et "contrôlante" !

Vous conviendrez cependant qu'elle ne peut quand même pas faire des rappels à l'ordre pour tout ce qui circule dans le genre sur la planète !

Quoique ça créerait de l'emploi... ;)

Mais faire comme vous l'avez fait, c'est-à-dire vérifier "l'orthodoxie" de la chose auprès de sources fiables, est un bon réflexe que nous devons tous avoir en cas de doute...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1330
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar axou » jeu. 05 mars 2015, 11:51

Chère Tian,

je n'a pas lu M. Valtorta mais je peux dire qu'il s'agit de son expérience spirituelle à elle, personnelle, et cela n'a rien de canonique ni de dogmatique. Si ses écrits nourrissent la foi de certains, tant mieux pour eux sinon, on passe son chemin. Il y a beaucoup plus de personnes qu'on ne l'imagine qui ont des visions, des expériences surnaturelles, peut-être réellement spirituelles, peut-êtres liées à une pathologie mentale, difficile de savoir. Leur témoignage nourrit la foi de certains et laisse d'autres perplexes, chacun se nourrit là où on trouve de la bonne nourriture pour soi : heureusement qu'il y a de la liberté dans l'Eglise.

Mais la nourriture solide pour tous, c'est la Bible, la communion de l'Eglise et son enseignement.

Bien à vous !

Axou

Tian
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Tian » jeu. 05 mars 2015, 13:04

Le prêtre peut utiliser certains éléments de ce livre, qui peuvent être édifiants, sans bien sûr considérer cela comme une révélation divine mais simplement comme de belles réflexions chrétiennes.
Tout dépend comment c'est présenté. Avez-vous vu des prêtres faire un usage abusif de ces visions?

Je vais vous donner un exemple pour que vous compreniez mieux ce que je veux dire.
J'aime beaucoup le Père Zanotti Sorkine (que vous connaissez peut-être) et j'apprécie (enfin j'appréciais) beaucoup d'écouter ses homélies via son site.

Je m'étais aperçue qu'il faisait, je vais dire des... digressions pour rendre plus "vivants" certains passages des Evangiles et ça m'amusait plus que ça ne me contrariait car, me semblait-il, cela venait de son imagination et concernant notre imagination il n'y a aucun mal à la laisser vagabonder tant que l'on ne modifie pas le message.

Et puis je me suis aperçue après avoir lu la "Barbara Cartland" des Evangiles (M.Valtorta) qu'en fait ces "digressions" venaient d'elle en grande partie (et peut-être aussi d'autres révélations privées) mais qu'en tout cas il reprenait des détails qui y étaient mentionnés.

Voici par exemple un passage de l'homélie du 6 février 2014 (toujours sur son site) où il dit ceci :

" ... Et puis Jésus demande aux apôtres de ne pas emporter de tunique de rechange. Alors cela m'étonne beaucoup car Jésus est extrêmement propre, nous le savons à travers des révélations privées il était toujours très bien mis notre Seigneur, c'est normal son humanité était parfaite, très propre sur lui. Même son manteau parait-il ! Ce n'est pas du roman ce que je vous dis là, il faut s'intéressait aussi à ce que les mystiques ont reçu. Il parait que, il prenait son manteau, il le pliait toujours, il ne le jetait jamais, sur un lit ou sur une table, jamais. Il le pliait quand il arrivait dans une maison. "


Alors, vous allez peut-être me dire que ce sont là des détails et que si ça lui fait plaisir d'y accorder du crédit libre à lui ! Mais ce qui m'inquiète c'est qu'il le mentionne dans une homélie comme s'il s'agissait d'une "vérité" à rajouter à ce que nous savons du Christ. En plus il "pousse" ses paroissiens à lire ces récits et a y accorder de la valeur.

Il m'a déçue je dois le dire, car normalement il connait la position de l'Eglise sur ces romans.

Voilà le premier des dégâts.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6615
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Anne » jeu. 05 mars 2015, 17:44

" ... Et puis Jésus demande aux apôtres de ne pas emporter de tunique de rechange. Alors cela m'étonne beaucoup car Jésus est extrêmement propre, nous le savons à travers des révélations privées il était toujours très bien mis notre Seigneur, c'est normal son humanité était parfaite, très propre sur lui. Même son manteau parait-il ! Ce n'est pas du roman ce que je vous dis là, il faut s'intéressait aussi à ce que les mystiques ont reçu. Il parait que, il prenait son manteau, il le pliait toujours, il ne le jetait jamais, sur un lit ou sur une table, jamais. Il le pliait quand il arrivait dans une maison. "
Pas que j'y tienne, mais ce qui est mentionné là ne me semble pas nécessairement changer le message. Ce qui y manque peut-être est une lecture à un autre niveau de ce que Jésus a demandé à ces apôtres : était-ce effectivement de prendre sa consigne au pied de la lettre (parce qu'au final, une tunique ça se lave !) ou encore de "voyager léger", de ne pas s'encombrer de choses inutiles ?

Comme on ne parle pas vraiment des habitudes d'hygiène de Notre Seigneur dans la Bible, on peut présumer que soit Il était dépenaillé, brouillon, indifférent à son apparence ou encore soigné. La logique nous amènerait à penser plutôt à la dernière option parce qu'on ne voit pas trop pourquoi une personne sans péché serait autrement...

Il n'a pas tort de dire qu'on peut s'intéresser à ce que des mystiques ont reçu : Catherine de Sienne, Grégoire le Grand, etc, ont été de grands mystiques ! Nous nous entendrons cependant pour dire que Valtorta n'est probablement pas de cette trempe... ;)
Alors, vous allez peut-être me dire que ce sont là des détails et que si ça lui fait plaisir d'y accorder du crédit libre à lui !
C'est possible en effet ! ;)
Mais ce qui m'inquiète c'est qu'il le mentionne dans une homélie comme s'il s'agissait d'une "vérité" à rajouter à ce que nous savons du Christ. En plus il "pousse" ses paroissiens à lire ces récits et a y accorder de la valeur.
Est-ce qu'il mentionne des références ? Nomme-t-il explicitement ses sources ? Dit-il : "Lisez le livre Y de l'auteur X et croyez-y car c'est la vérité !" ?
Il m'a déçue je dois le dire, car normalement il connait la position de l'Eglise sur ces romans.
Comme vous l'a souligné Fée, si on peut tirer un bien, durable de préférence, d'une vision personnelle reçue par quelqu'un d'autre... Pourquoi pas ?

Cependant, s'y attacher au point de négliger le reste de la Parole serait un signe, selon moi, d'immaturité spirituelle. Ce n'est pas mal en soi, remarquez, ça fait partie du cheminement.
Voilà le premier des dégâts.
Ce serait peut-être bien de faire part de votre inconfort au Père Sorkine...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Tian
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 19 oct. 2014, 10:50

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar Tian » jeu. 05 mars 2015, 18:58

Vous voyez Anne comme nous sommes tous différents... De mon côté, et parce que je n'attache AUCUNE IMPORTANCE au physique (du Christ, de la Vierge ou de qui que ce soit) mais uniquement à la beauté de l'âme qui transparait et qui embellit les traits, j'ai plaisir a imaginer Jésus totalement indifférent à son apparence. Beau, laid... peu m'importe !

J'aime ce passage d'Isaïe :

« Il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire. Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien. »


Et bien, dans le sermon d'un prêtre qui affirmerait le contraire (sous entendant que le Christ était coquet par exemple...) cela suffit pour modifier, même très vaguement, le message des textes canoniques. Et donc je me dis que s'il invente ces détails (ou prend au comptant auprès d'un tiers) sans bien préciser que ce n'est pas la réalité mais ce qu'il aime imaginer, tout ce qu'il me dit par ailleurs peut être soumis au doute également.

Il n'a pas tort de dire qu'on peut s'intéresser à ce que des mystiques ont reçu : Catherine de Sienne, Grégoire le Grand, etc, ont été de grands mystiques ! Nous nous entendrons cependant pour dire que Valtorta n'est probablement pas de cette trempe... ;)
En fait, il y a une différence entre ce que l'on croit soi-même et qui ne regarde que nous (et heureusement !) et ce que l'on transmet quand on est prêtre dans une homélie.
Le problème, pour moi, c'est l'institution et ce qu'elle reconnait ou pas. Quand un prêtre s'exprime en public il parle au nom de l'Eglise, d'où mon désir en désespoir de cause de demander l'avis directement du Vatican.

Je comprends que pour propager la foi, et parce que les Evangiles ne sont pas forcément faciles pour tout le monde, l'on soit tenté d'y mettre un peu plus de "romantisme" et de "gout du jour" via des romans sur la vie du Christ, mais il faut faire très attention quand même avec ce petit jeu là.

Est-ce qu'il mentionne des références ? Nomme-t-il explicitement ses sources ? Dit-il : "Lisez le livre Y de l'auteur X et croyez-y car c'est la vérité !" ?

Non, du tout ! Là, je pense qu'il aurait été sanctionné ! Mais il ne relate pas ces faits avec toute la prudence et la mise en garde nécessaires.

Comme vous l'a souligné Fée, si on peut tirer un bien, durable de préférence, d'une vision personnelle reçue par quelqu'un d'autre... Pourquoi pas ?
Moi je n'y vois aucun inconvénient si on dit et redit dans le même temps que l'Eglise ne reconnait pas ces visions et que c'est là l'affaire de chacun.
Et puis quand c'est un prêtre qui se laisse aller à y croire vous savez bien que cela peut avoir un gros impact.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1330
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Écrire à sa Sainteté le Pape

Message non lupar axou » ven. 06 mars 2015, 20:32

Moi je n'y vois aucun inconvénient si on dit et redit dans le même temps que l'Eglise ne reconnait pas ces visions et que c'est là l'affaire de chacun.
Et puis quand c'est un prêtre qui se laisse aller à y croire vous savez bien que cela peut avoir un gros impact.
Je pense comme vous Tian, que le Père Zorkine a manqué de prudence si il n'a pas cité ses sources et si il n'a pas précisé qu"il accordait du prix à ces visions par choix personnel et que ce n'était pas canonique. Mais il n'est pas parfait, comme nous tous, et il a droit à l'erreur, comme nous tous. Quand nous voyons un prêtre commettre une erreur, le mieux est de lui dire ce que l'on pense et c'est tout. Il faut garder sa liberté de conscience et son esprit critique; toute chose dite par un prêtre n'est pas à gober, elle est soumise à notre esprit critique et n'engage pas toute l'Eglise.

Bien à vous !

Axou


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Pierre Carhaix, prodigal et 3 invités