Retour imminent de la fsspx?

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Altior
Senator
Senator
Messages : 609
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Retour imminent de la fsspx?

Message non lupar Altior » mar. 04 avr. 2017, 22:48

Le Saint Père appelle les évêques diocésains de concéder, dans certains conditions, aux prêtres FSSPX la faculté de mariage valide. C'est ici:
http://www.vatican.va/roman_curia/ponti ... li_fr.html

ChristianK
Censor
Censor
Messages : 176
Inscription : lun. 10 mars 2008, 18:43

Re: Retour imminent de la fsspx?

Message non lupar ChristianK » ven. 07 avr. 2017, 19:14



L'élimination?

ChristianK,

Vous vous exprimez toujours d'une manière absolument indigne et certainement pas catholique. Pas avec votre perpétuelle satisfaction mauvaise à l'idée de voir disparaître des milliers et des milliers de catholiques, ceux nés dans telle période. Vous m'excuserez, mais vous souhaitez la mort de baptisés, ainsi que celle de baptisés qui auront voulu servir l'Église de différentes façons. On appelle ça un péché grave par chez-nous.

Non seulement vous jugez les gens, vous aimeriez en faire de soi-disant bouc émissaires pour l'état de la foi qui est faible dans tout l'Occident, vous agissez encore en pharisien pour essayer de nous faire accroire que, vous, vous seriez parfaitement étranger à ce qui pourrait aller mal ici et là dans les paroisses.

Le péché, ça ne vous concerne pas, Je suppose que votre péché à vous serait certainement minime, bénin, n'exercerait aucune mauvaise influence sur personne à l'extérieur de vous-même, pas comme celui des autres naturellement et qui serait tellement plus grave; du moins, c'est ce que l'on comprendrait à vous lire.

Il y a quelqu'un qui aurait bien besoin d'être évangélisé par-ici et c'est bien vous!

Je me sens libre d'intervenir ici et comme d'autant plus du fait que je n'appartiens pas à ces cohortes dont vous parlez. Ce n'est donc pas moi que vous viseriez dans un premier temps.

Je suis convaincu que vous blessez le coeur de dizaines et de dizaines de catholiques qui croiseront vos propos, de même que vous vous blessez vous-même en vous comportant de la sorte.

Ce que vous faites ...

Vous nous faite de la mort une bonne chose, avec vos propos. Or c'est justement la mort que le Christ condamnerait plutôt, qui est ce que Dieu fait disparaître. Votre "boulot de chrétien" serait plutôt de bénir ces cohortes, leur souhaiter du bien et de prier pour vous-même afin que Dieu change votre coeur et lui infuse tout cet amour qui vous manque encore pour vos frères.

Enfin, vous devriez penser un jour à vous sevrer un peu de la fréquentation de sites contaminants, comme le genre de lieux pouvant contenir une haute densité de grognons de tout poil, de sédévacantistes, conservateurs enragés, nostalgiques d'une autre époque et accusateurs de toutes les personnes le moindrement en vue dans l'Église.

Oui

Parce que ces foyers de grognons constituent une menace autrement plus sérieuse pour votre foi à vous que pourrait jamais l'être les initiatives de naguère de la soeur sourire, de l'abbé Pierre, du pape Paul VI, de Jean-Paul II; ou encore tel vilain péché public et sexuel du frère Tartempion et qui aurait pu aussi trouvé sympa les méthodes pédagogique de l'an 60 ou 70. Ce dont je vous parle est beaucoup plus dangereux pour vous attendu que vous ne semblez pas le moins du monde en suspecter tout le venin distillé.

Bonne continuation
D'un point de vue spirituel vous avez raison et je vous remercie de souligner cet aspect, mais je ne me placais pas à ce point de vue mais uniquement d'un point de vue sociologique. Or la disparition des générations et des cohortes est un fait (et d'ailleurs celles-ci sont des entités statistiques avec plein d'exceptions); je ne vois pas pourquoi ce fait ne pourrait pas être évalué positivement ou négativement d'un point de vue de sociologie religieuse. C'est exactement ce que faisait un évêque francais vers 1985 en disant que la fsspx était destinée à l'oubli puisque totalement déphasée.
Le jésuite André Manaranche porte le même message que moi en disant qu'il souhaite ne plus jamais revoir la période postconciliaire d'autour de 68.
Même le card. Ratzinger a parlé d'une nouvelle génération d'évêques nécessaire...
Il ne s' agit pas de "péché" ou pas forcément de "péché", mais de rapports entre facteurs de décadence.
Dans une perspective identique et générationnelle je tente de comprendre les facteurs de décadence du protestantisme libéral versus le protestantisme évangélique et je fais le même lien probable avec les tables statistiques de mortalité en Occident.

D'un point de vue spirituel-providentiel, maintenant, n'est-il pas défendable de dire que toutes les cohortes générationnelles sont forcément "éliminées" par la providence?

Ps. Sincèrement, je ne fréquente aucunement les sites dont vous parlez. Et je pense qu'il faut toujours vérifier à d'autres sources les nouvelles rapportées par la fsspx, toujours très partiale, et que je ne connais qu'à titre d'observateur (1-2 visites par an), même si je suis sûr qu'elle a fait infiniment plus de bien que de mal (et elle en a fait aussi).

Ps2. Votre hypothèse au sujet des grognons plus dangereux que, par exemple les pastorales zoie et partaze (du sourire dit Hervieu-Léger) me paraît peu vraisemblable, car ces dernières suivent les pressions mondaines donc sont en risque de déséquilibre pathologique nettement supérieur (e.g.censure des fins dernières, de la vengeance divine. - Vatican II, lib.rel. no.11). Donc les grognons vont dans un sens plus équilibrant et normal, en gros dans la direction nécessaire, bien que parfois avec excès. D'ailleurs il y a aussi des grognons mondains, dit progressistes....
Il est très curieux d'observer des diocèses qui meurent depuis 40 ans qui affirment que tout va pour le mieux et que c'est le printemps, alors que leur décadence (au sens utilisé par le concile) est évidente.


Revenir vers « Vie de l'Église »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités